Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 28/02/2012 10h56 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   174 

Bonjour, je suis effaré des propos que j’ai pu lire dans cette discussion.

Le fait que le décès d’un proche soit une chance pour certains, que la consolation puisse venir du nombre de zéro, qu’il faut que l’état punisse es enfants de ceux qui ont fait des efforts dans leur vie…NON, messieurs nous n’avons pas les mêmes valeurs et je suis heureux de constater que vous êtes minoritaires.

La liberté d’un être humain à disposer librement de ses excédents de revenus est un droit ancestral reconnu dès la plus haute Antiquité par delà les continents.

Vous vous comportez en liberticide avec une facilité déconcertante et qui personnellement me fait très peur.

Quand la confiscation des héritages ne suffira pas à faire le bonheur du peuple malgré lui, quelle sera la prochaine étape, la liberté d’expression, de posséder, de respirer??????

Des millions de personnes sont mortes parce que l’on souhaitait faire le bonheur du peuple par des mesures confiscatoires. Vous allez me répondre " Non, moi je parle juste d’héritage!" Mais comment savez-vous jusqu’où iront les gens qui partagent votre opinion sur l’héritage?Franchement?

Je suis heureux que nous ayons la chance de vivre dans un pays qui permet l’expression de nos opinions, j’espère que vos prochaines propositions seront issues d’une réflexion de toutes les conséquences possibles. Si ce n’était pas le cas, je vous fais part de mon plus grand mépris.


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#52 28/02/2012 11h03 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   174 

Note pour le système anglais de propriété: dans la plupart des cas le propriétaire de votre maison est une personne de la haute aristocratie ( celle de la chambre des Lords héréditaire) qui a hérité et qui léguera à sa descendance. Le système est complètement vérouillé.

Pour ceux qui trouve le système super, il existe aussi en France, pour des résidences en bord de mer où la municipalité va récupérer sa propriété dans un vingtaine d’année bizarrement il y a peu d’offres de rachat…


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#53 28/02/2012 11h14 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   69 

légitime oui.
Sa fiscalité ne doit pas être trop confiscatoire, c’est tout.

Ensuite, nous sommes chacun issus de notre histoire familiale, tissée de succès ou non, avec des patrimoines variés, constitués sur plusieurs décennies.

Quand j’hérite de mon père, je ressens cela comme le passage de témoin, à suivre pour le prochain relayeur, (çà tombe bien, je suis fan absolu des 4 X 100 d’athlé  smile  )  c’est parce que je suis sensible à l’histoire des aïeux de ma famille, de leurs carrières professionnelles, de leurs initiatives parfois couronnées de succès et assurant une rente à leurs descendants etc… je l’assume entièrement et sans complexe aucun.

Mais à l’inverse, ne pas tomber dans la facilité, éduquer en permanence ses enfants sur la valeur ajoutée travail.

Il ne faut pas généraliser sur tel ou tel héritier(ère) glandeur et décadent(e);

Dans les cas de successions hors-normes et somme toute rares, j’adhère toutefois aussi à l’idée des richissimes américains qui ont publiquement annoncé que leurs héritiers ne recevraient que X % de leur patrimoine et que le gros irait à des oeuvres.

Dernière modification par Job (28/02/2012 11h18)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#54 28/02/2012 11h59 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   16 

Bonjour à tous,

Quel beau débat d’idées, je suis surpris de l’énergie dépensée, et aussi de la passion omniprésente dans cette discussion.

Je constate aussi un paradoxe : beaucoup d’idées (réputées) de gauche (socialistes, voire communistes) dans un forum où l’on s’attend à trouver de vils capitalistes !

pourquoi ??

Peut-être parce que les gens de bon sens décèlent avec acuité les problèmes d’injustice grandissants dans nos sociétés, l’accumulation toujours plus grande de richesse, alors que par ailleurs les Etats sont désargentés.

Tout le monde veut apporter sa réponse.

Mais il faut quand même remettre les pendules à l’heure : les droits de succession sont DEJA plus proches de la confiscation que de la justice sociale. Et puis, on peut toujours discuter, mais qui sur ce forum serait prêt, à sa mort, à voir ses enfants privés de succession ? Posez-vous seulement la question. C’est tout simplement nier le droit de propriété, c’est tout simplement risquer de gripper fondamentalement le moteur (poussif) de nos économies.

Mais bien sûr je suis moi aussi choqué par beaucoup de choses : les multinationales qui échappent à l’impôt, qui délocalisent malgré des bénéfices, les salaires astronomiques de certains patrons, …

Je ne sais pas ce qu’il faudrait faire, mais je vois bien par contre ce qui serait dangereux…

Le capitalisme a beaucoup amélioré la vie des gens, et maintenant le système s’emballe, nous échappe

Je suis bien heureux de ne pas me présenter aux présidentielles

Bonne réflexion à tous

PPP

Hors ligne

 

#55 28/02/2012 12h07 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   17 

Bonjour,
Les précédentes interventions que je n ai malheureusement pas toutes lues me semblent avoir escamoté les situations suivantes , pour des héritages d importance moyenne -
- L héritage n a pas lieu généralement vers 60 ans , mais plutôt vers 80…
- Beaucoup d aides ou de participations de l Etat prennent en compte la fortune des parents ,
"Certaines catégories d Etudes peuvent coûter fort chères .j en déduis que c est une sorte "d avance sur héritages 
En cas de décès ,
- Quel sort est réservé à des enfants handicapés ??
- En cas de décès d un conjoint , si l époux survivant doit vivre de longues années dans  un home médicalisé , qu est-ce qu il devient ??
- Fiscalité : pas tout le monde n a les connaissances pour faire un montage savant pour éluder la fiscalité , mais j ai lu quelques parts qu au bout de 3 générations il a  disparu sous l effet de la fiscalité-
Au bout du compte , j estime qu il n est pas injuste de faire un héritage, mais que sa taxation doit être modulée…

Hors ligne

 

#56 28/02/2012 13h36 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   29 

Je ne crois pas qu’il y ait lieu de s’offusquer des idées des uns et des autres, qui, lancées sur un forum, ne portent pas à conséquence. Ca fait partie de la liberté d’expression, de la démocratie. Chacun lance ses idées, qui sont débattues, chacun ayant des arguments pour montrer ou démontrer que son idée est la bonne.

Je vois dans l’héritage un élément permettant de rendre moins difficile le deuil de quelqu’un que l’on aimait. Pouvoir garder des éléments matériels qui sont comme une petite partie du défunt, permet de continuer à faire vivre une personne qui n’est plus là et donc facilite le deuil. C’est le cas, par exemple, de la maison de son enfance, où l’on a grandi. Au delà de l’élément matériel, le patrimoine peut avoir une valeur sentimentale.

Swx a écrit :

- L héritage n a pas lieu généralement vers 60 ans , mais plutôt vers 80…

Source ?

Hors ligne

 

#57 28/02/2012 13h42 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   317 

La loi des trois générations

La loi des 3 générations - Familles en Affaires

Le père crée, le fils maintient et le petit-fils dilapide


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#58 28/02/2012 15h51 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   25 

LordWolfy a écrit :

Bonjour,

je pense que au contraire cela sonnerais la disparition des petits métiers mal payé

Comme d’habitude , les gros salaires trouveraient un moyen de transmettre leur argent, il y a tellement de moyen possible et légaux de transmettre de l’argent. le seul problème c’est le cout du transfert.

Je ne suis pas d’accord avec vous.

Il suffit d’une volonté (et d’un courage) politique pour faire payer à chacun ses impôts en fonction de ses capacités.

thomz a écrit :

Cette discussion n’est-elle pas insensée? Le principe fondamental d’une société moderne, c’est la liberté. Que chacun fasse ce qu’il veut avec son patrimoine, et que la collectivité se mêle de ce qui la regarde!

MichelPlatini a écrit :

Vous êtes des apôtres d’une société de la rente - de la reproduction sociale et de l’immobilisme.

Ne seriez-vous pas l’apôtre de la caricature?

Je suis bien évidemment partisan de la liberté et de la responsabilité individuelle - votre situation patrimoniale devant être le résultat de votre mérite.
Mais la liberté que vous réclamez pour transmettre vos biens à vos enfants sera alors source d’inégalité et de reproduction sociale.

Maintenant, quel est mon mérite - à part celui d’avoir des parents qui me laisseront l’équivalent d’une rente mensuelle égale à un SMIC ?

Il existe déjà de très fortes inégalités patrimoniales - et géographiques… Regardez le profit des étudiants des bonnes écoles de commerce, par exemple… L’héritage renforce ces tendances inégalitaires.


Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave…   Friedrich Nietzsche.

Hors ligne

 

#59 28/02/2012 16h03 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   82 

MichelPlatini a écrit :

Il existe déjà de très fortes inégalités patrimoniales - et géographiques… Regardez le profit des étudiants des bonnes écoles de commerce, par exemple… L’héritage renforce ces tendances inégalitaires.

Oui mais pourquoi se fatiguer à faire 9 ans d’études pour par exemple être médecin, si au final se que nous construisons, par exemple un cabinet avec une clientèle reconnu, est détruit une fois que nous sommes morts?

Autres questions : qu’en est il des donations selon votre schémas? devrait elle être interdit pour éviter la transmission d’héritage?
Alors dans ce cas, les parents ne pourrait plus aider les enfants à entrer dans la vie active? Ne pourrait par exemple plus participer aux mariages?
Il faudrait donc interdire également les cadeaux, qui sont des transmission de patrimoine déguisé.

Cette logique ne connait pas de limite, c’est bien ce point qui m’inquiète! (et où je rejoind carpediem)

Hors ligne

 

#60 28/02/2012 16h09 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   17 

Herite Âge :

Je me suis basé de mémoire sur les calculs notariaux qui sont établis pour les ventes en viager :
Je n ai pas en tête les chiffres exacts : Recherche assez fastidieuse , d autant plus que je n ai pas
d héritage en vue -  C est de l ordre de 77 ans  pour les hommes et 84 ans pour les femmes -
parce que  je chercherais plutôt à vendre en viager mon logement histoire d avoir un peu d argent de poche  -
Ne faites pas de plans trop précis sur la comète : A l ouverture d un testament , il n est pas rare de voir se présenter des enfants-héritiers dont on n avait jamais entendu parler..
Et le coup du Pépé qui  a tout légué à sa femme de ménage  …..parce qu elle au moins elle était dévouée et s occupait de lui au lieu de faire des calculs sordides
Par ailleurs , il n est pas fait mention des régimes matrimoniaux qui ne sont pas sans effets pour dispatcher un héritage  Faire des calculs à propos d un héritage peut donc être souvent  contrarié
NB : Vous aurez compris que je voulais mettre un peu de gaieté parmi toutes ces interventions

Hors ligne

 

#61 28/02/2012 16h20 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Administrateur
Réputation :   1307 

En tout cas, il y a tjs de bonnes idées pour légitimer de prendre l’argent des autres, même sur ce forum qu’on aurait pu penser libéral…

Hors ligne

 

#62 28/02/2012 16h24 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   25 

A Gunday :

A mon sens, une partie de l’héritage doit être taxée. (à partir de combien???)
On a le droit de se construire une rente par report de consommation / investissement dans le temps - mais est-ce normal que pour devenir notaire (pharmacien…), il faut presque obligatoirement être fils de notaire ?

La France devient une société de rentier (pas forcément au sens du concepteur du site), et donc une société sclérosée et immobile. (cf les préconisations du rapport Attali 2007 enterrées sur les taxis…)

PS : Se fatiguer 9 ans pour devenir médecin permet de faire un métier intéressant - et d’en jouir pendant 40 années d’exercice. C’est déjà beaucoup. Ensuite, on ira dans une boite en bois. L’accumulation d’argent reste un leurre pour tromper notre peur de la mort.
(tiens, un bon sujet, ça, le pourquoi de ce besoin d’accumuler…)


Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave…   Friedrich Nietzsche.

Hors ligne

 

#63 28/02/2012 16h25 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   44 

BorderLine a écrit :

Je veux dire, forcément que je suis jaloux de la fille de Hilton, du fils de Sarko qui devient directeur du plus gros parc économique de france etc., néanmoins, je préfère voire l’autre côté de mon raisonnement, un peu moins fondé sur ma frustration, qui est de dire qu’ il existe des internats d’excellences, que certaines Grandes écoles parmi les plus prestigieuses réservent des places à des enfants de la banlieue, et être fier de cela.

Moi-même, plutôt d’un milieu aisé, n’aurait jamais les compétences pour réussir un tel concours.

Je pense que réduire à néant un tel fait, aurait finalement bien plus d’inconvénients que d’avantages.

Derniére idée qui me vient, à quel niveau considérer que la succession est trop importante? Car une famille de smicard dira la même chose pour votre situation que vous la dites pour un multi-millionnaire

Vous n’avez manifestement pas connu cette discrimination positive pour lui associer des bienfaits.
Une discrimination positive, c’est aussi subir le regard des autres et son amour-propre qui diront que la réussite n’a été due qu’à une histoire de quotas; que le mérite est diminué et que les places de tout-autant valeureux ont été prises pour rassurer la société sur le fait qu’elle pouvait lutter efficacement contre les inégalités. C’est créer un corps entier de "positivement discriminés", dans l’attente de passe-droits à toutes les étapes de leurs vies. Franchement, beaucoup d’inconvénients pour une telle rustine. J’ai personnellement eu la "chance" d’expérimenter ces effets pervers avec mon épouse, actuellement dans la haute fonction publique. Nomination à la compétence ou nomination pour quota de femmes ?

Pour revenir à la discussion initiale, j’avoue ne pas avoir initialement compris qu’il s’agissait d’une complète captation de l’héritage. Si personnellement cette idée ne me semble ni juste ni utile, elle ne me semble non plus justifier les réactions de mépris de certains (pas de vous, BorderLine !). Entre taxer à 75% les hauts revenus et taxer à 75% les successions importantes, franchement la question se pose. Le plus gros problème : les politiques sont incapables de faire autre chose que les 2 à la fois !!!

Hors ligne

 

#64 28/02/2012 16h51 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   317 

michelplatini a écrit :

On a le droit de se construire une rente par report de consommation / investissement dans le temps - mais est-ce normal que pour devenir notaire (pharmacien…), il faut presque obligatoirement être fils de notaire ?

Parce que la charge notariale est transmise à un fils si celui souhaite reprendre et qu’une charge notariale coûte très cher.

On peux penser qu’avec des héritages successifs une personne pourrait disposer de suffisamment de fonds pour reprendre elle même une charge de notaire sans avoir de notaire dans sa famille , c’est aussi ce qui permet aux personnes de progresser par le biais d’un coup de pouce familiale par le biais d’un héritage ou d’une aide.

michelplatini a écrit :

PS : Se fatiguer 9 ans pour devenir médecin permet de faire un métier intéressant - et d’en jouir pendant 40 années d’exercice. C’est déjà beaucoup. Ensuite, on ira dans une boite en bois. L’accumulation d’argent reste un leurre pour tromper notre peur de la mort.

Cette une façon de voir les choses mais la masse d’argent disponible permet de partir sur des plus gros projets.
Ce n’est pas en restant petit dans une société que vous contribuez à faire progresser la société  ( pays ).
Prenons l’exemple de Microsoft , si Bill Gates n’avait pas créé sa société  , pourrions nous aujourd’hui discuter sur ce forum ?
De même des familles de construction automobiles ont bati cette des fortunes mais aussi ont pu faire progresser l’activité par la transmission

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#65 28/02/2012 17h02 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   82 

MichelPlatini a écrit :

A Gunday :

A mon sens, une partie de l’héritage doit être taxée. (à partir de combien???)

Ben c’est déjà le cas.
http://vosdroits.service-public.fr/F456.xhtml
http://vosdroits.service-public.fr/F14200.xhtml

En ligne direct, il y a abattement de 160.000€ (l’équivalent de la résidence principale), par héritiers.
Ensuite, vous être prélevés suivant un barème proportionnel.

Soit si vous êtes 2 enfants et que vous héritez d’un patrimoine de 600.000€ (un bel appart parisien par exemple), vous devrez en calcul rapide environ 26.000€ chacun à l’état.
Soit environ 9% de droit de succession. Bien entendu, vous devrez vous acquittez des frais de notaires et d’enterrement, si vos parents ne l’ont pas fait.
Au passage, si le patrimoine était de 800.000€, ce qui devient conséquent, chaque héritier payerai 20.000€ de plus (tranche à 20%).

Pour reprendre l’exemple d’un appartement, vous payez des frais sur un appartement que vos parents ont achetés (frais de notaires impôts compris, environ 8%) grâce à leurs salaire (charges salariales, environ 20%, patronale ,environ 40%, impôts sur le revenu, en moyenne 10%), et qu’ils ont financés durant leurs existences (impôts foncier, très variable).

Ce qui au final représente beaucoup d’impôt qui disparaitrai si la carotte propriété était supprimé.

Hors ligne

 

#66 28/02/2012 17h27 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   25 

Philippe30 a écrit :

michelplatini a écrit :

On a le droit de se construire une rente par report de consommation / investissement dans le temps - mais est-ce normal que pour devenir notaire (pharmacien…), il faut presque obligatoirement être fils de notaire ?

Parce que la charge notariale est transmise à un fils si celui souhaite reprendre et qu’une charge notariale coûte très cher.

On peux penser qu’avec des héritages successifs une personne pourrait disposer de suffisamment de fonds pour reprendre elle même une charge de notaire sans avoir de notaire dans sa famille , c’est aussi ce qui permet aux personnes de progresser par le biais d’un coup de pouce familiale par le biais d’un héritage ou d’une aide.

michelplatini a écrit :

PS : Se fatiguer 9 ans pour devenir médecin permet de faire un métier intéressant - et d’en jouir pendant 40 années d’exercice. C’est déjà beaucoup. Ensuite, on ira dans une boite en bois. L’accumulation d’argent reste un leurre pour tromper notre peur de la mort.

Cette une façon de voir les choses mais la masse d’argent disponible permet de partir sur des plus gros projets.
Ce n’est pas en restant petit dans une société que vous contribuez à faire progresser la société  ( pays ).
Prenons l’exemple de Microsoft , si Bill Gates n’avait pas créé sa société  , pourrions nous aujourd’hui discuter sur ce forum ?
De même des familles de construction automobiles ont bati cette des fortunes mais aussi ont pu faire progresser l’activité par la transmission

Philippe

1. Vous justifiez l’héritage par le fait qu’au bout de plusieurs générations, un heureux élu pourra (enfin) payer sa charge de notaire.
Mais avec la suppression de l’héritage, ce serait immédiat et ce serait le meilleur étudiant de la promo qui en bénéficierait. (Plus d’héritage, donc valeur de la charge baissant très sensiblement)

2. L’héritage comme moyen d’investir.
Si j’étais de mauvaise foi, je dirai que Bill Gates n’a pas eu besoin d’héritage pour créer sa boite et devenir très riche. Bref, un vrai contre -exemple à votre propos.
Maintenant votre remarque reste pertinente dans le cas de dynasties industrielles genre Peugeot. (enfin, jusqu’au jour où Peugeot sera américain…)

Maintenant, rassurez vous, cela reste une discussion très théorique. Remettre en cause l’héritage de façon très significative serait un suicide électoral. Je doute fortement que le futur Président s’y risque.


Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave…   Friedrich Nietzsche.

Hors ligne

 

#67 28/02/2012 17h32 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   128 

MichelPlatini a écrit :

Maintenant, rassurez vous, cela reste une discussion très théorique. Remettre en cause l’héritage de façon très significative serait un suicide électoral. Je doute fortement que le futur Président s’y risque.

Remettre en question l’héritage, non.

Mais les droits de succession ? Si le futur Président décide qu’au-dessus de 500 k€ par exemple, "on prend tout", pour reprendre les termes d’un des candidats ?

Combien d’électeurs vont être réellement perdus ?

C’est du même ordre d’idée que l’impôt à 75 %. Avec le futur taux des PS, on arrive à une taxation de 90,5 %.

Tout cela est assez effrayant …

Hors ligne

 

#68 28/02/2012 18h34 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   82 

Tous les pays se voulant coercitif sur la richesse, sont devenus sclérosés.

Je serais le premier à m’expatrier si la tendance à l’inflation des taxes devenait trop importantes en rapport au travail effectué. Faut pas déconner, le droit de servage ça commencer à me les taper.

C’est trop facile de dire on va prendre à 5 % de la population pour gaver d’assistanat 60 autres %.

Je m’énerve tout seul, mais j’en peux plus de voir la CSG augmenter, les taxes, la TVA, les frais …alors qu’on ne voit JAMAIS une mesure sur la réduction du nombre de députés, l’impossibilité d’une collectivité à s’endetter, et compagnie. Car les taxes fonciéres et d’habitation…vous trouvez cela normal de payer pour habiter quelquepart ? Taxe d’habitation…non mais franchement..

Au final, quand on regarde réellement les frais de succession, parler d’un héritage entier légué est utopique. On vous légue 3 apparts, il faut en vendre un pour accepter les legs. Hallucinant, excusez du peu. Quand on voit son pére, sa mére, trimer comme des fous, oeuvrez pour que l’on puisse choisir un poulet fermier plutôt qu’un poulet aux hormones, pour que l’on puisse habiter en centre ville et pas à 50km et que l’état viennent piquer 50% de leur vivant plus 30% lors de leur mort. La féodalité existe encore, qui l’eut crû.

Dernière modification par BorderLine (28/02/2012 18h37)

Hors ligne

 

#69 28/02/2012 19h26 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   317 

michelplatini a écrit :

Si j’étais de mauvaise foi, je dirai que Bill Gates n’a pas eu besoin d’héritage pour créer sa boite et devenir très riche. Bref, un vrai contre -exemple à votre propos.

Non vous n’avez pas compris lorsque j’évoque bill gates , je prend en compte la possibilité de transmettre , le travail et l’investissement personnel qui ont permis l’innovation et de la création de richesse et d’activité.
Croyez vous que bill gates aurait monter sa société si à la fin il savait que tout serait donné à l’état ?

Son moteur a été l’envie de réussir , la passion etc …..mais imaginez avoir monter une telle entreprise et savoir que ses enfants n’auront rien franchement c’est de l’incitation à la dissimulation.

N’oublions pas l’adage trop d’impôt tue l’impôt

Car si les velléités des futurs gouvernants sont de prendre trop d’impôt alors en plus de l’évasion fiscale de quelques riches dont je me fiche éperdument car c’est un faux argument , voyez les arrangements de bettencourt avec le fisc et le montant inversement proportionnel de son imposition avec ses revenus.
C’est surtout un risque de fraude massif sur les successions , les ventes immobilières qui pourrait se généraliser et qui serait bien plus couteux.

Philippe

Dernière modification par Philippe30 (28/02/2012 19h27)


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#70 28/02/2012 21h10 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   60 

InvestisseurHeureux a écrit :

En tout cas, il y a tjs de bonnes idées pour légitimer de prendre l’argent des autres, même sur ce forum qu’on aurait pu penser libéral…

LePetitPeredesPeuples a écrit :

je suis surpris de l’énergie dépensée … dans cette discussion.

Energie dissipée, en effet. On pourrait en être surpris. Mais ce serait oublier ceci :

"Quand l’ennemi est trop fort, fais en sorte qu’il gaspille son énergie." (principe de base de la guérilla)

"Si tu ne peux le vaincre, détruit son objectif." (principe de base de la guerre psychologique)

MichelPlatini a écrit :

Ensuite, on ira dans une boite en bois. L’accumulation d’argent reste un leurre pour tromper notre peur de la mort.

La boîte en bois, elle est pour mes ennemis. (devise de l’homme libre)

Revenons à nos investissement, gentlemen.

Hors ligne

 

#71 28/02/2012 21h39 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   38 

Un article pour alimenter la conversation : Le déclin du rêve américain

Et voici un article avec la "Great Gastby Curve" avec les Etats Unis et… la  France inclus : Log In - The New York Times

Dernière modification par Pit (28/02/2012 21h50)

Hors ligne

 

#72 29/02/2012 14h41 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   60 

Et un autre article pour la clore?

RAY DALIO a écrit :

"Also, in deleveragings, those who earned their money in the booms, especially the capitalists
who made a lot of money working in the financial sector helping to create the debt (and especially the
short sellers who some believe profited at others’ expense), are resented. Tensions between the
“haves” and the “have-nots” typically increase and, quite often, there is a move from the right to the left.

In fact, there is a saying that essentially says “in booms everyone is a capitalist and in busts everyone is a socialist.” "

(source)

Dernière modification par placementapapa31 (29/02/2012 14h44)

Hors ligne

 

#73 23/03/2012 00h41 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   57 

Sujet passionnant et complexe, où les opinions sont quasi inconciliables.

Au coeur de l’héritage, il y a deux enjeux antagonistes :

1) Transmettre ses richesses à ses enfants, 100% légitime dans un système familial, où l’économie est fondée sur le don.
2) Démarrer dans la vie avec des chances égales, 100% légitime dans un système républicain libéral, où l’économie est basée sur le marché et sur la redistribution via l’impôt.

Ces deux systèmes sont inexorablement imbriqués au coeur de notre société. Il me semble donc qu’il nous faille trouver un juste équilibre entre ces deux impératifs.

Nous avons ensuite des contraintes liées à la compétition entre les nations pour attirer cerveaux et capitaux, avec pour arme le dumping fiscal. Laissons de côté cet autre problématique, la coopération entre les nations.

Et recherchons l’idéal à atteindre.

Une caractéristique du capitalisme, c’est l’effet boule neige cher à Warren Buffet, autrement dit la puissance de l’intérêt composé, ou encore plus tu gagnes plus tu gagnes. L’accumulation de richesse est pour ainsi dire exponentielle. Ajoutez à cela la globalisation accélérée du marché, où un succès commercial peut rendre richissime en peu d’années (Google, Facebook), la concentration de la richesse est de plus en plus forte.

Des dizaines de milliards dans les mains d’un seul individu. Un énorme potentiel de corruption du pouvoir politique, et donc de la démocratie. Et tôt ou tard une corruption effective de celle-ci. Permettant de tricher et s’enrichir encore plus. Au final, le règne d’une oligarchie financière. Un Berlusconi, première fortune du pays, propriétaire des principaux médias et premier ministre pendant 20 ans, ça ne vous choque pas, vous ?

L’enjeu ici ne se limite pas à l’héritage. La richesse démesurée devrait être empêchée tout court. A quel niveau ? Je ne sais pas. Recherchons le juste milieu entre liberté de faire fortune et protection de la démocratie. Débat connexe.

Associée à l’héritage, il y a la notion de propriété, droit inaliénable. Nous estimons que notre patrimoine, nous le méritons pleinement, nous avons contribué par notre travail et notre capital à créer une richesse équivalente. Or, ce que nous oublions allègrement, c’est que notre production repose en très grande partie sur un capital cognitif gratuit légué par les générations précédentes (langage, sciences, philosophie, etc.). Il ne me semble pas incongru qu’à notre tour, nous redonnions une partie importante de notre capital à la communauté, en l’occurrence à la République pour favoriser l’égalité des chances.

Au final, et ce n’est que mon avis personnel et non définitif, j’aimerais que l’héritage soit taxé progressivement et plafonné, que la partie au delà du plafond retourne à la communauté (avec la liberté d’orienter une grande partie vers une fondation), et totalement libre autrement, le plafond devant permettre de transmettre des symboles forts du lien familial comme la maison, les meubles…

Hors ligne

 

#74 23/03/2012 01h02 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   224 

Sinclair a écrit :

un capital cognitif gratuit légué par les générations précédentes (langage, sciences, philosophie, etc.). Il ne me semble pas incongru qu’à notre tour, nous redonnions une partie importante de notre capital à la communauté, en l’occurrence à la République pour favoriser l’égalité des chances.

Le début de votre post est très intéressant, mais sur la fin, vous vous emportez un peu… En quoi les progrès du passé me donnent des obligations vis à vis de la communauté?? Ça n’a pas de sens… Parce qu’on a écrit en France l’encyclopédie, je devrais donner mon argent à l’état? Mais qu’en est-il des immigrés? Ils ne sont pour rien dans les découvertes faites en France vu que leurs ancêtres vivaient ailleurs, donc ils ne payent pas de taxes sur l’héritage? Ca ne tient pas la route une seconde…


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#75 23/03/2012 09h03 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Administrateur
Réputation :   1307 

Décidémment, j’ai vraiment du mal avec celle file…

S’arroger le droit de prendre aux autres au nom d’une pseudo égalité des chances…

Pourquoi ne pas non plus mettre en place une imposition en fonction d’un test de QI ? Après tout peut-on considérer de la même façon une descendance avec un QI de 80 et une autre avec un QI de 150 ?

Ou si le descendant est handicapé ? On prévoit un abattement de l’imposition en cas de descendance handicapé ?

Si le descendant est de sexe féminin, faut-il prévoir un abattement aussi au nom de l’égalité des chances, puisqu’apparemment elles sont sous-payées en France ?

Il est aussi prouvé que les moches et les petits ont moins de réussites dans la vie (biais dès l’enfance où les adultes passent moins de temps avec eux et ils sont moins stimulés que les enfants beaux). Donc au nom de l’égalité des chances, ils devraient être moins taxés sur la succession ? (ou mieux introduisons une prime à la laideur à tous les moches de France au nom de l’égalité des chances, pour le financement, on taxera les "beaux").

Donc ça nous fait un abbatement en fonction du QI, de la laideur, du sexe… Faut-il prendre en compte le lieu de résidence ? Les opportunités sont moins nombreuses à la campagne…

Sinclair a écrit :

Des dizaines de milliards dans les mains d’un seul individu. Un énorme potentiel de corruption du pouvoir politique, et donc de la démocratie. Et tôt ou tard une corruption effective de celle-ci. Permettant de tricher et s’enrichir encore plus. Au final, le règne d’une oligarchie financière. Un Berlusconi, première fortune du pays, propriétaire des principaux médias et premier ministre pendant 20 ans, ça ne vous choque pas, vous ?

Si mais quelle rapport avec la succession ? Le népotisme n’existe que parce que d’autres (conseil d’administration etc ne font pas leur boulot).

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech