Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 26/03/2011 10h58 → Combien valez-vous ?

Membre
Réputation :   48 

Pour les 6% à échéance, il faut tenir compte de la croissance des dividendes.
Il est souvent souhaitable pour l’aspirant rentier de s’orienter vers ce type de valeurs pour 3 raisons:
1/ il s’agit souvent de sociétés solides qui à priori seront encore la dans les décennies à venir: coca cola, procter and gamble, air liquide etc
2/au début le fait de recevoir un dividende modeste permet de ne pas être trop imposé pendant la phase de constitution du capital qui proviendra surtout de votre travail
3/avec une croissance régulière disons de 10% par an du dividende dans 7 ans, le rendement de 3 % sera de 6% et il ira en croissant.

Se focaliser sur les plus gros rendements n’est pas forcément le plus judicieux pour l’aspirant rentier même s’il est souhaitable d’en avoir aussi dans le portefeuille.

*l’immobilier:
j’ai de plus en plus l’impression qu’il s’agit tout de même du saint graal du rentier.
J’ai encore croisé deux rentiers quadragénaires cette semaine. Tous les deux le sont grâce à un héritage de plusieurs appartements.
Actuellement cette voie me semble compliquée tellement les prix sont stratosphériques pour des rendements ridicules. Mais en cas de krach immo, je pense me gaver à ce moment de ce coté la.

En ligne

 

#27 06/12/2011 21h30 → Combien valez-vous ?

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je suis tombé sur ce fil de discussion que j’ai trouvé très intéressant.
Je voulais réagir vis à vis des sommes indiquées, autour du million d’euros, que je trouve astronomiques, inaccessibles. Ces sommes ne permettent pas au commun des mortels d’envisager un plan de vie pour atteindre cet objectif. Je ne pense pas que les personnes qui parlent de ces sommes aient un réel objectif de s’arrêter de travailler, j’imagine que beaucoup d’entre nous s’épanouissent finalement dans le travail.
En ce qui me concerne, j’ai choisi de me fixer des objectifs accessibles, car je n’ai jamais aimé travailler, et j’ai envie de réaliser mon rêve: ne plus être dépendant du travail.
J’ai 38 ans, cadre sup, je suis propriétaire (aucun prêt en cours), et je n’aurai pas d’enfants.
A la question combien valez-vous, je réponds 520.000 euros, répartis comme suit:
- Une maison en province (200.000 euros) que je possède déjà
- Un appartement de 20.000 euros en Thailande que je possède déjà
- Un capital de 300.000 euros, réparti en assurance-vie et appartement en location, l’ensemble donnant une moyenne de rentabilité nette de 4%, soit 1000 euros/mois.

Dans 4 ans, j’aurai enfin atteint les 300.000 euros (actuellement j’ai un peu plus de 200.000 euros). Ainsi, je pourrai m’établir définitivement dans mon appart en Thailande, et profiter de la vie et de ses plaisirs tant que ne suis pas trop vieux.
En effet, j’estime qu’à 42 ans, mes meilleures années se situeront déjà derrière moi, et l’on ne vit qu’une fois. A noter que le salaire moyen dans ce pays est d’environ 250 euros/mois. Avec 1000 euros/mois, on y vit extrêmement bien. D’autres pays comme le Cambodge ou le Laos ont des niveaux de vie encore plus bas, mais perso, j’aime moins.
Bien sûr chacun voit midi à sa porte. En ce qui me concerne, j’ai une vie simple, un pied à terre en France, un pied à terre en Asie, où il y a largement de quoi s’épanouir (ceux qui connaissent le pays comprendront) avec 1000 euros/mois, le tout sans entamer le capital. Que vouloir de plus?
Bon, je pense avoir un peu digressé et raconté ma vie, mais franchement, annoncer des millions d’euros, je trouvais que ça n’avait aucun intérêt. Quel pourcentage de la population est réellement capable d’engranger un tel capital?
Je pense que l’on peut s’arrêter avec beaucoup moins, il faut savoir où mettre le curseur et quelle vie on souhaite réellement mener. Se fixer une rente de 3000 euros nets/mois (sous entendant environ 900.000 euros de capital), c’est utopique, on ne vit qu’une fois, et le SMIC en France est de 1000 euros nets/mois.
Bonne continuation à tous
Nico

Hors ligne

 

#28 06/12/2011 21h53 → Combien valez-vous ?

Membre
Réputation :   -11 

Bonsoir,

Belle reflexion philosophique.

Je pense qu’il faut beaucoup de courage pour vivre dans un pays du tiers monde.

Hors ligne

 

#29 07/12/2011 03h38 → Combien valez-vous ?

Membre
Réputation :   

Nous sommes bien obligés d’évoquer des sommes à 7 chiffres à partir du moment où on veut vivre de ses rentes tout en restant en France, avoir une vie de famille normale, et un risque d’échec modéré.

Ca me semble réellement difficile (surtout avec la fiscalité qui va aller en augmentant sur les revenus du capital) d’envisager ce scénario en étant largement sous les 1M€.

Alors oui ça ne concerne au final que très peu de gens, c’est évident, mais on est pas forcément là pour vendre du rêve mais pour être réaliste autant que possible..

Bien sur on peut aller vivre dans un pays à faible coût comme vous l’évoquez, mais ce n’est pas l’envie de tout le monde. Je trouve également que vous semblez sous estimer vos possibilités alors que vous avez déjà réussi à constituer un très joli patrimoine à 38 ans.

En tout cas, votre témoignage reste très intéressant dans un sujet qui était un peu tombé dans l’oubli smile

Hors ligne

 

#30 07/12/2011 09h02 → Combien valez-vous ?

Membre
Réputation :   

Sujet très intéressant, en effet.

Pour ma part, devenir rentier, c’est intégrer impérativement les facteurs suivants :

- Pouvoir dégager un revenu suffisant pour garder son train de vie.
- Que ce revenu soit quasi garanti à vie.
- Qu’il puisse suivre l’inflation.
- En cas de raté, il n’y a ni chômage, ni retraite pour les rentiers.
- Prévoir un matelas de réserve en cas de pépin.

Donc, je pense que le patrimoine du rentier "serein" doit être composé en partie principale par de l’immobilier de rendement (diversifié de préférence), essentiellement financé par l’emprunt pour, d’une part atténuer la fiscalité et profiter de la hausse de l’inflation et d’autre part, de conserver ses liquidités pour les placer en assurance - vie et permettre un revenu stable et très peu fiscalisé (je pense que cet avantage durera dans le temps), ainsi qu’une réserve de trésorerie en cas de pépin.

Je pense que ces 2 placements doivent représenter l’essentiel des revenus, grâce à leur sécurité.
En parallèle, les placements boursiers permettent, à mon sens, de faire fructifier une partie de son patrimoine en prenant plus de risques. Ils permettront, par exemple, de financer un projet particulier, (achat d’une voiture de sport, d’une résidence secondaire, … , chacun fait son choix en fonction de ses besoins), mais l’irrégularité des gains ne permet pas d’en faire un revenu stable.

Pour moi, la répartition idéale est la suivante :

- Immobilier de rendement : 60% financé  par l’emprunt avec un rendement prévisionnel de 4% maxi (pour anticiper les impayés, travaux, frais de gestion, etc…).

- Assurance vie : 30% pour se dégager un revenu "ajustable" suivant les besoins.
                           Répartition possible 80% fond euros, 20% UC pour booster le taux.

- Bourse : 10% pour les petits plaisirs de la vie…

- Épargne (LDD, livret A, etc) : 1 à 2 mois de revenus tout au plus.

En fonction de ses besoins de revenus, chacun placera le montant nécessaire à sa bonne et sereine réalisation.

Pour ma part, à moins 1ME, point de salut !

Hors ligne

 

#31 07/12/2011 09h53 → Combien valez-vous ?

Membre
Réputation :   421 

bastounet a écrit :

Donc, je pense que le patrimoine du rentier "serein" doit être composé en partie principale par de l’immobilier de rendement (diversifié de préférence), essentiellement financé par l’emprunt pour, d’une part atténuer la fiscalité et profiter de la hausse de l’inflation et d’autre part, de conserver ses liquidités pour les placer en assurance - vie et permettre un revenu stable et très peu fiscalisé (je pense que cet avantage durera dans le temps), ainsi qu’une réserve de trésorerie en cas de pépin.

S’endetter pour investir dans de la pierre qu’il faut entrenir et faire la chasse aux locataires indélicats pour placer le tout a 3% sur de la dette d’états insolvables dans une enveloppe fiscale qui peut sauter du jour au lendemain me semble être une vision trés franco-francaise de l’investissement que je ne partage absolument pas.

Je suis beaucoup plus tranquille avec mes Total et mes Vinci (et j’ai commencé mes achats avec un CAC a 6100).
Des tas de pauvres petits employé exploités, des millions de cartes bleues insérées dans des belles machines GEA sur des autoroutes Vinci qui participent à me verser un beau dividende, c’est la base du capitalisme.
Après si on a une grosse fortune, un peu d’immobilier ne peut pas faire de mal.

Le francais a une haine viscérale de l’actionnaire exploiteur du peuple mais ne veut surtout pas investir en action parce que c’est trééééééééééés risqué !


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#32 07/12/2011 10h25 → Combien valez-vous ?

Membre
Réputation :   

@Bifidus

Attention, il faut bien différencier la période ou l’on aspire (éventuellement) à devenir rentier, c’est-à-dire celle ou l’on prend des risques pour faire progresser le plus rapidement son patrimoine, mais avec les revenus du travail en sécurité ( + protection sociale, indemnisation chômage, etc.) et pour ça la bourse est surement le moyen le plus rapide pour arriver à ses fins, et la période dite de rentier ou plus rien ne vous protège, donc la sécurité prime !
En exemple, si mon patrimoine était investi uniquement sur du Vinci ou Total acheté avec un cac à 6100 comme vous dites, celui-ci aurait diminué de 45% pour l’un et de 38% pour l’autre !
Dur dur de pérenniser une situation avec une telle dégringolade !
Même si l’immobilier a lui aussi ses cycles, on est loin de tout ça.
Pour l’assurance-vie, la dette d’état est toujours solvable à ce jour, il ne faut pas être si pessimiste…

Pour info, mon exposition actions/Sicav via AV-CTO-PEA s’élève à 300KE lorsque les marchés sont plutôt haussiers (évidemment pas le cas aujourd’hui), je ne crois donc pas avoir la haine viscérale de l’actionnaire profiteur que je suis moi même…

Tout est question de timing et de répartition de patrimoine

Hors ligne

 

#33 07/12/2011 12h10 → Combien valez-vous ?

Membre
Réputation :   421 

Mais il n’y a aucun risque a investir en bourse pour peu que l’on sache ou l’on va…

Je n’ai pas l’impression de prendre des risques ni d’avoir perdu de l’argent

J’ai acheté du Vinci a 54.70 pour un rendement de 1.52 soit 2.8%.
Maintenant le coupon est de 1.67 soit 3%. je suis parfaitement heureux de mon achat et il n’y a aucune dégringolade dans mes revenus…

Bien sur comme entre temps j’ai pu en toucher a 25 je ne me suis pas gêné… En plus ca m’a permis de faire des profits trés rapide (que je ne recherche pas spécialement) pendant les périodes de grande volatilité.
Si on tient à tout prix a évaluer mon investissement en valeur de marché je suis a 7% annualisé depuis 2007 sur la valeur.
Mais meme sur un mauvais choix (en général je ne suis pas trés habile pour choisir) comme France Télécom je n’ai aucune raison d’etre mécontent touchant toujours mes 1.4 de dividende et je ne perds rien.

Mon patrimoine ne diminue pas quand le cours baisse mais quand le résultat de l’entreprise baisse.
Prenez un villageois qui a la seule vache du village. Meme si personne ne veut lui acheter il est plus riche que ceux qui ont une chèvre car elle produit plus de lait.

Tout cela me semble beaucoup plus sur que d’immobiliser de l’argent sur des biens qui ont d’énorme frais à la vente et dont le rendement demande du travail.
N’ayant effectivement pas les moyens d’acheter de l’immobilier j’ai regardé des scpi pour me diversifier et me défiscaliser. Je n’y ai vu que des problèmes, des frais et de l’argent immobilisé.

Ce qui interresse le rentier ce n’est pas la valorisation instantanée de son patrimoine mais les revenus qu’il en récolte.

Bien sur si on a 1.000.000 d’euro on peut sans doute en mettre 300.000 sur de l’immobilier, c’est une saine diversification.
On peut aussi acheter 100.000 euros de matières premières.
Mais penser qu’actuellement les actions sont chères et que le seul salut est dans l’immobilier et la dette européenne n’est pas juste.

Tout ce qu’on peut penser c’est qu’on risque de les avoir beaucoup moins chères d’ici quelques temps. Mais ce n’est qu’une probabilité, il est vrai non négligeable.

Une exposition action de l’ordre de 50% me semble etre normale et sans risque actuellement pour un investisseur LT.

Quand a nos états ils sont complètement insolvables et je m’en voudrais de préter un centime à des emprunteurs aussi dispendieux.
Ils s’en tireront effectivement par la planche à billet, il sera alors facile de se constituer un beau patrimoine en achetant des actions étrangères.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#34 07/12/2011 12h11 → Combien valez-vous ?

Membre
Réputation :   

Évidemment c’est compliqué d’être rentier.  Le rentier est un parasite. Quelqu’un qui profite du travail des autres pour son bien personnel. Il en faut des travailleurs pour construire les maisons, fabriquer les voitures, transporter, soigner le rentier. Si c’était si facile d’être rentier on le serait tous et il n’y aurait plus personne pour nous servir. C’est normal qu’on soient nombreux a vouloir devenir rentier et c’est normal que très peu d’entre nous y parviennent. C’est comme ça que le système peut continuer à fonctionner. Nos dirigeants, en entreprise ou au gouvernement, se donnent beaucoup de mal pour nous aliéner à notre travail, en nous rémunérant juste assez afin que l’on consomme pour participer au fonctionnement du système sans que l’on soient jamais totalement satisfaits (et donc que l’on retourne travailler). J’ai commencé à caresser l’idée de casser mes chaines, de changer de perspective (de sortir du cercle vicieux: j’ai besoin d’une voiture pour travailler, je travaille pour payer ma voiture), il y a 15 ans environ. A l’époque j’estimais qu’avec 350 KE rémunéré à 6 % (hors résidence principale) je pourrais m’offrir une vie modeste mais confortable. Aujourd’hui je suis à 500 KE à 3 %, je n’ai pas atteins mon but et ces temps ci il ne cesse de s’éloigner. Je fais partie de ceux qui pensent qu’en dessous du million, peu importe en quoi il est investi, on ne peut pas espérer vivre sereinement de sa rente.  C’est un constat amer mais ça vaut mieux que de se raconter des histoires.

Hors ligne

 

#35 07/12/2011 15h51 → Combien valez-vous ?

Modérateur
Réputation :   1082 

@Gobyone :     Je ne suis pas vraiment d’accord avec vous quand vous écrivez "le rentier est un parasite". Je dirais plutôt "Le rentier est une personne qui n’a pas consommé immédiatement la richesse qu’il a créé, et qui a choisi d’en accumuler une partie, pour l’utiliser plus tard".

Ensuite, il me semble clair que certaines personnes ont plus de difficultés à créer assez de richesses, ou/et à ne pas consommer immédiatement les richesses qu’elles créent (pour ne pas parler de celles qui consomment avant de créer les richesses), et ceci pour de multiples raisons.

Un "transferts de richesse" est plus ou moins bien organisé par la société (sous des formes qui varient selon les sociétés) :  celui qui permet aux individus d’être "subventionnés" pendant leur jeunesse (éducation), et leur vieillesse (retraite), par ceux qui sont dans l’age intermédiaire (travailleurs actifs).
 
Il y a des périodes où il est plus facile de conserver (voire augmenter) la valeur de la richesse stockée pour usage ultérieur, et d’autres où c’est plus difficile, et les manières les plus appropriées pour y parvenir évoluent aussi. Le niveau de l’inflation, le niveau des taux d’intérêts, et la volatilité des prix des divers biens, sont certains des paramètres qui influencent la conservation de ces richesses.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#36 08/12/2011 10h45 → Combien valez-vous ?

Membre
Réputation :   224 

tonii a écrit :

Bonsoir,

Belle reflexion philosophique.

Je pense qu’il faut beaucoup de courage pour vivre dans un pays du tiers monde.

La Thailande est loin, très loin d’être un pays du tiers monde!

Je partage l’avis de Farang et le remercie d’avoir donné son point de vue ici.
Dire qu’il faut 1M d’euro de patrimoine au minimum pour etre rentier, ca veut dire que 99% des gens ne pourront jamais le faire…

Chacun ses objectifs. On n’est pas obligé de rester vivre à Paris dan 90m² payés 3000€ par mois. Quand on est rentier, on peut s’expatrier définitivement, ou partir les mois d’hiver si on garde une attache en France. Mai à Septembre en France, le reste du temps à l’étranger (Thailande par exemple) Ainsi le capital est consommé beaucoup moins vite, et on a un pouvoir d’achat bien supérieur.

Chacun ses possibilités également. Certains y arriveront grâce à la Bourse, mais la plupart se feront sécher, la bourse c’est pas un jeu, les "robots" qui vont chercher vos stops au centime prêt, ce n’est pas une légende urbaine. La vie de day trader n’est pas facile! Et puis en Bourse, on commence petit, très petit. Pour d’autres comme moi, ça sera l’immo, car un CDI suffit à avoir un prêt pour acheter un bien vendu sous le prix du marché, le retaper, et le revendre. Puis recommencer, et louer et / ou revendre pour se constituer à la fois une rente et un capital.

Personnellement je me fixe pour objectif dans les 3k€ net mensuel. J’en suis à la moitié en 2 ans. Je n’aurai pas pu le faire avec autre chose que l’immo.


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#37 19/12/2011 18h30 → Combien valez-vous ?

Membre
Réputation :   -2 

InvestisseurHeureux a écrit :

Et vous, vous êtes-vous déjà posé la question de savoir combien vous valez ?

Si vous n’y avez pas réfléchi, finalement dans quel but accumulez-vous alors du patrimoine ?

Pour ma part, la somme de 500K€ me parait suffisant compte tenu de mon mode de vie (je ne dépense guére plus de 1700€/mois avec un crédit immo de 730/mois.)
Quant au but dans lequel j’accumule ce patrimoine, c’est surtout pour ne pas travailler jusqu’à 65 ans.


Le Capitalisme, c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le Communisme, c'est le contraire ^^

Hors ligne

 

#38 19/12/2011 21h27 → Combien valez-vous ?

Membre
Réputation :   -11 

ZX-6R a écrit :

tonii a écrit :

Bonsoir,

Belle reflexion philosophique.

Je pense qu’il faut beaucoup de courage pour vivre dans un pays du tiers monde.

La Thailande est loin, très loin d’être un pays du tiers monde!

Je partage l’avis de Farang et le remercie d’avoir donné son point de vue ici.
Dire qu’il faut 1M d’euro de patrimoine au minimum pour etre rentier, ca veut dire que 99% des gens ne pourront jamais le faire…

Chacun ses objectifs. On n’est pas obligé de rester vivre à Paris dan 90m² payés 3000€ par mois. Quand on est rentier, on peut s’expatrier définitivement, ou partir les mois d’hiver si on garde une attache en France. Mai à Septembre en France, le reste du temps à l’étranger (Thailande par exemple) Ainsi le capital est consommé beaucoup moins vite, et on a un pouvoir d’achat bien supérieur.

Chacun ses possibilités également. Certains y arriveront grâce à la Bourse, mais la plupart se feront sécher, la bourse c’est pas un jeu, les "robots" qui vont chercher vos stops au centime prêt, ce n’est pas une légende urbaine. La vie de day trader n’est pas facile! Et puis en Bourse, on commence petit, très petit. Pour d’autres comme moi, ça sera l’immo, car un CDI suffit à avoir un prêt pour acheter un bien vendu sous le prix du marché, le retaper, et le revendre. Puis recommencer, et louer et / ou revendre pour se constituer à la fois une rente et un capital.

Personnellement je me fixe pour objectif dans les 3k€ net mensuel. J’en suis à la moitié en 2 ans. Je n’aurai pas pu le faire avec autre chose que l’immo.

D’accord la thailande est pas un pays du tiers monde ils viennent de rentrer dans le G20 en plus..

Quel est la rapport avec Paris??  Je vis à Lille et c’est déjà 50% moins cher que Paris donc pour être rentier c’est parfait…

Hors ligne

 

#39 19/12/2011 22h39 → Combien valez-vous ?

Membre
Réputation :   

Tonii : "D’accord la thailande est pas un pays du tiers monde ils viennent de rentrer dans le G20 en plus..
Quel est la rapport avec Paris??  Je vis à Lille et c’est déjà 50% moins cher que Paris donc pour être rentier c’est parfait…"

@ tonii : Tu devrais voyager un peu, c’est toujours mieux de se faire une idée par soi-même. Tu parles de pays que tu ne connais pas bien. Je te donne un exemple parmi tant d’autres, le système de santé Thai, que je connais bien car j’interviens sur place professionellement, et qui est bien meilleur que le nôtre en terme d’équipements/renouvellements de matériel. Et ils soignent tout le monde.
En ce qui me concerne je préfère être rentier à Phuket qu’à Lille, car, même en dehors du climat, le fait que tu sois rentier t’impose d’avoir une activité. Le but n’est pas de rester avachi devant la télé, Internet, ou finir au bistrot avec les désoeuvrés du coin.
Crois-moi, dans ces pays-là il y a largement de quoi occuper  ses journées de manière très cheap et très active. Si je restai en France, je tournerai en rond.
Le fait que le pays soit ou non dans le G20, je ne vois pas en quoi cela est être un critère.

Hors ligne

 

#40 19/12/2011 22h48 → Combien valez-vous ?

Membre
Réputation :   224 

Être rentier à Lille ne fait pas partie de mes objectifs…


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#41 19/12/2011 23h12 → Combien valez-vous ?

Membre
Réputation :   -11 

Farang a écrit :

Tonii : "D’accord la thailande est pas un pays du tiers monde ils viennent de rentrer dans le G20 en plus..
Quel est la rapport avec Paris??  Je vis à Lille et c’est déjà 50% moins cher que Paris donc pour être rentier c’est parfait…"

@ tonii : Tu devrais voyager un peu, c’est toujours mieux de se faire une idée par soi-même. Tu parles de pays que tu ne connais pas bien. Je te donne un exemple parmi tant d’autres, le système de santé Thai, que je connais bien car j’interviens sur place professionellement, et qui est bien meilleur que le nôtre en terme d’équipements/renouvellements de matériel. Et ils soignent tout le monde.
En ce qui me concerne je préfère être rentier à Phuket qu’à Lille, car, même en dehors du climat, le fait que tu sois rentier t’impose d’avoir une activité. Le but n’est pas de rester avachi devant la télé, Internet, ou finir au bistrot avec les désoeuvrés du coin.
Crois-moi, dans ces pays-là il y a largement de quoi occuper  ses journées de manière très cheap et très active. Si je restai en France, je tournerai en rond.
Le fait que le pays soit ou non dans le G20, je ne vois pas en quoi cela est être un critère.

Oui bien à Lille dans un rayon de 100 km niveau sorties, loisirs, culture je sois pas mieux en France…
La vie nocture à part Paris n’a rien à envier à aucun autre endroit en France.

J’ai vécu à l’étranger pendant 1 an à Milan précisement ben je préfére largement Lille .
C’est quoi les activités en thailande à part la plage??

Hors ligne

 

#42 19/12/2011 23h14 → Combien valez-vous ?

Membre
Réputation :   -11 

ZX-6R a écrit :

Être rentier à Lille ne fait pas partie de mes objectifs…

Ben oui mais comment vous allez faire pour gérer vos tas d’immeubles de la thailande?

Hors ligne

 

#43 19/12/2011 23h17 → Combien valez-vous ?

Membre
Réputation :   

ZX-6R a écrit :

Être rentier à Lille ne fait pas partie de mes objectifs…

ZX-6R, tu devrais voyager un peu plus, Lille, ce n’est pas le tiers monde. wink

Pour ma part, dans 1 mois, je serai en Thailande et j’espere bien occuper mes journées de manière très cheap et très active! smile

Dernière modification par JeromeK (19/12/2011 23h18)

Hors ligne

 

#44 19/12/2011 23h25 → Combien valez-vous ?

Membre
Réputation :   224 

Je voyage, t’inquiète smile (mais pas à Lille j’avoue!)

Pour gérer les immeubles de loin, ben une fois les travaux faits, la gestion en elle même n’est pas bien compliquée… au pire une agence, au mieux un proche….


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#45 19/12/2011 23h28 → Combien valez-vous ?

Membre
Réputation :   -11 

Oui mais pour les travaux c’est tendu…

J’ai eu des travaux dans mes locations et heureusement que je sais bricoler parce que pas devis d’entreprise c’est pas la peine ça gréverait trop la rentabilité..

Donc à l’autre bout du monde ça nécessiterait le fait que tu payes à chaque fois un artisan…

Hors ligne

 

#46 19/12/2011 23h29 → Combien valez-vous ?

Membre
Réputation :   -11 

JeromeK a écrit :

ZX-6R a écrit :

Être rentier à Lille ne fait pas partie de mes objectifs…

ZX-6R, tu devrais voyager un peu plus, Lille, ce n’est pas le tiers monde. wink

Pour ma part, dans 1 mois, je serai en Thailande et j’espere bien occuper mes journées de manière très cheap et très active! smile

Merci de revaloriser Lille!! elle en a bien besoin

Hors ligne

 

#47 19/12/2011 23h36 → Combien valez-vous ?

Membre
Réputation :   

@Tonii qui demande : "C’est quoi les activités en thailande à part la plage??"

Plongée, pêche au gros, pêche aux minces…   ;-)

Hors ligne

 

#48 20/12/2011 07h18 → Combien valez-vous ?

Membre
Réputation :   15 

gastronomie, trekking, yoga, sports de combats, golf, bateau, spa, fête, activités culturelles diverses, etc

Dernière modification par Frankymal (20/12/2011 07h18)

Hors ligne

 

#49 22/12/2011 21h58 → Combien valez-vous ?

Membre
Réputation :   21 

Je viens de patiemment lire toutes les réponses de cette file. Je remarque  de grosses différences de montants nécessaires pour être rentier. Mais j’y vois (naïvement ?) une réponse toute bête : vous êtes tous dans des situations différentes.

Certains ont visiblement un train de vie aisé qu’ils souhaitent conserver, d’autres ont de plus petits besoins. Mais il faut aussi noter qu’être un célibataire et une famille ou un couple, le besoin n’est pas le même.

Moi je situe la barre à 500.000 € : soit 20.000 € de revenus annuels placés à 4% net (et je pense que l’on peut faire mieux que 4), donc 1666 €/mois pour un célibataire. En étant proprio de sa résidence principale et donc ni loyer à payer ni crédit sur le dos, c’est faisable en vivant sans faire de folies.

Mais là tout est dans le mode de vie, personnellement je ne suis pas dépensier donc pour moi c’est possible, pour un autre qui veux sortir au restau et ciné tous les jours, se payer une grosse voiture et faire des fêtes au champagne chez lui, il ne pourra pas. Mais nous ne sommes pas du même monde, ce n’est pas mon mode de vie.

Comme quoi chaque cas est différent. D’ailleurs, j’arriverais même à boucler mes fins de mois sans problèmes avec seulement 1000 €/mois (toujours sans loyer et sans crédit, bien sûr), soit avec un capital de 300.000€.
En ajoutant une petite activité à mi-temps pour s’occuper et pour payer les cotisations sécu+retraite+mutuelle principalement, je m’y verrais très bien.


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#50 23/12/2011 17h20 → Combien valez-vous ?

Membre
Réputation :   

Je suis entièrement d’accord avec l’analyse de Philippe.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech