Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 24/02/2012 09h24 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Membre
Réputation :   285 

Bonjour,

il y a beaucoup de files de discussion sur les trackers, notamment sur ses avantages et inconvénients, synthétique ou pas (…)
J’aimerais aborder sous un angle particulier :
- Quel promoteur choisir pour les trackers sur son PEA ?
Comme c’est pour investir hors Euro, je focalise sur les trackers synthétiques (précision alors qu’il y a eu d’autres posts plus bas en réponse)

Voila les critères que j’imagine :

1 - Volume d’échange
2 - Spread
3 - Tracking error
4 - Frais
5 - Qualité de la signature (actionnaires du promoteur)
6 - Qualité des contreparties
7 - % de distribution des dividendes
8 - Transparence de gestion

J’ai commencé à faire des tableaux de comparaison mais c’est fastidieux et pas évident ; mais de manière empirique je suis arrivé au résultats suivants :
- Il y a le choix entre Lyxor, Amundi et EasyETF ; il y a la SG, le Crédit Agricole ou la BNP derrière, ca me semble être le même risque émetteur ; cependant je ne sais pas si il y en a qui gèrent mieux leur risque de contrepartie
- Le volume d’échange semble être (largement) plus élevé sur Lyxor et souvent avec un spread inférieur
- La performance nette de frais et de tracking error me semble relativement équivalente entre les 3

Je vous mets quelques graphiques (mes tableaux de comparaison n’ont pas assez de valeur à ce stade) :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/598_nasdaq-lyxor-amundi.jpg
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/598_sp500-amundi-easyetf.jpg
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/598_nasdaq--.jpg

Au final j’ai l’impression que ce sont 3 bons promoteurs et qu’il faut prendre les 3 afin d’équilibrer le risque (peut être avec une légère surex à Lyxor) mais c’est du pinaillage.
Arrivez vous aux mêmes conclusions ou, par exemple, des différences qui pourraient me paraitre infimes peuvent s’avérer grande notamment du fait des intérêts composés ?

Je me pose d’ailleurs 2 questions :
- Dans le cadre d’un PEA vaut il mieux prendre un Tracker par capitalisation ou avec dividendes ?
- En faisant cette "étude" je viens de m’apercevoir qu’il y avait des trackers à effet de levier (pour une strategie Buy & Hold) ? Qu’en pensez vous ? Par exemple, le 200% Nasdaq Trackers et ETF,  Lyxor ETF conseils - Boursorama Pour l’instant je n’en ai pas trouvé d’autres

Message édité par l’équipe de modération (21/11/2016 21h01) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Dernière modification par Fructif (24/02/2012 10h38)

Mots-clés : courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf

Hors ligne

 

#2 24/02/2012 09h39 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Membre
Réputation :   16 

Le volume d’échange et le spread ne sont pas, à mon avis, des critères si vous achetez pour garder longtemps. Un spread de 0,x% dans 5 ans ne devrait rien peser par rapport à la performance cumulée sur la période.

Sur PEA la distinction capitalisant/distribuant n’a pas d’incidence fiscale. Je préfère les trackers distribuant pour pouvoir "constater" les dividendes.

Hors ligne

 

#3 24/02/2012 09h54 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Administrateur
Réputation :   1313 

Fructif a écrit :

- En faisant cette "étude" je viens de m’apercevoir qu’il y avait des trackers à effet de levier (pour une strategie Buy & Hold) ? Qu’en pensez vous ? Par exemple, le 200% Nasdaq

Sur les trackers à effet de levier :

InvestisseurHeureux, le 10/09/2011 a écrit :

Crown a écrit :

Grosso modo peut on considérer que cela se vaut ?

Non dès lors que vous gardez le tracker à effet de levier plus d’une journée.

Il y a un effet appelé "beta-slippage" qui fait que plus vous posséderez longtemps le tracker, plus sa performance s’éloignera de la simple performance de l’indice multiplié par l’effet de levier.

Pour un exemple concret : Leveraged and Inverse ETFs: Not Right for Everyone

Il faut juste retenir que ces trackers à effet de levier ne sont intéressants que pour le trading mais surtout pas pour les investissements long terme.

Pour lancer un petit pic, Olivier Seban, qui vend pourtant des formations immobilières et financières fort cheres, recommande naïvement ces trackers à effet de levier pour faire du buy & hold Gagnez 16% en bourse (presque) sans rien faire. C’est pure hérésie et montre qu’il n’a pas compris comment fonctionne le produit.

Source : Trackers actions éligibles PEA : ETF actions pour PEA ?

Hors ligne

 

#4 24/02/2012 10h06 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Membre
Réputation :   85 

Bonjour Fructif,

Il y a beaucoup de "trackers" avec effet de levier (sur le CAC : FR0010592014 ou FR0010239186, sur l’EUROSTOX50 : FR0010468983 et d’autres indices).
A mon sens, ce ne sont plus des trackers . En fait, on joue sur les mots : un tracker reproduit un indice. On crée un indice "2 x CAC 40" et on dit que le tracker suit cet indice. Il y a aussi des "trackers" inversés, et d’autres inversés avec effet de levier. Sur le forum, on évoque souvent le BX4 (FR0010345371) soit le BEAR avec effet multiplicateur x4. On en parle beaucoup mais peu de membres en achètent : si le CAC fait +10%, le BX4 fait -40%.

Personnellement, je me suis brulé les doigts avec des produits à effets de levier il y a quelques années et je vous déconseille donc fortement ce type de produit.

L’autre point important sur les tracker est de différencier les trackers synthétiques et les trackers physiques (pas toujours facile à voir : il faut lire les prospectus). Les premiers détiennent des options alors que les autres détiennent des titres des valeurs qui composent l’indice répliqué. Les premiers rajoutent donc encore une couche d’intermédiation et de risque (avis personnel).

Dernière modification par Motus (24/02/2012 10h15)


À la bourse tu as deux choix: t'enrichir lentement ou t'appauvrir rapidement. Benjamin Graham

Hors ligne

 

#5 24/02/2012 10h36 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Membre
Réputation :   285 

Merci pour vos réponses :

1 - J’ai aussi l’impression que le spread et le volume ne sont pas si importants en B&H

2 - Certains disent effectivement que les trackers synthétiques sont plus risqués mais comme c’est dans le cadre de mon pea et que j’investis en direct en france et uk, c’est pour investir hors euro donc je suis obligé de prendre du synthétique. J’avais oublié de le préciser (et j’aurais du me poser la question pour mon tracker DAX, vous avez raison), je vais reformuler la question dans le 1er post.

3 - Concernant les trackers à effet de levier : oui il y en a pas mal en fait (mais je n’avais pas cherché, pensant que ce n’était pas éligible au PEA, mais comme quoi le PEA est une enveloppe assez souple) merci pour le lien que j’ai lu et pense avoir compris ;-)
Mais dans les faits si je regarde le tracker nasdaq *2 :
*depuis 2 ans il a pris 88% et le nasdaq 42%
*depuis 1 an il a pris 23% et le nasdaq 12%
*en 2011 il a pris 3% et le nasdaq aussi
*en 2010 45% contre 20%
*en 2009 120% contre 54%

Si on prend le LevCAC Lyxor il fait -28% sur un an et le CAC -14%

Le X2 me semble au final pas mal respecté !

Si cela est vrai, dans une logique B&H ca ne me parait pas plus risqué que ca, cela donne de la souplesse pour faire évoluer son allocation d’actif

Je ne pousse pas à cette consommation, je cherche ma voie smile

Hors ligne

 

#6 24/02/2012 11h44 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Membre
Réputation :   69 

Bonjour,

1. Sauf à avoir un portefeuille énorme, je ne pense pas que le spread et le volume soient très importants dans une optique B&H. Faites juste attention à placer des ordres à cours limités.

2. Comme l’a dit IH, les trackers à levier sont vraiment à éviter dans une optique B&H.

3. Ensuite vous comparez les trackers de Lyxor, d’Amundi et d’Easy ETF. Très bien.

Cependant le traitement des dividendes peut être différent selon les émetteurs.
Habituellement, les trackers Lyxor distribuent des dividendes alors que ceux d’Amundi les capitalisent.
N’oubliez pas d’en tenir compte lors que vous comparez la performance des 3 trackers…

4. En plus du caractère physique ou synthétique du tracker (assez facile à vérifier, il suffit de regarder les actifs détenus par le tracker), il est important de savoir quel est l’indice répliqué. J’ai déjà expliqué ici qu’il existe plusieurs versions d’un même indice (indice nu, gross total return ou net total return).

Je prends l’exemple du tracker Amundi CAC 40 de code ISIN FR0007080973 (exemple pris au hasard).
En lisant le reporting disponible sur leur site, il est écrit que "l’objectif du fonds est de répliquer la performance de l’indice CAC 40 dividendes nets réinvestis".

En clair, le tracker réplique la performance du CAC 40 Net total return.
Sauf erreur de ma part, un investisseur français subit un prélèvement à la source via le tracker alors qu’il ne serait pas touché s’il gérait les titres en direct.

Je ne connais pas le taux du prélèvement à la source sur les dividendes français mais supposons qu’il soit de l’ordre de 20%. Le rendement sur dividende du CAC 40 est proche de 4%.

Sauf erreur de ma part, le fait de choisir le CAC 40 NR au lieu du CAC 40 GR se traduit par un "manque à gagner" de l’ordre de 20% * 4% soit environ 0,8% par an par rapport à un particulier français qui gère ses titres français en direct.

Hors ligne

 

#7 24/02/2012 12h13 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Membre
Réputation :   285 

Oui, JB c’est exactement ce que j’essayais de tirer au clair; et ce n’est pas facile de comparer, car il faut chercher au fond des documents et ils n’ont pas la même ancienneté … et il faudrait des statistiques.

C’était l’objet du tableau dont je parlais ; comme je n’en suis pas encore très fier, je vais vous donner un exemple  sur le SP500 :
- Amundi a fait 6% sur 1 an, mais je comprends que c’est dividende réinvesti
- Lyxor a fait du 5,25% sur 1an, mais a versé un dividende de 0,12€. Comme a fin 2011 le tracker cotait en moyenne 9 en 2011 ca fait un peu moins de 1%
Donc plutôt avantage Lyxor (0,2 pts par an en intérêt composé c’est pas mal), mais l’étude n’est peut être pas bien faite / représentative … et c’est pour cela que je demandais si quelqu’un avait déjà fait ce boulot.

J’en profite pour dire que chez Amundi il y a un tracker sp500 hedged du $ éligible au PEA: peut être intéressant pour ceux qui ne croient pas à la chute de l’€

Hors ligne

 

#8 24/02/2012 13h15 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Membre
Réputation :   44 

quelques compléments par rapport à ce qui a déjà été mentionné :

pour le tracker, le volume ne montre pas grand chose, si ce n’est le succès de l’émetteur. Absence de volume ne veut pas dire que vous aurez des problèmes à vous défaire de vos trackers le moment venu : l’émetteur du tracker vous garantit à chaque instant (en conditions de marché normales) un bid-ask, donc la possibilité de revendre, même s’il n’y a pas de transaction effectivement réalisée.
Même dans le cas de conditions de marché hors normes (gros crash), le volume ne voudra plus dire grand chose: il y a fort à parier que si l’émetteur débraie et n’assure plus la liquidité, il y aura foule à la revente et vous ne retrouverez plus grand monde pour vous permettre de sortir.

le corollaire de ce détail sur les volumes est qu’il ne faut pas trop se fier aux graphes sur les ETF. En effet, les graphes sur les sites type bourso sont construit à partir des échanges effectivement réalisés, non des fourchettes bid-ask. Cela veut dire qu’un ETF à faible volume de transactions pourra avoir un graphe d’apparence anormale.

Quant à la réplication synthétique, faite à base de swaps, ils ont malgré tout un bon nombre d’avantages pour tout le monde, y compris pour l’investisseur. La réplication y est souvent meilleure. Le défaut de contrepartie ne me semble franchement pas un argument valable, à moins d’y mettre des sommes considérables : d’une part, malgré la réplication synthétique, l’ETF a quand même des actifs importants (en général le swap porte sur le return d’un paquet de titres contre celui du sous-jacent, donc l’ETF détient bien des actifs, la différence étant que ce ne sont pas ceux que vous pensez), d’autre part, en cas de défaillance de la contrepartie, ce serait probablement dans une situation de crise financière importante, type choc Lehman, où votre ETF physique serait de toute façon lui aussi à risque.

Hors ligne

 

#9 26/02/2012 10h53 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Membre
Réputation :   69 

Fructif a écrit :

C’était l’objet du tableau dont je parlais ; comme je n’en suis pas encore très fier, je vais vous donner un exemple  sur le SP500 :
- Amundi a fait 6% sur 1 an, mais je comprends que c’est dividende réinvesti
- Lyxor a fait du 5,25% sur 1an, mais a versé un dividende de 0,12€. Comme a fin 2011 le tracker cotait en moyenne 9 en 2011 ca fait un peu moins de 1%
Donc plutôt avantage Lyxor (0,2 pts par an en intérêt composé c’est pas mal), mais l’étude n’est peut être pas bien faite / représentative … et c’est pour cela que je demandais si quelqu’un avait déjà fait ce boulot.

J’avais fait grossièrement un travail similaire au vôtre il y a quelques mois.
Javais remarqué que selon l’indice choisi, Amundi était parfois meilleur et parfois c’était Lyxor (en prenant en compte les dividendes). Pour un même indice, le meilleur promoteur pouvait varier selon l année choisie.

Le calcul est assez grossier,  l’historique est assez court et pas forcément représentatif mais voici les résultats que j’avais obtenu (cela vaut ce que cela vaut et ce n’est peut-être plus d’actualité…) :

MSCI USA, Nasdaq 100 et S&P 500 => avantage Lyxor.
MSCI World =>  avantage Amundi.
MSCI EM => avantage Lyxor
MSCI Europe => avantage Lyxor
MSCI EMU => avantage Amundi

J’avais aussi remarqué que les trackers d’Easy ETF étaient à la ramasse par rapport à ceux d’Amundi ou de Lyxor.

Hors ligne

 

#10 08/09/2012 12h01 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Membre
Réputation :   285 

Bonjour,

je suis constamment en "recherche passive" sur les bons trackers étrangers éligibles au PEA.

Ce matin, je lisais le journal "Investir", et j’ai noté 2 choses :
- Ils recomandent des trackers de différents maisons en fonction des marchés, mais je n’ai aucune idée sur quelles base !
- Ils citent un tracker "Suisse" éligible au PEA. Justement j’en cherchais un ! AMUNDI ETF MS SWI FR0010655753 CSW

Vous avez le détail ici : http://www.msci.com/resources/factsheet … -index.pdf

Outre le fait d’être investi sur une monnaie stable (mais qui ne peut "théoriquement" plus monter), il y a quand même de belles valeurs en suisse.
Les 3 principales positions sont :
- Nestlé 25%
- Novartis 16%
- Roche 15%
Les financières ne représentent que 16% de l’indice (ce qui est une bonne chose)

Pour investir de manière déviée en suisse, il y a aussi Lyxor ETF STOXX® Europe 600 Food & Beverage.
Il est investi à 30% sur nestlé

Hors ligne

 

#11 09/09/2012 12h16 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Membre
Réputation :   

Je suis dans le même cas je cherche à diversifié mon PEA à l’aide de trackers , je n’ai pas trop le temps de sélectionner les actions une à une.
Mais au final j’ai du mal à m’y retrouver dans la jungle des trackers.

Je voudrais en sélectionner 3 ou 4, avec dividendes distribués, que me conseillez vous ?  sur les principaux indices ?

Hors ligne

 

#12 09/09/2012 12h37 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Membre
Réputation :   285 

Bonjour,

en fait c’est TRES simple !

Si ne vous vous sentez pas plus fort que le marché (vous avez des informations confidentielles ? ;-) ), il faut faire la même allocation que le marché !
Donc vous prenez 1 tracker monde (qui suit le d’indice ACWI) => C’est de loin la meilleure rentabilité temps/performance/volatilité.

Si vous avez des informations ou a minimum des convictions vous raffinez en le faisant par zone géographique.
Dans le livre et blog d’IH il y a des recommandations sur une saine répartition géographique.
Dans le journal investir aussi.

Je pense qu’entre Lyxor, Amundi ca se vaut (ils sont synthétiques et donc éligibles au PEA). Si vous prenez plusieurs équilibrez entre les différents promoteurs.

Par, exemple :
- 30% à 50% sur le SP500
- 20 à 30 % sur le CAC 40
- 10 à 20% sur le reste de l’europe
- 0 à 10% au Japon (indice TOPIX)
- 0 à 20% sur les émergeants

Personnellement, je le faits par zone géographique car sur l’Europe je suis principalement investi en direct (cela m’évite les frais de gestion des trackers, j’aime l’idée d’être propriétaire de sociétés, et cela me permet d’exclure les financières qui ont une trop forte volatilité)

Hors ligne

 

#13 09/09/2012 21h33 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Membre
Réputation :   

Je suis justement en pleine lecture du livre d’IH, je n’en suis pas encore au passage sur la répartition géographique. Mais comment être sur d’acheter des trackers qui distribuent les dividendes ? Il faut se rendre sur leur site à chaque fois ?

Hors ligne

 

#14 10/09/2012 19h55 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Membre
Réputation :   

J’avais noté les ETF "conseillés" par Investir. Certains ont des frais astronomiques pour ce genre de produits, enfin c’est mon opinion.
http://img15.hostingpics.net/pics/120344etf.jpg

On ne connait pas vraiment les critères de cette sélection, on est donc en droit de douter de la qualité de cette liste. J’avais lu que le meilleur fond est celui qui a les frais les plus faibles. Au moins le monde est couvert exhaustivement par cette liste.

Tout les Amundi, EasyETF, Lyxor apparaissent dans cette liste, il n’y a pas de jaloux. Certains sont-ils de mauvais ETF ?

Hors ligne

 

#15 09/06/2013 23h09 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Membre
Réputation :   145 

Une question pour les specialistes des trackers s’il y en a parmi nous :

Je m’interesse au tracker Amundi eurostoxx 600 (code memo C6E)

A la lecture du rapport annuel (dispo dans la partie documentation sur le site Amundi Amundi ETF France) , le compte de resultat m’interpelle car il ne comprend aucun produit financier.

Il est constitue uniquement de frais des gestion et presente donc des pertes en 2011 et 2012.

Ce tracker a pourtant un en-cours d’environ 85 Millions d’Euros qui devrait lui permettre d’etre viable.
D’ailleurs son concurrent chez Easy Etf presente un resultat positif.

Quelque chose doit m’echapper mais j’ignore quoi ?


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

#16 07/08/2013 19h16 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Membre
Réputation :   145 

Reponse d’Amundi a la question suivante :

Thomas a écrit :

Bonjour,
Je suis intéressé pour investir dans l’ETF AMUNDI STOXX EUROPE 600 (C6E).
A la lecture du rapport annuel 2012 disponible sur le site amundi (cf PJ), je constate que le compte de résultat (page 18 du doc ci-joint) fait état de pertes a fin 2011 et a fin 2012.
Curieusement, il semble que ce support n’enregistre aucun produits financiers.
Merci de m’en indiquer la raison.

Services Relations investisseurs AMUNDI a écrit :

Le rapport annuel et le prospectus du Fonds précisent les éléments  suivants :

« Le résultat net de l’exercice est égal au montant des intérêts, arrérages, primes et lots, dividendes, majorés du produit des sommes momentanément disponibles. Les frais de gestion et les charges sur opérations financières s’imputent sur ces produits. Les plus ou moins-values latentes ou réalisées et les commissions de souscription et de rachat ne constituent pas des produits. »

Par conséquent, les postes du compte de résultat concernant les intérêts, arrérages, primes et lots, dividendes sont à zéro dans le compte de résultat du Fonds car ils n’ont pas varié pendant la période. Les plus ou moins-values latentes ou réalisées et les commissions de souscription et de rachat ne constituant pas des produits, elles n’apparaissent pas dans le compte de résultat du Fonds. En outre les plus ou moins-values latentes ou réalisées sont prises en compte à l’actif du bilan et aucune commission de souscription et de rachat n’est prélevée comme le précise le Document d’Information Clé pour l’Investisseur (« DICI ») du Fonds.

En revanche, les frais de gestion étant imputés au résultat du Fonds, ils viennent se soustraire à sa performance et entrent dans le compte de résultat du Fonds.

Le résultat du Fonds est égal au résultat net diminué ou augmenté du solde du compte de régularisation et augmenté des acomptes versés au cours de l’exercice. En l’occurrence, vu qu’il n’y a pas eu d’acomptes versés au titre de l’exercice, et que le compte de « Régularisation des revenus de l’exercice » présente un solde négatif, cela vient en diminution du résultat net du Fonds. Vous trouverez ci-joint en annexe les définitions issues du RÈGLEMENT N° 2011-05 DU 10 NOVEMBRE 2011 modifiant le règlement du CRC n° 2003-02 relatif au plan comptable des organismes de placement collectif en valeurs mobilières - Règlement homologué par arrêté du 27 décembre 2011 publié au journal officiel du 30 décembre 2011 , relatives à ce poste comptable.

En espérant avoir répondu à vos interrogations, nous vous prions de croire, Monsieur, en l’expression de nos salutations distinguées.

AMUNDI ETF

J’avoue que cette réponse ne m’éclaire pas.

Comptablement, je ne comprends toujours pas l’absence récurrente de « produits financiers » au sein du compte de résultat de ce tracker depuis 2 ans. 

Le compte de résultat mentionne une perte de 43k en 2011 et 118k en 2012.

Avec un en-cours proche d’environ 80M il devrait etre rentable meme avec de faibles frais de gestion (0.18%).

Quelqu’un a-t-il le décodeur ?


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

#17 08/08/2013 19h15 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Membre
Réputation :   

Je remonte le post, car pour moi aussi la réponse d’amundi ne me parle pas, j’ai en portefeuille un peu de cet ETF donc ça m’intéresse.
au plaisir de lire les commentaires des connaisseurs.

Hors ligne

 

#18 16/10/2013 07h04 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Devant la modeste performance de mon PEA (+5% depuis début d’année) et les risques de volatilité en fin d’année, je suis tenté de changer mon fusil d’épaule: remplacer mes lignes d’action par 3 ou 4 trackers.

Pourquoi?

- car il est difficile de battre les indices
- mais surtout , en ayant peu de lignes mais importantes, il est plus simple de vendre rapidement, éventuellement avec ordre à déclenchement, en cas de retournement des marchés plutôt qu’une  vingtaine de lignes d’actions qui ne baisseront pas de la même manière.
- le but étant à la fois de simplifier la gestion, déjà très chronophage, et de pouvoir être plus réactif.

Je vois comme inconvénients:

- le fait d’être lié à l’émetteur même en diversifiant les sociétés émettrices de trackers ou ETF
- pas de possession "physique" comme avec une action : risque de perte totale en cas de faillite de l’émetteur

Il y a certainement d’autres inconvénients que je ne vois pas: je suis donc à l’écoute de vos remarques sur cette idée de PEA ou CTO" tout trackers" et aussi des trackers ou émetteurs que vous préférez.

Hors ligne

 

#19 16/10/2013 08h53 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Membre
Réputation :   29 

Woz a écrit :

Bonjour,

(…)

- le fait d’être lié à l’émetteur même en diversifiant les sociétés émettrices de trackers ou ETF
- pas de possession "physique" comme avec une action : risque de perte totale en cas de faillite de l’émetteur

Il y a certainement d’autres inconvénients que je ne vois pas: je suis donc à l’écoute de vos remarques sur cette idée de PEA ou CTO" tout trackers" et aussi des trackers ou émetteurs que vous préférez.

Ne me croyant pas capable de battre le marché, j’ai choisi cette solution (l’intégralité de mon PEA, actuellement 150000 euros, est investi en trackers).

Pour le risque de "perte totale", il me semble devoir être relativisé -même si je ne sais pas du tout chiffrer le risque réel : en cas de faillite, une partie des dettes du failli passe à l’as, mais pas 100 % quand il y a des actifs derrière, en quantité substantielle et imposée par la réglementation. Disons que les risques liés à la "faillite de l’émetteur" me semblent tout à fait négligeables devant les risques politiques, par exemple.

Un risque (que je ne sais pas non plus quantifier rigoureusement) est celui d’encourir des frais bancaires significatifs si fermeture des trackers, ou si des modifications réglementaires obligent à abandonner cette méthode de placement. Mais bon au pire c’est dans les 0,5 % du montant total du PEA une fois tous les quinze ans, allez on peut s’offrir ça. Cela ne vous concerne pas forcément, j’ai l’impression que vous êtes du genre à revoir vos stratégies d’investissement plus souvent qu’une fois tous les quarante à cinquante ans.

Bien réfléchir avant d’agir pour faire le choix approprié entre des trackers versant dividende et des trackers à dividende réinvesti. Chacun a ses avantages (les seconds évitent des frais bancaires sur le réinvestissement, les premiers permettent à l’occasion de ce réinvestissement de modifier à la marge la composition du portefeuille). J’ai une préférence pour les dividendes réinvestis, mais faut voir  ce qui  vous convient et dépend de vos préférences personnelles.

Hors ligne

 

#20 16/10/2013 09h19 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Membre
Réputation :   

Et si on prend le cas Lyxor, la solidité semble suffisamment importante, en tant que filiale de la Société Générale.

Hors ligne

 

#21 16/10/2013 09h58 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Membre
Réputation :   74 

> Devant la modeste performance de mon PEA (+5% depuis début d’année) et les risques de volatilité en fin d’année, je suis tenté de changer mon fusil d’épaule: remplacer mes lignes d’action par 3 ou 4 trackers.

Bonjour Wow,

Je me permets de réagir sur les raisons de ton choix plutôt que sur les trackers.
Si tu crois que le sous-jacent du tracker est porteur, je dirai bonne idée.
Si tu fais ce choix car cela te permet un gain de temps, je dirai bonne idée.

Quand j’étais jeune, j’étais tenté aussi d’acheter du BX4 quand la bourse avait bien baissée, d’acheter des indices alors que la bourse avait montée et d’acheter du pagesjaunes car elle avait un gros dividende, …

Mais si tu changes de fusil parce uniquement le CAC va faire 20% et toi 5%, je me permets juste de te poser quelques pistes de réflexion :
- Est ce que ton choix d’actions sur ton PEA est si mauvais que cela ?  Est-ce que ce n’est pas que passager ?
Pour mon cas, ma performance n’est pas terrible pour l’instant mais je crois  à 90% des actions que j’ai achetées.  Je ne fais que payer le prix d’un mauvais choix et de 2-3 actions qui sous performe nt
-    Les actions US sont presque au plus haut, les actions européennes ont bien rattrapées leur retard, qu’est ce qui te fait dire que cela va continuer ?
-    Est ce qu’à titre perso tu investirais sur toutes les actions du CAC40. Moi non.
Ce qui m’agace un peu avec les indices, c’est que c’est un ensemble d’actions.

Hors ligne

 

#22 16/10/2013 20h10 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Membre
Réputation :   145 

Woz a écrit :

Il y a certainement d’autres inconvénients que je ne vois pas: je suis donc à l’écoute de vos remarques sur cette idée de PEA ou CTO" tout trackers" et aussi des trackers ou émetteurs que vous préférez.

Pour les avantages et inconvénients le sujet a été abordé ici : Trackers et ETF : avantages et inconvénients
Je vous conseille de lire l’intégralité de la file et en particulier les postes de zParisien, Nikki, et IH si vous voulez prendre un raccourci.

Pour les conseils : tapez les mots-clés tracker ou ETF dans le moteur de recherche du site. Il y en a dans plusieurs portefeuilles et certains membres explicitent leurs choix.


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

#23 16/10/2013 22h10 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Membre
Réputation :   

Bonsoir,
Merci. File très intéressante en effet.

Hors ligne

 

#24 16/10/2013 22h49 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Membre
Réputation :   

Woz a écrit :

Bonjour,

Devant la modeste performance de mon PEA (+5% depuis début d’année) et les risques de volatilité en fin d’année,

- car il est difficile de battre les indices
- mais surtout , en ayant peu de lignes mais importantes, il est plus simple de vendre rapidement, éventuellement avec ordre à déclenchement, en cas de retournement des marchés plutôt qu’une  vingtaine de lignes d’actions qui ne baisseront pas de la même manière.
- … et de pouvoir être plus réactif.

Bonjour, je me retrouve beaucoup dans votre question. D’une part nous avons commencé à investir à peu près au même moment, vous 9 mois et moi 12 mois. D’autre part j’ai un portefeuille moitié tracker et l’autre moitié actions en direct.

Je me pose les même questions alors que mon choix de trackers (un peu biaisés vers les émergents c’est vrai) a fait légèrement moins (+18%) que mes résultats sur mon petit pool de 4/5 actions (+20% en 1 an).

Je connais peu l’économie en général et celle des pays couverts par mes trackers en particulier. Je connais mieux l’activité des sociétés dans lesquels j’ai investi en action mais je n’ai fait aucune réelle analyse.

En tant qu’investisseur débutant, sans expérience et sans vision, je m’inquiète évidemment d’un retournement de marché que je n’ai pas connu. Alors mon but est de ne pas perdre d’argent. Et j’aime l’approche tracker pour sa simplicité alors que l’investissement en action requiert une expertise.

Mais je reste sur un commentaire dans le bouquin de Graham dans le chapitre 20 sur la marge de sécurité. Il explique qu’un portefeuille défensif (grosse capitalisations, multiples de valorisation correcte) est moins impacté par une crise que l’indice, c’est à dire le tracker donc. D’autre part, il apparaît toujours possible de revendre des actions en cas de chute (on ne sait jamais si j’ai une vision de l’avenir?), certes à un mauvais prix alors que le manque de fluidité d’un tracker peut empêcher cette "réaction" salutaire. Mais je ne suis pas certains d’avoir envie de vendre dans cette situation.

Woz, dans l’état actuel de mes réflexions, j’ai arrêté d’investir dans les trackers mais je ne les ai pas revendus pour autant ; à ce jour je n’ai d’ailleurs rien revendu en bourse, ni actions ni trackers.

Hors ligne

 

#25 23/01/2014 18h39 → Trackers sur PEA : quel promoteur et courtier choisir pour ses ETFs/trackers ? (courtier, courtiers, promoteur, trackers/etf)

Membre
Réputation :   

Fructif a écrit :

- Amundi a fait 6% sur 1 an, mais je comprends que c’est dividende réinvesti
- Lyxor a fait du 5,25% sur 1an, mais a versé un dividende de 0,12€. Comme a fin 2011 le tracker cotait en moyenne 9 en 2011 ca fait un peu moins de 1%
Donc plutôt avantage Lyxor (0,2 pts par an en intérêt composé c’est pas mal), mais l’étude n’est peut être pas bien faite / représentative … et c’est pour cela que je demandais si quelqu’un avait déjà fait

Je viens de regarder, Lyxor indique les performances de ses trackers distributifs avec dividendes réinvestis, donc ce calcul ne marche pas. J’ai remarqué que les trackers distributifs d’Ishares (Income) étaient souvent moins performants que chez Lyxor, donc je pense que eux ils ne comptent pas les dividendes dans la performance.

D’ailleurs j’ai une question, les dividendes réinvestis (dans le cas d’un etf capitalisant) sont-ils assujettis aux prélèvements sociaux ? S’ils ne le sont pas alors les ETF capitalisant ont un énorme avantage face aux distributifs ?!!  (intérêts composés)

Dernière modification par NicolasVe (23/01/2014 18h43)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech