Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 28/09/2015 15h45 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Membre
Réputation :   73 

Un article sur MT qui explique un peu ce que vous dites gaspode (et qu’on retrouve d’ailleurs dans le document synthétique du Q2) : arcelor monte en gamme sur les aciers, avec comme clients principaux l’automobile en europe.

ArcelorMittal ressort l’enclume | France info

Ce point explique sans doute une bonne partie de la baisse récente du cours (presque 50%) car ce marché était l’un de seuls qui permettait de compenser la baisse de régime sur la chine et les difficultés au brésil. Sans ce marché, MT va sans doute repasser en perte et cela met à mal la stratégie de désendettement.

La publication du Q3 est prévue pour le 06/11.

Je ne devrais sans doute pas parler d’intuition sur ce forum - et je suis sans doute psychologiquement pas tout à fait neutre vu la somme que j’ai investi sur MT - mais tout ce que je lis me laisse penser que Lakshmi Mittal est un manager exceptionnel qui est un "chat" qui sait s’adepter à toutes les conditions de marché. Il a peut être vu un peu gros sur le rachat d’Arcelor mais il connaît sont métier.

Le risque principal selon moi est le reveil des craintes d’une augmentation de capital ; la baisse du cours correspond peut-être aussi à une telle anticipation. Il y avait de telles craintes en 2012. c’est sans doute un risque qui existe.

En terme de comparables, à quelles sociétés compareriez vous MT ?

J’ai trouvé cette liste sur wikipedia Liste de producteurs d’acier ? Wikipédia mais je ne sais pas encore trop dire quels profils sont comparables.

Dernière modification par tikou (28/09/2015 15h53)

Hors ligne

 

#27 28/09/2015 17h04 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Membre
Réputation :   51 

Alexis92 a écrit :

Bon

j’ai placé un ordre de 75 titres à 12.7 €.

On est tous d’accord sur le coté cyclique / sa faible valo / le coté visionnaire de LM.

Cela peut constituer un sérieux potentiel d’upside pour un portefeuille action assez défensif.

2 ans après j’ai paumé la moitié de ma mise. Pourtant je ne suis pas chaud pour renforcer alors que pourtant les raisons de mon investissement sont toujours bien présentes (les mêmes que celle de thomz). Je conserve mais j’ai du mal à voir le catalyseur d’un rebond qui mériterait qu’on renforce.

N’est on pas en pleine value trap ?

Perso : 120 titres @ -50% représentant environ 1% de mon portif.

Hors ligne

 

#28 28/09/2015 17h22 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Membre
Réputation :   554 

"Value trap" ? Etait-elle value en premier lieu et n’est-il pas possible que ce soit simplement une erreur d’analyse ?

Hors ligne

 

#29 28/09/2015 17h25 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Membre
Réputation :   73 

Oui c’est une question que je me pose aussi ; j’ai pourtant renforcé un peu tout à l’heure car la baisse du jour me semble encore disproportionnée (et liée psychologiquement aux difficultés de glencore).

MT a bien réduit sa dette ces dernières années (passé de 30Mds à 16Mds). L’objectif visé était 15Mds donc on n’est plus très loin.

Une inconnue pour moi est l’impact de la crise volkswagen sur la demande d’acier des constructeurs européens. Je ne crois pas que cette crise aura un impact fort sur les consommateurs, mais elle aura forcément un impact sur l’aversion au risque de volkswagen + VK risque d’en profiter pour essayer de réduire ses coûts d’approvisionnement.

AMF: 9939 titres @ -34%, 4.7% du portefeuille

@sergio8000: oui tout à fait. Surtout que me concernant l’analyse s’est surtout faite sur l’histoire de la société, son manager et le fait que son plan de désendettement se déroulait sans accroc. Donc je ne sais effectivement pas dire quelle est sa "valeur" (et c’est pour çà que je commence à me pencher dessus). J’en profite aussi pour tester en force mon aversion au risque et mon réveil de cette file sur le forum a pour moi sans doute une fonction cathartique pour devenir plus sérieux dans l’analyse des sociétés dans lesquels j’investis.

La façon dont vous posez la question et étant donné votre capacité à résumer certaines situation, vous donnez sans doute un indice quand à votre perception du résultat de l’analyse ;-)

Dernière modification par tikou (28/09/2015 18h32)

Hors ligne

 

#30 28/09/2015 21h45 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Membre
Réputation :   77 

En tout cas, mes puts ont explosés aujourd’hui…

Et je vois pas trop ce qui va arrêter cela, sincèrement…

Hors ligne

 

#31 28/09/2015 23h09 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Membre
Réputation :   12 

Bonsoir,

Arcelor ce soir cela donne une capitalisation de 7,6 Milliards de USD pour un net income sur 10 ans de 26 Milliards et un free cash flow de 30 Milliards.

Il faut tempérer ses résultats impressionnants sur le fait qu’une grande partie de ceux-ci ont été réalisés sur la période 2006_2009.  Depuis ROA/ROE en chute libre.

La question qui se pose est de savoir:  Est-ce que Arcelor a les reins suffisamment solides pour tenir le choc temporaire jusqu’à un redressement des marges ou bien sera-il écrasé par le poids de sa dette.

J’ai un peu regardé sa dette.  12 Milliards en USD/ 5,5 Milliards en EUR / 225 millions en CHF.
Arcelor a un rating de BB (non investment grade speculative) et les principales échéances à 7 ans sont:

01/03/2016: 500 Millions USD avec un taux de 4,5%
03/06/2016:  1 Mds EUR avec un taux de 10,625%
25/02/2017: 1,4 Mds USD avec un taux de 5,25%
17/11/2017: 1 Mds EUR avec un taux de 5,875%
29/03/2018: 500 Millions EUR avec un taux de 5,75%
09/04/2018: 400 Millions EUR avec un taux variable EURIBOR 3M + 2,03%
01/06/2018: 1,5 Mds USD avec un taux de 6,125%
25/03/2019: 750 Millions EUR avec un taux de 3%
01/06/2019: 1,5 Mds USD avec un taux de 10,60%
01/06/2020: 500 Millions USD avec un taux de 5,125%
03/07/2020: 225 Millions CHF avec un taux de 2,5%
06/07/2020: 600 Millions EUR avec un taux de 2,875%
05/08/2020: 1 Mds USD avec un taux de 6%
03/01/2021: 1,5 Mds USD avec un taux de 6,25%
09/04/2021: 500 Millions EUR avec un taux de 3%
14/01/2022: 750 Millions EUR avec un taux de 3,125%
25/02/2022: 1,1 Mds USD avec un taux de 7%

Un pied de bilan de 90 Mds avec 55 Mds de dette dont 18 Mds de dette LT ci dessus et également 10 Mds sur les pensions.  (A voir si comme pour Sears, Arcelor souffre des taux bas sur ce point mais au vu de sa dette c’est compensé par son financement raisonnable compte tenu de sa situation)

En regardant dans le rapport semestriel on voit que toutes les dettes représentent des remboursements pour les 5 années à venir de 2,5 Milliards USD par an.

Si Arcelor maitrise et réduit ses investissements et maintient ses marges, il devrait s’en sortir sans devoir faire appel au marché action.  Il devra sans doute refinancer une partie de sa dette tout en la réduisant progressivement.  Reste à savoir à quelle condition de marché ?
Le fait d’avoir stopper le dividende est une bonne décision.

Au niveau des Actifs immobilisés on a 10 milliards de land et building amorti avec un coût d’acquisition de 13 Milliards,
Des machines et équipements pour une valeur de 30 Milliards avec un coût d’acquisition de 54 Milliards.

Pour moi, au niveau des actifs, du bilan et du cash-Flow, il n’y a pas encore péril.   Par contre, sur la question de ce qui peut permettre de dégager à nouveau des cashs flows de plusieurs milliards, quel est le facteur?   J’ai l’impression que c’est lié au prix de l’Iron Ore qui a chuté d’un plus haut de 187 USD la tonne à 55 USD.   

Iron Ore - Monthly Price - Commodity Prices - Price Charts, Data, and News - IndexMundi

Cependant en 2006, Arcelor a dégagé un cash flow de 4 Milliards avec un prix de l’iron ore équivalent.

Bref, je pense que sa capacité bénéficiaire est là.  Ce que je ne peux pas déduire est la partie de cash flow d’investissement qu’elle peut réduire de celle qu’elle doit maintenir (Autour de 3 Mds par an).   
Ainsi que la capacité à réduire sa dette tout en réduisant également la charge d’intérêt.

A ce cours, même si je ne suis pas capable de donner un objectif de cours sur base d’un calcul mathématique, je dirais que Arcelor a l’air plus gros que sa valorisation.   Arcelor doit sans doute maigrir (Vente d’actif, réduction de la dette..) mais au point de sa valorisation, pas sûr.

Vos avis m’intéressent car toute entreprise devient intéressante à un certain prix surtout une cyclique qui en bas de cycle a des PER ahurissants.

Bonne soirée.

Hors ligne

 

#32 28/09/2015 23h10 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Membre
Réputation :   73 

nb: je répondais à koldoun sans avoir vu le message de peterbuffet. Mon message est beaucoup plus flou et moins précis dans les chiffres que peterbuffet (notamment je ne parle pas de la charge des pensions, etc..). C’est encore un peu compliqué pour moi donc excusez moi si j’ai dit des aneries.

Bonjour koldoun,

Je n’ai pas compris votre remarque. Vous aviez mis des puts sur MT ou en general sur le marché ?

Effectivement, je viens de lire le rapport annuel et je comprends mieux pourquoi le marché est négatif sur cette valeur. En ce moment on parle pas mal de "planètes alignées" et là je dois bien reconnaître que MT est risqué.

Autrement dit, sans avoir su calculer à ce stade une valeur intrinsèque car le business est somme toute assez complexe, il est très probable que la marge de sécurité, si elle existe, n’est pas très épaisse.

* Ils ont globalement 20Mds de dette, dont 2,5Mds à rembourser chaque année entre 2015 et 2019 (p.206)

* Ils ont 4Mds de cash ou equivalents + une ligne de credit de 6Mds (à taux variable si j’ai bien compris + covenants)

j’aime beaucoup la couverture de leur HY 2015 : http://corporate.arcelormittal.com/~/me … t-2015.pdf : accrochez vos ceintures

* Ils sont sur un marché et dans une situation très compliquée (surcapacité de production, faible demande, taux de change en leur défaveur, matériaux en concurrence, marché européen de l’automobile sur lequel ils comptent pour tenir leur budget, prix des matières premières qui dépendent du marché, prix de vente de l’acier qui dépend du marché, dégonflement de la bulle immobilière en chine)

Bref, sans savoir aujourd’hui chiffrer la valeur de leurs assets (ils ont pas mal de mines avec des durée d’exploitation importantes)

* La valorisation par le marché est aujourd’hui de 8Mds

dans le HY 2015 :

* Dette court terme + Dette long terme = 21Mds
* cash 4,6Mds
* Inventaire HY 2015 de 15,5Mds dont
  * produits finis = 5,4Mds
  * raw materiels = 5Mds
* Usines, équipements = 42Mds

Bref je me perds dans les chiffres si quelqu’un a le courage de lire le HY2015 avec un oeuil aguerri çà m’intéresse.

Il y a un risque clair d’execution à cause de la maturité de la dette, et je pense que l’affaire volkswagen inquiète beaucoup par rapport à cette execution (allemagne = 8,5% des ventes, mais l’automobile en general représente sans doute plus de 30% de leurs ventes je n’ai pas de chiffres exacts).

MT n’a cependant pas le couteau sous la gorge immédiatement grâce à ses 6Mds de lignes de crédit non utilisées.

InvestisseurHeureux disait en début de fil que c’est à réserver aux sportifs, je commence à comprendre pourquoi !

Dernière modification par tikou (28/09/2015 23h15)

Hors ligne

 

#33 29/09/2015 08h52 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Membre
Réputation :   77 

Bonjour,

J’ai acheté des puts il y a quelques semaines, j’ai pris des PV, et j’en ai racheté à nouveau.

Quoi qu’on en dise, les fondamentaux sont pas géniaux du tout, et quand une société aux mauvais fondamentaux casse un gros support (oui, j’aime l’AT dans certaines conditions), cela donne de gros résultats via VAD ou options…

Dans la même lignée, j’ai Eramet qui est au jour d’aujourd’hui mon meilleur "investissement" depuis que je m’intéresse à la bourse -> j’approche 5% de PV, contre actuellement 3.5% de PV pour Mittal, par rapport à l’ensemble de mon portefeuille…

Hors ligne

 

#34 05/10/2015 20h01 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Membre
Réputation :   61 

Je suis d’accord avec Peterbuffet. A noter que ArcelorMittal est rentable au niveau de la vente de fer à un prix de 50$ (Presentation http://corporate.arcelormittal.com/~/me … 202015.pdf)

Hors ligne

 

#35 09/10/2015 00h32 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Membre
Réputation :   554 

Dossier très intéressant à suivre dans son évolution - ils essaient de refocaliser leurs investissements et mènent en même temps un combat acharné contre la dette.

C’est un business traditionnel, loin d’être fantastique. Les opérations étaient historiquement mieux gérées que la moyenne, mais rien ne laisse penser que c’est encore le cas depuis l’acquisition d’Arcelor. Tout de même, un business, même pourri, peut être attractif à un prix suffisamment bas. Un tel business semble s’analyser avec un canevas classique de Ben Graham - je ne me risquerais pas à appliquer une fantaisie particulière.

Même si beaucoup retiennent de Graham qu’il faut acheter des ratios bas (comme le prix / book tangible), il convient de ne pas oublier de tester la solidité financière de l’entreprise avant toute chose. Ici, l’entreprise ne passe pas le tests suivants pour les business industriels :
(1) ratio dette / fonds propres raisonnable (dette court et long terme de l’ordre de 20 milliards VS fonds propres tangibles de l’ordre de 30 milliards),
(2) couverture suffisante des intérêts de la dette par les résultats (seulement 2 fois l’EBITDA - capex projeté en 2015 alors que l’endettement a été significativement réduit, mais notons toutefois l’amélioration. Graham préconisait au moins une couverture de 4 fois pour de tels business).

L’amélioration de la situation de liquidité est pour moi une condition sine qua none pour passer à l’action, et celle-ci semble se confirmer. La maturité moyenne de la dette est de l’ordre de 6 années, ce qui leur laisse le temps de gérer la situation si les prix des matières premières ne baissent pas davantage.

Je suis du genre à préférer rater un train plutôt que prendre un risque insensé. Bien sûr, j’espère pour ceux qui y sont que la solidité financière continue à s’améliorer et que les prix des matières premières permettront au management de continuer son travail dans ce sens. Un refinancement à ces niveaux de cours (par exemple en cas de rupture des covenants si l’EBITDA baissait à cause des prix des MP) serait fatal pour les actionnaires existants : en ce sens, l’entreprise ne contrôle pas totalement son destin.
Bref, c’est une situation de type pile je gagne beaucoup (grosso modo x 3 en cas de retour à la TBV), face je perds tout. Je ne suis pas pour le moment à l’aise avec l’ensemble des scénarios, même si je suis intrigué par la suite de l’histoire.

Dernière modification par sergio8000 (09/10/2015 00h35)

Hors ligne

 

#36 09/10/2015 09h05 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Membre
Réputation :   78 

A noter un article intéressant sur morningstar : Steelmaker Valuations Fall

Je ne met pas de lien car je pense qu’il est premium.

Mais ils sont sceptiques sur la remontée à long terme du prix des coils, n’envisageant au mieux qu’un modeste 5%. Et ils envisagent que la surcapacité est là pour rester quelques temps.

Ca n’arrangerait pas Mittal, c’est sûr, mais je reste convaincu que la situation va se résoudre par des morts du côté de ceux en moins bonne santé comme AK Steel ou Gerdau et les divers Chinois.

Hors ligne

 

#37 22/10/2015 15h34 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Membre
Réputation :   19 

BFM Business essaie de répondre à la question de tikou, doit-on garder, vendre ou acheter Arcelor?

Sélection Intégrale Placements: Comment maintenir la performance d'un portefeuille jusqu'à la fin de l'année ? - 21/10

cf à partir de la minute 03:05.

La réponse du gérant: j’en sais rien !

Hors ligne

 

#38 06/11/2015 09h32 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Membre
Réputation :   73 

Les résultats du Q3 sont sortis pour Arcelor Mittal - Results ? ArcelorMittal

Le contexte de marché est toujours très difficile pour la société, avec des prix à l’export de l’acier chinois qui continuent de baisser.

A priori, il n’y aura pas de dividende en 2015 -

In addition, the Company is reducing its cash requirements in 2016 by approximately $1 billion as compared to 2015.  This is achieved through lower capex spend, lower cash interest costs, lower cash taxes and suspending the dividend for the financial year 2015.

Cette décision de couper le dividende est sans doute une bonne nouvelle pour continuer à progresser dans l’objectif de désendetter la société ; l’atteinte de cet objectif aura pour effet mécaniquement de diminuer le coût de la dette.

Mon investissement de court terme serait-il entrain de se transformer en investissement de long terme ;-) ? A suivre je n’ai pas encore décidé de me couper un bras sur cette valeur car je trouve que la décision de couper de dividende est très saine d’un point de vue business et que le management me plaît pour cela.

Dernière modification par tikou (06/11/2015 09h49)

Hors ligne

 

#39 06/11/2015 10h33 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Membre
Réputation :   554 

Ils sont plutôt performants dans la réduction de leur dette sur les dernières années : ils font ce qu’ils peuvent. Dommage qu’ils n’aient pas osé couper le dividende avant, mais on comprend "la pression" qu’ils se sont mis pour le conserver aussi longtemps que possible.

Je les trouve plutôt sur la bonne voie sur la gestion du bilan - mais, une fois cela fait et les couts coupés, ils ne peuvent rien faire d’autre qu’espérer une reprise. Habituellement, les meilleures (mais rares) entreprises coupent les coûts quand tout va bien et investissent quand cela va mal, mais Mittal a fait exactement l’inverse : on ne peut malheureusement pas revenir en arrière, mais mieux vaut commencer tard que jamais.

Hors ligne

 

#40 06/11/2015 10h45 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Membre
Réputation :   54 

Surcapacité mondiale de 25%, le minerai de fer qui ne va pas remonter de sitôt à cause de l’ouverture d’une mine géante en Australie, les Chinois qui inondent les marchés car ils doivent générer des jobs localement…

Je ne comprends pas pourquoi on s’intéresse à l’acier comme investissement - c’est un secteur perdant depuis les années 60!

Sur le dividende de Mittal : c’est la subsistence de la famille qui a un train de vie plutôt costaud.

Hors ligne

 

#41 02/12/2015 18h52 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Membre
Réputation :   

MT sur ses plus bas historiques à 4,2 € l’action, ça éveille de la curiosité chez moi, cependant, étant jeune je n’ai pas trop d’expérience en termes de recovery, je ne sais pas comment valoriser une boite en redressement…

Vous procédez comment ?

Le management à l’air sain, j’apprécie le fait qu’une famille soit investit dans la société ça créer un intuitu personæ, ils ont coupé les dividendes d’après ce que je comprend ce qui est un bon point pour moi. En termes de part de marché Arcelor est toujours n°1 ? Les autres sont loin derrière ?

Hors ligne

 

#42 08/12/2015 15h10 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Membre
Réputation :   73 

Jpi, MT cote à 3,542 aujourd’hui donc on voit que le marché a des doutes sur l’issue du redressement en cours.

Il est indéniable qu’à ce prix, vous acheteriez des titres moins chers que beaucoup d’autres actionnaires (dont moi ;-)

Je pense qu’actuellement, tous les pires scénarios envisagés par MT se déroulent contre son gré (prix de l’acier qui continue de baisser, acteurs chinois qui font du dumping sur le marché pour essayer de survivre).

MT en est à espérer une régulation anti-dumping de la part de l’Europe ou des US pour espérer limiter la casse, c’est dire si il n’apparaissent pas totalement maitres de leur destin.

Au delà de la baisse de ces derniers jours sur l’énergie et les matières premières, il y a un vrai risque d’augmentation de capital je pense sur mittal ; c’est peut-être la raison pour laquelle le cours dévisse.

ps: pour clarifier, je ne vous incite pas à acheter des actions MT si vous ne savez pas ce que vous faites. Le cours peut encore descendre et peut ne jamais remonter ; ou remonter dans des dizaines d’années.

Dernière modification par tikou (08/12/2015 15h12)

Hors ligne

 

#43 04/01/2016 18h28 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Membre
Réputation :   

Bonjour, quelques infos concernant arcelor mittal, concernant les clients packaging ( boîte de conserve, canette, pot peinture, emballage acier.. ) , ces derniers font pression pour une baisse des prix d’Arcelor depuis un moment, mais l’entreprise ne fléchit pas. Les clients arrivent à cours de stocks , finissent par commander au prix demandé par Arcelor, les commandes sont bien rentrées pour 2016 , donc remontée des ventes .. mais cela reste une info concernant une branche en particulier d’Arcelor et à un nieau local , je n’ai pas d’infos pour les commandes et prévisions plus globales.

Dernière modification par Moselleinvest (04/01/2016 18h30)

Hors ligne

 

#44 08/02/2016 15h05 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Administrateur
Réputation :   1309 

C’est la cata pour ArcelorMittal qui lance une grosse augmentation de capital alors que le cours se traine sous les 3,5 € :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_arcelor-20160208.gif

Comme pour les parapétrolières et autres minières, trop de dettes avec une activité opérationnelle volatile = double effet de levier.

L’argument habituel que le management est aussi l’actionnaire principal et fondateur, etc. ne garantit une fois encore pas la performance : finalement mieux vaut une société avec un moat dans un secteur acyclique et gérée par un "sandwich" ?

M’est avis que Freeport-McMoRan, dans une situation similaire (management-actionnaire, secteur minier, ex-géant mais très endetté) est un value trap et va suivre le même chemin qu’ArcelorMittal.

En ligne

 

#45 08/02/2016 15h42 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Membre
Réputation :   26 

un moat dans un secteur acyclique et gérée par un "sandwich"

C’est justement un des (nombreux) critères de Buffett : Une entreprise pouvant être dirigée par un "idiot".

Dernière modification par GM (08/02/2016 15h42)

Hors ligne

 

#46 04/03/2016 11h41 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Membre
Réputation :   73 

Bonjour,

Je reviens sur cette file car je suis toujours actionnaire d’ArcelorMittal et je me pose des questions sur l’augmentation de capital.

OK. Donc une AK de 3bn a été annoncée, avec la famille Mittal qui s’engage a mettre 1.1bn avec un lockup de 180 jours (c’est pas grand chose 180 jours quand on essaye de vendre un plan de redressement allant jusqu’à 2020)

Ce qui me surprend dans les documents de l’AK (Assemblée générale extraordinaire le 10 mars) c’est la chose suivante :

http://corporate.arcelormittal.com/~/me … 016-FR.pdf

La proposition est

* de réduire le pair comptable des actions de la Société à un montant de 10 centimes d’EUR par
action entraînant une réduction du capital social émis de la Société de son montant actuel de 7.453.441.006,98 EUR à
180.335.933,80 EUR sans aucune distribution aux actionnaires, le solde étant affecté à une réserve non distribuable,

* et
de modifier l’article 5.1 des statuts de la Société en conséquence, d’augmenter le capital social autorisé de la Société de
3.000.000.000 EUR, d’autoriser le Conseil d’Administration, durant une période de cinq ans à compter de la date de
l’Assemblée Générale Extraordinaire des actionnaires en question jusqu’au cinquième anniversaire de la date de
publication au Mémorial C du procès-verbal de l’Assemblée Générale Extraordinaire, à émettre des actions …

Je comprends bien l’AK de 3bn, mais je ne suis pas certain de bien comprendre le mécanisme lié à la réduction du capital social.

Si je suis très pessimiste, je lis

réduire le capital social émis de la Société afin de porter son montant actuel de 7.453.441.006,98 EUR à
180.335.933,80 EUR sans aucune distribution aux actionnaires, le solde étant affecté à une réserve non
distribuable de sorte que l’article 5.1 des statuts a la teneur suivante :

« 5.1. Le capital social émis s’élève à cent quatre-vingts millions trois cent trente-cinq mille neuf cent trentetrois
euros et quatre-vingts centimes (180.335.933,80 EUR). Il est représenté par un milliard huit cent trois
millions trois cent cinquante-neuf mille trois cent trente-huit (1.803.359.338) actions, sans valeur nominale,
intégralement payées. »

et

d’augmenter le capital social autorisé de 3.000.000.000 EUR, équivalant à 30.000.000.000 actions
ordinaires, de sorte que le capital social autorisé de la Société, incluant le capital social émis, s’élève à
3.199.585.721,30 EUR, représenté par 31.995.857.213 actions ordinaires sans valeur nominale ;

donc (résolution 1) les actionnaires actuels acceptent de dire qu’ils ont 1.803.359.338 actions
et qu’après l’AK (résolution 2) il y en aura 31.995.857.213. Soit
* 5% de la société pour les actionnaires actuels
* 95% pour les actionnaires futurs

Est-ce que je lien bien est que c’est une arnaque monumentale (encore plus grosse qu’une AK sur le capital social actuel de 7.4bn même si c’est déjà désagréable) ou bien est-ce qu’il y a quelque chose que je ne comprends pas ?

Ce que je ne comprends pas par exemple, c’est que le cours a fait +37% depuis une semaine suite à l’annonce de l’AG ; pourquoi les gens se précipiteraient à être actionnaires si c’est de l’arnaque complète ?

a priori de ce que je comprends, les actionnaires actuels qui ne souscrivent pas à l’AK à la hauteur de leur quote-part sont totalement rincés ?

----------------------
je continue mon message ici à la demande du robot modérateur
----------------------
Si je me trompe dans mon analyse, n’hésitez pas à me le dire ;-)

Ma compréhension à ce stade pour cette AK est donc que :
* les actionnaires qui conservent leurs actions mais qui ne participent pas à l’AK seront lessivés (les actions actuelles ne représenteront plus que 5% de la société à l’issue de l’AK)
* les actions actuelles doivent donc être considérées comme des simples options préférentielles pour souscrire à l’AK. Les actionnaires peuvent prétendre à une proportion égale à leur participation actuelle. Ils peuvent avoir plus si certains actionnaires ne participent pas.

Chaque action devrait donner un droit pour acheter 16,64 actions (30 milliards d’actions que se partagent 1.8 milliards d’actions)

Chaque action nouvelle au mieux sera vendue 0,10€ (pour lever les 3bn prévus).

Selon la valorisation post-AK de la société, on peut estimer ce que vaudra l’action. Pour estimer la valeur post-AK de la société, on peut essayer de se projeter sur des cours "avant spirale infernale" : pour 1.8bn d’actions, l’action a valu environ 2.5€ au plus bas, mais les analystes l’estimaient à 6€ et elle côtait 10€ il n’y a pas si longtemps.

Cela donne 3 valeurs :

* 1.8bn * 2.6€ = 4.7bn€, soit un prix par action post-AK de 0,15€
* 1.8bn * 6€ = 10,8bn€, soit un prix par action post-AK de 0,34€
* 1.8bn * 10€ = 18bn€, soit un prix par action post-AK de 0,57€

Au final, pour 1 action actuelle payée Ppre, vous pouvez acheter 17 actions payée 0,10, que vous pourrez vendre ensuite Ppost.

Donc en achetant une action aujourd’hui, vous gagnez de l’argent si vous l’achetez moins cher que 18 * Ppost - 1.7€

pour les 3 valeurs données cela donne : 1€, 4,42€ ou 8,56€

Avec mes calculs, le point d’équilibre serait donc qu’au cours actuel (environ 4,5€), le marché estime qu’après l’AK, en en raisonnant comme si il n’y avait pas eu d’AK, le cours de l’action raisonnable serait d’environ 6€. Autrement dit, si Arcelor Mittal ne s’était pas fait coincer sur sa dette, le cours pourrait être de 6€.

Cela paraît crédible et expliquerait la montée récente du titre, acheté par des gens qui veulent participer à l’AK parce que l’option est à un bon prix.

Donc, pour un actionnaire, que faire ?

1/ si on a pas de cash, c’est problématique. Je pense que les actions ne vaudront presque plus rien. Donc mieux vaut sans doute prendre sa perte et vendre avant l’AK (encore quelques jours avant l’AG)

2/ si on a du cash est qu’on est prêt à suivre, çà devrait coûter pour rester actionnaire au même pourcentage, et si j’ai bien compris, environ #actions * 1,7€

Après, il faut prendre une décision par rapport à la promesse du management d’un avenir meilleur - http://corporate.arcelormittal.com/~/me … tation.pdf

Clairement le deal est structuré pour que, quitte à remettre de l’argent, la famille Mittal ne se fasse pas diluer.

Est-ce que cette AK va ensuite permettre une recovery ou est-ce juste un sauvetage improvisé ?
çà me semble difficile à dire. Le marché de l’acier peut très bien replonger même si il connaît une petite rémission.

Je ne vais pas me décider aujourd’hui avec mes 12.800 actions et mon PRU de 6,25€ il me reste encore quelques jours.

Avec mes hypothèses, çà ne changerait pas grand chose pour moi en terme de moins value entre
- vendre tout tout de suite
- souscrire à l’AK et vendre après l’AK

la différence est dans le niveau de cash investi (20K supplémentaires) et le risque sur le niveau de prix du marché après l’AK.

Dernière modification par tikou (04/03/2016 16h59)

Hors ligne

 

#47 11/03/2016 15h37 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Membre
Réputation :   73 

-- mes messages précédents concernant l’augmentation de capital ne sont pas clairs car je n’ai pas tout compris je pense au mécanisme de l’AK ; je pensais que toutes les nouvelles actions créés seraient mises sur le marché mais ce n’est pas le cas --

11 March 2016 - 7 for 10 Rights issue of 1,262,351,531 new shares at a subscription price of EUR 2.20 per new share

Ceux qui auront des actions lundi 14 en fin de journée boursière se verront attribuer des droits préférentiels pour acheter des nouvelles actions (7 pour 10). Le prix fixé de 2,20€ par action correspond à un discount de 35% par rapport au prix de cloture du 10 mars + 3bn.

info plus précise sur ArcelorMittal announces the terms of its c.USD 3bn rights issue ? ArcelorMittal

Les nouvelles actions seront donc vendues à 2,20€. Difficile de savoir à combien elles se stabiliseront ensuite, sachant que l’AK est censée réduire l’endettement de 3bn + 1bn (vente d’un actif).

Avant que le problème de dette et que les prix de l’acier ne plongent (alors qu’AM était déjà sous tension), le prix de l’action côtait 6€. c’est d’ailleurs la valeur visée par les analystes depuis quelques temps. Le remboursement d’une partie de la dette n’apporte comme valeur que le fait d’avoir un levier financier moins important + AM annonce être à FCF >0 si les prix des métaux restent à leur niveau actuels.

pour être sympa, 6€ * 1,860bn actions = 11,16bn€ de valeur

avec les nouvelles actions, cela donnerait 11,16bn€ / (1,860 + 1,262) = 3,57€ par action

avec une ristourne de 35%, cela donne 2,30€ par action.

Au plus bas, AM valait 2,5€ par action. Cela donne avec 3bn de cash en plus et les nouvelles actions, un prix par action de 2,45€.

Bref, l’AK résoud une partie du problème, mais AM après l’AK restera soumis à des pression :
- les cours du minerai de fer vont-ils se stabilier ?
- le lobbying pour limiter le dumping chinois va-t-il porter ses fruits ?

L’horizon de réflexion proposé par Arcelor Mittal est 2020 (AM vise 2bn€ de FCF positif à partir de 2020).

De votre expérience sur les augmentations de capital de sociétés endettées, à combien le cours pourrait se stabiliser après l’AK ? Je pose la question notamment parce que je ne comprends pas pourquoi le cours est tant remonté dernièrement alors qu’il y a une AK.

NB: Je n’ai toujours pas décidé si je vais souscrire à l’AK ou tout vendre avant lundi soir. Si vous avez un avis sur la question, çà m’intéresse. Les cours sont plutôt montés dernièrement donc je suis à -26% à ce stade.

Dernière modification par tikou (11/03/2016 15h40)

Hors ligne

 

#48 19/03/2016 22h30 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Membre
Réputation :   73 

Histoire de prendre date sur le forum (et vu que la file Arcelor Mittal ne déchaine pas les passions) j’ai finalement décidé de souscrire à l’AK.

* souscription de tous les droits préférentiels acquis (7/10 * nombre d’actions) à 2.20€
* proposition de souscription de 50000 actions à 2.20€

Le fait de souscrire à l’AK pour l’intégralité de ses droits préférentiels permet en effet de souscrire pour le même prix (2.20€) pour se partager les nouvelles actions de ceux qui ne veulent pas souscrire à l’AK. Je ne serai donc probablement pas servi des 50000 actions demandées mais je pense qu’à 2.20€ le prix est intéressant.

Il y a une incertitude sur le cours mais avec les 3bn levés, il y aura au total environ 3 mds d’actions.

2.20€ * 3 mds = 6,6 mds €

Au plus bas (juste avant l’annonce de l’AK) l’action côtait 2.45€ pour 1.860 mds d’actions, soit 4,6 mds €. Donc je pense que avec 3 mds € en plus dans les caisses + la diminution forte de la dette, 2.20€ est plutôt un très bon prix pour acquérir des titres. (Ils valent d’ailleurs 4.06€ à ce stade depuis que la nouvelle cotation a été mise en place).

Dernière modification par tikou (19/03/2016 22h31)

Hors ligne

 

#49 20/03/2016 00h19 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Membre
Réputation :   13 

Tikou vous serez intégralement servi de vos 50 000 actions supplémentaires, c’est une augmentation de capital avec maintien du Droit Préférentiel de Souscription.

On ne peut pas comparer le prix de souscription de 2,20 € avec le cours actuel de 4,06 € car le DPS a été détaché entre temps (en l’occurrence il cotait 1,30 € vendredi soir).

Comme il faut 10 DPS pour souscrire à 7 actions nouvelles, pour acheter 7 actions on peut :
- soit acheter 10 DPS à 1,30 € (13 €) et souscrire à 7 actions à 2,20 € (15,4 €) = 28,4 €
- soit acheter 7 actions sur le marché à 4,06 € = 28,4 €
Cela revient au même hors fiscalité.

Et en tant qu’ancien actionnaire vous aviez aussi la possibilité de vendre vos DPS

Dernière modification par Yoda (20/03/2016 00h21)

En ligne

 

#50 20/03/2016 16h13 → ArcelorMittal : n° 1 mondial de la sidérurgie

Membre
Réputation :   14 

Yoda,

si je comprends bien cela veut dire qu’il vaut mieux vendre ses DPS quitte à acheter au marché? Dans ce cas on gagne 13€ moins les frais de courtage d’achats de nouvelles actions?

Qu’est ce qui change coté fiscalité?

MERCI
XabiX


Mon portefeuille passif et Parrainage Binck me contacter en MP

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech