Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#276 17/11/2011 20h16 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   

Merci JM pour votre réponse.

je n’ai pas encore lu toute la file mais je vais le faire bientôt ! De prime abord, je viens de calculer rapidement le prix d’un point sachant que la première ligne en rendement devrait faire 775 et la dernière 100 points.

@ sylvain

effectivement Sylvain pour 20 k€, 11 lignes c’est beaucoup trop pour cette stratégie.

Hors ligne

 

#277 21/11/2011 16h15 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   

Pour l’instant, je répartis mes lignes en 2 groupes égaux de 5 lignes chacun :
-les 5 + forts rendements à un instant T, affectés d’une cible de 1.3
-les 5 + faibles rendements, affectés d’une cible de 1
Je permute en interne si j’obtiens au moins 10€ de mieux de dividende, pour un montant échangé minimum de 500€.
Mon objectif est d’augmenter les dividendes de 30€ par semaine, j’y parviens si je suis présent tous les jours.
Je pourrai toujours passer à une autre répartition cible si je me trouve bloqué avec cette méthode …

Je suis sur un CTO au crédit Agr., donc les frais de courtage sont en effet importants, je n’en tiens pas trop compte pour l’instant, je ne suis pas prêt pour l’instant à changer de banque.
(Et on peut peut-être considérer que 18€ de frais pour une permutation donnant un dividende de 10€ correspond à un investissement à 180% ?)

Hors ligne

 

#278 21/11/2011 16h47 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   69 

je n’y comprends plus rien à cette file, si c’est le portefeuille de Jean-Marc, soyez aimable de créer vos propres posts perso plutôt que de le comparer avec le vôtre; merci, on y verra plus clair !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#279 30/11/2011 21h26 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

Synthèse du mois de novembre

Tout d’abord, je précise que j’ai procédé, les 30 et 31 octobre, à la scission de mon portefeuille en deux parties : au sein du PEA seulement les titres industriels objet de la méthode qui vise à augmenter les revenus futurs (objet de cette file); en CTO les foncières objet de la méthode qui vise à augmenter l’ANR (voir autre file, lien dans ma signature).

1/ sur les dividendes attendus.
Du fait de la suppression des foncières de ce portefeuille, j’ai dû remplacer des titres à gros dividendes par des industrielles à dividende moindre. Il s’ensuit une baisse de –5,2% des revenus attendus. De plus, l’éventail des rendements (écart entre le plus gros et le plus petit dividendes) a augmenté et les permutations entre lignes sont moins nombreuses.

Je termine le mois avec seulement 84 € d’augmentation des dividendes futurs sur la base des prévisions de ceux-ci, tandis que je devrais tourner à environ 220 € par mois pour atteindre le rythme de +30% l’an. J’ai constaté une assez bonne corrélation dans les variations de cours des titres détenus malgré un marché très volatil.

La 10e ligne (la dernière) a fait l’objet d’un échange avec la 11e (le meilleur rendement des titres non détenus) à trois reprises ce mois-ci.

2/ sur le capital.
La part cote 168,49 (base 100,00 au 28/02/2009), en baisse de –2,68% sur le mois contre –2,45% pour le CAC40 GR. La performance annualisée sur la période est de 20,9% l’an (courtage, prélèvements sociaux et impôt sur le revenu compris) contre +10,5% l’an pour le CAC40 GR.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#280 08/12/2011 11h39 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   194 

Bonjour,

Je pensais avoir un certain répit avec les foncières en PEA. Nenni !
Je cherche donc à remplacer les foncières en PEA et watchlist par des « industrielles ». J’ai commencé par screener des sociétés avec un rendement assez proche des autres titres actuellement en PEA, puis filtré en regardant rapidement les grands chiffres des bilans, comptes de résultats et historiques de dividendes. J’ai complété avec quelques titres évoqués ça et là sur le forum.

Les données sont issues de Boursorama (bilan, compte de résultat) et Trading Sat (historique de dividendes).
Mon analyse est très, très rapide !

Voici quelques pistes :

RUBIS - RUI
Stockage et distribution d’énergie (gaz, pétrole) et produits chimiques
RUI est peu endettée (taux de 28% au 30 juin 2011), le RNPG est en hausse, la trésorerie également.
Le dividende est en hausse constante depuis 2000, 3,15€ en 2010, pour un taux de distribution de 68%.
La conclusion du communiqué au 30 juin 2011 : « Le Groupe est confiant sur la réalisation de son objectif de 70 M€ de résultat net sur l’exercice 2011 et d’une forte croissance attendue sur l’exercice 2012, qui bénéficiera pleinement des acquisitions finalisées en 2011 ». Cela correspond à une hausse d’environ 16% par rapport à 2010.
Objectif atteint, et avec un taux de distribution de 68%, le dividende 2011 pourrait être à 3,4€. Je table sur un 3,25€, sur la base des historiques d’accroissement des dividendes.
Cours actuel : 40,695€

Les Nouveaux Constructeurs - LNC

Promoteur immobilier
Sur la base des comptes 2010. Le bilan est sain (cf. Analyse sur le site des Daubasses et Investisseur débutant).
En 2010, LNC s’est désendettée. La trésorerie est importante (11 € / action).
Elle est contrôlée à 80% par le PDG, mais d’après l’historique de dividende, quasiment constant à 0,5€, cela semble être un objectif. Je table sur le même dividende pour 2011.
Sur les 9 premiers mois 2011, le CA est en baisse de près de 10%, mais le carnet de commande est en hausse et plein pour 18 mois.
Toutefois, le coup d’arrêt du Scellier et quelques incertitudes sur l’immobilier me font un peu hésiter. Cours actuel : 5,11€

Société internationale de Plantation d’Hevea - SIPH
Caoutchouc
Michelin en possède une partie. La hausse du cours du caoutchouc semble profiter à SIPH, qui semble être une belle vache à lait (dividende 2010 à 5,5€).
J’ai l’impression qu’il y a une erreur sur boursorama concernant le BPA (données financières, BPA 2007 de plus de 30€ ?).
Le bilan semble sain (quasiment pas endettée, peu d’incorporel…)
Le RNPG est en hausse de 10% sur le premier semestre 2011.
Je table sur un dividende au moins constant pour 2011.
Mais est-ce pérenne ? D’autre part, les communiqués parlent toujours d’une hausse du caoutchouc, mais j’observe une baisse de près de 25% (Osaka, Singapour) du cours depuis le début de l’année… Quid ?
Cours actuel : 61,490€

Lagardère - MMB
Edition
Je ne sais pas trop quoi en penser : évolution à la baisse du CA / RN ces dernières années (numérique), capital avec beaucoup d’institutionnel, français et étranger (80%)…
Dividende à 1,1€
Cours actuel : 18,47

Euler Hermes - ELE
Assurance crédit
ELE a distribué un bon dividende croissant entre 2000 et 2007 et 2010. Toutefois, je ne le juge pas pérenne : contexte incertain, majeure partie de l’actif sont des placements d’assurance, avec certainement de la dette souveraine à droite à gauche. A ce stade, je n’ai pas regardé la composition de ces placements.
Pourtant, le BN est en hausse de 7% sur les 9 premiers mois de l’année. Pour info, le dividende 2010 était de 4€. Cours actuel : 41€.

SCOR SE - SCR
Réassureur
De la dette souveraine dans les placements d’assurance ? Je ne suis pas allé voir dans le rapport annuel.
Dividende 2010 à 1,1€
Cours actuel : 17,945€

Bouygues - EN
BTP
J’aurais besoin d’appui, je ne sais pas trop quoi en penser, vu comme c’est tentaculaire. L’action est quasiment à un plus bas de puis 5 ans. Le rendement est proche de celui des entreprises de la watchlist.
Dividende 2010 à 1,6€
Cours actuel : 23,97€

Compagnie des Alpes - CDA
Exploitation de domaines skiables et sites de loisirs (ex : Musée Grévin)
Le RN est en légère hausse sur les 5 dernières années. Je n’ai pas vu d’incohérence en regardant les grands chiffres du bilan sur boursorama : assez endettée (56%) et de nombreuses immo, qui doivent bien correspondre aux activités de ski (remontées mécaniques, etc.).
Le taux de distribution est correct, autour de 50%, sauf pour 2010 (100%). CDA dispose en plus d’une trésorerie de près de 4€ / action.
Dividende 2010 à 1€
Cours actuel : 15,82€

Canal + - AN ?
Elle distribue tout son RN, mais a un peu moins de 2€ de cash / titre…
Dividende 2010 : 0,27 €, stable depuis 2000, en légère hausse
Cours actuel : 4,223€

Rapidement écartés, peut-être à tord pour certaines :

Veolia : contexte incertain de l’activité vis-à-vis des collectivités, très endettée
Suez Environnement : même chose que Veolia. Je me pencherai plus sur l’activité « énergie » de GDF.
Toupargel : peut-être un biais de parisien, mais je ne juge pas du tout l’activité pérenne (d’ailleurs le RN est en baisse depuis 2005). Pourtant, c’est le n°1 français.
La société est contrôlée à près de 85% par 2 personnes. Mais, vu l’historique de dividende, j’en conclus que c’est leur objectif.
Enfin, une énorme part d’intangibles. Je ne comprends pas à quoi cela correspond dans la distribution de surgelés. Je ne suis pas allé regarder dans le rapport annuel.
Cegedim : endettée, beaucoup d’intangibles (a priori, plutôt normal, c’est une société d’informatique). Dernier point, le rendement semble un peu trop faible par rapport aux autres sociétés en watchlist.
Eiffage : très endettée, beaucoup d’intangibles (là je ne vois pas le rapport avec le BTP, des immobilisations incorporelles (autant de brevets ?). Je ne suis pas allé voir dans le rapport annuel. Le rendement est proche des sociétés en watchlist, légèrement en dessous.
Ciments Français : RN en baisse depuis des années…
LaCie : en 2009 et 2010, elle a distribué plus que son RN, même si LaCie dispose d’une bonne trésorerie (1,7€ par action, pour un dividende à 0,3€). Elle est contrôlée par une personne.
Rallye : trop endettée (déjà discuté dans cette file)
Esso : taux de distribution de plus de 100% pour 2008, 2009 et 2010.. et pourtant peu de cash…
Metrologic group : j’ai été induit en erreur par un dividende exceptionnel en 2010 smile. Le rendement est trop éloigné des sociétés en watchlist.

A+
Sylvain

Hors ligne

 

#281 08/12/2011 12h23 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   421 

J’ai la meme analyse pour toutes les sociétés écartées.

Rubis :
Une des plus belles sociétés de la côte. Fond de portefeuille indispensable comme Air Liquide.
Attention toutefois, à la moindre déception il faudra vendre trés vite car elle est assez chère.

SIPH :
Ma valeur favorite.
Société très bien gérée sans dette qui a l’avantage d’être la seule société de MP de Paris depuis le départ programmé de SPV.
A l’avantage d’acheter la moitié de sa production a des petits producteur ce qui permet de s’adapter en cas de baisse de la demande.
Les cours du caoutchouc se sont envolés l’an passé et les résultats de cette année vont etre stratosphériques. Sans doute une hausse importante du dividende à attendre. Depuis cet été le cours du cc corrige violemment; SIPH peut encore chuter brutalement.
Sur le LT je suis extrêmement confiant car la demande en caoutchouc va augmenter et un arbre est très lent a mettre en production. SIPH va racheter des terrains en Asie pour se diversifier.
Par contre le cours est naturellement corrélé au cc donc trés volatil est nécessite une gestion active.

LNC : je n’arrive pas à me faire une idée, bradée ou risquée. Dans le doute je m’abstient.

SCOR : pur assureur qui n’est pas exposé aux dettes souveraines, bonne valeur de fond de portefeuille. je préfère à ELE.

CDA : Pas d’étincelles à en attendre mais une belle valeur de père de famille.

Bouygues : Bradé mais je n’aime pas le coté conglomérat. J’ai 3 pure player à la place : Vinci, MMT et VIV

Canal+ : Je ne sais trop quoi penser, j’ai du MMT ca me suffit dans le secteur.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#282 08/12/2011 14h19 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

Pour ma part, je suis prudent sur SIPH car (je le redis) je ne cherche pas les valeurs susceptibles de décoller, mais plutôt des titres stables. La quasi-indexation des bénéfices sur le cours du caoutchouc m’amène à écarter ce titre de ma watching list, même si je partage l’analyse de Bifidus : le crû 2011 sera sans doute très bon.

De même, LNC est très sensible à la conjoncture immobilière; contrairement à une SIIC qui gère son parc, LNC doit construire toujours plus. J’ai écarté cette valeur de ma watching list.

Enfin, j’ai écarté toutes les valeurs financières qui sont les premières à subir les aléas de la finance qui sont particulièrement amplifiés par les temps qui courent. SCR assoit sa solvabilité sur des placements dont la solidité fait l’objet de bouleversements depuis quelques mois. Et je passe sur l’accélération des catastrophes naturelles et leurs conséquences de plus en plus coûteuses. Je reste à l’écart.

Enfin, il me semble que vos filtres ont écarté quelques valeurs qui présentent toutes les caractéristiques souhaitées dans cette méthode, mais dont la liquidité est faible. Les possesseurs de petits portefeuilles comme nous peuvent s’y intéresser, par exemple PERR et PSB.

Conformité AMF : je possède des titres PSB; je ne possède pas de titres SIPH, LNC, SCR, PERR.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#283 14/12/2011 12h59 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   194 

Effectivement PERR et PSB ne sont pas rentrés avec le filtrage. Pour ma part, PERR est trop loin en classement, même avec un dividende en légère augmentation pour 2011.
PSB peut potentiellement rentrer. Merci de me l’avoir fait découvrir !
Et au passage, merci aussi Bifidus pour le lien vers l’étude dans la file « foncière ».

Parmi les sociétés citées précédemment, cela reste des « pistes » pour moi.
Désormais, j’intègre en watchlist puis éventuellement portefeuille RUI, PSB. Je creuse un peu plus CDA.

Malgré son intérêt, je n’intègre pas SIPH, ne comprenant pas comment elle gagne plus d’argent alors que le cours du caoutchouc semble baisser depuis un an.
Si quelqu’un peut m’expliquer ?

LNC a un bilan solide et beaucoup de cash, mais présente des risques d’un ou plusieurs exercices un peu plus chaotique. J’hésite toujours. En 2008 – 2009, le cours était tombé à 1,2 €, mais il n’y avait eu qu’un exercice sans dividende.

Je vous fais part de la suite de mes recherches. N’hésitez pas à me contredire si j’écarte une société ou j’en garde une à tord (ex : management « filoux », etc.)
Désolé, ce sera un gros poste à nouveau…

Mes critères retenus pour le screener du Financial Times :
•    Sociétés françaises
•    Pas de taille de capitalisation mini ni maxi
•    Pas de secteurs évités
•    Current ratio > 1
•    P/E < 30
•    P/PB < 3,5
•    Dettes / fonds propres < 0,6
•    Rendement > 7%
Rien concernant les marges opérationnelles vue la diversité des secteurs.
Je pensais mettre un filtre sur le Pay Out Ratio, mais à ce stade, le screener ne sort que 35 sociétés. Je vais éviter d’en supprimer une ou deux qui auraient pu distribuer trop, mais disposent de trésorerie abondante.

Voici la liste :
Notes : quand j’écris « dividende un peu faible », il s’agit bien de « au regard de la méthode « dividendes » de Jean-Marc » et vis-à-vis du nombre de lignes en portefeuille.
En gras voire souligné, les sociétés « pistes », à creuser plus. Cela veut simplement dire qu’elles attirent un peu plus mon attention !
PSB et PERR ne sont pas plus présentes. Certainement à cause du rendement > 7%. Je referai un filtre avec les mêmes critères + rendement compris entre 6 et 7%. Il y a peut-être des bonnes surprises parmi celles-ci.
Beaucoup de nanocaps.

•    ABCA (connu)
•    Acanthe développement (foncière, management incertain)
•    Aquila SA (nanocap, très peu liquide)
•    Budget telecom (nanocap, très peu liquide)
•    Cegereal (foncière)
•    Clasquin (a distribué beaucoup au précédent exercice (120%), peu de cash, donc, dividende certainement plus faible pour le prochain exercice)
•    Cybergun (endettée et pour mon éthique perso, je trouve l’activité limite)
•    Entreparticuliers.com (pas endettée, beaucoup de cash, mais peu d’historique et de visibilité, possédée à 80% par une personne ; assez peu liquide. J’ai quelques hésitations quant à la pérennité de l’activité, quand on voit la vitesse à laquelle un nouvel acteur complètement inattendu peut arriver sur le numérique)
•    Ermo (très peu liquide)
•    Esso (déjà vu…)
•    Fashion B air (pas mal de cash (2€ / action) et… d’incorporel ! Pour 1/3 ce sont des droits de bail. Le reste en fonds de commerce et peut-être investissements pour l’activité de vente en ligne ? Contrôlé à 70% par une famille, peu d’historique. Le RN 2010 est en forte baisse du fait de charges exceptionnelles sur opérations en capital (1M€ que je ne comprends pas). Il manque quelques infos sur Boursorama, trouvées dans le rapport 2010 : les historiques de bénéfices par actions et dividendes. Le Pay Out Ratio ressort quasiment toujours à 100% ou plus, malgré une trésorerie abondante et en hausse. Dernier point, le PDG a l’air d’un « hyper actif »)
•    Foncière des murs (foncière)
•    Foncière des régions (foncière)
•    GDF (connu)
•    HF Company (En premier passage, rien vu de majeur (management ?). Le dividende croit depuis plusieurs années, avec un taux de distribution raisonnable, environ 50%. Pour 2011, le RO est en baisse de 80% au premier semestre ( !), mais la société dispose de près de 9€ / action. « La bonne conversion des résultats en cash et une bonne gestion du BFR ont permis à HF Company de générer un cash-flow d’exploitation de 2,9 M€. HF Company a pu ainsi poursuivre ses investissements et sa politique de dividendes élevés tout en renforçant sa trésorerie ». La baisse du RO est due :
- L’envolée du prix des matières premières et l’inflation salariale en Chine
- Un Mix de marge temporairement défavorable du à la montée à pleine charge du CPL
- Une crise de la consommation persistante dans les pays du bassin méditerranéen)

J’attends donc de prochains communiqués.
•    Hitechpros (rendement peut-être trop faible, sinon rien vu de majeur (management ?), nanocap)
•    Icade (foncière)
•    Innelec multimedia (grossiste du multimédia, RN en baisse, trésorerie diminue, marge très faible. Innelec vend aux grandes surfaces, revendeurs spécialisés (Game ? Micromania ?), multi spécialistes (FNAC ? Virgin ?) Je ne sais pas quoi penser de l’activité… De plus, sera peut-être plus intéressant dès la sortie de nouvelles consoles de jeux (« PS4 », Wii U, etc.). Des avis ?)
•    LaCie (connu)
•    Les Nouveaux Constructeurs (connu)
•    Mercialys (rendement trop faible)
•    Metropole TV (connu)
•    Millet Innovation (très peu liquide)
•    Nexity (…)
•    Ober (très peu liquide)
•    Octo technology (RO plus du double du RN, ce qui ne doit pas être récurrent…)
•    Passat (cf. analyse Daubasses, mais baisse du RN de 30% au premier semestre (d’après le communiqué semestriel, dû à un « autre charge ou produit d’exploitation : 451 k€ en 2010, -39 k€ en 2011, dans une moindre mesure salaires et investissements), une hausse de l’IS. Du coup, j’imagine que le dividende 2011 va un peu baisser, malgré une trésorerie de 3,5€ / action. PASSAT risque de sortir du classement)
•    Piscines Desjoyaux (dividende un peu éloigné)
•    Sequana (endettée, RN très faible depuis 2009, prix des matières premières ?)
•    Société Alsacienne et Lorraine de Valeurs d’entreprises et de participations (il faudrait creuser dans quoi elle a des participations, pas aisé vu le nombre de participations. Je pense mettre de côté pour l’instant, par manque d’expérience)
•    SIPH (connu)
•    Soft Computing (deux années de suite que le RN est très supérieur au RO. Pas vraiment récurrent donc…)
•    TF1 (Activité semble orientée comme un 2010, dividende un peu faible)
•    VDI Group (quasiment 1/3 du bilan en survaleur, pour une petite société de distribution de produits d’entretien… ? Je ne comprends pas)
•    VetAffaires (cf. analyse Daubasses, mais dividende peut-être un peu faible pour 2011)

A+

Dernière modification par Sylvain (14/12/2011 13h08)

Hors ligne

 

#284 14/12/2011 16h05 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   421 

Je possède ou j’ai possédé beaucoup de ces actions…

PERR : une de mes plus grosses lignes..
Si son rendement n’est pas trés élevé c’est parce que le cours a GAGNE 8% depuis le début de l’année… Quand le cours monte le rendement baisse. 6% pour une petite société de croissance c’est exceptionnel.

PSB : J’ai aussi une ligne importante, mais assez cyclique.

AQU : petite société illiquide, j’ai une petite ligne. je pense le secteur porteur. Mais attention ils ont versés plus que le RN en div l’an passé. Compter plutot sur 6% de rendement que 12%

ALENT : se vide de son cash en le distribuant. Résultats en baisse depuis des années. J’ai joué le dividende deux fois sur la valeur, maintenant j’évite.

CYB : J’ai encaissé mes pertes suite à l’annonce de leurs résultats… A mon avis il est beaucoup trop tot pour revenir sur une valeur qui a décu.

HF : L’arret du CPL a fait plonger le résultat. On peut éventuellement jouer la recovery comme sur Netgem qui a eu le meme problème à la fin de son gros contrat SFR. Dans tous les cas c’est assez spéculatif.

CLASQUIN : j’ai une petite ligne, société bien gérée, mais je n’ai jamais regardé en détail. Dans le meme secteur il y a TOUAX qui est aussi une belle société.
Mais le secteur est trés cyclique.

HITECHPRO : Belle croissance bon rendement, j’ai une ligne importante. Peut etre devrais-je vendre car l’activité de niche risque d’etre impactée par la crise.

PISCINE DESJOYAUX : va diviser son dividende par 3 l’an prochain en prévision d’une conjoncture difficile. Je pense quand meme que l’action n’est pas chère. Trés bon résultats dans les émergeants. J’ai une petite ligne.

MILLET : Je ne trouve que des qualités à cette société si ce n’est l’absence de liquidité. Si un gros pouvait se délester que je puisse ramasser (j’ai une petite ligne)

PASSAT : je regarde depuis longtemps, mais je trouve leur business trop concurrentiel. Souvent cité par TOUS LES ANALYSTES ainsi que Vet’Affair (je n’aime pas la sortie d’Amiral Gestion sur cette société).

INN : Je ne crois pas trop dans leur business, mais peut etre une affaire.

On peut aussi citer Salvepar (10% de rendement) et SMTPC dans cette liste (ultra défensive).

ECA et Plastivaloire sont aussi des small caps de rendement interressantes (mais cycliques).

Je pense que le maitre mot dans ces petites capitalisations est la diversification… En plus je pense qu’il faut etre pret a encaisser (et utiliser) une énorme volatilité.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#285 22/12/2011 18h25 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   

Bonjour Jean-Marc
Comme quelques autres membres de ce forum  vous avez ABCA en portefeuille . Le rendement à décliné ces 3 derniers exercices tout en restant très relevé.

"Chiffres clés / Dividende
Font size increase Font size decrease Print Send Chiffres clés

                                           2010  2009  2008 
Données générales en millions d’euros           
Produit d’activité courante (1)  60,6  62,6  85,5 
Résultat net                           29,0  30,4  40,6 
Données par action ordinaire en euros           
Résultat                                 0,57  0,73  1,08 
                         
  Dividende  0,55(2)  0,75  0,75  "

Si j’ai bien compris le film, la volatilité est plutôt favorable aux exercices sophistiqués des petits génies  d’ABCA mais encore faut-il qu’il y  ait un volume suffisant pour exercer leurs arbitrages Aussi , je m’interroge sur le niveau que pourrait atteindre le dividende cette année.

Dans leur avis financier 3ème trimestre 2011  ils rappellent que:

" en l’état de la structure des résultats du groupe ABC arbitrage, le chiffre d’affaires indiqué ci-après répond au respect d’une obligation légale mais n’est pas significatif de la marche des affaires représentée par un résultat financier semestriel ou annuel et non un chiffre d’affaires "
Même si cela ne prouve pas grand chose, je me demande si ce n’est pas une espèce de bulletin d’information préventif ?
Vos commentaires, tout comme ceux des autres sont les bienvenus.
Merci d’avance.
Méticuleux mais pas expert !

Hors ligne

 

#286 22/12/2011 20h04 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   

Sylvain, bonsoir,

Pour te donner une explication sur les actifs incorporels qui te laissent dubitatifs, je pense que cela doit concerner principalement les goodwill. J’indique cela sans être allé voir les bilans des sociétés mais pour des sociétés comme Ciment Français qui ont rachetées différentes structures (notamment en Turquie), c’est forcément le cas.
Pour information à ceux qui ne savent pas ce qu’est un goodwill, cela correspond au différentiel entre la valeur d’achat d’une entreprise et son actif net réévalué. Cela correspond donc à tout le potentiel de la société qui n’a pu être comptabilisé au bilan de l’entreprise. Cela peut être par exemple le savoir faire des salariés, un procédé ou des brevets prometteur, une société avec des ratios de rentabilité important…
Sachant qu’il s’agit d’éléments dits incorporels, c’est pour cette raison qu’ils sont classés au bilan dans les actifs incorporels.

En tout cas bravo pour vos idées de critère pour sélectionner les sociétés avec des rendements importants et un couple risque limité.

Sylvain a écrit :

Effectivement PERR et PSB ne sont pas rentrés avec le filtrage. Pour ma part, PERR est trop loin en classement, même avec un dividende en légère augmentation pour 2011.
PSB peut potentiellement rentrer. Merci de me l’avoir fait découvrir !
Et au passage, merci aussi Bifidus pour le lien vers l’étude dans la file « foncière ».

Parmi les sociétés citées précédemment, cela reste des « pistes » pour moi.
Désormais, j’intègre en watchlist puis éventuellement portefeuille RUI, PSB. Je creuse un peu plus CDA.

Malgré son intérêt, je n’intègre pas SIPH, ne comprenant pas comment elle gagne plus d’argent alors que le cours du caoutchouc semble baisser depuis un an.
Si quelqu’un peut m’expliquer ?

LNC a un bilan solide et beaucoup de cash, mais présente des risques d’un ou plusieurs exercices un peu plus chaotique. J’hésite toujours. En 2008 – 2009, le cours était tombé à 1,2 €, mais il n’y avait eu qu’un exercice sans dividende.

Je vous fais part de la suite de mes recherches. N’hésitez pas à me contredire si j’écarte une société ou j’en garde une à tord (ex : management « filoux », etc.)
Désolé, ce sera un gros poste à nouveau…

Mes critères retenus pour le screener du Financial Times :
•    Sociétés françaises
•    Pas de taille de capitalisation mini ni maxi
•    Pas de secteurs évités
•    Current ratio > 1
•    P/E < 30
•    P/PB < 3,5
•    Dettes / fonds propres < 0,6
•    Rendement > 7%
Rien concernant les marges opérationnelles vue la diversité des secteurs.
Je pensais mettre un filtre sur le Pay Out Ratio, mais à ce stade, le screener ne sort que 35 sociétés. Je vais éviter d’en supprimer une ou deux qui auraient pu distribuer trop, mais disposent de trésorerie abondante.

Voici la liste :
Notes : quand j’écris « dividende un peu faible », il s’agit bien de « au regard de la méthode « dividendes » de Jean-Marc » et vis-à-vis du nombre de lignes en portefeuille.
En gras voire souligné, les sociétés « pistes », à creuser plus. Cela veut simplement dire qu’elles attirent un peu plus mon attention !
PSB et PERR ne sont pas plus présentes. Certainement à cause du rendement > 7%. Je referai un filtre avec les mêmes critères + rendement compris entre 6 et 7%. Il y a peut-être des bonnes surprises parmi celles-ci.
Beaucoup de nanocaps.

•    ABCA (connu)
•    Acanthe développement (foncière, management incertain)
•    Aquila SA (nanocap, très peu liquide)
•    Budget telecom (nanocap, très peu liquide)
•    Cegereal (foncière)
•    Clasquin (a distribué beaucoup au précédent exercice (120%), peu de cash, donc, dividende certainement plus faible pour le prochain exercice)
•    Cybergun (endettée et pour mon éthique perso, je trouve l’activité limite)
•    Entreparticuliers.com (pas endettée, beaucoup de cash, mais peu d’historique et de visibilité, possédée à 80% par une personne ; assez peu liquide. J’ai quelques hésitations quant à la pérennité de l’activité, quand on voit la vitesse à laquelle un nouvel acteur complètement inattendu peut arriver sur le numérique)
•    Ermo (très peu liquide)
•    Esso (déjà vu…)
•    Fashion B air (pas mal de cash (2€ / action) et… d’incorporel ! Pour 1/3 ce sont des droits de bail. Le reste en fonds de commerce et peut-être investissements pour l’activité de vente en ligne ? Contrôlé à 70% par une famille, peu d’historique. Le RN 2010 est en forte baisse du fait de charges exceptionnelles sur opérations en capital (1M€ que je ne comprends pas). Il manque quelques infos sur Boursorama, trouvées dans le rapport 2010 : les historiques de bénéfices par actions et dividendes. Le Pay Out Ratio ressort quasiment toujours à 100% ou plus, malgré une trésorerie abondante et en hausse. Dernier point, le PDG a l’air d’un « hyper actif »)
•    Foncière des murs (foncière)
•    Foncière des régions (foncière)
•    GDF (connu)
•    HF Company (En premier passage, rien vu de majeur (management ?). Le dividende croit depuis plusieurs années, avec un taux de distribution raisonnable, environ 50%. Pour 2011, le RO est en baisse de 80% au premier semestre ( !), mais la société dispose de près de 9€ / action. « La bonne conversion des résultats en cash et une bonne gestion du BFR ont permis à HF Company de générer un cash-flow d’exploitation de 2,9 M€. HF Company a pu ainsi poursuivre ses investissements et sa politique de dividendes élevés tout en renforçant sa trésorerie ». La baisse du RO est due :
- L’envolée du prix des matières premières et l’inflation salariale en Chine
- Un Mix de marge temporairement défavorable du à la montée à pleine charge du CPL
- Une crise de la consommation persistante dans les pays du bassin méditerranéen)

J’attends donc de prochains communiqués.
•    Hitechpros (rendement peut-être trop faible, sinon rien vu de majeur (management ?), nanocap)
•    Icade (foncière)
•    Innelec multimedia (grossiste du multimédia, RN en baisse, trésorerie diminue, marge très faible. Innelec vend aux grandes surfaces, revendeurs spécialisés (Game ? Micromania ?), multi spécialistes (FNAC ? Virgin ?) Je ne sais pas quoi penser de l’activité… De plus, sera peut-être plus intéressant dès la sortie de nouvelles consoles de jeux (« PS4 », Wii U, etc.). Des avis ?)
•    LaCie (connu)
•    Les Nouveaux Constructeurs (connu)
•    Mercialys (rendement trop faible)
•    Metropole TV (connu)
•    Millet Innovation (très peu liquide)
•    Nexity (…)
•    Ober (très peu liquide)
•    Octo technology (RO plus du double du RN, ce qui ne doit pas être récurrent…)
•    Passat (cf. analyse Daubasses, mais baisse du RN de 30% au premier semestre (d’après le communiqué semestriel, dû à un « autre charge ou produit d’exploitation : 451 k€ en 2010, -39 k€ en 2011, dans une moindre mesure salaires et investissements), une hausse de l’IS. Du coup, j’imagine que le dividende 2011 va un peu baisser, malgré une trésorerie de 3,5€ / action. PASSAT risque de sortir du classement)
•    Piscines Desjoyaux (dividende un peu éloigné)
•    Sequana (endettée, RN très faible depuis 2009, prix des matières premières ?)
•    Société Alsacienne et Lorraine de Valeurs d’entreprises et de participations (il faudrait creuser dans quoi elle a des participations, pas aisé vu le nombre de participations. Je pense mettre de côté pour l’instant, par manque d’expérience)
•    SIPH (connu)
•    Soft Computing (deux années de suite que le RN est très supérieur au RO. Pas vraiment récurrent donc…)
•    TF1 (Activité semble orientée comme un 2010, dividende un peu faible)
•    VDI Group (quasiment 1/3 du bilan en survaleur, pour une petite société de distribution de produits d’entretien… ? Je ne comprends pas)
•    VetAffaires (cf. analyse Daubasses, mais dividende peut-être un peu faible pour 2011)

A+

Hors ligne

 

#287 23/12/2011 14h02 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

Juste une remarque suite aux derniers messages de bifidus et nedeleg
Pour Piscines Desjoyaux, le dividende n’est ni éloigné, ni divisé par trois: il sera de à 0,51 euros payable à la mi-janvier, à rapprocher d’un cours actuel d’environ 5,2 euros.

Pour Budget telecom, j’en suis ( j’ai 1140 actions) mais malheureusement je ne crois pas qu’elle soit à conseiller: il n’y a pas eu de dividende cette année, et même si les caisses sont pleines, le rn lui est en berne

A contrario, je vous trouve sévère avec Sequana qui est certes endettée mais qui continue à gagner de l’argent et qui a de beaux actifs ( sous 3 euros c’est cadeau)

A bientôt pour d’autres échanges orientés ’rendements’

Zeno

Hors ligne

 

#288 23/12/2011 15h08 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   

en effet, d’où sort cette info que piscine desjoyaux va diviser par 3 son dividende l’année prochaine ???

Hors ligne

 

#289 23/12/2011 21h33 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

méticuleux a écrit :

Comme quelques autres membres de ce forum  vous avez ABCA en portefeuille . Le rendement à décliné ces 3 derniers exercices tout en restant très relevé.

Bonsoir,
Sur ce titre, il faut bien faire la différence entre le RN (qui décline un peu) et le RN par action (qui décline beaucoup). en effet, cette société émet beaucoup de titres, soit lors du paiement du dividende systématiquement proposé en actions, soit pour rémunérer le management au résultat.

La volatilité profite à ABCA dès lors que les volumes se tiennent. Attention de bien cibler les volumes américains et pas les parisiens (le chiffre d’affaires se fait essentiellement aux US). Mais plus le temps passe, plus de nouveaux arbitrages sont installés sur d’autres classes d’actifs. Enfin, la gestion pour compte de tiers génère un CA sous forme de frais de gestion qui n’est pas corrélé directement aux performances de marchés. La société indique que 25 M€ d’encours génère 1 M€ de RN à ce titre.

Le communiqué des T1 et T3 est effectivement inutile mais obligatoire; pas de message subliminal caché.

Je pense que le crû 2011 sera intéressant au vu des soubresauts (dans des volumes limités). Je vise 40 M€ de RNPG et 0,65 € de dividende (dont 0,20 € d’acompte déjà versé), mais c’est un pronostic très personnel.

Conformité AMF : je possède des titres ABCA.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#290 23/12/2011 22h32 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   

merci Jean-Marc.
Analyse toujours réaliste. Merci d’avoir relevé que c’est surtout la volatilité nord américaine qui fait marcher la machine..
Effectivement ils distribuent régulièrement des actions à leurs collaborateurs qui possèdent une part non négligeable de leur entreprise, une dilution lente en quelque sorte mais tant que le développement du résultat est supérieur à la dilution, l’équilibre résultats /dividendes reste valable…
0.65 de div au cours actuel, j’en accepte l’augure et c’est  tellement moins risqué que Pages Jaunes ou FTE !
Bonne soirée

Hors ligne

 

#291 23/12/2011 23h00 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   194 

Pour info complémentaire, l’acompte de décembre 2011 de 0,2 € pouvait être payé au numéraire ou en actions. Il en résulte 44 000 nouvelles actions créées, 0.08% du capital.
De plus, en page 55 du dernier rapport annuel, vous pourrez trouver le montant d’options exerçables et les conditions pour les exercer. Au total, 3 M d’options ont été attribuées au 20 septembre 2010, soit 5.9% du capital. Le programme "Horizon 2015" m’a l’air un peu moins "généreux" en stock-options et autres qu’"Horizon 2010".

Depuis 1995, plus de 9,5M d’actions ont été attribuées aux collaborateurs d’ABCA (20% du capital)…
Rapport annuel 2010

Dernière modification par Sylvain (23/12/2011 23h01)

Hors ligne

 

#292 30/12/2011 17h58 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

Synthèse du mois de décembre

1/ sur les dividendes attendus.
L’activité du mois est satisfaisante avec +268 € d’augmentation des dividendes futurs sur la base des prévisions de ceux-ci, tandis que je devrais tourner à environ 220 € par mois pour atteindre le rythme de +30% l’an. A mi-parcours, je suis toujours dans la course, abstraction faite (cf. post #279) de –5,2% du fait du split du portefeuille et de la gestion séparée des lignes de foncières.

Je rappelle que je clos l’année au 30 juin pour fixer le montant des dividendes au vu de leur montant connu (si je bouclais l’année au 31 décembre 2011, je le ferais au vu de prévisions de dividendes de l’exercice 2011, ce qui est illusoire).

2/ sur le capital.
La part cote 169,25 (base 100,00 au 28/02/2009), en hausse de +0,45% sur le mois contre +0,47% pour le CAC40 GR. La performance annualisée depuis le 28/02/2009 est de +20,4% l’an (courtage, prélèvements sociaux et impôt sur le revenu compris) contre +10,3% l’an pour le CAC40 GR.

Sur l’année 2011, la performance est de –7,62% contre –13,39% pour le CAC40 GR.

L’effet ’boule de neige’ commence à se faire sentir car les dividendes attendus en 2012 représentent 13,8% net net des capitaux misés depuis l’origine.

Bonnes fêtes à tous et à l’année prochaine pour de nouvelles aventures !


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#293 03/01/2012 23h01 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   194 

Joli performance !

Bifidus, dans la file "Bricomarché", vous m’avez mis la puce à l’oreille sur Piscines Desjoyaux.
Elle était apparu dans le screener lors de mes précédentes recherches, mais je l’avais vite écartée.

J’ai voulu y regarder de plus près :

ALPDX - 6 € le 03/01/12. +17% depuis le premier janvier. Si ça c’est pas volatile !

- Dettes / fonds propres à 54%, en augmentation, mais solvabilité (78% en 2011) également en hausse grâce à des liquidités abondantes. Globalement, le "net gearing" est stable.
- Liquidités assez importantes et en hausse (3.35€ / action en 2011)
- Un historique de dividendes depuis 2000, donc une politique affirmée de distribution. Globalement, dividende en hausse depuis 2000, avec un passage plus à vide en 2008. Si les résultats se maintiennent, je table sur un dividende autour de 0.5€.
Au cours actuel, rendement de 9%.
- Très peu d’intangibles (3%). Il s’agit de la R&D, bails et logiciels (commande numérique ?)
- PER (11.64) et PB (0.8) raisonnables. Un peu décoté, mais c’est assez habituel pour les smallcaps familiales.
- Current ratio > 2.5, bon point
- Pas de plans d’actions gratuites, ni de stock-options

A noter :
- Lazard Frères contrôle plus de 5% des actions depuis le début de l’été 2011.
- CA de 70% en France, développement à l’international en cours, notamment Brésil, USA, Italie (politique d’investissement). Les effets se font clairement sentir sur l’Europe, la croissance démarre au niveau monde.

Quelques "couac" ?
- Le RN et le ROA ont baissé entre 2007 et 2009, pour moitié à cause d’investissements (développement à l’international (Brésil, USA), recentrage des capacités de production). Il reprend des couleurs depuis. La politique de développement à l’international commence à porter ses fruits (CA +14% pour l’activité en Europe, +4% monde).
- Le taux de distribution ces deux dernières années, au tacket, voire plus (100,2% en 2010, 98.9% en 2011), mais une trésorerie en augmentation (2011, 3.35€ par titre).
- Contrôlé à près des trois quarts par la même entité (familiale), donc tout va bien temps qu’est décidé un dividende constant ou en hausse.
- Les ordres ont un écart type important, donc il y a régulièrement des jours sans aucun ordre. Et une assez forte volatilité. J’imagine qu’un certain nombre d’opérations sont réalisées avec des ordres "au marché", donc plus difficile de se caler dessus pour prévoir des permutations.

Avez-vous des avis, au regard de la méthode de Jean-Marc ?

Dernière modification par Sylvain (03/01/2012 23h04)

Hors ligne

 

#294 04/01/2012 07h17 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

Bonjour Sylvain,
j’avoue être un peu gêné par un taux de distribution de 100% qui ne laisse aucune place au moindre accident de conjoncture, et à la cotation sur Alternext et, du coup, l’absence totale de publication détaillée des comptes. A part quelques chiffres sur Boursorama (ce qui est très résumé), aucune trace d’un rapport annuel, à moins que j’aie raté la page de publications ?

Correctif : j’ai trouvé le lien (bien caché) : Communication financière | Desjoyaux.com

Dernière modification par Jean-Marc (04/01/2012 07h28)


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#295 05/01/2012 21h25 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   

bonsoir
question bleue:

Compte tenu de la conjoncture vaut-il mieux selon vous remettre au pot en AURS, ALP, ou ABCA?
merci pour vos lumières à tous.

Hors ligne

 

#296 05/01/2012 21h35 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

réponse bleue pastel :
les trois titres ont un rendement incertain mais vraisemblablement élevé. Personnellement, mais alors très personnellement, j’aurais un affect (et l’affect est l’ennemi de l’investisseur) pour ABCA qui doit se régaler des yoyos planétaires depuis 8 mois, et qui nous annoncera peut-être une bonne surprise sur le dividende. La question récurrente sur ce titre est, hélas : est-ce que le management est plus gourmand (via la création de titres) que le marché n’offre d’opportunités d’arbitrages en tous genres (malgré les opportunités nouvelles que cette société débusque, et la volatilité qui grimpe même si l’on ne peut miser sur une volatilité élevée à long terme).

Si vous visez plutôt la PV sur le cours, je pense que AURS est à un cours à pleurer.

Rien ne va plus wink


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#297 05/01/2012 21h48 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   

merci Jean-Marc.
Je partage assez votre point de vue car il est vrai qu’ ABCA  est régulièrement dilué . En revanche il est plus facile à acheter que AURS qui a un automate pour intervenir et peu de liquidité.
Quand à ALP, le CA du 3ème trimestre n’était pas très enthousiasmant et la crise risque d’altérer leur business?C’est tout cela qui me fait hésiter.
Mais les 3 sont à un cours d’achat.
encore merci pour ce point de vue"perso".

Hors ligne

 

#298 06/01/2012 18h50 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   194 

Certes, l’écart entre deux ordres est plus faible sur ABCA qu’AURS. Pour autant, payer AURS 18,99; 19 ou 19,12; 19,20, ça ne fait pas une différence énorme… pour une petite ligne ! smile
Ces quatre premiers ordres permettent néanmoins de se constituer une ligne de 7500 €.

AURS a eu un résultat semestriel impacté par les taux de change : un euro fort au premier semestre, contre un euro un peu plus faible au premier trimestre 2010.
En revanche, au second semestre 2010, l’euro s’était renforcé… et il a chuté au second semestre 2011.
Toutes choses égales par ailleurs, la situation est un peu "inversée" entre 2010 et 2011.
J’imagine qu’il y a de bonnes chances que le RN du second semestre soit un peu plus "boosté" qu’au premier.

Hors ligne

 

#299 16/01/2012 13h31 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   

Bonjour JEAN MARC
Comme je vous ai demandé votre avis, je vais vous dire ce que j’ai finalement fait et pourquoi: j’ai pris une petite ligne complémentaire d’AURS à 19.00 euros.

RAISONNEMENT:
le cours d’AURS est vraiment bas (d’accord avec Sylvain) et les résultats 2011 seront connus le  19 janvier. Les prévisions du pdg lors de la communication du 3eme trimestre étaient " CA probablement légèrement supérieures à 2010" auquel cas le cours devrait monter d’autant plus qu’ils viennent de prendre une grosse commande de 2 M€ ce qui soutiendra le cours ; et si ce n’était pas le cas, le cours d’achat reste très correct et le dividende viendra s’ajouter même s’il faiblit probablement un peu.
Tandis que pour ABCA, le cours n’est pas aussi décoté me semble-t-il et les occasions d’en reprendre dans de bonnes conditions sont probablement plus nombreuses?
A suivre donc.

Jean-Marc a écrit :

réponse bleue pastel :
les trois titres ont un rendement incertain mais vraisemblablement élevé. Personnellement, mais alors très personnellement, j’aurais un affect (et l’affect est l’ennemi de l’investisseur) pour ABCA qui doit se régaler des yoyos planétaires depuis 8 mois, et qui nous annoncera peut-être une bonne surprise sur le dividende. La question récurrente sur ce titre est, hélas : est-ce que le management est plus gourmand (via la création de titres) que le marché n’offre d’opportunités d’arbitrages en tous genres (malgré les opportunités nouvelles que cette société débusque, et la volatilité qui grimpe même si l’on ne peut miser sur une volatilité élevée à long terme).

Si vous visez plutôt la PV sur le cours, je pense que AURS est à un cours à pleurer.

Rien ne va plus wink

Hors ligne

 

#300 16/01/2012 14h37 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   94 

méticuleux a écrit :

Le cours d’AURS est vraiment bas (d’accord avec Sylvain) et les résultats 2011 seront connus le  19 janvier. Les prévisions du pdg lors de la communication du 3eme trimestre étaient " CA probablement légèrement supérieures à 2010" auquel cas le cours devrait monter d’autant plus qu’ils viennent de prendre une grosse commande de 2 M€ ce qui soutiendra le cours.

Hélas tout ceci est connu de tous, donc dans les cours. Le 19/1 ne sera publié que le chiffre d’affaires et non le résultat. Je ne m’attend pas à de gros mouvement suite à la publication du 19/1.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech