Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#226 19/03/2012 21h28 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Membre
Réputation :   16 

Ca va bientôt ne plus valoir la peine d’aller bosser smile

Hors ligne

 

#227 19/03/2012 21h43 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Membre
Réputation :   60 

Exactement! puisque le taux de croissance de la productivité du travail a été divisé quasiment par 4 depuis 1960! (et c’est encore plus vrai en France). Et si la productivité du travail est faible, alors en effet c’est moins intéressant de travailler.

Du coup, comme le disait quelqu’un dans ce topic, il va être intéressant d’aller chercher les basses tranches d’IR.

Mais du coup aussi, la social-démocratie va se reprouver face à un problème d’assiette taxable, et le maintient coûte que coûte de cette assiette va forcément nécessiter plus de répression.

Voici d’ailleurs un article fort intéressant sur le "mur" que va rencontrer le système français :

[url=http://lecercle.lesechos.fr/economistes-project-syndicate/autres-auteurs/221144607/impasse-strategie-economique-francaise?xtor=EPR-1500-[NL_meilleurs_articles_hebdo]-20120319-[accueil]]Les Echos - L?impasse de la stratégie économique française - Archives[/url]

Brigitte Granville a écrit :

a réaction française consiste à retarder aussi longtemps que possible le moment de vérité. Cette stratégie perdante comprend des efforts futiles pour convaincre l’Allemagne de s’aligner sur le point de vue français et le recours à des expédients tels que celui qui consiste à mettre la main sur l’épargne intérieure pour financer la dette publique. Mais la classe dirigeante française sera jugée sévèrement par l’histoire!

Je me demande comment peut se traduire concrètement cette tentative pour mettre la main sur l’épargne intérieure (et les fonds en euro à 0% réels investis en dettes d’état, est-ce que ce n’est pas déjà un peu de ça??). Je serais curieux de voir quels autres expédients vont être utilisés. Si quelqu’un a des idées…

Dernière modification par placementapapa31 (19/03/2012 22h01)

Hors ligne

 

#228 20/03/2012 01h22 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Modérateur
Réputation :   1078 

InvestisseurHeureux a écrit :

C’est vraiment le truc qui me met hors de moi : on mobilise 5 agents pour faire chi## les gens à la sortie de leur boulot et mettre des amendes totalement disproportionnée et en plus pour quelque chose qui ne sert à rien.

Enfin bon je les compte même plus. La dernière fois c’était 135 € d’amende pour feu Xénon alors même qu’on était en pleine journée !

La fois d’avant : 35 € pour stationnement sur un trottoir de 3 m de large.

Et. etc. Tjs de l’imagination pour faire chier les autres et ne pas traiter les vrais pbs de toute façon.

placementapapa31 a écrit :

Je maintiens que toute cette répression de la vie courante, ces tracasseries incessantes et croissantes qui infectent notre vie quotidienne, s’inscrivent dans quelque chose de plus large, c’est à dire dans la phase montante du cycle de répression, lui-même en parallèle avec la phase descendante du cycle économique.

Les vrais problèmes NE PEUVENT PAS êtres traités (car ils dépendent du cycle économique long). Dans ce contexte, la répression ne peut que monter en même temps, puisque la "productivité de la créativité" (créativité qui serait issue de moins de répression) aurait de toute façon un rendement décroissant. Le coût de la créativité (désordre) en excèderait donc le gain (création de richesse).

Le problème c’est que bien entendu, cette répression ne peut qu’accélérer le déclin économique de la vieille Europe. C’est tout le problème des cycles et des phénomènes d’accélérateur (décroissances exponentielles).

Il faut voir que la taxation (par impôt ou amende!) est avant tout un moyen de répression, au sens psychanalytique et aussi ce qui revient au même au sens de "contrôle" : plus de taxe = moins de conso discrétionnaire = répression des pulsions de désir.

Permettez-moi de re-citer Tartuffe : "Et ce qu’il contrôle est fort bien contrôlé."

Vous avez beau pleurer, chercher des excuses (IH), ou penser que vous êtes mieux placé que ceux dont le rôle est de faire respecter les règles (IH) ou paranoiaque (pap31), dites vous bien que :
  1) vous maugréerez tout autant contre celui qui ne respecte pas la règle (qui lui parait inutile, voire idiote) le jour où c’est VOUS que ce non-respect gènera (quand vous ne pouvez pas passer sur un trottoir -avec un landeau par ex- à cause des motos garées, quand votre vélo ne peut utiliser la piste cyclable parce qu’un véhicule l’occupe "pour 2 minutes", etc.);
  2) il existe quand même pas mal de pays (en particulier ceux non "latins") où le respect des règles est réel et accepté par la population, et qui n’ont pas des économies vraiment sinistrées ou en déclin ou en cycle long de dépression….

--

Pas de réaction à la proposition faite par un candidat de diminuer les "frais de notaire" perçus lors d’une cession d’un bien immobilier ?
[ref : Actualité économique et financière - Information économique et financière - Journal quotidien économique et financier - Les Echos.fr)

Pour une fois que ça va dans le sens d’une diminution, ça devrait déclencher des messages de satisfaction… à moins que pas mal de monde n’ai plus qu’une confiance limitée dans les promesses de ce candidat ?


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#229 20/03/2012 09h12 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Kiceca
Invité

Les caisses sont pleines…. Allons y gaiement et multiplions donc les cadeaux clientelistes…

Et après ça veux nous faire croire que laisser le pouvoir aux socialistes c’est la garantie d’aller tout droit à la faillite…

Quel culot !!!!!

 

#230 20/03/2012 09h47 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Administrateur
Réputation :   1307 

GoodbyLenine a écrit :

Vous avez beau pleurer, chercher des excuses (IH), ou penser que vous êtes mieux placé que ceux dont le rôle est de faire respecter les règles (IH) ou paranoiaque (pap31), dites

Je savais que vous interviendrez en ce sens GBL. J’habite à -beep-, qui fait régulièrement l’actualité pour ses quartiers chauds. Croyez-moi il y a mieux à faire que pourrir la vie des honnêtes travailleurs qui payent trois fois la taxe prof pour la ville (moi, ma copine et notre société commune) et ne profitent d’aucune des infrastructures (parcs publics fermés à 18h00 et interdits aux chiens).

Et oui vous avez raison de mentionner ceux qui gênent régulièrement la circulation en se garant en double-file, à savoir la police municipale pour pourrir la vie des gens ! :-)

[PS : je sais que l’on ne s’entendra jamais sur ces sujets ;-]

GoodbyLenine a écrit :

Pour une fois que ça va dans le sens d’une diminution, ça devrait déclencher des messages de satisfaction… à moins que pas mal de monde n’ai plus qu’une confiance limitée dans les promesses de ce candidat ?

C’est vrai que l’on fait + confiance à TaxMan pour tenir ses promesses de hausse d’impôts que de baisse… :-)

Hors ligne

 

#231 20/03/2012 13h54 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Membre
Réputation :   60 

GoodbyLenine a écrit :

il existe quand même pas mal de pays (en particulier ceux non "latins") où le respect des règles est réel et accepté par la population, et qui n’ont pas des économies vraiment sinistrées ou en déclin ou en cycle long de dépression….

Si vous pensez au pays scandinaves, c’est vrai la règle est acceptée par tous, mais uniquement parce que tous ont la certitude qu’elles sont aussi subies par tous, sans passe-droit, et que tous en bout de chaîne auront le gain généré par ce respect.

Concernant une éventuelle "paranoïa" des analyses de la répression, le plus étonnant n’est pas la montée des mesures de répression, mais l’indifférence (affichée du moins) de tous :

1- pas de constat lucide chez l’homme de la rue (est-il en "demande de pénal"?)

2- pas de constat académique

3- pas d’analyse des conséquences économiques

Bien sûr on peut penser qu’il n’y a pas d’analyse tout simplement puisque le phénomène n’existe pas.

A chacun de répondre à cette question en se fiant au sentiment de liberté ou d’oppression qu’il ressent dans sa vie de tous les jours.

GoodbyLenine a écrit :

ceux dont le rôle est de faire respecter les règles

Il me semble que la question qu’il faut se poser n’est pas celle du rôle du politique en matière de gestion du respect des règles existantes, mais celle de la production continue de règles nouvelles, et celle de l’éventuel excès de cette production.

Dernière modification par placementapapa31 (20/03/2012 14h18)

Hors ligne

 

#232 21/03/2012 09h03 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Kiceca
Invité

Et pendant ce temps la, si vous avez la nationalité Quatarie, toutes vos plus values en capital sont totalement exonérée de taxes et autres impots….

Une mesure de notre président bienaimé…..

 

#233 21/03/2012 10h23 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Membre
Réputation :   68 

InvestisseurHeureux a écrit :

90 € d’amende C’est vraiment le truc qui me met hors de moi (…) et mettre des amendes totalement disproportionnée et en plus pour quelque chose qui ne sert à rien.

Plaignez vous cher IH : on ne peut même plus faire monter une jeune fille dans notre véhicule sans être considéré comme un délinquant passible aussi d’une amende !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#234 21/03/2012 10h39 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Membre
Réputation :   60 

Job a écrit :

Plaignez vous cher IH : on ne peut même plus faire monter une jeune fille dans notre véhicule sans être considéré comme un délinquant passible aussi d’une amende !

Rassurez-vous, c’est dans les cartons (extension de la loi sur le harcèlement sexuel).

Ca va encore faire de la croissance, ça (ça va stimuler l’incitation à produire des agents économiques)

Dernière modification par placementapapa31 (21/03/2012 10h47)

Hors ligne

 

#235 21/03/2012 10h58 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Administrateur
Réputation :   1307 

Job a écrit :

InvestisseurHeureux a écrit :

90 € d’amende C’est vraiment le truc qui me met hors de moi (…) et mettre des amendes totalement disproportionnée et en plus pour quelque chose qui ne sert à rien.

Plaignez vous cher IH : on ne peut même plus faire monter une jeune fille dans notre véhicule sans être considéré comme un délinquant passible aussi d’une amende !

Oui d’ailleurs dans un article du 20 minutes, des péripatéticiennes disaient qu’elles craignaient autant le harcèlement de la police que les clients violents. Pour éviter d’être harcelé par la police, dès qu’elles ont un client, elles se dépêchent de le suivre dans sa voiture ou ailleurs. Comme elles n’ont pas le temps "d’évaluer" le client, elles tombent parfois sur des violents et sont contraintes à faire des passes gratuites.

Voilà typiquement un bon exemple de comment l’Etat pourri la vie des gens, alors qu’avec des maisons closes comme en Belgique ou Australie, tous ces pbs seraient réglé (pas de racolage en public, protection des péripatéticiennes et police utilisée pour faire des choses plus intéressantes).

Hors ligne

 

#236 21/03/2012 11h23 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Membre
Réputation :   60 

Mais IH, vous oubliez une chose : notre morale "parent d’élève centre gauche" nous oblige à condamner hautement la prostitution.

Je rappelle que la pénalisation du client est dans les cartons (c’est pour après les élections).

InvestisseurHeureux a écrit :

l’Etat pourri la vie des gens

Je ne sais pas vous, mais en ce qui me concerne jamais l’Etat ne m’a autant pourri la  vie que en ce moment et depuis quelques années, en démarches contre-productives qui me font perdre une énergie folle, et quasiment chaque jour.

Dernière modification par placementapapa31 (21/03/2012 11h26)

Hors ligne

 

#237 22/03/2012 13h39 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Membre
Réputation :   60 

Vous avez entendu les projets de libéralisation (travail, concurrence…) en Espagne et au Portugal?

Hors ligne

 

#238 22/03/2012 14h51 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Membre
Réputation :   421 

Mais IH, vous oubliez une chose : notre morale "parent d’élève centre gauche" nous oblige à condamner hautement la prostitution..

La moralisation bien pensante et hypocrite n’a pas de couleur politique… Toute prohibition conduit à la criminalité et au banditisme.

Non seulement il faudrait légaliser et réglementer la prostitution dans l’interet des filles (elles doivent avoir les meilleures conditions et le meilleur salaire possible) mais il serait urgent et tellement simple de libéraliser la drogue pour arrêter les deux plus grande causes de criminalité au monde.

Bien sur quand un petit pays est le seul a le faire et que toute l’Europe s’y précipite, ca pose des problèmes; mais une dépénalisation mondiale ne verrai aucune augmentation de la toxicomanie et couperai les vivres a beaucoup de régimes infréquentables.
En plus comme pour le Tabac et l’alcool (qui ne sont que nos drogues identitaires) ca ferai rentrer plein d’argent dans les caisses de l’état.

Pourquoi Ron Paul (pourtant -faussement- catalogué a l’extrème droite) est-il le seul homme politique a défendre cette libéralisation ? Certains doivent trouver leur compte a cette criminalité, les autres n’ont pas le courage d’aller contre le bien-pensant petit bourgeois.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#239 22/03/2012 15h00 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Membre
Réputation :   128 

Je suis de cet avis, et ce n’est pas parce qu’on autorise la prostitution qu’on devient un pays de dépravés.

Pour me rendre dans un pays voisin régulièrement - pour d’autres raisons ;-) - où c’est légal voire même culturel, je constate également une plus grande ouverture d’esprit en général, et bien plus de discipline.

A chaque fois je suis surpris de ne voir aucun piéton traverser au feu rouge piéton, et ce même s’il n’y a aucune circulation. En France, vous passez pour un extraterrestre si vous restez sur le trottoir comme un piquet.

Au passage dans le pays en question, avoir de l’argent ne fait pas de vous un vil esclavagiste spéculateur, et sortir de votre banque avec une liasse de 10000 € de billets est tout à fait normal.

Je préfère un pays ouvert d’esprit et discipliné plutôt qu’un pays de coincés-bien-pensants ridicules, mal élevés et sans-gênes.

Concernant la drogue, je crains par contre que la solution ne soit pas si simple. Comme tout produit dangereux, il aura aussi un coût important pour l’Etat (santé, sécurité) qui devra être compensé par des taxes.

Et lorsque les taxes augmentent, la contrebande et donc le banditisme réapparaît.

Dernière modification par Derival (22/03/2012 15h02)

Hors ligne

 

#240 22/03/2012 16h22 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Membre
Réputation :   60 

Derival a écrit :

un pays de coincés-bien-pensants ridicules, mal élevés et sans-gênes.

Excellente description de ce que je peux constater en face de moi régulièrement.

"mal élevé bien pensant" : concept très intéressant, à creuser…

Concernant les projets de mesures au Portugal et en Espagne, on jurerait qu’ils ont lu le rapport Attali, eux.

Hors ligne

 

#241 27/03/2012 22h48 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Membre
Réputation :   

Je ne suis pas fan de la politique en général et en tant qu’épargnant je ne suis pas satisfait de N.Sarkozy mais en tant que chef d’entreprise, je serais malhonnête de ne pas le féliciter: Crédit impôt recherche, réforme de la taxe pro, investissements d’avenir, heures sup défiscalisées, on ne pouvait pas faire mieux en si peu de temps.
J’ai embauché 3 personnes grâce à sa politique que je ne pourrais certainement pas garder si ces mesures disparaissaient.
Je ne vous dis pas de voter pour lui mais j’apporte mon témoignage du terrain pour parler concret.

Hors ligne

 

#242 30/03/2012 20h09 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Membre
Réputation :   57 

bifidus a écrit :

Pourquoi Ron Paul (pourtant -faussement- catalogué a l’extrème droite) est-il le seul homme politique a défendre cette libéralisation ? Certains doivent trouver leur compte a cette criminalité, les autres n’ont pas le courage d’aller contre le bien-pensant petit bourgeois.

Quand on utilise une seule dimension (gauche-droite) pour qualifier une politique, il ne faut pas s’étonner d’obtenir des absurdités. Le choix du langage limite notre capacité à penser, c’est pourquoi les mots sont importants. Ron Paul est un libertarien (Libertarianisme ? Wikipédia).

La difficulté pour légaliser drogue et prostitution, c’est qu’on nous a martelé pendant des décennies que c’était MAL ! Alors peu importe que la répression engendre plus de problèmes qu’elle n’en résout, peu importe qu’on nous prive de liberté et qu’on nous infantilise, notre société occidentale est en croisade !

Certains y trouvent leur compte ? Et comment ! Posez vous les bonnes questions et les réponses viendront d’elles mêmes. Qui sont les bénéficiaires de la "guerre contre la drogue", vaine et éternelle ?

Hors ligne

 

#243 05/04/2012 20h51 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Membre
Réputation :   60 

Un article qui me semble intéressant, bien qu’il soit très dense :

Les Echos - Faut-il pratiquer une politique de relance? le modèle de Delong & Summers - Archives

JP DUMAS a écrit :

Alors on pourrait procéder à un accroissement des impôts pour réduire le déficit dû à la hausse des dépenses, mais dans ce cas, il n’y a plus d’effet de relance (le multiplicateur sera nul, voire négatif…), puisque l’accroissement des dépenses est compensé par un accroissement des recettes.

Donc, attention : quel que soit notre futur président, le levier fiscal a ses limites.

Par ailleurs, on entend un nouveau refrain dans les médias économiques même sérieux :

"les prélèvements peuvent augmenter puisque la croissance française est modeste mais solide, la preuve elle ne s’est pas effondrée, et les français puiseront dans leur épargne pour maintenir leur niveau de consommation (vraiment?…), donc on peut y aller sur la hausse des prélèvements."

Alors, qui a raison?

JP DUMAS a écrit :

F. Hollande propose même une politique récessive, il propose d’augmenter plus les impôts et charges que les dépenses, d’après l’excellent travail fait par l’Institut Montaigne et les Echos  Chiffrages | Déchiffrages 2012   Il propose une augmentation des recettes budgétaires de 38 milliards par an soit +1.8% du PIB, ça sera récessioniste et un accroissement des dépenses de €19 milliards par an, soit 0.9% du PIB. Un pays qui a un taux de prélèvement obligatoire de 51% du PIB ne peut se permettre de l’accroître encore plus sans des effets négatifs sur la croissance et l’emploi.

Dernière modification par placementapapa31 (05/04/2012 20h58)

Hors ligne

 

#244 06/04/2012 10h04 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Membre
Réputation :   158 

Bon ben ce coup là les dividendes dans les CTO seront massacrés à coup sûr. Hollande l’avait déjà promis et c’est maintenant Sarkozy qui s’y met aussi

p10, seconde mesure du point 3.3
http://www.lafranceforte.fr/sites/defau … 2012_0.pdf

"augmentation de la fiscalité sur les dividendes (1,5 Md€), par la réduction de
l’abattement de 40 % et du dispositif d’abattement forfaitaire, ces deux niches
fiscales ayant été largement critiquées par la Cour des comptes"

J’ai tellement les nerfs que je pense :
- réduire d’un tour de vis supplémentaire mes dépenses
- ne pas trop travailler (mi-tps) afin de rester dans des tranches basses d’imposition. Paradoxalement cette mesure "anti-rentier" pourrait favoriser certains à devenir rentier ou semi-rentier !

Au final en tout cas avec moi l’Etat aura bien plus perdu (moins de TVA sur les dépenses, moins de cotisations sur salaire, moins d’impôt sur le revenu…) avec cette mesure qu’il y aura gagné en taxant plus les dividendes…

A force de prendre les gens pour des cons on obtient des comportements de cons !

Hors ligne

 

#245 06/04/2012 10h16 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Membre
Réputation :   118 

C’est clair qu’à force plus personne ne va bosser ou investir dans ce pays…ils verront bien après sur quelle assiette ils taxeront !
Surtout que les abattements, contrairement au prélèvement libératoire, il sont bien faits pour les petits et moyens actionnaires, pas pour les "gros"…

J’en deviendrais presque tellement méfiant que j’aurais envie de charger mon PEA de cash (même si non productif) avant les élections, avant qu’on supprime les nouveaux et qu’on nous interdise de continuer à alimenter les anciens…

En plus, c’est un comportement contre-productif pour la richesse des français (et donc de la France…). On les dégoute d’investir en ce moment dans des actifs productifs et pas trop chers (les actions) , par contre pour du non-productif (immo résidentiel) soutenons la bulle et encourageons là (suppression de 50% des droits de mutation…)

Enfin…tout ça conduit à des biais de gestion…car on finit par orienter nos décisions plus en fonction de la fiscalité que du reste…on va finir en 100% actions françaises sur la partie actions…

Dernière modification par julien (06/04/2012 10h18)

Hors ligne

 

#246 06/04/2012 12h24 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Membre
Réputation :   16 

Ce n’est pas encore de la suppression car cela reviendrai à taxer 2 fois un même flux et défavoriser l’investissement productif ce qui n’est pas souhaitable pour le législateur…reste à déterminer la réduction si cela passe à 25% +1000€  cela reste encore jouable…
En agissant de la sorte on cherche à capter l’investissement boursier vers les entreprises françaises VIA le pea…(j’espère qu’il s’agit de cela)
Si celui ci était conservé pour favorisé les entreprises française (dont pour bcp l’Etat est au passage actionnaire) il se passera la question d’intégrer dès actions euro dans le pea…la perte du crédit d’impôts pour prélèvement à la source serait compensé par une fiscalité plus douce…
Ex dividendes uk taxés à 10%(prélèvement source) + 15,5%(ps)…est plus valable dans un pea dès que votre tmi dépasse 14% avec en cerise la non imposition de plus values..

Dernière modification par Romain (06/04/2012 17h30)

Hors ligne

 

#247 06/04/2012 13h06 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Membre
Réputation :   211 

Et celle là, elle sort du chapeau (un peu plus loin dans le document)

réduction de la déductibilité des dépenses de gros travaux en revenus fonciers :
0,7 Md€. Il s’agit d’une niche fiscale qui bénéficie aux propriétaires qui font des gros travaux dans un appartement qu’ils mettent en location. Comme ces travaux
se répercutent dans le prix des loyers, la pertinence de la niche n’est vraiment pas
démontrée. Elle ne serait maintenue que pour les dépenses liées à l’accessibilité
des personnes handicapées ou au désamiantage ;

Les apprentis, futurs rentier spécialisés dans l’immo ont-ils appréhendé ce point?

Hors ligne

 

#248 06/04/2012 14h10 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Membre
Réputation :   60 

Shagrath a écrit :

J’ai tellement les nerfs que je pense :
- réduire d’un tour de vis supplémentaire mes dépenses

Ah? Pourtant certains analystes affirment que les Français iront puiser dans leur épargne pour maintenir leur consommation, vu que l’équivalence ricardienne ne vaut rien…

julien a écrit :

ils verront bien après sur quelle assiette ils taxeront !

A assiette fondante, taux gonflant! (et réciproquement)

Romain a écrit :

reste à déterminer la réduction si cela passe à 25% +1000€  cela reste encore jouable…

De toute façon, l’abattement ne peut descendre sous 10%, vu que "les revenus du capital doivent être taxés comme ceux du travail" smile

C’est tout de même inimaginable cette surenchère fiscale inégalée des candidats pour séduire un électorat avide de prestations!

A tel point que j’ai peine à croire que tout ceci soit applicable.

Dernière modification par placementapapa31 (06/04/2012 14h14)

Hors ligne

 

#249 06/04/2012 17h33 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Membre
Réputation :   128 

placementapapa31 a écrit :

C’est tout de même inimaginable cette surenchère fiscale inégalée des candidats pour séduire un électorat avide de prestations!

A tel point que j’ai peine à croire que tout ceci soit applicable.

Il y a un fort effet "marketing" dans ces mesures, en dépit des apparences il ne faut pas croire que les politiciens soient si idiots que cela.

Par exemple, en ce qui concerne la taxe sur les expatriés : notre "cher" président-candidat affirme "le but n’est pas de taxer ceux qui partent à l’étranger pour y travailler ou créer une entreprise."

Soit. Donc les exilés fiscaux vont tous créer une structure à l’étranger et se salarier dedans. Et d’ailleurs, c’est même nécessaire pour obtenir un permis de résidence dans certains états.

Conclusion :

- pour le "pauvre" : "ah, ces XXX de riches expatriés vont payer !"
- pour le "riche" : "cela ne va rien changer pour moi, je m’adapte et je serai tranquille."

(Désolé pour cette vision "pauvre / riche" pas forcément intelligente ou pertinente, mais c’est pour illustrer).

A la finale, pour une mesure neutre, on récupère des voix des deux côtés …

Hors ligne

 

#250 06/04/2012 17h44 → Nicolas Sarkozy et les épargnants

Membre
Réputation :   60 

Derival a écrit :

il ne faut pas croire que les politiciens soient si idiots que cela.

Bien loin de moi cette idée! C’est même tout le contraire : ils sont très forts!

Derival a écrit :

Donc les exilés fiscaux vont tous créer une structure à l’étranger et se salarier dedans. Et d’ailleurs, c’est même nécessaire pour obtenir un permis de résidence dans certains états.

Ce qui me paraît tout de même très grave c’est que si je veux aller au soleil manger mes petits sous en bonne compagnie c’est ma liberté la plus pure, et ce n’est pas forcément de l’exil fiscal mais un choix individuel ! Alors comment distinguer la motivation fiscale des autres??

Une autre chose qu’on rappelle peu : étant donné que tout prélèvement se retrouve dans les prix via une hausse des coûts, une hausse de la fiscalité peut être un moyen inavoué de "faire" de l’inflation.

La BCE vient à se sujet de faire part de sa préoccupation en ce sens, en s’inquiétant des effets inflationnistes d’éventuelles hausses des impôts en Europe.

Hors ligne

 

Discussions similaires à "nicolas sarkozy et les épargnants"

Discussion Réponses Vues Dernier message
6 3 215 27/03/2012 22h21 par Bear33
29 11 834 09/04/2012 21h10 par méticuleux

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech