Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 14/02/2012 00h50 → Colocation étudiante et immobilier locatif : un bon business ?

Membre
Réputation :   19 

Bonjour,

Suite à une conversation brève concernant la colocation étudiante, je me pose quelques questions, et j’en profite pour créer un topic dédié à ce sujet smile:

Partons du principe que l’on passe par une location meublée de deux personnes avec un contrat d’un an:

- Y a t’il plusieurs contrats de bail à signer avec chaque colocataires? La colocation doit elle être signalée dans le bail?

- A quels noms sont pris les contrats de gaz et d’électricité ?

- Comment cela se passe t’il lorsqu’il n’y a plus qu’une seule personne dans le bien? Les colocataires peuvent t’il louer avec des dates différentes?

- Quelles sont les garanties possibles, mise à part la caution parentale? (la GRL?)
- Combien espérer de la part des organismes sociaux comme la CAF ?

- Quelques retours d’expérience sur le sujet? est ce que la colocation permet de louer son bien plus cher?

Je vous remercie par avance de vos témoignages.

Bye!


Celui qui meurt de honte meurt de faim _ mon blog

Hors ligne

 

#2 14/02/2012 10h16 → Colocation étudiante et immobilier locatif : un bon business ?

Membre
Réputation :   82 

Bonjour,

Je vais répondre à quelques unes de vos questions, malheureusement pas toutes:

- Y a t’il plusieurs contrats de bail à signer avec chaque colocataires? La colocation doit elle être signalée dans le bail?

Non, qu’un seul, sur lequel vous mettrez le nom des personnes concernées

- A quels noms sont pris les contrats de gaz et d’électricité ?

Cela ne vous concerne pas. Les coloc s’en occupent entre eux. Juste pour info, il est possible de faire marquer plusieurs noms sur l’abonnement edf.

- Comment cela se passe t’il lorsqu’il n’y a plus qu’une seule personne dans le bien? Les colocataires peuvent t’il louer avec des dates différentes?

Oui et non, tout dépend de vous et de ce que vous aurez inscrit dans le contrat. Si rien n’est mentionné, alors le colocataire est solidaire jusqu’au bout (d’où la trés grande difficulté pour les colocs de couples qui finissent mal).

- Combien espérer de la part des organismes sociaux comme la CAF ?

Vous n’avez qu’a remplir les feuilles que l’on vous présentera. Si c’est vous qui touchez la CAF,  pensez quand même à avertir la CAF des colocataires présents dans votre logement pour éviter un trop reçu.

Personnellement je ne fais jamais de colocation, qui est un sujet à m**** dans trop de cas. Cela dit, comme vous le dites, il peut éventuellement y avoir des avantages (louer plus cher? mais plus de dégradation?).

Dernière modification par BorderLine (14/02/2012 10h17)

Hors ligne

 

#3 14/02/2012 10h25 → Colocation étudiante et immobilier locatif : un bon business ?

Membre
Réputation :   25 

Un ami avait acheté à bon prix une maison qu’il louait à des colocataires. (4 personnes)

Chamailleries - un colocataire est parti. Puis un second..Les deux restants ayant des loyers qui doublaient suivirent…

Et mon pote a dû reprendre la maison pour y habiter seul - un gros remboursement à sa charge.


Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave…   Friedrich Nietzsche.

Hors ligne

 

#4 14/02/2012 10h46 → Colocation étudiante et immobilier locatif : un bon business ?

Membre
Réputation :   17 

Mauvaise expérience : outre celles qui ont été mentionnées
J ai un neveu qui a habité avec d autres colocataires dans une résidence étudiant , près de
l Université de Lyon
Les résidences sont situées généralement près des Universités etc, et si les étudiants cherchent à louer à proximité : c est parce qu auparavant , ils étaient domiciliés, généralement assez loin ailleurs
Il était bien entendu que chacun des colocataires  allait payer sa participation 
Pour des raisons  x ou y , certains colocataires ont quitté les lieux , d autres n ont plus participé aux frais d hébergement 
Après quelques mois , Il ne vous restera plus qu à faire rendre gorge aux malheureux parents qui ont donné une caution , lesquels habitent probablement au moins à une centaine de km …Je vous souhaite bonne chance  et bonne route pour aller  récupérer votre dû .
Comme mon neveu avait plusieurs frères et soeurs , qui devraient faire des études  leur père a acheté un studio , ou ils ont séjourné les uns après les autres .
Dans le genre , j étudie  un placement dans une SCPI plutôt spécialisée en Résidence de Tourisme ou Maison médicalisée - Mais pas en direct , les conditions de revente sont très difficiles

Hors ligne

 

#5 14/02/2012 11h18 → Colocation étudiante et immobilier locatif : un bon business ?

Membre
Réputation :   29 

Colocation est aussi synonyme de plus de dégradations et moins d’entretien. Personne ne voulant se dévouer pour nettoyer les parties communes, vu que le voisin n’a pas voulu le faire…

Hors ligne

 

#6 14/02/2012 11h44 → Colocation étudiante et immobilier locatif : un bon business ?

Membre
Réputation :   70 

Vu la courbe des loyers depuis 15 ans, je pense que la colocation a été l’une des bouées de sauvetage pour que les jeunes puissent s’envoler de chez eux et vivre de leurs propres ailes.

C’est aussi une façon de se responsabiliser un peu non ? Et puis les rencontres… parfois décisives pour sa propre vie… Tous les coloc’s ne sont pas à mettre dans le même sac !

Mais je peux comprendre l’inquiétude d’un bailleur en cas de départs précipités et autres dysfonctionnements !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#7 14/02/2012 11h59 → Colocation étudiante et immobilier locatif : un bon business ?

Membre
Réputation :   

Je suis assez d’accord avec Job! Toutes les colocs ne se valent pas et certaines sont très stables.

Par exemple, lorsque j’étais étudiant, nous nous étions mis d’accord avec mon colocataire sur le fait que si l’un de nous deux partait avant l’autre, il devrait trouver quelqu’un pour le remplacer dans la coloc ET sur le bail.

Evidemment, cela ne marche que si les colocataires s’entendent bien. A mon avis, c’est d’ailleurs la base de la cohabitation et donc de la stabilité de la rentabilité pour le bailleur.

Hors ligne

 

#8 16/02/2012 23h41 → Colocation étudiante et immobilier locatif : un bon business ?

Membre
Réputation :   19 

Je vous remercie pour toutes vos réponses (avec un peu de retard).

Le fait de ne pas pouvoir garantir les revenus sont pour moi le principal obstacle à ce genre d’investissement, au delà des dégradations.

Je vous tiens au courant si j’ai de plus amples informations, à bientôt!


Celui qui meurt de honte meurt de faim _ mon blog

Hors ligne

 

#9 25/10/2012 19h50 → Colocation étudiante et immobilier locatif : un bon business ?

Membre
Réputation :   

Bonsoir,

Je sais que ce topic date déjà du début de l’année, mais je voulais y participer. Déjà, il faut distinguer colocation et sous-location. Si c’est une sous-location, le nom du sous-locataire ne figure pas sur le contrat de bail. Dans une colocation, les noms des deux locataires doivent figurer sur un même contrat de bail.
Si l’on veut aller plus loin dans le contrat de bail colocation, on peut aussi faire signer une clause de solidarité. Celle-ci implique que si l’un des colocataires ne paie pas son loyer ou ses charges, le propriétaire peut se retourner contre les autres colocataires pour exiger le montant dû.

Hors ligne

 

#10 25/10/2012 21h43 → Colocation étudiante et immobilier locatif : un bon business ?

Membre
Réputation :   19 

Hello

Anil.org : Colocation avec plusieurs contrats

D’après ce lien, plusieurs contrats peuvent être signés pour un même bien.

Bien que rajoutant des contraintes administratives, ce pourrait être un début de solution; qui responsabilise individuellement chaque occupant.

ANIL a écrit :

Colocation avec plusieurs contrats
Chaque colocataire signe avec le bailleur un contrat de location (bail) indépendant, conforme au régime juridique auquel est soumis le cas échéant le logement : loi du 6 juillet 1989 pour une résidence principale louée vide,  code de la construction et de l’habitation (articles  L 632-1 et suivants) pour une résidence principale louée meublée, réglementation HLM pour un logement HLM, notamment.

Il me semble meme qu’une GRL serait possible individuellement.
Bye.


Celui qui meurt de honte meurt de faim _ mon blog

Hors ligne

 

#11 25/10/2012 23h51 → Colocation étudiante et immobilier locatif : un bon business ?

Membre
Réputation :   246 

La colocation permet effectivement de toucher au moins 50% de plus de loyer en Amerique si l’apart a 3 chambres a coucher, un grand salon, une cuisine equippee avec coin dinette…. mais il faut savoir choisir les locataires et surtout gerer les situations…imprevues…

Je ne sais pas comment ca peut fonctionner en France…ici par ex 3 personnes sur le bail…celui qui veut/doit  partir se doit de trouver un remplacant que les 2 autres acceptent…et le proprio aussi.

Ou alors chacun a un contrat pour sa chambre dans l’apart…et se doit aussi de trouver un remplacant qui convienne au proprio et aux 2 autres…

Le proprio soit accepte une sous-location - apres examen de l’application du nouveau - ou termine le contrat et en fait un nouveau avec le candidat choisi.

Si vous habitez pas trop loin c’est la meilleure maniere de rentabiliser un bien - meuble bien sur-

En fait le 3eme loyer est le vrai paiement des efforts qu’on a fournir en tant que proprio pour les "imprevus" …et ca vaut vraiment la peine quand on parle de grands aparts bien situes…donc a loyer eleve au point de depart.

Dernière modification par sissi (26/10/2012 00h01)

Hors ligne

 

#12 26/10/2012 00h08 → Colocation étudiante et immobilier locatif : un bon business ?

Membre
Réputation :   82 

Personnellement je trouve que c’est l’embrouille totale la coloc, je ne la pratique donc jamais, cela pour plusieurs raisons:

- Les coloc si finissent très souvent mal entre colocataires, promiscuité etc.
- Problèmes quand l’un veut partir l’autre non, choisir un nouveau qui plait à tous
- Problème si l’un dégrade le bien et pas l’autre, sur qui retenir le dommage, rétention du DG etc
- Rappel de charges compliqué si chacun repart de son côté en france ou à l’étranger
- Utilisation à mon sens plus intensive du mobilier, ainsi que de l’électroménager le cas échéant

Bref, en ce qui me concerne, même si les personnes vient en couple, dans 95% des cas, je fais un bail = un nom. Et ils se débrouillent entre eux aprés. En cas de soucis, la personne contractante est parfaitement identifiable et responsable.

Evidemment, vous trouverez toujours l’exemple de deux rats de bibliothéque qui rendront l’appartement encore plus nickel qu’il ne l’était au départ, mais c’est de la poudre aux yeux. C’est pas une majorité.

Dernière modification par BorderLine (26/10/2012 00h08)

Hors ligne

 

#13 26/10/2012 06h35 → Colocation étudiante et immobilier locatif : un bon business ?

Membre
Réputation :   317 

BorderLine a écrit :

Personnellement je trouve que c’est l’embrouille totale la coloc, je ne la pratique donc jamais, cela pour plusieurs raisons:

Je suis d’accord avec vous.

C’est la fausse bonne idée tant pour le propriétaire que pour le locataire.

Pour m’être intéressé à la question pour ma fille qui voulait prendre ce type de location, je rejoins BorderLine sur les problèmes potentiels.

Regardez sur leboncoin , le nombre de demande de colocation urgente car un colocataire part et comment est-il remplacé ?
Est-ce que c’est le propriétaire qui le cherche ou les autres  locataires ?
Est-ce qu’il doit est accepté par le propriétaire et les autres locataires ?

Parfois il n’est pas simple de trouver un locataire pour un propriétaire mais en plus on ajoute une couche de relations humaines par la colocation.

Pendant cette phase de recherche les autres colocataires peuvent être amenés à payer un prorata de loyer en plus.

Et si certains colocataires part fin juin celui qui reste devra assumer les mois de juillet et Aout ?

Je n’évoque pas la gestion des douches , des courses , de la cuisine , de la vaisselle commune pour moi c’est un vrai casse tête journalier.

J’avais indiqué à ma fille que je ne cautionnais pas une colocation , elle a été hébergé par une amie pendant 10 jours dans un studio, elle a vite cherché une location pour elle seule …. l’expérience lui a fait prendre conscience de certaines réalités.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#14 26/10/2012 08h41 → Colocation étudiante et immobilier locatif : un bon business ?

Membre
Réputation :   24 

Philippe, je ne suis pas totalement d’accord avec ce que vous dîtes (assez rare pour être signalé!)

La colocation en tant que propriétaire, je n’ai jamais essayé, mais ça va venir puisque je suis en ce moment dans un processus d’achat d’un bien qui sera voué à ce type de location.
Par contre, je peux parler de la colocation en tant que locataire puisque je l’ai pas mal pratiquée en  étant étudiant et en début de vie active.

Il y a évidemment les problèmes que vous citez, mais il y a des avantages non négligeables :
Pour le propriétaire :
- Location significativement plus chère pour un même bien, on peut aller jusqu’à 40% de plus. Ce qui donne une rentabilité quasi égale à un studio avec des biens plus grands.
- Permet la location en meublé de grands appartements (T4 et plus) qu’il serait très difficile de louer sous ce régime à une famille seule
- Permet une diversification de ses actifs immobiliers (pas que des Studio ou T1) sans pour autant renier sur la rentabilité. Ce point pourrait être important dans le futur, qui sait si l’augmentation des prix des locations/ventes des grands apparts ne sera pas supérieure aux petites surfaces dans 10 ans

Locataires :
- Location d’un grand appartement dans un bon quartier pour le même prix qu’un studio moyen de gamme moins bien situé, point capital pour tous ceux qui se sentent un peu claustro ou qui veulent être en hyper centre.
- Location d’un appartement souvent mieux équipé : cuisine aménagée, grand frigo, congél, lave vaisselle, grande salle de bains, etc …
- Evidemment le point le plus important : c’est le seul choix qui puisse être envisagé pour tous ceux qui ne supportent pas d’être seuls, qui veulent se recréer une petite "famille" loin de chez eux.

Maintenant c’est très clairement un type de location qui demande plus de temps et qui n’est possible qu’en habitant juste à côté!
Je pense surtout que la colocation n’est pas encore bien rentrée dans les moeurs en France (hors Paris, prix de l’immo oblige) alors que c’est commun en Allemagne, en Espagne, en Angleterre, etc… (même si parfois c’est plus de la colocation subit que choisie). Et comme pour tout, on a peur de ce qu’on ne connait pas bien.

Pour ce qui est du remplacement des colocataires, c’est aux colocataires restant de chercher car ils doivent trouver quelqu’un avec qui ça "passera bien"; souvent ils prendraient très mal le choix d’une personne par le propriétaire et c’est effectivement une des raisons d’explosion de coloc.
Ensuite ils présentent la ou les personnes potentielles au propriétaire qui (bien souvent) donne son OK si les conditions de ressources sont correctes. De toute façon, tous les colocataires sont solidaires entre eux …

Après un moyen d’être un peu plus sur de son choix est de prendre uniquement des personnes habituées aux coloc et non un jeune qui sort de chez papa/maman et qui se rend compte après 2 semaines qu’il n’aime pas partager la salle de bain ou faire le ménage à tour de role pour tout le monde.

Je pense que je reviendrai sur cette file pour faire le suivi dans les mois à venir en fonction des difficultés/réussites que je rencontrerai avec mon prochain achat wink

Dernière modification par Erwan (26/10/2012 08h45)

Hors ligne

 

#15 27/10/2012 00h00 → Colocation étudiante et immobilier locatif : un bon business ?

Membre
Réputation :   317 

Vous avez raison Erwan sur les points , j’évoquais juste les problèmes auquel on ne pense pas vraiment en tant que propriétaire ou locataire étant axé sur les avantages issus de la représentation auberge espagnole.

Erwan a écrit :

Pour ce qui est du remplacement des colocataires, c’est aux colocataires restant de chercher car ils doivent trouver quelqu’un avec qui ça "passera bien"; souvent ils prendraient très mal le choix d’une personne par le propriétaire et c’est effectivement une des raisons d’explosion de coloc.
Ensuite ils présentent la ou les personnes potentielles au propriétaire qui (bien souvent) donne son OK si les conditions de ressources sont correctes. De toute façon, tous les colocataires sont solidaires entre eux …

Le processus de recherche et de validation est plus complexe , je l’avais signalé.

La chose qui me gène est cette notion solidaire car pensez vous que les parents de ceux qui restent vont payer le tiers supplémentaire de loyer en cours d’année quand un locataire issus d’un pays européen repart ?
Comme je l’ai indiqué pour un exemple personnel récent , je ne cautionnerais pas ce type de location en tant que parents.

Sans parler de la responsabilité de chacun en cas de dégradation et des nuisances potentiels dans l’immeuble du fait de passage de copains et copines avec le bruit que cela peut générer.

Vous êtes en tant que propriétaire  responsable des agissements de vos locataires , je le sais car j’ai reçu un recommandé à ce sujet récemment donc mettre trois jeunes dans un appartement cela augmente les risques.

Je vous approuve pour indiquer que cela permet de louer de plus grande surface , plus cher etc …. mais pour faire simple je n’achète pas ce type de bien car justement il ne peux être louer qu’en colocation.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#16 29/09/2013 08h54 → Colocation étudiante et immobilier locatif : un bon business ?

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Erwan, vous aviez mentionné que de votre côté, une opération était en cours. Pourriez-vous nous dire ce qu’il en est ?
J’envisage un investissement de ce type dans les prochaines semaines et votre retour d’expérience me serait particulièrement utile…

Je vous en remercie par avance,

M.

Dernière modification par Moke (29/09/2013 12h27)

Hors ligne

 

#17 29/09/2013 09h26 → Colocation étudiante et immobilier locatif : un bon business ?

Membre
Réputation :   -4 

Bonjour à tous,

Je viens sur ce sujet pour témoigner. Dans mon appartement où je vis principalement, je suis en colocation depuis janvier 2010. Depuis que je n’accepte que des étudiants, ça se passe beaucoup mieux. Mes loyers me sont payés à l’heure, il n’y a aucun conflit et les tâches ménagères sont toutes faites. Evitez les cas sociaux de salariés qui ont 35 ans et toujours pas stable.

cordialement

Hors ligne

 

#18 29/09/2013 12h39 → Colocation étudiante et immobilier locatif : un bon business ?

Membre
Réputation :   24 

L’opération en cours s’est faite, tout est OK.

Pour le moment c’est exactement ce que j’avais anticipé :
Plus :
- Très bonne rentabilité
- Aucune vacance

Moins :
- Par contre gros Turn Over : 2 changements de colocataires en 9 mois, là normalement je devrais être tranquille jusqu’à la prochaine rentrée où j’aurais surement encore 2 changements. Du coup plus de visites, d’état des lieux, d’inventaires …
- Colocataire un peu "jeune", du coup ils vous dérangent un peu plus pour un oui ou un non.

Hors ligne

 

#19 29/09/2013 13h20 → Colocation étudiante et immobilier locatif : un bon business ?

Membre
Réputation :   -4 

l’idéal c’est d’avoir des étudiants en fac de droit

Hors ligne

 

#20 29/09/2013 23h22 → Colocation étudiante et immobilier locatif : un bon business ?

Membre
Réputation :   18 

Ca se discute : l’étudiant en droit connaît bien le droit et est en général plus à cheval sur les procédures.
Nous n’avons pas tenté ce type d’investissement mais connaissons quelqu’un qui s’est fait référencé auprès de l’école des Ponts et chaussées et les étudiants tournent de promo en promo.


Alexandre Bruney et Gaetan Lefebvre du blog Construire sa retraite | Auteurs de Immobilier : Investir malin pour préparer l'avenir

Hors ligne

 

#21 30/09/2013 07h56 → Colocation étudiante et immobilier locatif : un bon business ?

Membre
Réputation :   -4 

ça dépend des étudiants, ceux de première année veulent surtout avoir un logement correct pas loin de la fac. ça fait deux ans que j’ai les mêmes colocataires et no souci

Hors ligne

 

#22 19/08/2014 17h52 → Colocation étudiante et immobilier locatif : un bon business ?

Membre
Réputation :   21 

bonjour

en ce qui me concerne je fais des colocations mais tous les colocataires arrivent en même temps dans l’appartement, je ne fais pas de la location à la chambre comme j’ai pu voir sur Rouen.

Avantages:
- loyer un peu plus cher
- plusieurs cautions pour un même logement
- relation directe avec certaines écoles et donc les promotions se passent l’adresse des appartements
- je constate que la rotation n’amène pas de dégradation plus importante du logement

Inconvénients:
- il faut habiter près car les étudiants dans leur grande majorité ne savent rien faire dans un appartement
- la rotation impose de faire régulièrement des annonces et des papiers pour la location
- appartement souvent rendu très sale

Hors ligne

 

#23 20/01/2015 19h54 → Colocation étudiante et immobilier locatif : un bon business ?

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

Je vous écris car je souhaiterai savoir si des personnes parmi vous avaient déjà louer votre bien en colocation? J’y pense car j’aimerai augmenter la rentabilité locative de mon bien. J’ai trouvé une agence spécialisée dans la colocation, paris-colocations .com, mais je me tâte. Les colocataires n’ont pas toujours très bonne réputation. Est-ce que vous avez un retour d’expérience à partager?

Merci d’avance pour votre aide,

Dernière modification par jeromeg31 (20/01/2015 19h55)

Hors ligne

 

#24 20/01/2015 21h40 → Colocation étudiante et immobilier locatif : un bon business ?

Membre
Réputation :   

Bonjour,

J’ai un appartement en colocation depuis 1an et demi en région parisienne. 4 chambres.

Tout se passe très bien, mais je gère et choisi moi même mes colocataires (plutôt jeune, et dépendant de papa/maman) l’idéal est même de traiter directement avec les parents qui paie et son caution.

Je fais en sorte d’être toujours dispo et réactif des qu’ils ont besoins (étagères dévissées, problème de douche….). Je joue aussi la com´à fond et prend de leur nouvelle (surtout qd ils viennent d’arriver)

Enfin, je fais en sorte que l’appartement soit qualitatif (j’ai tout refait a neuf) avec grande TV, deco moderne, WIFI….)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech