Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 06/02/2012 15h01 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Membre
Réputation :   

Bonjour,

j’ai ouvert un PEA il y a 4ans et je viens de le transférer chez Binck. J’ai terminé mon épargne de précaution et j’envisage maintenant d’investir avec mon PEA.

Je pense commencer avec 1000 € le premier mois et je rajouterai 1000 € le mois prochain s’il y a de bonnes occasions.

J’envisage une stratégie simple d’actions à haut rendements car je n’ai pas beaucoup de temps pour m’occuper de cela.

J’ai une vision à moyen terme (3-4-5 ans).

Je me suis renseigné sur la Compagnie des Alpes dont l’action n’est pas vraiment chère et qui propose un dividende assez élevé. Cependant après consultation de societe.com je reste un peu inquiet. Mais je reste tout de même confiant et envisage l’acquisition de quelques actions (400 € environ)

N’y connaissant pas énormément en analyse fi (j’apprends chaque jour^^). Quelqu’un peut me dire ce qu’il pense de cette ligne dans ma stratégie d’investissement ?

Merci beaucoup !

Dernière modification par Spamev44 (06/02/2012 15h49)

Hors ligne

 

#2 06/02/2012 15h24 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Membre
Réputation :   30 

Vous aimez le ski ?

Vous préférez skier sur un domaine de la compagnie des Alpes ou sur un autres ?

Est-ce que dans l’avenir les gens continueront à faire du ski ?

et plein d’autres questions….

C’est à cela que vous devez répondre et personne ne peut le faire à votre place. Les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

C’est un petit morceau d’une entreprise que vous allez acheter pas juste une ligne dans un portefeuille.


Dans la tempête : cash is king

Hors ligne

 

#3 06/02/2012 15h40 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Membre
Réputation :   421 

La compagnie des Alpes ce n’est pas que du Ski !!! Je pense qu’on peut parler du secteur des loisirs en général.
C’est une société historiquement bien gérée mais qui a un peu pris le marché à contre pied avec son AK récente. Elle n’est pas très chère mais pas bradée comme il y a deux mois.
Pour ce qui est de l’avenir il faut effectivement vous faire une idée par vous même. De mémoire Amiral Gestion en a constitué une belle ligne au dessus de 20, mais ils avaient une conviction forte sur OLG aussi…
J’en ai toujours un peu en fond de portefeuille, racheté récemment vers 14 (j’avais vendu avec l’histoire de la TVA évitant le gros de la chute, pour une fois les atternoiments fiscaux m’ont été propices)…


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#4 06/02/2012 15h44 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Membre
Réputation :   

Justement, c’est pour ça que je me suis intéressé à cette entreprise (qui est plus un fond d’investissement en soit…). Car non content de détenir des parts de certaines stations de ski, elle détient des part du futuroscope, du parc Astérix etc.

Et lorsqu’on s’intéresse de près au marché, on voit qu’en période de crise : augmentation de la consommation des parcs de loisir, et en période faste : augmentation de la consommation de vacances de luxe (ski). Du coup je me dis que de toute façon, ça ne peut que remonter. Qui plus est l’entreprise semble persister à vouloir verser une bonne partie de ses dividendes à ses actionnaires.

Les questions que je me posent concernent surtout la santé de l’entreprise et sa baisse (apparente) de rentabilité qui pourrait influer sur ma stratégie.

PS : Oui j’aime le ski merci, et vous ?

bifidus a écrit :

La compagnie des Alpes ce n’est pas que du Ski !!! Je pense qu’on peut parler du secteur des loisirs en général.
C’est une société historiquement bien gérée mais qui a un peu pris le marché à contre pied avec son AK récente. Elle n’est pas très chère mais pas bradée comme il y a deux mois.
Pour ce qui est de l’avenir il faut effectivement vous faire une idée par vous même. De mémoire Amiral Gestion en a constitué une belle ligne au dessus de 20, mais ils avaient une conviction forte sur OLG aussi…
J’en ai toujours un peu en fond de portefeuille, racheté récemment vers 14 (j’avais vendu avec l’histoire de la TVA évitant le gros de la chute, pour une fois les atternoiments fiscaux m’ont été propices)…

Voilà c’est ce que je me dis, ce n’est pas bradé mais je trouve que l’action n’est vraiment pas chère (on est à des dividendes prévisionnels de 6% tout de même…).

Hors ligne

 

#5 06/02/2012 16h10 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Membre
Réputation :   421 

Vous avez une bonne vision de la société…
C’est avec les memes argument que j’étais rentré sur la valeur en 2009 a 22… Cela n’a pas vraiment été un succès pour le moment, mais je n’ai rien a reprocher à la société.

Si vous vous interressez au secteur regardez GL Events. Un peu les memes ratios disons GARP, il me semble qu’elle a plus de potentiel (ne prenez pas ca pour un conseil !) ses déboires récents (non paiement des Indiens) étant tout à fait ponctuels.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#6 06/02/2012 17h09 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Modérateur
Réputation :   1084 

Si vous en achetez au moins 200 (avant le 30 septembre), inscrivez-vous au club des actionnaires.

La compagnie des Alpes vous offrira des entrées dans un parc ou un forfait de ski chaque année…
(ref : http://www.compagniedesalpes.com/amf_fr … s_2011.pdf)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#7 06/02/2012 17h22 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Membre
Réputation :   

bifidus a écrit :

Vous avez une bonne vision de la société…
C’est avec les memes argument que j’étais rentré sur la valeur en 2009 a 22… Cela n’a pas vraiment été un succès pour le moment, mais je n’ai rien a reprocher à la société.

Si vous vous interressez au secteur regardez GL Events. Un peu les memes ratios disons GARP, il me semble qu’elle a plus de potentiel (ne prenez pas ca pour un conseil !) ses déboires récents (non paiement des Indiens) étant tout à fait ponctuels.

Merci pour le tuyau, en revanche je ne peux m’empêcher de remarquer que GL events semble être une action plutôt surévaluée (presque 15%), je sais que l’on a pas de rendement sans risque, mais tant qu’à investir autant acheter du bon marché, voir du bradé ! Je pense que pour débuter avec un petit pécule ce n’est pas un investissement pour moi. C’est une action qui est trop dynamique pour ma réactivité wink

@Goodby : Merci pour le tuyau wink

Dernière modification par Spamev44 (06/02/2012 17h23)

Hors ligne

 

#8 14/08/2012 13h33 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Membre
Réputation :   12 

Bonjour à tous,

Je suis en train de regarder certaines valeurs dans le domaine du tourisme telles que Club Med, Pierre & Vacances et Compagnie des Alpes, en me disant que la période n’est certainement pas propice pour elles, mais qu’il y a peu-être des décotes exagérées…

Pour parler plus particulièrement de CDA, elle s’occupe de l’exploitation de domaines skiables (Tigne, Val d’Isere, Chamonix, Avoriaz, etc…) et l’exploitation de parcs de loisirs (Musée Grévin, Parc Astérix, Walibi, …). L’activité est donc très saisonnière.

Les résultats des stations de skis ont été bon cet hiver, mais les prévisions pour les parc d’attractions ne semblent pas très bonne. CDA a travaillé a se désendetter depuis 3 ans (passé de 563 à 357 M€ d’endettement).

Je pense que ce type de loisirs sur des stations de skis telles que celles de CDA bénéficierons toujours d’une belle image, en France comme à l’étranger. Il y aura toujours une clientèle pour ces loisirs. La faiblesse de l’euro actuelle est à mon avis propice a attirer des clients hors zone euros…

La décote actuelle me semble exagérée, qu’en pensez-vous?

Je vous livre mon raisonnement tel quel, mais j’avoue que je ne suis pas vraiment capable d’analyser la valeur de manière plus analytique par manque de compétences.

PS: cerise sur le gateau, pour 200 titre, CDA offre un forfait 2j et 2 places pour un parc l’été (6j et 6 places pour 400 titres)

Hors ligne

 

#9 14/08/2012 14h28 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Membre
Réputation :   17 

Bonjour MGA,
je suis pris par le temps , je n ai pas la possibilité de vous détailler des arguments maintenant
J habite moi-même cette région , je n achèterais pas ces titres.
Amicalement

Hors ligne

 

#10 14/08/2012 14h31 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Membre
Réputation :   554 

Bonjour MGA,

J’ai eu la même pensée mais, après avoir regardé plus longuement, je n’ai pas compris pourquoi la compagnie avait un besoin perpétuel de se refinancer. D’accord, ils ont des propriétés à maintenir, mais ces propriétés ne sont-elles pas supposées rapporter suffisamment d’argent pour permettre un autofinancement in fine ? Cela ne pointe-t-il pas vers une gestion de qualité médiocre ?

Je n’aime pas les entreprises incapables de s’autofinancer sur de longues périodes : cela me pousse à remettre en cause la viabilité de leurs business modèles. Ainsi, décôtée ou pas, cette compagnie m’intéresse très peu à titre personnel (ce qui ne signifie pas que j’ai raison, je vous donne simplement mes arguments).

Hors ligne

 

#11 14/08/2012 15h16 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Membre
Réputation :   52 

Bonjour MGA,

L’action se négocie sur un support graphique historique depuis juin et a l’air d’être collée sans vouloir s’enfoncer plus.

Comme vous l’avez indiqué, la dette est en recul notable alors que le rendement est historiquement élevé. L’entreprise a l’air d’être correctement gérée de manière conservatrice de façon à favoriser sa pérennité.
De plus, vous soulignez la possibilité d’obtenir des forfaits/entrées gratuit(e)s qui donne un bonus de rendement non négligeable : environ 3,5% de rendement supplémentaire pour 400 actions en faisant une estimation conservatrice aux cours actuels.

D’après ce que j’ai compris, l’action n’a absolument pas profité de la remontée récente de la bourse à cause… du mauvais temps qui n’a pas été favorable aux parcs d’attractions.
Ca reste une énigme pour moi de voir à quel point nombre d’investisseurs restent cantonnés à des analyses quantitatives de court terme.

Après, pour être originaire de Poitiers, je sais qu’un parc comme le Futuroscope vieillit mal à cause de la spécificité de la thématique du parc. Les flux de visiteurs sont assez variables pour les parcs d’attraction donc on peut difficilement évaluer un potentiel de croissance mais le rendement est là en tout cas.

Néanmoins, vu que la démographie française se porte pas mal, je pense que la compagnie a de l’avenir dans une perspective de long terme. La conjoncture, le mauvais temps n’aident pas en ce moment. J’aurais tendance à dire qu’elle est valorisée à un bon prix, après c’est un avis personnel, pas un conseil smile

Dernière modification par Petitportefeuille (14/08/2012 15h17)


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#12 14/08/2012 19h47 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Membre
Réputation :   12 

Merci bcp à celui qui a déplacer mon message sur cette file existante, je ne l’avais pas vue.

Swx a écrit :

Bonjour MGA,
je suis pris par le temps , je n ai pas la possibilité de vous détailler des arguments maintenant
J habite moi-même cette région , je n achèterais pas ces titres.
Amicalement

Swx, je suis très intéressé par votre analyse lorsque vous aurez le temps de développer.

Sergio8000 a écrit :

J’ai eu la même pensée mais, après avoir regardé plus longuement, je n’ai pas compris pourquoi la compagnie avait un besoin perpétuel de refinancement. D’accord, ils ont des propriétés à maintenir, mais ces propriétés ne sont-elles pas supposées rapporter suffisamment d’argent pour permettre un autofinancement in fine ? Cela ne pointe-t-il pas vers une gestion de qualité médiocre ?

Je comprends où vous voulez en venir, cependant je ne sai aps comment vous arrivez à la conclusion que CDA doit perpetuellement se refinancer? (excusez mon coté novice en analyse). Pourriez-vous m’indiquer ou vous voyez cela?

Merci d’avance

Hors ligne

 

#13 14/08/2012 22h45 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Membre
Réputation :   554 

Augmentations de capital avec tarif de souscription préférentiel :
2006 : Bourse - Les cours de bourse gratuitement sur Le Monde.fr
2010 : http://www.compagniedesalpes.com/amf_fr … 090910.pdf

En espérant vous avoir aidé.

Hors ligne

 

#14 14/08/2012 23h11 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Membre
Réputation :   52 

sergio8000 a écrit :

Augmentations de capital avec tarif de souscription préférentiel :
2006 : Bourse - Les cours de bourse gratuitement sur Le Monde.fr
2010 : http://www.compagniedesalpes.com/amf_fr … 090910.pdf

Juste en regardant la fiche Wikipedia, j’aurais tendance à penser que les augmentations de capital ont permis :
- le rachat des parcs Walibi en 2006
- le rachat des 45% du Futuroscope en 2011

Et ça semble se retrouver dans les chiffres du CA.

Site de la CDA a écrit :

Sur les cinq dernières années, le chiffre d’affaires consolidé(1) du Groupe a progressé de + 7,2%(2) par an en moyenne, dont + 2% par croissance organique et + 5,2% par croissance externe.

Financer par augmentation du capital (et non par augmentation de la dette) des opérations de croissance externe est quelque chose de sain je trouve, je ne vois pas personnellement le problème.


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#15 14/08/2012 23h37 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Membre
Réputation :   554 

Quand on fait une acquisition, n’est-ce pas pour avoir un retour sur investissement qui doit aller booster le bénéfice par action ?
Le chiffre d’affaires, c’est bien, mais vous, en tant qu’actionnaire, vous voulez avoir du profit pour vos parts. Et le profit, lui, peine à augmenter chez CDA. Mais si on regarde les bénéfices par action, ils ont une évolution encore plus mauvaise que le profit en lui-même.

De plus, un nombre d’actions qui augmente signifie que votre part du gateau rétrécit à chaque fois. Je n’aime pas être privé de dessert.

A un moment, il faut regarder les faits : en 2006, on a augmenté le capital, on a fait des acquisitions, c’est cool tout ça. Mais est-ce qu’un dollar investi par le management a rapporté quelquechose aux actionnaires ? De toute évidence non, puisque les bénéfices ont diminué grâce à ces brillants investissements, sans même parler des bénéfices par action.

Hors ligne

 

#16 14/08/2012 23h40 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Membre
Réputation :   143 

Notre hôte nous met à disposition des outils super puissants à titre gratuit.

Je vous propose de faire un tour ici :
http://www.devenir-rentier.fr/bourse_ac … cda_fp.htm

Regardons les éléments un par un.

Le CA, il augmente avec une belle régularité : un bon point.

Le cash flow opérationnel, il est réglé comme du papier à musique à la baisse : un mauvais point !

Les investissements : un peu le yoyo, mais en hausse ! Balle au centre.

Le free cash flow : sa tendance est sacrément baissière…

Les dettes : elles baissent avec une régularité parfaite : très bon point

MAIS, les AK sont la (point positif -> pour investir / point négatif : bah, tiens c’est pour ça que les dettes baissent régulièrement ? point négatif ?).

Capitaux propres : en augmentation, point positif (mais attention AK)

Si on regarde la rentabilité et la marge, on voit que tout est en baisse avec une somptueuse et effrayante régularité… Très mauvais signe.

Ma conclusion est un peu négative sur ce titre. Les baisses des marges et de la rentabilité sont très inquiétantes.

Hors ligne

 

#17 15/08/2012 10h10 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Membre
Réputation :   12 

sergio8000 a écrit :

Augmentations de capital avec tarif de souscription préférentiel :
2006 : Bourse - Les cours de bourse gratuitement sur Le Monde.fr
2010 : http://www.compagniedesalpes.com/amf_fr … 090910.pdf

En espérant vous avoir aidé.

Bonjour,
j’avais effectivement vu les AKs, mais quand vous parliez de refinancement, je pensais a des emprunts fait par la société. Je n’avais, à tord,  pas fait le lien AK == refinancement.

Merci.

Hors ligne

 

#18 15/08/2012 11h08 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Membre
Réputation :   194 

Il y a un autre point pour la Compagnie des Alpes : la Caisse des Dépôts est l’actionnaire principal avec 40% des titres (je ne sais pas au niveau des droits de vote).

La Compagnie des Alpes n’est pas un des problèmes majeurs de la CdC (participation dans Veolia Transdev, après Dexia), mais la CdC reste  éminemment politique (nomination de Jean-Pierre Jouyet avec le changement de gouvernement, hausse du plafond du livret A, livret d’épargne industrie, etc.). Je ne dis pas que c’est mauvais signe, mais les intérêts ne sont pas toujours les mêmes.

En analyse extra financière, on dit parfois que l’actionnariat est un actif (ou un passif) immatériel :-)

Hors ligne

 

#19 15/08/2012 11h19 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Membre
Réputation :   

Bonjour,

J’ai acheté 400 titres pru 14 euros surtout parce que j’adore le ski. Un forfait de 6 jours = 260 euros soit 0.65 euros par action d’avantages non taxés par la CSG, impôts etc. auxquels on ajoute 0.85 euros de dividendes (du moins pour 2012). Cela représente 12 % de rentabilité au cours actuels dont un peu moins de la moitié sécurisée qui suivront l’inflation.

Le problème de CDA c’est qu’elle doit entretenir en permanence ses parcs avec de nouvelles attractions.  Lorsque que j’avais étudié le titre, j’en avais déduit que les Capex étaient très lourdes. Je serais plus positif sur les remontées mécaniques. De plus en cas de réchauffement climatique, CDA se trouvera en situation de quasi monopole sur les stations d’altitude.

En conclusion, si on ne profite pas des avantages actionnaires, je pense que l’on peut trouver mieux ailleurs.

Hors ligne

 

#20 15/08/2012 15h53 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Membre
Réputation :   52 

C’est vrai que le cash flow généré par l’entreprise est en baisse assez régulière depuis quelques années.

En regardant le rapport annuel, on s’aperçoit que l’activité "parc d’attractions" génère une rentabilité beaucoup plus faible que celles des stations de ski, c’est le point noir de l’entreprise. Les visiteurs ont décru et comme c’est une activité avec des coûts fixes importants, cela se ressent assez fortement.
Après, le développement de cette seconde activité a des avantages sur le long terme qui font sens : fournisseurs communs, regroupement des offres commerciales sur un même catalogue pour les entreprises, diversification rendant l’entreprise moins dépendante des conditions d’enneigement.

Le secteur est assez compliqué à comprendre et on a pas beaucoup d’éléments de comparaison : on pourrait éventuellement comparer avec Eurodisney et sa montagne de dettes qui n’est pas très flamboyante mais la structure financière est différente et il n’y a pas la vache à lait des stations de ski.
L’évolution du bénéfice va dépendre grandement de l’évolution des visiteurs dans les parcs d’attractions. Est-on sur un point bas? Ou sommes-nous encore dans le creux de la descente? A vous de voir.

Comme le dit Vince37, celui qui achète aujourd’hui et en profite pour aller au ski devrait s’y retrouver au long terme avec un bon gros rendement même si le dividende n’est pas corrélé au taux d’inflation (l’historique des dividendes est assez fluctuant).

AMF : je n’ai pas d’Actions CPA


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#21 15/08/2012 16h24 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Membre
Réputation :   143 

Que faîtes vous si demain il n’y a plus d’avantages en nature pour les actionnaires particuliers ?

Hors ligne

 

#22 15/08/2012 16h53 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Membre
Réputation :   48 

Super_Pognon a écrit :

Que faîtes vous si demain il n’y a plus d’avantages en nature pour les actionnaires particuliers ?

La même chose que si le dividende venait à être supprimé? smile

Hors ligne

 

#23 22/05/2015 17h27 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Membre
Réputation :   10 

Bonjour,

CDA a publié ses résultats semestriels :

https://www.compagniedesalpes.com/sites … VDef_0.pdf

Plusieurs points :

- le CA progresse en réel et en pro forma des cessions
- les marges sont stables
- optimisation du portefeuille (vente de 2 parcs)
- politique d’investissement maintenue
- diminution de l’endettement

Cordialement,

doug

Hors ligne

 

#24 25/05/2015 13h57 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Membre
Réputation :   10 

Hors ligne

 

#25 24/07/2015 17h44 → Compagnie des Alpes : exploitation de domaines skiables

Membre
Réputation :   10 

Bonjour,

La Compagne des Alpes vient de publier son troisième trimestre :

https://www.compagniedesalpes.com/sites … 2015_0.pdf

Le CA progresse de 8,9% à périmètre comparable (+3,0% à périmètre réel) et s’élève à 135,9 M€.

En effet, la CDA s’est délestée de deux parcs en janvier dernier (Dolfinarium d’Harderwijk et Walibi Sud-Ouest) et de deux autres début juin (Planète Sauvage et Mer de Sable).

Ainsi, par domaine d’activité :

- les destinations de loisirs connaissent une croissance dynamique (+10% sur 9 mois), surtout après la cession de ces 4 parcs.
- les domaines skiables affichent une bonne résistance (+1,7% sur 9 mois) alors que la fréquentation des stations françaises a baissé de 4% (selon des données touristiques)
- l’international poursuit une belle trajectoire (+12,8%), avec l’exploitation de Grévin Prague notamment et la poursuite des contrats de conseil.

Cette année, la CDA ouvre Grévin Seoul à partir du 30 juillet.

Je trouve que cette publication est rassurante.

De plus, après mes vacances au ski cet hiver, j’ai pu constater des problèmes d’enneigement dans plusieurs stations, ce qui a certainement pesé sur la fréquentation. La CDA, avec son portefeuille de domaines skiables, est moins confronté à ce soucis.

Cdlt,

doug

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech