Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 03/02/2012 09h55 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   82 

placementapapa31 a écrit :

Alors, la hausse de la dépense en France peut-elle vraiment être sans fin?

Et le levier de la hausse de prélèvements est-il moins, ou plus récessif en terme de contraction de l’activité? (ou y-a-il en gros équivalence?)

Là vous tournez mal la question.
La question c’est plutôt quel type de dépense est il mieux de supprimer?
Les dépenses structurelles, ou la redistribution en direction des français?
Le plus utile et indolore en terme de budget est la suppression du structurelles, le moins fatiguant (donc privilégié) est la redistribution.

LordWolfy a écrit :

Romain a écrit :

Quand on aura compris qu’un actionnaire n’est pas la pour exploiter aveuglement les salariés mais investir dans un projet d’entreprise auquel il croit

Mais je trouve ce genre de propos naïfs ou hypocrites, pensez vous sérieusement que la majorité des actionnaires sont plus sensible aux "projets d’entreprise" qu’a la rentabilité de celle ci ?

Il est vrai que les capitaux amené aux entreprises par les actionnaires ne servent pas du tout à faire fonctionner l’entreprise.
Sans compter que des actionnaires stable (du type actionnaire air liquide) protège l’entreprise contre toute OPA agressive.
Pour finir, on avait débattu sur ce forum des critères éthiques de choix des société, et il était ressorti que chacun à ses propres critères de choix qui font que certaines sociétés ne seront pas choisi.
Perso, j’évite pas les cigarettiers, et je m’abstiens d’investir dans HADOPI (Universal & co).

LordWolfy a écrit :

De la même manière je doute fort qu’un robot qui envoie 1000 ordres la seconde ai un quelconque intérêt pour un "projet"

Quel est le rapport entre un robot et de l’investissement?
Un investissement sur une seconde c’est de la spéculation.
L’investissement par définition, c’est du long terme.

Romain a écrit :

les enquêtes d opinion montre qu’une immense majorité dès français considère la bourse comme profondément immoral. Pourquoi ? Les entreprises ne sont pas plus immorals que les entreprises allemandes ou us…c’est le mépris de l actionnaire y compris le petit porteur qui est ancré dans la culture française..

De toute façon, dés qu’on met de l’argent de côté en France, on passe déjà pour immoral, et si en prime, on investis en bourse…
Romain, j’ai exactement les mêmes retours, en provenance de classes sociales similaires!

Hors ligne

 

#27 03/02/2012 11h00 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   20 

gunday a écrit :

LordWolfy a écrit :

Romain a écrit :

Quand on aura compris qu’un actionnaire n’est pas la pour exploiter aveuglement les salariés mais investir dans un projet d’entreprise auquel il croit

Mais je trouve ce genre de propos naïfs ou hypocrites, pensez vous sérieusement que la majorité des actionnaires sont plus sensible aux "projets d’entreprise" qu’a la rentabilité de celle ci ?

Il est vrai que les capitaux amené aux entreprises par les actionnaires ne servent pas du tout à faire fonctionner l’entreprise.
Sans compter que des actionnaires stable (du type actionnaire air liquide) protège l’entreprise contre toute OPA agressive.
Pour finir, on avait débattu sur ce forum des critères éthiques de choix des société, et il était ressorti que chacun à ses propres critères de choix qui font que certaines sociétés ne seront pas choisi.
Perso, j’évite pas les cigarettiers, et je m’abstiens d’investir dans HADOPI (Universal & co).

Merci de relire mon poste
Oui les capitaux amenés servent a faire tourner l’entreprise, mais de mon point de vue dans 80%/90% des cas les capitaux amenés sont d’abord amenés pour le profit généré, la société support n’a que peu d’importance

car je précise bien que je décrit ce qui est "a mon avis" la manière dont la MAJORITE du système fonctionne

je ne remets personne en cause personnellement. Vous en tant qu’être humain vous dite éviter les cigarettiers
pourtant si vous possédez une assurance vie , peut être l’une des UC que vous avez choisit, va investir dans des entreprises que vous "n’approuvez" pas. Et encore vous êtes un "utilisateurs avertis" du système, vous êtes plus enclin a faire attention à ce genre de détail.
Demandez autour de vous, au gens, si ils ont des assurance vie et si ils ont des actions dedans (déjà je pense que vous allez avoir des surprise car les gens ne le savent pas forcement et ensuite de quelles sociétés)
Vous viendrez ensuite me parler de "projet d’entreprise"

gunday a écrit :

LordWolfy a écrit :

De la même manière je doute fort qu’un robot qui envoie 1000 ordres la seconde ai un quelconque intérêt pour un "projet"

Quel est le rapport entre un robot et de l’investissement?
Un investissement sur une seconde c’est de la spéculation.
L’investissement par définition, c’est du long terme.

Vous admettez donc qu’une partie des actionnaires sont des spéculateurs et donc ne sont pas spécialement intéressé par le projet de l’entreprise

Romain a écrit :

Je disais surtout pour l’image de la bourse en général…quand je regarde autour de moi la bourse est considéré comme au mieux un casino…les enquêtes d opinion montre qu’une immense majorité dès français considère la bourse comme profondément immoral. Pourquoi ? Les entreprises ne sont pas plus immorals que les entreprises allemandes ou us…c’est le mépris de l actionnaire y compris le petit porteur qui est ancré dans la culture française..

C’est vrai que la bourse n’est pas en odeur de sainteté, c’est surtout je pense à cause de la dégradation de la qualité de vie que celle ci à imposée au nom de la sacro sainte rentabilité.

la Télé exacerbe cette image
"Machin ferme une usine "rentable" (qui ne fait pas de perte) mais pas assez rentable "
Oh c’est horrible dit la majorité de la population qui va directement faire ses courses chez le Hard discount car la brique de lait est 3centimes moins cher
(mais d’où viens cette pression sur les cout ?)
C’est facile et très démago, la majorité des gens n’ont pas d’argent, donc on va "cracher" sur ceux qui en ont sans se soucier de la légitimité

je perçois au travail les "idées" que tu a évoquées (bourse= casino, immoralité) donc pour discuter de ce genre de chose, je préfère venir sur le forum
(ce qui est une solution de facilité car a priori les personnes du forum ont une vision de la chose plus proche de la mienne)

Enfin comme disait ma grand mère pour vivre heureux vivons caché

Dernière modification par LordWolfy (07/02/2012 16h14)

Hors ligne

 

#28 03/02/2012 11h58 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   28 

InvestisseurHeureux a écrit :

crosby a écrit :

c’est mauvais pour vous, ou c’est mauvais pour la France. Pour ma part, évidemment que tout ce dont vous parlez est mauvais pour moi (plu s d’impôts), mais je trouve que c’est bon pour l’intérêt général

Faîtes un don au trésor public, pour l’intérêt général. :-)

J’ai tendance à raisonner comme Crosby sur ce point. La hausse des prélèvements va me pénaliser très clairement. Mais je pense qu’elle est nécessaire pour l’intérêt général.

Il faut relativiser. Nous sommes sur un forum où nous souhaitons développer notre patrimoine pour avoir les moyens de vivre de nos rentes et d’arrêter de travailler, si on le souhaite, aux environs de 40 ans! Alors que beaucoup de personnes qui travaillent ont actuellement des difficultés pour vivre correctement.

Moralement, je préfère qu’on me taxe un peu plus en tant qu’actionnaire (les hausses envisagées me paraissent encore largement supportables), plutôt que l’on taxe davantage le travail. Le mérite que je retire de l’argent que rapporte mon patrimoine me paraît moins important que le mérite d’un travailleur moyen.

Et puis, il faut être reconnaissant à l’Etat des services gratuits ou presque que nous avons reçu et que nous continuons à recevoir. Une éducation comme celle que j’ai reçue doit coûter environ 200 K€ aux Etats-Unis! Et je n’ai quasiment rien payé directement. Normal que mes impôts comblent ce manque.

Par contre, je suis bien évidemment tout à fait d’accord avec vous tous sur la nécessité de réduire les dépenses. Mais il est très difficile de se mettre d’accord sur lesquelles.

Ce qui me gêne beaucoup également, c’est que les grands gagnants de ces 20 dernières années sont les ultra-riches. Chaque réforme de bouclier fiscal ou d’isf a avantagé les très gros patrimoines. En proportion des revenus, les petits actionnaires ont été plus touchés par les récentes réformes que les gros portefeuilles (suppression du crédit d’impôt, suppression du seuil fiscal pour les PV…).

Où est l’utilité sociale? On ne pouvait pas mieux s’y prendre pour faire en sorte que les Français avec de petits patrimoines soient dégoûtés des actions. Tout cela pour empêcher l’évasion fiscale! On se rend bien compte de l’efficacité de ces réformes, ça a été très efficace…

Comment s’étonner ensuite, en considérant également les variations et la volatilité de la Bourse Française de ces 12 dernières années, que les Français ne comprennent pas les actions et les actionnaires et assimilent cela au casino?

InvestisseurHeureux a écrit :

- c’est une énième hausse des prélèvements sociaux en quelques mois, qui montre qu’il n’y a aucune logique

Ben si! La logique, c’est une hausse régulière justement. Il aurait été illogique d’alterner les hausses et les diminutions de prélèvements mais ce n’est pas le cas. La logique est claire.
Par contre absence totale de stabilité fiscale, je suis d’accord. Et cela va continuer dans cette voie malheureusement.

Dernière modification par Value (03/02/2012 12h00)

Hors ligne

 

#29 03/02/2012 12h13 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   16 

Value a écrit :

Moralement, je préfère qu’on me taxe un peu plus en tant qu’actionnaire (les hausses envisagées me paraissent encore largement supportables), plutôt que l’on taxe davantage le travail.

On aligne à la hausse, c’est ça qui est dramatique.

On se réjouit d’avoir "aligné la fiscalité sur les revenus du capital avec la fiscalité sur les revenus du travail". Sauf qu’il y a différentes façons d’aligner.

Value a écrit :

Et puis, il faut être reconnaissant à l’Etat des services gratuits ou presque que nous avons reçu et que nous continuons à recevoir.

Gratuits ? Lisez Bastiat.
Calculez vos revenus superbrut et comparez les à vos revenus disponibles après tous les prélèvements.

Value a écrit :

Mais il est très difficile de se mettre d’accord sur lesquelles.

C’est normal, comme c’est l’argent de tout le monde, personne n’a d’avis sur la réduction des dépenses.

Value a écrit :

Ce qui me gêne beaucoup également, c’est que les grands gagnants de ces 20 dernières années sont les ultra-riches.

Oui et non, les évolutions des revenus par déciles cachent la mobilité interdéciles.

Dernière modification par OilDrum (03/02/2012 12h16)

Hors ligne

 

#30 03/02/2012 12h58 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   28 

OilDrum a écrit :

Value a écrit :

Moralement, je préfère qu’on me taxe un peu plus en tant qu’actionnaire (les hausses envisagées me paraissent encore largement supportables), plutôt que l’on taxe davantage le travail.

On aligne à la hausse, c’est ça qui est dramatique.

On se réjouit d’avoir "aligné la fiscalité sur les revenus du capital avec la fiscalité sur les revenus du travail". Sauf qu’il y a différentes façons d’aligner.

Etant donné l’état des finances publiques, il serait suicidaire d’aligner à la baisse, il me semble.

OilDrum a écrit :

Value a écrit :

Et puis, il faut être reconnaissant à l’Etat des services gratuits ou presque que nous avons reçu et que nous continuons à recevoir.

Gratuits ? Lisez Bastiat.
Calculez vos revenus superbrut et comparez les à vos revenus disponibles après tous les prélèvements.

Lisez la suite de ma phrase où je dis "Normal que mes impôts comblent ce manque".
Bien sûr que je sais que ce n’est pas réellement gratuit et je trouve ça tout à fait normal.

OilDrum a écrit :

Value a écrit :

Mais il est très difficile de se mettre d’accord sur lesquelles.

C’est normal, comme c’est l’argent de tout le monde, personne n’a d’avis sur la réduction des dépenses.

100% d’accord avec vous.

OilDrum a écrit :

Value a écrit :

Ce qui me gêne beaucoup également, c’est que les grands gagnants de ces 20 dernières années sont les ultra-riches.

Oui et non, les évolutions des revenus par déciles cachent la mobilité interdéciles.

Je parle des personnes vraiment riches. Celles-là ont notamment profité du bouclier fiscal puis de la réduction ISF à venir. Alors que quelqu’un avec un patrimoine de 4 M€ risquait de ne pas bénéficier du bouclier fiscal et ne profite que très peu de la réforme de l’isf par exemple (par rapport à sa situation antérieure).

De même, une personne avec un portefeuille boursier de plusieurs dizaines de millions d’euros se fout totalement de la suppression du crédit d’impôt sur dividende ou de la suppression du seuil d’imposition des PV. Alors qu’un petit portefeuille en pâtira.

Par contre, les niches fiscales sont rabotées, et une personne riche ou à très hauts revenus subira cette réforme. Ce qui ne me choque pas du tout, dans la situation actuelle.

Et puis chaque année, des études montrent que les inégalités de revenus et de patrimoine ont tendance à augmenter. C’est encore plus vrai si l’on considère les personnes qui se situent aux extrémités de la répartition par patrimoine et revenus.

Hors ligne

 

#31 03/02/2012 14h26 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   16 

Value a écrit :

Etant donné l’état des finances publiques, il serait suicidaire d’aligner à la baisse, il me semble.

C’est ce qu’il vous semble, mais c’est faux smile.

Il faut baisser les prélèvements et les dépenses, au lieu de laisser filer les dépenses et aligner les prélèvements en conséquence (cf entre autres mon message de 19h52).

Value a écrit :

Je parle des personnes vraiment riches.

Justement, ce que je vous dis c’est que ça n’a pas beaucoup de sens.

Value a écrit :

Et puis chaque année, des études montrent que les inégalités de revenus et de patrimoine ont tendance à augmenter. C’est encore plus vrai si l’on considère les personnes qui se situent aux extrémités de la répartition par patrimoine et revenus.

Idem.
C’est un biais de l’esprit humain d’accrocher des statistiques à des individus sans les en défaire.

Ça n’est pas parce que les revenus du premier décile ont peu augmenté et que les revenus du dernier décile ont beaucoup augmenté que les individus du premiers décile n’ont pas vu leurs revenus beaucoup augmenter et que les individus du dernier décile n’ont pas vu leurs revenus baisser.

Ca n’est pas intuitif, mais une fois qu’on a compris le truc ça devient évident.

C’est comme le fait que l’embouteillage va à rebours du flot de véhicule.

Dernière modification par OilDrum (03/02/2012 16h04)

Hors ligne

 

#32 03/02/2012 15h43 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   28 

OilDrum a écrit :

Value a écrit :

Etant donné l’état des finances publiques, il serait suicidaire d’aligner à la baisse, il me semble.

C’est ce qu’il vous semble, mais c’est faux smile.

Il faut baisser les prélèvements et les dépenses, au lieu de laisser filer les dépenses et aligner les prélèvements en conséquence (cf entre autres mon message de 19h52).

Question d’avis. Je comprends votre opinion même si je ne la partage pas forcément.

De toute façon, en matière d’économie, il n’y a bien souvent pas de vérité absolue. Sinon, on n’entendrait pas les économistes débattre à longueur de journée smile

OilDrum a écrit :

Value a écrit :

Je parle des personnes vraiment riches.

Justement, ce que je vous dis c’est que ça n’a pas beaucoup de sens.

Si vous voulez que cela ait davantage de sens, il ne faut pas se limiter à cette partie de ma phrase mais prendre en compte les 5 lignes qui suivaient ;-)

OilDrum a écrit :

Value a écrit :

Et puis chaque année, des études montrent que les inégalités de revenus et de patrimoine ont tendance à augmenter. C’est encore plus vrai si l’on considère les personnes qui se situent aux extrémités de la répartition par patrimoine et revenus.

Idem.
C’est un biais de l’esprit humain d’accrocher des statistiques à des individus sans les en défaire.

Peut-être mais ça reste la moins mauvaise solution pour vérifier quelque chose. Autrement, l’argumentation sera forcément limitée.

OilDrum a écrit :

Ça n’est pas parce que les revenus du premier décile ont peu augmenté et que les revenus du dernier décile ont beaucoup augmenté que les individus du premiers décile n’ont pas vu leurs revenus beaucoup augmenter et que les individus du dernier décile n’ont pas vu leurs revenus baisser.

Encore une fois, je ne parle pas de décile, ni même de centile. Mais des gens vraiment riches. Disons les 10 000 foyers fiscaux aux plus gros patrimoines et/ou revenus (10 000 est un ordre d’idée). Et puis je ne me limite pas aux toutes dernières années dans ma réflexion mais au moins aux 15 dernières années.

Hors ligne

 

#33 03/02/2012 16h30 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   60 

OilDrum a écrit :

Ça n’est pas parce que les revenus du premier décile ont peu augmenté et que les revenus du dernier décile ont beaucoup augmenté que les individus du premiers décile n’ont pas vu leurs revenus beaucoup augmenter et que les individus du dernier décile n’ont pas vu leurs revenus baisser.

Ca n’est pas intuitif, mais une fois qu’on a compris le truc ça devient évident.

C’est comme le fait que l’embouteillage va à rebours du flot de véhicule.

Intéressant. Vous auriez un petit exemple chiffré?

Hors ligne

 

#34 03/02/2012 16h32 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   16 

Value a écrit :

Si vous voulez que cela ait davantage de sens, il ne faut pas se limiter à cette partie de ma phrase mais prendre en compte les 5 lignes qui suivaient ;-)

C’est bien sûr ce que je fais, j’évite simplement les citations complètes qui font des messages à rallonge.

Value a écrit :

Peut-être mais ça reste la moins mauvaise solution pour vérifier quelque chose. Autrement, l’argumentation sera forcément limitée.

Ce que je vous dis, c’est que tout le monde sait lire les statistiques, mais peu de gens les comprennent.
Peter Donnelly: How juries are fooled by statistics | TED Talk | TED.com

Donc les statistiques servent souvent à des argumentations qui disent l’inverse de ce que les statistiques indiquent. J’y suis confronté tous les jours.

Value a écrit :

Encore une fois, je ne parle pas de décile, ni même de centile. Mais des gens vraiment riches. Disons les 10 000 foyers fiscaux aux plus gros patrimoines et/ou revenus (10 000 est un ordre d’idée). Et puis je ne me limite pas aux toutes dernières années dans ma réflexion mais au moins aux 15 dernières années.

Alors que fait-on aux 10 000 foyers (0.03%) les plus riches (qui, par exemple, paient déjà 10% de l’IR soit environ 5 Mds d’€ rien que pour cet impôt) ?

Dernière modification par OilDrum (03/02/2012 16h58)

Hors ligne

 

#35 03/02/2012 16h48 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   60 

Les discussions d’ordre idéologiques ne sont-elles pas du temps perdu pour l’investisseur?

N’en déplaise, il me semble qu’une seule chose doit être considérée : l’effet récessif de toute rigueur, que celle-ci passe par la hausse des prélèvements ou par la baisse des dépenses.

Une mesure de rigueur à de toute façon, sauf quelques exceptions éventuelles, toujours un effet récessif. Les différences entre les diverses catégories de mesures dépendent du contexte économique (élasticité, propension à épargner, multiplicateur, état de la répartition des revenus…), mais l’effet récessif est là.

Pour l’effet récessif de la CSG, voir ceci :

Débat sur les prélèvements obligatoires et leur évolution : pour une fiscalité plus compétitive

Lors de son audition par votre commission des finances le 4 mai 2004, M. Nicolas Sarkozy, ministre d’Etat, ministre de l’économie, des finances et de l’industrie, avait, au vu des études dont il disposait, estimé que l’impact d’une augmentation de la TVA serait selon lui deux fois plus défavorable qu’une augmentation équivalente de la CSG. En effet, « M. Nicolas Sarkozy a relevé que les études économiques dont il disposait montraient que l’impact le plus récessif d’une hausse de la fiscalité des ménages provenait de la TVA, dont une hausse d’un point pouvait donner lieu à 0,9 point de croissance en moins, alors que l’impact d’une hausse de la CSG et des charges patronales était respectivement de 0,5 point et 0,4 point sur la croissance.

Un point de CSG en plus coûte donc 0,4% de croissance en moins!

Osera-t-on chiffrer le coût des 4% en gros de hausse de la CSG depuis 2008???

Ceci me semble intéressant : la hausse de la CSG a beau être électoralement porteuse, son influence sur le PIB est importante. Si déjà on attend pour 2012 0% de croissance, qu’en sera-t-il avec la CSG à 15,5%???

Tout ceci m’amène à une conclusion : la pression de l’Europe aidant, la France après les élection n’aura certainement pas d’autre choix que la baisse des dépenses.

Dernière modification par placementapapa31 (03/02/2012 16h50)

Hors ligne

 

#36 03/02/2012 17h03 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   16 

placementapapa31 a écrit :

Intéressant. Vous auriez un petit exemple chiffré?

Pas sous la main mais je vous retrouverai ça.

Les deux déciles extrêmes sont les plus mouvants : il suffit de grandir ou trouver un emploi pour la bas de l’échelle, et encaisser une PV ou un revenu exceptionnel une année N dans le deuxième (par exemple).

Une mesure de rigueur à de toute façon, sauf quelques exceptions éventuelles, toujours un effet récessif.

Ou comment une augmentation d’impôts peut faire baisser les recettes.

’effet récessif de toute rigueur, que celle-ci passe par la hausse des prélèvements ou par la baisse des dépenses.

C’est pour cela qu’il faut baisser dépenses et prélèvements.

Dernière modification par OilDrum (03/02/2012 17h06)

Hors ligne

 

#37 03/02/2012 17h20 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   28 

OilDrum a écrit :

Alors que fait-on aux 10 000 foyers (0.03%) les plus riches (qui, par exemple, paient déjà 10% de l’IR soit environ 5 Mds d’€ rien que pour cet impôt) ?

Et bien, au niveau de l’IR, je trouve la direction que l’on prend plutôt saine.
Par contre la baisse de l’ISF à 0.5% ne me paraît pas une bonne idée.

J’aime beaucoup ce que vous avez dit dans votre présentation et qui me paraît tout à fait adapté à ce débat. Les membres de ce forum ne sont pas représentatifs de la population française moyenne.

OilDrum a écrit :

Je pense qu’il y a une explication assez simple à cela, c’est le biais énorme que génère ce site sur la population qui y participe.

Ce site vise avant tout, et est visité avant tout, par les gens ayant déjà un certain patrimoine et qui se posent des questions "de riche" (ça n’est pas péjoratif).

C’est un débat sans fin. En ce qui me concerne, je vais m’arrêter là. Chacun a son avis et nous pourrons toujours sortir des études qui arriveront à des conclusions contraires. C’est ce que font les politiques d’ailleurs smile

Merci pour la discussion en tout cas.

Dernière modification par Value (03/02/2012 17h24)

Hors ligne

 

#38 03/02/2012 17h45 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   16 

Value a écrit :

J’aime beaucoup ce que vous avez dit dans votre présentation et qui me paraît tout à fait adapté à ce débat. Les membres de ce forum ne sont pas représentatifs de la population française moyenne..

Honnêtement je ne pense pas que mes positions soient liées à mon statut social (qui est d’ailleurs plus précaire que ce qui est indiqué dans ma présentation). Je suis de l’école autrichienne, donc je suis plutôt l’exception que la règle.

Mais en effet le débat sur le rôle de l’État est idéologique (au sens noble du terme), donc plutôt biaisé selon les expériences, cultures et lectures de chacun. Je pense qu’en France on a oublié ce qu’est l’État, d’où mes régulières références à F. Bastiat.
Amazon.fr - L’Etat, c’est toi ! - Jean-Pierre Vesperini, Frédéric Bastiat - Livres

Dernière modification par OilDrum (03/02/2012 17h53)

Hors ligne

 

#39 03/02/2012 17h55 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   28 

Quand j’aurai un peu de temps, je lirai ce qu’écrit Bastiat alors.

Bonne continuation

Hors ligne

 

#40 03/02/2012 20h13 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   83 

Je pense surtout qu’il va être de plus en plus intéressant de créer une SAS pour son épargne. Le taux réduit étant de 15% + des frais fixe - les frais de gestion - les intérêts d’emprunts et une liberté totale.

Hors ligne

 

#41 06/02/2012 14h43 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   60 

JesterInvest a écrit :

Je pense surtout qu’il va être de plus en plus intéressant de créer une SAS pour son épargne. Le taux réduit étant de 15% + des frais fixe - les frais de gestion - les intérêts d’emprunts et une liberté totale.

Vraiment? (quand la CSG sera à 20?)

Hors ligne

 

#42 06/02/2012 15h02 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   128 

Je ne sais pas quel montage que vous envisagez, mais à chaque fois que je m’étais posé la question, le montage d’une société financière n’apportait rien en termes fiscaux, c’était même pire.

Imposition IS + IR (donc deux fois) lors de la sortie de capitaux, et je crois même que l’on est imposé sur les plus-values latentes (qui doivent être considérées comme des bénéfices).

Et pour l’ISF, les sociétés financières sont exclues du cas de "l’outil professionnel", la société devant avoir une activité commerciale ou industrielle …

Dernière modification par Derival (06/02/2012 15h03)

Hors ligne

 

#43 07/02/2012 00h20 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   83 

Il faudrait que je fasse une simulation précise. Mais en effet c’était dans une optique de capitalisation sur une période longue, sinon c’est improbable que ce soit utile.

Hors ligne

 

#44 07/02/2012 09h15 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   82 

OilDrum a écrit :

Je pense qu’il y a une explication assez simple à cela, c’est le biais énorme que génère ce site sur la population qui y participe.

Ce site vise avant tout, et est visité avant tout, par les gens ayant déjà un certain patrimoine et qui se posent des questions "de riche" (ça n’est pas péjoratif).

Je ne veux pas lancer un débat sur ce sujet, mais comme la majorité de la population et les politiques, vous considérez qu’investir c’est être riche.
Un peu comme de dire que conduire une voiture c’est être un meurtrier.
Ce sont des associations d’idée qui font reculer le débat.

Nous sommes davantage concerné par cette augmentation de la CSG parce que nous voyons venir les problèmes.
Mais plus de la moitié des français ont une assurance vie, et n’ont pas compris qu’ils seraient davantage taxés sur leurs contrats.
Donc le problème de l’augmentation de la CSG est loin d’être un problème de riche, ce qui explique en partie l’impact important en terme de croissance de la CSG.

Hors ligne

 

#45 07/02/2012 09h45 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   16 

gunday a écrit :

Je ne veux pas lancer un débat sur ce sujet, mais comme la majorité de la population et les politiques, vous considérez qu’investir c’est être riche.

C’est gentil de me prêter des idées que je n’ai pas.

La citation que vous indiquez date d’avant l’augmentation de la CSG et provient de ma présentation sur le site et non pas de ce fil de discussion.

Ce sont des associations d’idée qui font reculer le débat.

Non, c’est vous qui associez un certain propos tenu sur un autre fil de discussion à la discussion que nous avons ici.  "Value" cite ce bout de phrase depuis un autre fil de discussion et pour des raisons qui ne sont pas liées à la CSG.

Bon je ne mets pas de réputation (-) parce que je n’aime pas les trucs qui collent ensuite de vie à l’auteur, mais franchement c’est pas cool comme accusation sans vérifier ses sources.

Dernière modification par OilDrum (07/02/2012 10h01)

Hors ligne

 

#46 07/02/2012 11h50 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   83 

J’ai fait une première simulation IR vs SAS sur un investissement de 100k, dividende de 7% réinvesti pas d’appréciation du capital. 15% d’IS pour la SAS, 15.5%+21% pour l’IR. 15.5%+21% pour la sortie de dividende de la SAS à la fin (sur la partie non capital initial).

L’impact est très faible entre les deux, jusqu’à -3% sur la SAS. Ca devient rentable mais au bout de 30 ans.

Il manque de plus des frais sur la SAS. Le levier du crédit n’est pas utilisé par contre. La simulation est en pur buy and hold ça peut jouer aussi.

Derival, je pense donc que vous avez raison, j’avais sur estimé les intérêts composés.

Hors ligne

 

#47 11/02/2012 14h34 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   60 

Enfin?

Le Monde a écrit :

le premier président de la Cour, Didier Migaud, a insisté sur la nécessité de conduire l’effort de redressement dans toutes les entités publiques (Etat, sécurité sociale, collectivités territoriales) et de le faire porter davantage sur les dépenses que sur les recettes, "en raison du niveau déjà atteint par les prélèvements obligatoires dans notre pays".

"la mobilisation de nouvelles recettes atteignant ses limites, …

La Cour des comptes préconise une cure d’austérité

Dernière modification par placementapapa31 (11/02/2012 14h37)

Hors ligne

 

#48 11/02/2012 15h47 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   166 

Jesterinvest, un aspect à considérer, important je pense, est que la volatilité fiscale est généralement moins élevée sur les sociétés. Voir IR depuis qques années par rapport à l’IS. Par ailleurs, quelque soit le résultat des élections, il me semble que les petites sociétés vont plutôt être bénéficiaire, par rapport aux individus. Finalement, une société peut généralement intégralement déduire ses pertes en investissement de ses autres revenus (qu’ils soient d’investissement, de participations, ou toute activité), alors que pour un individu, ça ne marche pas du tout comme ça. Il faut toujours considérer ce qu’il se passe si les rendements ne sont pas ce qu’on attend.

Hors ligne

 

#49 11/02/2012 16h08 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   16 

le premier président de la Cour, Didier Migaud,

Lisez le passage sur les intermittents du spectacle et l’UNEDIC.

Hors ligne

 

#50 11/02/2012 18h26 → Hausse de la CSG sur les revenus financiers (encore !)

Membre
Réputation :   60 

Qu’est-ce que vous voulez dire?

Je l’ai parcouru, je n’ai rien vu de choquant.

Sauf… concernant le régime spécial des intermittents du spectacle, la seule question à poser n’est pas posée : on connaît le coût, mais s’interroge-t-on sur la valeur créée?

Sans ça, quelle évaluation sérieuse de cette politique peut-on faire?!

Dernière modification par placementapapa31 (11/02/2012 18h27)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech