Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 04/10/2010 17h52 → Investir facilement dans les pays émergents avec les ADR... (adr)

Administrateur
Réputation :   1309 

Dans le billet du blog Investir dans les pays émergents, j’avais montré qu’une façon détournée d’investir dans les pays émergents étaient d’acheter des sociéts qui y réalisaient une large part de leur CA.

Comme je le dis dans mon livre, il faut se méfier : on a tendance à penser que les grosses sociétés sont notoirement internationnales. Mais en fait, c’est faux. Si je prends Carrefour par exemple, Carrefour réalise 50% de son CA en France. En fait, quand on analyse au cas par cas, il n’y en a pas tant que ça des sociétés qui sont très largement présentes dans les émergents (je vous renvois à l’article du blog).

Une façon d’investir en direct sur les actions émergentes est de passer par un courtier au top, comme http://www.internaxx.lu/. Mais c’est cher pour les petits portefeuille.

Mais les grosses sociétés des pays émergents (et des autres d’ailleurs) cotent aussi souvent sur le NYSE au travers de titre dit ADR (American Depositary Receipt). L’action est négociable alors directement sur le NYSE comme une action classique.

Les ADR sont généralement émis par une banque américaine pour le compte de la société étrangère. Ainsi, quand vous voyez sur Boursorama que JPMorgan Chase possède 30% de BP, en fait c’est dans le cadre de la gestion des ADR. JPMorgan Chase fait office "d’intermédiaire".

C’est le point négatif, une bonne règle (mon avis perso) est toujours de réduire au maximum l’écart entre l’investissement final et vous-même (c’est une des raisons qui fait que je n’aime pas les fonds). Plus on est près de l’investissement final, moins il y a de [mauvaises] surprises…

Un ADR est "sponsorisé" quand il est émis à la demande de la société "sous-jacente".

Des ADR, il y en a une tripotée, qui ne vous permettront pas d’investir dans la small cap roumaine, mais dans la plupart des grosses capitalisations mondiales.

Voici un moteur de recherche :
http://www.adr.com/BrokerInvestor/drsearch.aspx

Pour s’y retrouver plus facilement, on peut aussi consulter la compostion des trackers suivants :

Asia 50 ADR Index Fund (pour investir au Japon, Australie, Chine, Inde, Corée…) :
http://www.invescopowershares.com/produ … icker=ADRA

Emerging Markets 50 ADR Index Fund (pour investir au Brésil, Chine, Inde, Corée, Afrique du Sud, Hong Kong…) :
http://www.invescopowershares.com/produ … icker=adre

Developed Markets 100 ADR Index Fund (Pour investir au Japon, en Israel…)
http://www.invescopowershares.com/produ … icker=adrd

Europe 100 ADR Index (pour investir en Israel, au Danemark…)
http://www.invescopowershares.com/produ … icker=adru

Quelques exemples de compagnies :
Statoil, pétrolière norvégienne
Novo Nordisk, pharmaceutique danoise
China Mobile, télécom chinoise
Telekomunikasi Indonesia, télécom indonésie


Je ne parle pas des ADR dans le bouquin pour ne pas compliquer et parce que ça n’est sans doute pas indispensable pour les patrimoines que je vise et dont je fais parti.

Mots-clés : adr

En ligne

 

#2 04/10/2010 21h06 → Investir facilement dans les pays émergents avec les ADR... (adr)

Membre
Réputation :   401 

Attention, il faut regarder, au cas par cas, les implications fiscales et notamment le risque d’empilement des retenues à la source sur les dividendes versés par la société en question:
- retenue à la source opérée par le pays d’origine
- celle opérée par le fisc US
- enfin l’imposition (IR et prélèvements sociaux) en France, sachant que si le pays d’origine n’a pas conclu une convention fiscale avec la France, il n’y aura pas d’abattement de 40% sur l’IR français.

Tous ces empilements de retenue à la source ne sont peut-être pas trop graves si on vise la société techno asiatique cotée sur le Nasdaq, car elle ne distribue de toute manière pas de dividende.
Mais ce serait gravissime pour les valeurs à haut rendement, que nous recherchons souvent.

Dernière modification par zirk (04/10/2010 21h08)

Hors ligne

 

#3 05/10/2010 08h27 → Investir facilement dans les pays émergents avec les ADR... (adr)

Administrateur
Réputation :   1309 

zParisien a écrit :

- retenue à la source opérée par le pays d’origine
- enfin l’imposition (IR et prélèvements sociaux) en France, sachant que si le pays d’origine n’a pas conclu une convention fiscale avec la France, il n’y aura pas d’abattement de 40% sur l’IR français

Ça c’est classique pour tout investissement à l’étranger.

Par contre, effectivement, je n’avais pas songé à :

zParisien a écrit :

- celle opérée par le fisc US

Est-ce qu’on la récupère aussi en crédit d’impôt ou est-ce qu’elle disparait dans la nature ? Sans compter le risque d’erreur de la part de la banque. Bonne remarque.

En ligne

 

#4 12/10/2011 01h47 → Investir facilement dans les pays émergents avec les ADR... (adr)

Membre
Réputation :   12 

Voici un retour sur la fiscalité des dividendes sur un ADR canadien logé sur NYSE

Je suis chez BourseDirect
J’ai des titres Canadian National Railway (CNR, ADR CNI)
Je viens d’être payé des dividendes le 3 octobre :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/277_capture_decran_2011-10-11_a_193452.png

On voit dans la copie d’écran le crédit d’impôt qui correspond aux 15% retenus aux USA

Le dividende au Canada est de 0.325 CAD
Le dividende brut reçu est de 0.20397 EUR
Cela fait un rapport de 1.59337157
C’est bien loin de la parité EUR/CAD du 3 octobre qui était à 1.38669548
Cela fait donc une différence d’environ 13% qui doit correspondre à la retenue à la source au Canada ainsi que la commission de l’intermédiaire qui s’occupe de l’ADR

Conclusion : je dois sacrifier la retenue à la source au Canada qui ne me donne a priori pas de crédit d’impôt (sauf erreur de BourseDirect mais je ne vois pas comment)

Hors ligne

 

#5 12/10/2011 07h42 → Investir facilement dans les pays émergents avec les ADR... (adr)

Administrateur
Réputation :   1309 

Merci pour ce feedback factuel qui hélas avait (empilement des retenues à la source) été anticipé par zParisien.

En ligne

 

#6 02/07/2013 21h14 → Investir facilement dans les pays émergents avec les ADR... (adr)

Membre
Réputation :   -1 

Bonjour tous le monde ,
J’ai remarque que beaucoup de sociétés européennes désireuses d’avoir une cotation sur le marche US le font grade a des ADR , American depository receipt .
Du coup je vois ces ADR comme "l’action du pauvre" , les ADRs sont apparemment moins chers que l’action qui lui ai rattachées.

Quelqu’un peut il expliquer les avantages et inconvénients voire risques de trader ces ADRs ?

merci

Hors ligne

 

#7 02/09/2014 20h58 → Investir facilement dans les pays émergents avec les ADR... (adr)

Membre
Réputation :   147 

Pour information, le dépositaire de l’ADR peut mettre en place des frais annuels même s’il n’y a pas de distribution de dividendes.
Je viens de voir le prospectus de mon ADR de SOUFUN et JP Morgan prend une commission annuelle de 0,02$ par action.

La subtilité de l’action SFUN est que l’ADR a été splitté donc pour pour 1 action de classe A, il y a désormais 5 ADR et JPMorgan a de fait multiplié sa comm par 5 !!!

Dernière modification par ZeBonder (02/09/2014 21h04)

Hors ligne

 

#8 02/09/2014 21h14 → Investir facilement dans les pays émergents avec les ADR... (adr)

Membre
Réputation :   39 

Un point a ne pas négliger : le gestionnaire de l’ADR ne prend pas la peine de déclarer qui est le bénéficiaire des dividendes, ce qui peut nous couter une retenue sur dividendes au taux max plutot qu’a celui prévu par les conventions fiscales : exemple ci-dessous de l’ADR Gazprom, avec 30% de retenue a la source en plus de la comms de 0.02 USD du dépositaire.

TDW a écrit :

I have received word back from our dividends department who advise the following:
Gazprom being a Russian company is subject to their tax laws and not those of the US. From the start of this year the Russian dividend tax rate was changed to 30% for non disclosed holdings. The Depositary bank for the DR program also charged a 0.02USD per share admin fee, resulting in the payment the client has received.

Hors ligne

 

#9 02/09/2014 21h31 → Investir facilement dans les pays émergents avec les ADR... (adr)

Membre
Réputation :   14 

Je confirme la perception de frais sur les dividendes:

VALE = 5% de FEE
CIG = 3.7% de FEE

en plus de la retenue à la source.

Hors ligne

 

#10 22/10/2014 23h21 → Investir facilement dans les pays émergents avec les ADR... (adr)

Membre
Réputation :   

Pour essayer de compléter les messages précédents et comprendre comment sont taxés les ADR, j’ai recopié les données fournies par ING Direct pour le paiement du dividende de 0,7075 BReais pour 275 ADR Tractebel (Brésil) en septembre 2014 :

COUPONS US8923601087 TRACTEBEL ADR
QUANTITE : -275
PX UN.BRUT : +0,21694 BRUT : +59,66
COMMISSION : +0,00 CRED. IMPOT : +0,00
PRELEVEM. : +12,52 CONTRI.SOC : +9,21

Si j’ai compris ce que cela signifie :
- Pour un cours de 0,3254 Breais/€, 0,7075x0,3254x275 = 63,31€ de dividendes versés par Tractebel.
- Une commission de 5,7% est prélevée par la banque détentrice de l’ADR : (63,31-59,66/63,31) ?
- Le brut comptabilisé est de 59,66 €.
- Les prélèvements sociaux sont 9,21€ (15,4% du brut versé)
- Les impôts sont de 12,52€ (21% du brut).
Pour ces derniers, un abattement de 40% n’aurait-il pas dû être appliqué ?

Hors ligne

 

#11 29/03/2015 18h51 → Investir facilement dans les pays émergents avec les ADR... (adr)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Afin de diversifier mon portefeuille, je lorgne sur des sociétés Suisses en particulier Roche et Nestlé.

Je dispose d’un CT chez Bourse Direct et je n’ai semble t-il pas accès à ces titres sur la place Suisse directement. Il reste la possibilité de passer par les ADRs sur le marché OTC.

Cette solution ne m’emballe guère, moi qui recherche derrière la détention d’action, un petit peu "de la société" plutôt que des instruments type ADR.

Avez vous des expériences, ou des positions sur ce genre de produits? Puis-je finalement les considérer comme "actions" et partir avec cela pour diversifier mon portefeuille sans trainer un risque particulier?

Pour info, je cherche à monter un portefeuille diversifié dans l’optique très long terme (> 20 ans) et de type passif (renforcement mensuel sur la plus forte baisse). Je privilégie les grosses sociétés leader dans leurs domaines.

Merci d’avance pour vos lumière et réponses, très bon dimanche!!

Hors ligne

 

#12 29/03/2015 19h21 → Investir facilement dans les pays émergents avec les ADR... (adr)

Membre
Réputation :   

Bonjour

Je n’y connais rien en ADR/marché OTC mais en parlant de leader, un concurrent directe de Roche, c’est Novartis. Acheté en direct chez Boursorama, sans problème.


Success is not the key to happiness. Happiness is the key to success. If you love what you are doing, you will be successful. A. Schweitzer

Hors ligne

 

#13 29/03/2015 19h40 → Investir facilement dans les pays émergents avec les ADR... (adr)

Membre
Réputation :   147 

Les ADR ont l’inconvénient de générer des frais pour la détention/achat/vente mais aussi sur l’encaissement des dividendes.

Hors ligne

 

#14 29/03/2015 19h50 → Investir facilement dans les pays émergents avec les ADR... (adr)

Membre
Réputation :   

Oui il y aurait par exemple Novartis mais ici aussi rien sur le NYSE mis à part un ADR… J’ai l’impression que passer par ces ADR ne fait que renforcer le mille feuilles et engraisse divers intermédiaires au passage.

Je pense modifier mes cibles Suisse et rebasculer sur des sociétés européennes / US à détenir en direct.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech