Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 23/01/2012 15h14 → Anticipations 2012 : Olivier Crottaz

Modérateur
Réputation :   41 

Je sais que certains d’entre nous le suivent… alors je me permets de poster les prévisions pour 2012 d’Olivier Crottaz…

Depuis plusieurs années que je les suis, j’ai constaté qu’il voyait en majorité juste…

Olivier Crottaz a écrit :

Je rappelle que je ne suis ni économiste, ni madame soleil. Je me lance dans ce nouvel exercice de style annuel. Comme vous pourrez le constater, il n’y a pas grand changement sur mes visions, sauf quelques ajustements.

Les Etas vont continuer dans leur stratégie de monétisations. La zone euro éclatera un jour, mais pas en 2012 ! L’endettement grandira, le fossé se creusera, la Grèce fera défaut sur sa dette, mais le pays restera dans la Zone Euro (pour l’instant) car telle est la volonté des dirigeants européens (et de l’Allemagne pour cette raison: Le risque caché : si la Grèce sort de l?euro, c?est l?Allemagne qui explose en premier ! | Atlantico.fr . L’euro chutera et cela donnera une bouffée d’air à la zone et l’espoir d’une sortie de crise, surtout si les ressources de levier sont utilisées…http://chevallier.biz/2012/01/bce-l%e2%80%99eurss-n%e2%80%99eclatera-pas/

J’ajoute que tout ce que je lis annonce la CA-TA-STRO-PHE en 2012. En tant que contrariant, j’ai de la peine à croire que 80% des intervenants vont avoir raison…sauf si c’est vraiment la fin des fins.

Actions:

Sélectivité dans le choix des actions (vous voyez je ne dis pas de rester l’écart comme l’année écoulée) et dans les secteurs.

Contre toute attente, je ne vois pas l’année 21012 comme celle de la fin du monde, ni celle de la mort des économies mondiales (le chant du cygne, peut-être).

Les marchés seront volatils, mais termineront l’année dans le vert ou étale (je dois bien être le seul qui voit ça !), mais pas dans le rouge.

Je privilégie les actions métaux et particulièrement les minières qui ont un retard colossal. Je privilégie les titre dans l’uranium, à part la triste réalité de Fukushima, rien n’a changé bien au contraire. Il existe des fonds dans les métaux et terres rares, je recommande cette idée d’investissement.

Obligataire/taux (je maintiens ce que j’ai écrit début 2011)

Les taux court devraient rester inchangés. Les taux d’intérêts que devront servir les Etats vont augmenter, la qualité du débiteur étant altérée par les plans d’aides à d’autres Etats. L’Allemagne voit aussi ses taux monter.
Les taux longs  (du marché et non des Etats, je précise) devraient baisser en anticipation d’une grande période de déflation (voire dépression), possible stagflation, mais pas une inflation ! On lit partout inflation de X pourcents alors qu’il n’y a pas de croissance ! C’est une stagflation momentanée plutôt. Il y a toujours trop de dettes !

Devises

Le dollar va remonter fortement contre toutes les monnaies. Pourquoi ? Parce les crédits sont en dollars et devront être couverts (achat de USD) et que les autres monnaies ne sont finalement pas mieux placées quand on regarde l’endettement des Etats en relation avec leur PIB. Si vous ne croyez pas aux USD, alors achetez d’autres monnaies ( je retire le CHF de cette liste depuis l’introduction du plancher à 1.20)) comme de la NOK, du SGD, du CAD, etc.
L’euro continuera de chuter  J’imagine qu’il est possible que la parité contre USD soit atteinte en 2012 (là je prends un gros risque prévisionnel).
Persistance de la division au sein de la Zone Euro. Bruxelles ayant désormais pris l’habitude de dicter aux Etats leur façon d’agir.(dernier exemple avec les hongrois qui doivent revoir leurs lois concernant leur banque centrale)
Le CHF a désormais lié son destin à l’euro, mais pour combien de temps ? J’imagine qu’il est possible qu’en cas de forte chute de l’euro, la BNS décide d’arrêter les frais en abandonnant le plancher qui aura (peut-être, rien n’est impossible) été remonté entre-temps à 1.35.

Matières Premières

Or/argent/Platine. J’ai deux scénarii à ce sujet. Soit le système tient bon et on se retrouve dans une grande dépression. L’or et les prix tous les métaux chutent ! Le second le système est mis à mal avec des faillites retentissantes et l’or joue son rôle de valeur refuge !  Les Etats continuant dans leur monétisation, je vois une hausse du métal jaune pour 2012. Les métaux rares seront toujours d’actualité car …rares.
Le pétrole va monter encore et encore, et largement au dessus de 100 USD le baril. Je suis certain que le pic pétrolier est derrière nous depuis plus longtemps que ce que l’on veut bien nous le dire.
Pour les soft commodities, je n’en sais trop rien. Stabilité des prix car chute de la demande mais augmentation de la population mondiale en contre-balancier.

Prévoyance

Grave problème au sujet des retraites des employés d’Etat, plus communément appelés fonctionnaires: Les Etats n’ayant plus d’argent et les engagements de retraites n’ayant pas été provisionnées et n’étant représentant que par une ligne comptable au bilan des Etats (exemple France). Les caisses publiques feront appel à l’Etat, donc aux contribuables (notamment en Suisse).

Conclusion

Achetez des actions de manières sélectives (secteurs) avec des actifs et peu ou pas de dettes, évitez les financières (même si elles remontent, une hirondelle ne fait pas le printemps).
Investissez dans un peu d’or (ou argent).
Sélectionnez de manière appliquée les débiteurs obligataires (entreprises et mais plus les Etats sauf rare exceptions) et privilégiez les bonnes sociétés par rapport aux Etats endettés. Aujourd’hui les taux sont très bas, mais une infime hausse peut engendrer de graves problèmes, mais cela nous le savons tous et il n’est pas inutile de le répéter. Prenez des échéances courtes.
Vendez vos euros, achetez du USD et d’autres monnaies (du CHF uniquement en cas d’abandon du plancher avec l’euro): NOK, CAD, SGD, etc.
Remboursez vos dettes (si vous le pouvez), sauf si vous avez les moyens de les assumer aussi en cas de dépression.
Mettez des stop loss (apprenez à couper vos pertes)
Utilisez des stratégies claires et maîtrisables
Maintenant quelques suggestions de titres:

Des minières or (attention soyez sélectifs avec les actifs, les dettes, les coûts d’extraction, le taux de rendements de l’extraction), Crown Point Venture (2012 sera son année !), Laramide, Denison Mines, des valeurs dans l’énergie et des sociétés qui possèdent du cash et très peu ou pas de dettes.

Happy investing

http://blog.crottaz-finance.ch/?p=9076

Hors ligne

 

#2 24/01/2012 14h14 → Anticipations 2012 : Olivier Crottaz

Membre
Réputation :   60 

VerbalKint a écrit :

http://www.atlantico.fr/decryptage/risque-sortie-grece-euro-explosion-bundesbank-dette-allemande-eurosysteme-philippe-herlin-269086.html.

Le lien ne marche pas, c’est bizarre…

Il me semble que cette analyse synthétique est très sensée. Cependant, son catastrophisme marqué, même s’il n’est pas à court terme, s’appuie il me semble sur un présupposé assez hardi :

que l’Europe soit radicalement incapable de couper dans les dépenses insoutenables (consommation finale des ménages, prestations, retraites) afin d’arbitrer en faveur de l’investissement créateur de valeur, lequel permettrait de rembourser les dettes et d’entrer dans un nouveau cycle de croissance.

Pourquoi cet arbitrage serait-il si improbable??

Hors ligne

 

#3 24/01/2012 15h48 → Anticipations 2012 : Olivier Crottaz

Modérateur
Réputation :   41 

le lien de Crottaz devait être mauvais… voici le bon (au passage, je recommande la lecture de cet article à tous !):

Le risque caché : si la Grèce sort de l?euro, c?est l?Allemagne qui explose en premier ! | Atlantico.fr

Hors ligne

 

#4 24/01/2012 16h01 → Anticipations 2012 : Olivier Crottaz

Administrateur
Réputation :   1307 

VerbalKint, C’est exactement ce qu’a dit Charles Gave il y a un mois : l’Allemagne est virtuellement en faillite.

Voici l’explication technique :

IESEG a écrit :

Les risques pour l’Allemagne sont énormes. Au cas où la zone euro éclatait, la Bundesbank subirait des pertes gigantesques sur ses prêts à l’Eurosystème, liés à TARGET2. Dans un tel scénario, la Bundesbank devrait être recapitalisée par l’état allemand, qui verrait sa propre dette publique s’envoler. Même sans rupture de la zone euro, la Bundesbank s’expose à 30% des pertes potentielles sur les prêts croissants des banques centrales Nationales des pays de la périphérie à leurs banques, qui subissent la fuite des capitaux. Les déséquilibres de balance des paiements des pays en détresse de la périphérie bénéficient d’un financement monétaire de la Bundesbank, aux risques de la population allemande.

Source : http://my.ieseg.fr/bienvenue/DownloadDo … 07_Dor.pdf

Mais du coup :
1) je comprends pas pourquoi tant de résistance aux Euro-Bonds
2) pourquoi le taux du bund Allemand et les CDS allemand sont si bas ?

Hors ligne

 

#5 24/01/2012 16h23 → Anticipations 2012 : Olivier Crottaz

Modérateur
Réputation :   41 

InvestisseurHeureux a écrit :

je comprends pas pourquoi tant de résistance aux Euro-Bonds

A mon avis c’est juste que les allemands ont les cartes en main, et font pression sur les autres (les pays du club med) pour les pousser à faire des réformes structurelles avant d’accepter les euro-bonds… Sinon, une fois accepté, ce sera trop tard, plus personne ne voudra faire d’effort.

Hors ligne

 

#6 24/01/2012 18h18 → Anticipations 2012 : Olivier Crottaz

Membre
Réputation :   60 

InvestisseurHeureux a écrit :

Mais du coup :
1) je comprends pas pourquoi tant de résistance aux Euro-Bonds
2) pourquoi le taux du bund Allemand et les CDS allemand sont si bas ?

Avant de poursuivre cette discussion qui s’annonce passionnante et centrale, pourrait-on clarifier un point : distinguez-vous la question de la monétisation de la question des euro-obligations?

Dernière modification par placementapapa31 (24/01/2012 18h19)

Hors ligne

 

#7 24/01/2012 20h36 → Anticipations 2012 : Olivier Crottaz

Membre
Réputation :   104 

placementapapa31 a écrit :

Il me semble que cette analyse synthétique est très sensée. Cependant, son catastrophisme marqué, même s’il n’est pas à court terme, s’appuie il me semble sur un présupposé assez hardi :

que l’Europe soit radicalement incapable de couper dans les dépenses insoutenables (consommation finale des ménages, prestations, retraites) afin d’arbitrer en faveur de l’investissement créateur de valeur, lequel permettrait de rembourser les dettes et d’entrer dans un nouveau cycle de croissance.

Pourquoi cet arbitrage serait-il si improbable??

Parce qu’il est Suisse. Je travaille avec la Suisse, j’ai de la famille en Suisse pas très loin de Zurich,  et bien, voila un trait de caractère Suisse : Ils sont convaincus d’être supérieur. Ils ont un peu de respect pour les allemands qui osent les renvoyer dans leurs cordes, mais pour les autres, ils n’ont que mépris et de ce fait sont persuadés que rien ne peut être positif si cela ne vient pas de Zurich et de ses environs.

Chacun ses défauts, mais il n’y pas que les francais, italiens ou autres youyous comme ils disent qui en ont.

A+
Zeb

PS : Ceci dit, un peu plus de culture suisse chez nous ne nous ferais pas de mal, mais un peu, pas trop.

Hors ligne

 

#8 24/01/2012 21h10 → Anticipations 2012 : Olivier Crottaz

Membre
Réputation :   

je suis frontalier et je lis depuis longtemps le probleme des prevoyances avec une fiscalité qui risque d’etre de + en + dure…

le rendement des 2eme pilliers s’ecrase d’années en années….

J’ai lu récemment   que le chf n’etait pas si surévalué que ça…et que l’euro était sous évalué….certains esperent une petite remontée de l’euro et une petite baisse du chf, ce qui mettrait le change à la vraie valeure du chf, soit 1.3 à 1.35.

combien de temps pourra tenir la BNS si ce scénario ne se produit pas et si le votre se concrétise
( cf.chute de l’euro).

dommage je voulais attendre une remontée à 1.35 pour changer une partie de mon cash et rembourser une partie de mes dettes…mais bon, temps que libor 3 mois reste si bas…peu importe finalement.

A surveiller

Hors ligne

 

#9 25/01/2012 16h55 → Anticipations 2012 : Olivier Crottaz

Membre
Réputation :   60 

zeb a écrit :

Parce qu’il est Suisse…

Pourquoi "pas trop" de culture suisse?

Quand on voit l’ "argumentaire" pitoyable de ce début de campagne présidentielle en France, on se dit que l’arbitrage raisonnable de la consommation vers l’investissement n’est pas près d’être fait, alors un peu (ou beaucoup?) de culture suisse ne serait pas à dédaigner.

Dernière modification par placementapapa31 (25/01/2012 16h56)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech