Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 13/07/2010 23h22 → OPCI RFA (Règles de fonctionnement allégées)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je m’intéresse aux OPCI RFA
L’OPCI GP étant abordé dans un autre topic, je vous propose ici de discuter sur les OPCI RFA, i.e. les OPCI réservés à des investisseurs autorisés (répondant aux critères légaux définis par le COMOFI mais également certains investisseurs définis spécifiquement par le Règlement Général de l’AMF).

Ce qu’il faut retenir de différent par rapport à l’OPCI GP, c’est qu’il y a une  plus grande liberté dans la composition de l’actif, Effet de levier plus important, allègement en ce qui concerne les règles de dispersion des risques…(on reviendra plus tard dans les détails si besoin)

Depuis 2007 (année de leur lancement) à aujourd’hui, nous avons plus de 70 OPCI RFA de créés.
gérés par une trentaine de Sociétés de Gestion de Portefeuille…et l’équivalent de 7,5 Mds € d’actifs sous gestion !

Peut on parler de réussite ?
Dans un contexte difficile pour l’immobilier côté, l’OPCI RFA vient à point nommer pour maintenir "sous perf" le marché de l’investissement…notamment avec l’avantage SIIC3 qui reste (avouons le) son principal atout et qui a permis de répondre en parti sur l’une des volontés du législateur : favoriser l’externalisation immobilière des sociétés et des collectivités pour se concentrer d’avantage sur le coeur de métier…

En tant qu’observateur (comme moi (lol)) comment jugez vous la situation ?
Pensez vous que ce produit attirera des investisseurs internationaux en quête de produit sécurisé ?
Motivera t il d’avantage les investisseurs institutionnels francais à allouer d’avantage l’épargne collecter dans des actifs dedié immo (soit disant sous alloué pour la plus part d’entre eux) ?
Comment juger le rapport de force en matière de gestion entre la société de gestion de portefeuille et l’utilisateur "externalisateur" qui continue d’assurer le property management et conserve très souvent une part dans le capital de l’OPCI ?
Voilà un peu les questions que je me pose…

Le débat est lancé :-)
Un grand merci d’avance à tous

Dernière modification par Immotnip (13/07/2010 23h22)

Hors ligne

 

#2 16/07/2010 13h37 → OPCI RFA (Règles de fonctionnement allégées)

Administrateur
Réputation :   1307 

Bonjour,

Pour lancer le débat, je me serais fait un plaisir de répondre, mais les OPCI RFA sont très opaques.

Ciloger en propose, mais impossible d’accéder à quoique ce soit en terme de documentation sans être client.

Tout au plus on sait que la mise de départ est de 250 000 €.

On a l’impression que l’essentiel des OPCI RFA n’a été créée que pour du sale & lease back et que le petit particulier n’y a pas trop sa place…

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech