Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 14/02/2012 11h32 → Newsletter hebdomadaire de l'investisseur heureux (gratuit, newsletter financière)

Administrateur
Réputation :   1307 

Immotnip a écrit :

Et souhiaterais savoir comment accéder aux anciennes diffusions ?

Depuis hier, les liens vers les anciennes newsletters sont données à la confirmation de l’inscription.

Mais les voici :
- Newsletter #4 (Rockefeller)
- Newsletter #3 (Rdt des fonds euros & Kellogg)
- Newsletter #2 (Tesco)
- Newsletter #1 (Centrica)

Hors ligne

 

#27 14/02/2012 13h11 → Newsletter hebdomadaire de l'investisseur heureux (gratuit, newsletter financière)

Membre
Réputation :   

Je me suis inscrit.
J’attends avec impatience de recevoir ma première newsletter
Merci par avance

Hors ligne

 

#28 18/02/2012 11h17 → Newsletter hebdomadaire de l'investisseur heureux (gratuit, newsletter financière)

#29 18/02/2012 12h45 → Newsletter hebdomadaire de l'investisseur heureux (gratuit, newsletter financière)

Membre
Réputation :   285 

Super sujet de fond que "le dividende créateur de valeur" !

D’ailleurs c’est amusant, c’est aussi traité dans l’édito du journal "Investir"

Sur ce sujet, la suppression récente du dividende de PagesJaunes fait mal !

Hors ligne

 

#30 18/02/2012 14h24 → Newsletter hebdomadaire de l'investisseur heureux (gratuit, newsletter financière)

Membre
Réputation :   113 

Très bonne NL que je recommande à quelques amis. Le sujet du dividende est particulièrement intéressant.


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#31 20/02/2012 09h54 → Newsletter hebdomadaire de l'investisseur heureux (gratuit, newsletter financière)

Membre
Réputation :   104 

Bonjour Philippe,

Je suis entièrement d’accord avec vous la génération de FCF est primordiale et si le free cash flow est en croissance par rapport aux années précédentes c’est encore mieux. C’est un bien meilleur indicateur que les bénéfices ou les dividendes.

Quelles sont les paramètres pris en compte pour le traitement informatique de la Sélection de la semaine ?

En regardant les actions Belges que je connais plus particulièrement, pour moi aucune n’est à l’achat.
- Colruyt : pendant des années une success story mais ce heurte à l’arrivée des chaine Hollandaise comme Albert Heinz. Bon passé mais présent et futur dégradé.
- Delhaize près des ¾ de son chiffre aux USA où elle restructure, plus de 200 grandes surfaces supprimées, également restructuration dans les Balkan.
- Mobistar gros dividende,  FT sa maison mère à besoin d’argent ; le dividende ne compense pas la chute du cours, résultats médiocre

Hors ligne

 

#32 22/02/2012 09h23 → Newsletter hebdomadaire de l'investisseur heureux (gratuit, newsletter financière)

Administrateur
Réputation :   1307 

Pour ceux qui se souviennent de ma newsletter #2 et de l’exemple de réaction en chaine que j’avais indiqué (les SmartPhones et FaceBook ont tués les consoles de jeux portables), Philippe Escande dit exactement la même chose ce matin sur Les Echos.

Il partage aussi ma vision atlantiste (domination américaine sur le secteur des technos) :

Philippe ESCANDE, Les Echos a écrit :

Jeux vidéo : le déclin d’un empire
Le parallèle est cruel. En trois mois d’existence, Sony n’a vendu que 600.000 exemplaires de sa nouvelle console de jeux portable. Dans le même temps Apple aura vendu 35 millions d’iPhone, soit soixante fois plus, et même cent fois plus en termes de chiffre d’affaires. De son côté, Nintendo a dû se résoudre à réduire de presque moitié le prix de sa console 3DS, l’année même de sa sortie, et de revoir pourtant ses prévisions de ventes à la baisse.

Comme deux trains qui se croisent, l’un vers des sommets toujours plus hauts, l’autre vers les profondeurs. A bord de ce dernier, les héros japonais de l’âge d’or des jeux vidéo. Quand la console et le jeu formaient un écosystème stable et bien protégé, et que cette seule activité représentait la quasi-totalité des bénéfices du géant Sony. Quand tous les gamins japonais et occidentaux ne quittaient pour rien au monde leur Game Boy chérie.

Portée par Apple, puis Samsung, la vague des smartphones a balayé ce rêve. Les consoles de jeux vidéo, d’abord portables mais bientôt fixes, sont en train de disparaître progressivement de notre horizon. Pas le jeu vidéo, qui, lui, bat des records, mais sur Facebook avec « Zynga », sur Internet avec « Blizzard », sur l’iPhone. Il se virtualise pour réapparaître sur les grandes plates-formes de distribution du futur : Apple, Android, Facebook, Microsoft, peut-être Amazon… toutes américaines. Comme si, après une incursion asiatique durant les années 1990, le business des jeux vidéo, né dans les ateliers californiens d’Atari, rentrait au bercail.

La vision est bien sûr caricaturale. Japonais, Coréens et Chinois rivalisent d’imagination dans de nouveaux jeux, mais leurs grands industriels n’ont plus la main. Le smartphone, puis la tablette, ont écrit de nouvelles lois. Le prochain terrain de bataille sera la télévision, dernier territoire encore aux mains des asiatiques car encore étroitement dépendant de la capacité industrielle. Mais Google et Apple sont sur les starting-blocks. Quand ils auront conquis ce dernier bastion de l’électronique grand public, Internet aura définitivement rebattu les cartes de l’un des plus grands marchés de consommation de masse, celui de l’électronique grand public, téléphones compris. Une bataille à plus de 1.000 milliards de dollars.

C’est cela aussi l’histoire que nous racontent Sony, Nintendo ou Panasonic. Le déclin d’un empire, pris en tenailles entre les nouveaux maîtres du jeu américains et le rouleau compresseur coréen.

Hors ligne

 

#35 04/03/2012 10h55 → Newsletter hebdomadaire de l'investisseur heureux (gratuit, newsletter financière)

Membre
Réputation :   85 

Bonjour IH,

Merci encore pour ce superbe travail.
Pour info, après avoir lu votre brillante analyse et fait mes devoirs, je vais investir dans TESCO.
AMHA, dans le même secteur, il y a aussi Law Cos qui succite un certain intérêt actuellement. Certes, c’est beaucoup plus petit, c’est 100% canadien et le rendement est deux fois plus faible. Cependant, il ont des franchisés dans les petites villes, ce qui permet de diminuer le risque sur des points de vente de moindre qualité et le groupe détient une grande partie de son immobilier (ainsi que celui de certains de ses franchisés). Je me doute que cette société n’entre pas dans votre univers d’investissement. Je l’étudie actuellement car elle est proche de ses plus bas.
J’attends impatiemment votre prochaine Newsletter !


À la bourse tu as deux choix: t'enrichir lentement ou t'appauvrir rapidement. Benjamin Graham

Hors ligne

 

#37 10/03/2012 09h07 → Newsletter hebdomadaire de l'investisseur heureux (gratuit, newsletter financière)

Membre
Réputation :   197 

Une petite précision sur les changements chez Enel : page 6 du rapport 2011 il est précisé qu’ils comptent passer à un dividende annuel dans le cadre de leur nouvelle politique de dividende.

Hors ligne

 

#38 10/03/2012 09h13 → Newsletter hebdomadaire de l'investisseur heureux (gratuit, newsletter financière)

Membre
Réputation :   16 

Clairement, le rachat d action est efficace (createur de valeur ?), dans l hypothese que le cours converge vers la valeur intrinseque. Je ne fais que répéter ce qui est ecrit dans la lettre.

Par ailleurs, je me demande si le retour (durée et/ou probabilité) du cours à la valeur intrinseque a ete etudié. En d autre terme, quel sont les statistiques des dynamiques des décotes ? J’espère que cette question a un sens.

Hors ligne

 

#39 10/03/2012 09h16 → Newsletter hebdomadaire de l'investisseur heureux (gratuit, newsletter financière)

Membre
Réputation :   12 

J’ai bien aimé le pavé sur les rachats d’actions

BATS procède depuis plusieurs mois à de nombreux rachats d’actions.
Est-ce dire qu’ils consident leur prix fortement décôté ?

Hors ligne

 

#40 10/03/2012 09h21 → Newsletter hebdomadaire de l'investisseur heureux (gratuit, newsletter financière)

Administrateur
Réputation :   1307 

pug a écrit :

BATS procède depuis plusieurs mois à de nombreux rachats d’actions.
Est-ce dire qu’ils consident leur prix fortement décôté ?

BATS est plutôt comme Exxon. Ils ont une politique de dividende et passe tout le surplus en rachat d’actions, quelque soit le cours, qui en ce moment est stratosphérique sur BATS.

En fait pour être honnête, c’est assez rare que les rachats d’actions soient fait avec un bon timing…

Hors ligne

 

#41 10/03/2012 15h01 → Newsletter hebdomadaire de l'investisseur heureux (gratuit, newsletter financière)

Membre
Réputation :   113 

Passionnante lecture ce matin, merci !


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#42 12/03/2012 10h50 → Newsletter hebdomadaire de l'investisseur heureux (gratuit, newsletter financière)

Membre
Réputation :   104 

Etude très intéressante sur le rachat d’action avec destruction de celle-ci.

Mais le rachat d’action peut avoir d’autre but:
- Soutenir le cours.
- Placement de trésorerie
- Ne trouve pas meilleurs investissements, ni croissance interne ni croissance externe, c’est le cas actuellement avec la crise.
- Pour les stock option, achat sur le marché à 40 pour donner des stock option à 20, destruction de valeur.
- Pour acheter une autre entreprise, si achat à bon compte et synergie il y a création de valeur, parfois les rachats sont destructeur cfr. CISCO avec du goodwill dans les comptes qui en réalité ne vaut rien.

Le rachat d’action n’est donc pas nécessairement positif.
L’achat d’action par les dirigeants est un meilleur signal, ils savent ce qu’ils achètent et ils estiment que le cours ne reflète pas la valeur réelle.

Hors ligne

 

#44 17/03/2012 14h34 → Newsletter hebdomadaire de l'investisseur heureux (gratuit, newsletter financière)

Membre
Réputation :   

Très intéressante cette newsletter, merci.
Dommage pour la semaine prochaine.

Hors ligne

 

#45 18/03/2012 09h28 → Newsletter hebdomadaire de l'investisseur heureux (gratuit, newsletter financière)

Membre
Réputation :   35 

Philippe,

Merci pour cette nouvelle mouture de votre lettre hebdomadaire, qui, comme chaque semaine, fournit un certain nombre d’éléments de réflexion intéressants.

Cependant, je vais me permettre une critique. Je vous trouve de moins en moins modéré dans vos propos que vous pouviez l’être précédemment. Je m’explique: qualifier de "pigeon" les gens qui investissent fortement actuellement me parait être un mot très fort, qui suppose que vous détenez la vérité.  Autant je partage votre point de vue sur la valorisation actuelle des marches, autant je en vous suis pas sur sur ce genre de qualificatif. A chacun de se forger sa propre opinion, discutons de faits, de tendances. Je me souviens d’un de vos messages ou vous disiez ne pas vouloir devenir "un gourou" et ne pas dire aux gens ce qu’ils doivent ou ne doivent pas faire. Avec ce genre de qualificatif, il me semble que vous en prenez la direction.

Quand vous apportez des éléments tangibles, des pistes de réflexions (comme vous l’avez très bien fait en comparant, dans une approche dividende, Vivendi et Philip Morris, ou encore votre edito sur les rachats d’action), j’ai énormément d’intérêt a vous lire et j’apprécie ces lectures, et les réactions de forumeurs. Je pense que je sors enrichis de ces lectures.

Au plaisir de lire votre prochaine newsletter,

Hors ligne

 

#46 18/03/2012 09h49 → Newsletter hebdomadaire de l'investisseur heureux (gratuit, newsletter financière)

Administrateur
Réputation :   1307 

Vous avez raison, je serez plus modéré ds mon propos, d’autant que ça n’apporte rien à la newsletter.

Hors ligne

 

#47 18/03/2012 17h15 → Newsletter hebdomadaire de l'investisseur heureux (gratuit, newsletter financière)

Membre
Réputation :   60 

C’est le problème que nous avons tous : réussir à être modéré quand l’exaltation n’apporte rien voire éloigne du factuel.

Il me semble que dans l’apprentissage d’un investisseur on peut trouver 3 phases :

1- enthousiasme et donc naïveté du débutant

2- cynisme résultant d’une meilleure compréhension des mécanismes et de la place de la politique dans tout cela (la laideur de la chose politique a de quoi écoeurer, ce n’est pas nouveau : "La politique, quelle chose laide!" - Maupassant, Bel-Ami)

3- peut-être après cela, une sagesse (un peu désabusée) peut-elle naître (?)

Je précise que personnellement je n’en suis pas encore à la phase 3, si tant est que j’y arrive un jour.

Hors ligne

 

#48 18/03/2012 22h15 → Newsletter hebdomadaire de l'investisseur heureux (gratuit, newsletter financière)

Membre
Réputation :   60 

Pour moi, le 2e livre "d’investissement" à lire après L’investisseur intelligent (le 3e étant Investir dans la valeur).

L’effet boule de neige

Et "Les placements de l’épargne longue" de JF de Laulanié? Je crois que dans votre livre vous le mettez en 1er.

Hors ligne

 

#49 19/03/2012 09h28 → Newsletter hebdomadaire de l'investisseur heureux (gratuit, newsletter financière)

Membre
Réputation :   16 

Suite à cette hausse, quatre possibilités :

1) Prendre ses gains et déclencher l’imposition si vous détenez comme moi vos titres dans un compte-titre ordinaire (stratégie prudente)

2) Moyenner en hausse et continuer à "surfer" sur la hausse qui peut s’arrêter du jour au lendemain (stratégie momentum)

3) Vous avez complètement loupé la hausse et investissez plein pot maintenant (stratégie du pigeon)

4) Vous êtes buy & hold, regardez votre portefeuille (que vous aviez renforcé en août-septembre-novembre 2011) monter, et en profitez pour renforcer… vos livrets ou fonds euros !

Hum je me demande pourquoi vous me prenez jamais vos plus values…
J’imagine que votre stratégie tient compte de la fiscalité ou est ce du buy and hold contre vents et marées ? Utiliseriez vous la même stratégie si le CTO avait encore un seuil de cession ou dans la cadre du PEA?

Hors ligne

 

#50 19/03/2012 09h43 → Newsletter hebdomadaire de l'investisseur heureux (gratuit, newsletter financière)

Administrateur
Réputation :   1307 

placementapapa31 a écrit :

Pour moi, le 2e livre "d’investissement" à lire après L’investisseur intelligent (le 3e étant Investir dans la valeur).

L’effet boule de neige

Et Les placements de l’épargne longue de JF de Laulanié? Je crois que dans votre livre vous le mettez en 1er.

Absolument si la thématique est l’investissement au sens large mais là la newsletter c’est juste l’investissement en action.

Romain a écrit :

Hum je me demande pourquoi vous me prenez jamais vos plus values…
J’imagine que votre stratégie tient compte de la fiscalité ou est ce du buy and hold contre vents et marées ? Utiliseriez vous la même stratégie si le CTO avait encore un seuil de cession ou dans la cadre du PEA?

Il faut voir aussi que j’épargne tous les mois. Ce n’est pas comme si j’avais un capital fixe à gérer et faire fructifier.

Quand la bourse monte, j’épargne sur des livrets et me construit mon propre effet cliquet. Si la bourse baisse, mon épargne du mois ira alors sur les actions ; si la bourse s’écroule, je peux aussi carrément prendre sur mes livrets pour renforcer massivement les actions.

Franchement je suis "gagnant" systématiquement avec cette stratégie.

D’autant que dans le même temps, mon flux de dividendes ne cesse d’augmenter.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech