Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 10/01/2012 14h55 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Membre
Réputation :   16 

Bonjour,

tout comme la TVA sociale, c’est un sujet qui fait débat depuis quelques jours, et ça sera le cas sans doute jusqu’aux présidentielles.

Que pensez vous de cette piste de réforme de l’Impôt sur le revenu ?

(sans entrer dans un débat de politique politicienne ; oui c’est politique, mais c’est aussi économique, social et même philosophique ; personne n’est là pour convaincre l’autre de voter différemment fin avril)

Merci.

Dernière modification par OilDrum (10/01/2012 14h56)

Hors ligne

 

#2 10/01/2012 17h05 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Modérateur
Réputation :   1078 

Pour ma part, je pense qu’un crédit d’impôt est bien plus logique.

Que penseriez-vous de montant des allocation familiales progressifs (ceux qui gagnent plus en toucheraient plus) ?   

Autant il me semble logique que celui qui par son activité apporte plus de valeur à la société gagne plus, car il le mérite et il faut l’encourager dans l’intérêt de tous, autant il me semble peu logique qu’il reçoive plus de la société (de manière "indirecte" et plus ou moins masquée, via le quotient familial) pour un enfant que celui qui a moins de revenus.

S’il doit y avoir une "réduction" de l’IR en raison des enfants à charge (en plus des allocations familiales), je trouverais logique qu’elle soit de montant identique pour un enfant, que ses parents gagnent beaucoup ou peu, et que pour ceux qui ne paie par l’IR elle existe aussi.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#3 10/01/2012 17h14 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Membre
Réputation :   104 

Je suis du même avis que GBL.

La difficulté étant tout de même de mettre un somme en face d’un enfant. Qui en est capable ? Je pense que personne ne s’aventurerait à ce genre de calcul. Il serait brulé en place publique.

Maintenant, on peut discuter QF pour l’invalidité etc … Mais c’est un autre débat.

A+
Zeb

Dernière modification par zeb (10/01/2012 17h15)

Hors ligne

 

#4 10/01/2012 19h39 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Membre
Réputation :   82 

Déjà, il ne devrait pas y avoir d’alloc pour plus de 3 enfants. L’état n’a pas a subventionner la frénésie copulante de certains (sans aucune mention à une religion ou autre). C’est complètement hallucinant je trouve. Et pourtant, je suis vraiment un humaniste dans le coeur et dans l’âme.

De même que faire payer un impot, même minimal aux pauvres est à mon sens nécessaire. L’effort doit venir de tous pour que chacun comprenne l’importance de ce que peut être un impôt. On réfléchit à deux fois sur les gabegies de nos élus par la suite.

Hors ligne

 

#5 10/01/2012 19h57 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Membre
Réputation :   36 

rien à ajouter aux arguments de GBL, tout est dit.
l’idée qu’un enfant d’un ménage aisé "vaille" plus qu’un enfant issu d’un ménage modeste…

La majorité présidentielle a su, tant de fois, aller chercher de piteuses excuses beaucoup mois évidentes pour justifier d’une sèche et brutale intransigeance en matière fiscale. Surtout quand les décisions prises, touchaient les mêmes catégories de citoyens et épargnaient l’électorat traditionnellement aisé du parti au pouvoir…

Bref, je suis à 100% pour une réforme de cet ordre.

Hors ligne

 

#6 10/01/2012 20h58 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Membre
Réputation :   69 

Je suis pour le maintien du système actuel de quotient familial, système que je goûte depuis que je suis père !
Elever des enfants, c’est aussi assurer l’avenir du pays…


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#7 10/01/2012 21h30 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Membre
Réputation :   82 

Faire des enfants pour penser à l’avenir du pays…joli patriotisme.

Personnellement, rien que le fait d’évoquer le plaisir que l’on a d’avoir un enfant afin d’augmenter son quotient familial me pose problème. De même que je trouve aberrant que le 3éme enfant bénéficie d’un quotient supérieur que les deux premiers.

Enfin, forcer (ou avancer l’argument de) la natalité afin de diminuer l’impact du déficit des caisses de retraites est encore plus abject. Utilitariser la volonté de descendance à cette fin va à l’encontre de toute morale, cela n’engage que moi.

Dernière modification par BorderLine (10/01/2012 21h30)

Hors ligne

 

#8 10/01/2012 21h40 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Membre
Réputation :   

Je serais pour la suppression des allocations et autres interventions, je suis contre toute politique familiale, l’état n’a rien à faire dans ce domaine.
Si on n’ a pas les moyens d"élever sa progéniture, on n’en fait pas ! Non au bébé chair à canon ou  sauveur de la retraite par répartition.
Subventionner la misère n’a jamais aboutie à la faire disparaître, bien au contraire.

Dernière modification par Pyrrho (11/01/2012 06h27)

Hors ligne

 

#9 10/01/2012 21h46 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Membre
Réputation :   36 

sans parler des majorations de pensions de retraites pour avoir eu et élevé des enfants, ce qui relève d’un choix on ne peut plus personnel… alors d’un côté on applaudit parce que les nouvelles générations contribueront aux cotisations, de l’autre… quelqu’un a-t-il déjà fait le calcul global ou est-ce un sujet tabou en France ?

Dernière modification par christian (10/01/2012 21h48)

Hors ligne

 

#10 10/01/2012 22h10 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Membre
Réputation :   83 

Je suis tout à fait pour cette solution (dans tous les cas n’ayant pas d’enfant je serais la vache à lait). par contre, il faut néanmoins reconnaître que cela insitera les moins aisé à faire de enfant et inversement (à moins que la mesure globale ne serve à rien et alors il faut la supprimer). Comme l’ascenseur social est ce qu’il est, donc cassé, cela entrainera une diminution de la richesse par habitant du pays (ou du moins une augmentation de l’écart pauvre-riche).

Cela ne change pas mon avis que cette solution est moralement plus acceptable, d’autant que je n’en subirais pas vraiment les conséquences.

Hors ligne

 

#11 11/01/2012 00h40 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Membre
Réputation :   128 

Je rejoins l’avis de Phyrro, subventionner la surpopulation c’est clairement se tirer une balle dans le pied. Les allocations devraient être supprimées.

Malheureusement ce n’est pas près d’arriver, aussi un système de crédit d’impôt serait déjà un pas en avant.

Je suis d’ailleurs, plus généralement, en faveur de l’individualisation de l’impôt : chaque contribuable paye sa part d’impôts en fonction de ses revenus propres, avec disparition de la notion fiscale de "famille".

Pour répondre à BorderLine, c’est à partir du 3ème enfant qu’il est considéré que l’on "remplace les générations".

Et pour répondre à zeb, un enfant vaut 150 EUR ;-) du moins pour le contribuable ISF.

Impots.gouv.fr - Impôt de Solidarité sur la Fortune

Dernière modification par Derival (11/01/2012 00h41)

Hors ligne

 

#12 11/01/2012 01h34 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Membre
Réputation :   16 

Derival a écrit :

c’est à partir du 3ème enfant qu’il est considéré que l’on "remplace les générations".

Pour être plus précis, les familles à 3+ enfants sont nécessaires si l’on veut une démographie non décroissante hors immigration.

Hors ligne

 

#13 11/01/2012 08h40 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Membre
Réputation :   

Dans un premier temps on supprime le QF et on le remplace par un crédit d’impôt
Dans un deuxième temps on supprime le crédit d’impôt pour ceux qui ont des revenus > xxxx

J’ai bien peur que l’idée séduisante fasse cocu les classes moyennes.

Pour moi l’idée du QF était qu’élever un enfant était du temps perdu pour travailler, et donc le dédommagement devait être proportionnel aux revenus.

Je suis plutôt partisan de le garder avec un plafonnement.

Hors ligne

 

#14 11/01/2012 10h03 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Membre
Réputation :   44 

Pour information, il y a deja un plafonnement du QF.

Hormis ce detail, je suis personnellement aussi favorable a un individualisme fiscal pur, en raison d’une position liberale generale, qui est que la societe n’a pas a decider, encourager ou faire contribuer en fonction des choix de chacun.

Le probleme est quand ceux qui pronent cet individualisme fiscal sont aussi ceux qui pronent une intervention importante de l’etat, dans les domaines sociaux, societaux et economiques. On se retrouve a faire porter le fardeau du financement des politiques publiques a une frange de plus en plus limitee de la population. La proposition de Hollande va dans ce sens : on deplace l’effort de contribution en supprimant la contribution IR de ceux qui etaient a la marge, et augmentant la contribution IR de ceux qui en payaient deja beaucoup. La possible fusion CSG/IR discutee par le PS est l’arme ultime dans ce sens.
Pourtant, tout montre que l’impot le plus efficace, en termes d’incitation a l’optimisation des depenses publiques, est celui ayant l’assiette la plus large. De la meme maniere, facile de dire "yaka avoir plus de profs" quand on ne paie pas d’impot declaratif (IR). Certes la TVA s’applique a tout le monde, mais avez-vous la meme impression de contribution au budget de l’etat en achetant vos courses ou en remplissant votre formulaire 2041 ??

Hors ligne

 

#15 11/01/2012 10h09 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Membre
Réputation :   14 

Derival a écrit :

Je rejoins l’avis de Phyrro, subventionner la surpopulation c’est clairement se tirer une balle dans le pied. Les allocations devraient être supprimées.

Attention à ne pas tout confondre. Les pays dits en voie de développement sont en risque de surpopulation. Ailleurs c’est loin d’être le cas, beaucoup de pays (Allemagne, Japon..) on déjà une population décroissante hors immigration. Sans la politique familiale française, nous aurions une natalité de 1.5 au lieu de 2.0 et nous serions encore plus dans la merde pour payer les retraites.

Sans rentrer dans le débat "pour" ou "contre" la natalité, le monde moderne et la pression sur les salaires qui oblige les couples à avoir deux salaires, fait que nous avons besoin de "subventionner" les enfants.

BorderLine a écrit :

L’état n’a pas a subventionner la frénésie copulante de certains (sans aucune mention à une religion ou autre).

Le nombre d’enfants est un choix personnel, le fait de vouloir 3, 4 enfants ou + n’est pas plus une frénésie que le fait de vouloir 0 enfants serait "une frénésie d’égoïsme et de consommation" (ou toute autre phrase dévalorisante).
Ensuite si, il faut subventionner les enfants même au delà du 3e car ces enfants là, les 3e et 4e etc.. sont utiles pour maintenir l’équilibre de la pyramide des ages (par rapport aux gens qui en ont 0 ou 1). Faire des enfants est quelque part un acte social car il permet au pays de survivre. C’est un fait, qu’on soit moralement pour ou contre cette subvention, elle est utile et permet que la France ait 0.5 enfants/famille de plus que le reste de l’Europe.

Petrus a écrit :

Je suis plutôt partisan de le garder avec un plafonnement.

+1
Effectivement le système actuel est injuste car il profite plus aux riches, mais d’un autre côté, à vouloir trop aider les pauvres, on finit par dévaloriser le travail.
Prenons le comparatif incomplet et approximatif suivant pour un couple avec 2 enfants :
couple avec 1500eur/mois de revenu : CAF 200, autres aides enfants 200, aide au logement 400, impôts 0. Revenu après redistribution : 2300 (sans compter prime pour l’emploi etc)

couple avec 3000 eur/mois de revenu : CAF 200, autres aides 0, aide logement 0, impôts -70
Revenu après redistribution : 3130

La différence a diminué de moitié et fait que le couple de la classe moyenne ne gagne presque pas plus est assez dégoutant par rapport au couple "smicard sans responsabilité au travail+ chômeur"

Si en plus on augmente les impôts de la classe moyenne pour subventionner encore plus le 1er couple, moi je trouve ça indécent. Il y a déjà trop de subventions aux pauvres sans en rajouter.

Par contre c’est sur que le couple à 10 000 de revenus par mois, lui profite à fond du système.

Dernière remarque : avez vous vu le film "Idiocracy" ? A force que les plus idiots se reproduisent comme des lapins, le QI des terriens va inexorablement baisser..  Ce que décrit le film sera encouragé si on transforme le quotient familial en avantage fixe, donc à mon avis le système actuel est socialement plus efficace même s’il est moins égalitaire.


Dépenser moins - www.rentables.fr

Hors ligne

 

#16 11/01/2012 10h30 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Membre
Réputation :   69 

Tout en respectant l’avis de tout-un-chacun; souvenons-nous que nous sommes tous des enfants, qu’on a grandi en principe dans un foyer, et que tel ou tel d’entre-nous pourrait témoigner qu’élever et nourrir une famille nombreuse ou pas est financièrement plus compliqué que de rester seul avec son nombril !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#17 11/01/2012 11h07 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Membre
Réputation :   36 

Spiritoo a écrit :

BorderLine a écrit :

L’état n’a pas a subventionner la frénésie copulante de certains (sans aucune mention à une religion ou autre).

Le nombre d’enfants est un choix personnel, le fait de vouloir 3, 4 enfants ou + n’est pas plus une frénésie que le fait de vouloir 0 enfants serait "une frénésie d’égoïsme et de consommation" (ou toute autre phrase dévalorisante).

Pour ma part, je suis marié et par convictions personnelles, nous avons fait le choix de ne pas procréer. J’ai pourtant l’impression de contribuer, un revolver sur la tempe, à payer plein pot (IR, taxe d’habitation etc etc) pour justement "combler" la part manquante de ceux qui par choix personnel ont voulu des enfants, et qui sont automatiquement bénéficiaires  d’avantages sociaux et/ou fiscaux que je n’ai pas peur de qualifier de honteux par rapport à un célibataire ou un couple sans enfants.

Spiritoo a écrit :

Faire des enfants est quelque part un acte social car il permet au pays de survivre. C’est un fait, qu’on soit moralement pour ou contre cette subvention, elle est utile et permet que la France ait 0.5 enfants/famille de plus que le reste de l’Europe.

ça n’a pas l’air de lui réussir, comparé à une Allemagne certes accusant une natalité moindre, mais dotée d’une santé économique plus… vigoureuse que notre pays si fécond.

Dernière modification par christian (11/01/2012 11h10)

Hors ligne

 

#18 11/01/2012 11h26 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Membre
Réputation :   44 

Job a écrit :

Tout en respectant l’avis de tout-un-chacun; souvenons-nous que nous sommes tous des enfants, qu’on a grandi en principe dans un foyer, et que tel ou tel d’entre-nous pourrait témoigner qu’élever et nourrir une famille nombreuse ou pas est financièrement plus compliqué que de rester seul avec son nombril !

Tout a fait, tout comme il est plus complique de vivre en montagne, loin des transports en commun et des grandes routes, lorsqu’il s’agit de se rendre au bureau tous les matins.. Pourtant, pas d’aide fiscale pour ce faire. Le QF est donc bien une incitation car la societe pense y gagner. Personnellement, et bien que beneficiaire de cette politique familiale, je trouve ceci discutable.

Hors ligne

 

#19 11/01/2012 11h31 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Membre
Réputation :   313 

Il est toujours possible de compenser l’éducation d’un enfant par des aides comme cela existe aujourd’hui ou par une autre méthode mais de plafonner ces aides à un ou deux enfants maximum.

Aujourd’hui le montant des allocations familiales pour deux enfants est identique au montant perçu pour le troisième , cette politique nataliste n’a plus cours aujourd’hui.
Il est important d’aider les familles avec des enfants mais pas de favoriser la reproduction à outrance 

Par contre quel gouvernement va prendre la décision de plafonner les allocations familiales à partir de deux enfants par exemple ???
Entre les belles paroles et le courage politique surtout en période électorale il y a un grand vide.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#20 11/01/2012 11h42 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Membre
Réputation :   

Le principe d"équité de l’impot veut que chaque ménage paye l’impôt en fonction de ses capacités contributives.
Il est donc juste que le taux d’imposition soit déterminé en fonction du revenu par tête , à cet égard, le quotient familial n’est pas un privilège fiscal, d’autant plus qu’il est déjà plafonné pour les hauts revenus à un niveau largement inférieur au coût d’un enfant.

Hors ligne

 

#21 11/01/2012 11h53 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Membre
Réputation :   313 

Toutes les familles n’ont pas la même notion de "coût" d’un enfant tant en terme d’éducation , d’activités , de loisirs.

Il est très difficile de mettre un montant pour l’éducation d’un enfant mais un plafonnement des aides à deux enfants maximum permettrait à chacun de prendre ses responsabilités parentales et financières en terme de procréation.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#22 11/01/2012 11h55 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Membre
Réputation :   44 

christian a écrit :

Pour ma part, je suis marié et par convictions personnelles, nous avons fait le choix de ne pas procréer. J’ai pourtant l’impression de contribuer, un revolver sur la tempe, à payer plein pot (IR, taxe d’habitation etc etc) pour justement "combler" la part manquante de ceux qui par choix personnel ont voulu des enfants, et qui sont automatiquement bénéficiaires  d’avantages sociaux et/ou fiscaux que je n’ai pas peur de qualifier de honteux par rapport à un célibataire ou un couple sans enfants.

honteux, il ne faut quand meme pas exagerer, les allocations familiales c’est 390 euros par mois quand on a une famille tres nombreuse, quant au quotient familial, il est limite aux alentours de 2k.

La niche fiscale ultime (mais qui n’existe plus), vous en avez beneficie l’annee de votre mariage!
Franchement elle etait encore moins justifiee que le QF.
En un sens, et meme si je reste contre pour d’autres raisons, le QF a ceci de bien qu’il encourage une vision positive de la societe, tournee vers son avenir. Etre dans un pays de rentiers vieillissants, non merci.

Hors ligne

 

#23 11/01/2012 12h07 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Membre
Réputation :   36 

lector a écrit :

La niche fiscale ultime (mais qui n’existe plus), vous en avez beneficie l’annee de votre mariage! Franchement elle etait encore moins justifiee que le QF.

même pas… marié le 9 juillet 2011… http://smileys.inzenet.org/repository/Triste/xpleure3.gif

Hors ligne

 

#24 11/01/2012 12h09 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Membre
Réputation :   128 

lector a écrit :

En un sens, et meme si je reste contre pour d’autres raisons, le QF a ceci de bien qu’il encourage une vision positive de la societe, tournee vers son avenir. Etre dans un pays de rentiers vieillissants, non merci.

Je pense que le mythe du "danger de vieillissement de la population" dont on nous rabat les oreilles ne tient pas, pour une raison très simple.

En effet si la France met un terme à ce financement de la natalité, et utilise cet argent en faveur de l’industrie et de la recherche, le monde entier se bousculera à nos portes pour participer à ce développement économique, encore davantage qu’il ne le fait déjà pour toucher les aides …

Et les pouvoirs publics n’auront que l’embarras du choix pour permettre aux meilleurs de rejoindre nos industries et de les faire prospérer.

Utopique ? Je crois que cela se passe déjà comme cela sous notre nez, de l’autre côté de l’Atlantique …

Hors ligne

 

#25 11/01/2012 12h12 → Quotient familial ou crédit d'impôt : votre avis ?

Membre
Réputation :   36 

tout le monde est conscient de cela
mais comme il est dit plus haut, personne n’aura le courage de mettre les choses au clair
politiquement, s’attaquer à la famille, au culte de la natalité (ou plutôt devrais-je dire du "natalisme"), c’est un suicide total. Hollande a senti le vent du boulet, gageons qu’il n’est pas prêt de retenter le coup.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech