Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#301 23/02/2016 11h13 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Bonne question,

D’après les Caisses Régionales (CR)
‘ La rémunération des parts sociales est au plus égale au taux moyen de rendement des obligations des sociétés privées publiées par le ministre chargé de l’économie.

La rémunération des CCI et CCA est quant à elle fixée annuellement par l’Assemblée Générale des sociétaires et doit être au moins égale à celle des parts sociales.


(Cf document ci-dessous Rapport annuel 2014 page 216)

Ce qui implique qu’effectivement les CR définissent librement la rémunération des CCI si elles respectent ces deux règles. Donc pas d’indication sur les dividendes futurs.

Pour ce qui est du taux de distribution des bénéfices sociaux, actuellement il est différent d’une CR à l’autre, dans l’exemple de la CR Normandie Seine, il est de moins de 14%.
14.691M€ / 107.515M€ (cf Résultat page 10 et Distribution page 138).

Crédit Agricole Normandie Seine - rapports-financiers - Crédit Agricole

Les CR ont donc largement de quoi augmenter leurs dividendes, mais ne l’ont pas fait durant les années ou CASA détenait des CCI/CCA.

Je pense que pour pouvoir répondre à cette question, il faut voir ou se trouve l’intérêt de  ‘ l’Institution ‘ Crédit Agricole, car j’ai bien peur, au vu de l’opération en cours, que  l’intérêt des clients et/ou détenteurs de CCI ne soit pas pris en compte.

AMF : Client et détenteur de CCI

Dernière modification par Whynot (23/02/2016 11h15)

Hors ligne

 

#302 23/02/2016 20h30 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   28 

Je comprends que mes propos vous choquent quand je dis que 105% de l’actif net me parait raisonnable.

On est dans un transfert intra groupe et non dans une cession. Dans le cadre de la consolidation, c’est la valeur mise en équivalence (actif net + part de profit - dividende). Si on prends uniquement les CCI coté, on a l’impression que le prix est élevé. Maintenant si on tient compte des CCA qui represente la majorité des CR. C’est en ligne avec le prix de référence.
C’est un prix évoqué. Rien n’est figé

Pour mémoire en 2001, l’actif net correspondant l’actif net correspondant aux 25% de CASA dans les CR étaient de 6,4 mds. On est à 17 milliards. Une partie de la création de valeur pour les porteurs de CCI est la à mon avis.

En allant sur les sites des CR, en 2015 le rendement global; revaloration + dividende est au dessus de 10 % sur les CCA.

Sur Swicht, c’est particulièrement rémunérateur pour les CR certe mais c’est avant tout à mon avis une bombe a retardement. Dans un scénari de hausse des taux et de baisse des actions c’est intenable pour CASA et ca menera à l’AK. Les CR, dans ce contexte comme vous le soulignez a juste titre seront aussi en difficulté.

Sur vos 2 scénario; je ne vois pas les CR augmenté les dividendes pour rembourser casa au plus vite. Comme cela a été dit, l’alignement du dividende CCA nous protège de la baisse du dividende toutefois. Je pense que l’augmentation de l’actif net de la future entité regroupant les fameux 25% va permettre de développer des projets entre les CR via des avances des CR, des emprunts ou des AK. C’est l’interet de la structure qui n’est pas consolidée mettre en équivalence.

Il convient de rappeller que les CR sont majoritaires dans CASA. avec un payroll à 50% (un peu plus de mémoire) c’est plus d’un quart des profits de CASA qui reviennent directement en cash dans les CR.

On verra le 9 mars quand ils présenterons le plan stratégique. J’ai du mal a penser que les CR feraient un cadeau aux actionnaires de CASA au détriment de leur sociétaire. En 2011, la reflexion avait amener au switch; quel arguement a fait changer d’avis les CR ?

Hors ligne

 

#303 24/02/2016 16h15 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

@alexsince1978

Je ne comprends pas votre volonté à essayer d’expliquer que cette opération est équitable pour les porteurs de CCI alors que mes messages précédents avec leurs liens prouvent le contraire.

La presse (Les Echos, Investir de cette semaine) se fait l’écho du mécontentement des fonds d’investissement porteur de CCI.

L’ADAM (Association de Défence des Actionnaires Minoritaires) de Colette Neuville se serait saisie du dossier.

Vraiment je ne vous comprends pas.

Dernière modification par Whynot (24/02/2016 16h30)

Hors ligne

 

#304 24/02/2016 17h09 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   401 

@alexsince1978,
Votre position est incompréhensible sauf si:
- vous êtes actionnaire de CASA seulement et ne vous préoccupez pas du traitement équitable des porteurs de CCI
- ou que vous pensez que sur le plan tactique, un porteur de CCI n’a pas intérêt à affirmer la vérité, à savoir que les CCA et donc aussi ses CCI ne valent pas aujourd’hui 1,05x leur book value, et donc 1,30x pour une action "ordinaire" d’une caisse régionale (instrument fictif égal à CCI ou CCA + un droit de vote, pour pouvoir comparer avec les actions d’autres banques).

Si donc votre souci est d’ordre tactique, sachez que vous vous trompez.
Car à mon avis, - et mon avis a une certaine valeur, vu ma pratique du droit boursier, mais je ne vais pas m’étendre sur ce point -  ni les porteurs de CCI (particuliers ou OPCVM) ni l’ADAM n’arriveront à démontrer, sur le plan juridique, que les caisses régionales sont obligéees de leur racheter leurs CCI, au motif que les CCA vont faire l’objet d’un reclassement interne au groupe Crédit Agricole.
Car ce reclassement n’entraîne aucun changement de contrôle, ne serait-ce que parce que les CCA n’ont aucun droit de vote.

Pour moi, sur le plan tactique, le seul moyen de l’emporter est de menacer de bloquer l’opération en démontrant que le prix payé pour les CCA est trop élevé et donc inéquitable, et qu’il appauvrit les caisses régionales et aussi donc leurs actionnaires autres que Casa, dont font partie les porteurs des CCI. Casa devra alors :
- renoncer à vendre ses CCA (statut quo): reculade peu envisageable,
- vendre ses CCA à un prix bien plus bas: reculade peu envisageable,
- Ou, pour obtenir le prix à 1,05X la book value qu’il souhaite, faire pression sur les 13 caisses régionales cotées (sur les 39 existantes) pour qu’elles rachètent leurs CCI au même prix, ce qui fera taire les objections des porteurs de CCI.

*********************************************************
Modif. du lendemain:
Suite à ce post, WhyNot m’écrit dans ma rubrique réputation:
"Très bonne analyse des solutions à la situation actuelle.
Espérons que votre dernier scenario soit le bon."

C’est gentil, mais quelle passivité, typique de la plupart des particuliers français …

Je ne suis pas porteur de CCI aujourd’hui, donc je n’ai pas de combat à mener ici. Mais c’est aux porteurs d’agir.

Dans le passé, par deux fois, certaines de mes actions allaient être rachetées à un prix inique. J’avais protesté, rallié 2 ou 3 autres actionnaires personnes physiques, appelé les deux personnes de l’AMF directement en charge du dossier (c’est facile d’avoir les noms), appelé l’expert "indépendant" pour lui donner des éléments avant qu’il émette son attestation d’équité et lui faire courtoisement comprendre qu’il mettra sa réputation professionnelle en danger s’il se montre trop complaisant, etc. Alors qu’il croyait que personne de compétent n’allait lire son attestation et surtout que personne n’osera la remettre en cause.

Bref, j’avais agi, avant qu’il soit trop tard et non attendu que des institutionnels (il n’y en avait pas sur les deux titres concernés) fassent le travail à ma place, d’autant que ce travail m’a certes pris du temps, mais pas énormément et qu’il ne nécessite pas la présence d’un avocat.

Ici vous avez des institutionnels qui se battront - efficacement? je l’espère pour vous - .
Mais l’AMF (et les caisses régionales) seront d’autant plus enclines à vous écouter qu’elles verront des particuliers protester.

Surtout que comme je le démontre plus haut, la victoire ne viendrait pas forcément du terrain du droit boursier (rien n’oblige les caisses régionales à racheter les CCI car le reclassement des CCA n’entraîne pas de changement de contrôle puisque les CCA n’ont pas de droit de vote) mais:
-  en partie d’une activité de lobbying (d’autant que beaucoup de porteurs de CCI, qui seront lésés, sont en fait des clients fidèles des Caisses ayant acquis leurs titres dans les années 1990 ou 2000)
- et en partie d’une menace de contester longtemps devant les tribunaux le prix payé, ce qui enquiquinera les Caisses régionales.

Dernière modification par parisien (25/02/2016 10h53)

Hors ligne

 

#305 25/02/2016 12h11 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   28 

Je dois vraiment mal m’esxprimer…

Les CCA ne valent pas 1,05 de l’actif net ?
Bien sur que si.
Vous comparez des cours d’actions cotés a une valeur de certificat coopératif. Cela n’a rien à voir. La loi de 47 et les statuts des CR sont très clair. Les CCA ont un droit sur l’actif net. Pour les CCI, c’est un peu moins clair. Cela dépends de la notice d’émission de chacune des CCI.

Les CR fonctionnent comme une coopérative agricole. Vous sortez on vous donne votre quote part de la valeur du tracteur acheté en commun. J’ai l’impression que certains découvrent la nature de l’investissement qu’ils ont fait.

Dans l’article d’investir, personne ne conteste le prix de cession.

Lors du retrait des CCI, Aquitaine et d’une autre caisse dont le nom m’échappe. Il y avait eu une contestation de même nature car les 2 CR avaient prix seulement 80% de l’actif net. Je suis plutôt content qu’on réaffirme le principe de 100%

Le seul moyen de bloquer l’opération l’opération à mon sens n’est pas entre les mains des porteurs de CCI. C’est le vote de l’AG des CR. En soit, j’adorerais qu’on me reprenne mes CCI aux mêmes conditions mais je n’y crois pas absolument pas.

Dès lors, faut il tout vendre sachant que pour l’instant il n’y a pas eu d’effet notable sur les cours ?
Personnellement, j’estime que non.
Les arguments avancés dans l’article investir me paraissent peu pertinent.

La structure ne sera pas consolidées donc cela ne génèrera pas de bénéfice distribuable. Vu le taux de distribution des CR, cela de pose pas de problème à mon avis.

Switch était un mécanisme transitoire qui ne me parait pas viable.

Hors ligne

 

#306 25/02/2016 14h52 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

@parisien

Je vous remercie de rappeler que chaque porteur de CCI doit ‘se bouger’ pour faire valoir ses droits.

Personnellement, je me  suis manifesté par courrier auprès le l’AMF et des CR dont je détiens des CCI.

Votre intervention va me permettre d’intervenir par téléphone auprès de l’AMF, je n’y avais pas pensé et n’aurai pas cru cela possible, je vais le tenter prochainement.

Par ailleurs, vous parlez d’un expert indépendant devant se prononcer, avez vous plus d’information afin que l’on puisse aussi se manifester auprès de lui ? Merci d’avance.

@alexsince1978

Il est très clair que tous les CCI des Caisses Régionales cotés ont droit au capital, elles ont d’ailleurs toutes un texte similaire à celui ci-dessous dans leur rapport annuel. Dans le cas ou vous ne trouviez pas un paragraphe approchant pour une CR, n’hésitez pas à me solliciter, je vous le trouverai.

Vous y découvrirez aussi que la seule différence entre un CCI et un CCA est la qualité de son titulaire, obligation d’être sociétaire pour détenir des CCA.

Vous comprendrez donc pourquoi il est inéquitable de surpayer les CCA racheter à Crédit Agricole S.A. au préjudice (puisque baisse du ratio CET1 et des bénéfices pro format) des porteurs de CCI.

(Cf Rapport financier 2014 page 215)

Son capital est composé de parts sociales cessibles nominatives souscrites par les sociétaires, de Certificats Coopératifs d’Investissement (CCI) et de Certificats Coopératifs d’Associés (CCA). Conformément aux dispositions de l’IFRIC 2, la qualité de capital est reconnue aux parts sociales des coopératives dans la mesure où l’entité dispose d’un droit inconditionnel de refuser le remboursement des parts.
La cession des parts sociales étant soumise à l’agrément du Conseil d’Administration de la Caisse Régionale, cette dernière caractéristique confirme par conséquent leur qualité de capital social au regard des normes IFRS.
Les CCI et/ou CCA sont des valeurs mobilières sans droit de vote émises pour la durée de la société et représentatives de droits pécuniaires attachés à une part de capital. Leur émission est régie par les titres II quater et quinquies de la loi du 10 septembre 1947.
A la différence des parts sociales, ils confèrent à leurs détenteurs un droit sur l’actif net de la société dans la proportion du capital qu’ils représentent.
Les CCI sont émis au profit de titulaires n’ayant pas à justifier de la qualité de sociétaire, et sont librement négociables.
Les CCA ne peuvent en revanche être souscrits et détenus que par les sociétaires de la Caisse Régionale et des Caisses locales qui lui sont affiliées.

(Cf Rapport financier 2014 page 215)

Crédit Agricole Normandie Seine - rapports-financiers - Crédit Agricole

Dernière modification par Whynot (25/02/2016 15h32)

Hors ligne

 

#307 25/02/2016 17h25 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   421 

Liste des Caisses avec le nom du Président pour se manifester :

Robert Conti, CRCAM Toulouse 31, 6 Place Jeanne d’Arc BP40535 31005 TOULOUSE
Pascal Lheureux, CRCAM Normandie Seine, Cité de l’Agriculture, Chemin de la Bretèque 76230 BOIS GUILLAUME Philippe de Waal, CRCAM Brie Picardie, 500 Rue Saint-Fuscien 80095 AMIENS CEDEX
Michel Bonnes, CRCAM Alpes Provence, 25 chemin des Trois Cyprés -CS70392- 13097 AIX-EN-PROVENCE
Jacques Boyer, CRCAM Languedoc, avenue de Montpelliéret MAURIN 34977 LATTES CEDEX
Christan Talgorn,CRCAM Morbihan, avenue de Kéranguen 56956 VANNES
Jean-Pierre Gaillard,CRCAM Sud Rhône Alpes 15-17 rue Paul Claudel -BP67- 38041 GRENOBLE CEDEX9
François Imbault,CRCAM de Paris et d’Ile de France 26 Quai de la râpée 75012 PARIS
Odet Triquet,CRCAM de la Touraine et du Poitou 18 Rue Salvador Allende CS50 86008 POITIERS
Luc Jeanneau,CRCAM Atlantique Vendée Route de Paris 44949 NANTES CEDEX 9
Marie-Françoise Bacquet, CRCAM d’Ille et Vilaine 4 Rue Louis Braille 35136 SAINT-JACQUES-DE-LA-LANDE
Jean-Michel Forest, CRCAM Loire Haute Loire 94 Rue Bergson -BP524- 42007 SAINT-ETIENNE CEDEX 1
Bernard Pacory, CRCAM Nord de France 10 Avenue Foch -BP369- 59020 LILLE CEDEX


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#308 25/02/2016 17h54 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   401 

Quelques remarques rapides:
- les présidents des caisses régionales sont souvent des notables locaux, "non exécutifs". Les vrais décideurs sont les DG, qui ont la direction opérationnelle et qui sont en liaison avec Casa.
Il faut donc aussi et surtout écrire à ces DG et les inonder d’emails argumentés.

- un email ou un courrier émanant d’un porteur de CCI qui est aussi client de la Caisse en question aura cent fois plus d’impact que celui d’un porteur non client. Les clients porteurs de CCI doivent se manifester en priorité

- les appels à l’AMF seront très importants (de par mon expérience passée). Avoir un discours structuré et potentiellement convaincant est néanmoins indispensable pour être écouté.

- pour l’expert indépendant, c’est plus difficile et moins indispensable (car l’AMF ne croit plus aveuglément les rapports des experts). On pourra trouver sans doute son nom dans les communiqués de Casa. Il faudra lui "faire peur" (cf. ci-dessus), courtoisement. Mais il n’écoutera que des gens de son niveau professionnel (gérant professionnel, analyste financier, autre expert membre d’une association professionnelle reconnue, etc.). Ayant occupé une de ces fonctions quelques années plus tôt, même si ce n’était plus le cas quand j’avais appelé l’expert, et sachant encore utilisé le même vocabulaire, j’avais réussi à me faire entendre avant que le rapport ne soit émis.

Le plus important reste à mon avis les courriers/appels aux caisses régionales, surtout si on est leur client, et à l’AMF.

Hors ligne

 

#309 29/02/2016 13h33 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Convocation Assemblée Générale 2016 de la Caisse Régionale Paris et IDF

https://www.ca-paris.fr/Vitrine/ObjComm … utions.pdf

Ils sont vraiment très forts et ne manque pas d’air, voir proposition de résolution 8 et 9

Tout comme l’année dernière, ils prévoient de racheter en bourse 250.000 CCI au prix maximum de 110€ en vue de les annuler.

Pour information, le CCI cotent aujourd’hui 83€.

Effet spychologique :

    Rien ne change, l’opération de rachat des CCI et CCA de Crédit Agricole S.A. à 180€ est un non événement (elle n’est d’ailleurs pas mentionnée dans la convocation). Tout se poursuit comme si de rien n’était.

Effet économique :

   Tout ce qui peux être acheté à moins de 110€ au lieu des 180€, payé à Crédit Agricole S.A, est bon à prendre.

Pour infomation, au 31/12/2015 Crédit Agricole S.A. en plus des CCA détenait 6.239.539 CCI et le public 2.431.590 CCI de la Caisse Régionale de Paris et IDF

Les Dindons comptez vous.
Un, …

Dernière modification par Whynot (29/02/2016 13h52)

Hors ligne

 

#310 03/03/2016 11h11 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   28 

Le niveau d’information au niveau des CR est déplorable…

C’est dans les slides de la présentation du T4 de CASA que j’ai appris que les expertises avaient été remises et que les conseils d’admnistration des CR avaient approuvé l’opération.

Il y a aussi les éléments financiers coté CASA.

Rapports annuels et résultats - Information financière - Crédit Agricole

Hors ligne

 

#311 03/03/2016 15h09 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Merci pour l’information, restons mobilisés.

Pour information, je n’ai toujours pas eu de réponse à mes courriers aux Caisse Régionales et à l’AMF.

La patience sera peut-être récompensée par une bonne nouvelle.

Hors ligne

 

#312 03/03/2016 17h47 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   11 

A noter que selon la slide, l’opération est soumise à l’accord de l’AMF sur l’absence d’obligation de faire une OPR sur les actions CASA, et non les CCi des caisses.

Hors ligne

 

#313 03/03/2016 19h09 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   401 

C’est bien le cas. Casa et les caisses régionales sont tellement sûres que leur "reclassement interne" n’oblige pas à racheter au même prix les CCI des autres porteurs, qu’elles ne mettent pas l’absence de cette obligation de rachat comme condition suspensive.

Et comme je l’ai dit plus haut, je pense que ces Caisses ont raison. Sur le plan juridique, s’entend. Pas sur le plan "équité" ni sur le plan commercial (beaucoup de porteurs de CCI sont clients, et de longue date, du Crédit Agricole).

Voilà pourquoi, et encore une fois, le meilleur angle d’attaque selon moi est de contester le prix - trop élevé - de rachat, pour bloquer l’opération et espérer obliger Crédit Agricole à négocier.

Hors ligne

 

#314 04/03/2016 11h03 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   

Il se pourrait qu’il s’agisse d’une coquille dans les slides car dans le communiqué de presse page 3 vers le bas voici ce qui est écrit

Cette opération, qui a été accueillie favorablement par le Superviseur européen, est conditionnée à l’obtention d’une
décision de non-lieu à offre publique de retrait de la part de l’Autorité des Marchés Financiers. Elle est soumise à la
consultation préalable des instances de représentation du personnel. Elle pourrait être réalisée dans le courant du
troisième trimestre 2016.

L’opération dont il est question concerne le ’reclassement intragroupe’ CCI/CCA (cf page 2 en début).

Lien pour télécharger le communiqué :
Résultats du 4e trimestre et de l’année 2015 - Communiqués de presse - Crédit Agricole

Je m’interroge sur cette terminologie de ’reclassement intragroupe’, effectivement dans ma compréhention pour qu’il y ai groupe, il devrait y avoir consolidation quelque part.
Aucune Caisse Régionale pris individuellement ne consolide CASA.
Seul La Botie consolide CASA, mais chaque CR n’ayant qu’une petite partie de La Boétie, aucune CR ne consolide La Boétie.

Donc ???

Dernière modification par Whynot (04/03/2016 11h33)

Hors ligne

 

#315 04/03/2016 12h12 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   401 

Whynot a écrit :

Je m’interroge sur cette terminologie de ’reclassement intragroupe’, effectivement dans ma compréhention pour qu’il y ai groupe, il devrait y avoir consolidation quelque part.
Aucune Caisse Régionale pris individuellement ne consolide CASA.
Seul La Botie consolide CASA, mais chaque CR n’ayant qu’une petite partie de La Boétie, aucune CR ne consolide La Boétie.
Donc ???

J’ai rarement vu exercice aussi stérile de sémantique et d’exégèse de texte.

Depuis 15 ans au moins, dans tous les communiqués de Casa ou des Caisses, le "Groupe Crédit Agricole" désigne Casa et ses filiales + Rue la Boétie + toutes les caisses régionales et leurs filiales.
POINT BARRE.

Hors ligne

 

#316 04/03/2016 12h56 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   

J’en conviens, mais vous comprendrez qu’appeler ’Reclassement Intragroupe’ un ACHAT de titres à 18Md€ avec survalorisation sans y associer les minoritaires a de quoi faire chercher l’erreur, surtout lorsque leurs documents contiennent des coquilles.

Dernière modification par Whynot (04/03/2016 13h31)

Hors ligne

 

#317 04/03/2016 13h52 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   

Une autre réponse serait de faire du buzz qui nuirait à l’image de marque mutualiste du Crédit Agricole, mais seuls les jeunes générations connaissent Twitter..

Hors ligne

 

#318 04/03/2016 17h29 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   11 

Il me semble que la problématique n’est pas seulement boursière, mais doit s’envisager sous l’angle des transactions entre des parties liées et de la responsabilité des administrateurs.

- Nous sommes incontestablement en présence d’une transaction entre parties liées, les caisses régionales et CASA formant un groupe;

- Cette transaction ne s’effectue pas à des conditions normales de marché, le prix retenu n’étant pas celui du marché;

- Selon les documents publiés, si je comprends bien, cette transaction se traduit par une diminution des résultats des caisses régionales, donc un appauvrissement des caisses régionales du fait du prix anormal;  La transaction effectuée à un prix normal n’aurait pas le même résultat pour les caisses régionales. Cela se traduit par un recul du RN, donc des dividendes attendus des porteurs de CCI. Cette opération se fait donc à leur détriment. Certes ce point est traité par une évaluation dite indépendante, mais on peut observer que d’autres évaluations indépendantes avaient abouti à des évaluations différentes dans le passé. Il y a donc un doute sérieux.

Le retrait de la cote des certificats coopératifs d’investissement (CCI) des caisses du Crédit Agricole d’Aquitaine et de Centre-Loire le 23 septembre 2009 a été effectué à des valeurs sensiblement inférieures à l’actif net!

Dernière modification par bet (04/03/2016 17h44)

Hors ligne

 

#319 19/03/2016 16h04 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   104 

Hello,

Un article dans investir de ce jour à ce sujet.

L’ADAM conteste officiellement la qualification de reclassement intra-groupe auprès de l’AMF et demande une offre de retrait pour les porteurs de CCI aux mêmes conditions que celles qui sont offertes à Crédit Agricole.

Plusieurs fonds de gestion ont mandaté l’ADAM pour intervenir. Les démarches deviennent donc officielles.

A suivre.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#320 19/03/2016 16h34 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   401 

L’article d’Investir, que j’ai lu mais que je ne peux bien sûr pas reproduire ici dans son intégralité, confirme hélas ma crainte que l’ADAM, mandatée par 2 ou 4 fonds possédant des CCI, n’utilise pas toujours les bons arguments pour face échec au Crédit Agricole.
Les arguments juridiques sont ceux attendus.
En revanche, les arguments financiers, sur pourquoi les porteurs de CCI sont lésés, sont très faiblards:

Colette Neuville (ADAM) a écrit :

Cela entraîne tout d’abord la disparition de la garantie Switch 1 en vertu de laquelle les Caisses percevaient un intérêt de 9,34 % sur les 5 milliards déposés chez Casa depuis la crise de 2008.
(ma réponse/objection: il n’y a aucun droit à ce que le paiement switch 1 continue éternellement. Si Casa ne veut plus de switch 1, c’est son droit et elle arrête de payer)

Ensuite, parce que les Caisses ne détiendront  chacune  qu’un  faible pourcentage de Sacam, la structure qui va porter les CCA et les CCI rachetés à Crédit Agricole, ce qui est insuffisant pour leur permettre d’en consolider les résultats.
(ma réponse/objection: so what?)

Enfin, parce que, pour financer l’opération, les Caisses vont contracter  un  prêt  de  11  milliards d’euros auprès de Casa, portant intérêt à 2,15 %, un taux très élevé pour un prêt interbancaire.
(ma réponse/objection: c’est quand même un crédit sur 10 ans pour acheter des actions. Le juge va rigoler et ne suivra l’ADAM pour estimer que les caisses régionales (et donc les porteurs de leur CCI) sont lésés car un crédit à 2,15% est trop cher. Au pire, le taux sera abaissé à 2%, ce qui ne changera rien sur le fond.

Pour des raisons tactiques, qui sont une grande erreur, l’ADAM et les 4 fonds derrière elle n’invoquent pas le VRAI et seul BON argument financier, à savoir que sur le plan financier toute cette opération lèse les caisses régionales et donc les porteurs de leurs CCI car les CCA sont rachetés à Casa à un prix surévalué (cf. mes posts plus haut).

Hors ligne

 

#321 29/03/2016 15h37 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   

Pour les détenteurs de CCI,

Un collectif en lien avec l’ADAM de Colette Neuville viens de mettre en ligne le site internet : www.defensecci.fr

Il est indiqué sur ledit site que par exemple pour les CCI Normandie cotant 110€ ce jour, le prix de rachat offert à CASA est de 308€ soit près du triple du prix actuel en bourse.

C’est pratiquement le  cas pour toutes les Caisses Régionales.

Nous sommes donc invités à signer cette pétition afin d’inciter les Caisses Régionales à nous proposer le même prix de rachat pour nos CCI.

Dernière modification par Whynot (29/03/2016 15h44)

Hors ligne

 

#322 29/03/2016 16h19 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
Bonne initiative, mais dommage que cette pétition sa fasse sur un site qui semble plus politique que financier.
En plus du soutien de l’ADAM, notre dossier avancera avec des démarches auprès de l’AMF, voir de la supervision bancaire européenne au sein de la BCE.
Il convient de rester très technique, de se placer sur la plan du droit en général et du droit boursier en particulier, mais aussi sur le plan comptable.

Parmi les arguments à avancer :
- demander une explication détaillée, avec schéma comptable à l’appui, de la notion de reclassement intra-groupe qui est l’argument majeur avancé par la Caisse Nationale.
- perte de valeur des CI due à la déperdition de fonds propres.
- prix d’acquisition, via la SACAM, à un prix supérieur à l’actif net impliquant une moins-value comptable à passer. Qui la supportera ?
- entre le prix de rachat(105 % de l’actif net), le prix de l’actif net (100%) et le cours de bourse (30 à 40% de l’actif net), quel sera le prix retenu pour les CCI rachetés dans les comptes des CRCA 
- rachat des CCI, via la SACAM, à des prix qui dépassent très largement les limites plafond de rachat  autorisées pour chaque CRCA en AG dans le cadre des programmes de rachat.
- sortie de la cote en 2008 des CRCA Aquitaine et Centre Loire à un prix de 80 % de l’actif net en invoquant un décote de liquidité. Pourquoi dès lors racheter à 105 % alors que la liquidité s’est aggravée depuis.
- pourquoi les "experts indépendants" ont donné la même valorisation à toutes les CRCA ? Heureux hasard ?
- comportement étonnants des CCI en bourse lors de la période de préparation de l’opération entre la CNCA et ses conseils : baisses constante et régulière, avec un point bas au moment de l’annonce de l’opération…Là aussi, heureuse coïncidence.

Hors ligne

 

#323 29/03/2016 16h31 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   34 

J’ai signé pour le principe, même si c’est certainement plus le lobbying prôné par parisien qui serait le plus efficace.


parrain pour Binck, Fortunéo -code 12487990- , ING, ebuyclub, magalerie marchande, linxea, Afer, … etc  ;-)

Hors ligne

 

#324 29/03/2016 17h17 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   401 

sirius a écrit :

- pourquoi les "experts indépendants" ont donné la même valorisation à toutes les CRCA ? Heureux hasard ?

Excellente question, bien sûr.
Le prix d’une banque dépend non seulement du niveau de ses fonds propres, mais aussi de la rentabilité de ces fonds propres (RoE) moyennée sur par ex. les 2 ou 3 dernières années.

Deux banques qui ont le même niveau de fonds propres ne vont pas valoir pareil si par ex. la première a un RoE de 7,5%  et si la seconde a un RoE de 5,5%.
Justement entre les caisses régionales, on observe de tels écarts.

Comme les experts ne semblent pas en avoir tenu compte, et ont regardé uniquement leurs fonds propres, c’est que leurs expertises sont bidon …

Hors ligne

 

#325 07/04/2016 08h02 → CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail (cci, crca)

Membre
Réputation :   34 

http://www.boursier.com/actions/actuali … html?fil50

Le Groupe Crédit Agricole, à la suite de la décision de non-lieu à offre publique de retrait sur les actions de Crédit Agricole SA rendue par l’AMF concernant le projet de simplification du groupe annoncé le 17 février 2016, confirme que la transaction relative à ce projet devrait être réalisée dans le courant du troisième trimestre 2016.

…."

Dans ce cadre, les Caisses régionales de Crédit Agricole ayant des CCI confirment qu’elles entendent maintenir au titre de l’exercice 2016 une rémunération des CCI au moins équivalente à celle de 2015. Par ailleurs, l’engagement pris par les Caisses régionales à la cotation de Crédit Agricole S.A. sur un taux de distribution d’au moins 30% ne sera pas remis en cause, garantissant ainsi la continuité de la politique de distribution sur les CCI et les CCA.


parrain pour Binck, Fortunéo -code 12487990- , ING, ebuyclub, magalerie marchande, linxea, Afer, … etc  ;-)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech