Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 01/01/2012 15h32 → Calculez-vous l'amortissement de vos dépenses ?

Membre
Réputation :   16 

Bonjour,

toute la question est dans le titre smile.

Pour ceux qui connaissent mal le sujet, voilà en quoi ce calcul consiste : un objet acheté à un prix P a une durée de vie T et entraîne parfois des des dépenses récurrente R.

Il s’agit donc de ramener le prix que coûte cet objet sur tout sa durée de vie, son coût mensuel ou annuel, afin d’étudier la rentabilité d’un achat par un autre.

Certains achat coûtent moins chers de prime abord mais se révèlent en fait plus chers des des achats concurrents à cause de dépenses récurrentes plus élevées.

Certains achats se révèlent parfois mêmes presque absurdes.

Le cas de la voiture est ainsi un gouffre financier, pour les petits budgets mais peu le savent. Un exemple pour une personne de la classe moyenne supérieure :

Exemple a écrit :

Une personne qui travaille près de chez elle gagne 2 500€/mois, sans réelle augmentation depuis 10ans.

Elle se voit offrir un job situé à 25km de chez elle et pour lequel elle est payée 3 000€/mois, soit 20% d’augmentation, toutes choses égales par ailleurs. 

Enjouée à l’idée d’un tel salaire, elle décide d’accepter l’offre, et rêve déjà des voyages qu’elle pourra faire grâce à cette belle augmentation.

Elle décide d’éviter les transports en commun pour aller à son travail, et investit donc dans une voiture qu’elle utilise exclusivement pour se rendre à son travail.

Analysons ce choix :

P = Prix de la voiture = 18 000€
T = Durée de vie = 10 ans

R= Dépenses récurrentes (mensuelles) :
Assurance = 70€
Essence = 50€
Parking = 50€
Entretien divers = 30€

Coût mensuel de la voiture sur sa durée de vie : 16 000 / 120 + 70 + 50 + 50 + 30 = 350€/mois

Par ailleurs, ses 500 € d’augmentation sont dans la TMI 30%, donc ils ne représentent réellement que 350€.

Elle peut donc tirer un trait sur ses projets de vacances….

Je vous laisse faire ces calculs pour les classes moyennes inférieures et populaires, avec un prix de la voiture moins élevé. Une voiture correspond souvent à 250 à 300€/mois de salaire, soit près d’une semaine entière de travail chaque mois allouée simplement à payer sa voiture….

Calculez vous l’amortissement de vos dépenses ? Lesquelles ?

Quels pièges avez-vous réussi à éviter ?

Merci.

Hors ligne

 

#2 01/01/2012 17h51 → Calculez-vous l'amortissement de vos dépenses ?

Administrateur
Réputation :   1314 

J’ai amorti mon ordinateur et d’une certaine façon (LOA) ma moto car ça passe à 80% en frais prof et donc dans la compta prof ! :-)

Votre exemple est très juste. Il faut inclure les frais de transport et leur durée dans le calcul de sa rémunération réelle horaire.

Hors ligne

 

#3 01/01/2012 18h03 → Calculez-vous l'amortissement de vos dépenses ?

Membre
Réputation :   317 

Il faut aussi inclure la possibilité de baisser la fiscalité en utilisant les frais réel pour les déplacements de 50 Kms aller - retour par jour.

Inclure aussi le prix forfaitaire du déjeuner à 4,5 € si il n’y a pas de restaurant d’entreprises , ni de ticket restaurant.

L’utilisation des frais de déplacement dans la fiscalité n’empêche pas d’envisager un covoiturage pour préserver la planète bien sûr et limiter la consommation d’essence et l’usure du véhicule.

Bonne Année 2012

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#4 01/01/2012 18h38 → Calculez-vous l'amortissement de vos dépenses ?

Membre
Réputation :   16 

Philippe30 a écrit :

Il faut aussi inclure la possibilité de baisser la fiscalité en utilisant les frais réel pour les déplacements de 50 Kms aller - retour par jour.

Bien entendu, mais j’avais précisé "toutes choses égales par ailleurs" wink.

J’ai créé cet exemple de toute pièce au fur et à mesure que j’écrivais, donc je ne pouvais pas prendre en compte toutes les déductions fiscales, frais possibles et imaginables, changements de comportements,…

L’exemple servait juste à montrer que certaines dépenses auxquelles on ne pense pas lors de l’achat peuvent gréver un budget sur plusieurs années, d’où l’importance de calculer l’amortissement de certaines dépenses

Bonne année à vous aussi.

Dernière modification par OilDrum (01/01/2012 18h39)

Hors ligne

 

#5 01/01/2012 18h46 → Calculez-vous l'amortissement de vos dépenses ?

Membre
Réputation :   317 

OilDrum , votre exemple est très intéressant et votre approche d’un gain de salaire qui se retrouve tempérer par des coûts mal évalué est très juste.

J’ajoutais juste un gain caché pour contre balancer le coût que vous aviez annoncé mais cela se calcule

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#6 02/01/2012 15h01 → Calculez-vous l'amortissement de vos dépenses ?

Membre
Réputation :   84 

OilDrum a écrit :

Analysons ce choix :

P = Prix de la voiture = 18 000€
T = Durée de vie = 10 ans

R= Dépenses récurrentes (mensuelles) :
Assurance = 70€
Essence = 50€
Parking = 50€
Entretien divers = 30€

Coût mensuel de la voiture sur sa durée de vie : 16 000 / 120 + 70 + 50 + 50 + 30 = 350€/mois

Juste une remarque.
Avec un travail à 25km de chez elle elle parcours environ 12.500km par an en comptant 21 jours par mois, 12 ans par ans, donc estimation large.
Soit sur 10 ans, 125.000km.
Là 2 remarques :
1 - soit elle garde la voiture plus longtemps
En passant l’entretien à 50€/mois, et en gardant la voiture 5 ans de plus, on diminue le couts mensuel à 320€/mois (en augmentant l’entretien de la voiture et donc sa durée de vie général).
2 - soit elle achète une voiture d’occasion
En prenant une voiture à 50% du prix d’origine. avec un faible kilométrage et quelques années.
En montant les frais d’entretien à 75€/mois, on descend à un amortissement mensuel de 295€.

En gros, là le point qui fait mal est le prix de départ et non le couts d’entretien, donc c’est cela qu’il convient de travailler.

Par contre un point que je vais relevé : n’habitant pas en grande ville, je remarque que la voiture est souvent indispensable.
Donc dans votre exemple, il faudrait ajouter le gain de temps de la voiture par rapport aux transports en commun. Si vous gagner 30minutes par trajet en voiture par rapport aux transports en commun, comment chiffrez vous ce gain?

Hors ligne

 

#7 02/01/2012 15h41 → Calculez-vous l'amortissement de vos dépenses ?

Kiceca
Invité

N’est ce pas un peu biaisé de répercuter l’intégralité du coût de la voiture ? Cette personne n’aurait elle pas de toute façon eu besoin d’une voiture ?

 

#8 02/01/2012 16h02 → Calculez-vous l'amortissement de vos dépenses ?

Membre
Réputation :   16 

gunday a écrit :

Là 2 remarques :

Il y aurait des centaines de remarques à faire, l’exemple est simplement une illustration. Je tiens à le préciser à nouveau car je compte simplement illustrer un fait parfois méconnu en montrant les ordres de grandeur, donc il ne faut pas s’attarder sur les "détails".

En gros, là le point qui fait mal est le prix de départ et non le couts d’entretien, donc c’est cela qu’il convient de travailler.

Les deux font mal. Dans vos deux exemples, vous réduisez le montant mensuel de 30 à 50€. C’est beaucoup en valeur absolue, peu en valeur relative (10 à 20% d’économie pour 50% de durée de vie en plus ou 50% de rabais sur le prix d’achat).

Donc dans votre exemple, il faudrait ajouter le gain de temps de la voiture par rapport aux transports en commun. Si vous gagner 30minutes par trajet en voiture par rapport aux transports en commun, comment chiffrez vous ce gain?

Tout dépend du salaire horaire et du prix des transports en commun.

Si l’on compte 100€/mois pour les transports en commun (cas du pass navigo maximal zone 1-5).
Prenons également votre valeur de 300€/mois pour la voiture.

Gain de 30 minutes par trajet = gain de 1h par jour donc 21h par mois en gardant votre base de 21j/mois.

L’équilibre financier n’est atteint que pour 200€/21h = 9.52€ de l’heure soit 1 400 € net/mois.

Si votre salaire est inférieur, vous y avez perdu au change.
Si votre salaire est supérieur, vous y gagnez.

Supposons maintenant un gain de 15 minutes par trajet.

Gain de 15 minutes par trajet = gain de 30mins par jour donc 15.5h par mois.
L’équilibre financier n’est atteint que pour 200€/15.5h = 12.9€ de l’heure soit 1 900 € net/mois.

Si votre salaire est inférieur, vous y avez perdu au change.
Si votre salaire est supérieur, vous y gagnez.

Hors ligne

 

#9 02/01/2012 16h17 → Calculez-vous l'amortissement de vos dépenses ?

Membre
Réputation :   16 

Kiceca a écrit :

N’est ce pas un peu biaisé de répercuter l’intégralité du coût de la voiture ? Cette personne n’aurait elle pas de toute façon eu besoin d’une voiture ?

C’est un peu facile d’arguer qu’avec un scénario différent, le résultat aurait été différent smile.

Là l’exemple est clair, quelqu’un sans voiture qui change pour un job mieux payé mais qui nécessite soit une voiture soit les transports en commun.

J’ai calculé le coût voiture dans le message 1, revu ensuite par gunday avec des paramètres différents, grosso modo 300€/mois.
J’ai calculé le coût des transports en commun dans le message précédent, environ 100€/mois, et l’équilibre coût-temps gagné avec la voiture.

Pour le cas de villes relativement bien desservies, la question se pose exactement en terme d’allocation de ressources entre soit les transports en commun soit la voiture.

Mais en effet pour une voiture qui préexiste à l’emploi éloigné, le calcul est un peu différent puisque la base coût de la voiture est étalée de manière homogène, seuls les frais augmentent au changement de job.

Si l’on évalue le surcoût à x€/mois, et la variation nette de salaire à y€/mois, l’équilibre se fait à y=x/(1-TMI%). L’impact est dont évidemment bien moindre.

Dernière modification par OilDrum (02/01/2012 16h19)

Hors ligne

 

#10 29/04/2012 16h07 → Calculez-vous l'amortissement de vos dépenses ?

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je déterre un peu, mais le sujet est intéressant et n’a finalement pas été assez développé à mon goût.

Pour reprendre l’exemple sur les dépenses engendrées par un changement de lieu avec augmentation du salaire mais aussi augmentation du kilométrage à parcourir et l’amortissement qui en résulte, il est un critère à prendre en compte, en plus du surcoût financier, est le coût en terme de temps supplémentaire passé pour se rendre au travail.
25 km aller, autant au retour, cela nous fait environ 1 heure perdue par jour dans les transports.

Certains argueront que "ça ne coûte rien, si ce n’est du temps", mais justement, ce que nous troquons avant tout au travail pour gagner de l’argent est du temps !

Donc une heure de plus consacré pour les besoins de l’activité professionnelle n’est pas anodine, et est à prendre en compte dans les calculs.

Il en résulte non seulement un gain financier nul, mais au contraire, un gain horaire  moindre.


A un problème, il y a des tas de solutions.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech