Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 30/12/2011 01h02 → Obligation convertible Theolia 2% 2014 € (put) : rbt anticipé !

Membre
Réputation :   

L’obligation convertible Theolia 2% 2014 (Mnémo : YTEO | ISIN : FR0010532739) propose un remboursement anticipé au gré de l’investisseur (qualifié "put") le 1 janvier 2012.
Son cours est de 8,22€ et le remboursement anticipé se fera à 21,94€.

Je débute dans le marché obligataire. À première vue, l’offre est alléchante mais n’y a t-il pas un problème ?
Theolia a t-elle la capacité à rembourser ?
Qu’en pensez-vous ?

Voici le propectus : http://static.financefi.fr/fiches-emiss … 532739.pdf
Voici le lien direct sur ses caractéristiques sur FinanceFi : http://www.financefi.com/obligations-co … php?id=292

Hors ligne

 

#2 30/12/2011 09h27 → Obligation convertible Theolia 2% 2014 € (put) : rbt anticipé !

Membre
Réputation :   143 

J’avais regardé de près ce semblant d’opportunité, et j’ai vite fui. Autant sur Alcatel, je suis peut être audacieux, mais la, je préfère éviter.

Les comptes ne sont pas beaux, ils font même peur. De mémoire, la boîte revend ses champs d’éoliennes pour récupérer un peu d’argent, mais très probablement en dessous de leurs coûts… De nombreuses AK en vue ?

Hors ligne

 

#3 12/01/2012 12h00 → Obligation convertible Theolia 2% 2014 € (put) : rbt anticipé !

Membre
Réputation :   

ObligInvest.com a écrit :

Obliginvest.com .  Le 28/02/210 .Cette semaine notre idée d’investissement concerne une société plus petite et dont les titres sont donc plus risqués mais
dans laquelle, nous le pensons, réside un fort potentiel de croissance.
L’obligation convertible que nous conseillons doit donc venir compléter un portefeuille obligataire déjà sécurisé, et permettre
d’en booster le rendement, mais il faut calibrer la taille de cet investissement en fonction du risque que l’on est prêt à
prendre.
L’obligation convertible de la semaine est la Theolia 2% 2014
Présentation de la société
Les chiffres
Theolia est un groupe spécialisé dans la production et la vente d’électricité produite à partir d’éoliennes. Les activités du
groupe peuvent se scinder en 3 parties :
Le développement, construction et vente de parcs éoliens (58% du • chiffre d’affaires)
• La gestion de parcs éoliens pour compte de tiers (22% du chiffre d’affaires)
• L’exploitation de parc éoliens pour compte propre (20% du chiffre d’affaires)
Au niveau de la répartition géographique, 80% du CA se fait en Allemagne et 17% en France.
Le parc de Théolia est de 284MW au 31/12/2010. Fin 2011 viendront s’ajouter 18,4MW avec la mise en fonction d’un nouveau parc dont le financement vient d’être bouclé.
Passé et Avenir
Théolia a été créée en 1999. A partir de 2005 la société se lance dans une course à l’acquisition qui va lui coûter très cher au moment de la crise à partir de fin 2007.
En septembre 2008, la direction change, Eric Peugeot est nommé Président du Conseil d’Administration et la société entame alors une longue période de cession d’actifs et de ventes de
ses parcs éoliens. Le but est de renflouer les caisses et de renforcer le bilan du groupe devenu vulnérable.
Cette restructuration financière à coups de cessions arrivera à son terme en juillet 2010 avec une augmentation de capital de 60M €. Au même moment, les clauses de l’Océane 2014
sont changées, ces dernières ne sont plus remboursables avant le 31/12/2014, ce qui donne un peu d’air à la société. Par ailleurs, le changement est total avec l’arrivée d’un nouveau
président M.Meeus qui arrive peu de temps après le nouveau DG M.Khallouf arrivé en mai 2010.
Aujourd’hui Théolia veut se recentrer sur l’éolien et l’exploitation de parcs pour compte propre. L’idée est de stabiliser ses revenus, que ceux-ci deviennent plus prévisibles. Ceci a
été rendu possible grâce à la fin de la menace du remboursement anticipé des Océanes 2014 qui a permis au groupe d’investir à nouveau.
Toutefois, le groupe doit se battre sur deux points :
• la recherche de financement
• l’obtention de permis de construire pour ses futurs parcs
En effet, Théolia a du mal a boucler les financements des parcs à construire en ce moment en raison de la contraction du crédit bancaire. Par ailleurs, le groupe rencontre des difficultés,
notamment à cause du loby nucléaire, à obtenir les permis de construire nécessaires à la mise en oeuvre de ses projets (les démarches administratives sont très lourdes et peuvent
prendre plusieurs années pour l’obtention de tels permis).
Perspectives pour les investisseurs
L’année dernière le contrôle du groupe a été repris par des investisseurs institutionnels français, qui sont par nature des investisseurs de long terme.
La nouvelle direction communique moins qu’avant, mais réalise un vrai travail de concentration et renforcement de l’activité. L’idée pour le groupe est de rechercher des revenus qui soient
récurrents et prévisibles comme nous l’avons dit.
L’avenir est fait de "si" et se conjugue au conditionnel, mais nous croyons au potentiel du groupe :
si Théolia obtient ses financements, des chantiers de construction seront lancés et le groupe sera alors en passe de réussir sont pari consistant à stabiliser et assurer ses cashflows

• la politique de recentrage sur l’éolien devrait lui permettre de se désendetter et de solidifier ses bases financières en cédant des actifs non stratégiques
les pays émergents pourraient encore jouer un rôle de relais de croissance, au Maroc notamment où le groupe est à un stade avancé de développement. Les projets y sont sousévalués
car ils ne sont pas encore en place, mais si ils se concrétisaient cela revaloriserait de fait la société

enfin, les investisseurs financiers qui sont au capital de la société : institutionnels, Amundi, le Hedge Fund CRC, … sont un gage de sécurité et montrent que beaucoup ont
confiance en la capacité du groupe à : générer des résultats récurrents, solidifier le bilan et faire (re)connaître la marque et le savoir faire Théolia.

L’obligation convertible Théolia 2% 2014
Comme nous l’avons mentionné, les clauses régissant la convertible ont changé, vous pouvez trouver les nouvelles conditions ici (FUTUREN : Communiqué du 20-07-2010) par
exemple.
Le ratio de conversion : chaque OC donne • droit à 8,64 actions
• L’option d’échange est valable jusqu’au 31/12/2014
Le 1er janvier 2015, l’OC est remboursée 15,29€ (à la demande du porteur, sinon vous toucher 0,1% par an jusqu’en 2041 donc ne pas oublier de le faire, c’est très simple par
internet si vous avez un compte titre)

• Coupon annuel de 0,42 € payé le 2 janvier de chaque année.
28/2/2011 -11
02/01/2012 0,42
02/01/2013 0,42
02/01/2014 0,42
01/01/2015 15,29
TRI 11,77%
TRI de la convertible Théolia 2,7% 2014
Le rendement théorique hors conversion est donc de 11,77%. Plus prosaïquement, si l’on regarde juste les gains. On investit 11€, et l’on va toucher en 4 ans : (0,42€ x 3) + 15,29€ =
16,55€. Soit un gain de 5,55€ et une performance d’un peu plus de 50% en 4 ans. Si l’action s’appréciait comme nous pensons qu’elle peut le faire, le gain pourrait en plus être supérieur.
Evidemment, si le rendement est si intéressant c’est parce que le titre et la société sont risqués. Il faut donc investir parcimonieusement, pour compléter son portefeuille et avoir une partie
plus risquée avec un beau rendement. Mais ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier est particulièrement judicieux pour ce genre de titre.
Recommandation:
Au final nous recommandons donc :
Achat de l’obligation convertible Théolia 2% 2014 (Code Isin : FR0010532739) au cours de 11€ (ou
moins si vous le pouvez bien sûr, en clôture aujourd’hui elle cotait 10,90€ !)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech