Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 20/12/2011 08h13 → Actions : investir en Afrique sur la croissance africaine

Membre
Réputation :   15 

Depuis quelques temps je m’intéresse aux entreprises qui réalisent une part significative de leur activité en Afrique. J’ai l’impression qu’aujourd’hui les émergents traditionnels (BRIC) sont assez bien valorisé et qu’il existe des opportunités plus intéressantes en Afrique.

Dans cette démarche, je suis entré dans une optique long terme sur CFAO qui présente je pense un bon point d’entrée et qui a un rendement intéressant : CFAO ? Wikipédia(entreprise) et Cours CFAO, action CFAO, cotation CFAO, CFAO - Boursorama

Il y a cette semaine un dossier très intéressant d’investir sur l’Afrique qui fait le tour de la question et que je vous recommande : L?Afrique, un continent émergent à découvrir - Investir-Les Echos Bourse

Sociétés Française réalisant une part importante de leur activité en Afrique : Boloré, CFAO, Eutelsat, France Télécom, Total

Quelques extraits du dossier :

Investir a écrit :

Alors que la plupart des places mondiales vont terminer 2011 dans le rouge, trois Bourses africaines affichent des gains : l’Afrique du Sud et le Botswana (en monnaies locales seulement) mais aussi la Tanzanie. A l’heure où l’économie européenne fait grise mine et où les Bric (Brésil, Russie, Inde, Chine) montrent leurs limites, le continent noir devrait connaître une croissance de près de 6 % en 2012.

Investir a écrit :

L’Afrique connaît une période de forte croissance depuis le début des années 2000. Celle-ci a été à peine amputée par la crise financière de 2007 et la récession mondiale qui a suivi. Et les performances se sont améliorées depuis, dépassant dès l’an passé la barre de 5 %. Pour 2012, le FMI table sur une expansion de 5,8 % si l’économie mondiale croît à un rythme de 4 %.

Investir a écrit :

lorsque le PIB mondial a reculé, l’Afrique a encore progressé de 2,5 %.

Investir a écrit :

A l’horizon 2030, les économistes estiment la classe moyenne à 240 millions de personnes. Le marché de ces nouveaux consommateurs représentera alors 1.760 milliards de dollars par an, ce qui est plus que les 300 millions de consommateurs urbains chinois connectés à Internet qui dépensent aujourd’hui 1.400 milliards de dollars par an.

Hors ligne

 

#2 20/12/2011 08h56 → Actions : investir en Afrique sur la croissance africaine

Membre
Réputation :   512 

La réalité africaine est infiniment plus complexe que ce que la statistique économique veut bien laisser paraître. Chiffres et projections y sont largement hors-propos - sauf quand on parle démographie.

Chaque pays africain est susceptible d’imploser d’un jour a l’autre. Le cas ivoirien (hier la perle de l’Afrique de l’Ouest) est un cas d’école, mais ce n’est pas le seul.

En Afrique, la gestion des entités et des institutions est d’une opacité absolue, pour diverses raisons allant du poids de la tradition aux oppositions ethniques et/ou tribales, etc.

Chaque structure qui génère un profit est systématiquement vampirisée par le pouvoir en place et ceux qui gravitent dans son orbite (militaires, mafias, etc.). Une entreprise peut disparaître du jour au lendemain (d’un simple coup de crayon) pour peu qu’un ministre le décide - ce même ministre ayant des intérêts dans une entreprise concurrente, cela va sans dire.

L’état de droit n’existe nulle part. La gestion de l’économie (et de l’ensemble des affaires sérieuses) obéit a des lois qu’aucun européen ne peut appréhender ni même comprendre. Tout est ethnique, familial, tribal, communautaire, intéressé et calculé. La notion du bien commun n’existe pas. Seul le prestige du premier cercle compte.

Le téméraire qui ambitionne d’y investir ne peut le faire sur la base de chiffres, d’études ou d’analyses - mais sur la base de réseaux et de manipulations toutes plus alambiquées les une que les autres.

Les "terres d’opportunités" et autres fadaises marketing ficelées pour de grandes campagnes de relations publiques sont de la poudre aux yeux. La réalité, la vraie, ferait passer le Far-West des années 1840 pour Disneyland.

Dernière modification par thomz (16/03/2014 14h16)

Hors ligne

 

#3 20/12/2011 12h10 → Actions : investir en Afrique sur la croissance africaine

Membre
Réputation :   104 

Il reste malgré tout la bourse Sud-Africaine qui répond à nos normes, des pays correctement administré comme le Botswana, le Rwanda effectivement qui reste une dictature sans doute plus éclairée qu’ailleurs. Il y a également des bourses  importantes au Nigéria et au Ghana, mais investissement direct risqué … fait du prince.
Sinon il y a l’investissement indirect par notamment des minières et des plantations, des sicav et ETF qui souvent sont également investi en Afrique du nord voir au Moyen-Orient.

Hors ligne

 

#4 22/11/2012 15h24 → Actions : investir en Afrique sur la croissance africaine

Membre
Réputation :   15 

Frankymal a écrit :

Dans cette démarche, je suis entré dans une optique long terme sur CFAO qui présente je pense un bon point d’entrée et qui a un rendement intéressant : CFAO ? Wikipédia(entreprise) et [url=http://www.boursorama.com/cours.phtml?symbole=1rPCFAO

]Moteur de recherche[/url]
+ 48,5% entre la date d’achat en novembre 2011 et l’OPA de Toyota intervenu fin Août 2012 (+ le dividende d’environ 3,5%)

Frankymal a écrit :

Il y a cette semaine un dossier très intéressant d’investir sur l’Afrique qui fait le tour de la question et que je vous recommande : L?Afrique, un continent émergent à découvrir - Investir-Les Echos Bourse

Sociétés Française réalisant une part importante de leur activité en Afrique : Boloré, CFAO, Eutelsat, France Télécom, Total

J’ai suivit ensuite en prenant du Bolloré + 75% hors dividende depuis l’achat vers la même période et Eutelsat - 16,85% hors dividende.

J’ai passé sur Total et FTE qui ne sont finalement que très peu présent en Afrique par rapport à leur CA global et ai faillit passé sur Eutelsat pour les mêmes raisons mais je me suis finalement laisser tenter.

Au final, une belle plus value grâce aux deux valeurs les plus présentes en Afrique CFAO (71,5% du CA) et Bolloré (22,7%) qui ont affiché une belle performance!

Est ce que vous auriez de belle valeur se développant fortement en Afrique à partager ? Est ce que quelqu’un aurait un avis sur MTN le télécom sudaf ? Aussi, je cherche un broker qui permet d’acheter sur la bourse de joburg.

Hors ligne

 

#5 23/11/2012 15h32 → Actions : investir en Afrique sur la croissance africaine

Membre
Réputation :   116 

Frankymal a écrit :

Est ce que quelqu’un aurait un avis sur MTN le télécom sudaf ? Aussi, je cherche un broker qui permet d’acheter sur la bourse de joburg.

J’ai du MTN en portefeuille depuis 6 mois. Très belle boite, fortement implantée en Afrique et Moyen Orient, bilan très sain et rentabilité superbe ! En Afrique du Sud pas mal d’autres très belles boites, mais hélas souvent trop chère à mon gout. J’utilise SAXO Bank qui permet d’accéder à Johannesburg.

Hors ligne

 

#6 23/11/2012 16h29 → Actions : investir en Afrique sur la croissance africaine

Membre
Réputation :   104 

Quelques Africaines dans lesquelles, je suis investi

- SIPH plantation de caoutchouc essentiellement en Afrique de l’Ouest, actuellement le prix du caoutchouc est bas, bonne récolte en Asie et crise économique, cela crée une opportunité d’achat.

- TEXAF petit holding Belge actif au Congo un peu d’industrie, mais surtout de l’immobilier haut de gamme à Kinshasa.

- MP Nigeria issue de Maurel & Prom, producteur de pétrole au Nigéria dans une région peu risquée.

- NET 1 UEPS TECHNOLOGIES cotée sur le Nasdaq (UEPS) Universal Electronic Payment System.
Sud-Africaine: paiement dans des régions et par des populations peu bancarisées. Peu également servir comme carte d’identité, de sécurité sociale, pour voter…

- JP Morgan Africa: fond

Hors ligne

 

#7 23/11/2012 20h53 → Actions : investir en Afrique sur la croissance africaine

Membre
Réputation :   66 

Vous avez aussi LONRHO cotée à Londres.

Très diversifié tant en termes d’activités :
Agri-business (2/3 du CA), Hôtels, Infrastructures portuaires, compagnie aérienne…

et une présence dans toute l’Afrique sub-saharienne 

Progression importante du CA (double entre 2009 et 2011), premiers bénéfices qui arrivent et un endettement maîtrisé bien qu’en hausse

Capitalisation de 150M£ à mi-chemin entre son plus haut et son plus bas de l’année. Pour les investisseurs long terme qui pensent qu’un titre à 50% de monter ou de descendre à court terme le pricing est propice.

Je n’en possède pas encore mais y pense.


Parasite assumé et partageur

Hors ligne

 

#8 13/02/2014 12h45 → Actions : investir en Afrique sur la croissance africaine

Membre
Réputation :   47 

Lonhro a été racheté avec un premium de 98% pas mal…
Deux autres idées UK pour la croissance africaine (en particulier Nigeria) : Standard Chartered (banque commerciale) et PZ Cussons (Consumer)


"Most of this is common sense " T. Gayner | "If you sell, I'll buy" R. Kinder

Hors ligne

 

#9 16/03/2014 03h26 → Actions : investir en Afrique sur la croissance africaine

Membre
Réputation :   189 

Un petit up et je plussoie sur aerts. Special congrats à bajb qui, à la date du post, argumentait bien (donc pas de la chance) sur une valeur qui a ensuite doublé ! Il y a d’ailleurs de fortes chances que le rachat, bonne nouvelle à court terme pour les anciens actionnaires, était une mauvaise à long terme. Si le premium était du double, c’est sans doute que les acheteurs y voyaient… beaucoup plus.

Bajb, étiez-vous rentré sur votre idée, vous hésitiez à l’époque ?


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#10 16/03/2014 10h16 → Actions : investir en Afrique sur la croissance africaine

Membre
Réputation :   74 

Il y a aussi conduril en afrique.
Societe de btp portugaise faisant la plupart de son activite en Afrique.
C’est aussi une valeur grahamesque (enfin presque)
La valeur est toujours pas chere mais des interrogations sur ses marges, son autocontrole depuis des lustres, son avenir et sa croissance.
Nate de oddball en parle Oddball Stocks: A European net-net with a P/E of 2x and African upside
Puis un autre Conduril reports excellent results & massive insider buying | Alpha Vulture
Enfin un dernier de sylvain etienne :
Conduril : investir en Afrique à prix cassé

Edit : yes desolé etienne !!

Dernière modification par francoisolivier (16/03/2014 20h07)

Hors ligne

 

#11 16/03/2014 12h51 → Actions : investir en Afrique sur la croissance africaine

Membre
Réputation :   211 

C’est Etienne mais ce n’est pas bien grave ! wink J’aime bien Sylvain ! wink

Hors ligne

 

#12 16/03/2014 13h36 → Actions : investir en Afrique sur la croissance africaine

Membre
Réputation :   47 

L’Afrique a le vent en poupe sur le forum, c’est le dernier continent à fort potentiel de croissance donc c’est une opportunité d’investissement.
Quelques nouvelles idées UK à partager :
- Bango, qui est un intermédiaire de micro-transactions passant par l’opérateur mobile. Dans un continent ou la plupart de la population a un abonnement mobile et PAS de carte bancaire on a un très beau business.
- Avanti, un opérateur satellite spécialisé en zone émergentes et bande Ka (clients particuliers, institutionnels ou business)
- Afriag, le nouveau business du fondateur de Lonhro dont bajb a parlé précedemment
- Afren, un cousin de MPI (ex Maurel Prom) qui est plus diversifié (10 pays africains + Kurdistan)


"Most of this is common sense " T. Gayner | "If you sell, I'll buy" R. Kinder

Hors ligne

 

#13 16/03/2014 13h50 → Actions : investir en Afrique sur la croissance africaine

Membre
Réputation :   512 

Marrant: il y a deux ans j’écrivais sur cette même file comme "chaque pays africain est susceptible d’imploser d’un jour a l’autre. Le cas ivoirien (hier la perle de l’Afrique de l’Ouest) est un cas d’école, mais ce n’est pas le seul."

Depuis nous avons eu l’Egypte, la Lybie, la Centrafrique, le Mali, le Zimbabwe (bon, la décomposition de de dernier était déjà à un stade avancé) et le Kenya.

Demain nous aurons le Gabon, le Congo Brazaville, la RDC, le Sénégal (peut-être, c’est moins sûr).

Après-demain, l’Afrique du Sud, l’Algérie (ça c’est beaucoup plus sûr) et l’Angola.

D’évidentes perspectives de croissance ne riment pas avec profits pour les actionnaires des sociétés privées - a fortiori étrangers, et sans même évoquer le risque monétaire. L’exemple chinois ne suffit-il pas à illustrer la faiblesse des raccourcis trop hasardeux?

Messieurs, mais sur quelle planète vivez-vous?

Hors ligne

 

#14 16/03/2014 14h11 → Actions : investir en Afrique sur la croissance africaine

Membre
Réputation :   82 

Soudan (N&S) pas très fringants non plus. A mon avis investir en Afrique cela implique de connaitre parfaitement la situation géopolitique et géo-économique des pays en question.

Et de sélectionner des secteurs particulièrement résilients à l’instabilité (nationalisation, destruction, changement de régime, révolution, vols, saccages etc).

Dernière modification par BorderLine (16/03/2014 14h14)

Hors ligne

 

#15 16/03/2014 15h09 → Actions : investir en Afrique sur la croissance africaine

Membre
Réputation :   66 

Je vous rassure.
Pour Lonrho tout comme pour Mota Engil il y a quelques mois, je n’ai pas suivi mes convictions jusqu’au bout.
Un vrai âne bâté. J’espère que d’autres se seront montrés un peu plus conséquents…
Je me suis récemment positionné sur Conduril dont il est question plus haut et aussi sur l’Amérique du Sud via Duro Felguera cotée à Madrid.
Et je suis a priori décidé à les garder au moins trois ans.
Il faudrait pouvoir comme au casino pouvoir se faire interdire de façon temporaire…


Parasite assumé et partageur

Hors ligne

 

#16 16/03/2014 20h13 → Actions : investir en Afrique sur la croissance africaine

Membre
Réputation :   74 

J’ai pris une petite ligne de 1000€ sur conduril car dans le fond je suis d’accord avec thomas et je dirai que le carnet d’ordre et le risque de ne pas etre payer sont les 2 plus gros problemes de conduril.
Mais bon, l’inde et la chine sont aussi d’un autre point de vue menacé d’imploser.

Hors ligne

 

#17 16/03/2014 22h03 → Actions : investir en Afrique sur la croissance africaine

Membre
Réputation :   162 

On peut ajouter que l’un des problèmes des pays émergents, cela ne se limite évidemment pas à l’Afrique, est celui de la corruption. J’ignore d’ailleurs quel poste du plan comptable on doit utiliser pour les dessous de table.

C’est évidemment ironique, je veux dire qu’il est difficile de se fier pleinement à la comptabilité d’entreprises qui vivent dans des pays où la règle de droit est incertaine.

D’ailleurs, pour être à la fois juste et politiquement correct, il faut ajouter que la corruption ne touche pas seulement les émergents.

Hors ligne

 

#18 08/12/2014 20h16 → Actions : investir en Afrique sur la croissance africaine

Membre
Réputation :   113 

Pour la petite info, Mota-Engil a finalement réalisé son spin-off. Mota-Engil Africa côte donc sur Amsterdam (MEAFR:NA en code bloom). Et pour le moment rien de brillant.

Si j’ai bien compris l’opération, les "Mota-Engil rights" ne devraient donc plus exister puisque seuls les titres distribués aux actionnaires de Mota sont côtés (pas d’AK). La bataille commence donc avec mon broker afin de me faire livrer les titres qui me sont dûs.


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#19 08/12/2014 20h47 → Actions : investir en Afrique sur la croissance africaine

Membre
Réputation :   

Petit lien en rapport avec le sujet :

Investing in Africa - A Field Guide to Sub-Saharan Stock Markets

On peut y trouver une page dédiée aux courtiers accessibles pour les étrangers dans les différents pays Africains, pour les plus audacieux uniquement : selon mon expérience personnelle, il est déconseillé de s’exposer directement aux marchés africains. L’expérience de certains de mes amis me laissent à penser que deux marchés sont, malgré tout, plus sûrs que d’autres : le Maroc et le Ghana (j’enlève l’Afrique du Sud, qui est déjà plus connue par les investisseurs du forum). 

Pour l’anecdote, je suis quelques sociétés africaines/très présentes en Afrique, mais uniquement côtées sur des places boursières "structurées". Le hic ? Elles me semblent toutes correctement valorisées compte tenu du contexte (Seplat, PZ Cussons, CFAO, le marché de l’Afrique du Sud dans son ensemble, etc.).

Dernière modification par Coomberge (08/12/2014 20h50)

Hors ligne

 

#20 08/12/2014 21h42 → Actions : investir en Afrique sur la croissance africaine

Membre
Réputation :   211 

Je pense que vous pouvez également ajouter l’Ile Maurice à votre liste Coomberge.

Bolloré peut être également une piste à étudier, bien que ce ne soit pas un pure player.

COnduril n’est pas encore trop chère.

Disclaimer : je suis actionnaire de Conduril

Hors ligne

 

#21 09/05/2015 15h57 → Actions : investir en Afrique sur la croissance africaine

Membre
Réputation :   66 

Je ressors cette ancienne discussion
J’ai regardé récemment NASPERS holding média sud-africain ayant des participations en Chine et en Russie.
Un autre visage de l’Afrique !
HOME | Naspers


Parasite assumé et partageur

Hors ligne

 

#22 12/05/2015 17h42 → Actions : investir en Afrique sur la croissance africaine

Membre
Réputation :   

Puisque je vois que certains s’intéressent  à Duro Felguera (j’en ai) pour Amerique du Sud et que d’autres craignent la corruption dans les émergents.
Je signale que DF est pris dans une affaire de corruption au Venezuela qui lui colle aux basques.
Investir n’est pas simple.
Disons que au prix actuel DF n’est pas chère…

Hubisan

Hors ligne

 

#23 18/05/2015 19h29 → Actions : investir en Afrique sur la croissance africaine

Membre
Réputation :   -3 

J’ai investi dans une AV dans le JPMorgan Funds - Africa Equity A (acc) (perf) . LU0355584466

Le coût de souscription et de gestion restent élevés… Mais… Cela permet d’ouvrir des portes je pense.

Naspers Ltd Class N    311    Afrique du sud    10,01
Firstrand Ltd    103    Afrique du sud    6,72
Mtn Group Ltd    308    Afrique du sud    6,42
Aspen Pharmacare Holdings Ltd    206    Afrique du sud    4,64
Bidvest Group Ltd    310    Afrique du sud    4,33
Barclays Africa Group Limited    103    Afrique du sud    3,38
Sasol Ltd    309    Afrique du sud    3,09
Equity Group Holdings Ltd    103    Kenya    3,02
Mr Price Group Ltd    102    Afrique du sud    2,88
East African Breweries Ltd    205    Kenya    2,79

Cela reprend Naspers comme cité plus haut… 10,01% de participations…

Ce qui m’interresse , c’est aussi de voir le développement des autres pays d’Afrique à travers ce fond… Ce qui m’étonne est que la Côte d’Ivoire, ; le Ghana , la Guinée, le Nigéria, Le Cameroun sont absents… Hors investir en Afrique, pour moi, c’est là dedans. C’est là que je le potentiel de croissance africaine est…

Dernière modification par azorgues (18/05/2015 19h32)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech