Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 30/09/2010 10h42 → Augmenter ses dividendes en anticipant sur la baisse de l'euro ! (action, dividende, étranger)

Administrateur
Réputation :   1309 

Pour investir en actions étrangères, en zone $, on peut préférer les actions qui génèrent une partie de leur Chiffres d’Affaires à l’international (en zone €, en asie…).

Si le $ devait durablement baissé, les exportations de ces entreprises sont favorisées ou même sans cela, le chiffre d’affaires réalisés à l’étranger est mécaniquement augmenté. Il y a donc un phénomène de compensation plus ou moins partiel.

De ce fait, l’exposition au risque $ n’est pas aussi important qu’en ayant investi dans une société américaine qui tire 100% de son revenu sur le sol américain.

Mais on peut utiliser le raisonnement inverse, pour investir dans dans des devises solides, tout en gardant une optique de génération de flux.

Je pense à la Suisse, au Canada, à la Norvège ou à l’Australie, des devises fortes, soit par la bonne gestion du Pays (Suisse), soit parce que le sol est riche en matières premières (Canada, Norvège, Australie).

Dans ce cas, on peut vouloir s’exposer totalement à la devise, pariant sur son appréciation sur l’€.

Une solution est alors simplement d’investir dans une entreprise tirant l’essentiel de ces revenus localement, et générant du rendement, comme un opérateur téléphonique local ou une foncière locale.

En Suisse, comme opérateur télécom, il y a SwissCom (rendement sur dividendes actuel : 5%) ; au Canada il y a Telus (rendement sur dividendes actuel : 4,2%).

Au Canada on trouve de nombreuses foncières, qui ont l’avantage de verser un dividende mensuel.

Ainsi si le $ canadien s’apprécie de 20% sur l’€, le dividende perçu augmentera mécaniquement de 20%.

Inconvénients

Au niveau timing, ce n’est + trop le moment, par exemple le Franc Suisse s’est déjà beaucoup apprécié. D’autre part, indépendamment de la devise, Swisscom par exemple est très cher d’un point de vue "value" par rapport à France Telecom. Même 20% de hausse du France Suisse, donc 20% de hausse du dividendes en €, ne ramènera pas le dividende au niveau de France Telecom.

La fiscalité du dividende n’est pas forcément avantageuse. Notamment prélèvement à la source de 35% difficilement récupérable dans le cas de la Suisse.

L’évolution des devises est volatile, donc on peut percevoir un dividende annuel "au mauvais moment". Là les foncières canadiennes ont un vrai atout avec leur dividende mensuel, qui va lisser la volatilité de la devise.

Même si les 4 pays citées ont des devises solides (bien plus solide que l’€ à mon sens), une remonté de l’€ n’est pas à exclure (le pire n’est jamais sûr !). Auquel cas on serait perdant, sur la fiscalité, sur la devise, et sur le prix initial payé ! :-)

Mots-clés : action, dividende, étranger

Hors ligne

 

#2 30/09/2010 17h33 → Augmenter ses dividendes en anticipant sur la baisse de l'euro ! (action, dividende, étranger)

Membre
Réputation :   

Des noms de foncières canadiennes ?

Hors ligne

 

#3 30/09/2010 17h42 → Augmenter ses dividendes en anticipant sur la baisse de l'euro ! (action, dividende, étranger)

Administrateur
Réputation :   1309 

Si vous cherchez une liste des foncières canadiennes, regardez la compostion de l’ETF iShares S&P/TSX Capped REIT Index Fund (XRE) :
Site Entry

La foncière la plus connue et la plus grosse est RioCan (centres commerciaux).

Hors ligne

 

#4 02/10/2010 12h25 → Augmenter ses dividendes en anticipant sur la baisse de l'euro ! (action, dividende, étranger)

Administrateur
Réputation :   1309 

Pour info j’ai ajouté quelques foncières Canadiennes dans les listes d’actions :
http://www.devenir-rentier.fr/bourse_ac … cotees.htm

Hors ligne

 

#5 02/10/2010 13h20 → Augmenter ses dividendes en anticipant sur la baisse de l'euro ! (action, dividende, étranger)

Membre
Réputation :   401 

Les foncières américaines ou canadiennes que je connais ne publient pas tous les 6 ou 12 mois la valeur de marché de leurs actifs immobiliers, mais seulement la valeur comptable. Du coup, on ne sait combien vaut réellement ce patrimoine, mais seulement le montant de loyer qu’il rapporte, ce qui est insuffisant pour déterminer l’ANR par action et le comparer au cours de bourse:

- plus exactement, je regarde l’indicateur Décote du Cours sur ANR/action x (1-LTV). Plus c’est élevé, mieux c’est. C’est une des principales composantes de mon analyse multicritères permettant la sélection des foncières.

Connaissez-vous des REITs américaines ou canadiennes publiant semestriellement ou annuellement la valeur de marché de leur patrimoine et/ou leur ANR?

Hors ligne

 

#6 02/10/2010 13h56 → Augmenter ses dividendes en anticipant sur la baisse de l'euro ! (action, dividende, étranger)

Membre
Réputation :   94 

Encore un sujet sur lequel je suis très dubitatif. Si l’évolution des changes était évidente, le flux serait très puissant et le nouvel équilibre serait très rapidement atteint. N’oubliez pas qu’il s’échange 3.000 milliards de dollars chaque jour sur le marché des changes; ce sont des enjeux extraodinaires qui font que si des techniques de prédiction existaient, le potentiel de gain aurait attiré nombre d’investisseurs.
Je pense que nous sommes exactement dans le même cas de figure que les cours boursiers : bien malin qui est capable de deviner quel sera le cours dans une heure.
La preuve : s’il existait il serait infiniment riche.
Parier sur l’avenir est la motivation de 95% des transactions. C’est pour ça que les 5% restants trouvent des contreparties à leurs décisions d’investissement. Sur ce blog, nous sommes tous attachés à des perspectives de long terme et le mot "actif" revient très souvent. Bref, nous nous intéressons à des entreprises qui ont un patrimoine et qui en tirent profit au bénéfice des actionnaires.
Ne nous égarons pas.
Cher Philippe, vous pronez une approche Value sur ce blog mais je ressens régulièrement la tentation chez vous : parier sur les changes, spéculer sur BP. Excusez un adepte de vous rappeler à votre doctrine.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#7 02/10/2010 22h58 → Augmenter ses dividendes en anticipant sur la baisse de l'euro ! (action, dividende, étranger)

Administrateur
Réputation :   1309 

zParisien a écrit :

Connaissez-vous des REITs américaines ou canadiennes publiant semestriellement ou annuellement la valeur de marché de leur patrimoine et/ou leur ANR?

Non. Comme je le dit dans l’autre file, elles publient le FFO mais pas l’ANR. L’ANR, il est calculé par des sociétés comme https://www.greenstreetadvisors.com/ et parfois l’information filtre sur le net, mais sinon il faut payer.
Par contre, on peut regarder le ratio EV/Ebitda, donné par www.infinancials.com. Ça permet de comparer les foncières européennes et étrangères.

Jean-Marc a écrit :

Cher Philippe, vous pronez une approche Value sur ce blog mais je ressens régulièrement la tentation chez vous : parier sur les changes, spéculer sur BP. Excusez un adepte de vous rappeler à votre doctrine.

Il y a du vrai. :-)

Mais quand je lis que certains sont 100% foncières cotées, ce ne serait pas spéculatif pour eux d’avoir quelques foncières américaines, canadiennes ou autres, mais plutôt de la sagesse…

Pour BP, il faut aussi préciser que j’avais du Royal Dutch Shell en portefeuille. On va dire que c’était une diversification "agressive".

Hors ligne

 

#8 03/10/2010 19h44 → Augmenter ses dividendes en anticipant sur la baisse de l'euro ! (action, dividende, étranger)

Membre
Réputation :   15 

J’avoue rejoindre Jean-Marc sur la question des changes. Bien malin celui capable d’anticiper l’évolution des changes à l’avenir. On peut aussi se dire que l’euro ou le dollar sont bas et qu’ils vont s’apprécier à horizon 2 ans. J’éviterai donc de jouer sur les effets de change.

Sur BP par contre, ce n’était pas de la simple spéculation à mon avis mais cet investissement se rapprochait d’une approche value. Le cours de l’action s’était effondré à un point incroyable (destruction de valeur de 100 milliards). N’oublions pas que l’entreprise risquait une perte maximum de 50 milliards pour la marée noire alors qu’elle génère pas loin de 35 milliards de cash flows opérationnels par an.

En gros, il n’était pas si spéculatif que ça d’acheter du BP au plus fort de la crise.


Chaque semaine, mon portefeuille analysé sur http://valeuretperformance.posterous.com/

Hors ligne

 

#9 20/10/2010 12h03 → Augmenter ses dividendes en anticipant sur la baisse de l'euro ! (action, dividende, étranger)

Administrateur
Réputation :   1309 

Maintenant que j’ai vais avoir accès à plein de places internationales, je vais pouvoir élargir mon horizon d’investissement sur les actions.

Tjs dans la même logique :

=> Les actions hors de la zone Euro doivent avoir une présence mondiale et réaliser une grosse partie de leur CA hors de leur devise locale
=> Exception : les foncières cotées

Je me suis fait un petit tableau de parité :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_parite_20101023.gif

L’idée est de repérer facilement les places de marché sur lesquels l’EUR a un avantage, afin d’acheter des actions à la fois pas chère ET dans leur devise locale, ET encore + du fait de l’appréciation de l’Euro.

Hors ligne

 

#10 26/10/2010 07h40 → Augmenter ses dividendes en anticipant sur la baisse de l'euro ! (action, dividende, étranger)

Membre
Réputation :   

Si vous anticiper une baisse de l’€ alors regardez ce titre coté au Nasdaq :

UBCP    United Bancorp Inc Ohio (NASDAQ CM)

qui au cour d’aujourd’hui ( 8.19 $) offre un div de 7%

UBCP Prix historiques | Action United Bancorp, Inc. - Yahoo! France Finance

J’ai envoyé l’image du graph, je ne sais si celui ci figurera dans ce post !

Hors ligne

 

#11 26/10/2010 09h00 → Augmenter ses dividendes en anticipant sur la baisse de l'euro ! (action, dividende, étranger)

Membre
Réputation :   48 

Le DKK est par "nature" corrélé à l’euro car il ne doit pas fluctuer de plus de 2% par rapport à la monnaie unique.
Dans les belles valeurs danoises, on retrouve Novo Nordisk qui a décuplé son dividende en dix ans.

Hors ligne

 

#12 26/10/2010 10h25 → Augmenter ses dividendes en anticipant sur la baisse de l'euro ! (action, dividende, étranger)

Administrateur
Réputation :   1309 

swantonbomb a écrit :

Le DKK est par "nature" corrélé à l’euro car il ne doit pas fluctuer de plus de 2% par rapport à la monnaie unique.

Je ne savais pas ! Merci !

Lago a écrit :

Si vous anticiper une baisse de l’€ alors regardez ce titre coté au Nasdaq :

UBCP    United Bancorp Inc Ohio (NASDAQ CM)

qui au cour d’aujourd’hui ( 8.19 $) offre un div de 7%

UBCP Prix historiques | Action United Bancorp, Inc. - Yahoo! France Finance

J’ai envoyé l’image du graph, je ne sais si celui ci figurera dans ce post !

En fait une fois l’image envoyé, il faut copié collé l’url qui vous est donné dans votre message. :-)

Une small cap bancaire aux USA a 7% de rendement, je préfère encore prendre du FTE ! :-))

Hors ligne

 

#13 26/10/2010 13h21 → Augmenter ses dividendes en anticipant sur la baisse de l'euro ! (action, dividende, étranger)

Membre
Réputation :   

Certes 7 %
mais plus si le $ remonte.
Je tente le graph ou on voit que depuis 2004 pas beaucoup de volatilité .
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/325_ubcp.jpg

Hors ligne

 

#14 26/10/2010 16h11 → Augmenter ses dividendes en anticipant sur la baisse de l'euro ! (action, dividende, étranger)

Modérateur
Réputation :   1084 

Si on anticipe une baisse (ou une hausse) de l’€uro face à telle ou telle devise, le meilleur (et le plus simple) investissement serait de prendre une position sur le FOREX directement, plutôt que de mélanger un investissement en devise et sur des actions. Avec le levier qu’on peut y avoir, ça n’immobilise pas beaucoup de fonds.

Un gros inconvénient des actions étrangères à gros dividendes est qu’une partie du dividende est souvent prévelée à la source, et qu’il est difficile (et parfois couteux, et même impossible si les titres sont dans un PEA) de faire les démarches pour le récupérer  (voir Fiscalite dividendes : l’impôt sur le rendement par exemple). Est-il judicieux d’investir dans EADS (ou ArcelorMittal, ou d’autres) si on considère que le flux de dividendes représente une bonne partie de la valeur des titres, et qu’on ne touchera que 75% de ces dividendes ?

Pour ma part, vivant en zone Euro, et ayant donc presque toutes mes dépenses libellées en €uros (même si le prix de certaines "choses" que j’achète est en fait largement indexés sur le us$, comme les biens technologiques), je raisonne dans l’objectif de maximiser mon patrimoine (et/ou mon revenu) en €uros. Tout investissement en devise est (en gros, soit entre 90 et 110%) "couvert" contre la variation de change éventuelle. Avec un compte de marge sur Interractivebrokers.com (voir Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?), on peut investir sur des marchés financiers étrangers sans le risque de change (qui ne porte alors que sur la + ou - value non encore réalisée). 
Ceci ne m’empêche pas de prendre à l’occasion une position sur le FOREX, mais au moins je sais alors clairement ce que je risque et sur quelle devise.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#15 26/10/2010 16h48 → Augmenter ses dividendes en anticipant sur la baisse de l'euro ! (action, dividende, étranger)

Administrateur
Réputation :   1309 

GoodbyLenine a écrit :

Un gros inconvénient des actions étrangères à gros dividendes est qu’une partie du dividende est souvent prévelée à la source, et qu’il est difficile (et parfois couteux, et même impossible si les titres sont dans un PEA) de faire les démarches pour le récupérer  (voir Fiscalite dividendes : l’impôt sur le rendement par exemple). Est-il judicieux d’investir dans EADS (ou ArcelorMittal, ou d’autres) si on considère que le flux de dividendes représente une bonne partie de la valeur des titres, et qu’on ne touchera que 75% de ces dividendes ?

J’ai fait un billet sur le blog, avec capture d’écran de mes relevés :
http://www.devenir-rentier.fr/blog/rentier/article/200/
Globalement, hors du PEA, on ne s’en sort pas trop mal sur les actions étrangères et le prélèvement à la source et compensé très souvent par un crédit d’impôt.

Mais j’entends parfaitement vos arguments, qui m’ont plusieurs fois étaient soumis sur le forum.

J’aime alors à citer l’exemple du japon, où un investisseur japonnais actions/immobilier ce sera fait massacré il y a quelques années, alors que s’ils avaient des actifs étrangers (accessibles en 2 clics de souris) sa situation aura été bien meilleure.

Personnellement je vois mes actifs (corporels ou non) comme des cannes à pêche.

J’ai une canne à pêche qui est mon métier de consultant en informatique. Elle ramène de gros poisson, mais n’est utilisable que sur Paris et je dois surveiller ma canne à pêche pour ramener du poisson.

J’ai des cannes à pêches liés à mes sites Internet. De petits poissons, mais j’ai pas bcp à surveiller.

J’ai des cannes à pêches en action françaises, américaines, anglaises… Comme je suis buy & hold, je surveille très peu.

L’objectif est d’avoir toujours du poisson et de ne plus avoir à surveiller aucune des cannes à pêches quand elles seront suffisamment nombreuses et placées dans suffisamment de fleuves, ruisseaux, mers, océans… :-)

Hors ligne

 

#16 26/10/2010 16h56 → Augmenter ses dividendes en anticipant sur la baisse de l'euro ! (action, dividende, étranger)

Administrateur
Réputation :   1309 

Lago a écrit :

Certes 7 %
mais plus si le $ remonte.
Je tente le graph ou on voit que depuis 2004 pas beaucoup de volatilité .

Effectivement le beta est de 0,23 d’après Google finance, mais je maintiens qu’il y a mieux à faire. :-)

Hors ligne

 

#17 04/06/2012 09h14 → Augmenter ses dividendes en anticipant sur la baisse de l'euro ! (action, dividende, étranger)

Administrateur
Réputation :   1309 

Plutôt que bidouiller avec Excel, StockCharts.com permet d’avoir le graphique d’une action américaine en contre-valeur EUR.

Ici avec Berkshire Hathaway :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_stockcharts.gif

L’idée est de rajouter ":$XEU" au ticker (ici BRK/B).

Ici nous voyons que bien qu’en contre valeur EUR, Berkshire Hathaway évolue sur ses plus haut à deux ans, ce n’est pas le cas en USD.

Hors ligne

 

#18 04/06/2012 12h52 → Augmenter ses dividendes en anticipant sur la baisse de l'euro ! (action, dividende, étranger)

Membre
Réputation :   113 

Merci pour cette astuce. Vraiment très très pratique (je sais quoi faire pour occuper ma soirée …) !


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech