Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 27/09/2010 18h27 → Héritage : comment bien ou mieux préparer sa succession ?

Membre
Réputation :   69 

je sais bien que vous êtes tous dans la force de l’âge et que cette perspective vous semble plus ou moins lointaine… n’empêche que j’aimerais un peu avoir vos avis sur

l’actuelle loi TEPA et

quel % d’AV dans un patrimoine à transmettre selon vous ?


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#2 30/09/2010 22h31 → Héritage : comment bien ou mieux préparer sa succession ?

Membre
Réputation :   116 

Le problème de la fiscalité successorale a en partie été réglé en 2007, lors de la modification suite à l’élection présidentielle. En effet, pour beaucoup de français, avec un patrimoine moyen (residence principale + quelques placements), mariés ou pacsés, et 2 enfants, le problème est quasiment resolu par ceci :

* plus de droits de succession entre conjoints mariés ou pacsés
* abattement de plus de 157 000€ par enfant

Un petit exemple chiffré :

M et Mme DUPONT sont mariés sans contrat, ont 2 enfants et possèdent en commun un patrimoine de 500 000€. Ils n’ont fait ni donation, ni testament et ne possède aucune assurance-vie. Mr DUPONT vient à deceder. Mme DUPONT est proprietaire de 50% du patrimoine, elle garde donc 250 000€. Elle reçoit de plus 1/4 de du patrimoine de Mr, soit 62 500€ en franchise d’impôts. Chaque enfant reçoit donc 93 750€ et ne paye donc pas de droits de mutation (abattement). 

Au décès de Mme DUPONT son patrimoine est de 312 500€ (non revalorisé pour l’exemple). Chaque enfant reçoit alors 156 250€ en franchise de droit aussi (abattement).

On le voit bien, même sans assurance-vie on peut s’en sortir.

Reste les cas des personnes sans enfants, des patrimoines beaucoup importants etc….

L’assurance-vie prend alors toute son importance dans la strategie de transmission, au même titre que les testaments, donations, changements de regimes matrimoniaux et autres montages juridiques.

En esperant avoir eclairé votre lanterne.

Dernière modification par Rodolphe (30/09/2010 22h32)

Hors ligne

 

#3 01/10/2010 14h05 → Héritage : comment bien ou mieux préparer sa succession ?

Membre
Réputation :   69 

Merci Rodolphe,

je partage votre point de vue sur les avantages dont bénéficie désormais le conjoint survivant (25 % en pleine propriété du capital du défunt ou 75 % en usufruit; (auparavant, ce n’était que 25 % en usufruit…)

Mon notaire consulté par ailleurs m’a répondu que l’on pouvait placer au maxi à peu près 50 % de son patrimoine en AV (il dit çà, le pauvre, car il ne touche rien dessus, c’est sorti de la succession…)

Je me pose la question de mettre la barre plus haut ou même à 100 % (est-ce interdit ?)

Je pense que si l’Etat modifie encore dans le futur la fiscalité successorale de l’AV, il faudra encore arbitrer dans notre patrimoine.

du cousu-main !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#4 01/10/2010 15h44 → Héritage : comment bien ou mieux préparer sa succession ?

Membre
Réputation :   116 

A ma connaissance il n’y a pas de reserve au montant maxi en assurance-vie. Pour autant quel est l’interêt de me mettre tous ses oeufs dans le même panier ??? Quelque part c’est se priver d’autres types d’investissements :

actions et obligations en direct,
SCPI sans empiler les frais déjà élévés,
effet de levier du crédit,
et tout autres formes de placement non "mettables" en AV

Les avantages (exo de droits de successions) me paraissent insuffisants pour justifier un tel investissement. D’autant plus, que de nombreuses techniques autres existent. Donc votre Notaire a raison.

Enfin l’exoneration en assurance-vie est plafonnée, et les regles changent pour tous versements après 70 ans.

(A titre personnel, j’ai desinvesti sur mes contrats d’assurance-vie pour faire du direct.)

Hors ligne

 

#5 01/10/2010 16h52 → Héritage : comment bien ou mieux préparer sa succession ?

Membre
Réputation :   69 

Rodolphe a écrit :

Pour autant quel est l’interêt de me mettre tous ses oeufs dans le même panier ?

D’accord avec vous sur le fond;

Le nec plus ultra serait un souscripteur d’AV ayant signé son contrat avant 1991, versé ses primes avant 1998, en étant âgé de - de 70 ans : exonération totale des capitaux transmis.

on va dire que c’est l’oiseau rare… (ceci étant, quand j’étais commercial en AV en 1983, le client le plus riche avait mis 45 MF dans son contrat, je pense que l’exonération a du jouer pour son héritier)

Ensuite, une succession quand il y a eu plusieurs unions, séparations etc… devient très compliquée !

Rodolphe a écrit :

D’autant plus, que de nombreuses techniques autres existent.

détails bienvenus !

Dernière modification par JOB (01/10/2010 16h54)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#6 01/10/2010 17h47 → Héritage : comment bien ou mieux préparer sa succession ?

Membre
Réputation :   116 

En ce qui concerne les solutions permettant de "contourner" d’eventuels droits de succession les solutions sont multiples :

* donations : chaque parent peut donner à chacun de ses enfants jusque 156 974E. Et ce montant est remis à 0 tous les 6 ans. On peut également ruser en donnant en Nue-propriété ce qui majore d’autant les montants donnés (la Nue-propriété valant moins que la Pleine Propriété)
* pour avantager le conjoint, tout l’arsenal des changements de regimes matrimoniaux et avantages matrimoniaux divers (clause de preciput etc…)
* montage à base de stés avec endettement, ce qui permet de transmettre pour une valeur quasi-nulle.
* et bien sur en complement l’assurance-vie quand même.

Le mieux quand la situation est complexe, et que l’on veut faire du sur-mesure, est de s’adresser à des professionnels (Notaire, avocat fiscaliste etc….)

Hors ligne

 

#7 02/10/2010 12h32 → Héritage : comment bien ou mieux préparer sa succession ?

Membre
Réputation :   69 

Merci

je me pose une question sur les donations au conjoint (76K€ tous les 6 ans), l’éventuel cumul de ces donations s’impute-t-il sur la succession après le décès ou non ?


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#8 02/10/2010 14h09 → Héritage : comment bien ou mieux préparer sa succession ?

Membre
Réputation :   116 

Aux sens fiscal non, si la donation a plus de 6ans. Au sens civil, oui, pour respecter la reserve des enfants.

Hors ligne

 

#9 22/07/2011 12h31 → Héritage : comment bien ou mieux préparer sa succession ?

Membre
Réputation :   

Attention, le délai de 6 ans repasse à 10 ans cet été (2011).

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech