Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 06/07/2012 11h09 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   554 

D’accord avec les remarques de Philippe et Rodolphe. Si l’Etat entre dans l’actionnariat, on aura une boîte de fonctionnaires en plus :-)

Hors ligne

 

#27 06/07/2012 11h15 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   

C’était pas déjà le cas avec les financements et autre prime à la casse !!


Forum généraliste ( gaming, cinéma, série, games of thrones,  etc …)http://www.generation-geek.fr/

Hors ligne

 

#28 06/07/2012 11h16 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   83 

J’en détient un peu via FFP. Je commence vraiment à douter de la gestion de cette entreprise. Ca va mal et ils ne font rien. La période de prime à la casse était l’occasion pour faire passer des coûts de réformes structurelles.

Le choix a été de maintenir les investissements et les emplois, c’est louable mais on est dans un boite qui brule 1Mds€ de cash par semestre alors qu’elle est valorisée 2.5Mds€. A part la chine, je ne suis pas sur que les autres pays émergents soient rentables non plus. Avoir des objectifs de chiffres d’affaire c’est bien pour une boite en bonne santée, mais ce n’est pas le cas ici.

Bref on est dans un situation si ça passe génial (survie assez longue pour avoir des relais de croissance dans les émergents, attente de la reprise en Europe), sinon c’est catastrophique. Il vont solder ces qui reste  de potable, les actionnaires vont se faire diluer (AK avec GM, participation de l’état qui ne va pas aider à une saine gestion).

Je considère la probabilité de recovery bénéfique aux actionnaires actuels est faible.

Hors ligne

 

#29 06/07/2012 12h50 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   158 

Je considère de mon côté que Peugeot est un pari à tenter…

Certes il y a des difficultés (évoquées précédemment dans cette file).

Je me dis néanmoins qu’avec "l’aide" de GM, la puissance de la famille derrière et l’attrait de la marque l’entreprise doit pouvoir s’en sortir.

Quand on voit ce que VW a fait avec skoda…

Hors ligne

 

#30 06/07/2012 13h54 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Administrateur
Réputation :   1307 

Cette file me fait un peu penser à celle de Nokia.

Tous les mois c’est moins cher et c’est une super occas…

Tous les mois l’entreprise perd de l’argent et des parts de marché.

J’ai vraiment du mal à comprendre la popularité des entreprises qui perdent de l’argent sur ce forum.

Entre prendre le "pari" d’une fusion réussie entre Pringles et Kellogg :
- Cas 1 : la fusion est un succès avec synergie et levier opérationnel : Kellogg devient une super super vache à lait et sa valorisation prend 20% sur les 3 prochaines années
- Cas 2 : la fusion n’est pas un succès, il n’y a pas de synergie : Kellogg reste une super vache à lait et sa valorisation progresse au rythme de l’inflation

Et celui d’une recovery de Peugeot :
- Cas 1 : recovery et l’entreprise vivote comme elle le fait depuis des années avec un cours qui monte et qui baisse
- Cas 2 : l’entreprise "coule", l’Etat rentre au capital + augmentation de capital dilutive au pire moment et l’entreprise continue à vivoter avec un cours durablement bas.

Peugeot évolue sur une industrie qui est intrinsèquement "pourrie" : il n’y a que le haut de gamme qui est rentable en Europe (Audit, BMW). Sinon la majorité des consommateurs ne sont pas  attachés aux marques de moyenne gamme et achètent aux moins chers, voir reportent leur achat en cas de récession ou crainte de récession. Pour combler le tout les investissements sont lourds avec de gros coûts fixes.

Hors ligne

 

#31 06/07/2012 14h13 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   512 

Les constructeurs automobiles sont toujours les premiers a prendre les recessions dans les dents. Si on veut acheter bradé, c’est qu’on est pret a braver les élements.

Peugeot cotait quatre fois son prix actuel au moment ou commencait la crise des dettes souveraines - il y a exactement un an. Ne gagnerait-on pas a remettre les choses en perspective?

L’entreprise est innovante, reconnue dans le monde entier comme pionnière en matiere de design, d’ingénierie et de mécanique sportive; elle est d’un intérêt stratégique pour la France et occupe une place de choix dans son patrimoine économique.

C’est aussi l’un des groupes industriels européens les plus actifs en dépôts de brevets, avec deux marques (Peugeot et Citroen) qui bénéficient d’excellentes images et de réseaux de vente étendus dans le monde entier.

Les ventes s’érodent en Europe, c’est la crise - et alors? Cela ne durera pas éternellement, à moins que les Européens finissent tous par se déplacer en vélo, comme en Union Soviétique autrefois.

PSA est à vendre pour 2,5 milliards d’euros, avec en prime l’Etat Francais qui se dit prêt a allonger la trésorerie manquante en cas de coup de grisou.

What else?

Dernière modification par thomz (17/05/2013 22h22)

Hors ligne

 

#32 06/07/2012 14h34 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Administrateur
Réputation :   1307 

thomz a écrit :

Les constructeurs automobiles sont toujours les premiers a prendre les recessions dans les dents. Quand on veut acheter cheap, c’est qu’on est pret a braver les elements. Peugeot cotait quatre fois son prix actuel au moment ou commencait la crise des dettes souveraines - il y a exactement un an.

Thomz,

Si c’est conjoncturelle et non structurelle, comment expliquez-vous que les constructeurs automobiles outre-rhin ou même dans une moins mesure Renault (via Nissan) aient rebondi tandis que Peugeot et Fiat (dans une moindre mesure) s’enfoncent ?

Hors ligne

 

#33 06/07/2012 14h51 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   512 

Je vous concede bien volontiers l’existence de problemes strucurels chez Peugeot. La ou nous divergeons, c’est sur la capacite du groupe a surmonter ces derniers.

Hors ligne

 

#34 06/07/2012 15h02 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   116 

thomz a écrit :

Rodolphe, pardon mais la comparaison avec FT est completement caduque.

Thomz,

Je ne comparais Peugeot avec FTE, mais j’indiquais, avec l’exemple récent de FTE, que la gestion de l’État sur ses participations directes, ne me rassurait pas.

Sinon je suis d’accord avec IH sur le segment automobile généraliste : gros investissements, nécessité de toujours innover et changer sa gamme, rentabilité aléatoire en fonction de la conjoncture, grosse concurrence. Plusieurs constructeurs généralistes (comme Peugeot) ont déposé le bilan ces dernières années. Ce n’est pas très rassurant. Le contre-exemple est le groupe VW-Porsche, mais pour combien de temps encore ?

Hors ligne

 

#35 06/07/2012 16h39 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   512 

Rodolphe a écrit :

Je ne comparais Peugeot avec FTE, mais j’indiquais, avec l’exemple récent de FTE, que la gestion de l’État sur ses participations directes, ne me rassurait pas.

Alors, nous sommes d’accord. Mais dans le cas de Peugeot, je doute que l’Etat joue un quelconque role de gestion.

Hors ligne

 

#36 12/07/2012 16h03 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   66 

A tout le moins, j’ose espérer que la fermeture d’Aulnay et le licenciement de ces 8 000 ouvriers fera prendre conscience au gouvernement du grave déficit de compétitivité de la France (qui se dénote par le cruel déficit du commerce extérieur).

Comment justifier que l’Italie et l’Allemagne aient encore une industrie puissante alors que celle-ci se réduit graduellement à peau de chagrin en France. Hormis quelques fleurons sur des secteurs bien spécifiques (je pense à EADS notamment), la part des secteur primaires et secondaires décroît bien trop fortement et un pays ne peut vivre que du secteur tertiaire.

Pour exemple, selon le CIA Factbook 2011, le secteur tertiaire représente 79,4% du PIB en France, 73,4% en Italie, 73,1% aux Pays-Bas, 70,6% en Allemagne. La france a donc un déficit de secteur secondaire et primaire de 5% comparé à ses principaux partenaires et concurrents.

Dernière modification par Ratpack (12/07/2012 16h04)

Hors ligne

 

#37 12/07/2012 18h11 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   512 

Ratpack a écrit :

La part des secteur primaires et secondaires décroît bien trop fortement et un pays ne peut vivre que du secteur tertiaire.

C’est d’autant plus tragique que nous avons l’un, voire le meilleur réseau d’infrastructures au monde et une longue tradition d’excellence industrielle.

Sans compter notre main-d’oeuvre hautement qualifiée, notre position stratégique en Europe, notre Etat de droit qui fonctionne plus que bien, et notre exceptionnel savoir-faire dans quasiment tous les domaines, excepté peut-être l’éléctronique.

Mais après la pluie, le beau temps.

Dernière modification par thomz (17/05/2013 22h22)

Hors ligne

 

#38 13/07/2012 08h29 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Administrateur
Réputation :   1307 

thomz a écrit :

Mais après la pluie, le beau temps.

Thomz,

C’est avec ce type de phrase que j’ai un peu de mal dans vos différents propos.

Vous disiez un peu la même chose pour Nokia : "les parts de marché, ça va, ça vient".

Et bien non, quand il y a des problèmes structurels, ce n’est pas après la pluie le beau temps…

C’est la pluie, puis l’averse, puis les grêlons…

Regardez ce qui s’est passé avec Thomson Multimedia, devenu Technicolor… Regardez ce qui se passe avec Air France…

Il y a eu des recovery, par exemple Alstom et Scor, mais votre phrase laisse penser que c’est systématique, qu’il faut juste attendre des jours meilleurs.

Mais c’est faux.

Et absolument rien ne laisse présager d’un recovery de Peugeot ou de la France…

Tout au plus pour Peugeot on peut dire que néanmoins la décote actuelle par rapport à la valeur intrinsèque intègre cette incertitude.

Hors ligne

 

#39 13/07/2012 09h22 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   512 

IH a écrit :

Absolument rien ne laisse présager d’un recovery de Peugeot ou de la France…

Nous sommes en complet désaccord.

Au contraire de vous, j’ai la certitude que l’avenir sera exceptionnel; que la France sera l’un des pays pionniers en matiere de recherche, d’agriculture, d’industrie, de technologie, d’education, de sante et de culture; que dans quarante ans, vous serez un pepe completement depasse par le mode de vie de vos enfants; les crises, meme les pires, se terminent toutes un jour.

Dans quarante ans, et meme dans surement moins, vous serez citoyen de la premiere puissance industrielle, scientifique, commerciale, agricole et financiere du monde - l’Europe!

Mes grands parents ont fui la famine, puis la deportation. Ils ont tout perdu, deux fois en l’espace de vingt ans. Que valent les soucis actuels - recession, endettement…. c’est du papier tout ca! - face aux perils que eux ont connu? Faites-moi rire!

Poser le probleme tel que "la recovery ou le péril", c’est ridicule! Celui qui lit l’histoire a travers un tel prisme est completement à côté de la plaque, lobotomisé par les medias et autres machines à parler!

Réveillez-vous! Quelqu’un de votre qualite, c’est insupportable de vous lire ainsi!

Au sujet du cas Peugeot, j’entends bien vos arguments capitalistiques: La France va-t-elle suivre le chemin de l’Angleterre, et abandonner son industrie automobile? Peugeot va-t-il faire faillite et disparaitre? Les Martiens vont-ils debarquer a Paris et reduire la population francaise en esclavage?

Personellement, je ne le crois pas. Et plus vous aurez peur, plus je serai cupide.

Peut-etre n’avez-vous ni ma patience, ni ma lubie d’acheter au son du canon. Et j’aime bien courrir dans les maisons en feu. Chacun ses problemes après tout.

Je suis tout a fait pret a engager 2% de mon capital en soutien de mon raisonnement. Dans cinq ans, je serai soit un idiot, soit un genie - c’est ainsi. Il faut savoir prendre des risques, il faut savoir equilibrer ces derniers, et il faut savoir donner du temps au temps.

En reponse au dernier point que vous soulevez, je n’ai pas investi dans Air France, mais dans Peugeot - ne me faites donc pas dire ce que je n’ai pas dit.

Dernière modification par thomz (17/05/2013 22h26)

Hors ligne

 

#40 13/07/2012 09h30 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Administrateur
Réputation :   1307 

Effectivement nous divergeons beaucoup mais je comprends mieux votre propos et croyez bien que je serais le premier content que votre scénario se réalise ! :-)

Hors ligne

 

#41 13/07/2012 11h48 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   24 

Le probleme de PSA en quelques mots:
-60% des ventes en Europe. Faible presence sur les emergents
-Taille moyenne et donc difficultes a financer/absorber les couts de R&D
-R&D non modulaire contrairement a VW par exemple (cad qu’ils doivent reinventer la poudre pour chaque nouveau modele au lieu d’avoir des platformes communes a plusieurs modeles)
-Pas credible sur le segment premium ou les Allemands sont dominants (a part peut-etre Citroen mais avec une part de marche tres reduite)
-Une famille Peugeot qui n’a pas voulu etre diluee et a donc retarder/limiter l’ouverture du capital
-Une presence en Chine ridicule (j’y vis). 3.4% de part de marche. Ils ont pratique pendant des annees le tango a la Francaise des boite trop politisee. Un pas en avant puis un pas en arriere. Contrairement a VW qui a maintenu le cap et augmente ses investissements meme dans les mauvais moments.

Alors ca va etre chaud malheureusement. Il y aura sans doute des forts mouvements haussiers et baissiers pour les speculateurs car PSA est important en France et en Europe et aura donc des soutiens politiques.

Pour ma part je ne suis positionne que sur les obligations PSA. C’est moins dangereux, tres rentable, et je ne pense pas qu’il y aura de faillite. Pire des cas elle sera absorbee par un concurrent apres la crise en Europe.

Hors ligne

 

#42 13/07/2012 13h46 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   52 

Il est compliqué le dossier Peugeot.

Pour le coté sentimental, c’est la marque de mon vélo, de ma mobylette, de ma première voiture. Et au delà de toute considération économique, ça fait de la peine de voir cette entreprise perdre pied autant.

Le grand problème de la France pour un grand nombre de domaines économiques c’est qu’elle spécialisée dans le bas-moyen de gamme et que ça devient franchement la guerre depuis que tout devient de plus en plus facilement exportable avec la libre circulation des biens et services.
L’un des rares secteurs qui continue à cartonner en France, c’est le luxe! Et ce n’est pas un hasard.
L’avantage compétitif de l’Allemagne, c’est très surjoué. Le coût salarial est légèrement supérieur en Allemagne par rapport à la France donc l’argument compétitivité entre les deux deux est faux.
Les Allemands ont surtout le bonheur d’être spécialisé dans le haut de gamme, les machines outils, des secteurs porteurs avec une faible concurrence.
Alors, on pourrait tous s’aligner sur l’Allemagne mais on risque de se se faire mal car le marché haut de gamme reste une niche non extensible à l’infini. Et le travail de changement d’image ne se fait pas du jour au lendemain. La France est loin d’être moribonde mais il faut s’ouvrir à de nouveaux secteurs porteurs de croissance. Mais là, il nous faut des dirigeants avec une grande vision de long terme. L’avenir nous le dira.

Il me semble que le management et la famille Peugeot (qui a racheté des actions au fur et à mesure de la descente) ont essayé tant bien que mal de préserver les emplois en France toutes ces dernières années. On peut difficilement leur mettre sur le dos les fermetures alors que l’entreprise perd des sommes colossales maintenant. Peugeot est structurellement en surcapacité ce n’est pas nouveau. Si ce problème se règle, l’entreprise pourrait retrouver de la marge sur le long terme. Mais l’autre grand problème, c’est la conjoncture européenne à court-moyen terme pour Peugeot et le temps joue vraiment contre elle.

J’avais des obligations convertibles revendues avec une petite plus value il y a quelques temps. Honnêtement, même les obligations deviennent risquées au jour d’aujourd’hui. Il faudrait faire une analyse poussée pour montrer que le rendement/risque de l’obligation est supérieur sur l’action maintenant que le risque de faillite est non négligeable.

On peut quand même s’attendre à un soutien politique fort dans le pire des cas. Mais tout est possible au niveau où en est rendue la capitalisation (un peu plus de deux milliards). Peut-être une OPA (même si les Peugeot veillent) ? C’est dur de se positionner vu que le support est cassé toutes les semaines. Une belle valeur pour les traders pendant quelques temps on dirait en tout cas.


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#43 13/07/2012 14h37 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   146 

Peugeot était assis sur une rente ( achat patriotique, petites voitures … ), ils n’ont pas assez innové et plouf

Hors ligne

 

#44 13/07/2012 17h20 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   421 

La vie s’étant chargée de m’apprendre que je n’étais ni idiot ni génial, ca sera sans moi.
Même les days trader semblent préférer France Telecom et Neopost !


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#45 13/07/2012 17h28 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   11 

j’ai depuis quelques mois le sentiment que le groupe PSA va disparaitre dans un avenir pas très lointain … le rapprochement avec GM était notamment l’indice le plus important mais comme dit plus haut, le groupe (surtout Peugeot) ne sort plus d’innovation…

le HDI qui a fait la fortune de PSA ainsi que les modèles qui faisaient rêver (genre 406 coupé pininfarina etc ) n’ont pas été remplacé …
seul citroen arrive encore à s’en sortir avec quelques modèles sympatoches (série DS).

autant au début des années 2000 je voyais l’intérêt d’être actionnaire de cette valeur, autant maintenant même bradé je ne vois pas l’intérêt … perte importante, incapacité de se relever de la fin de la prime à la casse 
dette énorme dont la note vient d’être abaissée …

même quand ils annoncent un plan important de suppression d’emploi et d’économie, l’action s’effondre… plus personne ne croit en ce dossier à l’heure actuelle

sans autre information ou nouvelle, il me semble peu prudent d’acheter cette action.

Hors ligne

 

#46 13/07/2012 17h45 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   52 

En revanche le holding FFP continue de prendre l’eau avec une grosse décote sur de belles participations type Orpea, SEB.
Ca me paraît bien pour jouer la recovery de Peugeot avec le minimum de risque.


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#47 13/07/2012 19h21 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   143 

J’aurais du mal à être actionnaire d’UG, mais j’ai une belle ligne de FFP.

Hors ligne

 

#48 13/07/2012 22h33 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   512 

Une analyse de bonne facture, en anglais.

Peugeot is my pick for 100% return

Dernière modification par thomz (19/08/2012 00h51)

Hors ligne

 

#49 13/07/2012 23h11 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Modérateur
Réputation :   1081 

Une chose est sure : on va entendre beaucoup de mal sur cette société dans les prochaines semaines, surtout en France (entre ceux qui sont furieux des annonces de réduction d’effectifs et s’intéressent peu et comprennent encore moins la gestion de ce type de société, et ceux qui la gère et ont à court terme besoin qu’elle apparaisse en aussi mauvaise forme que possible), et il sera difficile de se faire une idée objective, et le cours de l’actions restera chahuté.

Rendez-vous dans qqs années, pour constater qui a fait le bon choix, en particulier pour constater si GM et la famille qui ont apporté une grosse partie des 1 Mds€ de l’AK récente, en connaissant bien la situation, ont eu raison ou pas.

Note AMF : j’ai des actions UG (hélas acquises bien trop cher) et FPP.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#50 14/07/2012 00h55 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   43 

PSA trop centré sur l’Europe
Le marché européen est le plus compétitif car c’est le seul où on y trouve quasiment tous les constructeurs : les asiatiques , les américains  … et les européens
Il fait aussi parti des marchés les plus mûrs avec une population qui croît faiblement et des contraintes réglementaires assez fortes vis à vis de la pollution, des rejets de CO2 ou encore de la sécurité (ex ESP obligatoire sur tout véhicule neuf en 2014). Associé à une fiabilité des véhicules qui s’améliore depuis 30 ans, le marché européen au mieux stagne et baisse quand la crise est là .
Ce marché est aussi le plus ouvert . Les droits de douane y sont particulièrement réduits  (ex : véhicule produit en Inde est taxé à 6.5% alors que la réciproque est loin d’être vraie). Ces mêmes droits de douane sont bien évidemment nuls vis à vis des fabrications en provenance de l’Est .
Dans un tel contexte quel constructeur généraliste implanté gagne réellement de l’argent en Europe ?

Ceux qui n’en gagnent certainement pas  :
- Fiat,
- Opel (dont le directeur vient de se faire remercier par sa maison mère aujourd’hui) http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt … H20120713,
- Ford http://www.boursier.com/actions/actuali … ml?sitemap
- Seat
- PSA

Ceux qui doivent être proches de l’équilibre :
- Renault avec ses 2 marques Renault et Dacia
- Toyota
- Volkswagen : sur l’Europe, vu son agressivité commerciale, ses marges ne doivent pas être si élevées.
VW est peut être néanmoins à classer dans la catégorie qui suit

Ceux qui doivent en gagner :
- Nissan grâce à des produits SUV qui plaisent (Quashquai et Juke)
- Kia et Hyundai grâce à leur nouveaux produits, leurs usines en Europe de l’Est et au WON qui est faible

Gagner de l’argent en Europe est donc une vraie gageure pour un généraliste. Il est interessant de noter que Ford et GM gagne de l’argent partout sauf en Europe.
Les constructeurs mondiaux qui réussissent ont généralement une base d’origine solide voire protégée comme les coréens, japonais ou encore les allemands (qui ont stimulé leur haut de gamme tout d’abord pour les allemands).

La Chine : un rendez vous manqué
PSA était l’un des premiers en Chine qui est devenu le premier marché mondial.
Ils n’ont pas su mettre à profit cet avantage , sans doute en galvaudant leur image et en ne sortant pas les produits à la hauteur quand le marché a explosé . Les récentes annonces de sortie de la gamme DS en Chine montre une prise de conscience trop tardive

Les BRI de Bric
PSA est présent au Bresil comme Renault depuis un certain nombre d’années mais stagne par un gamme de produits trop classiques pous susciter une samba endiablée.
La Russie : sans usine intégrée pas de salut sur ce marché . C’est maintenant chose faite avec Mitsubishi. Mais bon nombre de concurrents sont déjà bien installés
L’Inde : le projet après avoir été annoncé vient d’être reculé sine die ….

L’Iran - le divorce Qui sait que l’Iran représente le 2 ème marché de PSA en immatriculations (450000 / an environ) ? 
http://www.latribune.fr/entreprises-fin … rance.html
Certes PSA ne construit pas en son nom propre mais vend des collections de pièces à des partenaires .  Ces collections représentent néanmoins 2% du CA et à défaut de générer de grosses marges permettaient d’absorber des coûts fixes .
Il est vrai que PSA est peu disert dans son rapport annuel  sur cette activité . On les trouve dans les volumes appelés "ED pour éléments détachés" .
L’arrêt de cette activité annoncé en début 2012 est prosaïquement lié à la difficulté de se faire payer en raison de l’embargo et non à cause de son nouveau partenaire américain GM (c’est de l’habillage de com. déployé par des journalistes)

PSA champion du monde 
En terme de stratégie, PSA a multiplié les accords avec tous les autres constructeurs (Fiat dans le VU et les grands monospaces, Ford sur les Diesels, BMW sur les nouveaux moteurs essences, Toyota sur le segments I1, Mitsubishi dans les 4x4 et SUV,…)  En ce sens PSA est donc champion du monde non seulement en rallye mais aussi en accords inter-constructeurs

PSA stratégie suite
Cette stratégie d’accord a sans doute permis de répondre en partie à la problématique coût en partageant les investissements …. L’équation européenne a ainsi été optimisée pendant quelques années … mais a sans doute desservi son expansion géographique, là où il y avait la croissance .
De mon point de vue, PSA a fait un superbe travail en Europe avec le redressement de la marque Citroën, après celui de Peugeot accompagné d’une optimisation des investissements et ce malgré des coût de fabrication trop Europe de l’Ouest .
Le top management s’est ainsi trop focalisé sur l’Europe et ne s’est pas assez concentré sur les marchés hors Europe alors qu’ils étaient bien placés notamment en Chine.
Et lorsque le marché européen se casse la gueule , que se passe t-il ….
Ceci provient peut-être d’un top management trop franco-français ?

Et maintenant
Il est très difficile de prévoir l’avenir car le monde automobile cumulent les histoires des constructeurs au bord du gouffre qui rebondissent (Peugeot avec la 205 / Renault avec le Scenic / VW était lui même très mal il y a 10 ans / Fiat a ressuscité plusieurs fois/ ne parlons pas des américains parfois avec l’aide de subsides étatiques …) mais certains ne sont pas revenus (Rover / Daf / Simca/ SAAB,..).
Souvent il y a un produit mythique qui permet ce rebond.
Le point difficile dans le crise actuelle de PSA, c’est que l’ensemble des généralistes en Europe ne sont pas en forme et que l’on voit difficilement une amélioration du marché dans les 2-3 ans à venir . Ceci risque d’obliger PSA de tailler dans son plan produit alors que les concurrents avec des bases solides hors Europe continueront à développer eux leur plan produit. Le réveil en terme de gamme risque d’être très difficile dans 2–3 ans .
Un autre point délicat est l’interaction entre les politiques et les dirigeants … qui risquent de desservir l’entreprise et donc les salariés en l’empêchant de se restructurer correctement. Surtout si le contexte se durcit et que cela dure des mois.
Ceci est un risque majeur avec des répercussions sur le plan commercial. Une marque avec des difficultés qui sont évoquées quotidiennement dans les médias n’incite pas à l’achat.

Les florilèges
A Montebourg : « Il y a, je crois, un devoir de Peugeot vis-à-vis de la nation France. Nous ne pouvons pas accepter aujourd’hui que des plans sociaux soient abusifs » .  A Montebourg a de l’humour et le sens de la formule avec ces propos adressés à une entreprise qui est au bord du gouffre sans doute pour avoir été trop franco-française…
B Hamont : « Depuis 2010, on a délibérément mis sous le tapis ou masqué la réalité d’une entreprise qui perdait de l’argent, qui a fait des mauvais choix stratégiques »
Visiblement le mot rapport annuel lui est inconnu. Il est l’archétype de l’homme politique donneur de leçon. Je n’ose l’imaginer aux manettes d’une entreprise comme PSA.
B Thibault : « La CGT va réagir ». Oui cela va certainement aider l’entreprise.

Je souhaite bon courage aux salariés de PSA dans ce moment critique. Pour les personnes directement concernées, il faut mettre à profit toutes les opportunités pour se réorienter.

Dernière modification par stef (14/07/2012 08h30)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech