Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#226 31/10/2012 07h15 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   120 

Super Pognon a écrit :

Je suis toujours des vôtres. Ma position n’a pas évolué pour le moment. D’ailleurs, vu la baisse d’UG, je devrais surveiller la décote de FFP

Xan a écrit :

Plus sérieusement, j’en profite juste en passant pour mentionner que FFP revient sur des cours très intéressant grâce à ce "maximum pessimism" sur UG.

Attention, comme le suggère Super Pognon, le prix relatif de FFP vs. UG a effectivement été bien meilleur il y a quelques mois. Je le vois facilement étant encore en (légère) plus-value sur FFP alors que j’ai constitué ma ligne quand UG était à un petit 8 €…

Dernière modification par julien (31/10/2012 07h15)

Hors ligne

 

#227 31/10/2012 10h19 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   158 

De mon coté 850 UG    avec PRU de 7,00 soit -30%.
Je me garde une dernière cartouche pour renforcer de 150 titres pour parvenir à 1000 actions détenues, c’est plus joli les chiffres ronds ! smile

Dernière modification par Shagrath (31/10/2012 10h19)

Hors ligne

 

#228 31/10/2012 10h38 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   

Pour répondre à Thomz, je suis aussi dans le même bateau avec 400 FFP (pru aux alentours de 27)
Vu les mauvaises nouvelles sur ug et sur seb, j’ai hésité à vendre en find e semaine, et puis non: je crois encore un peu en ug.

Hors ligne

 

#229 31/10/2012 10h54 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   87 

De mon coté effectivement Thomz j’ai rechargé hier la ligne de 305 titres à 4,8€ (position totale de 805 titres) et si l’action descend plus bas je verrais si je renforce à 1000/1200 titres ou pas . C’est ma plus grosse perte en % (-16%) mais quand même une capi boursière qui ne représente que 25% de la valeur des stocks consolidés du groupe ou 50% des créances clients ou 10 années de contribution de la filiale chinoise détenue à 50% (mise en équivalence dans les comptes conso), bien sur avec un cash burn significatif, Sergio a raison mais quand même c’est Peugeot (je suis sans doute trop vieille école et trop attaché aux symboles)

Dossier vraiment spécial, je rejoins Sergio sur les risques ils sont là et existent et la réflexion de Petitportefeuille sur les similitudes avec ce qui s’est passé au US sont frappantes.
Le risque de dilution pour l’actionnaire existe réellement à mon sens mais je mise sur la capacité de transformation et d’adaptation face à l’adversité et sur le développement en chine. Pas de retour sur investissement prévu avant pas mal d’année mais j’allègerais peut être un peu si le titre revient à court terme aux alentours de 6,8€ (PV de +20% environ sur ce cours) avant de garder le solde pour plusieures années.

D’un point de vue purement technique et financière : pour le moment Peugeot n’est pas en faillite et pour le moment pas en breach de covenant (à surveiller sur les trimestres à venir), mais je ne vois pas un gouvernement lacher un groupe qui pèse 250000 emplois en France, direct et indirect. Le séisme serait trop grand, surtout en début de mandat.

Au final, un dossier sans doute risqué, pour rejoindre un autre débat sur le forum, je ne sais pas si c’est un dossier Value mais c’est surtout un vrai dossier Recovery auquel je m’expose modérément (actuellement moins de 3% des actifs boursiers/fonds et je ne dépasserais pas 4,5% in fine si je décide de renforcer).

Peut être totalement faux sur ce coup mais les recovery dans l’automobile ca existent (cf Fiat il y a longtemps, les US etc…) alors pourquoi partir battu sur Peugeot?! (Sic vaut mieux être optimiste sur ce coup…)

Dernière modification par BearBullCarpeDiem (31/10/2012 11h16)


Parrainage : Boursorama

Hors ligne

 

#230 31/10/2012 11h05 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   512 

Si tout etait simple, ecrit, facile et idyllique nous ne serions pas en mesure d’acheter Peugeot a un prix si derisoire.

De mon cote 1000 UG, PRU 6,66€ (ca ne s’invente pas). .

Dernière modification par thomz (07/12/2012 00h55)

Hors ligne

 

#231 31/10/2012 11h30 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   554 

A vaincre sans péril on triomphe sans gloire, n’est ce pas ?

Je n’ai jamais recherché la gloire, je préfère donc vaincre sans péril :-)

Hors ligne

 

#232 31/10/2012 13h05 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   211 

thomz a écrit :

Au jour d’aujourd’hui, qui dans la communaute a profite du maximum pessimism pour charger sa barque d’actions Peugeot?

- Spiny (?)

et non, je ne suis pas des vôtres sur ce coup là ! Mais je vous souhaite malgré tout de réussir

A vrai dire, pour un investissement basé sur faible valorisation des actifs il me faut un peu moins d’intangibles et un peu moins de dettes…

Hors ligne

 

#233 31/10/2012 13h22 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   512 

A propos d’intangibles, saviez-vous que Peugeot est le premier déposant de brevets en France?

Hors ligne

 

#234 31/10/2012 14h01 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   31 

Si PSA décidait de se tourner vers le haut de gamme, il devrait fermer beaucoup d’autres usines

Pas révolutionnaire, mais ca fait toujours une lecture intéressante sur le sujet.

@sergio: haha, comme je vous comprends ^^

BBCD: si peugeot coule, les stocks ne vaudront probablement pas grand chose (de même que les actifs d’ailleurs).

Hors ligne

 

#235 31/10/2012 14h22 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   554 

thomz a écrit :

A propos d’intangibles, saviez-vous que Peugeot est le premier déposant de brevets en France?

C’est fort intéressant, mais combien valent-ils d’après vous ?
Autre question à se poser : Les concurrents les jalousent-ils ?

Hors ligne

 

#236 31/10/2012 14h30 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   87 

Xan :pour être plus précis (en fait plus professionnel par rapport à la réalité financière d’une liquidation judicaire) ce que vous dites :

BBCD: si peugeot coule, les stocks ne vaudront probablement pas grand chose (de même que les actifs d’ailleurs).

n’est pas exact.

La vrai formulation est : Si Peugeot coule c’est l’equity et la dette qui ne vaudront rien, pas les actifs (du moins pas tous).
Et croyez-moi un liquidateur gagnerais beaucoup d’argent si Peugeot allait en liquidation judiciaire avec le bilan actuel.

Mais je pense que vous vouliez juste faire remarquer que le Groupe vaut sans doute moins que sa valo actuelle et vous avez peut-être raison.

Dernière modification par BearBullCarpeDiem (31/10/2012 14h32)


Parrainage : Boursorama

Hors ligne

 

#237 31/10/2012 14h55 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   189 

Bonjour,
pour répondre au sondage : je reste en dehors de Peugeot.
Certes l’action vaut bien moins que les actifs net et il semble qu’il serait fou qu’on continue à laisser faire l’hémorragie mais à ce niveau de valorisation il y a bien d’autres opportunités sur le marché qui ont de meilleurs solvabilités et rentabilités.
D’ailleurs, la semaine dernière j’ai acheté un peu de Peugeot me disant qu’à 5,7 c’etait vraiment pas cher, et quelques jours plus tard je me suis ravisé, me disant que c’était une connerie et qu’en plus cela sortait de ma stratégie d’investissement, j’ai tout revendu à 5,8. Je pense que j’ai bien fait.
Nouveau sur le forum je me présenterai à l’occasion.
Fred


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#238 31/10/2012 15h21 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   52 

Je pense que Peugeot n’ira jamais en liquidation judiciaire tellement d’emplois sont en jeu. Ca me paraît juste impossible de virer tout le monde et de récupérer juste l’outil de production.
Je crois que c’est assez inutile donc de faire une valorisation comptable tout comme on évaluerait Air France pour l’ensemble de ses avions.

Je suis le dossier mais ce qui me retient massivement c’est le fait que Peugeot ne soit, plus ou moins, plus vraiment maître de son destin.
On s’attend à pas mal de plans de rigueur en Europe donc à une croissance atone à moyen terme, chose nuisible pour une compagnie très cyclique.
Mais surtout, qu’est-ce qui se passe si la situation se dégrade massivement aussi en Chine et surtout aux USA où les déficits sont énormes? A part une recapitalisation massive, je ne vois pas d’autre solution dans le cas d’une conjoncture mondiale dégradée avec effet domino.

Le cours de FFP a l’air de se déconnecter de celui de Peugeot depuis quelques temps. Dommage, ça aurait permis de jouer la recovery, quasiment sans risque, à vil prix.


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#239 31/10/2012 16h28 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Modérateur
Réputation :   1083 

Il est tout à fait normal que le cours de FFP se déconnecte de celui de Peugeot, au fur et à mesure que les actions UG détenues par FFP représentent une part de plus en plus faible de ses actifs.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#240 31/10/2012 18h17 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   554 

Petitportefeuille a écrit :

Je crois que c’est assez inutile donc de faire une valorisation comptable tout comme on évaluerait Air France pour l’ensemble de ses avions.

Bien que je crois que vous ayez raison sur le principe, la situation m’apparaît quelque peu différente : peu de compagnies achètent de vieux avions et ceux-ci finissent presque toujours au cimetière au milieu d’un désert aux US dans la pratique. On peut quand même vendre des voitures neuves à moitié prix : c’est un peu plus simple ! Par contre, pour les en-cours de production, c’est mort.

Dernière modification par sergio8000 (31/10/2012 18h18)

Hors ligne

 

#241 31/10/2012 18h40 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   174 

sergio8000 a écrit :

Je comprends que vous n’ayez pas d’éléments et que c’est une idée spéculative tentante, mais pensez-vous que les acheteurs sur le marché privé sont optimistes sur le sort de Peugeot ? Et puis, pourquoi pas l’acheter en faillite, cela ne reviendrait-il pas moins cher encore (par exemple, un euro symbolique avec la nécessité d’assumer les dettes n’est déjà pas donné à mon sens) ?

Le fond de ma pensée était plus lié au fait que la famille Peugeot actuelle a pleinement conscience que ce qui lui a été transmis doit l’être aux prochaines générations de petits Peugeot.

Le massacre actuel permet un coup double : justification de sortie de cotation pour parer une menace fantôme de rachat hostile et surtout reprise en main de l’actionnariat à moindre coût. ( voir triple avec moins d’ISF à payer vu que les dividendes ne permettront pas de payer ce dernier dans les années qui viennent)


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#242 31/10/2012 19h08 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   512 

sergio a écrit :

Peu de compagnies achètent de vieux avions et ceux-ci finissent presque toujours au cimetière au milieu d’un désert aux US dans la pratique. On peut quand même vendre des voitures neuves à moitié prix : c’est un peu plus simple.

En fait c’est précisemment l’inverse. Les compagnies aériennes des pays émergents rachètent souvent les appareils des compagnies russes, américaines et européennes.

L’aspect critique est la disponibilité des pièces détachées pour l’entretien futur…. Ce qui, à l’inverse, fait justement qu’un constructeur auto qui "disparait" ne pourra pas vendre ses voitures, même à moitié prix - fautes de pièces disponibles dans le futur.

Mais ce cas de figure n’a de toute facon aucune chance d’arriver.

carpediem a écrit :

Le fond de ma pensée était plus lié au fait que la famille Peugeot actuelle a pleinement conscience que ce qui lui a été transmis doit l’être aux prochaines générations de petits Peugeot.

La famille Peugeot, je ne sais pas…. Instinctivement j’ai plutôt tendance me méfier des héritiers… En revanche l’Etat français, lui, sait clairement où se trouve son interet… Et c’est d’avoir un constructeur national compétitif, qui survit, exporte et paie des taxes….

PP a écrit :

Mais surtout, qu’est-ce qui se passe si la situation se dégrade massivement aussi en Chine et surtout aux USA où les déficits sont énormes?

On trouvera toujours de quoi s’inquiéter…. Mais là, Peugeot est à vendre pour 1.7 mds d’euros et touche son plus bas à 28 ans.

Hors ligne

 

#243 31/10/2012 20h33 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   16 

Réponse au sondage :
391 UG pour un PRU de 5.11€
Je n’exclus pas de renforcer de 25%, ce qui au final représentera le maximum de ce que j’accepterai de perdre.

Ce qui m’a motivé : les recoveries d’autres constructeurs, un sauvetage en dernier ressort dû au poids de PSA dans l’imaginaire français. Donc des éléments subjectifs.
Ce qui m’a retenu (mais pas assez) : les arguments soulevés par Sergio, un dossier spéculatif (ce que je ne comptais pas refaire). Donc des éléments objectifs.
Donc une décision irrationnelle, mais l’enthousiasme de Thomz est contagieux :-)

Dernière modification par AndreK (31/10/2012 20h45)


Je ne joue plus

Hors ligne

 

#244 31/10/2012 21h00 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   143 

thomz a écrit :

A propos d’intangibles, saviez-vous que Peugeot est le premier déposant de brevets en France?

J’avais eu quelques doutes à la lecture de vos propos, mais je tiens à les confirmer après vérification.

http://www.inpi.fr/fileadmin/mediathequ … C_2011.pdf

Ce sont les dernières statistiques françaises en terme de propriété industrielle. PSA est bien numéro 1 avec plus de 1 200 brevets, le double de RNO ! L’écart est assez impressionnant avec les autres entreprises.

Hors ligne

 

#245 31/10/2012 21h08 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   211 

Très bien sur l’histoire des brevets, enfin peut-être.

Quelle valorisation peut-on attribuer à ce poste du bilan?

Hors ligne

 

#246 31/10/2012 21h32 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   512 

AndreK a écrit :

Donc une décision irrationnelle, mais l’enthousiasme de Thomz est contagieux :-)

Merci camarade. Mais s’il vous plait, attention avec ca. Ceder a l’enthousiasme des autres, c’est en la matiere le plus sur moyen de perdre de l’argent.

Hors ligne

 

#247 31/10/2012 22h54 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   16 

thomz a écrit :

Ceder a l’enthousiasme des autres, c’est en la matiere le plus sur moyen de perdre de l’argent

Pas de soucis, je pondère. Je ne vous suivrais pas sur Nokia. Edit, 15 jours plus tard : bah, finalement si…

Dernière modification par AndreK (06/12/2012 21h19)


Je ne joue plus

Hors ligne

 

#248 01/11/2012 00h09 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   

Peugeot est à mon avis un pari très intéressant. Je ne dirais pas qu’il n’y a pas de risques. En cas de poursuite de la chute du marché automobile européen au même rythme, on risque d’arriver à une valeur très proche de zéro. Mais le marché européen affiche déjà -20% en 5 ans, alors oui l’économie ne va toujours pas mieux mais il y a à peu près toujours autant de voitures (si pas plus) sur les routes.  Les reports d’achat ne peuvent pas être éternels. Donc, j’estime que le marché auto européen (et tout particulièrement les pays latins, importants pour Peugeot) devraient au moins se stabiliser en 2013 après l’accélération de la chute en 2012. Peugeot peut par ailleurs réduire sensiblement ses investissements qui culminent actuellement en raison notamment du développement d’un nouveau réseau en Chine. Pour Peugeot, 2013 devrait donc être synonyme de moins d’investissements et de plus de ventes hors d’Europe.

Pour ce qui est de la structure des coûts, elle n’est pas idéale mais si toutes les mesures prises sont réalisées, l’amélioration sera substantielle et devrait nous permettre de tabler sur un bénéfice opérationnel de l’ordre de 2,5 - 3 milliards en 2016, justifiant un cous de l’ordre de 25 - 30 euros.

A mon avis, avec Peugeot, on a 2 chances sur trois s de gagner très gros et 1 sur 3 de quasiment tout perdre, un pari tentant.

Hors ligne

 

#249 01/11/2012 12h33 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Membre
Réputation :   83 

Pour ma part j’ai soldé ma ligne FFP car depuis le début de l’année l’avenir est moins rose pour Peugeot, que les autres participations de FFP ne sont pas incroyable et surtout car le cours aurait du baisser plus. Bref il y a mieux à faire ailleurs dans mon cas (ou aller sur UG en direct mais je ne pense pas).

Hors ligne

 

#250 01/11/2012 16h13 → PSA Peugeot Citroën : action cyclique massacrée ? (peugeot, psa)

Modérateur
Réputation :   1083 

stef a écrit :

UL’Iran - le divorce Qui sait que l’Iran représente le 2 ème marché de PSA en immatriculations (450000 / an environ) ?
Comment l’Iran est devenu le deuxième marché de Peugeot après la France
Certes PSA ne construit pas en son nom propre mais vend des collections de pièces à des partenaires .  Ces collections représentent néanmoins 2% du CA et à défaut de générer de grosses marges permettaient d’absorber des coûts fixes .
Il est vrai que PSA est peu disert dans son rapport annuel  sur cette activité . On les trouve dans les volumes appelés "ED pour éléments détachés" .
L’arrêt de cette activité annoncé en début 2012 est prosaïquement lié à la difficulté de se faire payer en raison de l’embargo et non à cause de son nouveau partenaire américain GM (c’est de l’habillage de com. déployé par des journalistes)

L’un d’entre vous a-t-il pu évaluer combien cet aspect représente dans les difficultés actuelles de Peugeot ?


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech