Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 10/11/2011 19h02 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Membre
Réputation :   211 

je vous laisse lire…çà fait peur :
Vous savez mettre de l’argent de côté… mais sans savoir le faire fructifier

pour faire le test, c’est ici : Culture financière !  Testez vos connaissances - la finance pour tous

C’est,après tout, normal que la population ait peur et ne comprenne rien à ce monde de la finance et de l’économie qui peut sembler parfois si éloigné du monde réel…

A quand une pétition pour des cours d’économie basique et de finances personnelles intégrés dans le système scolaire!!

Hors ligne

 

#2 10/11/2011 22h23 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Membre
Réputation :   12 

ouf… les questions sont tellement simples que j’ai cherché le piège partout… mais non elles sont vraiment simples  ;-)

Hors ligne

 

#3 10/11/2011 23h51 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Modérateur
Réputation :   1084 

Ca me fait penser aux questions qui étaient posées lors des journées de sélection (quand il y avait encore un service militaire).

Une question m’avait particulièrement frappé : vous aviez un tableau dessiné, avec 4 endroits candidats pour l’endroit où il fallait mettre le clou pour l’accrocher au mur. Bien sur, il ne fallait pas planter le clou en bas, ni sur le côté en haut, ni au milieu….

Parmi les autres questions, il n’y en avait pas vraiment de difficile, et j’avais l’impression que tout "honnête homme", un peu instruit, et pas trop distrait (ou voulant se saboter) devrait avoir 100%….. et bien non, pas du tout sad, et ça fait prendre conscience que la population est plus "variée" qu’on ne croit.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#4 11/11/2011 07h03 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Membre
Réputation :   12 

Dans le même sens, ce qui me frappe, c’est le nombre de personnes qui sont persuadées qu’il vaut mieux laisser 100% de leurs économies sur le compte bancaire, car c’est sans risque. 11 ans de marché morose des actions leur ont juste fait oublier les effets sournois de l’inflation.

Hors ligne

 

#5 11/11/2011 08h40 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Administrateur
Réputation :   1309 

Cette enquête ne fait que confirmer ce qu’on savait déjà. :-)

Quand je dis que je touche des flux via mon portefeuille d’actions, les 3/4 des gens comprennent pas. Ils pensent que l’on peut toucher des flux que via le loyer. Ils ne savent pas ce qu’est un dividende.

Alors si on se met à débattre "fiscalité" et leur expliquer que le divende c’est une partie du bénéfice post-impôt qui donc a déjà été taxé, et qu’il est normal qu’il y a un abatement de 40% dessus, c’est même la peine.

Pour moi c’est une volonté politique. Un des premiers et plus grand penseur libéral de tous les temps est français (Frédéric Bastiat). Qui en a entendu parler durant ces études ? Probablement personne. Par contre du Marx, on en a "bouffé". :-)

Sinon pour ceux qui veulent un questionnaire un peu plus "difficile" :
Petit questionnaire de culture financière

Hors ligne

 

#6 11/11/2011 11h34 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Membre
Réputation :   19 

InvestisseurHeureux a écrit :

Pour moi c’est une volonté politique. Un des premiers et plus grand penseur libéral de tous les temps est français (Frédéric Bastiat). Qui en a entendu parler durant ces études ? Probablement personne. Par contre du Marx, on en a "bouffé". :-)

Entièrement d’accord!

D’ailleurs, si la croissance française est basé sur la consommation, pourquoi pousser les gens à épargner via l’éducation financière?

L’éducation nationale non plus, à mon humble avis, ne donne pas l’envie d’apprendre; insiste trop sur la quantité que sur la qualité et l’utilité de l’information.

Entre nous, qui se souvient de ses cours de biologie?

Il y a aussi en France une défiance de l’argent qui décourage l’envie d’en apprendre plus sur le sujet; et cela se voit lorsqu’on en parle: une étiquette nous est vite collé (matérialiste, profiteurs…)

Je suis dubitatif, soit rien ne va changer et on foncera vers la paupérisation… ou bien, dans un esprit de ré industrialisation et de désendettement (charge des retraites, recapitalisation, achat d’obligation d’état), le gouvernement va massivement inciter les gens à investir à travers des campagnes de communication (comme pour les emprunts russes de nos grands parents: "emprunter à la Russie, c’est prêter à la France")…

Je penche tout de même pour la première solution car le discourt ambiant penche vers "le peuple contre les riches" (ou contre les étrangers)…


Celui qui meurt de honte meurt de faim _ mon blog

Hors ligne

 

#7 12/11/2011 03h17 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Membre
Réputation :   28 

Bien que j’aie toujours considéré le niveau de culture financière des Français comme très faible, j’ai été surpris de voir de si mauvais résultats.

J’ai testé le quizz sur des personnes ne connaissant absolument rien au sujet ou aux maths et elles obtenaient quand même un score de 7 en moyenne (contre 4,6 pour la moyenne de la population étudiée).

En fait, le quizz tel qu’il nous est présenté est incomplet puisque l’étude mentionne une proportion importante de "Ne sait pas", alors que cette réponse n’est pas proposée dans le quizz qu’on nous propose. Or les personnes que j’ai testées me disaient souvent "Je ne sais pas" mais je les forçais à choisir une réponse et en réfléchissant un peu, elles augmentaient leur score.

J’ai l’impression qu’il fallait répondre de manière instantanée à ces 10 questions, sinon la réponse retenue était "Ne sait pas", et le pourcentage de bonnes réponses s’en trouve considérablement affecté.

ça n’empêche pas que les connaissances financières et économiques des Français sont en moyenne catastrophiques.

Hors ligne

 

#8 12/11/2011 19h15 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Membre
Réputation :   104 

GoodbyLenine a écrit :

Ca me fait penser aux questions qui étaient posées lors des journées de sélection (quand il y avait encore un service militaire).

Une question m’avait particulièrement frappé : vous aviez un tableau dessiné, avec 4 endroits candidats pour l’endroit où il fallait mettre le clou pour l’accrocher au mur. Bien sur, il ne fallait pas planter le clou en bas, ni sur le côté en haut, ni au milieu….

Parmi les autres questions, il n’y en avait pas vraiment de difficile, et j’avais l’impression que tout "honnête homme", un peu instruit, et pas trop distrait (ou voulant se saboter) devrait avoir 100%….. et bien non, pas du tout sad, et ça fait prendre conscience que la population est plus "variée" qu’on ne croit.

Pour illustrer cela, à votre avis, en terme d’intelligence, instruction et esprit critique, a quel décile de la population appartiennent les intervenants réguliers de ce forum ?

Et bien, j’ose affirmer, que les intervenants réguliers de ce forum appartiennent au dernier décile, c’est à dire à la tranche 90% à 100%.

Cela peut paraitre surprenant pour beaucoup de lire ce genre de chose, mais je suis persuadé que c’est la vérité. Et pourtant, je suis certain que personne ne se trouve extraordinaire, juste normal et qu’il n’imagine pas un instant appartenir à l’élite intellectuelle de ce pays et vraissemblablement du monde.

Ce que je vais écrire est peut être dur, mais 90% des gens sont plus cons que vous.

Moi ça me fait peur et égoïstement ça me rassure. Ces millions de gens incapables de réfléchir, de prendre une décision, d’assumer ses choix, d’analyser et résoudre un problème simple etc … Mais aussi toutes ces personnes qui n’ont pas les capacités pour me prendre ma place et faire ce que je fais.

Ceci dit, l’abrutissement des populations engendre la violence. Et la violence des masses a toujours raison de l’intelligence. Juste un exemple vécu dans la résidence ou j’habitais avant. Des enfants qui jouent dans le parc. Le ballon passe la grille et atterris dans l’entrée de la résidence. Il y a un digicode. Le premier enfant essaie plusieurs code, il réfléchis, il a compris comment ca marche. Le second, très excité, en colère car le ballon est de l’autre coté (assume t’il sa responsabilité ?),  tente un ou deux essais en tapant très fort sur le clavier (il n’a pas compris comment ca marche). La porte ne s’ouvre pas, il tape comme un sourd sur le digicode et le casse. Son copain lui fait la remarque, alors il le tabasse.

Moralité, le manque d’intelligence et d’instruction engendre l’agressivité et la violence. Bien sur, on ne peut généraliser à partir de cet exemple, mais globalement, quand l’on observe le comportement des gens dans la rue, chez le boulanger, lors de rassemblement de personnes pour un événement public etc. j’arrive toujours à cette conclusion.

De cette analyse rapide, on peut comprendre le pourquoi de l’assistanat important que nous vivons dans notre pays. Il faut éviter que ceux qui ne peuvent s’élever intellectuellement deviennent violents, car cela se fera au détriment de l’élite. Cela montre une nouvelle fois le rôle clef que les parents doivent avoir vis à vis de leurs enfants, ainsi que le rôle qu’à l’instruction nationale (je ne parle pas volontairement de l’éducation, qui de mon point de vue est de la responsabilité des parents et non des enseignants).

Je vais peut être paraitre politiquement incorrecte, vieux jeux, d’arrière garde, peut être même imbue de ma personne, mais tant pis.

A+
Zeb

Dernière modification par zeb (12/11/2011 20h51)

Hors ligne

 

#9 13/11/2011 00h09 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Membre
Réputation :   15 

Zeb,un de mes premiers patrons disait la même chose que vous,à savoir que nous faisions partie d’une élite.Comme à l’époque je n’avais travaillé que dans des quartiers,on va dire ,"bourgeois",et côtoyé des personnes d’un certain âge,avec une éducation "à l’ancienne",et que je trouvais que beaucoup étaient très cultivées,je pensais qu’il exagérait.
  Vingt ans plus tard,après avoir travaillé dans ce que j’appelle une "cour des miracles"moderne (une zone,quoi)je me suis rendue compte qu’il avait raison.Et je ne vise pas que les gens dont les difficultés économiques et sociales peuvent expliquer le manque de culture;mais aussi mes propres collègues,plus jeunes (et parfois aussi employeurs ….)qui me surprennent toujours par leur ignorance et surtout par leur manque de volonté à se cultiver(par exemple la téléréalité toujours privilégiée par rapport au reportage,le jeu électronique par rapport à la lecture etc)
   Ca me désole,car je ne me considère pas  comme particulièrement intelligente et cultivée,je reconnais que beaucoup en savent plus que moi.Mais qu’est ce qu’il y a comme monde à un niveau inférieur!(et ça ne va pas en s’arrangeant..)Le pire c’est que ces personnes ont pour la plupart du temps libre et des loisirs,qu’elles pourraient utiliser pour s’améliorer .Un de mes grands regrets est justement le manque de temps,pour cette raison même.

Hors ligne

 

#10 13/11/2011 09h07 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Administrateur
Réputation :   1309 

Victoire a écrit :

Victoire et Zeb c’est très vrai !

Appartenant à une élite, le mot est sûrement un peu fort, mais déjà statistiquement à partir du moment où on a un diplôme d’études supérieures on est déjà une minorité, puisque cela représente 20% des français.
Source : Insee - Enseignement-Éducation - Niveau de diplôme selon l’âge en 2014

Et, plus vous avez fait d’études, plus vous vous formerez tout au long de votre vie.

On notera aussi que les employés et ouvriers regardent bcp plus la télévision que les cadres ou professions libérales.
Source : Insee - Conditions de vie-Société - Regarder la télévision selon la catégorie socioprofessionnelle

Même avec un QI d’env 115 (le mien et dieu sait que je me trouve souvent idiot), vous êtes déjà "au-dessus" de 85% de la population.

Avec un revenu du ménage supérieur à 3 450 euros pour un couple (pour un couple !!!) sans enfant vous êtes déjà dans le dernier décile.

Au niveau de lecture, 67% (oui 67%) des ouvriers ne lisent JAMAIS de livre :
Insee - Conditions de vie-Société - Lecture d’un livre selon la catégorie socioprofessionnelle

Ici on ne se rend pas du tout compte mais si on faisait un sondage sur ce forum, on verrait que nous sommes quasiment tous dans le décile des personnes ayant fait des études longues, gagnant bien leur vie, avec un "gros" QI, regardant peu la télévision et lisant bcp.

Nous n’avons pas du tout l’impression d’être "extraordinaire", mais statistiquement nous sommes largement à part et absolument pas représentatif du français "moyen", même si nous pensons l’être car nous n’appartenons pas à des réseaux élitistes.

C’est effrayant mais c’est la réalité.

Hors ligne

 

#11 13/11/2011 10h25 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Membre
Réputation :   

Je suis en grande partie d’accord avec vous.

Néanmoins je vais nuancer un peu certains propos.

Pour ma part, je me suis arrêté au BAC, non pas que je ne pouvais pas continuer mais simplement parce que je voulais créer ma boite. J’ai fait ça pendant pratiquement 10 ans, j’ai vécu à l’étranger et j’ai aborder pas mal de domaines. Mais les aléas de la vie ont fait que j’ai du revenir vivre en France et il a été pour moi hors de question de continuer mon activité en France. La France n’est pas une terre d’accueil pour les entrepreneurs. Le discours continuel est clairement anti-patrons. L’assistanat est de rigeur, c’est vraiment insupportable.

Je suis donc aller à l’encontre de mes convictions et suis entrer dans la fonction publique. Et bien figurez-vous que dans cette fonction publique, on trouve de plus en plus de BAC+5 et plus. Je peux vous dire que c’est loin d’être l’élite et que je les trouve extrèment peu brillants, bien au contraire…j’en suis même effrayé. Ce ne sont pas des flèches et niveau culture c’est un néant abyssale…à part TF1 et les idées cafée du commerce, sortez il n’y a rien à voir ! En bossant même pas 10% de mon temps, je suis allègrement le meilleur agent de mon service…croyez bien que j’en suis le premier affligé !!

Donc oui, je pense que les lecteurs de ce forum font parti d’une certaine élite, mais je ne pense que les études soient le seul critère à retenir. Notre point commun à tous je pense est que nous sommes tous très curieux et lisons énormément.

Pour ma part, je ne me considère pas comme quelqu’un de brillant, mais quand je me compare aux autres je suis forcé de constater que je suis au dessus de la plupart…la médiocrité qui m’entoure est vraiment difficile à supporter. Je ne comprends pas comment les gens peuvent se complaire dans une telle médiocrité…..c’est lamentable cette société !

En tout cas, ce forum est vraiment plaisant à suivre !! Beau succès IH !

PS: mon père est ouvrier et comparé à la plupart des ouvriers il est très cultivé. Donc tout le monde ne peut pas être mis dans le même panier !

Hors ligne

 

#12 13/11/2011 11h26 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Membre
Réputation :   10 

Nous sommes d’accord sur le constat que le niveau de connaissances économique de la population est faible. Cela dit, je crois que ce constat à quelque peu dérapé et que nous en sommes venus à considérer que le niveau de culture générale est faible.

Effectivement, l’abrutissement liè à la télévision à remplacé l’abrutissement du travail à la chaîne, mais je crois qu’il faut relativiser les propos : la gestion comptable et financière est une technique très compliquée qui demande de s’y intéresser ou d’avoir un intérêt particulier pour s’y intéresser.
Ce n’est pas parce que l’on est nul en économie, que l’on est inculte….où alors vous considérez que tous les ingénieurs, médecins et la plupart des scientifiques sont incultes…
Chacun à sa technique et le professionalisme exige une spécialisation souvent incompatible avec la connaissance approfondie d’une autre technique.

De plus, prétendre que quelqu’un qui n’est pas spécialiste de l’économie ou de la gestion, n’est pas intelligent nous conduit directement à une certaine dérive, ou l’égo l’emporte sur la raison !

Ce qui intéressant est peut être de partir de constat que la population a un faible niveau de connaissances économique, puis de s’interroger pourquoi et de se demander s’il n’y a pas une évolution dans ce phénomène.

Hors ligne

 

#13 13/11/2011 11h54 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Membre
Réputation :   

Bonjour Patrick,
juste une précision, le (premier) test est question n’est absolument pas un test de spécialiste mais devrait refléter la culture économique (et mathématique) de mi parcours de collège.
Sans même parler de culture générale et d’intelligence (ou je rejoins les précédents intervenants), la France a réellement un problème spécifique avec les connaissances économiques et de gestion, domaine qui est encore plus en retard que le reste
Cela est peut être du à une certaine forme de pensée unique dans l’éducation nationale …

Hors ligne

 

#14 13/11/2011 19h13 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Membre
Réputation :   104 

Bonsoir tous,

Je crois que nous sommes tous d’accord. Ce n’est pas le diplôme ou la position professionelle qui fait que quelqu’un se trouve dans les derniers déciles ou les premiers de l’élite (au sens ou je la définis, pas au sens ou les médias le définisse).

J’en ai parlé dans mon précédent message, les caractères forts sont à mon avis "réfléchir, prendre une décision, assumer ses choix, analyser, résoudre un problème simple".

Cela ne présage donc pas de catégories professionnelles ou autre. Un manoeuvre sur un chantier peut très bien rassembler ses caractéristiques, tout comme un agent d’entretien, un cariste, un entrepreneur, un ingénieur etc …

Autre axe de réflexion. Comment définir autrement une élite ?

Je me lance : quelqu’un qui cherche à élever son prochain à son niveau ou au dessus du siens.

A+
Zeb

PS : Je suis de ceux qui regardent pas mal la TV, des documentaires sur les chaines spécialisées du satellite, de l’information, mais aussi de la TV réalité, du sport (du foot, je suis un supporter de l’Olympique Lyonnais), des séries américaines, des films bourrins ou débiles ou il n’y a pas à réfléchir (j’adore Bruce Willis, Jacky Chan et Steven Seagal smile smile ) etc …. bref, pas que du culturel …. smile smile

Hors ligne

 

#15 14/11/2011 15h29 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Membre
Réputation :   82 

InvestisseurHeureux a écrit :

Alors si on se met à débattre "fiscalité" et leur expliquer que le divende c’est une partie du bénéfice post-impôt qui donc a déjà été taxé, et qu’il est normal qu’il y a un abatement de 40% dessus, c’est même la peine.

Ben oui, TF1 & consors arrête pas de le dire : les dividendes c’est le mal, il n’y a que de vils profiteurs qui en reçoivent!

Dendy a écrit :

Entre nous, qui se souvient de ses cours de biologie?

Ben moi, surtout les dissections…  roll

Dendy a écrit :

Il y a aussi en France une défiance de l’argent qui décourage l’envie d’en apprendre plus sur le sujet; et cela se voit lorsqu’on en parle: une étiquette nous est vite collé (matérialiste, profiteurs…)

Oui exactement!
Quand on parle de placement entre personnes se sentant concernés, il y a souvent une personne qui finit par dire "oui mais vous vous avez de l’argent". Et ça qu’on parle de placement compliqués ou juste d’ouvrir une assurance vie.
(entendu 2 fois ce dernier mois)

GoodbyLenine a écrit :

Ca me fait penser aux questions qui étaient posées lors des journées de sélection (quand il y avait encore un service militaire).

Etant plus jeune, j’ai fait la journée guignols (appelé JAPD : Journée d’Appel à la Préparation de la Défense). Le test de lecture portait sur un programme télé. (rigolez pas, c’est pas une blague).

zeb a écrit :

Moi ça me fait peur et égoïstement ça me rassure. Ces millions de gens incapables de réfléchir, de prendre une décision, d’assumer ses choix, d’analyser et résoudre un problème simple etc …

Ca me fait peur tout les jours, mais je crois que l’effet télévision est très largement sous estimés!

franck71 a écrit :

La France n’est pas une terre d’accueil pour les entrepreneurs. Le discours continuel est clairement anti-patrons. L’assistanat est de rigeur, c’est vraiment insupportable.

Et oui, les patrons sont de vilains exploiteur qui ne pensent qu’a exploiter les pauvres qui le sont à causes des politiques qui eux même sont de mèches avec les méchants patrons évoqués au début. (caricatures grossières de la représentation des classes françaises)

franck71 a écrit :

Je suis donc aller à l’encontre de mes convictions et suis entrer dans la fonction publique. Et bien figurez-vous que dans cette fonction publique, on trouve de plus en plus de BAC+5 et plus. Je peux vous dire que c’est loin d’être l’élite et que je les trouve extrêmement peu brillants, bien au contraire…j’en suis même effrayé. Ce ne sont pas des flèches et niveau culture c’est un néant abyssale…à part TF1 et les idées cafée du commerce, sortez il n’y a rien à voir ! En bossant même pas 10% de mon temps, je suis allègrement le meilleur agent de mon service…croyez bien que j’en suis le premier affligé !!

Je crains que de nombreux diplômés soit rentré dans l’administration pour des raisons peu avouable : ne pas faire grand chose. Pour le niveau café du commerce, je suis moi-même surpris que dans mon milieu professionnel, les notions de la crise s’arrête au notion évoqués à la télé.

patrick a écrit :

Chacun à sa technique et le professionalisme exige une spécialisation souvent incompatible avec la connaissance approfondie d’une autre technique.

Je ne suis pas d’accord sur ce point. Je travaille dans l’informatique, par contre j’ai des notions dans de nombreux domaines. Bien sûr je ne saurais pas faire une opération à coeur ouvert, par contre, je connais le fonctionnement du cœur. (genre de chose que je considère comme de la culture général)

Pour les scores :
sur celui d’IR, je suis à 11/18, j’avoue qu’il y a des questions qui m’ont scotchés!
sur celui du sujet, je suis à 10 bonnes réponses! big_smile
D’après leurs tests seulement 1% des personnes atteignent ce résultat.
Pour la défense des 99% d’autre, je trouve que certaines questions n’étaient pas très bien formulés!

Hors ligne

 

#16 14/11/2011 16h08 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Membre
Réputation :   69 

GoodbyLenine a écrit :

Ca me fait penser aux questions qui étaient posées lors des journées de sélection (quand il y avait encore un service militaire)

Comme GBL, souvenir amusé de la question "comment positionner son pied sur une pédale de vélo" en 4 propositions, dont celle de poser le talon du pied sur la pédale…

Dernière modification par Job (14/11/2011 16h08)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#17 14/11/2011 16h12 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Membre
Réputation :   94 

… non… nooooon… je dois résister à l’ouverture d’un débat sur l’élite et l’orthographe… non…


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#18 14/12/2011 17h09 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

J’aime beaucoup (au sens burlesque) ce sujet ou finalement tout le monde se gargarise du fait "malheureux" de faire partie d’une élite bien au dessus d’une populasse inculte et pleine d’ignorance crasse et ordurière.

Loin de moi l’idée de vouloir donner des leçons, mais je pense qu’il ne faut pas confondre élite et élitisme, nous sommes plutôt dans la deuxième catégorie ici et je trouve bon de rappeler qu’un peu de modestie ne fait jamais de mal, c’est même à ça qu’on reconnait la vraie élite.

Bon, c’est pas très sympa comme 1er post mais je promets de faire des efforts pour les prochains smile

PS : Pester contre le fait que les gens "regardent trop la tv" alors que "les cadres, eux, lisent plutôt" est extraordinairement simpliste et incomplet.

Vaut-il mieux regarder un film de David Lynch ou lire la biographie de Denise Fabre?
Vaut-il mieux regarder un doc sur le marketing ou passer la soirée à regarder des videos de chat sur youtube?

Dire que la télévision c’est le mal c’est limiter son discours à la forme et ne plus regarder le fond : Internet, un bouquin, une expo, un concert, une pièce de théatre, une sortie au cinéma peuvent être infiniment plus médiocres que la TV, ne l’oublions pas smile

Hors ligne

 

#19 14/12/2011 19h13 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Administrateur
Réputation :   1309 

Bonjour,

ryanroll a écrit :

PS : Pester contre le fait que les gens "regardent trop la tv" alors que "les cadres, eux, lisent plutôt" est extraordinairement simpliste et incomplet.



Dire que la télévision c’est le mal c’est limiter son discours à la forme et ne plus regarder le fond : Internet, un bouquin, une expo, un concert, une pièce de théatre, une sortie au cinéma peuvent être infiniment plus médiocres que la TV, ne l’oublions pas smile

Je comprends que nos propos aient pu paraitres douteux mais ils étaient tous étayés par des statistiques, ce n’était pas juste des jugements.

Bon les statistiques ne descendent pas jusqu’au programme TV regardé ou aux livres lus, mais l’audience d’Arte par rapport à celle de TF1 donne une idée…

Hors ligne

 

#20 14/12/2011 19h50 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Membre
Réputation :   421 

Il n’est pas évident que les gens qui n’ont pas répondu combien rapportent 100 euros placés à 3% soient dénués de bon sens.
Intérieurement je me suis dit qu’une fois qu’on enlevait les frais bancaires, les taxes et les alinéas, si on s’en tirait avec 95 euros on pouvait s’estimer heureux…
Quand ces personnes souscrivent un pret écrit en gros a 2.5% et se retrouvent avec un crédit revolving a 20.5% ils développent sans doute une certaine adaptativité, certe peu mathématique mais toute pratique.

Et puis nos élites politiques qui ont souscrit des crédits indexés sur le franc suisse ne me semblent guère plus sage. De facon étonnante tout le monde s’en prend aux banques alors que la place de ces dirigeants est en prison (tout du moins pour les politiques professionnels des grandes villes).

Concernant la télé, je pense que le problème vient de la multiplication des sources d’informations. Personnellement je n’arrive pratiquement plus à me concentrer sur rien. Je regarde une émission (sur ARTE ou la 5 quand meme !) tout en ayant un match sur l’ordi et en pianotant quelque chose.

Il est trés rare que je regarde un film du début à la fin (le dernier qui a réussi à me captiver est il Divo) et je ne lis pratiquement plus rien (je parle de vrais bouquins que je lisais dans le temps ou je me dépéchait d’expédier mon repas pour me plonger dans Proust ou Goethe). Je ne fais plus aucun effort de mémoire (tout au plus quelques cours de bourse), j’ai mon téléphone et le gps.
Et encore je suis de la génération de l’écrit où on avait le temps. Je suis un vieux crouton qui trouve fesse bouc ou twitter complètement ridicule.

C’est une civilisation qui est morte, non pas avec la télé mais avec l’informatique et les réseaux.

Depuis quelques mois je me force à lire tous les jours et à fixer mon attention pendant au moins 30’ sur de grands auteurs qui manquent cruellement à ma culture générale. Surtout des auteurs du XVIIe et XVIIIe pour bien montrer mon combat contre le laisser aller actuel. Je donnerai tout fesse book pour une lettre de Mme de Sevigné…


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#21 14/12/2011 21h28 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Membre
Réputation :   

InvestisseurHeureux a écrit :

Bonjour,

ryanroll a écrit :

PS : Pester contre le fait que les gens "regardent trop la tv" alors que "les cadres, eux, lisent plutôt" est extraordinairement simpliste et incomplet.



Dire que la télévision c’est le mal c’est limiter son discours à la forme et ne plus regarder le fond : Internet, un bouquin, une expo, un concert, une pièce de théatre, une sortie au cinéma peuvent être infiniment plus médiocres que la TV, ne l’oublions pas smile

Je comprends que nos propos aient pu paraitres douteux mais ils étaient tous étayés par des statistiques, ce n’était pas juste des jugements.

Bon les statistiques ne descendent pas jusqu’au programme TV regardé ou aux livres lus, mais l’audience d’Arte par rapport à celle de TF1 donne une idée…

Bien sur, ce que je veux pointer du doigt est qu’il n’est pas bon de généraliser en se basant sur un chiffre d’une statistique qui ne veulent pas dire grand chose en dessous d’un certain niveau de précision.

Que les cadres regardent 2h de TV en moins et lisent un bouquin de plus par mois peut nous faire croire qu’il s’agit d’un profil plus intellectuel, mais en réalité ça peut aussi trés bien être une biographie de nadine morano.

Hors ligne

 

#22 21/12/2011 14h03 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Membre
Réputation :   82 

bifidus a écrit :

Concernant la télé, je pense que le problème vient de la multiplication des sources d’informations. Personnellement je n’arrive pratiquement plus à me concentrer sur rien. Je regarde une émission (sur ARTE ou la 5 quand meme !) tout en ayant un match sur l’ordi et en pianotant quelque chose.

Je crois qu’une étude de ce symptôme avait montré que c’était la conséquence de la trop grande quantité d’information à notre disposition et de l’habitude que nous avions prise de zappé d’un sujet à un autre.

Jusqu’à maintenant je suis épargné.

@ryanroll, désolé, mais un livre basique apprends plus de choses qu’une émission de télévision basique, ne serait ce que sur l’eaurtograffe des mots! smile
Sans compter qu’un livre on le lit à notre rythme, on peux analyser au fur et à mesure et donc critiquer le contenu.
Chose qui est impossible face à la télévision car l’émission a un rythme qui fait que nous subissons l’information.

Ps: le seul chaine que je supporte encore est arte. Et en général je regarde avec une tablette et je regarde sur google les informations donnés au fur et à mesure (c’est fou le manque de confiance que j’ai dans cette boite à image….)

Hors ligne

 

#23 21/12/2011 17h13 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Administrateur
Réputation :   1309 

gunday a écrit :

Ps: le seul chaine que je supporte encore est arte. Et en général je regarde avec une tablette et je regarde sur google les informations donnés au fur et à mesure (c’est fou le manque de confiance que j’ai dans cette boite à image….)

Oui, d’ailleurs si vous avez une Freebox, vous pouvez via la fonction Replay revoir les émissions d’Arte, notamment l’émission hebdomadaire Le Dessous des Cartes dont je suis grand fan, tant sur le fond que la forme.

Hors ligne

 

#24 22/12/2011 10h22 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Membre
Réputation :   82 

On peux également revoir les émissions arte sur leur site web (c’est ainsi que je regarde la chaine, vu que j’ai plus de télé).
Par contre je crois que c’est limité dans le temps.

Hors ligne

 

#25 22/12/2011 12h07 → Niveau de culture financière des français : ouille !

Membre
Réputation :   

gunday a écrit :

bifidus a écrit :

Concernant la télé, je pense que le problème vient de la multiplication des sources d’informations. Personnellement je n’arrive pratiquement plus à me concentrer sur rien. Je regarde une émission (sur ARTE ou la 5 quand meme !) tout en ayant un match sur l’ordi et en pianotant quelque chose.

Je crois qu’une étude de ce symptôme avait montré que c’était la conséquence de la trop grande quantité d’information à notre disposition et de l’habitude que nous avions prise de zappé d’un sujet à un autre.

Jusqu’à maintenant je suis épargné.

@ryanroll, désolé, mais un livre basique apprends plus de choses qu’une émission de télévision basique, ne serait ce que sur l’eaurtograffe des mots! smile
Sans compter qu’un livre on le lit à notre rythme, on peux analyser au fur et à mesure et donc critiquer le contenu.
Chose qui est impossible face à la télévision car l’émission a un rythme qui fait que nous subissons l’information.

Ps: le seul chaine que je supporte encore est arte. Et en général je regarde avec une tablette et je regarde sur google les informations donnés au fur et à mesure (c’est fou le manque de confiance que j’ai dans cette boite à image….)

@Gunday : C’est justement contre cette généralisation que je m’offusque !

Un livre peut être infiniment plus médiocre qu’une émission de TV. Ce n’est pas le support qui compte, c’est le contenu!

Un livre, la TV, internet ou la radio ne sont qu’un support d’information et baser des statistiques sur un support sans regarder le contenu est juste dénué de sens!

Dernière modification par ryanroll (22/12/2011 12h07)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech