Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 27/01/2014 20h43 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   12 

L’évolution du carnet de commandes est en effet un point assez négatif. Par contre, j’ai quand même l’impression que les groupes français de BTP leur servent de locomotive à l’étranger (et ce sont quand même des leaders mondiaux).

J’ai aussi du mal à comprendre si la situation du projet écotaxe est plutôt positive ou négative pour eux. Vu la dernière présentation SFAF de la société, j’imagine qu’ils ont fortement insisté sur le sujet mais les slides sont assez sommaires (je vous recommande quand même de les parcourir, il y a quelques pépites au niveau des photos, ça change de certaines présentations financières…):
http://www.gea.fr/Francais/pdf/2013_01_ … 20VDEF.pdf

AMF: je possède des actions GEA

Hors ligne

 

#27 05/02/2014 18h10 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   166 

Quelques éléments intéressants dans le  rapport annuel 2013 de GEA :
-    Il faudra qu’ils pensent à augmenter le prix maximum d’achat (100 euros) de leur programme de rachat d’actions même si historiquement ils n’y ont pas eu recours.
-    La variation de BFR a  bien contribué à augmenter le flux de trésorerie opérationnel ( les stocks diminuent d’un peu plus de 2 MEUR, les créances clients diminuent d’un peu plus de 5,8 MEUR et les dettes fournisseurs diminuent de 1,2 MEUR).
-    Le FCF 2013 ressort à  23,2 MEUR, ce qui nous fait 19,4 euros de FCF par action et un taux de rendement FCF de 20% ! Après, c’est vrai que 2013 a été bien favorisé par la réduction des stocks et l’encaissement des créances. Si on prend 2012, le FCF aurait de 2,5 MEUR avec un fcf par action de 2,1 euros.
-    0,7 MEUR de produits financiers net.
-    une légère augmentation de la provision pour risque d’un peu moins de 0,5 MEUR dû à un coût de main d’œuvre relatif au remplacement d’un composant et un recouvrement de créance de TVA.

Cheers
Jeremy
Je n’ai pas d’actions GEA.

Hors ligne

 

#28 30/05/2014 12h06 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   166 

Quelques éléments suite à la publication des résultats semestriels 2014:
- Le chiffre d’affaires recul de 24,6%. La société avait déjà prévenu que l’année 2013 était une année record. Le recul s’explique par la baisse de 52% de l’activité en France (son marché historique où ils sont largement leader) que ne compense pas la forte hausse du marché à l’exportation (+38%).
La raison de ce recul est le "net ralentissement du rythme des programmes d’automatisation en France constaté au 1er trimestre".
- 49,6 euros de cash par action.
- Le carnet de commandes est en recul de 17,5% ( 47 MEUR contre 57 MEUR).
- L’EBITDA passe de 11,8 à 7 MEUR et la marge d’EBITDA (élevé) recule pour passer de 31,4% à 24,6%.

Pour GEA, le défi reste inchangé: trouver des relais de croissance suffisamment important pour compenser un marché mûr qui pourrait faire repartir la croissance. On a des signaux qu’il cherche à se développer (hausse du CA à l’étranger) mais il reste du travail.
Il reste également la question de tous l’excès de cash mais on voit que les choses ont bougé avec M.Beaulé.
Cheers
Jeremy
Je n’ai pas d’actions GEA.

Hors ligne

 

#29 30/05/2014 15h50 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   104 

Hello,

Il me semblait également que l’année passée, certaines dates de facturation de gros projets avaient été favorables.

Sur des entreprises de cette taille, les décalages d’un trimestre à l’autre de certains contrats fait rapidement varier les résultats.

Ceci dit, l’axe de développement de GEA est clairement l’international.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#30 30/05/2014 16h05 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   166 

Bonjour zeb,
c’est effectivement ce qu’il s’est passé l’année dernière.  GEA avait clairement indiqué qu’il y avait un débouclage favorable de contrats importants. Ils avaient été très clairs en indiquant que cela ne reflétait pas une tendance.

Un enjeu est le maintien du dividende qui a été augmenté cette année:
-pour son maintien: Mr Beaulé est au capital et la position cash est très confortable pour permettre de faire face à des vents contraires qui plus est avec une activité capex light (la vraie expertise sont les hommes et femmes de l’entreprise)
- contre son maintien: frilosité dès que l’activité ralentie un peu.

Depuis la reprise du versement du dividende, il n’y a pas eu de baisses mais plutôt de petites hausses régulières sauf l’année dernière (effet Mr Beaulé).

Cheers
Jeremy
Pas d’actions GEA.

Hors ligne

 

#31 14/07/2014 10h25 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   166 

Hello,
petit up après la publication du CA du 3 ème trimestre.
Le CA du 3 ème trimestre diminue de 62,5%. Sur les 9 premiers mois de l’exercice on a un recul de 45,4% du CA.
La société explique très clairement la cause de  ce ralentissement: "le niveau d’activité du troisième trimestre confirme le net ralentissement du programme d’automatisation en France observé depuis le début de l’exercice. Il reflète également l’inertie et les difficultés rencontrées dans le cadre de la stratégie de redéploiement engagé en direction de l’internationale".
En résumé, l’internationale n’arrive pas pour le moment à être un relais de croissance suffisant (compétence accrue, marges moindres…)pour compenser un marché français où ils sont clairement leader mais qui est peut-être déjà bien mûr (taux d’équipement élevé).
Concernant la postion de cash élevé, la problématique quand à son utilisation reste entière.
Cheers
Jeremy
Pas d’actions GEA.

Hors ligne

 

#32 17/07/2014 11h38 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   320 

Plus de 20% de baisse depuis les résultats, on a même touché les 67 euros dans la matinée.

Pour mémoire 50 euros de cash par action aux résultats du S1. 

T1 17.75
T2 10.41
Soit CA S1 28.16 et RN S1 4.2  / Carnet de commande 47 Millions

T3 7.25

En étant pessimiste on peut envisager un CA 2014 à 40 millions. En gardant la même marge qu’au S1 (15%) ça nous ferait un RN de 6 millions soit environ 5 euros par action.

Donc à un cours de 70 euros moins le cash on paye 20 euros pour gagner 5 euros par an.

Le point important restera l’utilisation du cash, est ce que le dividende va être le même que l’an dernier (3.3), diminuer ou monter malgré la baisse du RN, avec une stabilité le payout ne serait plus du tout le même que l’an dernier (mais trésorerie pléthorique).
La société va t’elle racheter ses actions dans cette environnement de baisse importante du cours.

A ce cours là j’ai bien envie de reprendre une ligne… Attendons la fin de la chute du couteau.

Dernière modification par simouss (17/07/2014 11h39)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#33 17/07/2014 14h36 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   166 

Bonjour Simouss,
pour le cash, ils ne l’ont jamais véritablement alloué de manière optimale (je partage votre avis!). Un P/E ex cash serait trop gentil car vu l’allocation de capital on ne peut malheureusement pas dire qu’il nous appartient! Dans le passé, ils ont connu des années difficiles et je pense qu’il souhaite le garder comme un coussin de sécurité.
Pour les rachats d’actions, il n’y ont jamais eu recours. Peut-être que Mr Beaulé leur fera changer d’avis.
La prochaine annonce sur le carnet de commande sera très instructive.
Peut-être qu’un indicateur intéressant serait le cash net par action, si le prix de l’action évolue en dessous de cet indicateur alors cela serait une histoire différente. Même si je ne vois pas trop de catalyseurs (en dehors d’un retour de la croissance dans le carnet de commandes).
Cheers
Jeremy
Pas d’action GEA.

Hors ligne

 

#34 20/07/2014 14h43 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   104 

Hello,

J’ai passé un peu de temps jeudi dernier  au téléphone avec un de mes clients allemand du monde de l’automobile. Nous avons parlé comme d’hab un êu économie de nos pays respectifs, Alstom, Airbus etc …. mais aussi des péages autoroutiers. D’après lui, le sujet ne serait plus tabou en allemagne, ou le débat évoluerait vers la mise en place de tels systèmes.

L’opinion semble évoluer la bas, mais bon, à quel horizon, la est la question.

A+
Zeb

PS : J’en ai, et j’ai un peu mal, la …. même si je suis toujours positif sur la ligne.

Hors ligne

 

#35 20/07/2014 14h52 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   166 

Hello zeb,
un concurrent potentiel pour GEA en Allemagne sera Kapsch qui est une entreprise autrichienne et dont on peut penser que leur réseau de contacts et de connaissance du marché pourront leur être utile si le marché se développe.
Cheers
Jeremy
Pas d’actions GEA.

Hors ligne

 

#36 21/07/2014 13h32 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   21 

Pour espérer revoir l’action remonter sensiblement, il faut impérativement des vecteurs de croissance.

Cette dégringolade montre qu’il faut rester prudent dans ses achats. Ceux qui ont eu la mauvaise idée (mais pour eux c’en était une bonne sur le moment !) d’acheter des actions GEA à 97€ doivent s’en mordre les doigts.

Personnellement, j’avais acheté à 71,50€ et j’ai revendu à 90,95€  50 jours plus tard, préférant sécuriser ma PV. Grand bien m’en a pris (involontairement !).

Si je veux, je peux maintenant en racheter à un cours inférieur à celui de mon précédent achat en décembre dernier.

Mais j’hésite, les années fastes ne seraient-elles pas derrière ? Une excellente société peut très bien boire la tasse si son marché n’est plus porteur ou prometteur de création de valeur pour l’actionnaire. Et là, je doute…


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#37 21/07/2014 15h13 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   166 

Bonjour Philippe 77,
félicitations pour votre timing (même si je ne suis absolument pas fan de ce mot ! et ne croit pas du tout au timing dans mes achats et ventes). Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à acheter à 71,50 euros et à vendre à 90,95 euros? Ne le prenez pas mal, c’est juste pour connaître votre cheminement.
La marge de sécurité (MOS) est ce qui permet d’estimer si une entreprise nous est proposée à un cours d’achat attractif.
Quand à acheter à un plus haut une part d’une entreprise, c’est toujours possible dès lors que la MOS est toujours présente.
Peut-être avez vous des hésitations car les choses ont évolué depuis?
GEA a souvent répété que (de mémoire) le CA du 3ème et 4ème trimestre 2013 étaient un peu exceptionnel. Un autre point intéressant est que le carnet de commandes ne semblait pas montrer de signe de progression voir était en recul.
Pour ma part, j’ai vendu car l’allocation de capital n’est pas bonne.
Cheers
Jeremy
Pas d’actions GEA.

Hors ligne

 

#38 21/07/2014 15h39 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   21 

Bonjour Jeyfox

Je ne prends pas mal cette question. J’ai acheté à 71 parce que je savais que le cours était intéressant à ce prix, notamment vis-à-vis du cash de la société. De plus, j’escomptais profiter de la fameuse hausse ayant souvent lieu en début d’année, de plus j’avais beaucoup de liquidités sur mon CTO. Et en décembre, aucune mauvaise nouvelle de la part de GEA ne pointait son nez.

Comme déjà dit dans d’autres posts, je ne suis qu’un néophyte incapable d’analyser sérieusement une société, je me contente donc des grandes lignes, des annonces, des avis éclairés (ici surtout), je mixe le tout avec mes connaissances et ma maigre expérience, et j’obtiens un truc instable hautement inflammable mais que je n’approche pas d’une bougie smile

Sérieusement, une MOS, je suis incapable d’en définir une, donc je fais mon estimation comme je peux. Quand j’ai vendu à 90 et que par la suite elle grimpait jusqu’à 97, je n’étais pas du tout certain de l’excellence de mon "timing". Mais j’avais une petite PV sympathique, j’ai préféré sécuriser, toujours dans la hantise d’une dégringolade des cours.

Si en plus l’allocation de capital n’est pas bonne… (chose que je n’ai jamais regardé sur GEA).

Mais lors de mon achat, j’étais loin d’imaginer qu’elle monterait si haut en si peu de temps.


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#39 21/07/2014 18h09 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   421 

Avec un cours au plus haut poussé par Beaulé et des résultats exceptionnels et un carnet de commande au plus bas il était assez logique de vendre…

Le commentaire assez laconique surtout concernant l’international n’est pas très engageant…
Je pense qu’il faut attendre des résultats biens mauvais et un carnet de commande bien rempli pour revenir sur la valeur ou une braderie vers le niveau de cash.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#40 22/10/2014 14h58 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   166 

Hello,
GEA a fait une offre ferme de rachat (avec une exclusivité jusqu’au 30/11/2014) de l’activité système de péage de la société Espagnole Tecsidel. Le CA de l’activité convoitée est de 14,3 MEUR.
Intéressant car c’est de mémoire la première opération de croissance externe de l’entreprise. C’est déjà (a priori) une bonne utilisation de la trésorerie pléthorique de l’entreprise qui chercher peut-être à accélérer son développement à l’étranger.
Tescidel est présent en amérique latine, Inde, Norvége. Cela me semble complémentaire à la présence de GEA.
Affaire à suivre.
Cheers
Jeremy
Pas d’actions GEA.

Hors ligne

 

#41 09/12/2014 11h14 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   166 

Hello,
GEA a publié son CA du 4ème trimestre 2014 : 21 MEUR contre 15,2 MEUR en 2013. La progression du CA s’explique par la facturation d’avances au démarrage de 4,1 MEUR pour un contrat en Russie (il s’agit de produits constatés d’avance).
Au final, le CA 201’ s’établit à 53,9 MEUR contre 75,4 MEUR.
Extension de la période d’exclusivité jusqu’au 19 décembre 2014 pour la négociation du rachat de Tescidel (pour la partie système de péage).
Les comptes annuels en janvier 2015 nous donneront plus d’informations.
Cheers
Jeremy
Pas d’actions GEA.

Hors ligne

 

#42 27/01/2015 14h51 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   166 

Hello,
GEA publie ses résultats annuels.
-    CA à 55,3 MEUR en baisse de 25%,
-    Résultat d’exploitation à 12,08 MEUR  en baisse de 45,4%
-    Résultat net à 8,1 MEUR en recul de 39,4%.
Logiquement le dividende est coupé et passe de 3,35 euros à 2,10 euros (baisse de 37,3%). La référence est un taux de distribution de 30%.
La trésorerie nette s’établit à 56,5 MEUR soit 47,3 euros par action.
Capitaux propres par action de 52,3 euros par action.
BNPA de 6,8 euros.
PER spot de 12.
VE/RE :3,4 ou 29,1%. Pour ce point là, encore une fois ils sont hyper favorisés par l’importance de la trésorerie nette de GEA. Le problème est que son utilisation n’est pas optimale donc difficile de dire qu’il nous appartient.

Le carnet de commandes s’établit à 56,8 MEUR. On ne retrouve pas les niveaux d’avant même si il y a plusieurs contrats qui ont été conclu depuis (en Grèce, contrat avec Sanef).
Il y a une bonne gestion des coûts (frais de personnel (4 personnes en moins), réduction recours à l’interim et à la sous traitance).

Il faudra voir également comment se déroule la transaction concernant une filiale de Tecsidel en Espagne.

CA du premier trimestre 2015 à 11,78 MEUR (recul de 33,6%). L’entreprise indique qu’on ne peut pas extrapoler le CA de l’ensemble de l’exercice à partir de ce CA trimestriel.

Le défi pour GEA reste inchangé : trouver des relais de croissance hors de France : c’est en partie en cours avec les négociations concernant Tecsidel et une optimisation de l’utilisation du cash (en partie en cours avec Transicel mais c’est leur première opération de croissance externe.

La publication du rapport annuel permettra d’avoir davantage d’éléments.

Cheers

Jeremy
Pas d’actions GEA.

Dernière modification par Jeyfox (27/01/2015 14h56)

Hors ligne

 

#43 10/02/2015 14h07 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   166 

Finalement, la transaction entre GEA et Tecsidel ne se fera  pas. L’entreprise étant assez radine (ce qui est une bonne chose!) sans doute que le prix de vente ne les satisfaisait pas.

CA du premier trimestre 2014:
11,8 MEUR contre 17,5 MEUR en 2013 soit un recul de 32,5%. Le recul est dû (en importance décroissante) à l’Afrique, l’Asie et l’Amérique.

Cheers
Jeremy
Pas d’actions.

Dernière modification par Jeyfox (10/02/2015 14h12)

Hors ligne

 

#44 10/02/2015 21h05 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   104 

Et bien la question maintenant est : Quel est le catalyseur ?

Pour ma part, je n’en vois plus …..

A+
Zeb

Hors ligne

 

#45 10/02/2015 21h31 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   166 

Hello zeb,
un dernier catalyseur serait un dividende exceptionnel (comme le dividende ordinaire a déjà été fixé) ou un rachat d’actions grâce à l’influence de Mr Beaulé.
Effectivement le maintien d’une telle position cash devient plus difficile à justifier.
Cheers
Jeremy
Pas d’actions GEA.

Hors ligne

 

#46 10/02/2015 21h43 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   104 

Jeyfox,

Je ne considère pas un dividende exceptionnel comme un catalyseur. C’est une distribution "one shot" et il n’y pas de création de valeur pour l’actionnaire, mais une distribution de la valeur.

Maintenant, Mr Beaulé n’est pas la par hasard non plus, mais pour quelle raison maintenant, j’avoue ne plus trop y voir clair.

J’envisage sérieusement de vendre mes titres dans les mois qui viennent. A voir l’évolution du carnet de commande en particulier à l’international. Je ne vois plus trop ce qui pourrait créer plus de valeur que ce qui est proposé aujourd’hui. L’entreprise exécute très bien, la marge de progression de ce coté est plutôt réduite. Cette opération de croissance externe était une très belle idée (au bémol du prix d’après la direction de GEA). Maintenant je ne sais pas si le marché est riche de ce type d’opportunité.

Wait & see l’évolution du carnet de commande.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#47 10/02/2015 22h50 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   166 

Hello Zeb,
en fait l’idée est de dire que si les dirigeants ne savent pas quoi faire de l’excès de cash, ils devraient le rendre aux actionnaires. Ces derniers peuvent ainsi l’allouer ailleurs. Si cette décision était prise, on serait en présence d’une entreprise ayant à coeur les intérêts des actionnaires. La valorisation pourrait être différente.
Sinon, effectivement en dehors d’une opération de croissance externe, je ne vois pas trop.
We shall see.
Cheers
Jeremy
Pas d’actions GEA.

Hors ligne

 

#48 11/02/2015 05h24 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   421 

La distribution d’un dividende exceptionnel mettrait en valeur le fait que GEA se paie en réalité 4 à 5 fois ses profits.
Sinon ils pourraient quand même verser 90% du résultat en dividende ordinaire ce qui en ferait une valeur de rendement.
Effectivement si rien ne bouge ca peut durer longtemps les sociétés d’autoroute ne changeant pas de système tous les deux ans, le contexte actuel ne les incitant pas à investir.
Je n’ai pratiquement plus de GEA depuis qu’ils avaient annoncé une baisse du carnet de commande, mais je reste à l’affût.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#49 26/02/2015 12h19 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   21 

A mon avis, l’avenir de GEA c’est plutôt l’exportation, qui a d’ailleurs augmenté entre 2012/2013 et 2013/2014.

En France, ils arrivent encore à vendre, ils ont des contrats pluri-annuels (dont je ne connais pas le contenu).

A l’annonce de la baisse du CA du 1er trimestre le mois dernier, j’ai vendu ma ligne (achat à 72, vente à 80). J’ai bien fait vu le cours actuel. Mais j’envisage de revenir dessus, cela fait déjà 2 fois que je fais un A/R dessus, exactement à la même période (achats en décembre vers 71/72, ventes en janvier/février, début 2014 à 90€, début 2015 à 80€).

Vu le cours en dents de scies, je trouve qu’elle se prête assez bien à ce genre d’A/R, qui plus est avec un risque limité puisqu’on achète tout de même dans les 50€ de cash/action.

Mais quand je vois (http://www.gea.fr/Francais/pdf/avis_reunion_BALO.pdf : page 2) qu’ils vont verser 2,5 M€ en dividendes et faire grossir encore leur réserve de 5,6 M€ (comme si GEA avait besoin de 5 millions d’euros supplémentaires dans ses caisses qui débordent…), je regrette comme tout le monde cette manie de vouloir augmenter leur pactole, apparemment sans but précis !

AMF : pas d’actions GEA au moment de la rédaction de ce texte

Dernière modification par philippe77 (26/02/2015 12h20)


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#50 02/03/2015 16h04 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   166 

Hello Philippe 77,
avec GEA, historiquement les décisions en termes d’allocation de capital n’ont jamais été fantastiques, ce type de décisions se répétant, il y a malheureusement peu de chances de voir du changement. 
Le yoyo sur le dividende est également un point embêtant. Avec la trésorerie nette, ils ont largement de voir venir… peut-être que la forte augmentation l’année dernière du dividende n’était pas une si bonne chose que ça.
Je préfère une hausse régulière et modeste du dividende plutôt que de fortes variations qui quelque fois montrent que l’entreprise n’a pas vraiment une stratégie de retours aux actionnaires.
Cheers
Jeremy
Pas d’actions GEA.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech