Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 14/09/2016 18h00 → Ziouziou42 : étude de cas immobilier (investir dans un studio étudiant) (perte d'opportunité, studio, étudiant)

Membre
Réputation :   

J’ai 29 ans, ingénieur en informatique, je gagne 32 000 € brut annuel, et je vis en couple avec un bébé de 1 an (dans un appart en location qui nous coûte environ 700€ loyer + charges).
Ma compagne est actuellement sans emploi, elle va retravailler prochainement, pour un salaire qu’on va estimer au minimum --> Le SMIC ! (environ 17 500€ brut annuel).
Nous avons réussi à mettre de côté 20 000€ jusqu’à aujourd’hui.
Mon objectif est de préparer l’avenir, et de capitaliser le plus possible d’ici à la retraite !

Par rapport à ma situation, je pense que l’achat d’un studio meublé pour étudiant (environ 50 000€ dans mon secteur) serait un bon premier investissement, et je souhaiterais avoir votre avis.
N’est-ce pas une bêtise de vouloir faire un investissement locatif alors que je n’ai même pas de résidence principale ?
Après de nombreuses lectures sur ce forum, je pense avoir les éléments pour trouver un bien qui s’autofinance, mais ne vaut-il pas mieux attendre que ma compagne retravaille, ce qui nous permettrait d’acheter notre résidence principale ?
L’argent que je vais capitaliser d’un côté dans le studio ne risque t’il pas de me condamner à rester locataire de ma propre habitation (car je n’aurais probablement plus assez de capacité d’emprunt pour acheter la maison dans laquelle j’aimerais vivre).

Qu’en pensez-vous, quelle serait selon vous la meilleure manière de procéder ?

Message édité par l’équipe de modération (15/09/2016 09h37) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Mots-clés : perte d'opportunité, studio, étudiant

Hors ligne

 

#2 14/09/2016 20h23 → Ziouziou42 : étude de cas immobilier (investir dans un studio étudiant) (perte d'opportunité, studio, étudiant)

Membre
Réputation :   

Bonjour, pour ma part j’ai acheté d’abord ma résidence principale et je regrette car j’ai ma capacité d’emprunt à 33% et il m’est difficile de faire d’autres investissements.

Hors ligne

 

#3 14/09/2016 20h37 → Ziouziou42 : étude de cas immobilier (investir dans un studio étudiant) (perte d'opportunité, studio, étudiant)

Membre
Réputation :   

Bizarre cette logique de regretter d’avoir son propre toit …
Je ne comprends pas …
Investissez d’abord pour vous !!

Dernière modification par Chtirentier (14/09/2016 20h39)

Hors ligne

 

#4 14/09/2016 22h18 → Ziouziou42 : étude de cas immobilier (investir dans un studio étudiant) (perte d'opportunité, studio, étudiant)

Membre
Réputation :   

Je ne trouve pas ça bizarre, c’est juste qu’avec du recul maintenant, je me dit que j’aurai du faire le contraire… Aprés je suis très heureux chez moi wink

Hors ligne

 

#5 15/09/2016 01h25 → Ziouziou42 : étude de cas immobilier (investir dans un studio étudiant) (perte d'opportunité, studio, étudiant)

Membre
Réputation :   

Chtirentier a écrit :

Bizarre cette logique de regretter d’avoir son propre toit …
Je ne comprends pas …
Investissez d’abord pour vous !!

Sauf qu’acheter un bien qui s’autofinance ne remet pas en cause l’achat d’une RP par la suite, alors que l’inverse est plus compliqué (mais faisable), non ? wink

Dernière modification par Swear (15/09/2016 01h26)

Hors ligne

 

#6 15/09/2016 12h51 → Ziouziou42 : étude de cas immobilier (investir dans un studio étudiant) (perte d'opportunité, studio, étudiant)

Membre
Réputation :   

Ca dépend des moyens : Avoir un investissement locatif, même s’il s’autofinance entame la capacité d’endettement (à moins d’avoir un rendement incroyable haut…) du point de vue bancaire.
Même si techniquement, le reste à vivre ne change pas, beaucoup de banques bloquent sur la capacité d’endettement, donc ça peux nuire à un projet de RP.

Hors ligne

 

#7 15/09/2016 13h03 → Ziouziou42 : étude de cas immobilier (investir dans un studio étudiant) (perte d'opportunité, studio, étudiant)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

J’ai tendance à rejoindre Chtirentier, en effet, pourquoi regretter d’avoir acheté sa RP ?

Si je viens à prendre mon cas, j’ai d’abord acheté ma RP pour ensuite me lancer dans l’investissement locatif et je n’ai pas eu de problèmes majeur à me faire financer.

Hors ligne

 

#8 15/09/2016 17h47 → Ziouziou42 : étude de cas immobilier (investir dans un studio étudiant) (perte d'opportunité, studio, étudiant)

Membre
Réputation :   

Perso j’ai commencé par acheter ma RP et cela me bloque aujourd’hui pour un autre projet locatif.

Néanmoins j’ai pu par la suite acheter des parts de SCPI et financer un premier projet locatif mais pour mon prochain achat, je dois rembourser une partie de mon prêt RP pour diminuer mon taux d’endettement et potentiellement rallonger les prêts immo.
C’est juste une histoire de flux de trésorerie mais les banques ne me suivront pour un nouveau projet que si je retombe à un taux d’endettement correct (actuellement 42%). Pourtant mon reste à vivre augmente mais je peux comprendre que le banques soient frileuses d’augmenter leur risque.

Si cela était à refaire, je serais resté locataire et je serais aujourd’hui à la tête de 5 ou 6 appartements dont au moins 2 ou 3 entièrement payés.

Maintenant pour répondre à ziouziou, il suffit de se poser les bonnes questions et de se projeter à 5 ans (période moyenne pour amortir les frais liés à l’acquisition d’un bien, même si cela varie selon les régions) à savoir projetez vous d’avoir un autre enfant? Auquel cas acheter maintenant en le prévoyant pour ne pas se retrouver dans l’obligation de vendre rapidement car l’appart est devenu trop petit (j’ai opté pour un T5 avec 3 chambres pour ma RP alors que j’étais célibataire sans enfants). Envisagez vous d’être muté ou un changement professionnel? Idem, devoir vendre rapidement ne permet pas d’amortir ne serait-ce que les frais de notaire. Et calculez combien vous coute votre appart actuel (700€/mois), car si vous étiez propriétaire de ce bien, n’oubliez pas de rajouter la taxe foncière, les éventuels travaux de copro (qui peuvent vite chiffrer quand on parle de toiture ou autre ravalement de facade avec isolation par l’extérieur), les charges de copropriété payées par le propriétaire (en moyenne 20% des charges non répercutées sur le locataire).

Devenir propriétaire ne se fait pas à la légère et n’est pas toujours rentable (contrairement à ce qu’on pense), notamment dans de très grandes villes type Paris.

Dernière modification par Stinky (15/09/2016 17h47)


Le piment c'est comme l'autoroute, on paye à la sortie XD

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech