Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 15/08/2016 14h33 → Aaccsspp : étude de cas immobilier (mixte résidence principale et location saisonnière) (achat immobilier, location saisonnière opportune, mixte residence principale)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

J’ai 35 ans, célibataire sans enfant et habite dans le 06 (alpes maritimes).

Depuis quelques années je pense à acheter, soit en investissement locatif, soit en résidence principale.
Impossible de me décider, trop de théories contradictoires…

Alors je viens de penser à un juste milieu : un logement principale qui serait loué quelques semaines dans l’année de manière opportuniste (max 3 mois cumulés dans l’année) lors de la haute saison touristiques.

Ayant une maison de famille assez proche, ça ne me gène pas de me séparer de mon logement pour le louer à prix élevé l’été.

J’ai un apport faible (15K€), mais une situation stable et confortable (CDI, 2600€ net/mois) et au passage je paye pas mal d’impôts sur le revenu (2,5K€).

Questions:
1) Mon plan vous parait il déliant ?
2) Pour cette opération, faut il plutôt du neuf ou de l’ancien?
3) Quelle formule d’investissement / fiscale choisir ?

Merci pour tout autres conseils!

Mark

Message édité par l’équipe de modération (16/08/2016 13h55) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Dernière modification par Aaccsspp (15/08/2016 14h34)

Mots-clés : achat immobilier, location saisonnière opportune, mixte residence principale

Hors ligne

 

#2 15/08/2016 14h56 → Aaccsspp : étude de cas immobilier (mixte résidence principale et location saisonnière) (achat immobilier, location saisonnière opportune, mixte residence principale)

Membre
Réputation :   85 

Bonjour,
J’ai envie de vous dire allez-y, lancez-vous. Qu’attendez-vous du forum? Vous avez déjà réfléchi à la question, vous verrez à l’usage si cette formule vous convient et si elle est suffisamment rémunératrice par rapport aux sacrifices qui semblent faibles à part la gestion des ménages etc…
Cela vous procurera un revenu dont vous n’avez pas besoin à priori et sur lequel vous ne comptez pas donc c’est tout bénef’.
A première vue je verrais de l’ancien car c’est la situation géographique qui primera pour que les touristes aient envie de venir donc plutôt en centre ville ou près d’une attraction touristique.
Fiscalement je ne saurais pas bien vous répondre, ça sera une RP donc rien de particulier, selon les revenus que vous aurez à déclarer vous pourrez vous positionner.
Donc achat à crédit et non votre plan n’a rien de délirant !


Parrain de mon adorable filleule

Hors ligne

 

#3 15/08/2016 15h59 → Aaccsspp : étude de cas immobilier (mixte résidence principale et location saisonnière) (achat immobilier, location saisonnière opportune, mixte residence principale)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Pour répondre à votre question sur l’achat d’une résidence principale ou alors acheter un investissement locatif en premier, je vous donne mon point de vue en tenant compte de ma propre expérience.

J’ai également un CDI et je gagne environ 2 000 € / mois.
Je vis et travail à Paris.

Dans un premier temps, je voulais acheter ma résidence principale en tenant compte des avantages et des mesures mises en place dans le neuf pour l’achat de sa résidence principale.

Pour faire simple, vous avez droit à des prêts à taux 0 % ce qui permet de gonfler votre capacité d’emprunt, chose qui n’est pas négligeable dans des régions ou se loger devient très cher (Paris, Côte d’Azur, etc…)

Ayant trouvé un logement social en location (résidence principale), je me suis vite tourné vers l’investissement locatif car j’ai trouvé un logement vraiment confortable à loyer très faible pour Paris (impossible de trouver un appartement à l’achat en payant si peu de crédits)

J’ai réalisé 1 premier investissement en Province qui s’autofinance tout seul (il me reste quelques centaines d’euros une fois tous les frais payés)

Ensuite, j’ai réalisé un second achat (Immeuble en LMNP) me rapportant environ 500 € de cash flow une fois tous les frais payés (Impôts, Assurance, Comptable, etc…)

En discutant avec ma banquière, j’ai appris que ma capacité d’emprunt avait augmenté compte tenu de mes bons investissements.

Ma banque considère mes investissements comme une forme de complément de revenus et elle accepte aujourd’hui de me financer de manière bien plus importante (capacité d’emprunt) qu’avant mes investissements locatifs.

A court terme, je vais acheter un 3 ème investissement à 110 % (notaire inclus) pour faire encore augmenter mon patrimoine et également augmenter ma capacité d’emprunt pour ma résidence principale.

Pour conclure, tout dépend de vos objectifs, de votre banque (elle n’ont pas toutes la même vision des choses) et de votre situation.

Je vous souhaite une bonne continuation.

Hors ligne

 

#4 18/08/2016 10h54 → Aaccsspp : étude de cas immobilier (mixte résidence principale et location saisonnière) (achat immobilier, location saisonnière opportune, mixte residence principale)

Membre
Réputation :   342 

En résumé, c’est plutôt une bonne idée. La loi permet de louer en saisonnier pourvu qu’on y passe au moins 8 mois par an. Avec Airbnb ça s’est beaucoup développé et dans les zones touristiques c’est très rentable.

Par contre, avec la déclaration automatique des revenus par les plateformes type AirBnB, on ne coupera plus à l’imposition…

Les deux points faibles de cette démarche :

1) avant tout, partir de chez soi pour laisser des gens habiter chez soi et dormir dans son lit : certaines personnes peuvent, d’autres l’excluent. Ca veut dire aussi ranger et aménager de façon à pouvoir louer facilement (que tout soit bien rangé, que vos affaires personnelles occupent peu de place pour laisser du rangement aux vacanciers, ranger sous clé vos affaires personnelles ou précieuses…). A vous de voir si vous vous sentez de le faire ou non.

2) Vous devez vous loger dans une zone touristique, ce qui veut dire généralement plus cher, à qualité équivalente. Par exemple, vous pourriez avoir le choix entre un appartement à 200 k€ dans une zone correcte et proche de votre travail, mais peu recherchée ; et 300 k€ en centre-ville touristique, très recherché. Vous aurez beaucoup plus de demande de location touristique sur le second bien, mais avant que ça vous paie les 100 k€ de différence…

Dernière modification par Bernard2K (18/08/2016 10h54)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech