Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 12/08/2016 11h17 → Impôt sur la mort : CSG déductible impossible à déduire l'année suivante... (csg, décès, non-déductabilité)

Membre
Réputation :   12 

Bonjour !

Petit coup de gueule…

Lorsqu’une personne décède, elle doit encore payer des impôts sur les revenus qu’elle a perçu. C’est normal. Et il peut y avoir des prélèvements sociaux, avec une partie de la CSG qui est déductible. Théoriquement.

Mais la déduction devant s’effectuer l’année suivante du paiement de la CSG, et la personne étant décédée, cela entraine l’annulation de la déductibilité !

De plus, après un décès, il y a souvent des contrôles et redressements fiscaux. Avec, là aussi des prélèvements sociaux. Et, là aussi, la CSG déductible qui n’est plus déductible. Même s’il s’agit d’années antérieures au décès.

C’est tout à fait légal, mais ça me semble moralement difficile à accepter.

Message édité par l’équipe de modération (12/08/2016 11h35) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Mots-clés : csg, décès, non-déductabilité


M07

Hors ligne

 

#2 12/08/2016 11h25 → Impôt sur la mort : CSG déductible impossible à déduire l'année suivante... (csg, décès, non-déductabilité)

Membre
Réputation :   

Cette question ne va t-elle pas être résolue avec le prélèvement à la source ?


➨➨ Code Parrainage WESAVE : GM6366 ➨➨  Code Parrainage YOMONI ➨➨ ANTOINE17

Hors ligne

 

#3 12/08/2016 12h19 → Impôt sur la mort : CSG déductible impossible à déduire l'année suivante... (csg, décès, non-déductabilité)

Membre
Réputation :   160 

"De plus, après un décès, il y a souvent des contrôles et redressements fiscaux."

Si le patrimoine est coséquent, les controles le sont aussi (typiquement, suspicion de sous évaluation dans la déclaration de succession). Mais les redressements sont tout de même liés à des erreurs antérieures pour la partie impot, ou à une déclaration de succession optimiste (mais là, ce n’est plus les impots du défunt, mais bien les droits de succession des héritiers qui sont concernés)

"Cette question ne va t-elle pas être résolue avec le prélèvement à la source ?"

Le règlement à la source n’empêchera pas l’existence d’une déclaration rectificative, donc de corrections, donc d’éventuelles erreurs. Tous les pays utilisant un tel prélèvement sans une notion taxe fixe utilisent des déclarations rectificatives (pour prendre en compte les déductions ou les revenus annexes non soumis à prélèvement ou soumis à prélèvement forfaitaire excédent l’imposition réelle)

Dernière modification par xazh (12/08/2016 12h23)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech