Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 22/06/2016 02h41 → Compte titres démembré : obligation d'un minimum de dividendes pour l'usufruitier ? (dividende, démembrement, fiscalité, imposition, nue-propriété, usufruit)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

C’est mon premier sujet !

Dans le cadre d’une donation que je recevrais de ma mère, je me pose quelques questions concernant l’usufruit/nue-propriété.
Il y en a que j’ai plus ou moins résolues, mais d’autres où je sèche.

Nous avons besoin du démembrement pour pouvoir recevoir plus et payer moins de droits de succession à terme.

Donc à priori on sélectionnerait les titres à la plus grosse plus value (détenus depuis longtemps), afin de remettre le compteur des plus values à zéro (valeur à la donation retenue).

Composition du portefeuille après le démembrement :
Ma mère n’ayant pas besoin de dividendes, est il possible vis à vis du fisc d’utiliser uniquement des produits capitalisants (typiquement : ETFs amundi) afin que la nue propriété grossisse et récupère en fait les flux de l’usufruit ?
Ça nous éviterait la double imposition sur les dividendes à l’IR + sur la succession plus tard.

Est ce légal ou pourrais je me faire redresser par le fisc ?
j’ai un autre compte en usufruit/NP, mais il contient une partie d’opcvm distributifs, et une partie capitalisant environ 50/50.
Il y a t’il un seuil minimum ? par ex, 1% ?

Concernant le compte titre lui même, celui qui va être donné est actuellement au Credit Agricole qui facture des frais assez élevés.
Connaissez vous des banques internet qui acceptent le transfert d’un CTO demembré ? j’ai demandé à ma banque en ligne (bforbank) mais ils ne le font pas.
Sinon, il faut que je le fasse avant mais j’ai un peu peur de certaines "frictions" avec la banque…

D’autres remarques sur ce genre de problématiques sont bienvenues smile

Cordialement,
Treffon

Mots-clés : dividende, démembrement, fiscalité, imposition, nue-propriété, usufruit


Markets are not perfect, but everybody else is worse

Hors ligne

 

#2 22/06/2016 09h44 → Compte titres démembré : obligation d'un minimum de dividendes pour l'usufruitier ? (dividende, démembrement, fiscalité, imposition, nue-propriété, usufruit)

Membre
Réputation :   

Effectivement faire une donation sur des actions ayant une forte PV est judicieux. Cependant, n’oubliez pas l’abattement pour durée de détention (65% après 8 ans) que votre mère pourrait utiliser.

Je n’ai pas les textes sous les yeux ni de jurisprudence en tête mais je ne crois pas à un risque du à la capitalisation si la situation de votre mère n’évolue pas suite à ce changement; cad qu’elle n’avait pas besoin des dividendes pour vivre auparavant.

Par ailleurs, de quel montant parlons nous?

Suivant les PV et MV que votre maman détient, vous pourriez envisager de céder les titres et de vous positionner sur un contrat de capitalisation démembré. Après tout dépend de votre volonté ou non de gérer un portefeuille titre ou de suivre une stratégie lazy…


Parrainage LINXEA, n'hésitez pas à me contacter.

Hors ligne

 

#3 27/06/2016 00h34 → Compte titres démembré : obligation d'un minimum de dividendes pour l'usufruitier ? (dividende, démembrement, fiscalité, imposition, nue-propriété, usufruit)

Membre
Réputation :   

Bonjour Flyz57, merci pour votre réponse.

J’ai un peu cherché aussi sur des jurisprudence et je n’ai pas trouvé sur les titres.
J’ai vu ça sur les SCI avec la mise en resérve du résultat et cet article des echos

et apparemment ce n’est pas une donation déguisée.

Ça me paraît encore moins risqué dans le cadre d’ETFs capitalisants par ex, où on ne fait aucune action à part le choix "chanceux" d’un produit capitalisant (vs mise en réserve). Mais bon on ne sait jamais ce que peut penser le fisc…

Flyz57 a écrit :

Par ailleurs, de quel montant parlons nous?

L’idée est d’utiliser abattement de 100 k + 15k pour utiliser les tranches jusqu’à 15%. (1,2K d’impôts pour ces 15k).
Vu que c’est en nue propriété (tranche 50/50), x2 soit 230k, pour chacun des enfants (2) soit 460k.

Je pense effectivement faire du lazy sur le compte titres.
Pour les avantages du contrat de capitalisation, faites vous référence aux arbitrages gratuits à l’intérieur du contrat ? Il y a t’il un autre avantage ?


Markets are not perfect, but everybody else is worse

Hors ligne

 

#4 27/06/2016 09h06 → Compte titres démembré : obligation d'un minimum de dividendes pour l'usufruitier ? (dividende, démembrement, fiscalité, imposition, nue-propriété, usufruit)

Membre
Réputation :   

Le contrat de capitalisation a la faculté de pouvoir être démembré donc le remploi suite à une donation avec démembrement est possible.


Parrainage LINXEA, n'hésitez pas à me contacter.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech