Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 14/06/2016 10h09 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous

voici mon dilemme du jour

Ma voisine vend sa maison (60000€)
je sait qu’il y a des travaux a prévoir (notamment la toiture j’estime à 20000€ ça chiffre vite ce genre de travaux) = déductible si j’ai bien compris
la salle de bain est a refaire = non déductible

j’estime le loyer à 500€ environ

il y a un bâtiment accolé qui pourrait si rénovation et gros travaux se louer au même prix
mais je pense qu’il faut faire un changement de destination du bien ???
et il n’y aurais rien de déductible (réfection des planchers/ création électrique (arrivée etc )/ eau (arrivée etc ) /cloisonnement / aménagement etc) j’ai prévu 50000€ pour les travaux

je sait pas trop quoi vérifier pour savoir si c’est rentable ou pas (surtout le deuxieme lot car je pense que rien n’es déductible)

je financerais sur 25 ans et 110%

je suis du 24 si il y en a parmi vous de Dordogne et éventuellement de Bergerac ça serais sympa de ce rencontré

j’ai encore pleins de questions
mais je suppose que vous en avez pour moi et j’essayerais de vous répondre du mieux que possible

merci de votre aide car je suis un peu perdu

en complément :

- Célibataire sans enfants, 36 ans , TMI= 14% , revenu 25000

VOS APTITUDES / VOTRE DISCIPLINE

- Comptables: je sait tenir les comptes
- Fiscales :
- Artisanales (plomberie / électricité / maçonnerie / menuiserie) : électricité, peinture & placo
- Sociales : pas mal, participe a la vie d’associations
- Temps disponible: week end et soirée

CARACTÉRISTIQUES DU BIEN

- Type : maison de bourg (100m2) + bâtiment mitoyen (100m2) + cour intérieur
- Année de construction avant 1970
- Étage: 1, luminosité, surface (au sol /carrez),
- Inhabité depuis juillet 2015
- Chauffage : électrique + bois
- Volets isolants ou persiennes ?
- Compteurs d’eau et d’électricité (télé relève) pour la maison pas pour le batiment
- Décoration : moderne pour la cuisine le reste ça passe

LOCALISATION DU BIEN

- Département = 24 / dordogne, ville Faux 24560
- Centre bourg
- Bassin d’emploi de la zone de chalandise quelque grosse usine dans un rayon de 15km
- L’emplacement va-t-il faire prendre de la valeur au bien ? non
mais stratégiquement, étant mitoyen a la maison que j’habite actuellement dans un lointain futur je compte fusionnser les lots pour me faire une unique maison

RENTABILITÉ DU BIEN

(utilisez aussi le site Calcul Rendement Locatif pour vous aider)

- Coût du bien avec frais de notaire 66000
- Loyer déjà pratiqué ou envisagé 500€ pour la premiere maison
- Taux de vacance envisagé (1 mois tous les 2 ans = 4%)

- Travaux immédiats (j’avais prevu de refaires les toitures ) 20000€ avec ma louche

- Taxe foncière hors TEOM
- Assurance PNO (propriétaire non occupant)
- Assurance GRL (garantie risques locatifs) ou GLI Garantie Loyers Impayés

- Rentabilité brute : loyers / coût du bien avec frais de notaire si juste la maison 9%
- Rendement opérationnel brut : loyers*(100-taux de vacance)-frais de gestion-assurances-travaux de maintenance / coût du bien avec frais de notaire + travaux immédiats

FINANCEMENT DU BIEN

- Montant de l’apport 0€
- Type de crédit : amortissable
- Taux du crédit avec assurance 2.2% hors assu (j’ai rdv ailleurs que ma banque actuel)
- Durée du crédit 25
- Frais de tenue de compte (question a posé a ma banquière)
- Épargne de précaution en cas d’impayés ou de vacance suite à problème (locataire indélicat, vente forcée en copropriété qui ne couvre pas la dette du syndic, etc.) 10000€
- Avantage fiscal (Borloo/Pinel/etc.) : piège à pigeons ? rien de prévu

RÉGIME D’EXPLOITATION

- location nue foncier réel

Dernière modification par austin (14/06/2016 11h03)

Mots-clés : debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux

Hors ligne

 

#2 14/06/2016 10h33 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   342 

Bonjour,

deux remarques :

- Je vous suggère de remplir la demande-type d’avis. Vous vous rendrez compte que, pour remplir toutes les lignes, ça oblige en fait à affiner son projet et à être précis dans sa description. Ce travail-là, personne ne peut le faire à votre place.
- vous disiez, il y a un an et demi, dans votre présentation, que vous vouliez approfondir l’immobilier avant de vous y  lancer. Si c’est ce que vous avez fait, vous ne devriez pas être "un peu perdu".

Dernière modification par Bernard2K (14/06/2016 10h33)

Hors ligne

 

#3 14/06/2016 10h34 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   25 

Pourriez-vous indiquer ce qui vous fait penser que "rien n’est déductible" dans les travaux que vous envisagez ? Ma lecture serait plutôt exactement l’inverse.

Hors ligne

 

#4 14/06/2016 10h42 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   

@Bernard2K
je suis perdu vis a vis du deuxième lot et de la déductibilité des travaux

je vais compléter le model d’étude cas

@qdedroit:
ce qui me fait penser que sur le deuxième lot rien n’est deductible:
-le changement de destination
-l’ampleur des travaux (on est plus sur de la construction/ reconstruction) tout est a faire (j’ai les 4 murs et même le toit est a revoir)
-il n’y a pas l’eau ni l’électricité

Hors ligne

 

#5 14/06/2016 12h22 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   82 

Tout les travaux du 1er lot sont déductibles, même la salle de bain.
Par contre, la création d’une habitation, rien n’est déductible.

Au passage, les travaux, vous chiffrez comment ? Au hasard ? (car chez moi, toiture + isolation c’est 40k€).
Sinon, les autres travaux, vous ne chiffrez pas ?

Ensuite chauffage au bois, renseignez vous bien sur les contraintes niveau location.
Je sais que le ramonage est obligatoire annuellement. Mais peut être y a t’il d’autre obligation de sécurisation.

Pour la grange, pensez à diviser le cadastre. Ca limitera les blagues, et vous permettrai de gérer chaque bien indépendamment. (en terme de TF, de revente, …)

Hors ligne

 

#6 14/06/2016 12h39 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   

Merci gunday pour ton retour

Pour l’estimation des travaux de toiture je me suis basé sur la mienne que j’ai fait refaire à neuf il y a 2 ans et j’ai doublé le prix vu qu’il y a plus de surface

Je penser faire la division cadastrales plus tard pour passer sur le premier lot la toiture

La sdb ca serais une pose de baignoire en remplacement de la douche

Pas d’autre travaux à prévoir pour le lot 1 il était habité et avais étais refais il y a moins de 5 ans

Pour l’insert à bois je vais regarder ce qu’il en ai des contraintes ( en plus du stockage du bois!)

Je revisite demain soir je prendrais des photos

Dernière modification par austin (14/06/2016 12h43)

Hors ligne

 

#7 14/06/2016 12h51 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   52 

Bonjour,

Si j’ai bien compris vous souhaitez acheter un bien avec une maison et "autre chose" ; il faut d’abord regarder si le règlement du document permet à cet "autre chose" d’évoluer - changer de destination et déposer une demande d’autorisation.
Bonne nouvelle : sauf à étendre la construction vous n’aurez pas de Taxe d’Aménagement à régler.
NB : je ne suis pas sur de bien comprendre le sens de votre "division cadastrale" : vous souhaitez diviser la propriété foncière ?

Hors ligne

 

#8 14/06/2016 13h00 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   161 

"Je penser faire la division cadastrales plus tard pour passer sur le premier lot la toiture"

J’ai du lire de travers, l’espace d’un instant j’ai cru que vous pensiez pouvoir déduire sur la maison des travaux concernant le second lot, ce qui serait frauduleux …

Hors ligne

 

#9 14/06/2016 13h11 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   342 

Alors, avec ces infos complémentaires, voici quelques remarques :
Sur les travaux, regardez bien dans le détail.
La toiture, par exemple, ça dépend si la charpente est à changer, du type de tuile, de savoir si c’est avec ou sans isolation (et quel type d’isolation)… dans le sud de la Haute-Garonne (zone bon marché, ce n’est pas Toulouse), un artisan m’avait annoncé 70 €/m² pour une toiture, avec pose du litelage, de tuiles canal et traitement des rives, en gardant la charpente existante qui était en bon état. Par contre, si on veut une isolation par le dessus (Sarking) pour garder la charpente apparente et/ou préserver la hauteur sous plafond, ça monte à 200-250 €/m² tout compris.
Si la configuration du chantier est compliquée, il peut s’y ajouter des coûts de mise en place de chantier et d’échafaudage, d’évacuation des anciennes tuiles, etc.
Tout ça pour dire que c’est très variable d’un chantier à l’autre et probablement d’un artisan à l’autre.
Autre "détail" : bien chiffrer les travaux possibles dans les années à venir. Sur un bâtiment ancien, même avec l’intérieur rénové, il faut s’attendre à faire un peu d’entretien tous les ans ou toutes les quelques années.
Si possible, faire un prévisionnel de travaux pour avoir un idée du coût moyen annuel.

- insert à bois : si l’appareil et le conduit sont en bon état, il n’y a pas de contrainte particulière à la location. Le locataire a l’obligation d’un ramonage par an et d’acheter son propre combustible. C’est exactement le même principe que de louer une maison qui comporte une chaudière à fioul ou à gaz. Si vous voulez vraiment vous blinder, faites faire un ramonage par un pro avant de louer, et demandez-lui de vous faire un test complet du système (il utilisera un fumigène pour vérifier l’étanchéité du conduit de fumée), puis de vous écrire un rapport de cette inspection. Ca vous donnera un "point zéro" prouvant que vous avez fourni au locataire une installation conforme et en bon état.

- Rentabilité brute : loyers / coût du bien avec frais de notaire si juste la maison 9%

Même en brut, il faut rajouter le coût des travaux, ce qui fait baisser la rentabilité.

En net, il faut prendre en compte les différentes charges, mais aussi les avantages, comme la déduction possible des travaux en charges.

Et surtout, si on veut vraiment être précis, il faut distinguer la rentabilité de la maison actuelle d’une part, et l’aménagement de la grange (y compris d’ailleurs dans le coût d’acquisition : la grange et son terrain valent peut-être 12 000 € sur les 60 000 € du total, ce qui change pas mal le calcul de rentabilité, pour la maison actuelle comme pour la grange).

Pour renchérir sur la remarque de xa : il est évident qu’il faut distinguer les travaux sur les deux bâtiments, et ne pas s’amuser à faire passer sur la maison actuelle des travaux qui relèvent de l’aménagement de la grange.

L’aménagement de la grange peut coûter entre 250 €/m² (vous faites tout vous-même et ne payez que les matériaux, à prix discount) et 1500 €/m² voire plus (artisans pas spécialement bon marché). Vu que le niveau des loyers est assez bas dans cette zone rurale, la rentabilité spécifique de l’aménagement de la grange dépend de combien ça vous coûte à réaliser. A 250 €, c’est hyper rentable ; à 1500 €, beaucoup moins.

Enfin, si vous êtes dans une zone éligible et que vous vous attendez à des locataires "sociaux", un Borloo ancien peut être très avantageux.

Dernière modification par Bernard2K (14/06/2016 13h37)

Hors ligne

 

#10 14/06/2016 14h14 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   

Re

re vais essayer de synthétisé mes réponses
pour la toiture je ferais faire un vrai devis bien-sur, mais il faut bien ce basé sur quelque chose ….
et comme la"grange"ou "garage" est mitoyenne ce que je voulez dire par division c’était plutôt louer l’ensemble pour déduire cette fameuse toiture et ensuite au premier changement récupéré le bâtiment pour le retaper (si je peux changer la destination).

Bernard 2k
j’ai prévu 500€ de budget travaux par an (1 mois de loyer)
pour la renta j’ai suivi le modèle type wink (dans mes calculs je rajoute les impôts,les travaux,la pno)

Et surtout, si on veut vraiment être précis, il faut distinguer la rentabilité de la maison actuelle d’une part, et l’aménagement de la grange (y compris d’ailleurs dans le coût d’acquisition : la grange et son terrain valent peut-être 12 000 € sur les 60 000 € du total, ce qui change pas mal le calcul de rentabilité, pour la maison actuelle comme pour la grange).

je n’avais pas vu ce point la wink qui fait mathématiquement augmenté la renta du lot1

Hors ligne

 

#11 14/06/2016 14h44 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   342 

En principe, il me semble bien que le coût de réfection de la toiture de la "grange" ou du "garage" peut être également éligible en charge déductible, à condition que ce bâtiment soit effectivement loué avec l’habitation, en tant que "dépendance", et que le locataire en ait la jouissance effective.

Par contre, il vaudrait mieux attendre 3-4 ans ensuite, avant d’aménager cette grange en logement locatif.

Pour le locataire, avoir ainsi 100 m² de dépendance inclus dans le bail peut être vu comme un avantage… ou non. Quelle conséquence sur sa TH, sur sa prime d’assurance, par exemple ?

Dernière modification par Bernard2K (14/06/2016 14h45)

Hors ligne

 

#12 14/06/2016 15h28 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   161 

"Par contre, il vaudrait mieux attendre 3-4 ans ensuite, avant d’aménager cette grange en logement locatif."

+ sortir la grange d’un bail en cours ……..

Hors ligne

 

#13 14/06/2016 16h12 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   82 

Bernard2K a écrit :

La toiture, par exemple, ça dépend si la charpente est à changer, du type de tuile, de savoir si c’est avec ou sans isolation (et quel type d’isolation)… dans le sud de la Haute-Garonne (zone bon marché, ce n’est pas Toulouse), un artisan m’avait annoncé 70 €/m² pour une toiture, avec pose du litelage, de tuiles canal et traitement des rives, en gardant la charpente existante qui était en bon état. Par contre, si on veut une isolation par le dessus (Sarking) pour garder la charpente apparente et/ou préserver la hauteur sous plafond, ça monte à 200-250 €/m² tout compris.
Si la configuration du chantier est compliquée, il peut s’y ajouter des coûts de mise en place de chantier et d’échafaudage, d’évacuation des anciennes tuiles, etc.

Typiquement, je suis à 260€/m².
Avec
- réfection total de 50% du toit (charpente ayant pris cher)
- démontage, nettoyage et remplacement
- isolation intérieur
- placo posé
- et des à côtés (2 fenêtres de toit, 2 fenêtres, VMC, clim reversible, …)

Voir aussi que les mesures de la toiture variait de 20% entre 2 entreprises. (et donc le concurrent avec un prix au m² plus faible coutait plus cher).

Remarque, comme souvent sur les gros travaux, il est plus simple de négocier les à côtés que de négocier le montant unitaire. (genre un velux prix coutant, ou la VMC offerte)

Hors ligne

 

#14 14/06/2016 16h13 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   

xa a écrit :

"Par contre, il vaudrait mieux attendre 3-4 ans ensuite, avant d’aménager cette grange en logement locatif."

+ sortir la grange d’un bail en cours ……..

au changement de locataire …(en esperant qu’il n’y reste pas 15 ans ….)

Hors ligne

 

#15 14/06/2016 16h24 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   82 

austin a écrit :

au changement de locataire …(en esperant qu’il n’y reste pas 15 ans ….)

Calculez votre rentabilité sur cette base.
Le reste ne sera que du bonus.

Mais généralement dans une maison, vous pouvez avoir des locataires qui prennent racine.
(les miens sont à 5 ou 6 ans déjà, les précédents avaient dépassés 30 ans)

Hors ligne

 

#16 14/06/2016 16h29 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   161 

Comme gunday !

Je ne parie jamais sur un locataire "qui partira rapidement parce que ca m’arrange".
Sur un tel projet, je sortirai la grange dès le départ, puisque votre idée est de la mettre en location à terme.

Tout ne sera pas déductible, mais vous pourriez louer la "grande" réhabilité sous quelques mois, au lieu d’être tributaire d’un locataire pour une durée indéterminée.

Hors ligne

 

#17 14/06/2016 17h00 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   

Vous avez raison autant séparé des le départ
mais du coup la réfection toiture ne sera plus déductible??

Hors ligne

 

#18 15/06/2016 09h19 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   39 

Bonjour,

On ne peut pas gagner sur tous les tableaux. A titre perso, je pense que vous devriez séparé, vous perdez en déductibilité mais vous maitrisez les risques et vous avez la main.

Setanta

Hors ligne

 

#19 15/06/2016 11h14 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   342 

La réponse à votre question est évidente : si c’est séparé, c’est séparé. Donc, il n’y a pas de déduction possible des travaux de toiture sur la grange.

Et séparer, c’est séparer (c’est le jour des lapalissades), c’est à dire que c’est du boulot. Vous devez :
1) vérifier ce que le document d’urbanisme vous permet de faire avec la grange (en faire une habitation ou pas)
2) bien anticiper et chiffrer les conséquences de cette séparation. Logiquement, vous scindez la parcelle en 2 lots, déjà ; coût de ces démarches. Ensuite, les raccordements aux réseaux : électricité, eau courante, eaux usées ; et second portail sur la rue si nécessaire.
3) ensuite, les autres travaux pour transformer cette grange en logement, à chiffrer en coût et en durée.

Comme le dit xa, l’avantage c’est que ça vous faire rapidement un second revenu locatif, en plus de l’habitation existante. L’inconvénient, c’est que ça vous fait une grosse opération à mener sur cette grange : trouver au moins 50 k€ de plus pour financer ces travaux, gérer la paperasse et les travaux…

PS : ce que vous "perdez" en déductibilité est assez faible.

Supposons les travaux de toiture à 20 k€, moitié maison actuelle et moitié grange. Si vous louez la grange comme dépendance de la maison, cette part de travaux est déductible. Compte tenu de votre TMI, l’économie d’impôt vous "subventionne" les travaux à 30 % environ. Soit 3000 €.
Perdre 3000 € d’avantage fiscal, ce n’est pas le bout du monde !

Dernière modification par Bernard2K (15/06/2016 11h27)

Hors ligne

 

#20 15/06/2016 23h17 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   

Bonsoir a tous

Je vais essayer de synthétiser ma visite de ce soir
alors au niveau parcellaire c’est 2 unités différentes mais mitoyenne, ce que j’apelle la grange/garage/hangar est une ancienne maison donc pas de changement de destination a prevoir j’irais quand même en mairie verifier.

pas mal de finitions a faire dans l’habitation principale je dirais environs 5000€/10000€ (ça depend ou place de le curseur) pas mal de petites choses que je peux faire moi même donc possible à moins, la toiture de cette partie semble correcte la salle de bain et a revoir
le petit plus possibilité aménagé les combles un velux est déjà en place (création de surface donc travaux pas déductible)

pour l’autre maison du coup…
la toiture est une urgence pas mal de fuites qui pourrissent les etages inférieurs (plancher du grenier et 1 er etage)
la mise hors d’air est a voir dans un second temps
sinon tout est a faire ou refaire c’est selon, il ya a pas mal de cachet par contre à utiliser pour la renovation finale

je dois plannifier un rdv avec un couvreur/charpentier pour faire un devis avant de me positionner

au niveau des taxes
tf=400€ pour les 2 batiments
th=400€ pour les 2 aussi

si vous avez d’autres question n’hesitez pas

Hors ligne

 

#21 16/06/2016 08h53 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   82 

austin a écrit :

Je vais essayer de synthétiser ma visite de ce soir
alors au niveau parcellaire c’est 2 unités différentes mais mitoyenne, ce que j’apelle la grange/garage/hangar est une ancienne maison donc pas de changement de destination a prevoir j’irais quand même en mairie verifier.

Si c’est une ancienne maison, vous ne créez pas de surface mais vous réhabilitez l’existant, les travaux deviennent donc déductibles.
Point à confirmer en détail!

Hors ligne

 

#22 16/06/2016 22h43 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   

Bonsoir

Je vais prendre rdv à la mairie voir ce qui est incrit cadastre et essayer de savoir de ce qu’il en retourne réellement pour le second batiment. Car j’ai un gros doute sur la veracité de la vendeuse
sur ce point là.
Comment est-il possible qu’elle paye moins que moi en foncier alors qu’il y a plus de surface chez elle si on compte les 2 lots?

et j’ai une question subsidaire
je vais faire un crédit pour l’achat et travaux
comment différencier les intérets du credit selon le batiment 1 et le batiment 2
et surtout comment le faire dans les règles de l’art pour pas ce faire retoquer par le fisc si il estime une repartion différente?

Hors ligne

 

#23 16/06/2016 23h12 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   52 

La taxe foncière des propriétés bâties est essentiellement établie sur la valeur de la parcellaire ; celle ci dépendant de critères tels que sa situation au sein de la Commune : proche des commerces, des services etc
On appelle cela la valeur locative.

Hors ligne

 

#24 17/06/2016 01h54 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   342 

au niveau parcellaire c’est 2 unités différentes mais mitoyenne

Pardon mais vous faites un contresens sur le terme "unité" appliqué au cadastre, donc votre explication nous embrouille plutôt qu’autre chose.

Soyons clair :
- soit il y a 2 parcelles, soit il y en a une seule.
- s’il y a une seule parcelle : soit il y a 2 lots distincts sur cette parcelle, soit elle n’est pas lotie.
- s’il y a deux parcelles contiguës, cohérentes, et qu’elles appartiennent au même propriétaire, elles forment une seule unité foncière. Une unité foncière n’est donc pas une sous-division d’une parcelle comme vous semblez le supposer mais, au contraire, un ensemble de parcelles contiguës appartenant au même propriétaire.

Il serait préférable que vous reveniez avec l’info précise ; ça permettra de vous conseiller sur la base d’infos fiables.

Dernière modification par Bernard2K (17/06/2016 01h58)

Hors ligne

 

#25 17/06/2016 09h00 → Austin [Dordogne] : étude de cas immobilier (achat d'une maison à louer) (debutant, deductible, etude de cas, immobilier, investissement, locatif, travaux)

Membre
Réputation :   82 

austin a écrit :

Comment est-il possible qu’elle paye moins que moi en foncier alors qu’il y a plus de surface chez elle si on compte les 2 lots?

De nombreux éléments rentrent en compte.
Entre la surface de logement (déclaré), l’état du batiment, la situation du batiment sur la commune, …

Ensuite êtes vous dans la même commune ?
Car au bout de la rue de mon ancienne RP, c’est une autre commune, dans un autre département.
La TF fait donc *2 voir *3 a bien à peu près équivalent.
La différence de 300m suffit.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech