Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 08/06/2016 15h42 → Quels accès à nos données personnelles ? (accès, données personelles, état)

Membre
Réputation :   23 

Une petite illustration pour commencer

(Boursier.com) — La Direction générale des finances publiques a déposé plainte contre X après la publication par ’Le Canard enchaîné’ de la liste des 50 Français les plus fortunés qui contournent légalement l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF). L’hebdomadaire satirique dévoile, dans son édition de mercredi, un document de Bercy énumérant les contribuables, dont Liliane Bettencourt, Bernard Arnault, Hélène Darty ou Christiane Guerlain, qui bénéficient de très hauts plafonnements de leur impôt grâce au "bouclier fiscal".

Enquête contre X

Le ministre des Finances, Michel Sapin, et Christian Eckert, secrétaire d’Etat au Budget, font part de leur "indignation" et dénoncent mercredi dans un communiqué commun "un fait d’une très grande gravité". "La divulgation d’informations fiscales nominatives par des personnes qui en sont dépositaires à titre professionnel constitue un délit sanctionné par le Code pénal", déclarent-ils. "Le directeur général des finances publiques a déposé plainte contre X auprès du procureur de la République de Paris", précisent-ils. L’Inspection générale des finances a également ouvert une enquête.

Des notes allégées

Sont imposables à l’ISF les contribuables dont le patrimoine net taxable est supérieur à 1,3 million d’euros. Un plafonnement a néanmoins été mis en place, l’impôt sur les revenus ajouté à l’impôt sur la fortune ne devant pas dépasser 75% des revenus perçus. Selon les informations dévoilées par ’Le Canard’, onze des 50 contribuables les plus fortunés n’ont pas eu à s’acquitter de l’ISF, tandis que les autres ont reçu une note allégée.

Au final, nous demandons de la transparence aux GAFA et consors sur l’utilisation de nos données personnelles mais quid de la sécurisation (accés et protection) des données personnelles sensibles transmises aux organismes gouvernementaux (administration fiscale, données médicales, rémunération, situation patrimoniale et personnelle…) ou à disposition des organismes gouvernementaux par interception de données.

Ce type de fuite est inquiétante et je m’interroge sur les dispositifs mis en place par l’état pour éviter ce type de problème.
Par exemple combien de personnes par exemple au sein de l’administration fiscale peuvent avoir à mon dossier fiscale ? 1- 10 - 1000 - 10000 ?
Avez  vous déjà creusé ce sujet ?

Autre exemple: la vente des adresses de personnalités aux paparazzis

la surveillance du net

Mots-clés : accès, données personelles, état


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07 et ALTAPROFITS

Hors ligne

 

#2 08/06/2016 16h18 → Quels accès à nos données personnelles ? (accès, données personelles, état)

Membre
Réputation :   42 

Il y a toujours des gens qui peuvent accéder à vos données. Je vous explique comment ça se passe d’un point de vue informatique, travaillant dans le domaine.

Les données sont hébergées dans une base de données.
Celle-ci est n’est en théorie accessible à personne. En pratique, il y a tout de même au moins un user/mot de passe d’administration qui permet d’y accéder afin d’y intervenir en cas de problème majeur.
Si c’est bien fait, disons qu’une ou deux personnes de profil très technique possèdent l’accès et comme les accès sont tracés, il est normalement aisé de retrouver qui y accède.
Dans la vraie vie, il se peut que cet accès soit communiqué à d’autres personnes, notamment de la maîtrise d’oeuvre informatique notamment dans le but de résoudre des bugs. C’est tellement plus facile de refiler les accès à ceux qui savent faire les bidouilles afin de résoudre les problèmes vite fait bien fait, plutôt que d’avoir à demander x autorisations à chaque demande d’intervention.

C’est à mon avis là que se situe le danger du siphonnage de données. On lance par exemple une requête permettant de sortir les chiffres des plus grosses impositions à l’ISF par exemple.
Et si en plus on connait un collègue qui a accès aux logs, on peut effacer les traces de son passage.

Je pense que c’est comme ça que sont sorties les fuites dont vous parlez.

Par contre, en tant que contribuable lambda, personne n’ira prendre le risque de se faire pincer à sortir vos données personnelles, elles n’intéresseront pas grand monde.

C’est comme dire que la NSA écoute tout le monde. En théorie oui mais en pratique, personne ne s’intéressera à vous nommément sans une bonne raison professionnelle ou people si vous êtes célèbre.

Hors ligne

 

#3 08/06/2016 17h01 → Quels accès à nos données personnelles ? (accès, données personelles, état)

Membre
Réputation :   13 

Pour ce qui est de cette affaire, il s’agit d’une liste confidentielle établie par la Direction générale des finances publiques (DGFIP) qui a fuité.

Il ne s’agit donc pas d’une extraction frauduleuse du système informatique.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech