Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 07/06/2016 15h48 → Host Hotels & Resorts : la plus grosse foncière hôtelière US (haut de gamme, host hotel resorts, hotels, luxe)

Administrateur
Réputation :   1307 

Un pitch rapide pour initier une file sur cette foncière hôtelière US.

- plus grosse foncière hôtelière US : $12 Md de capitalisation boursière
- rendement sur dividende 5%
- portefeuille d’hôtels haut de gamme ou de luxe (centre-urbain ou proche des aéroports, exploités par Marriott, Starwood ou encore Hyatt), quasi en totalité aux USA
- solidité financière : notée BBB par Standard & Poor’s, perspective stable

Les foncières hôtelières ont la particularité d’avoir des baux "ultra-courts", puisque les clients réservent à la nuitée. De fait, elles sont hypersensibles au cycle économique.

Dans le cas d’Host Hotels & Resorts, le positionnement haut de gamme devrait toutefois la rendre moins cyclique que ses consoeurs et la préserver des bouleversements induits par le site Booking (qui pénalise les marges hôtelières avec ses commissions élevées).

Pour supporter les bas de cycle, il faut absolument éviter d’être très endettée, et Host Hotels & Resorts n’a cessé d’améliorer ses ratios bilanciels depuis 2009 (comme bcp de foncières, elle était hyper-leveragée et a été "douchée").

-

Évolution de la capitalisation boursière

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_hst-20160607-1.gif

-

Évolution du rendement sur dividende

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_hst-20160607-2.gif

-

Évolution du nombre d’actions en circulation

Comme bcp de foncières, HST émet de nouvelles actions directement sur les marchés pour [re]financer ses nouvelles acquisitions immobilière.

Plus récemment, attendu que le management estime que le cours de bourse ne reflète pas la valeur intrinsèque de la société, HST a racheté massivement des actions :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_hst-20160607-3.gif

-

CONCLUSION

Actuellement, un prix raisonnable pour acquérir la plus solide des foncières hôtelières US.

--

Déontologie : ma compagne est actionnaire, je le serai aussi probablement à la fin du mois.

Mots-clés : haut de gamme, host hotel resorts, hotels, luxe

Hors ligne

 

#2 07/06/2016 16h16 → Host Hotels & Resorts : la plus grosse foncière hôtelière US (haut de gamme, host hotel resorts, hotels, luxe)

Membre
Réputation :   30 

Si les hôtels vous intéresse, regardez aussi du côté de LHO ou PEB. Ce sont 2 autres foncières intéressantes (sans parler de la nébuleuse STWD que vous avez déjà mentionnée).

Les hôtels aux USA sont passablement décotés en ce moment (depuis l’année dernière en fait), depuis l’ "explosion" du air B&B. Selon la thèse que le air B&B concurrence les hôtels traditionnels et va les remplacer à terme. Un peu comme le commerce en ligne qui annonce la fin du commerce traditionnel. Je ne crois ni à l’une ni à l’autre de ces théories…

Autre petite précision, les baux sont en fait de très long terme, car ceux-ci se négocient avec les exploitants. Mais, il peut aussi y avoir des montages spécifiques…

Je me suis placé sur LHO depuis la fin de l’année dernière et j’ai renforcé récemment.


100% des gagnants ont tenté leur chance mais tous ceux qui ont tenté leur chance ne sont pas gagnants.

Hors ligne

 

#3 07/06/2016 16h28 → Host Hotels & Resorts : la plus grosse foncière hôtelière US (haut de gamme, host hotel resorts, hotels, luxe)

Administrateur
Réputation :   1307 

WhiteTiger a écrit :

Autre petite précision, les baux sont en fait de très long terme, car ceux-ci se négocient avec les exploitants. Mais, il peut aussi y avoir des montages spécifiques…

Exact, l’emploi du terme "baux" était abusif de ma part.

D’une manière générale, les exploitants payent en fonction du CA de l’hôtel, donc in fine, la foncière hôtelière est directement impactée par le taux de remplissage de celui-ci, et donc par le cycle économique.

WhiteTiger a écrit :

Les hôtels aux USA sont passablement décotés en ce moment (depuis l’année dernière en fait), depuis l’ "explosion" du air B&B. Selon la thèse que le air B&B concurrence les hôtels traditionnels et va les remplacer à terme. Un peu comme le commerce en ligne qui annonce la fin du commerce traditionnel. Je ne crois ni à l’une ni à l’autre de ces théories…

Je suis bien de votre avis ! Comme d’habitude, les plus faibles disparaîtront, car il y a une concurrence supplémentaire, mais je ne crois pas non plus à un changement de paradigme.

Hors ligne

 

#4 10/08/2016 09h38 → Host Hotels & Resorts : la plus grosse foncière hôtelière US (haut de gamme, host hotel resorts, hotels, luxe)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

Je me posai une question sur HST (entre autre)
Suivez vous le ratio (que l’on trouve sur le rapport mensuel de REITwatch ) Debt/ebitda?
Je n’arrive pas à me faire une idée dessus et suivant cette file, je me rend compte que vous ne donnez pas d’infos financières stricto sensus mais plutôt votre logique d’achat sur ce titre.

Je pose la question sur cette file car je regarde la société mais je n’arrive pas à lire correctement ce que représente ce ratio en règle générale et surtout quelle valeur lui donner dans mon analyse.
L’impression première est que sur le rapport, il faut 2 ans et demi d’ebitda pour rembourser la dette, ce qui me parait très peu.
Suis en erreur d’interprétation ?
Merci
Et bonne journée à tous et à toutes

Pour être complet je me permet de poster l’adresse du site ou se trouve le rapport en question.

https://www.reit.com/sites/default/file … RW1608.pdf


Conformité AMF :  je suis investi en TOTAL, j'en ai dans mon réservoir.

Hors ligne

 

#5 10/08/2016 16h08 → Host Hotels & Resorts : la plus grosse foncière hôtelière US (haut de gamme, host hotel resorts, hotels, luxe)

Administrateur
Réputation :   1307 

Votre analyse est bonne.

La dette nette sur EBITDA est un des indicateurs pour apprécier l’endettement d’une foncière cotée.

Il est en effet relativement faible pour HST (et c’est ce qui explique que la société ait une notation BB+) , mais il faut considérer également que l’EBITDA pour une foncière hôtelière est sensible au cycle économique.

Une foncière avec des revenus plus "stables" pourra avoir un ratio plus élevé tout en étant considérée comme solide.

Autres points à considérer : le ratio dette/patrimoine et l’encombrement des immeubles.

Ainsi, un pourcentage élevé de dette non sécurisée améliore fortement la solidité financière de la foncière du point de vue du prêteur. En effet, et c’est une lapalissade, un immeuble non hypothéqué peut l’être.

C’est une des différences majeures des foncières US d’aujourd’hui par rapport à la période pré-2009 : les dettes sont plus faibles (en général 40% du patrimoine) et avec une volonté de désencombrement (en général au moins 50% du patrimoine). A cela s’ajoute aussi la négociation d’une facilité de trésorerie (plusieurs centaines de millions de $).

Et c’est ce qui me fait dire que ce que nous avons connu en 2009 (de nombreuses foncières proches de la faillite "technique", car incapables de se refinancer à court terme), même en cas d’un nouveau credit crunch, ne se reproduira probablement jamais. Toutes les foncières intègrent maintenant la "liquidité" financière, dans leur stratégie bilancielle et d’investissement.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech