Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 05/06/2016 12h29 → Indice de Sécurité Financière : contrôler son épargne ! (niveau, sécurité, épargne, évaluation)

Membre
Réputation :   24 

Suite à un sujet initiée il y a deux jours sur le forum, une grande partie des retours m’ayant été fait mentionnaient un risque important concernant mon épargne de secours à priori trop faible pour faire face à diverses tuiles pouvant m’arriver.
Cela même alors que j’étais parfaitement à l’aise avec mon niveau d’épargne de secours. Malgré tout, je me suis mis en place, hier matin, un petit "indice" de ma conception afin d’évaluer de façon plus globale et plus précise mes faiblesses dans mon épargne. J’aurai pu nommer cet indice l’ISF… mais par souci de clarté je lui ai préféré l’InSéFin : l’Indice de Sécurité Financière.

Celui-ci permet d’évaluer le niveau d’épargne de secours rapporté aux dépenses futures, prévues et imprévues. Plus la "sécurité financière" est optimale, plus l’InSéfin tend vers 1. Au delà, cela signifie que l’épargne couvre la totalité des besoins/risques qui ont été évalués.

Mais comme une image vaut mieux qu’un long discours, voici une capture d’écran de ma feuille excel :

* petite correction de mon tableau après son envoi : les cases A4 et D4 ne doivent pas se nommer "TOTAL global" et "TOTAL variable", mais plutôt "BESOIN global" et "BESOIN variable". *

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/9887_screenshot_2016-06-05-12-09-09.jpg

Voilà pour ma petite création du week-end, qui me permet donc d’évaluer plus clairement mes besoins ainsi que mes points faibles.

Message édité par l’équipe de modération (05/06/2016 16h20) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Mots-clés : niveau, sécurité, épargne, évaluation


http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#2 06/06/2016 10h43 → Indice de Sécurité Financière : contrôler son épargne ! (niveau, sécurité, épargne, évaluation)

Membre
Réputation :   39 

Bonjour,

Je comprends votre besoin de faire un calcul pour vous donner un ratio de sécurité financière.

Néanmoins je ne comprends pas votre approche. Vous parlez d’épargne et vous faites un gros calcul sur vos dépenses…

Si je comprends bien, vous avez grosso modo 5k€ "d’épargne" (à voir ce que vous mettez derrière) et 11,8k€ de besoin pour être en sécurité maximum (très relatif).

A titre personnel, je réfléchi complètement différemment avec les catégories suivantes :
- Epargne disponible (cash sur livret, immédiat)
- Dépenses contraintes mensuelles (celles auxquelles je commence à avoir beaucoup de perte de temps si je n’y fais pas face)
- Dépenses non contraintes mais nécessaire (pour vivre, faut bien manger un minimum)
- Patrimoine nécessitant une épargne de précaution en cas de casse (si la voiture / lave linge ou autre casse, je dois racheter quasi immédiatement).

Ensuite je calcul mon indice en "mois de survie" sans comptabiliser les rentrées d’argent pour voir le facteur temps disponible pour se retourner dans le cas où cette situation arriverait.

Exemple (chiffres non réels) :
A Epargne disponible : 30k€
B Valeur voiture : 15k€
C Valeur 1 équipement électro ménager (en moyenne) : 400€
D Dépenses mensuelles contraintes : 2000€
E Dépenses mensuelles nécessaires : 1000€

Mois de survie sans casse :  A / (D + E) = 10 mois
Mois de survie avec casse 2 équipement électroménager :  (A - C x 2) / (D + E) = 9,7 mois
Mois de survie avec casse voiture + 1 équip électro : (A - C - B) / (D + E) = 4,8 mois

Dans votre cas :
J’aurais tendance à dire que si votre voiture ne subit pas de problèmes majeurs, vous avez en épargne de quoi survivre sans rentrée d’argent (épargne 5k€, besoin hors voiture de 3,8k€)  = 1,3 mois

La remplacement de votre voiture (si nécessaire) vous mettrais dans une situation compliquée.

A titre personnel, je vise 3 mois de survie sans rentrée d’argent avec mon épargne. Mais ce n’est actuellement pas le cas et je suis de toute façon plutôt serein, car mes rentrées d’argent commencent à être vraiment diversifiée ce qui impliquerait une fin globale de ma région pour arrivée à une rentrée d’argent à 0.

Mais tout dépend de chacun, si vous dépendez uniquement de votre job pour les rentrées, c’est tout de suite plus risqué, puisque la perte de votre job vous mets en situation de manger l’épargne pour survivre jusqu’au prochain job.

Setanta

Dernière modification par Setanta (06/06/2016 10h45)

Hors ligne

 

#3 06/06/2016 11h17 → Indice de Sécurité Financière : contrôler son épargne ! (niveau, sécurité, épargne, évaluation)

Membre
Réputation :   24 

Bonjour Setanta,

Je parle effectivement d’épargne, mais il serait peut-être plus approprié de parler de dépenses anticipées. Néanmoins, même si cet argent à vocation à être dépensé à plus ou moins court terme, je le considère comme de l’épargne de sécurité.

Je catégorise d’un côté les dépenses très lourdes qui vont forcément me tomber dessus un jour ou l’autre (nouvelle voiture) et celles qui me mettraient en difficulté si jamais mes revenus devaient diminuer (nounou, santé et un peu d’autres imprévus). Celles-ci sont regroupées dans mon tableur sous le nom de "Besoin global".
L’objectif est de faire croître chaque mois cette catégorie.

D’aun autre côté son catégorisées l’ensemble des dépenses plus liées au quotidien, que je regroupe sous le nom de "Besoin variable". Variable car les entrées mensuelles d’épargne (dépenses anticipées) se croisent avec les sorties.
L’objectif est au moins de maintenir chaque mois cette catégorie à un même niveau.

Pour ce qui est des "mois de survie", même si ce n’est pas ma base calcul, je considrre plutôt son calcul par rapport à mon salaire. À savoir donc grosso modo 5k d’épargne / 1k de revenus mensuel théorique. Ce qui pour moi représente donc 5 mois d’avance. Et encore, ayant un cash flow sur salaire positif, ma capacité à faire face serait même un peu plus élevée en coupant dans les dépenses non vitales dans ce cas (cadeaux, épargne en tous genres, …).

En situation d’urgence, en ne consommant mon épargne que pour des besoins de première nécessité (loyer, eau, électricité, impôts -sic-, nourriture, …) mon épargne de secours me permettrait donc de tenir environ 6 mois.
Évidemment, si la voiture s’y mets là la situation sera effectivement plus compliquée. D’où ma décision de renforcer ce point dans les mois à venir, en faisant tendre, petit à petit, mon InSéFin vers 1.


http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#4 06/06/2016 11h46 → Indice de Sécurité Financière : contrôler son épargne ! (niveau, sécurité, épargne, évaluation)

Membre
Réputation :   26 

Neo45 a écrit :

Bonjour Setanta,

Je parle effectivement d’épargne, mais il serait peut-être plus approprié de parler de dépenses anticipées. Néanmoins, même si cet argent à vocation à être dépensé à plus ou moins court terme, je le considère comme de l’épargne de sécurité.

Bonjour,

Il faut sans doute se mettre d’accord sur les définitions.
A mon sens une épargne de sécurité est appelée à être dépensée en cas de de problème imprévu. Mais si tout va bien, on n’y touche pas. 
Par conséquent l’épargne de sécurité n’est pas directement liée aux dépenses courantes.

En terme de sécurité financière je raisonne un peu comme Setenta, en "mois (ou années) de survie", en me basant sur un niveau de dépenses moyen. En face j’ai 1. de la trésorerie, investie en placements peu risqués et disponibles (livrets et fonds euros), 2. des placements moyennement risqués et liquides (fonds diversifiés), 3. des placements plus risqués (actions), 4. des placements peu liquides (immobilier).
Je surveille le niveau des poches 1 et 2 (mesuré en "mois de survie"), l’objectif étant bien sûr de ne toucher aux suivantes que le plus tard possible.

Hors ligne

 

#5 06/06/2016 13h48 → Indice de Sécurité Financière : contrôler son épargne ! (niveau, sécurité, épargne, évaluation)

Membre
Réputation :   24 

Je pense que je me suis très mal exprimé et expliqué quand à mon épargne. Je vais essayer de reprendre les choses le plus clairement possible.

Donc, concernant mon épargne en elle-même, elle est divisée en trois poches bien distinctes (de mon point de vue :
- l’épargne de secours (1,3k€ à ce jour, e-fix dans mon tableur)
- l’épargne de secours variable (variable car sur supports fluctuants, e-var dans mon tableur)
- l’épargne allouée pour les dépenses anticipées (da-al)

Les deux premières citées représentent mon épargne de "sécurité", qui n’est allouée à aucun poste particulier et qui ne sera utilisée qu’en dernier recours. Cela représente donc environ 2,5k€, soit 2,5 mois de revenus.

La troisième, l’épargne pour dépenses anticipées, est allouée à différents postes de dépenses pré-définis. Pour 2,5k€ environ actuellement.

Ceci expliqué, je passe à l’InSéFin, qui me permet donc d’évaluer le niveau de couverture de mes besoins.
À terme, seule l’épargne allouée aux dépenses anticipées sera pris en considération pour cet indice.
Cependant, mon épargne allouée pour dépenses anticipées étant actuellement trop limitée, j’ai intégré mon épargne de secours dans le calcul de l’indice, bien qu’elle n’aie pas vocation à y rester à terme.


http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#6 06/06/2016 13h57 → Indice de Sécurité Financière : contrôler son épargne ! (niveau, sécurité, épargne, évaluation)

Membre
Réputation :   225 

Votre approche semble pour le moins compliquée et je ne vois pas ce qu’elle apporte de plus à part être difficile à comprendre.

Comme vous l’ont expliqué dangarcia et setanta l’épargne de précaution se mesure en général en mois de ’survie’ sans revenus.
Vous pouvez essayer d’optimiser tant que vous voulez mais c’est couper les cheveux en quatre car cela reste dans tous les cas une situation hypothétique (personne ne souhaite se retrouver sans revenus et/ou ne souhaite être dans la difficulté).

Donc pour un revenu faible comme le vôtre, beaucoup vous conseillent 6 mois minimum d’épargne de précaution. Ensuite à vous d’y mettre ce que vous voulez (si vous perdez votre emploi, renouveler la voiture ne sera peut-être pas la première priorité, si vous travaillez et avez 6 mois d’épargne de précaution vous pourrez vous racheter une voiture).


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#7 06/06/2016 14h08 → Indice de Sécurité Financière : contrôler son épargne ! (niveau, sécurité, épargne, évaluation)

Membre
Réputation :   24 

Bien sur que personne ne souhaite se retrouver dans la situation hypothétique de ne plus avoir de revenu et de devoir piocher dans son épargne. Tout comme il est évident que dans un tel cas changer de voiture n’est d’une priorité.

Le truc c’est qu’avec de faibles revenus, comme vous l’avez bien noté, j’ai un plus grand besoin de sectoriser et d’anticiper mes dépenses. Je gagnerai des milliers d’euros par mois je pourrai (je pense) me permettre d’être moins pointilleux / compliqué au niveau de mon épargne.

Après je ne dit pas que ma façon de faire est forcément idéale ou parfaite, mais c’est celle qui me convient à moi (et probablement pas à beaucoup de monde) smile


http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#8 06/06/2016 14h09 → Indice de Sécurité Financière : contrôler son épargne ! (niveau, sécurité, épargne, évaluation)

Membre
Réputation :   26 

Neo45 a écrit :

Donc, concernant mon épargne en elle-même, elle est divisée en trois poches bien distinctes (de mon point de vue :
- l’épargne de secours (1,3k€ à ce jour, e-fix dans mon tableur)
- l’épargne de secours variable (variable car sur supports fluctuants, e-var dans mon tableur).

Ok jusque là. Encore que, Est-ce bien judicieux de placer de l’épargne de secours sur des supports risqués ? L’horizon de placement d’une épargne de secours c’est du très court terme, puisqu’elle est censée couvrir un imprévu qui peut arriver eh bien… là tout de suite. 

Neo45 a écrit :

- l’épargne allouée pour les dépenses anticipées (da-al)

La part de votre patrimoine que vous prévoyez de consommer, c’est bien ça ?

Neo45 a écrit :

À terme, seule l’épargne allouée aux dépenses anticipées sera pris en considération pour cet indice.
Cependant, mon épargne allouée pour dépenses anticipées étant actuellement trop limitée, j’ai intégré mon épargne de secours dans le calcul de l’indice, bien qu’elle n’aie pas vocation à y rester à terme.

Là vous m’avez perdu hmm

Dernière modification par dangarcia (06/06/2016 14h09)

Hors ligne

 

#9 06/06/2016 14h28 → Indice de Sécurité Financière : contrôler son épargne ! (niveau, sécurité, épargne, évaluation)

Membre
Réputation :   30 

Mon dieu ! C’est une usine à gaz que vous nous faites là !

Alors je reprends :
- l’épargne de secours (1,3k€ à ce jour, e-fix dans mon tableur) => Ok, ici c’est 6 mois, si on veut être consensuel, de vos dépenses. En général, on fait 3x[salaire mensuel] ou 6x[dépenses mensuelles]. A moduler en fonction de vos besoin. A vous de voir en fonction du montant que cela représente et de votre capacité d’épargne mensuel. C’est un élément indispensable à tout le monde. Constitué cette épargne est la top des top priorités.

- l’épargne de secours variable (variable car sur supports fluctuants, e-var dans mon tableur) => Ultra dangereux de mettre du secours variable. A bannir pour de l’épargne de précaution.

- l’épargne allouée pour les dépenses anticipées (da-al) => Ca se n’est pas de l’épargne. C’est de la provision et vous allez le dépenser donc à complètement sortir de vos épargnes.

Seule la première ligne compte. Le reste ne doit pas entrer dans la catégorie "épargne de précaution". Si 1.3k€ = 2 mois de dépense, montez à 4-5k€ sera déjà bien pour vous sécuriser. 

Je pense que vous vous êtes fait plaisir à faire votre logiciel. J’aime bien aussi trituré Excel à mes heures perdus. Mais là, il faut revenir à quelque chose de simple pour votre épargne de précaution.
Les tableurs viendront après cette phase.

Dernière modification par Kabal (06/06/2016 14h30)

Hors ligne

 

#10 06/06/2016 15h14 → Indice de Sécurité Financière : contrôler son épargne ! (niveau, sécurité, épargne, évaluation)

Membre
Réputation :   24 

@ dangarcia :

1. C’est cela. Pour ce qui est de la partie variable, je convient du risque que cela peut augurer. Cette "ligne" à été constitué il y a trois ans, alors que je n’étais pas aussi contentieux dans ma gestion. Néanmoins cette épargne variable est disponible à tout moment par simple virement bancaire, voit même via la carte de paiement à laquelle elle est adossée. Sa liquidité étant totale et son niveau me générant actuellement une petite plus-value, je suis en réflexion quant à son avenir.

2. On peut en effet considérer qu’il s’agit de la part de mon patrimoine que je prévois de consommer, à plus ou moins long terme.

3. Disons qu’à terme je souhaite calculer mon Indicie de Sécurité Financière en me basant uniquement sur mon épargne allouée, qui devra donc être en mesure de couvrir la totalité de mes dépenses anticipées.
L’épargne de secours sortira alors du calcul de l’indice afin de pleinement reprendre sa place d’épargne de secours.

@ Kabal :
1. Dans mon cas cela représente 2,6k€ soit 2,6 salaires d’avance, ou 3 mois de dépenses.
Pour ce qui est de la part variable de cette épargne, je vous renvois à la réponse que j’ai donné à dangarcia quelques lignes plus haut.

2. Dans mon tableur (1er message de cette file), j’ai divisé cette poche en deux parties. Une première partie qui a vocation à me sécuriser certains gros postes de dépenses potentiels en cas de soucis financier (voiture, nounou, santé et imprévus). C’est de la pure épargne de sécurité, mais que je souhaitais allouer à des postes de dépenses pré-définis.

La seconde partie concerne tout ce qui est dépenses anticipés et qui vise à régler toutes les dépenses courantes de l’année. Ce sont effectivement des provisions et après réflexion j’admet que la partie voiture pourrait parfaitement se retrouver ici.

Le truc en ce qui me concerne est que je pense que la partie la plus urgente à constituer ce sont les dépenses anticipées allouées car il s’agit de la première poche dans laquelle je piocherais le cas échéant.

Je vois les choses dans cet ordre : Revenu mensuel => Épargne allouée / depenses anticipées => Épargne de secours non allouée => (le cas échéant) Crédit bancaire.

Dernière modification par Neo45 (06/06/2016 15h16)


http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#11 06/06/2016 16h00 → Indice de Sécurité Financière : contrôler son épargne ! (niveau, sécurité, épargne, évaluation)

Membre
Réputation :   26 

Neo45 a écrit :

Le truc en ce qui me concerne est que je pense que la partie la plus urgente à constituer ce sont les dépenses anticipées allouées car il s’agit de la première poche dans laquelle je piocherais le cas échéant.

Je comprends mieux et… je rejoins Kabal sur le côté "usine à gaz" : pour calculer un indice de sécurité financière (dont je cherche toujours à comprendre l’utilité) vous avez défini 3 noms (et quels noms !) pour ce qui est (n’est que) de l’épargne de secours, une réserve en cas de coup dur.

Est-ce bien raisonnable ? wink

Surtout que quand un coup dur arrive, peu importe que l’indice du montant d’épargne allouée multiplié par la réserve variable divisé par les dépenses anticipées soit égal ou non à l’âge du capitaine : vous prenez l’argent qu’il vous faut là où il est.

Neo45 a écrit :

Je vois les choses dans cet ordre : Revenu mensuel => Épargne allouée / depenses anticipées => Épargne de secours non allouée => (le cas échéant) Crédit bancaire.

Ou alors vous décidez un montant cible pour votre réserve de Secours (par exemple 3 mois de dépenses). Et vous appliquez cette règle simple : "Tant que la réserve est inférieure au montant cible, vous lui allouez tout excédent de revenu" (ce qui reste sur votre compte en fin de mois).

Quand ce montant est atteint vous pouvez considérer que vous êtes en sécurité financière.
A partir de ce moment vous pouvez choisir de dépenser ou d’épargner votre excédent de revenu mensuel. Mais attention la règle continue à s’appliquer. Donc le jour où vous devez piocher dans votre réserve pour faire face à un imprévu, dès le mois suivant, … vous avez compris la suite.

Dernière modification par dangarcia (06/06/2016 16h02)

Hors ligne

 

#12 06/06/2016 17h35 → Indice de Sécurité Financière : contrôler son épargne ! (niveau, sécurité, épargne, évaluation)

Membre
Réputation :   266 

Voilà pour ma petite création du week-end, qui me permet donc d’évaluer plus clairement mes besoins ainsi que mes points faibles.

Le plus joli, c’est quand même que vous arriviez à calculer vos "provisions" au centime d’euro près wink.

Plus sérieusement : prenez vos 6 derniers mois de dépenses et mettez ça en épargne de précaution.

Ce sera largement aussi précis que d’évaluer la probabilité que votre frigo tombe en panne x prix du frigo, puisque dans ce cas il vous faudra savoir si vous prenez le frigo avec ou sans livraison à domicile, et si c’est sans livraison, la probabilité que vous vous fassiez mal au dos en le portant vous même et donc bien évidemment il vous faudra alors intégrer les frais médicaux induits actualisés sur la période de soins ce qui exige bien sûr d’avoir un modèle vous permettant d’anticiper l’évolution des taux de remboursements de la sécu afin de connaitre votre reste à charge. En première approximation.

Dernière modification par Geronimo (06/06/2016 17h46)

Hors ligne

 

#13 06/06/2016 21h09 → Indice de Sécurité Financière : contrôler son épargne ! (niveau, sécurité, épargne, évaluation)

Membre
Réputation :   24 

@ dangarcia :
Raisonnable, je ne sais pas. Ce qui me convient, c’est certain. J’ai besoin de sectoriser, c’est tout. Quand au calcul d’un indice, effectivement, c’est loin d’être vital, mais ça me parle plus de me dire que je suis à 0,4 et que je dois absolument tendre vers 1, plutôt que de me dire "j’ai 4000€, il faut absolument que j’en économise encore 6000€ pour our arriver à 10000".
Ma capacité d’épargne est là mais limitée. Me dire que j’ai encore tant à mettre de côté est plutôt démoralisant. Me dire que je dois m’efforcer de faire progresser un "indice", me semble plus motivant. Allez comprendre…

dangarcia a écrit :

Surtout que quand un coup dur arrive, peu importe que l’indice du montant d’épargne allouée multiplié par la réserve variable divisé par les dépenses anticipées soit égal ou non à l’âge du capitaine : vous prenez l’argent qu’il vous faut là où il est.

C’est d’une évidence implacable.

dangarcia a écrit :

A partir de ce moment vous pouvez choisir de dépenser ou d’épargner votre excédent de revenu mensuel. Mais attention la règle continue à s’appliquer. Donc le jour où vous devez piocher dans votre réserve pour faire face à un imprévu, dès le mois suivant, … vous avez compris la suite.

C’est exactement ce que je fais déjà. Sauf que vu mes revenus, ne souhaitant pas me limiter uniquement à faire de l’épargne de secours, je partitionne entre l’épargne et l’investissement.
Est-ce optimal ? Certainement pas. Est-ce plus risqué financièrement parlant ? Assurément. Mais en ne prenant jamais de risques (qui restent quand même plutôt calculés) il est difficile d’avancer dans la vie.

@Geronimo :
Je pourrais tout aussi bien décider de provisionner 400,23€ pour un truc particulier, mais ça fait moins "beau" dans le tableur wink

Sans cela quand j’évalue le niveau de mes postes de dépenses, je le fait à la louche, d’après ce qui me parraît être un bon objectif, sans aucun calcul alambiqué. 8000€ pour une voiture neuve qui coûtera peut-être 7500€ au final, voir 8500€, ou qui sera peut-être même une voiture d’occasion, dans le fond peu importe le montant (et c’est valable pour tous mes postes de dépenses)… l’idée est juste pour moi de ne pas me retrouver comme un abruti (pour rester poli) devant une dépense prévisible que je n’avais malgré tout pas anticipée.
Si j’avais 5 fois plus de revenus et 20 fois plus d’épargne, je n’en serais sûrement pas à ce niveau là… mais que voulez-vous, j’ai besoin de sectoriser et d’allouer. C’est psychologique.

C’est ce qui nous a permis à ma femme et moi de rester dans les clous avant l’arrivée au monde de notre fille… Lorsqu’on serait prêt à claquer toutes les économies dans une super chambre où dans la Rolls des poussettes. Sauf qu’il y avait un budget d’alloué, et qu’au final nous sommes parfaitement restés dans nos limites, sans en dépasser les bornes… car il y a avait des bornes justement.

Je constate que mes diverses "idées" / façons de faire sont de gros flops. Heureusement pour moi que je ne comptais pas les breveter pour ensuite les vendre sous licences… smile


http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#14 07/06/2016 09h34 → Indice de Sécurité Financière : contrôler son épargne ! (niveau, sécurité, épargne, évaluation)

Membre
Réputation :   39 

Neo45 a écrit :

mais ça me parle plus de me dire que je suis à 0,4 et que je dois absolument tendre vers 1, plutôt que de me dire "j’ai 4000€, il faut absolument que j’en économise encore 6000€ pour our arriver à 10000".

[…]

Je constate que mes diverses "idées" / façons de faire sont de gros flops. Heureusement pour moi que je ne comptais pas les breveter pour ensuite les vendre sous licences… smile

Je ne comprends pas la différence entre 1 et 10k€ … Fondamentalement, c’est la même chose.

Après si cette méthode vous convient, c’est parfait ! Mais franchement, de mon point de vue vous faites très compliqué, donc ne breveter pas effectivement ca vous couterait très cher pour un brevet smile

Setanta

Hors ligne

 

#15 07/06/2016 09h43 → Indice de Sécurité Financière : contrôler son épargne ! (niveau, sécurité, épargne, évaluation)

Membre
Réputation :   24 

Je sais bien que c’est la même chose. Mais d’un point de vue psychologique "1" est plus facile à atteindre que "10000". C’est nul et surtout c’est exactement la même chose, mais bon…

Je vais budgéter le brevet (ou pas). On ne sait jamais, si d’autres brillantes idées me viennent à l’avenir lol


http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#16 07/06/2016 09h45 → Indice de Sécurité Financière : contrôler son épargne ! (niveau, sécurité, épargne, évaluation)

Membre
Réputation :   26 

Neo45 a écrit :

Ma capacité d’épargne est là mais limitée.

Neo45 a écrit :

vu mes revenus, ne souhaitant pas me limiter

Neo45 a écrit :

Si j’avais 5 fois plus de revenus et 20 fois plus d’épargne, je n’en serais sûrement pas à ce niveau là…

Pour résoudre un problème, le plus efficace est de s’attaquer à la source.

Vous pouvez passer (perdre) des heures à calculer finement le montant optimal de votre épargne de précaution, ça ne vous fera pas gagner davantage. C’est peut être sur ce plan là qu’il faudrait agir. Augmenter vos revenus.
Bon, on voit déjà que vous maîtrisez la modélisation financière sur tableur, c’est un bon début ! Peut être la base pour une reconversion ? smile
Bonne journée

Dernière modification par dangarcia (07/06/2016 09h46)

Hors ligne

 

#17 07/06/2016 10h23 → Indice de Sécurité Financière : contrôler son épargne ! (niveau, sécurité, épargne, évaluation)

Membre
Réputation :   24 

Oui, sauf qu’en eux-mêmes mes revenus (même assez limités) ne me posent pas de réels problèmes. Je ne serais bien sur pas contre une petite augmentation de ceux-ci, mais au final tels quels ils me permettent quand même d’épargner et d’investir, donc loin de moi l’envie de me plaindre.
Il s’agissait juste de signaler que dans une autre situation ma façon de faire serait peut-être différente.

Après, si quelqu’un ici souhaite faire une petite "initiation" (c’est un bien grand mot) à l’astronomie et observer la Lune, Jupiter ou encore Saturne… on peut toujours s’arranger wink


http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#18 07/06/2016 11h36 → Indice de Sécurité Financière : contrôler son épargne ! (niveau, sécurité, épargne, évaluation)

Membre
Réputation :   44 

Bonjour,

Il y a maintenant pas mal de programmes ou d’applis sur tablette ou smartphone pour la gestion de budget personnel. Cela dit je trouve que la démarche de poser soi-même les chiffres sur excel me semble utile et formatrice. Mais au-delà de l’outil, il faut faire très simple et regarder les fondamentaux :

1/ il faut commencer par noter vos recettes et dépenses récurrentes (ce que vous avez fait). 
2/ votre capacité d’épargne = basiquement ce que vous gagnez moins ce que vous dépensez.
3/ considérez que les dépenses prévues et en attente sont bien des dépenses et pas du tout de l’épargne.
4/ votre épargne de précaution = N mois de revenus = une réserve à constituer ou reconstituer en priorité.
5/ une fois votre épargne de précaution constituée et tant que vous ne vous en servez pas (sinon voir point 4), votre capacité d’épargne peut alors être investie dans différents supports : bourse, AV, immobilier, etc.

A côté de ça, pour augmenter votre capacité d’épargne, vous pouvez :
- augmenter vos revenus : évolution professionnelle, activités, formation, etc.
- réduire vos dépenses : arbitrages sur vos dépenses et votre consommation de loisirs, de biens et de services.

Cordialement,

Eric

Dernière modification par EricB (07/06/2016 18h16)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech