Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 28/04/2016 17h01 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Membre
Réputation :   80 

Bonjour,

J’aime bien aller au restaurant : on y est servi à table et l’on y déguste des mets que l’on ne saurait pas forcément cuisiner à la maison. Néanmoins, à force de les fréquenter, je me rends compte que ce poste de dépense finit par être non négligeable et peut vite déraper si l’on n’est pas précautionneux dans ses choix.

Chirac avait promis aux restaurateurs que le restaurant passerait au taux réduit de 5,5% ; Sarkozy a tenu cette promesse en contrepartie de bonnes paroles de la profession relatives à la baisse des tarifs et à l’augmentation des salaires dans le secteur. Constatant que ces engagements valaient ce que valent les promesses d’ivrognes, le Gouvernement a finalement remonté à 10% le taux de TVA applicable aux restaurants.

Je ne vais évidemment pas affirmer que les restaurateurs se sont mis la baisse de la TVA dans le poche, ce qui me vaudrait de courroux de nombreux collègues "commerçantophiles" du forum, mais je n’ai quand même pas eu le sentiment que les prix diminuaient à due proportion lorsque la TVA est passée à 5,5% ; pour être honnête, je ne les ai pas vus augmenter non plus quand on est repassé à 10%.

TVA réduite ou non, il me semble que la France offre un rapport qualité/prix excellent pour ce qui concerne le menu de base : il est possible de manger correctement pour 15€, de profiter d’un bon repas pour 25€, de faire un festin pour 40€. En revanche, les choses se gâtent sérieusement au niveau des extras : le client qui prend l’apéro, un peu de vin, de l’eau minérale et un café verra sa "douloureuse" monter à 50€ pour un menu affiché à 25€ ; à ce tarif là, on limite vite le nombre d’escapades.

Fréquentant de nombreux restaurants de toutes catégories à Paris comme en province, je vous livre ici quelques conseils pour éviter de ressortir "rincé" :

- aller au restaurant le midi et en semaine : les prix sont tirés au maximum pour être commensurables avec l’indemnité de "panier" allouée par les employeurs. Ainsi, le mois dernier, dans l’Ardèche, je me suis régalé d’un menu "ouvrier" proposé à 13,70€ vin et café inclus, avec en plus le sourire du personnel.

- laisser l’apéritif aux alcooliques : outre qu’il grèvera l’addition de 4 ou 5€, il pourra valoir un retrait de permis si d’aventure la maréchaussée s’embusque au sortir de l’établissement.

- vin : préférer la "cuvée du patron" ou le vin en pichet s’il est proposé à prix raisonnable. Les restaurants français prennent sur le vin des marges énormes : coefficient multiplicateur 3 sur le prix caviste ou grande surface. Il est quand même ahurissant de constater que le vin français est proposé à un prix plus raisonnable dans les restaurants belges….garder à l’esprit que la TVA sur le vin reste au taux normal de 20%. Si aucun vin n’est proposé à prix raisonnable, je ne prends que de l’eau même si cela gâche un peu la saveur du repas. En Australie, certains établissements acceptent que l’on apporte son vin, mais cette pratique est inconnue chez nous.

- eau minérale : il n’est pas rare qu’elle soit facturée 7 ou 8€ la bouteille pour des eaux pétillantes un peu rares (Chateldon), lui préférer la carafe gratuite d’eau du robinet sauf dans les régions (Bretagne) où il peut y avoir des soucis de nitrates.

- café : là aussi, marge énorme pour le restaurateur, le "petit noir" servi à table étant facturé souvent plus de 2€, jusqu’à 8€ pour un café "gourmand" accompagné de quelques mignardises. Je regarde toujours le prix du café lorsque je passe ma commande ; s’il est trop dispendieux, j’ai un thermos de café chaud dans ma voiture au cas où…..

- digestif : idem que pour l’apéritif.

- pourboire : à chacun de faire au mieux. Je donne souvent une pièce dans les petits restaurants, mais jamais dans les établissements prestigieux, où je considère que le prix pratiqué doit permettre de rémunérer convenablement le personnel.

Pour vous donner un exemple, je fréquente de temps en temps une excellente table du Morvan : on y trouve un merveilleux premier menu à 26€ servi "sous cloche" comme un roi (adresse en message privé pour les intéressés) mais le patron "assassine" le client sur tout le reste. Je me contente donc du menu et de la carafe d’eau et m’en sors pour 26€, faute de quoi ce serait 50€ si je me laissais aller à prendre vin et café….

Pour les militaires d’active ou de réserve, qui semblent être assez nombreux ici, je ne saurais trop conseiller la fréquentation des cercles et mess de la défense, surtout ceux tenus par la marine nationale : on y mange comme au restaurant, souvent mieux, et cela ne coûte somme toute guère plus cher qu’à la maison même en prenant du vin. Les cercles de Brest et Lorient comptent sans doute parmi les meilleures tables bretonnes ; on regrette celui de Saint-Tropez qui servait une excellente bouillabaisse mais a hélas fermé ses portes pour cause d’économies budgétaires. A Paris, le cercle Saint-Augustin offre un rapport qualité/prix imbattable dans l’un des meilleurs quartiers de la capitale. La carte de membre des cercles permet en outre de bénéficier de la réciprocité dans des établissements étrangers souvent prestigieux, à Londres, Rome, Buenos Aires ou Madrid.

Message édité par l’équipe de modération (30/04/2016 15h11) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Mots-clés : café, eau minérale, restaurant, tva, vin

Hors ligne

 

#2 28/04/2016 17h30 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Membre
Réputation :   147 

En parlant de pourboires, tout le monde ou presque sait qu’en Amérique du nord le pourboire est quasiment obligatoire mais j’ai découvert une pratique détestable à Londres : on vous inclut d’office un pourboire de 20% dans la facture, libre à vous de demander au serveur de le baisser ou de le supprimer.
La plupart des touristes ou des gens de passage n’y voient que du feu, certains allant jusqu’à donner un pourboire au serveur vu qu’ils n’ont pas vu la mention "gratuities" (sic).

Hors ligne

 

#3 28/04/2016 18h01 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Membre
Réputation :   

Moi je me rends de temps en temps au bristol et au jules vernes, on prends de l’eau en bouteille et souvent plusieurs vins en commençant par du champagne pour l’apéro, alors pour optimiser mes depenses peut-être qu’on devrait economiser sur l’eau… Non mais franchement on se croirait sur radins.com … S’il s’agit d’être rentier et de compter à l’euro près …

NB: s’il s’agit d’un sujet troll merci de m’en avertir et I promise to stop feeding the troll (mais je continurais de me nourrir dans ce genre de resto tels qu’évoqués)

Dernière modification par marindodouce (28/04/2016 18h03)

Hors ligne

 

#4 28/04/2016 18h07 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Membre
Réputation :   69 

"peu mais bien"
je ne vais qu’aux adresses Michelin et les Grands Chefs du Routard
EDIT : les réductions avec La Fourchette aussi !

Dernière modification par Job (29/04/2016 11h30)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#5 28/04/2016 18h10 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Certains restaurants à Paris et en province acceptent que le client ramène sa propre bouteille de vin moyennant un droit de bouchon généralement modeste.

Cela permet de pouvoir se faire plaisir sans avoir à subir les coefficients allant jusqu’à 5 ou 6 fois le montant de la bouteille.

En ce qui concerne le gratuity j’ai eu le cas en Irlande mais là bas c’était à moi d’indiquer le montant que je voulais bien mettre directement sur la facture. J’avais trouvé ce système très original.

Dernière modification par frontalier57 (28/04/2016 18h10)

Hors ligne

 

#6 28/04/2016 18h59 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Membre
Réputation :   80 

ZeBonder a écrit :

En parlant de pourboires, tout le monde ou presque sait qu’en Amérique du nord le pourboire est quasiment obligatoire mais j’ai découvert une pratique détestable à Londres : on vous inclut d’office un pourboire de 20% dans la facture, libre à vous de demander au serveur de le baisser ou de le supprimer.
La plupart des touristes ou des gens de passage n’y voient que du feu, certains allant jusqu’à donner un pourboire au serveur vu qu’ils n’ont pas vu la mention "gratuities" (sic).

Idem à Prague dans les quartiers touristiques : la carte ne porte aucune mention du service, mais on vous facture 10% à ce titre sur la note ; en râlant, ils le suppriment. Faire aussi attention à la garniture (le légume), au pain et au couvert, toujours en supplément en Tchéquie.

Hors ligne

 

#7 28/04/2016 20h16 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Banni
Réputation :   17 

Mon cher Stokes, si vous pouviez être aussi avare de vos cuistreries …

De mon côté, je promets d’inviter à une table prestigieuse comprenant champagne, menu gastronomique, vin et café celui qui aura enfin le courage de nous priver définitivement de votre double étroitesse d’esprit et de portefeuille …

Hors ligne

 

#8 28/04/2016 20h29 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Membre
Réputation :   66 

facelvega
Je m’associe pleinement à vous !
Je ne connaissais pas le poujadisme de gauche… et il commence à me donner des pulsions irrépressibles de -1. Mais ils ne feraient que nourrir cette logorrhée auto satisfaite.

Dernière modification par bajb (28/04/2016 20h32)


Parasite assumé et partageur

Hors ligne

 

#9 28/04/2016 21h08 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Membre
Réputation :   51 

Jamais donné de pourboire en france. Suis-je grip-sous ou considère-je que le service normal est déjà inclu dans la note? Dans de plus en plus d’endroits touristes (même à Cuba) 10% peuvent être inclus dans la note. Dans ce cas, pas de surplus. Et comme c’est indiqué obligatoirement sur la carte, soit on part soit on prend le minimum. Si le service est pitoyable souvent en râlant on part sans payer du tout.

Mais 20% à Londres!!!

Après, les prix sont indiqués clairement sur la carte, libre à chacun de partir tôt du resto pour aller boire son café dans son thermos dans la voiture plutot que de profiter un peu plus au calme, au chaud, quitte à surpayer son café 1 fois par mois.

Je préfère aller moins souvent dans un bon resto. Et si le restaurateur se fait une marge de 300% sur un café que j’ai choisi en tout conscience, tant mieux pour lui.

Hors ligne

 

#10 28/04/2016 21h46 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Membre
Réputation :   

Je ne vais pas souvent au resto et quand j’y vais c’est pour manger ce que je mange pas à la maison.

  Coté pourboire, c’est l’accueil et le professionnalisme du serveur qui me dicte le billet à laisser, je
     laisse de 5 à 10  euro parce que je sais que c’est un métier très dur et mal payé.

Hors ligne

 

#11 29/04/2016 09h12 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Membre
Réputation :   16 

je dépense une fortune en nourriture (j’ai même honte de dire combien), restaurants ou livraison à domicile.

Pistes pour économiser sans se priver que j’applique actuellement:

1° Arrêter de se faire livrer (ou réduire la fréquence)

C’est un peu bête mais je me fais livrer par flemme de faire à manger. Du coup si je peux faire quelque chose rapidement sans forcer non seulement je mange mieux mais je mange moins cher.
Au lieu de me faire livrer un kebab/sushis/pizza/autres je vais faire un saut chez dia à coté de chez moi et je prends que du frais: fruits de saison (en ce moment fraises), légumes pour faire un repas vite fait (riz cantonnais amélioré avec poivrons, oignons, petits pois) ajouter de la viande pour les carnivores, galettes bretonnes avec oeuf/fromage, salade etc.
Résultat avec un budget de 3/4e je peux faire 1 ou 2 repas en me faisant plaisir sans sortir 10/15e en livraison.
Multiplié par 10x qui est ma fréquence de livraison mensuelle (je garde une livraison pour le vendredi soir) ça fait une centaine d’euros d’économies par mois sans effet sur le plaisir de manger.

2° Restaurants

Je regarde systématiquement si le restaurant dans lequel je veux me rendre propose une remise sur la fourchette ou autre, facile de prendre -20/-30% sans rien faire.
Je saute aussi souvent le dessert car même plus faim à la fin du repas, c’est simplement une habitude ou une tradition mais on regrette souvent après l’avoir pris smile

3° Vins

Avant j’achetais des vins chez le caviste pour offrir, maintenant je stocke un peu chez moi (petite cave électrique) des bons vins achetés sur internet à prix canon et surtout de bonne qualité.
Avant: compter 15/20EUR chez le caviste Après: 5/10 EUR une bouteille correcte
A raison de 2/3 occasions par mois ça fait une économie de 30 EUR environ.

Dernière modification par maxlille (29/04/2016 09h13)

Hors ligne

 

#12 29/04/2016 09h31 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Membre
Réputation :   

Ce que je fais aussi, qui me permet de me payer quelques restaurants, c’est de regarder les promos de GROUPON (30 à 50% dans certains restaurants de sa région) mais je passe systématiquement par IGRAAL, déjà discuté sur le forum.

Pour information, il y a le parrainage dans le lien IGRAAL

Dernière modification par bernisevic (29/04/2016 09h33)


Parrain IGRAAL

Hors ligne

 

#13 29/04/2016 10h13 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Membre
Réputation :   82 

stokes a écrit :

TVA réduite ou non, il me semble que la France offre un rapport qualité/prix excellent pour ce qui concerne le menu de base : il est possible de manger correctement pour 15€, de profiter d’un bon repas pour 25€, de faire un festin pour 40€.

Sans être négatif, je n’ai jamais vu de lien aussi linéaire entre prix et qualité du repas.
Typiquement, j’ai même souvent la sensation inverse : il est plus facile de trouver un bon repas, pour 15 à 25€ que pour 25 à 50€.

stokes a écrit :

- vin : préférer la "cuvée du patron" ou le vin en pichet s’il est proposé à prix raisonnable.

Ce qui me gène dans le pichet, c’est que souvent c’est un vin de qualité médiocre.
Voir franchement mauvaise! (surtout en rosé d’ailleurs)

marindodouce a écrit :

Moi je me rends de temps en temps au bristol et au jules vernes, on prends de l’eau en bouteille et souvent plusieurs vins en commençant par du champagne pour l’apéro, alors pour optimiser mes depenses peut-être qu’on devrait economiser sur l’eau… Non mais franchement on se croirait sur radins.com … S’il s’agit d’être rentier et de compter à l’euro près …

Le champagne en restaurant, je suis  à chaque fois choqué!
Quand je vois les bouteilles à partir de 50 ou 60€.
Alors qu’à côté, j’achète des bouteilles au producteur entre 15€ et 25€ (selon la gamme : carte noire, rosé, prestige, …).
Je trouve que là y a de l’abus!
Et je n’évoque même pas les restaurateurs qui vendent du prosecco au prix du champagne. (enfin là, c’est plutôt au verre que la blague à lieu)

maxlille a écrit :

Au lieu de me faire livrer un kebab/sushis/pizza/autres je vais faire un saut chez dia à coté de chez moi et je prends que du frais: fruits de saison (en ce moment fraises), légumes pour faire un repas vite fait (riz cantonnais amélioré avec poivrons, oignons, petits pois) ajouter de la viande pour les carnivores, galettes bretonnes avec oeuf/fromage, salade etc.

Pour les pizzas, les poeles, …, acheter surgelé est pas mal aussi.
Par contre beaucoup de marque mettent trop de graisse dans les plats préparé est c’est plutôt écoeurant.
Donc trouver une bonne marque et hop, à 3 ou 4 € on a un plat bon et rapide à faire. (pour les pizzas une des marque vendue par biocoop me plait et n’est pas trop grasse)

maxlille a écrit :

3° Vins

Avant j’achetais des vins chez le caviste pour offrir, maintenant je stocke un peu chez moi (petite cave électrique) des bons vins achetés sur internet à prix canon et surtout de bonne qualité.
Avant: compter 15/20EUR chez le caviste Après: 5/10 EUR une bouteille correcte
A raison de 2/3 occasions par mois ça fait une économie de 30 EUR environ.

Sinon profitez des vacances, quand le lieu s’y prète pour faire quelques caves et ramener du stock! wink

Pour conclure, mon gros probléme avec les restaurants, ce n’est pas le prix, mais la qualité.
Trop souvent, on tombe sur des restaurateurs qui pour différentes raisons font de la qualité low cost a un prix étoilés.
Encore récemment, un restau de fondu proche de chez moi a fait le coup : maintien du prix et diminution de la qualité.
Et j’ai l’impression que ça devient de plus en plus courant!

Hors ligne

 

#14 29/04/2016 11h24 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Membre
Réputation :   

gunday a écrit :

Pour conclure, mon gros probléme avec les restaurants, ce n’est pas le prix, mais la qualité.
Trop souvent, on tombe sur des restaurateurs qui pour différentes raisons font de la qualité low cost a un prix étoilés.
Encore récemment, un restau de fondu proche de chez moi a fait le coup : maintien du prix et diminution de la qualité.
Et j’ai l’impression que ça devient de plus en plus courant!

Tout à fait d’accord.

J’avais un petit restaurant proche de chez moi qui proposait des menus "patates" avec des produits locaux comme tripes, andouilles, bœuf local pour des prix très correct, le succès était la mais les charges énormes et l’activité chronophage ont eu raison de son enthousiasme. Ne voulant pas léser les clients sur la qualité, il a préféré revendre le restaurant.

Le repreneur n’a pas les mêmes convictions, du coup prix en hausse pour qualité industrielle.


Parrain IGRAAL

Hors ligne

 

#15 29/04/2016 11h33 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Membre
Réputation :   80 

@bajb, facelvega et marindodouce : outre que vos remarques sont désobligeantes, elles n’apportent pas grand-chose à la discussion et j’ai le sentiment que vous ne voulez pas comprendre les choses. Etre rentier ne signifie pas nécessairement que l’on a de l’argent comme les chiens ont des puces, que cela gratte tellement que l’on cherche à s’en débarrasser ; au contraire, le rentier dispose le plus souvent de revenus moindres qu’en période d’activité ; il doit donc adapter sa structure de consommation à sa nouvelle situation.

Les conseils que je prodigue ne sont ni "poujadistes" ni "gauchistes" ; ils permettent simplement de se rendre 2 fois plus souvent au restaurant pour le même budget.

Il serait d’ailleurs intéressant de connaître le point de vue d’un restaurateur s’il s’en trouve ici : quel est le client le plus intéressant ? Celui qui est un peu "regardant" mais vient chaque semaine ? Celui qui flambe sans compter, mais fréquente l’établissement 2 ou 3 fois dans l’année ?

Je rejoins Gunday sur la qualité bien souvent médiocre des plats proposés : trop souvent des barquettes "toutes faites" passées au micro-ondes. Heureusement, il y a encore de vrais professionnels qui travaillent "à l’ancienne" : quand on les a repérés on leur reste fidèle. Nous avons la chance d’avoir encore des établissements où l’on sert une nourriture bonne, copieuse et bon marché, cela avec le sourire.

S’agissant du vin en pichet, il n’est pas toujours mauvais ; là aussi, tout dépend du patron.

Hors ligne

 

#16 29/04/2016 15h08 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Membre
Réputation :   56 

Bonjour,

C’est une discussion intéressante et je voudrais revenir sur plusieurs points.

- la baisse de la TVA tout d’abord. Elle a bien été répercutée dans la majorité des établissements mais les textes ne prévoyaient pas une baisse uniforme sur tous les plats. Seulement une sélection. Les baisses ont donc souvent été décidées sur des plats se vendant peu, intérêt économique oblige. Un autre exemple: certains établissements ont baissé le prix du café servi au comptoir mais pas en terrasse. Histoire de mieux fidéliser une clientèle d’habitués plus souvent au comptoir qu’en terrasse.

- le prix du vin. Le coefficient est plus proche de 5 que de 3. Mais il faut savoir qu’un restaurateur ne touche pas les bouteilles au même prix qu’un caviste par exemple. C’est un cercle vicieux: le producteur voyant la marge conséquente faite par le restaurateur, il augmente ses prix. celui-ci, vexé d’être traité ainsi augmente ses prix à son tour. Et ainsi de suite…J’ai vendu du vin pendant 11 ans (environ 20 000 bouteilles/an) et certains restaurateurs venaient s’approvisionner chez moi, car j’étais moins cher que le producteur via mon tarif spécial professionnels.

- La qualité du vin: il ne faut pas s’attendre à une qualité énorme en pichet mais on peut être aussi déçu avec un vin en bouteille. Le bon plan, c’est parfois la bouteille "cuvée de la maison". Meilleure que le pichet, avec un prix encore très doux.

- Les prix des plats: ne jamais oublier que les cours fluctuent donc les prix d’achat aussi. Certains produits ne coûtent presque rien en saison mais prennent 50%, voire 100% de hausse hors saison. Raison de plus pour choisir des produits de saison. A ce titre, les formules "menu du marché" proposent souvent un rapport qualité/prix quasi imbattable. Ce qui explique aussi la difficulté de baisser parfois les prix même en cas de baisse de la TVA.

- Et pour finir, ne jamais comparer un petit resto de campagne avec un établissement coté en centre ville. La clientèle visée n’est pas la même, la concurrence est différente et les charges d’exploitation sont aux antipodes les unes des autres.

Personnellement je ne vais pas au resto pour manger la même chose que chez moi. Donc j’évite la formule 15 € vin et café compris. Je privilégie le segment 30/ 45 € où on a bien souvent une cuisine inventive et de qualité. Mais chacun ses goûts…et son budget…

Mafo


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#17 29/04/2016 15h48 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Membre
Réputation :   80 

Sait-on pourquoi le coefficient multiplicateur du vin est aussi élevé dans les restaurants français alors que nous sommes un pays gros producteur ?

Partout ailleurs ou presque (Espagne, Italie, Belgique, Argentine, Grèce, Australie…..) il me semble que le vin au restaurant est proposé à un prix plus proche de celui du commerce de détail. Peut-être x2, mais certainement pas x3 ou x4.

Hors ligne

 

#18 29/04/2016 16h02 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Membre
Réputation :   22 

Il faut bien que le restaurateur gagne sa vie… smile
Hors sujet de ma part, mais on est loin des marges des pièces détachées en automobile (x10).

Hors ligne

 

#19 29/04/2016 16h32 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Membre
Réputation :   56 

Re bonjour,

Un coefficient de 2, c’est la moyenne pour un (bon) caviste. Les coefficients vont de 1.6 à 2.5, voire 3 pour des vins de fêtes ou des petits vins pas chers.
Et n’oubliez pas que le principe du coefficient est de passer d’un prix d’achat HT à un prix de vente TTC. Avec une TVA de 20%, l’impact n’est pas négligeable. Un coefficient de 3 donne une marge commerciale de 60%. Au vu des volumes de notre restaurateur, c’est loin d’être énorme! Un coefficient de 4 c’est aussi le service!

D’autant plus qu’il ne gagne pas toujours correctement sa vie avec la cuisine. Une formule (sans vin) à 15 € TTC lui laisse environ 8.5 € de marge brute par repas. Il faut payer le personnel et les autres charges…et se payer lui même!
Vous allez comprendre le problème assez vite:
Que vous coûte l’exploitation d’un lieu de vente qui vend 60 articles en 2 heures avec une marge de 8.6 €? Un salarié. Combien pour notre restaurateur? 3/4 au minimum. Et pas tous payés au SMIC. Eau, électricité? Aménagements? Produits accessoires gratuits (pain, carafe d’eau)? Vous avalez votre demi baguette et pfuit, 35 centimes de moins sur une marge de 8.5 €!

Quand vous parlez des pays étrangers, attention! En France le service est compris, ce qui n’est pas le cas de partout ailleurs.

Et pour finir, le vin à table est une coutume française. Qui regarde réellement le prix d’une bouteille? excepté pour les vins chers bien entendu. A l’extérieur, les clients regardent les menus, la carte, rarement le prix des boissons.
Et pour le café, on est accro ou pas (je n’en bois pas). Mais il y a des gens pour qui un repas sans café à la fin, c’est tout simplement l’horreur!!

Mafo


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#20 16/05/2016 01h01 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Membre
Réputation :   

Pour les resto, allez manger chez des restaurateurs portugais en France, on y mange très bien pour un
  prix raisonnable.

Hors ligne

 

#21 16/05/2016 10h27 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Membre
Réputation :   49 

Stibbons a écrit :

Jamais donné de pourboire en france.

Idem. Je ne laisse jamais rien et si on me fait une réflexion, je ne reviens pas. Si c’est si indispensable, ça n’a qu’à être dans la note.

En fait, si je donne un pourboire, j’ai clairement l’impression qu’il va dans la poche du patron et pas du serveur parce que j’ai dans l’idée que j’ai permis au patron de payer moins son serveur, que j’ai payé à sa place ce qui lui aurait dû payer. Bref, c’est un machin qui contribue à légitimer des salaires dérisoires.

C’en est au point qu’aux USA, il existe des emplois salariés avec un salaire nul. Oui, un salaire = 0 $. Il s’agit de ces jobs en grande surface qui consistent à aider les gens à emballer leur courses en sortie de caisse et à aider au transport jusqu’à la voiture. Ils ont bien un contrat de travail (pour être autorisé à œuvrer dans le magasin, sinon, il y avait trop de gens et ça devenait de la mendicité agressive) mais ils ne touchent que les pourboires (complètement facultatifs) laissés par les clients.

Dans mon métier… on peut pas demander 10% au black… étonnant ?

stokes, je vous rejoins sur les tarifs qui n’ont pas suivis les ajustements de TVA mais je ne jettes pas la pierre aux restaurateurs, je pense que beaucoup triment et je préfère ma place à la leur (j’imagine, idem pour vous ?).

Mes astuces :

- j’ai effectivement remarqué que beaucoup de restaurants fonctionne sur un menu d’appel, pas cher (20 € ou moins) mais qu’effectivement, ils compensent en faisant la marge sur des desserts (j’en ai vu à 9 €) ou des boissons (le soda à 5 €, le vin à 20 € la bouteille…) ou le café. Souvent, je me contente de prendre aucun des trois et même de sauter l’entrée pour ne prendre qu’un plat copieux (gros burger, c’est suffisamment riche pour caler son homme…). Au besoin, je me contente, en guise de dessert, de quelques biscuits en sachet que j’ai ramené.

- dans la catégorie cantine (si on veut manger tous les midis), y’a un truc imbattable, c’est la cantine chinoise. J’appelle cantine, ces restaurants où ils ont des plats sous vitres, on commande à la portion, au guichet en arrivant, on nous sert et on va s’installer dans un réfectoire (un peu façon flunch) et on débarrasse soi-même en quittant le restaurant. On ne paye pas le service et les plats étant fait en masse, on paye pas cher

- Partager les plats : commander une entrée pour deux suffit souvent (faut repérer et s’installer en face des petit-mangeurs, et y’a beaucoup de petites mangeuses wink).

- Si on a tendance à culpabiliser à la dépense, on peut se faciliter les dépenses sereine en rognant sur le reste de la semaine. Quand j’ai bien fait attention à préparer à l’avance mes repas toute la semaine pour le travail, en cuisinant pour pas cher à la maison, et bien je me dis que ces 20 € de resto, je les ai mérité en me préparant mes repas pour moins de 5 €. Après, les semaines où j’ai eu la flemme et que je suis déjà allé trois fois chez le traiteur/kebab/truc à emporter… bon.

Édit modération: Nous allons en rester là, cette discussion n’ayant, encore une fois, rien à voir avec les thématiques de notre forum.

Hors ligne

 

#22 17/05/2016 12h33 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Membre
Réputation :   158 

Un bon plan : les restaurants d’application des lycées hôteliers !

Exemple et explication  :
http://www.ac-grenoble.fr/lycee/hotelie … 16-2-2.pdf

On y  va souvent avec ma compagne et on se régale avec des menus gastronomiques : amuses bouches / entrée / plat / dessert / eau / vin / cocktail pour 50 à 60 € à 2 ! Imbattable !

Exemple ce soir
- Amuses bouches
- Panacotta de parmesan, œuf cuit à  65°C, asperge en  éventail, coppa et réduction balsamique.
- Galette de daurade, ravigote façon thaï, parfum de gingembre et citronnelle
- Assortiment de fromages du jour
- Chariot de desserts : « Les Fantastiks de Christophe  Michalak»

PS : sur le même principe vous avez les écoles de coiffure, de manucure, de dentistes…

Dernière modification par Shagrath (17/05/2016 12h33)

Hors ligne

 

#23 16/07/2016 11h21 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Membre
Réputation :   158 

Oui cuisiner coute bien moi cher que n’importe quel menu de fast food…
Entrée : salade tomate/concombre/mozzarella
Plat : Une côte de porc avec du riz et des courgettes
Dessert : une pomme et un yaourt
Vous vous en sortez pour moins de  3 €… et c’est sain et équilibré !
Temps de préparation : <15 minutes

Dernière modification par Shagrath (16/07/2016 11h25)

Hors ligne

 

#24 16/07/2016 12h04 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Membre
Réputation :   

Je ne suis pas d’accord pour les <15min , car il faut ajouter le temps de faire les courses, et le temps de vaisselle.

Hors ligne

 

#25 16/07/2016 12h10 → Comment optimiser son budget "restaurants" ? (café, eau minérale, restaurant, tva, vin)

Membre
Réputation :   158 

Certes, mais aller au fast-food, commander, attendre, et repartir prend aussi du temps…

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech