Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 07/04/2016 17h13 → Stratégie double momentum avec des ETFs ? (assurance vie, assurance-vie, etf, momentum)

Membre
Réputation :   

Comme indiqué dans mon message de présentation, je compte passer à une stratégie plus performante que tout laisser sur des livrets! Je vise une épargne à long terme (10 ans et plus).
Deux approches ont retenues mon attention en parcourant ce forum:
- la stratégie lazy portfolio
- la stratégie momentum

Je pense plutôt m’orienter vers une stratégie momentum, c’est une stratégie plus active qui me permettra de parfaire mes connaissances financières. Pour ceux qui ne connaissent pas il y a de très bon fils qui en parlent, par exemple:
- Stratégie momentum
- Portefeuille GTAA vs Dual Momentum

Je compte suivre la stratégie dual momentum décrite par Antonacci ici.

Pour mémoire, la stratégie d’Antonacci fait d’abord un relative momentum entre les fonds globaux
S&P 500 et MSCI All Country World Index ex-US (sur les 12 derniers mois). Si le meilleur fond ne bat pas l’inflation (toujours sur les 12 derniers mois), il passe en obligation (partie absolute momentum).
Attention on ne passe pas en obligation quand les obligations font mieux que les actions, seulement quand les actions font moins bien que l’inflation (en effet en moyenne les actions performent mieux que les obligations, la partie absolute du dual momentum sert à sortir du marché quand on anticipe une crise).

Un post récent très intéressant d’Antonacci explique pourquoi il pense que l’aspect "relative momentum" marche toujours dans un marché globalisé.
Pour lui c’est en partie lié à la fluctuation du dollars: même si l’etf S&P500 et l’etf International moins US ont la même croissance, si le dollar monte par rapport aux autres devises l’etf S&P500 croit plus vite que l’etf international (les actions étant libellées dans les autres devises), et réciproquement quand le dollar baisse.

Pour adopter une stratégie similaire en France avec des etf indicés en Euro, il semble que le mieux soit de faire une stratégie relative momentum entre un etf fond eurozone, et un etf international - fond eurozone pour profiter au maximum de la fluctuation de l’euro par rapport aux autres devises.

Concernant la partie "absolue momentum", il y a une série de posts très intéressants de philosophicaleconomic sur ce sujet:
- http://www.philosophicaleconomics.com/2 … ngaverage/
- http://www.philosophicaleconomics.com/2016/01/gtt/
- http://www.philosophicaleconomics.com/2016/02/uetrend/
Dans cette série de posts, l’auteur montre via une modélisation que la stratégie absolute momentum est bonne pour éviter les vrais crises, mais qu’en contrepartie elle est sujette à des "Whipsaws loses" (on sort du marché au plus bas et on rentre alors qu’il est déjà reparti bien à la hausse). Plus on regarde en arrière, plus on diminue les bénéfices (on sort plus tard des crises) et les inconvénients (on a moins de whipsaw). L’auteur propose alors de n’appliquer la stratégie absolute momentum que si de plus des indicateurs économiques sont en négatif.

Reste à implémenter la stratégie: il s’agirait de faire du relative momentum entre l’indice World - Eurozone et l’indice Eurozone, et passer en fond euro si le meilleur indice ne bat pas l’inflation. Sauf que ce n’est pas évident de trouver des assurances vie qui proposent de tels etfs sur les unités de compte. Le mieux que j’ai trouvé pour l’instant c’est Puissance Sélection, qui contient
- Amundi ETF MSCI EMU UCITS ETF (EUR) [Actions Zone Euro Grandes Cap. frais de gestion 0.25%]
-  Amundi ETF MSCI World ex EMU UCITS ETF (EUR) [Actions Monde - Eurozone, frais de gestion 0.35%]

Je pourrais remplacer le fond eurozone par le fond européen
Amundi ETF MSCI Europe UCITS ETF C (EUR) qui a l’avantage d’être plus diversifié et d’avoir seulement 0.18% de frais; et du coup en complément remplacer le World-Eurozone par le
Amundi ETF MSCI World ex EMU UCITS ETF [World-Europe].
Mais ça atténuerait l’effet momentum lié à l’évolution de l’euro.

Pour la partie absolute momentum je n’ai pas encore eu le temps de faire un backtest pour voir si l’évolution du taux de chomage permet d’anticiper des crises comme c’est le cas aux USA d’après le post de philosophicaleconomic (les pays de l’Eurozone étant probablement moins correlés que les états américains).

Le principal inconvénient de cette stratégie sont les 0.6% de frais de tenue de compte de l’assurance vie (+ les 0.1% de frais d’arbitrage pour une U.C. en etf, mais normalement on n’arbitre pas souvent en dual momentum). Mais le problème du PEA c’est qu’on ne peut pas avoir d’obligations, et pour le compte titre comme ma TMI est de 30% ça doit revenir à peu près au même que les 0.6% de frais de tenus de compte.

Que pensez vous de cette stratégie? Est-ce que je devrais plutôt faire du simple lazy portfolio sur un PEA?

Dernière modification par Gondolin (07/04/2016 17h16)

Mots-clés : assurance vie, assurance-vie, etf, momentum

Hors ligne

 

#2 09/04/2016 14h46 → Stratégie double momentum avec des ETFs ? (assurance vie, assurance-vie, etf, momentum)

Membre
Réputation :   229 

Votre post est intéressant et il a du passer inaperçu car il aurait du susciter des réactions, beaucoup d’entre nous sont intéressés par les stratégies momentum.

En général l’orientation des marchés US influence les autres marchés, n’avez vous pas peur que en vous basant sur la zone euro vous introduisiez du bruit lié à la corrélation avec les US? Pourquoi ne pas prendre directement le marché source avec le S&P500?
Avec une stratégie basée sur l’euro vous ajoutez un paramètre qui ne se comporte peut-être pas de la même façon que la zone dollar étant donné sa corrélation historique aux évolutions de l’économie US.
Avez-vous vérifié que l’eurozone sur-performait le S&P500 quand l’euro était plus fort? Car ce qui est vrai pour le dollar ne l’est pas forcément pour l’euro.

Ajouter des critères macro font sortir du confort de l’automatisme de la stratégie dual momentum. Si vous introduisez une gestion discrétionnaire, on n’est plus dans le momentum mais dans la gestion discrétionnaire sur une base momentum…
Et retenir un seul indicateur économique ne me semble pas une bonne stratégie.

La fintech MQ a dans son modèle plus d’une trentaine d’indicateurs (macro, micro, hard économie et soft économie) avec en plus une anticipation des rendements sur futures (nécessite des capacités de calcul importantes) et ils n’ont pas encore fait la preuve de pouvoir anticiper le marché, alors un simple indicateur de taux de chômage…

Personnellement ce que j’aime dans les stratégies momentum c’est le côté automatique. Si on doit y intégrer des critères subjectifs on sort du modèle.
Je n’ai pas encore trouvé le moyen de savoir quand il faut plutôt sortir du marché et quand il faut plutôt y rester (anticiper le marché est impossible mais on essaye tous). Les performances des obligations Investment Grade étant très faibles aujourd’hui, je ne suis pas certain que le schéma actions contre obligations soit aussi pertinent de nos jours. Autant rester cash ou super livret, cela est plus souple et ne coûte pas les frais de transaction.

Je trouve que les obligations Investment Grade sont une classe qui n’a plus beaucoup d’intérêt dans notre environnement d’argent facile et de taux négatifs. Et c’est bien le problème des backtests qui se fient à cette classe qui a très bien performé dans les précédentes décennies. Ce n’est pas garanti d’être le cas dans les prochaines. Il faut encore trouver la classe négativement corrélée aux marchés actions pour la prochaine décennie (l’or, l’immobilier, les frontier émergents…)?


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#3 09/04/2016 23h03 → Stratégie double momentum avec des ETFs ? (assurance vie, assurance-vie, etf, momentum)

Membre
Réputation :   71 

Bonsoir,

Gondolin a écrit :

Que pensez vous de cette stratégie?

J’ai bien lu que vous n’avez pas eu le temps de backtester l’influence du taux de chômage, mais avez-vous backtesté le reste de la stratégie que vous proposez ?

Cela vous donnerait déjà une idée de son comportement passé…

Amicalement,

R.


Développeur d'outils pour investisseurs : Le Quant 40

Hors ligne

 

#4 10/04/2016 09h13 → Stratégie double momentum avec des ETFs ? (assurance vie, assurance-vie, etf, momentum)

Membre
Réputation :   104 

Le chômage n’est pas le plus adéquat, le chômage est un indicateur retardé, retard d’environ 6 mois sur la situation économique.

Mieux vaut prendre un indicateur avancé tel que Markit, l’enquête auprès des directeurs commerciaux sur les ventes futures; ce sont les ventes qui remplisse le carnet de commandes, selon que le carnet de commandes est en croissance ou en décroissance, les entreprises embaucheront ou débaucheront.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech