Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 15/09/2016 19h11 → Bourse : panorama du secteur du transport maritime (armateurs, containers, croisières, maritime, transport, vrac)

Membre
Réputation :   

Mevo, vos explications m’aident à comprendre les dégâts de la suroffre sur le secteur.

Vous allez probablement me trouver naif face au monde des affaires mais il n’y a peut être pas que le facteur Prix qui entre en jeu, si les clients sont fidèles depuis des années et contents de la qualité, des délais, de la réactivité.. ils ne sont peut être pas prêts à changer de partenaire pour leur fret, bien que la flotte ne soit pas des plus récentes.
C’est peut être la raison pour laquelle certains ( comme Navios ) gardent un Chiffre d’Affaires stable et un bénéfice convenable : grâce à la fidélité de leurs clients et la relation de confiance établie depuis des années. ( Navios existe depuis 60 ans )
Ce raisonement reste hypothétique et n’engage que mon petit esprit logique mais 4 ans de discount des prix du fret auraient du avoir un impact sur le CA de Navios, il n’en est rien c’est limite l’inverse il a haussé de 20 % entre 2011 et 2014.
Dans les posts précédents Bonel m’a parlé de l’effet cisceau des contrats et Jérôme de l’effet d’inertie, il serait interessant d’approfondir ce sujet car la je suis dépassé ..

Il y a un risque réglemmentaire élevé si les vieux bateaux polluent d’avantage que les récents et le gouvernement les taxent, on est mal patron

Votre esprit critique m’interesse et vos échanges sont très intéressant dans la compréhension du secteur.

Dernière modification par valentin13 (15/09/2016 19h20)

Hors ligne

 

#27 15/09/2016 19h52 → Bourse : panorama du secteur du transport maritime (armateurs, containers, croisières, maritime, transport, vrac)

Membre
Réputation :   183 

Valentin, pour l’effet "fidélité", je ne sais pas, sans doute que ça peut jouer un peu, mais ça atteint vite ses limites. Un client peut être prêt à payer un peu plus cher pour continuer à bosser avec son partenaire de longue date dont il est content. Mais ça reste à mon avis "un peu".

Je ne connais pas trop Navios, mais un rapide coup d’œil sur Google Finance (si on parle bien de NM sur le NYSE) m’indique tout même que le chiffres d’affaire est en baisse ces 5 dernières années (sauf un petit sursaut en 2014) et ils sont en perte depuis 3 ans visiblement. Si on regarde sur ces derniers trimestres, oui ça semble se tenir à peu près (mais en perte chronique). Il faudrait tout de même vérifier si c’est à bateaux constants ou si des bateaux ont été ajoutés à la flotte et viennent gonfler potentiellement le chiffre d’affaire (un chiffre d’affaire stable avec plus de navires est un chiffre d’affaire par bateau qui baisse)

L’effet "ciseaux" (je crois que c’est au pluriel, pas sûr) mentionné par Bonel est l’augmentation de l’offre avec en même temps une baisse de la demande. Si vous tracez deux lignes qui représentent cela sur un graphique (en partant de l’hypothèse que la baisse et l’augmentation sont constantes), ça fait deux lignes qui se croisent, comme une paire de ciseaux, d’où le nom d’effet "ciseaux". Et "l’inertie" mentionné par Jérôme dans les écrits que vous citez est simplement le fait qu’une baisse des prix n’a pas un impact immédiat, mais se fait seulement ressentir plus tard dans le cas de contrats de longue durée: Le prix a été négocié pour plusieurs années. Qu’il monte ou baisse n’a pas d’impact pendant la durée du contrat. Rien à chercher de bien compliqué dans ces deux sujets.

Pour le risque réglementaire, c’est même pite que ça: Les navires peuvent se voir interdire purement et simplement l’accès aux ports du pays qui le décide. Ca n’est donc pas un surcoût dû à une taxe supplémentaire, mais une impossibilité de bosser avec la zone en question.

Dernière modification par Mevo (15/09/2016 19h55)

Hors ligne

 

#28 15/09/2016 20h52 → Bourse : panorama du secteur du transport maritime (armateurs, containers, croisières, maritime, transport, vrac)

Membre
Réputation :   76 

Pour rajouter au problème, les shippers sont quasiment obligés de construire de nouveaux bateaux à cause de l’ouverture du nouveau canal du Panama. un New Panamax est à presque 13000 TEUs (containers de 20’) contre 5000 pour l’ancienne jauge. La taxe de passage est proportionnelle aux TEU (40$ env par conteneur) mais le coût d’exploitation est quasiment le même bien que réparti sur bien plus de contenants dans le cas du plus gros.

Pour les non containers (LNG, bulk …), il y a moins d’urgence.

Hors ligne

 

#29 15/09/2016 20h54 → Bourse : panorama du secteur du transport maritime (armateurs, containers, croisières, maritime, transport, vrac)

Membre
Réputation :   

Le code ISIN de valeur dont je parle est NMM ( Navios Maritime Partners ) la société que vous avez consulté est NM ( Navios Holdings ) qui détient 20.1 % de NMM.

Voici les comptes de Navios Partners

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/5860_cr_navios.jpg

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/5860_bilan_navios.jpg

C’est écrit petit ..

On voit effectivement que la Dette augmente sans cesse au fil des années bien que la solvabilité ( Total Dettes / Capitaux propres ) reste inférieur à 1 ce qui est loin d’être le cas des autres

Je prends bonne note de vos explications dont je tiens compte pour la taille de mes investissement dans le secteur du fret Maritime, c’est à dire prudence !

Dernière modification par valentin13 (15/09/2016 20h58)

Hors ligne

 

#30 15/09/2016 21h10 → Bourse : panorama du secteur du transport maritime (armateurs, containers, croisières, maritime, transport, vrac)

Membre
Réputation :   183 

Valentin, je n’ai pas particulièrement envie de mettre le nez dans le dossier, mais rapidement: Regardez la ligne "Long term debt" sur votre deuxième image ou éventuellement "total debt" tout en bas, vous voyez comme le chiffre a augmenté entre -3 et -2 ? Et encore, mais de façon moins importante entre -2 et 2015 ? Ca, c’est à coup sûr de nouveaux navires qui ont été financés et dont la société a pris livraison. Plongez-vous dans les rapports.

Sur les derniers trimestres, d’après Google Finance, ça donne ça (quid de la suite ?):
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3896_navios.png

EDIT: Mais si vous croyez à un rebond du transport maritime, en survolant d’assez loin, le dossier n’a pas l’air trop mal.

Dernière modification par Mevo (15/09/2016 21h17)

Hors ligne

 

#31 15/09/2016 21h23 → Bourse : panorama du secteur du transport maritime (armateurs, containers, croisières, maritime, transport, vrac)

Membre
Réputation :   

Vous avez raison le compte de résultat intérimaire est moins bon

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/5860_interim_navios.jpg

Hors ligne

 

#32 02/11/2016 18h38 → Bourse : panorama du secteur du transport maritime (armateurs, containers, croisières, maritime, transport, vrac)

Membre
Réputation :   183 

Si des gens sont intéressés par de l’investissement dans le secteur du transport maritime, Teekay Tankers (TNK) est à un prix que je n’aurais imaginé il y a peu … Il s’agit ici surtout de transport de pétrole et on est actuellement sous les $2, ce qui parait assez faible. ll y a tout ce qui a déjà été dit sur toutes les files liées au secteur (Offre abondante, navires toujours plus gros, etc ..) plus de la dette assez importante, comme assez souvent, mais tout de même.

Un dossier sur lequel jeter un œil peut s’avérer judicieux pour les intéressés. Chose bizarre (inquiétante ?) qui peut expliquer (en partie) la débandade actuelle: La société a mis en place une politique de dividende variable en fonction de ses profits, et la prochaine ex-date devrait être dans les prochains jours, pourtant, toujours pas de déclaration de dividende pour l’instant …

Important: Les résultats du Q3 sont demain matin jeudi avant marché, ça peut bouger de façon importante entre ce soir et demain (et le dividende sera sûrement annoncé en même temps, avec une bonne surprise, ou bien plus probable, une déception (sans doute anticipée))

EDIT: Il y a des options CALL strike $2.50 échéance 18 novembre dispo à 5 cents si quelqu’un anticipe une bonne surprise demain qui pourrait pousser le titre fortement à la hausse. J’en ai acheté un paquet, juste au cas où, il en reste actuellement 10 dans le carnet d’ordre…

EDIT2: Juste pour information, même sans ces CALL, je suis long TNK.

Dernière modification par Mevo (02/11/2016 18h47)

Hors ligne

 

#33 17/11/2016 17h58 → Bourse : panorama du secteur du transport maritime (armateurs, containers, croisières, maritime, transport, vrac)

Membre
Réputation :   78 

Je ressors ce fil de la naphtaline car il semble que le baltic dry index se redresse et que les cours des armateurs retrouvent quelques couleurs, situation à mettre en phase avec le réveil des cours des matières premières.

cf  la flambée de DS Norden (vrac sec) qui passe de 90 à 111 couronnes depuis le 9 novembre :

Dampskibsselskabet NORDEN A/S: CPH:DNORD quotes & news - Google Finance

En ligne

 

#34 17/11/2016 18h16 → Bourse : panorama du secteur du transport maritime (armateurs, containers, croisières, maritime, transport, vrac)

Membre
Réputation :   

Pourtant le harpex continu de descendre .
Le Harpex est un indice créé en utilisant les taux de conteneurs maritimes entre les différentes classes de navires. Il sert de mesure de l’activité du transport maritime mondial.

Indice créer et mis à jour par la société Harper Petersen.

Source :

Harper Petersen & Co

Hors ligne

 

#35 17/11/2016 18h23 → Bourse : panorama du secteur du transport maritime (armateurs, containers, croisières, maritime, transport, vrac)

Membre
Réputation :   78 

Attention , il n’y a pas que le transport conteneurisé à prendre en compte mais aussi le vrac sec ou liquide, dont les prix sont en général assez volatiles.

En ligne

 

#36 17/11/2016 18h49 → Bourse : panorama du secteur du transport maritime (armateurs, containers, croisières, maritime, transport, vrac)

Membre
Réputation :   

Effectivement il y a une remontée du BDI mais le secteur a encore besoin d’une grosse restructuration car le sur effectif de porte containers est encore impressionnant et je ne vois toujours pas de bateaux partir à la casse en grosses quantités…

long SFL,SEA,STNG


you can't climb the ladders of success with your hands in your pockets

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech