Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#201 18/12/2015 00h27 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   

Geronimo a écrit :

@roudoudou

Le point 1, l’argument est plutôt qu’ils ont réussi par différents artifices comptables (consolidation a 100% des filiales dont ils ont le contrôle opérationnel mais qu’une petite partie du capital et notamment où le reste du capital est détenu par d’autres actionnaires avec des preferred shares donc avec plus de droits sur les remontées de cash) à s’endetter bien plus que cela ne leur aurait été autorisé par leurs créanciers  si les comptes avaient été transparents.

Le point 2 serait de la comptabilité trop agressive (des opérations de financement comptabilisées en flux opérationnels : Casino vend ses surfaces à Mercialys qui lui reloue, Casino fait un profit sur la vente et l’enregistré en other income ce quI rentre dans l’EBITDA alors qu’intrinsèquement c’est une opération de financement), pas forcément une fraude stricto sensu. Ils décrivent aussi la suite de la boucle où Mercialys revend les surfaces à Hyperthetis (une autre filiale en JV),  ce qui permet à nouveau à Casino d’enregistrer un gain.

Sur le point 1, et surtout la partie sur la consolidation, c’est ce qui m’etonne le plus.
Notamment qu’ils aient été les seuls a s’en etre rendu compte, et que meme une fois l’histoire sortie, JPMorgan et autre Bernstein confirment leurs opinions précédentes.

Hors ligne

 

#202 18/12/2015 01h00 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   96 

Dans le doute j’ai quand même relu le dernier rapport semestriel de Casino et je note une chose surprenante par rapport à ce que dit Muddy Waters :

- Ils disent que le désendettement en vendant la participation dans GPA à  Exito n’a pas permis une réduction de la dette et qu’elle a cru du 20 juin 2014 au 30 juin 2015 or dans le rapport de Casino on note dans evenements posterieurs:

Le
30  juillet  2015
,  Casino  a  annoncé  une  nouvelle  organisation  de  ses  activités  en  Amérique  Latine  à
travers l’acquisition par Exito de 50% des actions avec droit de vote
détenues par  le  Groupe  dans  GPA
(soit environ 18,8% du capital) et de 100% des actions de Libertad en Argentine pour un montant total de
1,7 milliard d’euros. Le groupe Casino, qui détient 54,8% du capital d’Exito, continuera de consolider par
intégration
globale ses filiales Exito, GPA et Libertad. Exito financera l’opération par l’utilisation d’une
partie de sa trésorerie excédentaire et d’un endettement complémentaire. La conclusion de l’opération est
attendue pour la fin août 2015. Elle est conditionné
e par l’approbation de l’Assemblée générale d’Éxito,
qui se tiendra le 18 août 2015

Or Casino explique clairement que l’augmentation de la dette nette - consolidée - est liée aux variation de change sur le Real d’une augmentation de BFR au brésil et d’un écart d’acquisition sur Exito.

Comment le désendettement sur Exito pouvait il impacter les chiffres au 30 juin 2015 sachant qu’il est postérieur ? Ils ont fumé chez Muddy Waters ?

Dernière modification par roudoudou (18/12/2015 07h23)

Hors ligne

 

#203 18/12/2015 05h00 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   26 

Il y a deux semaines, un ami travaillant en banque me disait qu’il etait impossible d’acheter un put sur Casino et que les gens qui voulaient shorter le nom se rabattaient sur le CDS. Je comprends mieux l’affaire maintenant. L’analyse de Muddy Waters ne comporte aucun élément nouveau et repose essentiellement sur deux piliers:
-ils ajoutent la dette de Rallye a celle de Casino ( en considerant que vu que Rallye controle Casino, ils conduiront Casino a la faillite avant de faire fallite eux-memes; on remarquera l’asymetrie de Muddy waters qui ne compte l’ebitda qu’au pro-rata des participations alors que pour la dette tout est compté et meme plus).
-ils capitalisent les loyers de maniere differente de celle employee par S&P et celle enseignee par le CFA. La difference est donc une difference de modele. Que chacun se fasse sa propre opinion sur le plus approprié.

La ou Muddy waters fait des erreurs est, je pense, des sous estimer le soutien de l’état a l’entreprise du fait des connexions de Naouri et du nombre d’emplois que Casino représente. Et ils surestiment le risque de liquidité. Casino n’a pas de problèmes avant 6ans et Rallye avant 3 ans. J’imagine que Muddy Waters a du sortir son rapport de manière anticipée du fait de l’annonce de l’opération de désendettement par Casino qui a provoqué une hausse du cours en bourse et a du déclencher des stop-loss chz certains hedge funds amis. Jusqu a présent l’opération est un semi-échec, la baisse du titre casino faisant a peine mieux que la hausse du MSCI world sur 3 jours.
Je pense que Casino survivra.

Dernière modification par BullAndBear (18/12/2015 10h28)

Hors ligne

 

#204 18/12/2015 09h02 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   13 

Cela semble clairement une manipulation de cours. Le Fonds Muddy Waters avait pris une position vendeuse sur 0.83% du capital de Casino le 15 décembre et 0.71% du capital de Rallye.
Le 16 décembre, l’action Casino avait enregistré une hausse de plus de 6% suite à l’annonce de son plan de désendettement de 2 milliards d’euros en 2016 et Rallye +10%. On comprend mieux le timing de la sortie de l’étude de Muddy Waters…

Hors ligne

 

#205 18/12/2015 09h55 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   554 

BullAndBear a écrit :

on remarquera l’asymetrie de Muddy waters qui ne compte l’ebitda qu’au pro-rata des participations alors que pour la dette tout est compté et meme plus.

La ou Muddy waters fait des erreurs est, je pense, des sous estimer le soutien de l’état a l’entreprise du fait des connexions de Naouri et du nombre d’emplois que Casino représente.

Je pense que vous faîtes plusieurs raccourcis dans votre raisonnement :
1) Ils ont raison de compter toute la dette (ou même plus) car :
a) Presque toute la dette est sur la holding (il y en a vraiment très peu chez GPA)
b) Lorsqu’un retailer ne fait pas de profit, les baux sont effectivement une dette LT.
c) Les opérations européennes sont confrontées à de vrais problèmes de rentabilité sur les capitaux employés et ce depuis fort longtemps.

2) Ce n’est pas parce qu’un tel a ou non des connexions que les actionnaires ne seront pas dilués. Cela n’a aucune influence sur les fondamentaux opérationnels de l’entreprise.

Je ne cherche pas particulièrement à soutenir la publication short, mais à pointer des éléments où ils sont possiblement accusés à tort.

Hors ligne

 

#206 18/12/2015 10h39 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   26 

sergio8000 a écrit :

Je pense que vous faîtes plusieurs raccourcis dans votre raisonnement :
1) Ils ont raison de compter toute la dette (ou même plus) car :
a) Presque toute la dette est sur la holding (il y en a vraiment très peu chez GPA)

Il y a une différence entre  compter toute  la dette et ajouter la dette de Rallye a celle de Casino pour grossir les multiples. De plus une part importante de la dette est au niveau d’Exito et elle est en monnaie locale pour qu’il n’y ait pas de risque de change.

sergio8000 a écrit :

b) Lorsqu’un retailer ne fait pas de profit, les baux sont effectivement une dette LT.

Je ne dis pas le contraire mais là, la zone d’incertitude est grande. MW comme S&P reconnaissent ca comme de la dette mais adoptent des multiples différents. On entre dans le domaine ou la valorisation financière est plus un art qu’une science. Le marché exprimera sa préférence.

sergio8000 a écrit :

2) Ce n’est pas parce qu’un tel a ou non des connexions que les actionnaires ne seront pas dilués. Cela n’a aucune influence sur les fondamentaux opérationnels de l’entreprise.

Je m’intéresse plus au crédit qu’aux actions. Vous pouvez acheter de la dette hybride casino avec un rendement de 10% maintenant.

Hors ligne

 

#207 18/12/2015 12h21 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Banni
Réputation :   

Naouri, Drahi, au fond c´est le meme combat: faire sauter la banque ou l´etat ( et en passant les gogos qui achetent leurs actions ou obligs ) en faisant passer leurs pertes du Tableau de tresorerie en gains a celui du Bilan ( les procedes sont multiples, beaucoup de files ici sont consacres a ce sujet )

Le Bilan est tres important, mais la cle, c´est le cash flow operationnel. Etre rentable, c´est gagner de l´argent, pas bidouiller pour faire croire le contraire.

Pour des gens comme Naouri, peu importe le fait d´etre rentable, ca au fond n´a pas d´importance.

De toute facon, les zinzins vous paient pour que vous vous develloppiez: subventions, defiscalisations, aides a l´embauche…j´en passe et des meilleures.

Un seul mode de calcul: maximiser leurs lignes de credit pour etre le plus gros et in fine imposer son prix au dernier pigeon qui se presente.
.
C´est vrai pour toutes les rentes en general ( immo, petrole, notaires, taxis, etc…).

Dernière modification par Muscadet (19/12/2015 02h30)


¨If you were to distill the secret of sound investment into three words, we venture the motto, MARGIN OF SAFETY.” ( Benjamin Graham )

Hors ligne

 

#208 18/12/2015 14h58 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   71 

Sur le fond d’abord, OUI le groupe est monstrueusement endetté et OUI l’ensemble est tellement opaque que bienheureux celui qui arrive vraiment à comprendre quelque chose à cet holdings. Là-dessus, leurs avis vaut bien le notre.

Je ne comprends pas vraiment ce comportement boursier qui consiste à crier à la manipulation de cours dès que quelqu’un sort une étude défavorable à un titre… Souvent de la part de ceux qui possèdent le titre. Bizarrement (et on comprend pourquoi), ce biais n’arrive jamais quand une étude favorable est publiée (ou que WB achète une société sans aucune explication) et que par la même occasion le titre connait une belle hausse. La manipulation du cours ne s’exerce donc qu’à la baisse ?

J’ai lu exactement les mêmes arguments lors du rapport de Gotham sur Let’s Gowex (je ne dis pas que Casino est une fraude, je parle juste du type de remarques) et, bizarrement, lorsque l’étude de Credit Suisse titrait "This is the End for Sears", personne ne semblait crier à la manipulation de cours…
Ces gens ont pris une position vendeuse, ont expliqué pourquoi ils prenaient une position vendeuse et le marché a jugé suffisamment crédibles leurs arguments pour sanctionner le titre (et on ne parle pas là d’une nanocap non liquide). Il ne tient qu’à M. Naouri et à son équipe de montrer que cette analyse ne tient pas debout (ou est fausse). Pour tout ceux qui sont persuadé que le groupe est solide, ils peuvent se réjouir d’acheter Rallye à 25% moins cher qu’il y a deux jours (si c’était une bonne affaire à 16€, c’est une super affaire à 12…).

Cependant, comme beaucoup ici, je pense que l’Etat volera (de toute façon) au secours de Casino et des milliers d’emplois que cela représente si tout cela s’avère exact… Cependant, le risque de dilution est réel pour l’actionnaire et pas sans conséquence sur le plan financier.

My 2 cents,
Slayner

Dernière modification par slayner (18/12/2015 15h00)


Creola Voyage - Séjours chez l'habitant en Guadeloupe

Hors ligne

 

#209 18/12/2015 15h28 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   13 

Sans rentrer dans les détails comptables des holdings Casino qui m’échappent, la transaction est quand même énorme. Muddy Waters a shorté, selon l’AMF, 0.9% du capital de Casino le 16 décembre. Le hedge fund Marshall Wace avait également pris une position short pour 1.1% du capital le 11 décembre. Le fonds AQR avait pris des positions lui aussi pour 1.22% du capital le 8 décembre.
Par ailleurs de nombreux analystes restent positifs sur la valeur.
Alors qui fait le marché ?
PS : je ne suis pas actionnaire Casino

Hors ligne

 

#210 18/12/2015 15h29 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Banni
Réputation :   

Pour tout ceux qui sont persuadé que le groupe est solide, ils peuvent se réjouir d’acheter Rallye à 25% moins cher qu’il y a deux jours (si c’était une bonne affaire à 16€, c’est une super affaire à 12…).

Tout a fait!!!!

Cependant, comme beaucoup ici, je pense que l’Etat volera (de toute façon) au secours de Casino et des milliers d’emplois que cela représente si tout cela s’avère exact…

Too big too fail? Il y des actifs a vendre, faut voir si ca peut interesser quelqu´un ( les chinois? )


¨If you were to distill the secret of sound investment into three words, we venture the motto, MARGIN OF SAFETY.” ( Benjamin Graham )

Hors ligne

 

#211 18/12/2015 15h34 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   401 

@slayner,

Je partage tout à fait ce que vous dites ci-dessus sur Casino et Rallye, à tel point que dès le mois d’août, j’ai vendu tous mes Rallye (j’en avais, et beaucoup trop) considérant que c’est de la dynamite, trop risqué (ANR aujourd’hui probablement négatif, même si cela pourrait redevenir péniblement positif dans une conjoncture bien plus favorable, sauf qu’entre temps Rallye aura du mal à renouveller son endettement trop élevé), alors que j’ai conservé mes Casino, nettement moins risqué, pour parier sur un possible rebond de la conjoncture et des devises d’Amérique Latine + une possible amélioration en France.

Je pense donc comme vous SAUF lorsque vous dites:

slayner a écrit :

Pour tout ceux qui sont persuadé que le groupe est solide, ils peuvent se réjouir d’acheter Rallye à 25% moins cher qu’il y a deux jours (si c’était une bonne affaire à 16€, c’est une super affaire à 12…).

Car depuis que le rapport est sorti hier (et que j’aurais pu écrire à 80% moi-même dès août), le cours a chuté, rendant plus compliqué pour Casino:
- la vente d’actifs à bon prix, pour se désendetter
- et le renouvellement des dettes bancaires et obligataires, lorsqu’elles arriveront à échéance. Car si les banques prêtent, c’est parce qu’elles savent qu’au pire cas, la société peut les rembourser en faisant une AK. Mais si le cours flanche trop, l’AK devient quasi impossible.

Donc pour une société très endettée, la situation reste gérable tant que tout le monde ne s’en rend pas compte. Mais si tout le monde s’en rend compte (ventes à découvert massives par ex.), l’accès à de la dette et à des AK se ferme pratiquement et la prophétie négative devient auto-réalisatrice.
Alors que sans cette "prophétie", la société aurait pu attendre un retournement de conjoncture et une hausse des devises au Brésil et en Colombie pour régler doucement son problème.

Il faut savoir qu’en bas de cycle, la moitié des sociétés cycliques et très endettées feraient faillite et auraient un ANR < 0 si elles étaient obligées de vendre leurs actifs pour rembourser leurs dettes arrivées à échéance et devenues non renouvelables. Ou à tout le moins, seraient obligées de faire des AK très dilutives, destructrices de valeur.
Alors que si ces sociétés peuvent attendre le haut de cycle, quelques cessions d’actifs à ce moment-là suffiront à résoudre leurs problèmes.

Hors ligne

 

#212 18/12/2015 15h52 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   71 

parisien a écrit :

Rendant plus compliqué pour Casino:
- la vente d’actifs à bon prix, pour se désendetter
- et le renouvellement des dettes bancaires et obligataires, lorsqu’elles arriveront à échéance. Car si les banques prêtent, c’est parce qu’elles savent qu’au pire cas, la société peut les rembourser en faisant une AK. Mais si le cours flanche trop, l’AK devient quasi impossible.

Merci parisien pour ce retour des plus instructifs ! Je n’avais pas du tout penser à cet aspect des choses qui complique effectivement tout. Si les acteurs du marché se rendent compte que le vendeur est sous pression, le comportement normal est de demander un discount important.

De votre côté, que pensez-vous de l’aspect "Too big to fail" de Casino ? Avec plus de 70 000 employés en France, si le groupe ne trouve pas de prêteur sur le marché privé, l’Etat ne viendra-t-il pas mettre son nez là dedans pour venir à son secours ? J’ai toujours en tête l’exemple d’Eurodisney, qui même s’il accumule depuis des années une dette hallucinante continue à se faire financer, notamment grâce à tout ce qu’il apporte au Val-de-Marne en terme d’emploi, d’activités et de touristes.

PS : C’est d’ailleurs un beau contre-pied à tout ceux qui veulent expliquer que la bourse n’a rien à voir avec "l’économie réelle".


Creola Voyage - Séjours chez l'habitant en Guadeloupe

Hors ligne

 

#213 18/12/2015 16h07 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   401 

slayner a écrit :

De votre côté, que pensez-vous de l’aspect "Too big to fail" de Casino ?

Casino ne fera jamais faillite dans un avenir prévisible.
Mais attention, ce point:
- est suffisant pour un obligataire senior de Casino (il peut dormir sur ses deux oreilles, s’il peut attendre le remboursement à l’échéance et ne panique pas en vendant aujourd’hui avec décote)
- mais n’est pas forcément suffisant pour l’obligataire junior de Casino (le porteur de "Cats"), l’actionnaire Casino et encore moins l’actionnaire Rallye.

Car la vraie question n’est pas faillite ou non (c’est NON), mais quel prix les créanciers exigeront de casino et de Rallye le moment venu, quand il faudra renouveler la dette, pour justement la renouveler?

Exigeront-ils des moyens destructeurs de valeur pour les actionnaires, comme des AK à bas prix ou des cessions d’actif en bas de cycle à des prix bradés, et donc destruction de valeur pour les actionnaires,
Ou Resteront-ils zen et donneront-ils à Casino le temps de faire le ménage, par des cessions d’actifs à prix élevés, de préférence lorsque le real et la conjoncture brésilienne se porteront mieux?

De toute manière, l’actionnaire Rallye a plus de souci à se faire que celui de Casino, mais même ce dernier peut être au moins partiellement inquiet.
Le premier a peu d’upside et beaucoup de downside. Le second à mon avis a un rapport upside/downside assez équilibré au cours actuel.

Hors ligne

 

#214 18/12/2015 16h18 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   19 

parisien a écrit :

slayner a écrit :

De votre côté, que pensez-vous de l’aspect "Too big to fail" de Casino ?

Casino ne fera jamais faillite dans un avenir prévisible.

La faillite de Casino est effectivement improbable à ce stade mais celle de Rallye est par contre d’une probabilité non négligeable. La structure de Rallye fait en sorte que les dettes sont adossées aux titres de Casino via un equity swap. La baisse de l’action Casino entrainerait la faillite de Rallye.


The four most expensive words in the English language are "this time it's different ." - Sir John Templeton

Hors ligne

 

#215 18/12/2015 17h16 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   21 

Je ne suis pas comptable et n’y comprends pas grand chose dans les comptes. Mais je remarque que :

- Muddy waters est un vendeur à découvert, donc son intérêt est que le cours de l’action baisse, non ? La publication d’une note allant dans ce sens peut sembler logique, mais rien ne dit que son contenu est vrai.

Peut-on émettre l’hypothèse d’un calcul tout bête qu’ils auraient pu faire : par exemple j’achète X actions qui vont baisser de tant de % et me rapporter tant, de l’autre je sais que je raconte n’importe quoi et que l’AMF va me tomber dessus. Mais si :  amende AMF prévisible < bénéfice des VAD, pourquoi s’en priver ?

- un certain nombre de courtiers considèrent que Muddy waters est dans le faux et certains (JP Morgan par exemple) conseillent même carrément de profiter de l’occasion pour acheter. Autant on peut douter de la sincérité d’un courtier si celui-ci a par exemple un contrat de liquidité avec la société, autant quand ils sont plusieurs à réagir tous dans le même sens, il y a de quoi s’étonner (si je ne dis pas de bêtises, Muddy waters valorise Casino à 7€ et les courtiers sont tous au-dessus de 50€…).

- je pense que nous arrivons à un virage : la saisie de l’AMF par Naouri et ce rapport de Muddy waters vont obliger Rallye et Casino à exposer des arguments et des explications claires : ou bien ce sera convaincant et plus fiable que ce que dit Muddy waters, et dans ce cas le cours va repartir en flèche dans l’autre sens, ou bien ils se prennent les pieds dans le tapis et bonjour les dégâts…

Au milieu de tout ceci j’ai failli renforcer ma ligne qui affiche -41% et puis je me suis dit "attends encore un peu" : j’attends que Naouri nous explique par A + B que Muddy waters raconte vraiment n’importe quoi et là je renforcerais ma ligne.

AMF : actionnaire RALLYE

Dernière modification par philippe77 (18/12/2015 17h21)


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#216 18/12/2015 17h21 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   

Les vadeurs se rachetent ! le titre flambe alors qu’il était à -5% ce matin.
Je trouve ces pratiques très limite tout de même.

Dernière modification par happyjo (18/12/2015 17h22)

Hors ligne

 

#217 18/12/2015 17h31 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   80 

slayner a écrit :

De votre côté, que pensez-vous de l’aspect "Too big to fail" de Casino ? Avec plus de 70 000 employés en France, si le groupe ne trouve pas de prêteur sur le marché privé, l’Etat ne viendra-t-il pas mettre son nez là dedans pour venir à son secours ? J’ai toujours en tête l’exemple d’Eurodisney, qui même s’il accumule depuis des années une dette hallucinante continue à se faire financer, notamment grâce à tout ce qu’il apporte au Val-de-Marne en terme d’emploi, d’activités et de touristes.

Bonjour,

Naouri a eu son heure de gloire sous Mitterrand et Bérégovoy, mais il est désormais aussi passé de mode que son alter-ego balladurien Jean-Marie Messier.

Très franchement, je ne crois pas au "too big to fail" dans le secteur de l’épicerie même de grande taille : si Casino fait faillite ses concurrents seront heureux de récupérer à bon prix les magasins rentables (les hypers essentiellement) et de laisser couler les petits Casino de campagne. Les emplois salariés étant pour la plupart dans les hypers alors que les petits gérants sont franchisés, le Gouvernement s’en accommodera très bien.

La distribution ce n’est pas une banque ni un secteur stratégique comme Areva ; à mon sens, les pouvoirs publics laisseraient choir Casino aussi sûrement que Moulinex en d’autres temps.

Un secours par les fonds publics serait quand même un peu difficile à expliquer à l’opinion : la distribution est réputée étrangler les producteurs, verser des salaires de misère à ses employés et tondre la laine sur le dos des consommateurs ; nonobstant, il faudrait de surcroît renflouer avec de l’argent public les dirigeants incompétents qui font de mauvaises affaires au Brésil ? Franchement ce n’est pas vendable !

Hors ligne

 

#218 18/12/2015 17h57 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   401 

@stockes: votre texte, en apparence de bon sens, est en fait hors sujet.
Les pouvoirs publics ne vont bien sûr pas prêter de l’argent à Casino, mais là n’est pas le sujet. Ils pourront "simplement" faire pression sur les banques françaises, pour qu’elles renouvellent la dette (qui est en bonne partie bancaire, justement, et en très grande majorité en France et non dans les filiales étrangères).

Encore une fois, la vraie question pour Casino est: Casino arrivera-t-elle à rassurer ses créanciers (banques françaises et institutionnels français et étrangers porteurs de la dette obligataire) pour les convaincre de renouveler les dettes à chaque fois que l’une viendra à échéance, et sans pour autant devoir utiliser des moyens destructeurs de valeur pour les actionnaires (1/ cessions d’actifs à prix bradés, car faites dans l’urgence et à un moment où les actifs dans les pays émergents ont vu leur valeur baisser beaucoup, en USD et même en euro et 2/ AK à bas prix).

Une autre question, au sujet de Rallye: pour moi, Rallye, contrairement à Casino, aura du mal à convaincre ses créanciers (car son ANR à elle est négatif sauf rebond de l’économie et des devises en LatAm). Donc il y aura peut-être destruction de valeur massive au niveau de Rallye (et tant pis pour ses actionnaires, le majoritaire et les minoritaires) par perte des actions Casino détenues par Rallye ou AK massive chez Rallye.
Mais dans un tel scénario, Casino échappera-t-elle à l’orage ou sera-t-elle entraînée dans la même chute par son actionnaire majoritaire?
En principe, les administrateurs indépendants de Casino ont l’obligation d’empêcher l’actionnaire majoritaire - Rallye - de saborder Casino et de nuire aux minoritaires de Casino, en bradant les actifs de Casino pour avoir du cash et remonter en urgence un gros dividende à Rallye pour permettre de sauver Rallye. En principe…

Dernière modification par parisien (18/12/2015 17h59)

Hors ligne

 

#219 18/12/2015 18h08 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   71 

philippe77 a écrit :

Muddy waters est un vendeur à découvert, donc son intérêt est que le cours de l’action baisse, non ? La publication d’une note allant dans ce sens peut sembler logique, mais rien ne dit que son contenu est vrai.

Mais rien ne dit que le contenu est faux. Il est vendeur à découvert et il explique pourquoi il est vendeur à découvert dans une analyse qui soulève des points importants (déjà évoqué par d’autres avant lui). Ces points/arguments ont convaincus assez de personnes pour faire baisser un titre de 20%. Encore une fois, on ne parle pas d’une nanocap mais de Rallye qui était valorisé à  près d’1 Milliards d’€. Je pense qu’il est plus saint de vous demander pourquoi autant de personnes prennent en compte ce rapport, plutôt que de vous demander pourquoi ce rapport a été écrit.

philippe77 a écrit :

Peut-on émettre l’hypothèse d’un calcul tout bête qu’ils auraient pu faire : par exemple j’achète X actions qui vont baisser de tant de % et me rapporter tant, de l’autre je sais que je raconte n’importe quoi et que l’AMF va me tomber dessus. Mais si :  amende AMF prévisible < bénéfice des VAD, pourquoi s’en priver ?

Vous pouvez émettre toutes les hypothèses que vous voulez, mais elle ne valent pas plus que les miennes. Ces d’ailleurs pour ça que les faits sont beaucoup plus parlant.

philippe77 a écrit :

Un certain nombre de courtiers considèrent que Muddy waters est dans le faux et certains (JP Morgan par exemple) conseillent même carrément de profiter de l’occasion pour acheter. Autant on peut douter de la sincérité d’un courtier si celui-ci a par exemple un contrat de liquidité avec la société, autant quand ils sont plusieurs à réagir tous dans le même sens, il y a de quoi s’étonner (si je ne dis pas de bêtises, Muddy waters valorise Casino à 7€ et les courtiers sont tous au-dessus de 50€…).

Ce qui est drôle c’est que vous ne vous rendez même pas compte de l’asymétrie de vos propos :
- Muddy waters est un vendeur à découvert, donc son intérêt est que le cours de l’action baisse, non ? La publication d’une note allant dans ce sens peut sembler logique, mais rien ne dit que son contenu est vrai.
- JP Morgan est bull, donc son intérêt est que le cours de l’action monte, non ? La publication d’une note allant dans ce sens peut sembler logique, mais rien ne dit que son contenu est vrai.

Si on agit dans le prisme de "l’intérêt", toutes les parties en place en ont un. C’est exactement ce qui fait un marché. Pourquoi les long serait plus légitimes que les short ? Est-ce parce que leurs arguments sont justes ou est-ce parce qu’ils sont d’accord avec vous ? De toutes façon, certains se trompent quand, d’autres, se trompent encore plus et il arrive même que certains aient raison dans le lot. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est toujours plus efficace de se faire son propre avis et de s’y tenir. Quand je vois des gens comme Sergio8000 expliquer que cette entreprise est beaucoup trop compliqué pour lui et parisien dire qu’il en ai sorti car c’est de la "dynamite", ça peut déjà faire peur. Quand on essaie de lire un rapport ça fait encore plus peur… Je pense qu’il faut toujours se rappeler que des institutionnel peuvent aussi lourdement se tromper, ce n’est pas l’apanage des particuliers (ils l’ont déjà prouver auparavant).

philippe77 a écrit :

je pense que nous arrivons à un virage : la saisie de l’AMF par Naouri et ce rapport de Muddy waters vont obliger Rallye et Casino à exposer des arguments et des explications claires : ou bien ce sera convaincant et plus fiable que ce que dit Muddy waters, et dans ce cas le cours va repartir en flèche dans l’autre sens, ou bien ils se prennent les pieds dans le tapis et bonjour les dégâts…

Je suis entièrement en accord avec cette partie de votre intervention. Pour le petit actionnaire (ou le spectateur), l’intervention de Muddy a un intérêt majeur : mettre le management devant ses réalités. Quand on est opaque au possible, il faut toujours attendre un retour de bâton un jour ou l’autre. Si tout ce rapport se base sur des faits erronés, rien de plus simple que de montrer le contraire en toute transparence. Si c’est le cas Waters sera discrédité et Rallye reprendre des couleurs aussi rapidement qu’elles auront été perdu avec un bonus : des comptes clairs. Sinon, cela sera fort dommage, mais au moins la vérité sera là.

En aparté, je me permet de vous conseiller de relire l’exemple de Let’s Gowex lors du rapport Gotham. Les discussions se ressemble tellement que ça en ai effrayant. D’ailleurs, je me permet de citer un message de Wawawoum qui me semble collé à la situation :

Wawawoum a écrit :

Les informations ne sont ni fausses ni vraies, ce sont juste des interrogations auxquelles le management refuse de répondre. Même si Let’s Gowex apporte des réponses valables lundi matin, ces réponses n’existaient pas auparavant, donc, de toute façon, le travail de Gotham aurait été bénéfique. Les interrogations de Gotham ne sont ni vraies, ni fausses, elles sont, un point c’est tout.
[…]
Encore une fois, selon que vous soyez ou pas un croyant dans la valeur, votre réponse à ce qu’est la "vérité"sera différente, et vous ne verrez que ce que vous voulez bien voir. C’est de la physique quantique en quelque sorte, le fait d’observer est au moins aussi important que le fait en lui-même, et le fait observé ou "vérité" n’a de valeur en soi que dans l’œil de celui qui observe.

Remplaçons Let’s Gowex par Rallye et Gotham par Muddy Waters

philippe77 a écrit :

Au milieu de tout ceci j’ai failli renforcer ma ligne qui affiche -41% et puis je me suis dit "attends encore un peu" : j’attends que Naouri nous explique par A + B que Muddy waters raconte vraiment n’importe quoi et là je renforcerais ma ligne.

Je pense que c’est une bien sage décision smile

AMF : ni Long, ni Short sur RAL (et je ne compte pas le devenir), juste intéressé pour la "beauté" du dossier

Dernière modification par slayner (18/12/2015 18h14)


Creola Voyage - Séjours chez l'habitant en Guadeloupe

Hors ligne

 

#220 18/12/2015 18h18 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   96 

Il est ridicule de comparer Let’s gowex avec Rallye. Lex Gowex c’est de la Fraude comptable avec des facturations fantaisistes.

Le cas Casino c’est un retailler un peu (trop) endetté mais le CA de 47 mdsE est réél.

Je sais juste que l’IF avait tenté une analyse sur Casino (ou ses membres) il y a quelques mois et avaient estimé la valeur entre 3.7mds et 4.5 mds environ de mémoire. Donc voir Sergio8000 nous dire que il ne sait pas évaluer la boite m’a surpris.

D’autant plus que l’IF a analysé Bolloré pourtant aussi très complexe…

Hors ligne

 

#221 18/12/2015 18h26 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   71 

Roudoudou, au cas ou cela ne parait pas dans mes messages malgré avoir dit ceci :

slayner a écrit :

je ne dis pas que Casino est une fraude, je parle juste du type de remarques

Je ne parle pas du business de Casino ou d’une fraude quand je le compare à Gowex. Je parle de la similitude des réactions suite à la publication d’une étude négative. Vous avez le droit de trouver cela ridicule, mais moi je vois exactement les mêmes types de comportements et la teneur des propos est exactement la même.
Pour rappel le message par lequel commence le sujet sur GOWEX

Attaque en règle par un investisseur activiste :
[…]
Arnaque ? Manipulation de cours ?
A qui profite le crime ?

Donc non, même en relisant ce que j’ai dit, il ne me semble vraiment pas ridicule de comparé les réactions des actionnaires dans ces 2 cas.


Creola Voyage - Séjours chez l'habitant en Guadeloupe

Hors ligne

 

#222 18/12/2015 18h29 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   21 

slayner a écrit :

philippe77 a écrit :

Muddy waters est un vendeur à découvert, donc son intérêt est que le cours de l’action baisse, non ? La publication d’une note allant dans ce sens peut sembler logique, mais rien ne dit que son contenu est vrai.

Mais rien ne dit que le contenu est faux. Il est vendeur à découvert et il explique pourquoi il est vendeur à découvert dans une analyse qui soulève des points importants (déjà évoqué par d’autres avant lui). Ces points/arguments ont convaincus assez de personnes pour faire baisser un titre de 20%. Encore une fois, on ne parle pas d’une nanocap mais de Rallye qui était valorisé à  près d’1 Milliards d’€. Je pense qu’il est plus saint de vous demander pourquoi autant de personnes prennent en compte ce rapport, plutôt que de vous demander pourquoi ce rapport a été écrit.

.

Merci pour vos autres arguments, je ne dis pas toujours des choses intelligentes. Par contre ici, je ne peux pas simplement me demander pourquoi autant de personnes prennent en compte ce rapport, car l’effet moutonnier est une manière de réagir très répandue en Bourse.

Mais je ne suis pas un saint, je ne sais pas qui a tort, qui a raison. wink


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#223 18/12/2015 19h06 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   66 

Bonsoir

Je suis assez surpris par les valorisations retenues par JPMorgan (50 €) et Muddy Waters (7 €), qui me paraissent excessives dans les deux sens.
Pour moi, Rallye ne vaut pas grand chose, et Casino aux alentours de 26 € par action. A mon avis, la chute des cours de ces deux valeurs n’est pas terminée. Alors, même aux cours actuels, je resterais à l’écart pour un achat.
Casino pourrait être une opportunité intéressante pour Wallmart pour prendre pied sur le continent européen. Et la société en a les moyens.
A suivre.

Hors ligne

 

#224 18/12/2015 19h30 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   19 

Bonsoir,
Je pense surtout que le timing de Muddy Waters est bien choisi. Un petit coup d’oeil sur la page de Casino ici nous permet de faire un calcul rapide d’un paiement d’intérêt chaque année de l’ordre de €350M à Casino seule. Déjà avec €3.12 de dividend par action comme en 2014, Rallye a quand même vu sa dette nette augmenter, cette année ce dividend en question risque même de diminuer. Assumons un dividend inchangé d’une somme totale de €350M comme en 2014, c’est €700M de free cash flow qu’il faut trouver (ou emprunter). L’année dernière le compte officiel montrait toute juste un équilibre, ça risque de mal finir cette année vu la récession au Brésil.

Et justement cette réduction de dividend sera probablement annoncée le 14 Janvier 2016 avant Bourse (Casino rapporte son T4). A suivre.

En ce qui concerne le Big C Vietnam (puisque j’y rentre chaque été), en 2013, le groupe Métro a décidé de liquider sa participation au Vietnam pour une somme d’environ $700M (l’acheteur est un Thai si je m’en souviens bien) alors que le groupe encaisse une perte accumulée de $500M en 12 ans de présence. Donc vu sa capacité bénéficiaire du Big C Vietnam, le prix €750M est même un peu pessimiste. Mais ceci à un détail près, après près de 2 ans, l’affaire du Métro n’est toujours pas conclu. Juste pour info.

Il y a un an, presque jour pour jour, Casino a introduit Cnova en bourse avec un prix de $7 par action par rapport à un prix initialement proposé à $12-14. Dans une période où plusieurs groupes reportent leur IPO due à un environnement morose (Deezer, Oberthur ..), est-ce que c’est un signe avant-coureur d’une manque de cash chez Casino à votre avis ?

Dernière modification par james29 (18/12/2015 22h36)


The four most expensive words in the English language are "this time it's different ." - Sir John Templeton

Hors ligne

 

#225 18/12/2015 22h36 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   96 

Casino a un ebit de plus de 2mds… Je pense que le verdict viendra de l’exécution du plan de cession d’actifs si ils cèdent pour 2mds ou plus cela fera taire les mauvaises langues

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech