Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 02/04/2016 23h00 → Le plastique : un secteur en futur déclin structurel ? (déclin structurel, identifier sous-secteurs, plastique)

Membre
Réputation :   401 

Dans une récente file, il est question de vendre sans tarder toute entreprise cotée présente sur un secteur qui entre en déclin structurel, car statistiquement une telle entreprise va sous-performer le marché pendant des années, avant de rebondir bien plus tard - et seulement dans une minorité de cas - si elle réussit un processus de transformation, long et difficile.

Quid du secteur du plastique, décrié car générant des produits polluants?

Evidemment, il faut distinguer entre au moins trois catégories de plastiques ou d’objets en plastique:

- les emballages fins à usage unique: là la messe est dite et le déclin est certain. Ils sont ou seront bientôt interdits partout, décision d’autant plus facile à prendre que ces produits sont très polluants et que des substituts sont faciles à trouver

- à l’autre extrême, les plastiques techniques, par ex. ceux utilisés dans les véhicules, ne seront vraisemblablement jamais interdits, car difficilement substituables à coût et qualité comparables et pollution très faible en raison 1/ d’une durée d’utilisation très longue (plus de 10 ans) contre moins d’une heure pour un emballage à usage unique et 2/ recyclage ou destruction faciles

- entre les deux, on trouve les barquettes en plastique, les flacons en plastique, etc.
Dans cette dernière catégorie, où va-t-on connaitre un fort déclin structurel dans les prochaines années?
Accessoirement, quelles sociétés seront affectées, négativement (ou positivement, pour celles qui fabriquent des substituts aux plastiques interdits)?

----------------------
Suite à une décision prise ce matin, c’est mon dernier post (comme d’autres rédigés en fait depuis quelques jours, que j’ai publié quand même aujourd’hui car ils pourraient être utiles à certains), vu l’attitude de plusieurs membres et des modérateurs, avec leurs commentaires inacceptables, leurs 2 avertissements comme à l’école et leur menace qu’au troisième ce sera le bannissement.
Je dis néanmoins merci à IH :
- pour ce forum, dont je continuerai à lire les contributions de certains membres intéressants, en ignorant les autres. Mais son intérêt a baissé depuis quelques mois …
- et surtout pour le temps qu’il va me faire gagner puisque je n’écrirai plus rien, vraiment (je sais, ce n’est pas la première fois que je le dis, mais vous verrez bien)

Dernier point: comme je n’ai plus vocation à assurer le suivi des actions ou les secteurs que j’ai pu conseillé ou déconseillé, et que je me réserve naturellement le droit de changer d’avis dès qu’un fait nouveau important apparaît ou si un cours de bourse change significativement, sans désormais avoir à l’indiquer sur ce forum, ce n’est pas la peine pour certains de revenir pointer des choses que j’ai pu écrire (comme Jester l’a fait aujourd’hui, pour un de mes posts de 2010! sur les holdings d’investissement - il se trouve que je n’ai pas changé d’avis depuis six ans, mais le contraire aurait pu arriver) .

Dernière modification par parisien (02/04/2016 23h25)

Mots-clés : déclin structurel, identifier sous-secteurs, plastique

Hors ligne

 

#2 03/04/2016 00h56 → Le plastique : un secteur en futur déclin structurel ? (déclin structurel, identifier sous-secteurs, plastique)

Membre
Réputation :   10 

Plastique ne veut plus forcément dire polluant ni dépendant du pétrole.

Ils commencent maintenant à fabriquer et utiliser massivement des plastiques biodégradables, notamment le polyacide lactique ou les nouveaux dérivés la cellulose, qui en plus sont biosourcés.

Sur le côté dépendance du pétrole justement, la chimie verte va aussi permettre de synthétiser des précurseurs ou monomères de manière biosourcée. exemple le butadiène qui entre dans la composition des élastomères et des ABS (brique légo).

Les plastiques sont certes polluants mais une bonne partie d’entre eux est recyclable à l’infini : si ça finit dans l’océan, c’est parce que certains font n’imp.

Sur la partie usages :

1) Les plastiques sont justement l’avenir : les matériaux composites ou hybrides (métaux+plastiques) remplaceront souvent les tôles (fer, acier, aluminium). Il vaut mieux utiliser des matériaux organiques qu’on saura générer à l’infini à partir de biomasses diverses plutôt que des métaux dont on épuise les minérais (une fois toutes les mines de fer épuisées, on l’aura dans l’os). Par ailleurs les métaux sont horriblement polluants à produire (je pense notamment à l’aluminium dont le bilan carbone est effroyable).

2) On commence à peine à écorcher la surface en terme de propriétés qu’on pourrait donner aux matériaux : autonettoyants, à mémoire de forme, etc. Il n’est pas exclu qu’un jour on ait des voitures avec des carosseries plastiques intelligentes qui encaisseraient les chocs et se déformeraient de manière sélective pour protéger les occupants.

3) Les plastiques sont à la base de la révolution de l’impression 3D et de ses usages quasi illimités.

Après c’est sûr que le secteur sera plus encadré, notamment vis à vis des risques sanitaires et environnementaux. Comme tout. Mais c’est l’occasion d’innover.

Dernière modification par FXB67 (03/04/2016 00h57)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech