Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 01/04/2016 17h36 → GeNeuro (biopharmaceutique) : introduction en bourse (biopharmaceutique, introduction, sclérose)

Membre
Réputation :   125 

C’est un jour historique pour GeNeuro, qui a lancé ce jeudi son introduction en bourse sur le marché réglementé d’Euronext à Paris.

Cette société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement de maladies auto-immunes développe une nouvelle approche contre la sclérose en plaques, en cherchant à bloquer en amont les composantes inflammatoires et neurodégénératives de la maladie, plutôt que d’interférer avec la réponse immunitaire de l’organisme. 

’Cette approche nouvelle résulte de 25 années de recherches sur les rétrovirus endogènes humains (HERV) et la protéine MSRV-Env, dont 15 années au sein de l’Institut Mérieux et de l’INSERM’, précise-t-elle.

GeNeuro vise une levée de fonds de 35 millions d’euros pouvant être portée à un maximum de 46,3 millions en cas d’exercice intégral de la clause d’extension et de l’option de surallocation. La fourchette indicative du prix de souscription de la société, scindée en 2006 du groupe Institut Mérieux, a de son côté été fixée entre 12,65 euros et 15,95 euros par action.

L’offre à prix ouvert (OPO) se clôturera le 13 avril prochain, tandis que le placement global prendra fin le lendemain à midi.

Pour l’heure, l’Autorité des marchés financiers (AMF) a apposé le visa numéro 16-106 en date du 30 mars 2016 sur le prospectus relatif à l’introduction en Bourse des actions de GeNeuro, qui cherche à obtenir les moyens financiers nécessaires en vue d’’accélérer son développement et celui de son candidat médicament GNbAC1’.

Parmi ses objectifs figurent, par ordre décroissant de priorité : l’ouverture de centres cliniques aux Etats-Unis ; la réalisation d’essais précliniques et cliniques de Phase II du GNbAC1 dans d’autres indications caractérisées par d’importants besoins médicaux, à savoir des maladies où l’on détecte le MSRV-Env dans les tissus affectés, comme le diabète de type 1 (DT1) et la polyneuropathie inflammatoire démyélinisante chronique (PIDC) ; ou encore le renforcement de la structure de la Société aux fins de la préparer à planifier et mener une étude de Phase III aux Etats-Unis.

Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
GeNeuro OPO

Qu’en pensent ceux qui ont l’expérience de ce genre d’opération ?
(personnellement aucune expérience, mais sur le secteur de la santé je pourrais être tenté)

Mots-clés : biopharmaceutique, introduction, sclérose

Hors ligne

 

#2 01/04/2016 17h57 → GeNeuro (biopharmaceutique) : introduction en bourse (biopharmaceutique, introduction, sclérose)

Membre
Réputation :   23 

Bonjour,
En premier lieu je vous invite à lire entièrement le document d’introduction, et pas seulement le dossier de presse, pour vous faire une idée précise.
Ensuite pour ma part, j’évite les biotechs avec un pipeline réduit à un seul candidat médicament.

Hors ligne

 

#3 01/04/2016 18h06 → GeNeuro (biopharmaceutique) : introduction en bourse (biopharmaceutique, introduction, sclérose)

Membre
Réputation :   125 

Je vous suis reconnaissant pour cette réponse.
(le robot détecte certains mots mais est trop … pour les synonymes).

Je note donc un avis négatif argumenté.

Quand je lis un bout de phrase comme

la réalisation d’essais précliniques et cliniques de Phase II du GNbAC1 dans d’autres indications caractérisées par d’importants besoins médicaux, à savoir des maladies où l’on détecte le MSRV-Env dans les tissus affectés, comme le diabète de type 1 (DT1) et la polyneuropathie inflammatoire démyélinisante chronique (PIDC)

j’ai déjà un peu mal à la tête alors je n’ai guère envie d’en lire des pages.

Hors ligne

 

#4 01/04/2016 18h08 → GeNeuro (biopharmaceutique) : introduction en bourse (biopharmaceutique, introduction, sclérose)

Membre
Réputation :   103 

Bonjour

En tant qu’investisseur je me méfie des Biotech, l’upside potentiel étant à mettre en balance avec le risque réel de perte.

EN tant que médecin, je ne comprends pas ce que signifie "lutter en amont". On ne sait pas qui contractera les virus. On sait encore moins parmis les primo infectés combien et pourquoi certains développeront la maladie. On sait aussi que chez pleins de malades, on ne retrouve pas ces virus.

ALors je me pose la question du nombre de patients potentiellement éligibles.

SI l’objectif c’est de traiter toute la population mondiale, alors c’est la fortune assurée, mais il faudra 15 ans pour parvenir à valider un traitement à une telle échelle pour une maladie somme toute rae.
SI c’est pour traiter quelques dizaines de personnes par an…..


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#5 02/04/2016 11h40 → GeNeuro (biopharmaceutique) : introduction en bourse (biopharmaceutique, introduction, sclérose)

Membre
Réputation :   125 

Bien, un deuxième avis, et plutôt négatif.
Il fallait un médecin pour comprendre ce charabia.

Hors ligne

 

#6 06/04/2016 15h27 → GeNeuro (biopharmaceutique) : introduction en bourse (biopharmaceutique, introduction, sclérose)

Membre
Réputation :   125 

Article dans le revenu :
Geneuro : un précurseur un peu précoce en Bourse

En conclusion :

Le calendrier de l’opération pose néanmoins ques­tion. Le GnbAC1 entre tout juste en phase clinique intermédiaire (niveau IIb). Les premiers résultats de l’essai ne seront dévoilés qu’en fin d’année prochaine (si le recrutement de 260 patients ne prend pas de retard…). Or ce sont ces résultats qui donneront une idée ­solide des chan­ces de réussite du produit.

Celui-ci n’a, pour l’heure, été testé que sur une trentaine de personnes. En ou­tre, il n’y a pas a priori d’autres rendez-vous avec les actionnai­res de Geneuro d’ici là.

Le manque de catalyseurs à court terme, susceptible de créer de la valeur, associé à un contexte boursier encore difficile, plaide pour l’attentisme.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech