Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 01/04/2016 14h20 → Espritranquil94 : étude de cas immobilier (achat locatif d'un studio à Saint-Denis) (idf, immobilier, studio)

Membre
Réputation :   342 

Une assurance loyer impayés restreint le pannel de locataires potentiels, certes, mais c’est pour choisir des locataires solvables.

Après, ce n’est pas la panacée. Il faut lire soigneusement les clauses et bien vérifier qu’on est dans les clous, AVANT. Une fois que le litige est en place, si l’assurance remarque un point non conforme, elle peut ne pas appliquer les garanties… et il ne reste que les yeux pour pleurer.

Pour la caution, même si je suis très favorable à cette solution, 2 remarques quand même :
- bien travailler le formalisme. Il suffit que la caution omette par exemple de recopier à la main les mentions obligatoires, et la caution n’est pas valable.
- une caution peut être aussi mauvaise payeuse que le locataire ! Dans ce cas, il va falloir dégainer les LRAR, l’huissier… au final, on a de très fortes chances d’être payé, mais ça va être long et pénible. D’ailleurs, bien penser dès le début du retard de paiement de loyer que la caution doit être avertie en parallèle du locataire. Pour le premier coup de fil de rappel, on peut ne contacter que le locataire, mais dès qu’on passe à l’écrit, il faut faire toutes les démarches en double : locataire ET caution (voire en triple s’il y a deux personnes qui se sont portées caution).

Dernière modification par Bernard2K (01/04/2016 14h22)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech