Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#726 18/01/2013 23h26 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   

Merci fred31, je n’ai pas internet, je n’ai donc pas accès au site de pearlgold.

Hors ligne

 

#727 18/01/2013 23h37 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   -1 

JPM sorts de ce corps…Cesses de te tourmenter profite de ta retraite.

Hors ligne

 

#728 19/01/2013 00h23 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   

Pearlgold? Justin jeu?

Home - JPM International

Merci pour l’info

Hors ligne

 

#729 19/01/2013 01h16 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   

@TAO
"et dont la 1ère lettre est …" … ?
Au moins l’1 de l’alphabet ?
Quelle est-elle ?

Hors ligne

 

#730 19/01/2013 01h17 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   

@justin @Ralq
Pas compris. Traduction ?
Un rapport avec PG ?

Hors ligne

 

#731 19/01/2013 01h26 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   

fred31 a écrit :

Pour moi le raffinage est toujours effectué en suisse pour le moment…

http://www.pearlgoldag.com/corpnews/120 … finery.pdf

Slts,

@Fred31

Vous n’avez toujours pas compris que je n’accorde aucun crédit aux "self declarations" de PG ? Qui dit bien ce qu’il veut dire ! En général des déclarations vides de sens.
Le communiqué que vous visez ne prétend rien d’autre que "l’or est arrivé en Suisse". Il a traversé le lac Léman, aussi ?
Je répète ma question : QUI EST LE RAFFINEUR ? Godiva ?

Hors ligne

 

#732 19/01/2013 09h45 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   

@Bernard Qu’est ce que sa vous amènera de connaitre le raffineur ? Si vous me donnez une explication valable, et que nous puissions tous en profiter,
je vous donne la première lettre du raffineur.
Et si la raison est très bonne les deux premières. ;-)

Au fait, Bernard, vous avez la subtilité de ne pas faire de pub sur ce site en posant un lien sur Afrique Réelle, mais vous nous avez quand même fait un copié/collé de votre dernier article au demeurant très intéressant.
Je ne partage pas toujours l’angle de vue que vous choisissez pour analyser et décrire la situation mais j’ai un profond respect pour tout analyste qui ose encore rester politiquement incorrect par les temps qui courent…

Par contre je retrouve toujours cette antinomie et ce déchirement chez vous entre cette admiration ou cette passion que vous avez pour l’afrique (on ne peut la connaitre comme ça si on ne l’aime pas), et ce regard désabusé et caustique sur les africains certes en rien dénué d’objectivité…

Avec vous le charme c’est "D’une Afrique l’autre".

Une dernière chose, je n’ai pas tout lu , mais lorsque vous dites la renaissance de l’islamisme en Tunisie (comme on pourrait le dire en Lybie en Syrie…) pourquoi ne dites vous pas plutôt : l’apparition de l’islamisme… Ou le printemps islamiste ! Pour moi l’islamisme, c’est la religion du pétro-dollar rien de plus… Qu’est ce que c’est utile pour certains…

Dernière modification par Tao (19/01/2013 14h29)

Hors ligne

 

#733 19/01/2013 16h31 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   

@TAO
Et comme vous êtes sympa, vous me donnerez même les 3 lettres de l’acronyme.
D’un style Mansa Kankou System, peut-être ?
Vous ne me lisez pas bien. Du moins reportez-vous à mes écrits d’hier. Vous pourrez comparer votre solution à la mienne.
Vous ne vous évertueriez pas à répondre sur cette file et à vouloir la maintenir sans l’espoir de glaner des indices au fil du temps de "ce qui se sait". Etes-vous adapté à la mission qui vous a été confiée ?
Vous avez le culot de demander à quoi bon servirait de connaître le raffineur ? Aide-mémoire : le raffineur reçoit des quantités qu’il traite, enregistre et déclare et restitue.
La transparence PG auprès de ses "petits actionnaires", pour démontrer que personne n’est berné par un scamm - Service de Coopération pour l’Action Mansa Moussa, bien sûr -, imposerait une com impeccable sur la question.
Même en Suisse, un raffineur doit tenir un livre de police. Quelle preuve irréfutable qu’un livre de police, non ? Voilà qui répondrait à la question invariable des uns et des autres sur ce blog : combien ? Combien perdrai-je ? Combien gagnerai-je ?
Perdrai-je toute illusion ou gagnerai-je sur ma confiance faite à un "malien" ?

Dernière modification par Brutus (19/01/2013 16h35)

Hors ligne

 

#734 19/01/2013 16h41 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   

Mali :
Sanogo veut faire voter avant de faire la guerre
En 1997, le président Alpha Omar Konaré a été élu avec à peine une participation de 20% des inscrits sur la liste électorale. Si on organisait les élections aujourd’hui, l’on obtiendrait forcément un taux de participation meilleur sachant que 80% de la population vit au Sud. «En élargissant le scrutin aux camps de réfugiés maliens en Mauritanie et au Niger, le taux de participation avoisinerait les 90%», affirme-t-on de source proche de l’entourage du capitaine Sanogo. L’homme fort du camp de Kati penserait que la communauté internationale soutiendrait plus facilement un gouvernement élu. Wait and See.

Point de vue Image du M…ali :-)
Mali :
Commissariat de police de Kati - Un jeune faux-monnayeurs arrêté à Kati
Les éléments du commissaire divisionnaire Badra dit Tiantio Diarra de Kati ne se contentent pas seulement de traquer des malfrats. Ils font aussi des investigations par rapport aux personnes qui trompent notre vigilance. C’est le cas de ce jeune d’environ une trentaine d’années, Moussa Konaté, qui a été retrouvé avec des liasses du nouveau billet de 500 F CFA en sa possession. Il a été mis hors d’état de nuire dans la nuit du vendredi 4 janvier par les éléments de la police judiciaire, sous la houlette du commissaire Niagalé Sissoko. L’enquête était pilotée par l’inspecteur principal de classe exceptionnelle Chéïbou Traoré.
Originaire de Koulikoro, le jeune faussaire Moussa Konaté, a choisi comme résidence la ville garnison de Kati, en exerçant la profession d’apprenti conducteur de remorque.
Il se promenait avec de faux billets dont il se servait pour tromper la vigilance des honnêtes gens et faire des achats, jusqu’à ce jour 4 janvier. Il s’était rendu dans un bar  de Kati pour se procurer, avec un billet de 10.000Fcfa, une bouteille de petite bière, deux sachets de liqueur Djin et un litre de vin, pour un total de 1500F. Le barman lui a remis les 8500F restants. Quelques instants plus tard, il est revenu cette fois-ci avec un billet de 5000F pour une consommation de 1000F.  C’est en ce moment que le barman s’est rendu compte de la fausseté du billet et même du premier qu’il vérifia immédiatement. Informé, le promoteur de l’endroit a tout simplement décidé d’impliquer la police, qui ne tarda pas à se pointer sur les lieux. Après une fouille à son domicile, l’inspecteur Chéïbou et ses hommes ont trouvé sur les lieux, la somme de 47.000Fcfa, soit 2 coupures de 10.000, 5 coupures de 5000 et 4 coupures du nouveau billet de 500Fcfa, mis en circulation, le 30 novembre dernier. Toute chose qui a  surpris les limiers du commissariat de Kati. A la suite un interrogatoire bien serré, il a révélé  que c’est son patron, en la personne d’Abdoulaye Guindo, chauffeur de la remorque (dont il serait l’apprenti), qui logerait à Sénou qui lui file les faux billets pour les utiliser aux fins d’avoir de vrais billets en remplacement.
Selon l’analyse des hommes de la PJ, ce jeune faussaire serait tout simplement un élément d’un réseau de faussaires et de blanchisseur d’argent, qu’ils cherchent à démanteler. Pour ce faire, le commissaire  divisionnaire Tiantio sollicite la coopération de tous pour les aider à mettre la main sur eux. Quant à l’histoire de son patron, il  continue de faire tourner en rond les policiers.

Hors ligne

 

#735 19/01/2013 23h36 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   

Brutus a écrit :

@TAO
Et comme vous êtes sympa, vous me donnerez même les 3 lettres de l’acronyme.
D’un style Mansa Kankou System, peut-être ?
Vous ne me lisez pas bien. Du moins reportez-vous à mes écrits d’hier. Vous pourrez comparer votre solution à la mienne.
Vous ne vous évertueriez pas à répondre sur cette file et à vouloir la maintenir sans l’espoir de glaner des indices au fil du temps de "ce qui se sait". Etes-vous adapté à la mission qui vous a été confiée ?
Vous avez le culot de demander à quoi bon servirait de connaître le raffineur ? Aide-mémoire : le raffineur reçoit des quantités qu’il traite, enregistre et déclare et restitue.
La transparence PG auprès de ses "petits actionnaires", pour démontrer que personne n’est berné par un scamm - Service de Coopération pour l’Action Mansa Moussa, bien sûr -, imposerait une com impeccable sur la question.
Même en Suisse, un raffineur doit tenir un livre de police. Quelle preuve irréfutable qu’un livre de police, non ? Voilà qui répondrait à la question invariable des uns et des autres sur ce blog : combien ? Combien perdrai-je ? Combien gagnerai-je ?
Perdrai-je toute illusion ou gagnerai-je sur ma confiance faite à un "malien" ?

Mon cher Bernard, je n’ai aucune mission, je suis investisseur sur Wassoul’or parceque j’y ai cru, point !
Vous n’avez pas besoin de moi pour connaitre les trois lettres du raffineur de Wassoulor…
Je ne peux que vous re-demander :
Pourquoi tant de haine ???
Comment êtes vous capable d’écrire un article (reproduit ci dessous)  si brillant sur la situation au Mali avec une facilité littéraire, analytique, historique, et tout ce que l’on voudra… , alors que vous ne pouvez pas nous expliquer clairement ce que vous reprochez à ABD et Pearl Gold ?
Avez vous investi vos économies ou votre héritage dans Pearl Gold il y a un an ?
Je comprends déja mieux depuis que sais que vous êtes historien votre incompréhension pour les méthodes (si on peu appeler sa comme ça !), disons sur la manière d’être et de s’adapter au moment présent, des hommes d’affaires comme ABD…
Il y a des évènements sur lesquels vous dites ne pas comprendre comment ils sont arrivés. Un exemple simple, vous dites que Sarko a décidé d’attaquer la Lybie comme une envie de diarhée…
Et bien non, mon cher écoutez Tadiekine dans un lien que j’ai donné dans un message précédent et vous apprendrez que Sarko à utilisé les moyens de la nation Française pour remplir une mission de VRP international, en prenant une commission sur le vendeur (400 millions d’euros sur Khadafi pour ce que l’on sait…)  et sur l’acheteur  (pour l’instant n’apparait qu’une maison sur un golf à Marrakech, soit disant comme cadeau pour la naissance de sa fille par l’émir du Quatar…) Franchement il fallait pas s’attendre à autre chose de se mafieux de Sarkozy… Je préfère Mitterrand et de loin comme vous peut être…
Je disais donc que parfois votre entendement s’arrêtait brusquement, alors que vous avez les informations et largement plus de puissance cérébrale qu’il n’en faut pour lier tout cela, en un mot de l’intelligence. Je fais une différence entre l’intelligence et la culture, mais vous, vous semblez avoir les deux !!!
Alors allons y, lâchez le morceau, combien avez vous investi ? Combien pensiez vous gagner ? Combien avez vous perdu ? Que vous a promis  Diallo ? : Lâchez vous, maintenant, on veut tout savoir…

Article de Brutus/Bernard : (merci Google et le web, oû on ne trouve pas que des conneries quand on sait chercher…)

Maintenant qu’il est possible d’évoquer l’opération Serval sans risquer de nuire à son bon déroulement, trois questions doivent être posées :

1/Quel était le but des islamistes quand ils lancèrent vers le Sud une attaque suicidaire au moyen de colonnes de véhicules, véritables cibles pour les hélicoptères et les avions français?
2/Pourquoi l’Algérie, jusque là opposée à toute intervention de Paris, a-t-elle subitement changé d’avis et autorisé le survol de son territoire par l’aviation française ?
3/Que peut-il désormais se passer ?

Avant toutes choses, il importe de bien voir que la situation malienne, somme toutes « sous contrôle », cache l’incendie qui est actuellement en train de se développer dans la zone péri Tchadique. Le chaos en retour se fait en effet sentir dans tout le sud de la Libye, cependant que la contagion n’est plus qu’une question de temps au Tchad et au Darfour avec le risque de voir un continuum fondamentaliste s’établir avec les islamistes de Boko Haram du nord Nigeria.

Or, l’exemple du Mali devrait faire réfléchir. Ne perdons en effet pas de vue que ce fut l’addition de non décisions qui permit à un incendie au départ limité et pouvant être rapidement éteint au moyen d’une opération « discrète » de devenir un foyer régional de déstabilisation.

Longtemps, François Hollande a tergiversé, son choix se portant sur une position intenable : nous n’intervenons pas mais nous allons former ceux qui interviendront ultérieurement…Alors qu’ils étaient moins de 300 au mois de juin 2012 et qu’ils avaient commis l’erreur de sortir de la clandestinité désertique pour se rassembler à Gao et à Tombouctou, la non décision française a laissé aux islamistes le temps de se renforcer et de monter en puissance. Il aura donc fallu leur suicidaire tentative de progression vers le sud pour que, acculé et dans l’urgence, le président de la République donne l’ordre d’intervenir.
1 – Pourquoi les islamistes ont-ils déclenché cette offensive ?

Les raisons de ce qui apparaît aujourd’hui comme une grave erreur militaire et politique sont multiples ; sans leur donner un classement hiérarchique, il est possible d’en distinguer au moins quatre :

- Certains parmi leurs chefs pensaient qu’une avance foudroyante suivie d’une ouverture politique mettrait la France devant le fait accompli ; d’autant plus que François Hollande avait bien affirmé qu’il n’était pas question d’intervenir militairement.

- D’autres considéraient qu’il fallait lancer une offensive avant la montée en puissance de l’opération de reformation de l’armée malienne par les conseillers européens.

- Au sein de la nébuleuse islamiste, les rivalités politiques et ethniques sont très importantes et certains ont voulu, par un coup d’éclat, s’assurer le leadership.

- A Bamako où la situation politique est illisible en raison des coups d’État successifs, les islamistes ont des partisans religieux ainsi que des alliés de circonstance qui comptaient sur eux pour prendre le pouvoir.
2 – Pourquoi l’Algérie a-t-elle changé de politique ?

Depuis le début de la crise malienne, la crainte de l’Algérie est que le problème soit déplacé vers le Nord, les principaux groupes salafistes opérant au Sahel et au Sahara étant en effet dirigés par des Algériens et majoritairement composés d’Algériens. C’est pourquoi Alger a privilégié le règlement politique, cherchant à isoler les islamistes en jouant sur les clivages ethniques.

C’est ainsi que le 21 décembre 2012, à Alger, au moment où le conseil de sécurité de l’ONU votait à l’unanimité l’envoi d’une force africaine au Mali, des représentants du MNLA et d’Ansar Dine, les deux composantes de la rébellion touareg, scellaient leur réconciliation, déclarant être prêts à discuter avec Bamako et à intervenir militairement contre les bandes islamo mafieuses qui occupent le nord du Mali. Or, cet accord fut refusé par deux courants touareg, celui des ultra de la revendication de l’indépendance de l’Azawad qui se méfient de l’Algérie, et celui de la composante islamiste d’Ansar Dine.

L’Algérie a donc eu l’impression de s’être fait berner. Dans ces conditions, le maintien de sa ligne politique non interventionniste au moment où les colonnes de pick-up fonçaient vers Bamako, risquait de la faire apparaître aux yeux de toute l’Afrique de l’Ouest comme l’alliée objective des islamistes auxquels elle aurait échangé le Mali contre sa propre sécurité intérieure.

Voilà pourquoi Alger a changé de position, autorisant l’aviation française à survoler son territoire et envoyant son armée sur la frontière malienne afin de rendre cette dernière imperméable aux jihadistes s’ils devaient quitter la région de Tombouctou et de Gao.
3 – Que peut-il se passer désormais ?

Ainsi que je le disais dans mon communiqué du 14 novembre 2012, une opération militaire ne se construit pas comme une synthèse entre divers courants, à l’image de ce qui se fait lors des congrès du parti socialiste. En la matière il faut en effet des objectifs clairs et des moyens adaptés. Nous avons désormais les seconds sur zone, mais l’objectif politique et militaire d’une telle opération est toujours aussi confus.

Or, sans un règlement politique de la question malienne, à savoir la définition d’un nouvel équilibre entre le nord et le sud du pays, nous n’allons faire que repousser le problème. En effet, si les frappes françaises ont pour seul but d’empêcher une « descente » des islamistes vers Bamako et cela pour donner le temps à la CEDEAO de mettre sur pied l’expédition qui permettra au sud Mali de reconquérir le nord Mali, rien ne sera réglé car, plus que jamais, la question touareg est le coeur du problème. Les autorités françaises la nient et les États-Unis l’ont prise à l’envers. Pour lutter contre le terrorisme, ces derniers avaient, avec justesse et pragmatisme, formé des officiers touareg… mais tout en leur demandant de demeurer loyaux aux autorités sudistes qu’ils combattent depuis 1960… Les élèves ont donc appris pour ensuite déserter.

Rien ne pouvant se faire sans les Touareg, si nous voulons qu’ils participent à la police du désert, il faut donc leur donner des gages politiques. Les autorités de Bamako pourront-elles comprendre cette nécessité et pourront-elles se résoudre à l’évidence quand l’inévitable « reconquête » sonnera au contraire l’heure de la vengeance? Il est permis d’en douter.

Hors ligne

 

#736 20/01/2013 00h22 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   

Pourvu que la réponse à votre question Tao, ne soit pas dans votre post!

Hors ligne

 

#737 20/01/2013 01h33 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   

Bcp préfèrent des abonnements hors de prix du groupe Indigo …

Hors ligne

 

#738 20/01/2013 01h47 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   

@TAO
En cherchant comme vous qui peut s’intéresser au Mali, je découvre un nouveau venu :

Dernière modification par Brutus (20/01/2013 14h45)

Hors ligne

 

#739 20/01/2013 01h56 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   

J’ai quand même cherché 5 minutes pour l’avoir complet… Surement un de vos abonnés qui l’a copié sur un blog…

Si vous n’avez pas de problèmes avec ABD, puisque vous ne lâchez jamais rien, je me demande maintenant à mon tour si ce n’est pas vous qui avez une mission de dénigrement de ABD,  mais qui vous l’a donnée ?

Hors ligne

 

#740 20/01/2013 14h51 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   

Tao a écrit :

Si vous n’avez pas de problèmes avec ABD, puisque vous ne lâchez jamais rien, je me demande maintenant à mon tour si ce n’est pas vous qui avez une mission de dénigrement de ABD,  mais qui vous l’a donnée ?

Vous posez toujours les mauvaises questions. L’une des meilleures est : "les autorités maliennes peuvent-elles maintenir leur confiance à ABD ?".

Hors ligne

 

#741 20/01/2013 15h14 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   

Toujours.. toujours… ça c’est vous qui le dites !

En se qui concerne votre attitude je crois que tout le monde les trouvera pertinentes.

Pour ce qui est de la confiance des autorités maliennes en ABD, je ne sais pas si elles ont le choix :
il est propriétaire de Sodinaf majoritaire dans Wassoulor, l’état est son associé dans Wassoulor et demain dans l’exploitation du bloc de Kati (Gaz et pétrole), c’est un des seuls compatriotes à exploiter les ressources du pays, il doit forcément avoir des liens étroits dans les allées du/des pouvoirs, il doit surement mieux connaitre la manière de négocier avec les maliens de l’appareil politique que n’importe quel étranger, en plus il sait très bien nager même ailleurs qu’au Mali… Je ne vois pas de quelle manière les autorités ou les autres actionnaires pourraient lui retirer leur confiance méritée ou pas d’ailleurs. Si c’est en vendant beaucoup de titre à 6 euros (34000 sur le carnet d’ordre) je ne crois pas la manoeuvre suffisante pour arriver à le destabiliser. N’oubliez pas qu’il n’est pas a la tête de Wassoul’or end co par décision de gouvernement style Areva… Lui c’est un VRAI businessman, que ces méthodes nous plaisent ou non..
Si vous avez la réponse à la bonne question :
Comment les autorités pourraient-elles lui retirer leur confiance ? Allez y encore cher Brutus, nous attendons votre agréable prose (seulement quand vous voulez bien sur).

Dernière modification par Tao (20/01/2013 15h18)

Hors ligne

 

#742 20/01/2013 15h23 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   

Vous parlez du gaz

Je ne comprends plus rien, Wassoul’or, Sodinaf, Pétroma etc.
Le site de PG nomme Laurent Seigneur comme PDG de Pétroma.
Ce n’est donc pas  Abba Ibrahima Diallo?

Hors ligne

 

#743 20/01/2013 15h25 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   

@TAO
Un Etat, quel qu’il soit, déteste être associé à un partenaire privé sans savoir comment circulent les fonds mis en oeuvre. Du moins jusqu’à ce qu’il (l’Etat) n’en tire plus un profit réel immédiat.
Un commentateur, sur cette file, expliquait le risque pour ABD de se voir exproprié pour cause de nationalisation.
Il est vrai que cela s’appelle une économie de guerre.
Wassoul’or est la moins organisée des mines, la moins productive et donc la plus facilement nationalisable.

Hors ligne

 

#744 20/01/2013 15h28 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   

C’est son pote, ils vont en boite ensemble à Genève… Chez Grégoire…

Vous faites pas bosser vos amis vous ?

Sinon la réponse à ma question, ohhh Brutus ?

Dernière modification par Tao (20/01/2013 15h28)

Hors ligne

 

#745 20/01/2013 15h40 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   

Brutus a écrit :

@TAO
Un Etat, quel qu’il soit, déteste être associé à un partenaire privé sans savoir comment circulent les fonds mis en oeuvre. Du moins jusqu’à ce qu’il (l’Etat) n’en tire plus un profit réel immédiat.
Un commentateur, sur cette file, expliquait le risque pour ABD de se voir exproprié pour cause de nationalisation.
Il est vrai que cela s’appelle une économie de guerre.
Wassoul’or est la moins organisée des mines, la moins productive et donc la plus facilement nationalisable.

Alors là !!! Vous m’étonnez !!!

Vous le fin analyste géopolitique, vous pensez que c’est la plus plus facilement nationalisable ?

Je crois au contraire que dans ce cas là se sera le mieux placé pour défendre "sa" mine :

- il est malien
- il sait mettre de l’huile dans les rouages
- qui vous dit qu’il ne verse pas 20 % des bénefices à l’état actuellemnent ?
- l’état nationalisera plus facilement une mine étrangère qu’une mine locale, Rangold par exemple…

Le risque existe cependant, mais le gouvernement actuel n’aura pas la légitimité pour le faire, et "l’accompagnement" vers les futures élections, la sécurisation des institutions actuelle a Bamako, plaident plutôt pour un statut co a ce sujet… L’occident (France usa…) ne va pas dépenser des fortunes pour sauver un pays des islamistes et accepter de voir ses compatriotes floués, a ce moment là vous traiterez ABD de Galak, mais il s’en sortira encore une fois !!!

Hors ligne

 

#746 20/01/2013 16h24 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   

Revenons-en à ABD, @Tao, si vous le voulez bien …
Si ABD est un "bon patriote", pourquoi avoir créé autant de structures off shore ? Quelques-unes à citer :
Walor Resources, Montreal
Ressources ABD’OR, Montreal
Orlit Resources, Montreal
Kodieran, Montreal
Kodiemines, Montreal
Ancash Resources, Montreal
Mansa Moussa Gold Coins, Genève
ABD Capital, Genève
SMT Swiss Metal Trade, Genève
Swiss Aurum Corporation, Genève

Hors ligne

 

#747 20/01/2013 16h45 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   

Tao, en réponse à votre post:
Je crois me souvenir que la famille Renault pensa la même chose.

Hors ligne

 

#748 20/01/2013 16h52 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   

Brutus, vous avez oublié S.I.Ltd à Londres

Hors ligne

 

#749 20/01/2013 18h52 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   

fred31 a écrit :

Brutus a écrit :

Les échanges entre @Okavongo et @PearlGoldAG démontrent l’architecture scam.
Le site de Cortal Consors donne les chiffres suivants (03/12/2013 à 22h) :
PERFORMANCES
Variation %
1 semaine                -2,42%
1 mois               -24,37%
Dep. 1er janv.         -0,82%
1 an                       -45,00%
3 ans        n.a.
Plus haut 1 an (10.01.2012)     14,90
Plus bas 1 an (06.12.2012)     5,70
Je n’ai conservé il y a 3 semaines qu’une action pour conserver un droit d’action.

Brutus,
Pourquoi toute cette énergie dépensée sur ce forum sachant que vous n’avez gardé qu’une action? très étrange de votre part…
Slts,

@brutus,
Pourquoi avoir gardé une action PG et continuer a dépenser votre énergie sur ce forum?

Hors ligne

 

#750 20/01/2013 19h51 → Pearl Gold AG : minière or cotant à Francfort (francfort, mali, minière, or, pearl gold)

Membre
Réputation :   

@Fred31
Vous savez à peine répondre. J’observe que vous savez encore moins lire.
"POUR CONSERVER UN DROIT D’ACTION", ai-je écrit, tel que vous me citez.
CONSERVER UN DROIT D’ACTION : un droit d’action en justice, pardi ! Vous en doutiez ?
En commençant par la responsabilité de ceux qui ont organisé le montage.
PG représente quoi ? quels sont ses titres de propriété ? quels biens possèdent-ils ?
Fred31 : quand vous achetez une action Carrefour, vous savez qu’il y a des supermarchés, des centrales d’achat, des fournisseurs et des clients, un chiffre d’affaire, un agent de sécurité … etc.
Mais quand votre banquier vous propose d’acheter du PG pour étoffer votre PEA et que vous voyez le titre représenter au final et en quelque mois le néant, vous vous demandez si vous n’avez pas malencontreusement investi dans l’industrie de la blanchisserie plutôt que dans le développement de l’industrie géologique et minière d’un pays ami.
Capito ?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech