Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 22/02/2016 17h47 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,
je cherche le témoignage de personnes ayant fait traiter des problèmes de remontées capillaires par injection de résine.
Il s’agit de remontées capillaires sur le bas des murs (jusqu’à 30 / 40 cm en hauteur) sur un appartement situé en rdc - seuls les murs de la façade exposée Nord sont concernés. Il y a des caves en sous-sol qui sont bien aérées, par de souci de ce côté là. Mais c’est un immeuble ancien en pierre calcaire avec des murs en pierre de 50 cm d’épaisseur.
3 professionnels sont passés et sont d’accord sur le diagnostic et la façon de traiter le problème.
N’ayant pas encore eu à affronter ce genre de souci, je m’interroge sur 2 aspects :
- le traitement est-il réellement efficace ?
- ne met-il pas en péril le bâtiment en créant cette barrière d’étanchéité ?
Merci d’avance pour vos réponses.

Mots-clés : humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement

Hors ligne

 

#2 22/02/2016 19h13 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   221 

Les professionnels "spécialisés" dans ce domaine n’ont que 2 ou 3 produits à vendre, principalement des injections de résines anti-remontées alors qu’en réalité il est extrêmement rare que le souci vienne de là.
Ces pathologies concernent le plus souvent des bâtiments anciens, conçus à l’origine pour être respirant (mur et enduits chaux, dalle terre ou chaux, fenêtre mal isolées…) qui ont au fil du temps été transformés par des produits modernes ne laissant plus respirer le bâtiment (dalle béton, enduits à base de ciment, fenêtres étanches…). Il faut à nouveau créer une circulation d’air (VMC, aération dans les fenêtres, portes rabotées pour laisser l’air circuler…) parfois faire tomber un peu de ciment…

Une introduction d’eau peu aussi en être la cause (toiture, évacuations d’eaux, trottoir, crépi…) Allez voir ma présentation, j’ai été confronté à ce type de pathologie dans mon avant dernière acquisition.

Préférez un diagnostic d’un spécialiste des bâtiments anciens ou de la restauration, ses réponses seront sans doute bien plus pertinentes que celles des vendeurs de résines (qui souvent aggravent la situation, regardez sur le net les témoignages sont affligeants ).


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#3 22/02/2016 21h22 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   

Merci DDtee pour votre réponse.

Je confirme que c’est un bâtiment construit à l’ancienne : pierre et chaux.
Les seuls éléments récents et peu respirant sont du placo collés au Map, ce qui ne doit pas manquer de faire passer l’humidité.
Question ventilation, on a fait le nécessaire : VMC + grilles d’aération.
Mais, a priori, l’air reste trop chargé d’humidité ; environ 60 % d’après l’un des professionnels que nous avons fait passer. C’est surtout çà qui m’interroge en fait.

Hors ligne

 

#4 23/02/2016 09h41 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   84 

Et dehors, comment est géré l’eau ?
Y a t’il une infiltration juste le long du mur ?
Les gouttières dirigent bien l’eau, il n’y a pas d’eau coulant sur le mur, de regards d’eau de pluie bouché et débordant, …

J’ai eu le problème d’une descente de gouttière qui a cassé, et l’eau est rentré dans le mur (j’ai été alerté par un locataire qui avait brusquement de l’humidité).
La gouttière était rompu au 1er, mais c’est le RDC qui encaissait.
Après réparation, le mur a été humide jusqu’à la fin de la saison pluvieuse et a ensuite séché rapidement.

Pour parlez de mur en chaux et pierre, l’enduit est en quoi ?
Si c’est un enduit ciment, ça respire mal.

La VMC et la ventilation, c’est bien, mais pour les murs, c’est un peu léger.

Donc comme DDtee : cherchez la cause avant de traiter, car vous risquez juste de déplacer le problème.

Dernière modification par gunday (23/02/2016 09h41)

Hors ligne

 

#5 23/02/2016 13h01 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   

Aucune infiltration détectée.
J’ai bien regardé l’évacuation des eaux pluviales : a priori pas de souci de côté.
Pour l’enduit, je pense que c’est un mélange de chaux et de ciment, mais il faudra qu’un artisan me conforte dans cette 1ère impression. Je m’interroge d’ailleurs sur l’étanchéité de cet enduit.
Il a beaucoup plu ces dernières semaines et, quand je regarde le bâtiment il y a des auréoles qui n’ont pas l’air de disparaître. Or, cela semble correspondre avec les tâches d’humidité dans l’appartement. Il faudrait peut-être envisager d’employer un hydrofuge sur l’enduit existant.

La VMC et la ventilation, c’est bien, mais pour les murs, c’est un peu léger.

Qu’entendez-vous pas là exactement ?
En tout les cas, merci de votre aide.

Hors ligne

 

#6 23/02/2016 13h51 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

je comprends votre démarche de rechercher des témoignages, mais il y a trop de possibilités de cas particuliers, concernant le bâtiment lui-même autant que la nature des sols, l’environnement du bâtiment et les circulations d’eaux.

Pour éluder le problème souligné par DDtee, à savoir que chacun souhaite vendre sont produit, vous pouvez demander l’avis d’un expert du bâtiment. Il sera impartial et a des chances d’avoir une solide expérience sur ce genre de cas. Si besoin, il vous orientera d’ailleurs pour étudier plus précisément des aspects que vous aviez omis.

A mon avis, cela vaut le coup, pour 300-500€, avant de lancer des travaux de plusieurs milliers d’euros. Peut-être qu’en fin de compte il aura une solution bien moins coûteuse que celle vers laquelle vous vous orientez…


La sueur épargne le sang.

Hors ligne

 

#7 23/02/2016 15h15 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   84 

paulsrzn a écrit :

Il a beaucoup plu ces dernières semaines et, quand je regarde le bâtiment il y a des auréoles qui n’ont pas l’air de disparaître. Or, cela semble correspondre avec les tâches d’humidité dans l’appartement. Il faudrait peut-être envisager d’employer un hydrofuge sur l’enduit existant.

Surprenant quand même.
Vous parlez d’un mur Nord, donc logiquement peu exposé à la pluie (en France, c’est souvent les côtés Ouest qui sont arrosés.)
Quand il pleut, que ce passe t’il ?
Il n’y a pas des déversements sur votre mur ?
(par exemple depuis un toit voisin, une tuile de rive manquante, …)
Un jour où il pleut, aller prendre une douche au pied de l’immeuble, ça se trouve l’explication est flagrante par temps de pluie.

Car même un enduit défaillant ne me semble pas une explication suffisante.

Au passage, il y a quoi comme tuyauterie qui passe au pied du mur ?
Serait il possible qu’une tuyauterie soit brisés entrainant l’humidité ?
Chez moi le cas avec l’évacuation de l’évier et la gouttière, tout les 2 en fibro-ciment, qui n’ont pas aimé, l’un les plantes, l’autre les voitures.

Pour finir, le bien est situé où ?
Est ce une zone humide (actuelle ou ancienne), qui nécessitait l’utilisation de drains, qui non entretenus sont devenus inopérant ?

paulsrzn a écrit :

La VMC et la ventilation, c’est bien, mais pour les murs, c’est un peu léger.

Qu’entendez-vous pas là exactement ?

Pour moi, la ventilation et la VMC c’est pour renouveller l’air intérieur.
Donc c’est utile si le problème d’humidité vient du fait que les locaux soient hermétiques.
Là vous semble parler d’humidité au niveau des murs, donc issu d’une autre source à priori.
Dans ce cas, la VMC ne parviendra pas à vider les murs de leurs eaux, surtout si ils se remplissent en continu.

Hors ligne

 

#8 23/02/2016 18h40 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   221 

paulsrzn a écrit :

Pour l’enduit, je pense que c’est un mélange de chaux et de ciment, mais il faudra qu’un artisan me conforte dans cette 1ère impression. Je m’interroge d’ailleurs sur l’étanchéité de cet enduit.

Dès qu’il y a du ciment dans la chaux, l’ensemble n’est plus respirant.
Contrairement à ce que vous semblez imaginer, l’imperméabilité est souvent le problème dans l’habitat ancien. Il vaut mieux un mur poreux (en chaux hydraulique)  qui mouille quand il pleut et sèche tout de suite après. Il évacuera l’humidité généré à l’intérieur de la maison…
Parfois le problème peut aussi venir d’une barrière étanche intérieure ciment, résine…

Le fait que le mur soit au nord renforce la possibilité d’une mauvaise circulation d’air intérieur (pont thermique)
La piste des tuyauteries données par @Gunday est aussi à creuser.

Avez vous une photo du mur à problème intérieur/extérieur à nous proposer ?


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#9 23/02/2016 20h44 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   

@ Gunday
Il faudra que je retourne sur place quand il va se remettre à pleuvoir vous avez raison. Je confirme c’est bien le mur exposé au Nord.
J’avais également pensé aux tuyauteries au pied du mur  : évacuation des eaux pluviales + tout à l’égout + arrivée d’eau. Rien de visible (du "dessus" en tout cas).
Le bien est situé dans le centre ville de Bayeux (14) et je ne pense pas que des drains étaient utilisés à l’époque : le bâtiment a sans doute plus de 200 ans !

@DDtee : non pas de photo récente désolé.

N’étant pas trop convaincu par les injections de résine, je vais essayer de trouver un expert des bâtiments anciens pour qu’il me donne son avis.

Hors ligne

 

#10 24/02/2016 09h24 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   84 

paulsrzn a écrit :

@ Gunday
Il faudra que je retourne sur place quand il va se remettre à pleuvoir vous avez raison. Je confirme c’est bien le mur exposé au Nord.
J’avais également pensé aux tuyauteries au pied du mur  : évacuation des eaux pluviales + tout à l’égout + arrivée d’eau. Rien de visible (du "dessus" en tout cas).

J’aurais tendance à vous conseiller d’y aller un jour de forte pluie.
Si une évacuation est bouché ou autre, ce sera flagrant!

Si vous avez des photos, ce serait aussi intéressant! wink

Hors ligne

 

#11 16/03/2016 12h40 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   

Voilà les dernières nouvelles concernant notre souci d’humidité dans un appartement situé en rdc d’un immeuble ancien :

Un architecte spécialisé dans les bâtiments anciens est passé hier et son diagnostic est le suivant :

- phénomène de "goutte d’eau" lié à la différence de température entre l’air extérieur et l’air intérieur. Ce phénomène est particulièrement accentué en hiver vu la différence de température entre l’extérieur et l’intérieur + intempéries de saison. Typique des vieilles bâtisses selon lui.
Bernard2K a bien décrit ce processus ici.

- remontées capillaires.

- ventilation quotidienne douteuse par les locataires en place.

Il préconise l’installation d’une aération dans la salle de bain en plus de la VMC existante. On s’est également aperçu que la bouche de sortie de la VMC était sous-dimensionnée, on va remédier à cela.

L’architecte recommande également une meilleure aération de l’appartement. C’est évidemment aux locataires de le prendre en compte, et on est assez sceptique là-dessus…

A court terme, il m’a expliqué qu’un déshumidificateur électrique pourrait régler le souci d’humidité dans l’air.

A moyen terme, il préconise un système d’inversion des champs électro-magnétiques de ce genre.

Ce type d’installation est mise en oeuvre dans des bâtiments historiques d’après ce qu’il ma expliqué ou dans des églises.

Reste à se renseigner sur le coût : il m’a parlé de plusieurs milliers d’euros…

Hors ligne

 

#12 31/03/2016 09h39 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   84 

paulsrzn a écrit :

A court terme, il m’a expliqué qu’un déshumidificateur électrique pourrait régler le souci d’humidité dans l’air.

A moyen terme, il préconise un système d’inversion des champs électro-magnétiques de ce genre.

Je ne connais pas du tout l’appareil, si vous le testez, tenez nous au courant!

Une WMC plus performante ne résoudrait pas le problème ?

Hors ligne

 

#13 31/03/2016 16h39 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   13 

Au sujet du système à inversion de champ magnétique. Cela semble assez étrange comme procédé et proche du charlatanisme.

L’eau n’est pas particulièrement connue pour être sensible au champ magnétique.

Une discussion sur ce type d’appareil peut être lue ici
J’en retiens que mes doutes sont assez fondés.
Quand je lis un rapport de la société Qualiconsult payée par la société commercialisant ce procédé, je vois que celui-ci s’appuie uniquement sur les suivis de chantiers effectués par la société demanderesse ou par des entreprises agrées par elle. Elle se borne à constater que l’humidité a fortement diminué après avoir d’une part installé cet appareil mais d’autre part fait un certain nombre de travaux et remises en état et autres contrôle de la ventilation. De là à conclure que ce sont ces derniers points qui sont plus certainement l’origine de l’amélioration, c’est un pas que je franchirais assez facilement.

Hors ligne

 

#14 31/03/2016 20h16 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   

Bonsoir,

   Comme dis plus haut, vérifier le crépi du mur, le ciment garde l’humidité, la chaux la recrache,

    Peut être un vieux drain inefficace, (les anciens faisait des drains en pierre dans les cuvettes pour
     aider l’évacuation de l’eau),
   
    Une chenaux bouchée dont l’eau tombe au pied du mur,

    Si le mur humide correspond à celui de la cave et qu’il n’est pas humide, il y’a peut de chances que
      cela vienne du sol

    Comme l’a dis gunday, faut voir l’eau par forte pluie,cela permettra déjà de se faire une idée

Hors ligne

 

#15 31/03/2016 20h28 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   

@ Gunday
Tous les artisans que l’on a fait passer ont clairement indiqué que la VMC était proportionnée. Seule la bouche de sortie est sous-dimensionnée. On va remédier à cela, même si cela sera insuffisant pour régler le souci.

@fred42
Le procédé me laisse aussi perplexe surtout vu le prix : on serait aux alentours de 5000 euros pour un appartement de 40 m² ! Je serais d’ailleurs preneur de témoignages sur le sujet. Surtout si cela est inefficace.
On va y aller progressivement en terme de travaux.

@luc34
on retrouve l’humidité dans les caves sur les mêmes murs qu’au rdc. Le problème semble donc bien localisé.

Hors ligne

 

#16 31/03/2016 20h43 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   

Alors après avoir regardé le comportement de l’eau à l’extérieur, il faudrait voir si il y’a une
     possibilité de faire un drain au pied du mur,

  il peut avoir également une mini source, ça m’est arrivé chez moi alors que la maison a 200 ans, elle
    a été cadastré par napoléon

Dernière modification par luc34 (31/03/2016 20h51)

Hors ligne

 

#17 01/04/2016 09h50 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   84 

paulsrzn a écrit :

@ Gunday
Tous les artisans que l’on a fait passer ont clairement indiqué que la VMC était proportionnée. Seule la bouche de sortie est sous-dimensionnée. On va remédier à cela, même si cela sera insuffisant pour régler le souci.

Comment fonctionne la VMC ?
Sur mon 2nd immeuble, un des appartements a la VMC qui fonctionne en régime minimum en permanence et qu’on peut pousser avec un bouton : pas d’humidité.
Sur l’autre appartement, c’est en mode on/off, et y a de l’humidité. Même si la locataire me jure d’aérer beaucoup et de mettre régulièrement la VMC, j’ai un doute (elle est très frileuse, alors à mon avis, aérer 10s, c’est déjà beaucoup).
Après, c’est sûr, le linge séchant à l’intérieur n’aide pas non plus.

Dernière modification par gunday (01/04/2016 09h51)

Hors ligne

 

#18 01/04/2016 11h15 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   221 

@gunday : Il faut effectivement monter des VMC hygroréglables en supprimant l’interrupteur !
Je fais aussi brancher les VMC sur le plafonnier pour éviter que les locataires coupent par le disjoncteur différentiel.
Souvent les locataires pensent faire des économies de chauffage en coupant la VMC, alors qu’à la vérité c’est l’inverse…

@paulsrzn : avez vous des photos int/ext et cave du mur à soucis ?


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#19 01/04/2016 11h28 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   

Mur Tronic a écrit :

Mur-Tronic 2® est LE procédé qui neutralise la cause des remontées capillaires et ce sur la totalité du bâtiment.

Mur Tronic a écrit :

Notre procédé d’assèchement Mur-Tronic 2® capte ces champs électromagnétiques et renvoie un contre-champ déphasé (comme le fait un acousticien pour neutraliser un son) qui stoppe définitivement toute nouvelle remontée d’eau par capillarité. Les murs s’assèchent naturellement.

lollollol

pardon mais la. C’est comme le type qui vend des aimants a attacher a la durite d’essence de voiture en faisant croire que la consommation va diminuer de 15%. c’est a se rouler par terre.

Desole ca repond pas a votre question mais attention ! ne vous faites pas arnaquer la dessus. c’est du vent.

Hors ligne

 

#20 04/04/2016 11h29 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   

Je n’ai pas d’avis en terme technique, par contre, ayant voulu acheter 2 locaux il y a quelques mois dans une zone plutôt humide. Avec des murs adossés à de la roche, et des constats d’humidité j’avais fait venir un soit disant ténor de la spécialiste du traitement anti humidité (Mur P…tect).
C’était le 1er qui venait.
Il est venu, a posé sa valide, sorti un engin type détecteur, a affirmé que c’était humide (je n’avais pas besoin de lui pour le savoir), et a dit  : "a vue d’œil, pour traiter votre pièce, il faut compter environ 50 k€).

J’en ai fait venir d’autres, bien plus pertinents et bien moins cher.

Après renseignements, les 1ers sont des voleurs, et même leur garantie est trompe l’œil ; ils font intervenir des sociétés tierces, et si ladite société coule, bonjour la garantie.

Hors ligne

 

#21 04/04/2016 11h45 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   

@ Gunday
la VMC fonctionne avec un double interrupteur (deux vitesses). C’est donc le bon vouloir des locataires qui joue. On a de gros doutes sur ce point comme j’en ai déjà parlé. On leur a rappelé à de multiples reprises la nécessité de bien aérer et de faire tourner la VMC. Maintenant, on ne peut pas être toujours sur leur dos.

En tout cas, je retiens la solution de de DDtee pour les prochains locataires : branchement sur le plafonnier.

@DDtee : désolé je n’ai pas de photos.

@ rentier 69, on a fait venir cette société en premier. Leur démarche était ultra commerciale. Cela s’est passé comme vous l’expliquez. Je pense que c’est le discours type des commerciaux. Perso, cela ne me convenait pas du tout.

Hors ligne

 

#22 09/07/2016 12h54 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   -1 

Il n’y a pas de produits, appareils ou traitements miracles qui éliminent l’humidité par capillarité de l’intérieur du bâtiment, tout simplement parce qu’il est impossible. Les problèmes d’humidité par capillarité ou ascensionnelle, infiltrations d’eau et autres, ne peuvent être éliminés avec un pinceau, barrières chimiques, appareils miraculeux, etc. L’unique manière de résoudre ces défaillances de construction  est par l’extérieur du bâtiment, manoeuvre impossible en la plupart des cas et en tenant compte que les réparations partielles à l’extérieur peuvent échouer.

Humidité ascensionnelle… éliminer ? | Victoriano Muñoz

Hors ligne

 

#23 24/08/2016 11h45 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   342 

Pour info, la FFB avait fait en 2011 un test de terrain, sur un an, de différentes méthodes de traitement des remontées capillaires. Seule la méthode par injection s’est révélée efficace, à condition de respecter scrupuleusement les conditions de mise en oeuvre.

Remontées capillaires : Les procédés par injection montrent leur efficacité : FFB

Bien évidemment, il ne faut sauter directement à la solution technique. Il faut d’abord poser le diagnostic (quel type d’humidité [inflitration, condensation, remontées capillaire]). Voir aussi d’où vient l’eau et s’il y a moyen d’empêcher l’eau d’arriver aussi près de la maison sans forcément faire des travaux trop importants (par exemple réparer/remplacer les cheneaux, prolonger les tuyaux de descente pour envoyer l’eau plus loin, réaliser un caniveau pour recueillir et évacuer l’eau…)…

Dernière modification par Bernard2K (24/08/2016 11h50)

En ligne

 

#24 24/08/2016 12h57 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   221 

Bernard2K a écrit :

Bien évidemment, il ne faut sauter directement à la solution technique. Il faut d’abord poser le diagnostic

En effet, sur le terrain l’erreur est souvent de diagnostiquer des remontées capillaires (professionnels inclus) alors qu’en réalité ce n’est qu’extrêmement rarement la cause d’humidité dans un mur/une maison. Trouver un lien direct simple de cause à effet semble souvent évident alors que les origines sont généralement bien plus complexes…


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#25 24/08/2016 13h02 → Remontées capillaires : vos avis sur le traitement des murs par injection ? (humidité, immobilier, remontées capillaires, traitement)

Membre
Réputation :   78 

Bonjour,

Souffrant de ce problème, un homme de métier (le seul) m’a un jour dit que la meilleure solution était de poser un drain autour de la maison, et qu’en 1 an cela devrait être réglé.

Il estimait à la grosse louche le travail pour 1500 euros hors réparations (une partie de la terrasse à refaire).

Qu’en pensez-vous?

Tous les autres m’ont parlé de la même solution : les injections.

Et là, c’est 7000 à 8000 euros minimum…

En ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech