Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 11/02/2016 09h27 → Bourse : comment décidez-vous de la taille d'une position ? (allocation, sizing, taille)

Membre
Réputation :   44 

Bonjour à tous,

Je trouve que nous parlons beaucoup sur le forum de quelles actions acheter mais rarement dans quelle proportion. Pourtant, l’habileté à sizer correctement ses positions les unes par rapport aux autres dans un portefeuille est pour beaucoup dans le rendement final. Il serait intéressant d’échanger nos méthodes à ce sujet.

Beaucoup ici semblent avoir trouvé une solution qui leur convient en faisant des portefeuilles très diversifiés et en se fixant une limites arbitraire (par exemple 5% maximum par position).

Dans le cas d’un portefeuille concentré et sans limite imposée par action, les choses se compliquent car à moins d’investir uniquement dans un même secteur du même pays, comparer ses actions entre elles revient toujours un peu à comparer des pommes et des poires.  Laquelle offre la meilleure marge de sécurité, le meilleur ratio risk/reward ? Difficile de répondre à cette question de façon objective quand on compare des entreprises dans des secteurs aussi différents que par exemple l’informatique (Microsoft), le gaz naturel (Peyto) ou encore le retail (Gap). Dans des pays aussi différents que le Canada (Sears Canada), le Chili (Liberty Global) ou la Russie (Sberbank). Des entreprises gigantesques (IBM) et des minuscules (Cofidur)…
On voit bien que comparer ici de simples ratios (par exemple P/E ou P/B) serait illusoire. Il y a une dimension qui n’est pas quantifiable… et pourtant il faut bien quantifier notre position en %age du portefeuille.

Un conseil qui revient souvent et qui me semble plein de sagesse est de sizer chaque position de façon à bien dormir la nuit mais en même temps c’est un critère très subjectif. Mes décisions d’investissement doivent elles vraiment suivre mon humeur du jour (ou de la nuit), mon intrépidité ou ma défiance à un moment donné ? Autant pour choisir nos actions nous nous voulons froids et objectifs, et il y a pléthore de littérature très rigoureuse sur l’investissement value pour nous y aider, autant pour sizer j’ai l’impression que tout le monde y va au feeling. Mettre au point une méthode plus rigoureuse de sizing ne serait-elle une voie d’amélioration possible que nous délaissons?

A vos stylos numériques !

Dernière modification par WayWardCloud (11/02/2016 09h31)

Mots-clés : allocation, sizing, taille


"Year after year // On the monkey's face // A monkey face."

Hors ligne

 

#2 11/02/2016 11h53 → Bourse : comment décidez-vous de la taille d'une position ? (allocation, sizing, taille)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Pour moi la réponse est claire : plus la marge de sécurité est importante et plus le sizing de la position le sera également.

Hors ligne

 

#3 11/02/2016 12h00 → Bourse : comment décidez-vous de la taille d'une position ? (allocation, sizing, taille)

Membre
Réputation :   73 

Je ne m’en sers pas car je n’ai pas passé de temps dessus, mais je pense que vous pouvez regarder du côté du "critère de kelly" mis en avant par Nassim Taleb dans le livre "Antifragile"

Formule de Kelly ? Wikipédia

par contre pour calculer le poids d’un titre, il faut faire d’autres hypothèses, comme la probabilité de gain ; il y a certainement un lien à faire avec la crédibilité que l’on donne à la "marge de sécurité" qu’on a évaluée.

Hors ligne

 

#4 11/02/2016 15h25 → Bourse : comment décidez-vous de la taille d'une position ? (allocation, sizing, taille)

Membre
Réputation :   82 

Perso, je fais le sizing un peu au nez.
Les critères sont que les lignes restent dans le scope des lignes du portefeuille.
En gros, qu’une ligne ne soit pas majoritaire.

Ensuite, je size davantage les grosses structures que les petites.
Et celle qui me paraissent les plus viables sont aussi avantagés.

Mais à mon sens, comme le choix d’une action, ça reste une approche très personnel

Hors ligne

 

#5 11/02/2016 15h37 → Bourse : comment décidez-vous de la taille d'une position ? (allocation, sizing, taille)

Membre
Réputation :   127 

tikou a écrit :

Je ne m’en sers pas car je n’ai pas passé de temps dessus, mais je pense que vous pouvez regarder du côté du "critère de kelly" mis en avant par Nassim Taleb dans le livre "Antifragile"

Formule de Kelly ? Wikipédia

OK pour jouer au casino à la roulette.

Bien lire les Restrictions à l’usage de la formule
Dans le cadre des investissements financiers ou des paris sportifs, aucune de ces hypothèses n’est respectée (chaque investissement est différent, ils ne sont pas indépendants, l’horizon est en général plus court).

Hors ligne

 

#6 11/02/2016 15h51 → Bourse : comment décidez-vous de la taille d'une position ? (allocation, sizing, taille)

Membre
Réputation :   104 

Taille en fonction de vos convictions:

- Conviction importante 5 à 10%
- Conviction moyenne 3 à 4%
- Spéculatif moins de 1 à 2%

Hors ligne

 

#7 11/02/2016 18h28 → Bourse : comment décidez-vous de la taille d'une position ? (allocation, sizing, taille)

Membre
Réputation :   119 

Au-delà des marges de sécurité et des convictions, la catégorie dans laquelle on classe l’action qu’on achète (et donc le pourquoi on l’achète) a aussi son importance.

Imaginons qqn qui a un salaire de 2000 € et en a fait sa position minimum d’une ligne de son portefeuille.

S’il fait l’achat d’une small-cap qu’il estime décotée de 50% et donc pouvoir doubler à horizon 1 ou 2 ans , prendre une position à hauteur de sa ligne minimale de 2000 € peut avoir un sens.

En revanche, s’il investit sur un pilier (une wide-moat à beta faible du S&P 500) dont il espère "tranquillement" tirer  10 ou 15% par an, ne le faire que sur 2000 € pour gagner chaque année un dizième de son salaire mensuel a moins de sens.

Dernière modification par julien (11/02/2016 18h29)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech