Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#476 23/06/2014 21h29 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   194 

@sat: A ma connaissance (mais je peux avoir tord), c’est celui qui paye à un étranger qui doit retenir le montant d’impôt prélevé à la source. Si la société XYZ est US, ni la société,  ni un intermédiaire US,  ni la chambre de compensation ne s’occupera d’une éventuelle retenue à la source en cas de versement à IB qui est US. C’est IB qui fera ses additions, et versera les montants retenus sur ses clients avec déclaration au fisc US.

C’est à celui qui paye à un etranger qu’incombe de retenir et de déclarer et verser au fisc. Le cas spécial est en cas de payement à une société fiscalement transparente "locale" avec 1 membre étranger (avec 100% des parts): le payeur devra directement prélever la retenue à la source en payant la société fiscalement transparente, comme s’il payait son membre étranger. Mais dès qu’il y a 2 membres ou plus, ce sera à la société fiscalement transparente de s’en occuper.

Je suppose qu’une chambre de compensation ne s’en préoccupe jamais en soi, elle n’agit que sur les montants qui lui sont communiqués (donc la partie payeuse doit effectivement indiquer la retenue à opérer)

Pour info, il n’existe pas de retenue sur dividendes en UK et HK.
15% est un taux reduit par convention au Canada, le taux de base est de 25%

Dernière modification par Mevo (23/06/2014 21h33)

Hors ligne

 

#477 23/06/2014 23h35 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   195 

Concernant les dividendes d’actions françaises, 
IB, semble t il,  reçoit les dividendes des actions françaises apres un prélèvement de 30%.
C’est pour cette raison qu’il ne peuvent pas m’appliquer la convention Fiscale France Mexique.

En tous cas c’est ce que j’en ai retenu suite a mes échanges avec leurs services compétents.
En Conclusion tout client de IB (résident n’importe ou dans le monde) est taxé par la France 30%, sur les dividendes d’actions françaises, car IB ne peut pas leur donner plus qu’il ne reçoit.
Par ailleurs IB a mentionné plus d’une fois  qu’ "ils"ne communiquent pas avec les services des impôts.

Je me répète ---
C’est la raison pour laquelle les seules actions françaises que je détiens encore, sont logées chez Fortunéo.

Bonsoir Mevo.
Concernant la TTF vous dites :
"Penser donner à l’état plus du double que ce que je donne à mon broker sur une transaction, alors que ce dernier me fournit des données,  une platforme, un support, exécute mes transactions, garde mes produits financiers, etc… NO WAY !"

Je partage totalement votre avis --- cette taxe en a fait fuir plus d’un.

Dernière modification par Miguel (23/06/2014 23h51)


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

#478 24/06/2014 00h51 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   161 

Au sujet des clearing houses / chambres de compensation, un extrait d’un dialogue avec le customer service de IB.

"There are no new developments in regards to dividend withholdings. The rate of the withholding rate depends on the tax treaty between where the dividend paying country is based and the country of residence of the dividend recipient.

Please note that the withholding is not done by IB rather the withholding does already take place at the level of the agent/clearinghouse."

Hors ligne

 

#479 24/06/2014 11h35 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   194 

sat a écrit :

Au sujet des clearing houses / chambres de compensation, un extrait d’un dialogue avec le customer service de IB.

"There are no new developments in regards to dividend withholdings. The rate of the withholding rate depends on the tax treaty between where the dividend paying country is based and the country of residence of the dividend recipient.

Please note that the withholding is not done by IB rather the withholding does already take place at the level of the agent/clearinghouse."

Contexte de la phrase en gras, Sat ?
Vous parliez d’actions US ou étrangères (non US) ? Ou d’un cas général ?

Hors ligne

 

#480 24/06/2014 13h46 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   161 

Contexte général Mevo mais je vous recommande de poser la question directement à IB, et si vous voulez bien de nous faire part de leur retour.

Hors ligne

 

#481 24/06/2014 16h09 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   194 

sat a écrit :

Contexte général Mevo mais je vous recommande de poser la question directement à IB, et si vous voulez bien de nous faire part de leur retour.

Oh non merci. Le point noir d’IB, c’est bien le support je trouve. Pas qu’ils soient particulièrement mauvais, surtout par rapport à ailleurs, mais sur beaucoup de choses (il est vrai que c’est vaste et parfois complexe), ils ne savent tout simplement pas (et le reste est tout de même très bon, en comparaison).

J’avais posé certaines questions un peu techniques, pour généralement attendre, et finalement recevoir une réponse type "copier/coller" en retour qui n’aide pas du tout. Je sais utiliser google et lire leur site web. Ce type de réponse, je sais trouver tout seul, et j’ai en général suffisement de respect pour le temps d’un service de support pour ne pas m’adresser à eux pour ca.

Depuis un certain temps, j’en suis arrivé à un: Mieux vaut essayer par soi-même et voir ce qui se passe plutot que de leur demander. D’une, vous aurez la réponse que vous cherchez, et de deux, elle sera juste. Si je veux savoir de combien va être la retenue appliquée à tel type de produit par exemple, j’en achète un juste avant une ex-date et je vois sur les relevés (Je préfère le petit cout de l’opération que de m’adresser au support)

J’ai eu un léger accrochage avec eux au sujet des retenues à la source il y a quelques temps maintenant. Ils ont commencé à m’envoyer des réponses super bateau, me préciser (et utiliser comme excuse) tout le temps qu’ils ne donnent pas de conseil fiscaux ni de près ni de loin. Après x messages en insistant sur les quelques points précis auquels je souhaitais une réponse elle aussi précise, j’ai eu une réponse pour laquelle je les ai remerciés, qui s’est révélée au final … fausse wink

Pour la petite histoire, c’est environ à la même période que la marge nécessaire sur les actions Canadiennes avec faible capitalisation peu échangées que je détenais est passée de 10% à 100% avec un préavis de même pas 48 heures … Ils m’avaient avoué avoir tardé à informer les clients et s’étaient excusés. Comme j’étais passablement énervé avec cet épisode en plus, j’ai cherché un autre broker pour "aller ailleurs". J’ai cherché un peu partout: Uk, Honk kong, US, Canada… Honnetement, pas moyen de trouver d’aussi bonnes conditions ailleurs (et de loin) à moins d’avoir plusieurs millions et d’aller voir des banques d’investissement ou des gros prime brokers. Si vous avez par exemple 100K, IB est imbattable. Donc je suis toujours chez eux, et très content, à part du support dont je reste loin autant que je peux wink

Hors ligne

 

#482 24/06/2014 18h28 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   161 

Cher Mevo, ne le prenez pas mal mais je crains que vous n’ayez tort. Tout d’abord je vous invite à consulter la documentation fournie par IB, en particulier à cette page :

https://www.interactivebrokers.com/en/i … p;p=nonUS1

Ensuite il faut bien garder à l’esprit que IB est un discount broker. Il ne faut pas espérer d’un discount broker les services d’un CGP. C’est d’ailleurs parce qu’il se refuse de les fournir qu’il reste très bon marché.

Aussi IB a parfaitement raison de vous expliquer, comme il me l’a d’ailleurs expliqué lorsque je suis devenu client, qu’il n’est pas en charge de votre fiscalité. Je trouvais comme vous cette réponse dilatoire, et j’ai finalement changé d’avis. 

Je vous invite donc à nouveau à poser vos questions au service clientèle d’IB mais avec des questions précises, formulées par exemple ainsi : Quel est la chambre de compensation / clearing house qui gère pour IB les revenus/dividendes de source canadienne (par exemple) ? Quelles dispositions/retenues sont appliquées/répercutées par la clearing house/IB pour les non-résidents canadiens ? Faut-il différencier entre non-résidents européens et non-résidents USA pour les dividendes canadiens ?

Par ailleurs, mais les chances de succès sont là plus limitées, je vous invite à contacter directement les clearing houses qui auront été désignées par IB. Certaines publient d’ailleurs les taux de retenue sur dividendes selon les situations, c’est en tout cas ce que j’avais vu il y a quelques années après de longues recherches.

Enfin il peut être intéressant d’aller consulter les administrations fiscales locales, par exemple le fisc canadien, et leur demander quelle réponse ils donnent à votre situation particulière. Il est même possible que la réponse se trouve sur leur site internet, et sinon en googlant la question. J’ajoute que la gestion des retenues sur dividendes par les administrations fiscales mériterait un chapitre à lui tout seul, celles-ci n’étant évidemment très chaudes pour reverser une partie des retenues à la source, alors qu’elles devraient parfois le faire.

En dernier ressort si vous ne vous sentez pas en mesure de gérer tout celà, il y a des sociétés qui s’en chargent pour vous. Sur ce forum il avait été mentionné par exemple la société Globetax. C’est cependant intéressant seulement si le total de vos dividendes est conséquent, ou bien que vous n’ayez que très peu de temps, car il en faut beaucoup pour explorer les autres solutions.

Hors ligne

 

#483 24/06/2014 20h08 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   194 

Très cher Sat, il est extrêmement rare que je prenne quelque chose mal, mais je ne comprend guère votre message. Vous considérez  que j’ai tort de quoi ? D’essayer de ne plus m’adresser au support d’IB ? Ca reste votre avis, et je le respecte pour ce qu’il est, à savoir: VOTRE avis.

L’anecdote que j’ai relaté était une question très claire au support d’IB: Quel taux de retenue à la source sera appliqué sur les dividendes de tel produit détenu sur mon compte.Je n’arrivais pas à avoir de réponse claire, mais ils se retranchaient derrière leur "on ne donne pas de renseignements fiscaux". Je n’ai jamais dit qu’ils devaient le faire, je demandais juste un chiffre. J’ai obtenu au bout de plusieurs aller-retour un pourcentage, qui s’est revélé faux finalement.

Je n’oublie aucunement qu’ils sont "discount", mais sur ce coup là, c’était pas bon, même pour du "discount". Par contre, je ne me vois guère aller leur poser des question sur les chambres de compensation… De toute facon, je n’ai aucune utilité à le faire. À part éventuellement la curiosité, mais elle ne va pas jusque là.

Ma situation va très bien, et je décline gentillement votre invitation à aller poser des questions à IB ou à quelque administration ou je ne sais qui d’autre sachant que je n’en ai aucune utilité. Je ne vois pas très bien le raisonnement dans lequel vous vous lancez là. Je n’ai aucun problème, je ne crois qu’avoir répondu à des questions d’autres intervenants au sujet des retenues à la source. Si vous pensez qu’il y a une ou des erreurs dans ce que j’ai pu dire, tentez de me corriger.

C’était quoi notre éventuel point de désaccord ? De savoir QUI déduit la retenue et la reverse au fisc. Je pense que c’est le broker, vous pensez que c’est la chambre de compensation (je suis d’accord, mais seulement sur instruction du broker payeur alors, et ma vision est que le fisc est payé par le broker payeur, pas par la chambre directement, mais peut-etre que non). A la rigueur, quelle importance ? En ce qui concerne le taux de retenue, c’est simple: Il y a des pays qui pratiquent la retenue à la source sur versement de dividendes à des étrangers et d’autres non (UK et HK par exemple). Quand il n’y a pas de retenue, c’est simple: Il n’y en a pour personne. Quand il y a une retenue, il y a un taux "de base" pour tout le monde (le taux "par défaut") et un ou des taux réduits en fonction d’une convention fiscale.

Pour le taux réduit, il faut pouvoir bénéficier de la convention fiscale. Quand c’est un particulier, c’est en général assez simple, mais lorsque c’est une personne morale, il y a desfois des limitations à l’application de la convention. Surtout avec les conventions US, ce sont les champions des clauses de limitation de bénéfice et certaines sont assez démentes (il faut une aspirine pour arriver au bout la première fois). En fonction de la taille de la participation et de sa durée (+ éventuellement d’autres paramètres), on peut bénéficier de taux "encore plus" réduits (voir 0). En général réservés aux personnes morales, les particuliers n’ont d’habitude droit qu’au "taux réduit de base", mais je m’égare là.

En fonction de sa situation, on est supposé payer un certain taux pour chaque pays. Or il s’avère qu’un taux supérieur est parfois prélevé par certains brokers. Sujet beaucoup évoqué sur le forum et comment récupérer éventuellement ce trop payé ensuite. Dans votre vision des choses, qu’est ce qui empecherait IB de dire à la chambre de compensation sur des dividendes Francais de ne PAS opérer de retenue à la source sur la portion revenant à des résidents Francais ? Ma vision est que l’ensemble de ces dividendes sont versés à IB, et supportent la retenue en fonction d’IB, pas en fonction du client final (Après IB a également sa sauce, à savoir qu’ils recoivent les dividendes dans différents pays. Je crois qu’ils recoivent les dividendes Européens par la Suisse ou l’UK). Si le client final était sensé payer moins que ce que IB a payé lui-même, le problème se pose.

Pour le Canada, tout fonctionne normalement correctement puisque (dans ma vision qui n’est pas la votre) IB est implanté au Canada et recoit donc TOUS les dividendes Canadiens SANS aucune retenue à la source. C’est ensuite IB qui prélève les retenues pour les verser au fisc Canadien.

Dans l’extrait que vous avez cité, vous supposez certainement que le "country of residence of the dividend recipient" est le pays du client final, alors que je considère qu’il s’agit du pays dans lequel la filiale d’IB qui recoit le dividende est implantée. Et selon moi, le "withholding does already take place at the level of the agent/clearinghouse": Oui, lorsqu’IB n’est PAS implanté dans le pays en question, sinon, NON. (Et lorsque une retenue a été appliquée, il s’agit d’une retenue au même taux en fonction d’IB sur l’ensemble des dividendes payés, pas un saucissonnage en fonction des clients finaux, mais ca c’est ma vision) IB sait très bien verser les dividendes Canadiens sans retenue aux Canadiens, mais ne sait pas faire la même chose avec les dividendes locaux des Francais ou des Allemands par exemple. Pour savoir correctement gérer les retenues pour tout le monde, le broker doit être implanté dans le pays en question, pour recevoir sans retenue et retenir bien ce qu’il faut pour chacun et ensuite le verser au fisc local. Si les chambres le faisaient, IB saurait traiter les retenues des dividendes Européens pour les Européens (mon raisonnement)

Je terminerais par quelque chose avec lequel vous ne serez peut-être pas d’accord, mais quoi que vous ait dit IB (ou n’importe qui d’ailleurs) et quoi qu’ils me disent si je leur demande, ca ne voudra pas dire que c’est forcément juste.

Hors ligne

 

#484 24/06/2014 21h36 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   188 

sat a écrit :

Cher Mevo, ne le prenez pas mal mais je crains que vous n’ayez tort.

Ca commence bien comme réponse.

sat a écrit :

Ensuite il faut bien garder à l’esprit que IB est un discount broker.

C’est toujours agréable de se voir rappeler des évidences.

sat a écrit :

Aussi IB a parfaitement raison de vous expliquer, comme il me l’a d’ailleurs expliqué lorsque je suis devenu client, qu’il n’est pas en charge de votre fiscalité.

Attention de ne pas transférer votre problématique sur celle de Mevo, rien ne dit qu’il ait posé la même question que vous, c’est même assez peu probable.

JL


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#485 05/07/2014 17h20 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   17 

Bonjour
A le lecture de différents forums dont le présent fil de discussion, mon choix de broker pour un CTO se porte sur Bourse Direct. Je ne pense pas que ce soit le broker parfait : mais il me semble le meilleur compromis pour mes 3 critères principaux qui sont les suivants.

1 - Un broker qui sache gérer correctement les tracasseries liées à la fiscalité française (dividendes et plus values sur valeurs internationales) notamment par la fourniture d’un iFU exempt d’erreurs.

2 - Une interface web qui ne soit pas une usine à gaz pour traders avertis.

3 - Des tarifs compétitifs sans  être nécessairement les moins chers des moins chers

Sur le point 2 je sais que l’interface bourse direct n’est pas "dernier cri" il n’y a qu’à voir leur site web qui semble avoir été développé à l’époque de la RDA , mais ça lui donne finalement un petit charme  smile

Sur le point 1 : pourriez vous me rassurer par vos expériences vécues?

Dernière modification par Franckielestore (06/07/2014 13h31)

Hors ligne

 

#486 06/07/2014 09h03 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Possédant 1 PEA et 1 CT chez eux, du fait de leurs tarifs je peux apporter une réponse à tes interrogations.
1-Sur les 3 IFU reçu depuis que je suis chez eux, aucun problème malgré les dividendes, obligations etc…
(Concernant les valeurs internationales j’en ai possédé qu’une seule que peu de temps (valeurs européennes avec libération de dividende ->Pas de problème) du fait d’un tarif trop prohibitif pour l’instant.)

2-L’interface est je pense une question propre à chacun, en effet l’interface n’est pas la plus "charmante" comme tu le dis, mais je ne demande qu’une chose fonctionner à tout moment, sur mon téléphone comme sur mon ordinateur.
Je n’ai connu que deux autres interfaces (CE et BB) de ce fait je peux dire qu’une chose l’interface est plus plaisante que celle de la CE…

3-Tarifs compétitif sur le segment des actions françaises.
J’utilise énormément/uniquement le SRD, j’ai fait de belles économies par rapport à mon ancien courtier (BB)
Pour moi "Bourse direct" était les moins chères, je dis bien "était" car un nouveau courtier hollandais vient d’arriver  avec des prix me semblant très compétitifs actions françaises comme internationales.

Après de mon expérience je rajouterai:
-Service client aimable et répondant très rapidement.
-Le seul point négatif, les frais de virements sortant, j’avais ouvert un compte chez leurs anciens partenaires LCL pour profiter de 0€ de frais sur ceux-ci mais ils ne sont plus partenaires depuis 1 mois et je ne sais donc pas ce qui se passe sur lesdits frais…(je ne leur ai pas demandé, car je ne pense pas en faire d’ici peu, mais je n’ai pas trouvé ma réponse en survolant la grille tarifaire)

Hors ligne

 

#487 06/07/2014 11h14 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   337 

Franckielestore a écrit :

Bonjour
A le lecture de différents forums dont le présent fil de discussion, mon choix de broker pour un CTO se porte sur Bourse Direct. Je ne pense pas que ce soit le broker parfait : mais il me semble le meilleur compris pour mes 3 critères principaux qui sont les suivants.

1 - Un broker qui sache gérer correctement les tracasseries liées à la fiscalité française (dividendes et plus values sur valeurs internationales) notamment par la fourniture d’un iFU exempt d’erreurs.

2 - Un interface web qui ne soit pas une usine à gaz pour traders avertis.

3 - Des tarifs compétitifs sans  être nécessairement les moins chers des  moins chers

Sur le point 2 je sais que l’interface bourse direct n’est pas "dernier cri" il n’y a qu’à voir leur site web qui semble avoir été développé à l’époque de la RDA , mais ça lui donne finalement un petit charme  smile

Sur le point 1 : pourriez vous me rassurer par vos expériences vécues?

Bonjour,

je peux confirmer vos dires…
1) Oui, à la lecture du forum et selon mon expérience, les IFU sont bien gérés chez BSD. Chez Binck aussi, mais moins rapidement.
2) Oui, interface basique mais pour un investissement standard, c’est bien suffisant
3) Oui, tarifs compétitifs, en gros équivalent à ceux de Binck (ça dépend de l’importance de l’ordre… je peux vous communiquer un tableau récapitulatif par mail si vous le souhaitez)

Mais, il y a un gros point noir chez BSD.
Si vous parrainez un ami chez BSD, vous ne pourrez pas profiter de leur offre de parrainage avec votre CTO, car les 20 € en frais de courtage offerts dans ce cas ne peuvent être utilisés que sur Euronext.
Par contre, chez Binck, lorsque vous parrainez quelqu’un, votre avantage de parrain peut être utilisé sur n’importe quelle bourse (et non seulement Paris, Amsterdam ou Bruxelles comme chez BSD)… et ça, c’est très intéressant (car les frais de courtage en CTO ne sont pas négligeables, chez BSD comme chez Binck).

Cdt,
Frédéric

Dernière modification par maxicool (06/07/2014 11h16)


Parrain Linxea - Bourse Direct - Binck - Fortuneo - WeSave : code FV1975 -  YOMONI - Contact

Hors ligne

 

#488 06/07/2014 13h34 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   17 

Merci à vo réponses je suis de plus en plus convaincu.
Pour ce qui est des frais de virement sortant : c’est vraiment un détail par rapport aux autres critères.
Pour ce qui est des parrainages : ce n’est pas bien grave non plus.

D’ailleurs qui veut bien me parrainer chez Bourse Direct?  smile

Hors ligne

 

#489 01/08/2014 00h32 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   25 

maxicool a écrit :

Mais, il y a un gros point noir chez BSD.
Si vous parrainez un ami chez BSD, vous ne pourrez pas profiter de leur offre de parrainage avec votre CTO, car les 20 € en frais de courtage offerts dans ce cas ne peuvent être utilisés que sur Euronext.

j’ai bénéficié de parrainages sur CTO… pas de soucis, car avec l’intégration des échanges j’ai vu sur le srd mes échanges passer par d’autres plateformes qu’Euronext (vu en utilisant Equiduct).

Dernière modification par FD707 (01/08/2014 00h33)


"Écoute le conseil des autres et suis le tien"   Ninaperf est mon outil

Hors ligne

 

#490 28/09/2014 11h00 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   

Pour ceux qui ont l’envie de sortir des sentiers battus (et qui sont audacieux !), je me permets de vous communiquer un lien recensant différents courtiers qui offrent un accès à des places internationales plus "exotiques" :

International Stock Brokers - Africa, Asia, Eastern Europe, Middle East, South America

Hors ligne

 

#491 01/10/2014 11h00 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   73 

Bonjour,

Je suis entrain de rechercher un broker pour transférer mon PEA (encours important 1M€, mais en compte espèce principalement aujourd’hui).

Mis à part des ETFs, je voudrais avoir une stratégie pan-européenne et donc trouver un courtier bourse qui gère bien l’ensemble des pays de l’union européenne.

Le fait que ce soit un PEA semble conduire tout droit à un courtier français car vu que le produit est franco-français, il y a peu de chance que d’autres pays le gèrent. Je ne pense pas non (plus mais bon on peu rêver) qu’on a le droit de gérer soi-même son PEA, un peu comme on peut faire soi même un IFU si on a un compte chez IB. (est-ce que quelqu’un d’acharné aurait le droit de le faire ? étant donné que de toute façon la banque n’est pas responsable des titres qui sont mis dedans)

Bref donc sans doute un courtier Français. Le problème que je vois avec les courtiers français c’est qu’ils ont des offres tarifaires très compétitives sur "Nyse Euronext, Paris, Bruxelles, Amsterdam", en EUR. Mais dès qu’on sort de ce cadre, la tarifs sont très divergents. Frais de de change, frais divers et variés,.

Il y a pas mal d’états membres dans l’union européenne
États membres de l’Union européenne ? Wikipédia

et plusieurs devises
Devises de l’Union européenne ? Wikipédia

Pour Nyse Euronext, pour des gros ordres, il faut tabler entre 0,10% et 0,15% l’ordre.
Dès qu’on sort de çà, j’ai l’impression que çà monte assez vite vers du 0,30%, 0,50% l’ordre.

quand je regarde des brokers étrangers comme https://www.keytradebank.lu/fr/prices, j’ai l’impression que sur les ordres n’ont pas de différence de prix majeure entre les différentes places et devises.

Enfin, je n’arrive pas à savoir si je fais de la micro-optimisation et de la procrastination en voulant à tout prix diminuer les frais de courtage. Je suis un adepte de commencer par avoir une structure de frais optimale avant de commencer à faire du rendement donc mon réflexe aurait plutôt été d’aller directement chez IB qui semble avoir les meilleurs tarifs en tant que discount broker.

Savez vous combien est-ce qu’un broker espère gagner sur un PEA en moyenne, pour un client donné, sur une année ? Cela permettrait de savoir ce qu’il faut négocier.

Actuellement, vu que je suis à la banque postale, je me dis que easyBourse n’est peut-être pas si mal si on oublie les opcvm (je vais de toute façon probablement commencer par des ETFs).

Des ordres de 10.000€ (par rapport à l’encours de 1M€) me semblent un bon équilibre et çà me fait arriver, si je décompose les ordres plus gros en paquets de 10.000€, à l’offre easyExpert :
- 1 ordre obligatoire par mois (sinon 6,5€ de frais) - je compte faire de toute façon au moins un ordre par mois pour rentrer progressivement sur le marché
- 0,12% pour des ordres de 10.000€ (forfait) sur Nyse Euronext (hors TTF)
- 0,35% pour des ordres de 10.000€ sur les autres marchés européens - uniquement pas téléphone
- 0,55% pour des ordres de 10.000€ sur les autres places - uniquement par téléphone
- Commission de change : 0,08% par opération.

http://www.easybourse.com/bourse/public … ifaire.pdf

voilà où j’en suis de ma réflexion :
- transfert chez easyBourse (adonné à la banque postale donc plus rassurant pour moi en terme de sécurité des titres)
- formule easyExpert. négocier une offre easyIntense sans le minimum de 15 ordres par mois ?
- éventuellement négocier un champ plus large d’opcvm à 0% de frais entrée/sortie
- éventuellement négocier quelque chose sur les frais de bourse étrangères

pensez-vous que ce serait une bétise d’aller chez easyBourse ? je n’ai vu que peu de messages sur ce courtier sur le forum.

J’ai l’impression que ce serait mieux de faire çà dans tous les cas que de procrastiner sur mon PEA à la banque postale. Ce d’autant plus qu’un PEA peut être transféré après coup.

Mais il y a peut-être une donnée évidente que je n’ai pas vue et vos yeux aguerris peuvent peut-être m’éviter de faire une bétise !

Merci pour votre avis !

Dernière modification par tikou (01/10/2014 11h08)

Hors ligne

 

#492 01/10/2014 11h16 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   246 

Tikou

L’offre easyExpert … en fait …très élevées leur commissions!
Vous paierez moins dans une bonne banque privée : en France a voir - mais définitivement moins cher au Lux!
Et les services, infos etc sont nettement supérieurs a une banque en ligne.

Dernière modification par sissi (01/10/2014 11h19)

Hors ligne

 

#493 01/10/2014 11h57 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   73 

Bonjour sissi,

mais vous savez si il y a des banques au Lux qui gèrent des PEA ?

Ce que j’avais vu de la banque privée à ce stade n’avait rien d’exceptionnel. J’avais eu une proposition via banque privée 1818 mais c’était du 0,54% de frais de courtage pour les ordres passés par internet.

vous dites çà en raison de l’encours de 1M€ du PEA ? Je n’ai aucun historique sur la circulation du capital (à quelle fréquence il va tourner) car je débute après avoir revendu mon entreprise donc je ne sais pas encore calculer combien va gagner le prestataire. Si je fais du B&H + ETF, sans trading, pas certain que l’intermédiaire gagne beaucoup.

Vous pensez à quoi quand vous dites "très élevées leurs commissions" ? on est pas loin des tarifs de bink ou bourse direct j’ai l’impression pour Nyse Euronext.

C’est sur la partie "autre places financières" que vous réagissez ou plus globalement sur le fait que 0,12% de frais de courtage pour 10.000€ c’est beaucoup trop par rapport à l’encours de 1M€.

Une des reco que j’ai eu sur le forum (je ne dis pas qu’elle est bonne mais qu’elle mérite d’être réfléchie) c’est de ne rentrer que progressivement sur le marché à raison de 10.000€ par mois sur 8 ans (ou avec un accélération si il y a des actions à prix canons à un moment donné)

Hors ligne

 

#494 01/10/2014 12h41 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   246 

C’est 0.12 sur euronext mais 0.35 pour le reste de l’Europe puis 0.55 sur les autres places = énorme.
La 1818…0.54% …oubliez la.

Helas les PEA je ne connais pas. Ni les limitations.
Appelez les banques françaises au Lux et demandez.
MAIS avec 1 million d’euros vous pouvez - vous DEVEZ- negotier surtout que ce PEA est en cash.

Quant au conseil que vous citez …10k/mois sur 8 ans….vous allez en perdre du rendement!
Ne pas tout mettre d’un coup c’est prudent - surtout si vous n’avez pas assez d’expérience…mais faut placer dans du "prudent" pour couvrir au moins l’inflation sur la partie capital en attente!

Dernière modification par sissi (01/10/2014 12h48)

Hors ligne

 

#495 01/10/2014 13h53 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   73 

Merci sissi ; donc c’est surtout le problème des autres places (même si on peut faire sans doute mieux que 0,12% en fonction de la taille de l’ordre. Par exemple sur euronext, easyBourse a aussi une offre easyIntense avec des frais de courtage cappés à 20€ jusqu’à 100.000€.

Le PEA c’est avant tout une enveloppe fiscale (pas d’imposition sur les plus value ni les dividendes après 8 ans (je simplifie)) mais limitation aux sociétés de l’union européenne. Pas génial pour une diversification complète mais avec les ETFs ont peut faire des choses intéressantes.

Vous avez raison je vais refaire un tour des banques françaises au luxembourg, ils vont peut être se bouger.

En France, boursorama m’a répondu "on ne négocie pas lors du transfert du PEA mais 6 mois après". Donc je me tape le transfert pendant 1 mois et après peut-être qu’ils voudront bien discuter dans 6 mois (??). Comment perdre un client avec un encours d’1M€ - je vais peut être essayer d’appeler boursorama banque privée en direct d’ailleurs. Ils seront peut-être plus ouverts ..

ok je suis d’accord sur l’inflation versus compte espèce ; pas trivial au sein du PEA car tout est actions.

est-ce que vous vous risqueriez sur un tracker obligation synthétique ( FR0010541250 - Etoile Obligations - Cours et présentation - Sicavonline ). çà me fait un peu peu ce genre de produit en cas de remontée des taux je ne sais pas si çà laisse suffisamment de temps pour réagir. Sinon je pensais à quelques dividend aristocrats qui pourraient permettre de suivre l’inflation (produits de grande conso,..)

pour revenir sur la file "courtiers" je peux vous demander quelle est votre banque / courtier car vous avez l’air très actif et un peu comme moi recherchez à acheter les choses à leur juste prix (ou mieux)

Hors ligne

 

#496 01/10/2014 15h21 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   246 

Tikou

J’ai regarde votre site pour fonds par curiosité…et ce qui me plairait peut-être… n’est pas pour PEA.
Je suis sur que sur le forum vous trouvera des réponses a votre question…

Plutot des etfs ? car pas de frais d’entrée ni rétrocessions.

Hors ligne

 

#497 01/10/2014 15h57 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   73 

Sissi,
oui je penche plutôt pour des ETFs et des actions en direct (sauf exception peut être sur quelques opcvms mais les frais sont un peu élevés).

Hors ligne

 

#498 04/10/2014 16h40 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   19 

Dans les banques privées, je doute que vous ayez des conditions de courtage compétitives. Je suis gérant de portefeuille sous mandat et j’ai récemment changé de banque privée. C’est impossible de trouver des frais de courtage qui soient du même niveau que ce qu’on peut avoir chez un broker en ligne, quand bien même le dépositaire fait aussi de la bourse en ligne… Sans doute est-ce lié aux contraintes associées à la gestion pour compte de tiers ? La plupart des sociétés que j’ai rencontré, c’est 1% de frais de courtage, avec en plus un minimum souvent relativement élevé. J’ai réussi à descendre à 0.6%. Peut-être qu’en gérant vous même, vous aurez un peu moins, mais sans doute pas 0.1% comme les brokers en ligne.


Fenêtre sur Cours + Gestion sous mandat via société agréée et conseil patrimonial indépendant

Hors ligne

 

#499 04/10/2014 16h44 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   246 

Le plus bas trouve c’est 0.20% en banque privée mais pas en France

Hors ligne

 

#500 05/10/2014 14h35 → Meilleur courtier/banque pour investir en actions internationales ?

Membre
Réputation :   37 

sissi a écrit :

Le plus bas trouve c’est 0.20% en banque privée mais pas en France

Je suis d’accord avec vous sissi mais le minimum de frais n’est pas négligeable. On ne peut pas comparer le service d’une banque privée et d’un broker en ligne surtout au niveau des OST.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech