Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 24/01/2016 13h20 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Membre
Réputation :   101 

Evariste a écrit :

Donc je n’ai aucun argument sur la valorisation de PSX. Je demande juste si en valorisant PSX en tenant compte d’un baril à 30$, vous ne spéculez pas sur la non remontée du baril ? Car si le baril remonte à 80$ et que les marges s’effondrent, votre valorisation tient-elle toujours ?

C’est une simple question, n’y voyez aucune ironie.
.

Bonjour , je vois les choses différemment , pour moi  les bienfaits du pétrole bas ne sont pas encore totalement apparus  dans les résultats de PSX de plus les investisseurs associent PSX au prix du baril et je pense que c’est pour ça que PSX s’échange à un PER de 9 .
Je pense aussi l’inverse pour les producteurs de pétrole , les investisseurs ont investit pour profiter d’un rebond avant même que les effets catastrophiques du prix du baril apparaissent pleinement  dans les résultats … Pour certains les cours des pétrolières n’avaient même pas baissé sensiblement.

Hors ligne

 

#27 24/01/2016 15h33 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Membre
Réputation :   

Est ce que que baisse des prix ne va pas profiter aux investisseurs téméraires et aux membres de ce forum grâce au rebond qui aura lieu un jour ou l’autre ?
Je sais ce qu’on dit des prévisions et de ceux les font mais vu la rapidité avec laquelle les prix ont baissé, il n’est pas du tout exclu que la remontée soit assez rapide.
C’est encore un peu tôt pour dégager une nette tendance mais le rebond de vendredi a été assez violent.

Dernière modification par Franc23 (24/01/2016 19h50)

Hors ligne

 

#28 24/01/2016 17h46 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Membre
Réputation :   101 

C’est peut être le rebond du chat mort , en tout cas oui les cours ont baissé chez les pétrolières et il serait peut être judicieux de commencer à ouvrir de petites positions dans des entreprises solides et de renforcer si les cours baissent encore .
Personnellement je patiente encore , le contexte n’est pas à prendre à la légère je préfère passer à coté d’une opportunité si j’estime que le risque de perte est trop grand.

Ça me fait penser à la stratégie employées pour déstabiliser l’URSS .Les cours du pétrole avaient été divisé par 3 de 1980 à  1986 causant en grande partie la fin de l’URSS.

Pour moi l’Arabie saoudite et les Etats unis agissent de concert pour déstabiliser Poutine et le Venezuela.

Une fois débarrassé du président de Syrie Bachar el-Assad les occidentaux pourraient construire un gazoduc et régler le problème de dépendance envers la Russie .       

Sans avancée particulière dans les technologies énergétiques , je pense que le baril va atteindre les 150 ,200 $  pendant les dix prochaines années grâce au manque d’investissements et  à la  demande stimulé par les faibles cours .

Dès que je pense que c’est le bon moment , je commencerai surement par investir dans un certificat répliquant le cours du baril car le risque de perte total n’existe presque pas (une matière première aura toujours une valeur contrairement à une action ) et il peut facilement faire x3 ou x4.

Dernière modification par vbvaleur (24/01/2016 18h14)

Hors ligne

 

#29 25/01/2016 09h58 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Membre
Réputation :   211 

En tout cas, si quelqu’un profite du pétrole pas cher, c’est bien le Japon.

Lu ce matin sur La Tribune :

La tribune a écrit :

Le montant des importations a reculé de 18% en valeur, grâce au pétrole moins cher, mais aussi en raison d’une demande atone. Mais, pendant ce temps, les exportations accentuaient également leur baisse.
La chute des prix du pétrole profite au déficit commercial japonais. Après quatre années catastrophiques dans la foulée de l’accident nucléaire de Fukushima, ce déficit s’est en effet réduit de 78% en 2015, selon des statistiques publiées lundi 25 janvier par le ministère des Finances. Le solde négatif s’est notamment établi l’an dernier à 2.832 milliards de yens (21,8 milliards d’euros), à comparer à un déficit historique de 12.816 milliards en 2014.

[…]

Mais le Japon a bénéficié ces derniers mois de la dégringolade des cours de l’or noir. Sa facture énergétique a considérablement diminué en 2015: -41% pour les dépenses en pétrole, -32,7% pour les produits pétroliers et -29,5% pour le gaz naturel liquéfié.

Hors ligne

 

#30 25/01/2016 22h36 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Membre
Réputation :   143 

Je suis toujours sur Esso. Le raffinage bénéficie toujours de très belles marges (si on prend l’historique DGEC, plus grosse marge depuis le suivi fin année 90).

Je me permets de reprendre quelques rapports trimestriel d’Amiral gestion sur le sujet.

http://www.amiralgestion.com/upload/Ami … striel.pdf

Amiral Gestion a écrit :

Esso a enregistré une phase de consolidation suite à la forte hausse dans la première partie de l’année. Nous  considérons  toujours  la  valorisation de  la  société  très  modeste  alors  que  les  marges  de  raffinage,  avec  la baisse   des   cours du   pétrole,   restent   sur   des   niveaux   records.

http://www.amiralgestion.com/upload/Ami … striel.pdf

Amiral Gestion a écrit :

En  Europe,  nous  avons  acheté  des  actions Motor Oil.
Motor   Oil est  un  raffineur  qui  dispose  d’une  des meilleures   raffineries   européennes à   Corinthe   en   Grèce. Après    plusieurs    années    difficiles    qui    ont    entraîné    de nombreuses fermetures de capacités, le secteur du raffinage a  affiché  une  très  forte  hausse  de  sa  rentabilité  en  2015. Motor   Oil   en   profite   largement,   ce   qui   lui permet   de recommencer   à   verser   un   dividende   mais   les   troubles économiques du pays et le risque de sortie de l’euro ont conduit  les  investisseurs  à  délaisser  ce  raffineur,  d’où  l’opportunité, pour un risque qui apparaît limité malgré les apparences. En effet, l’activité de la société est  très peu liée à l’économie grecque (seulement 20% des volumes) et est conduite exclusivement en dollars.

Bien sur, j’ai essayé d’en acheter sur mon PEA Boursorama, mais visiblement, c’est trop exotique.

Sur la file Esso, je parlais d’investir sur les prochains secteurs bénéficiant de la baisse du pétrole (les prix baissent en remontant la chaîne de transformation (raffinage => pétrochimie => emballages…). J’évoquais les plastiques.

Amiral est sur le coup !

http://www.amiralgestion.com/upload/Ami … ensuel.pdf

Amiral Gestion a écrit :

En
fin d’année, nous avons constitué une ligne en GUILLIN. La société est le leader européen des emballages alimentaires en  plastique. Grâce à sa capacité d’innovation et à sa logistique irréprochable la société superforme nettement ses concurrents.
Son succès s’est aussi s’appuyé sur plusieurs acquisitions dont l’intégration est facilitée par la structure du groupe, un réseau de filiales organisé sous le modèle de la fédération de PME.
Depuis 2 ans, la société a renoué avec ses plus hauts niveaux de rentabilité. Nous considérons ce niveau de rentabilité soutenable d’autant plus que 1/ ses filiales britanniques ne  sont  pas  contributrices  aux résultats mais représentent presque 20% du CA du groupe. Les sérieuses mesures de restructuration devraient montrer leurs effets lors des  prochaines  publications.  2/  Historiquement,  la  société  a  bien  gérée  les  mouvements  de  prix  des  matières  premières  et  ses répercussions aux clients. La baisse considérable des prix du pétrole, a entraîné un retour sur ses plus bas des prix des matières plastiques  (polystyrène,  polypropylène,  polyéthylène téréphtalate).  Nous  pensons  que  ce  sera  également  un  élément  favorable pour le groupe. GUILLIN est une société de qualité qui reste encore modestement valorisée par le marché (11x le PER avec un bilan sain, ratio de dette nette/ebitda de 0.5x).

Hors ligne

 

#31 26/01/2016 17h15 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Membre
Réputation :   78 

vbvaleur a écrit :

Pour moi l’Arabie saoudite et les Etats unis agissent de concert pour déstabiliser Poutine et le Venezuela.

Pour ce qui est du Venezuela, c’est fait.

Pour ce qui est de la Russie, cela semble moins évident ; en attendant, c’est l’embargo inepte qui déstabilise nos malheureux agriculteurs : ils payent peut-être leur gas-oil moins cher mais ne parviennent plus à écouler leurs produits.

Hors ligne

 

#32 27/01/2016 09h32 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Membre
Réputation :   319 

Attention avec les produits transformés et en particulier les plastiques de Guillin, le cours de ses produits est assez peu corrélé avec celui du pétrole et peut aussi varier selon les capacités de production des dits produits.

On se souviendra de l’annonce en Avril 2015 d’un risque de pénurie sur les plastiques transformés par exemple :

Une pénurie de matières sans précèdent en Europe

Guillin évoquait déjà ces fluctuations et une faible corrélation dans le rapport du S1 :

rapport S1 a écrit :

Cette progression significative du PAO est due:

-à l’augmentation du PAO et des volumes vendus du secteur emballage

- après une forte baisse des prix des matières premières de septembre 2014 à février 2015 puis
une très forte hausse des prix jusqu’en juin 2015, le cours moyen des matières premières et son  mix  ont encore été légèrement  favorables  sur  ce  semestre  2015,  permettant  une  petite amélioration des marges.

Dernière modification par simouss (27/01/2016 09h33)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#33 27/01/2016 09h35 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Membre
Réputation :   

stokes a écrit :

Pour ce qui est de la Russie, cela semble moins évident ; en attendant, c’est l’embargo inepte qui déstabilise nos malheureux agriculteurs : ils payent peut-être leur gas-oil moins cher mais ne parviennent plus à écouler leurs produits.

A vous entendre, la Russie irait presque très bien, pourtant le combo petrole & sanctions a mordu.
Un rouble en chute libre, un PIB a -4%, une inflation a 15%, cela ne donne guere envie.

Dernière modification par fork1 (27/01/2016 09h36)

Hors ligne

 

#34 27/01/2016 22h56 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Membre
Réputation :   101 

Voila pourquoi je pense que le baril est manipulé par les Etats unis :

Pour moi en 2014 les Etats unis ont vendu 5 millions de barils de pétrole brut  venant de leurs réserves stratégiques pour tester une stratégie .
Une goutte d’eau sur le marché pétrolier et pourtant les cours avaient réagit en baissant légèrement

Source : USA: vente de réserves de pétrole

Il faut savoir que les Etats unis disposent de près de 700 millions de barils de pétrole dans leurs réserves statistiques dont ils n’ont plus l’utilité car la production de pétrole de schiste les rendent presque autonomes.

Fin 2015 le gouvernement des Etats unis a décidé de vendre une partie des réserves pour des questions économique alors que le pétrole se négocie au plus bas  et que c’est clairement pas le moment pour en tirer le meilleur prix …

source : Strategic petroleum reserves budget deal sale - Business Insider

Pourquoi font-ils cela ?
Stratégie de Mr SOROS :
George Soros Nudges Obama to Release Strategic Oil Reserves to "Ruin" Russia - Freedom Outpost

Ajoutez à cela ces derniers temps  :

-Levée des sanctions en Iran afin d’augmenter la production pétrolière.

-Autorisation d’exporter du brut pour les producteurs US afin de réduire le décalage entre le Brent et le WTI
États-Unis : les exportations de brut sont désormais autorisées

-L’Arabie saoudite en roue folle sans aucune régulation de la production de l’OPEP

Des complots y’en toujours eu l’histoire nous le prouve.

Pour finir je citerai François Mitterrand:

Après 14 années passées à l’Elysée, et quelques semaines avant de mourir, François Mitterrand livra son testament politique aux Français : « La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort…apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde… C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort ! »

Hors ligne

 

#35 28/01/2016 08h31 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Membre
Réputation :   51 

Bonjour Vbvaleur,

Votre raisonnement est construit, argumenté donc je le respecte. Je ne remet pas en cause votre citation.

Toutefois, nombre d’écrit du net - tout aussi "dignes" d’interèt que vos sources - relativisent votre idée ; par exemple (l’article est assez ancien mais j’ai pensé que l’essentiel restait d’actualité, comme par exemple les données économiques sur l’emploi etc.) : Le pétrole bas fait surtout des gagnants - Le Temps

Mais j’ai bien écrit "respecte" et "relativisent"…

Bonne journée, les T° sont clémentes pour faires des enrobés cet hiver, les "noirs" doivent bien profiter.

Hors ligne

 

#36 31/01/2016 17h38 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Membre
Réputation :   103 

vbvaleur a écrit :

L’Arabie saoudite en roue folle sans aucune régulation de la production de l’OPEP. Des complots y’en toujours eu l’histoire nous le prouve.

Je continue de penser que cette stratégie de l’Arabie Saoudite visant à ruiner les pétroliers américains à haut coûts d’extraction est une façade pour masquer quelque chose de plus profond.

Il ne s’agit pas du tout de théorie du complot, mais je ne peux concevoir que les Saoudiens se tirent volontairement une balle dans le pied juste pour "fatiguer" quelques années la production pétrolière américaine.
Car il est bien évident que lorsque le pétrole se sera stabilisé à un niveau de cours soutenable pour elle (peut-être 50 USD), une partie des champs pétroliers aujourd’hui en cours d’abandon, pourront de nouveau être exploités grâce aux progrès technologiques effectués d’ici là, permettant un coût de production inférieur à celui qu’il est actuellement.
En gros, le déferlement technologique américain est en marche, et l’Arabie Saoudite n’y peut rien. Ainsi, tenter de repousser ce mal me semble non seulement vain, mais idiot tant cela lui coûte. C’est donc de mon point de vue qu’une autre raison (non officielle) l’a poussée à faire baisser les cours. Une alliance avec les amerloques pour déstabiliser la Russie me semble probable. Mais là, je spécule et je suis surtout hors sujet.

Quant à acheter des parts d’entreprises qui bénéficient d’un pétrole peu cher, j’ai le sentiment que c’est plus de la spéculation court-termiste que de l’investissement. Vous ne trouvez pas ?

Hors ligne

 

#37 31/01/2016 18h32 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Membre
Réputation :   24 

Je pense que le cours actuel à plus à voir avec la géopolitique qu’avec l’économie en elle-même. Historiquement parlant, l’Arabie Saoudite est un allié incontournable des États-Unis. Aussi, je ne vois pas les premiers jouer ouvertement face aux seconds.

Cela me pousse à penser que la chute des cours n’est pas dirigée contre les Etats-Unis, mais bien orchestrée par les Etats-Unis (contre la Russie). Et ce même si cela a des effets négatifs les concernant.
D’ailleurs je me demande bien si les faillites dans le chiste américain ne vont pas être une aubaine pour les grands groupes pétroliers récupérer à moindre coût des actifs non négligeables ?

Le fait est que je vois plus une remontée des cours à moyen terme, lorsque les États-Unis jugeront avoir atteint leur but. Je me positionne donc sur des valeurs pétrolières d’importance ayant une politique de distribution des dividendes (Total, Royal Dutch Shell).

PS : J’ai des actions Total, et probablement bientôt Royal Dutch Shell.


http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#38 31/01/2016 19h05 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Membre
Réputation :   101 

Je suis totalement d’accord avec les deux derniers commentaires .

vb a écrit :

Quant à acheter des parts d’entreprises qui bénéficient d’un pétrole peu cher, j’ai le sentiment que c’est plus de la spéculation court-termiste que de l’investissement. Vous ne trouvez pas ?

Si vous pensez aux compagnies aériennes défectueuses , oui je le pense par contre si vous parler de sociétés en bonne santé et aux avantages concurrentiels durable même avec un pétrole chère tel que Phillips 66 , je ne suis pas d’accord .

Neo45 a écrit :

D’ailleurs je me demande bien si les faillites dans le chiste américain ne vont pas être une aubaine pour les grands groupes pétroliers récupérer à moindre coût des actifs non négligeables ?

Les sociétés en bonne santé vont elle se gêner pour racheter les concurrents pour des clopinettes , dans 6 ans les plus belles entreprises du secteur vont surement se retrouver plus riche que si la crise n’avait jamais eu lieu.
Les actifs pétroliers russes doivent en faire baver quelques uns mais avant de penser à cela il faut se débarrasser de Poutine , une bonne crise économique pourrait le déstabiliser .

Dernière modification par vbvaleur (31/01/2016 19h13)

Hors ligne

 

#39 31/01/2016 19h57 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Membre
Réputation :   73 

Neo45 a écrit :

Le fait est que je vois plus une remontée des cours à moyen terme, lorsque les États-Unis jugeront avoir atteint leur but. Je me positionne donc sur des valeurs pétrolières d’importance ayant une politique de distribution des dividendes (Total, Royal Dutch Shell).

Pourquoi pas, mais avez vous conscience que total et rds font du cashburn, vont s’endetter pour payer leur dividende et font des ak dilutive pour offrir des actions sous forme de dividende ?
Edit : precision pour Q2-Q3 2015 et surement pour l’arreté annuel 2015.

Dernière modification par francoisolivier (31/01/2016 20h10)

Hors ligne

 

#40 31/01/2016 20h21 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Membre
Réputation :   24 

Oui bien sûr, à court/moyen terme ce n’est certainement pas idéal. Mais si les cours du pétrole remontent comme je le pense, les choses évolueront et devraient redevenir plus saines. C’est du moins ma vision des choses.

Dernière modification par Neo45 (31/01/2016 20h50)


http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#41 31/01/2016 20h25 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Membre
Réputation :   

Effectivement, les minières peuvent un peu profiter de la baisse du pétrole en ne répercutant pas totalement la baisse sur le prix du minerais.

Par contre il y a les fabricants d’"électronique tendance" qui ne répercutent pas le moindre centime de baisse des minerais et pétrole sur certains de leurs produits standardisés type Samsung galaxy s6 ou Iphone. Le prix est standardisé lui aussi.

Je remarque aussi que les prix des livraisons postales ne s’est pas érodé (ni en France ni aux US). Fed Ex, par exemple, augmente ses prix en moyenne de 4.9% en janvier 2016.

Dernière modification par Dash (31/01/2016 20h30)

Hors ligne

 

#42 01/02/2016 23h55 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Membre
Réputation :   

Bonsoir,

Je suis tout à fait d’accord avec l’analyse qui a été faite concernant la Russie et les US.

Cependant, je ne pense pas que les US souhaitent un départ de Poutine, il est déjà bien affaibli et son pouvoir rayonne de moins en moins sur le monde. De plus, l’UE le fragilise aussi avec son désir d’indépendance energétique.

Savez vous quand est ce que le pétrole iranien sera-t-il disponible sur le marché?

Cordialement,

ahenry

Hors ligne

 

#43 14/03/2016 12h00 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Membre
Réputation :   78 

stokes a écrit :

Je suis plus optimiste sur les titres d’infrastructures (autoroutes, aéroports) : la baisse du coût du carburant entraînera mécaniquement une augmentation du trafic. Je vous livre quelques titres intéressants pouvant être logés dans un PEA et de surcroît bien moins risques que le secteur du transport :

- ADP (tout le monde connaît !)
- Abertis : des autoroutes en Espagne, en France (SANEF) et même en Amérique latine
- Atlantia : aéroport de Rome Fiumicino et autoroutes
- aéroport de Vienne
- aéroport de Francfort.

Bonjour,

J’avais le 22 janvier attiré l’attention du forum sur l’action "aéroport de Vienne" qui cotait ce jour-là 82€. Cette valeur fait l’objet d’une OPA a 100€/action de la part du fonds de pension australien IFM (IFM Investors):

Flughafen Wien: IFM will auf 39,9 Prozent aufstocken - KURIER.at (en allemand)

Le cours bondit ce matin de 16% et cote 95€, soit 5€ en dessous du prix d’OPA, avis aux arbitragistes et autres "gagne-petit mais à coup presque sûr".

Les autrichiens sont donc presque aussi sots que les français qui bradent leurs aéroports à des investisseurs privés (Toulouse, Nice) mais pas complètement tout de même : les collectivités locales autrichiennes et les employés continueront de détenir 50% du capital de l’aéroport. Pour la suite, on verra bien si les mouvements aéroportuaires viennois suffiront à garantir la pension des futurs retraités australiens qui comptent sur le fonds IFM pour leurs vieux jours, mais en fin de compte, ce n’est pas grave pour eux : en cas de krach ou autre crise boursière, il leur suffira de retarder leur date de départ en retraite et de bosser jusqu’à 75 ans pour toucher enfin leur pension par capitalisation dite "superannuation" au pays des kangourous.

Pour ma part, je vais encaisser la monnaie sans attendre et sans doute réemployer le produit de la cession dans une autre valeur d’infrastructure.

Dernière modification par stokes (14/03/2016 12h25)

Hors ligne

 

#44 18/03/2016 12h34 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Membre
Réputation :   

Je suis d’accord avec l’analyse sur les États Unis, la baisse du pétrole est voulue afin de sanctionner l’invasion de la Crimes par Poutine.
Je me souviens du baril de pétrole à 10 USD sous Reagan qui avait utilise cette arme pour mettre l’Urss en faillite et on connaît la suite.

Hors ligne

 

#45 18/03/2016 13h52 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Membre
Réputation :   103 

Une interview d’Amiral Gestion publiée par l’IF me conforte dans mon idée que les USA ne sont pas la principale cible des Saoudiens.
Il semblerait que certains membres de l’OPEP, dont la Russie, n’auraient pas respecté les quotas de production (pourtant votés par eux-mêmes), contraignant l’Arabie Saoudite à réduire sa production pour garantir des cours du pétrole élevés.
Ces abus ayant irrité l’Arabie Saoudite, elle aurait décidé de monter à ces incorrigibles qui est le plus fort…

Hors ligne

 

#46 18/03/2016 16h42 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Membre
Réputation :   104 

Hypothèse peu convaincante
La Russie ne fait pas partie de l’OPEP et il y a encore quelques mois elle refusait toute collaboration avec l’ OPEP.

Maintenant la Russie à appeler l’OPEP à l’aide.

La Russie est essentiellement un pays rentier qui n’a pas investi les bénéfices du pétrole et des autres matières premières dans son économie.

Hors ligne

 

#47 18/03/2016 17h16 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Membre
Réputation :   103 

Exact, pvbe, la Russie n’est pas membre de l’OPEP, mais l’hypothèse est la même : faire respecter les quotas au sein de l’OPEP.

En second plan, l’Arabie Saoudite souhaite également faire comprendre à la Russie et aux Américains, qui ont considérablement augmenté leurs productions, que c’est elle qui décide des prix. L’Iran semble également être visé, mais certainement dans une moindre mesure.

Hors ligne

 

#48 30/03/2016 18h10 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Administrateur
Réputation :   1307 

Pas à l’Arabie Saoudite en tout cas :

Etudes économiques du CA a écrit :

Arabie Saoudite : la fin d’un modèle de rente ?

La chute de 50% des recettes pétrolières a mis au jour les vulnérabilités de l’Arabie Saoudite. Le modèle de croissance basé sur la rente n’est plus viable avec les prévisions d’un pétrole durablement bas, et les choix de politique économique qui vont être faits dans les années à venir seront décisifs. Ce pays du Golfe est probablement celui qui est confronté aux plus importants défis de transformation, à la fois de son modèle économique et de ses structures sociales.

Source et PDF complet : Edition 30 mars 2016 - Crédit Agricole S.A.

Hors ligne

 

#49 30/03/2016 23h38 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Membre
Réputation :   103 

J’ai lu et entendu de nombreux avis quant à la résilience de l’Arabie Saoudite pendant cette crise. Certes, elle souffre, mais n’a-t-elle pas plus de capacité à résister que les autres pays ? A vrai dire, la réponse me semble complexe.

Mais nous sommes certains d’une chose : la situation est difficile pour tous les producteurs, et il n’est pas impossible que l’Arabie Saoudite ait été prise de cours par l’ampleur de la chute des cours.

Hors ligne

 

#50 05/07/2016 23h55 → Pétrole : à qui profite la baisse du pétrole (raffineurs, équipementiers auto...) ? (entreprises, guillin, plastic omnium, psx, pétrole, société)

Membre
Réputation :   218 

Les raffineurs sont en baisse depuis la remontée du pétrole qui n’est pourtant pas très haut.
VALERO (VLO) qui a de très beaux fondamentaux a touché un plus bas 52 semaines ce soir.

Philips 66 (PSX) se maintient (effet Buffett?) et Marathon est le plus recommandé à l’achat par les analystes.

J’ai ouvert une ligne VLO impressionné par les ratios. Finalement seul le cours de bourse est mauvais le reste est plutôt nickel excepté aussi une baisse de chiffre d’affaires pour laquelle je n’ai pas encore d’explication (peut-être la branche éthanol ou la surproduction US?) Le fait qu’il soit aussi présent au UK a dû jouer en sa défaveur. Il a un fort dividende ce qui pour moi est plutôt un point non décisif car sur les valeurs US, sans convention fiscale, je suis à 30% de retenue.

Je serais curieux de connaître le score IH sur cette valeur si quelqu’un pouvait le calculer.

Le momentum est pourri avec une baisse de 27% sur les 6 derniers mois.
Le titre qualifie pour 6 des nombreux guru screens de Stockopedia. Il qualifie aussi pour un screen short après la dégradation des recommandations des analystes.

IH ne croit plus dans les plus bas de l’année mais avec de tels ratios je me suis laissé prendre.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech