Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 08/01/2016 18h45 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   32 

Bonjour,

Pour m’aider à être plus rigoureux dans mes décisions et mon processus de stock picking, je commence la publication de mon portefeuille sur le forum.

J’ai investi ma première "louche" en juillet 2011, sur la société BNP, quelques jours avant la crise financière.
ça forge tout de suite le caractère. Soit on abandonne, on vend et on se dit que la bourse c’est pas pour soi, soit on aime ça et on continue…
Le portefeuille ci-dessous représente environ 50% de mon petit patrimoine. J’ai encore environ 30% d’exposition au marché via des UC sur assurance vie, PEE et PERCO, et suis donc exposé au total à 80% environ.

Le portefeuille ne ressemble à rien à première vue. Il est composé de "poches" distinctes.

1/ Il y a une poche dédiée aux biotechnologies, qui pèse 44%. Cette poche ne devrait plus connaître de renforcements, 1 ou 2 au maximum. Je souhaitais être exposé assez tôt, dans le cas où une des biotechs du panier exploserait rapidement. Le poids de cette poche diminuera au fil des renforcements, sauf si les marchés la font monter rapidement smile
J’ai pris beaucoup de temps pour les choisir, ça ne me garantit pas de plus-values, mais je dors très bien comme ça, notamment en étant très concentré sur Cellectis, pour laquelle j’ai un objectif de fois 10 en 5 à 10 ans (futurs spin-offs compris).

2/ La deuxième poche a été créée il y a presque 1 an, et est inspirée de la méthode du célèbre Jean-Marc (avec quelques ajustements). La mise en place et la lecture de plus de 200 rapports annuels a pris beaucoup de temps. C’est la poche avec la meilleure performance, malgré que la ligne la plus pondérée soit en moins-value de 50%… Cette méthode a connu deux 2-bagger en quelques mois, Agfa et Sequana.

3) La dernière poche est du stock-picking, avec les opportunités trouvées au fil de l’eau.
Il peut y avoir des recoveries, du décoté rentable (ratio EV/EBITDA faible), ou quelques valeurs à rendement, mais toujours avec l’idée de faire un bon "total return". En plus des sociétés moyennes à prix extraordinaire (comme Genworth), j’apprécie aussi les "sociétés extraordinaires à prix ordinaire" comme Canadian National Railway (que j’appelle les Piliers).

Plutôt que des décotes sur actifs, je préfère les décotes sur cash-flow. L’horizon de placement peut être très différent selon les lignes.

Il y a eu des hauts et des bas dans le passé, des 2-baggers comme OL Groupe ou Ubisoft, et un joli -87% sur Heracles (alias 1855.com) dans mes débuts, sans même avoir lu le rapport annuel (une recommandation du journal Investir je crois à l’époque)…

Mes recherches portent sur les marchés US et français. J’achète quand c’est possible les lignes US via des ventes de puts hors de la monnaie (puis je vends des call quand je détiens les actions pour améliorer la performance). J’ai une 60aine de sociétés en watch-list.

Ce sont les poches 2 et 3 qui seront le plus renforcées à l’avenir.

La performance 2015 a été très moyenne en 2015, avec +4,47% en valeur de part.
Plus haut de l’année : +18,5%
Plus bas de l’année : -8,3%
En moyenne : +7,3%

Voici la composition du portefeuille aujourd’hui :

http://upload.dinhosting.fr/o/W/R/Ptf201601083.JPG

Les couleurs correspondent aux différentes poches.
Il peut y avoir des écarts de quelques euros avec les tableaux suivants, le reporting ayant été fait en cours de séances. La durée de détention est en mois.

La répartition par "secteur" :

http://upload.dinhosting.fr/P/o/n/Secteur20160108.JPG

La répartition par "stratégie" :

http://upload.dinhosting.fr/r/2/0/Strat20160108.JPG

Défisc : achat d’actions d’une PME lors d’une IPO, pour tester le procédé

Cash : -1%

Devises : 70% Euro, 30% USD

Rendement du portefeuille net net : 0,45%

Merci de m’avoir lu !

Dernière modification par footeure (08/01/2016 20h16)

Mots-clés : arbitrages, biotech, portefeuille

Hors ligne

 

#2 08/01/2016 19h04 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   49 

Bienvenue.

Qu’est-ce que vous appelez la « méthode du célèbre Jean-Marc » ?

Hors ligne

 

#3 08/01/2016 19h56 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   32 

Merci !

Cela consiste à retenir un panier d’actions les moins chères possibles en terme de free cash flow, avec de multiples critères de sélection.
La méthode est exposée ici : Portefeuille d’actions de Jean-Marc

Sur le panier d’actions (4 pour moi), des permutations sont faites régulièrement pour maximiser le free cash flow du panier, tout en respectant la pondération initiale des 4 actions.

edit : j’ai modifié le tableau du portefeuille, il manquait la colonne Poches

Dernière modification par footeure (08/01/2016 20h17)

Hors ligne

 

#4 09/01/2016 10h38 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   104 

Beaucoup de Biotech
et de chemin de fer The Greenbrier Companies, Trinity Industries Inc, Canadian National Railway Company
TRN, je l’avais revendu il y a un an, suite au problème rail de sécurité qui avait été cause d’accident.s

GBX: que je garde, malgré des résultats meilleurs qu’attendu vente en hausse de 62% et bénéfice doublé, le cours est encore en diminution, certes le carnet de commandes est en diminution, mais les multiples sont également très bas PER de 4.14, PB 1, EV/EBITDA 1.9, ROE 31%
Nous avons là une parfaite dichotomie entre les bons résultats et un cours boursier toujours à la baisse. Et une valeur qui suit de manière injustifiée le secteur oil/gas.

Hors ligne

 

#5 11/01/2016 11h15 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   32 

Trinity m’intéressait plus que Greenbrier au moment où j’ai vendu les puts, car elle était moins chère.
Maintenant la situation s’est inversée, alors que Trinity est effectivement sous le coup d’une grosse amende suite à un accident.

Greenbrier, opérationnellement, a beaucoup progressé depuis quelques années, a des métriques excellentes, et a fait diminuer sa part de chiffre d’affaire relative au pétrole. Le seul point noir, vous l’avez mentionné, c’est la baisse du carnet de commande. Il contient toutefois 7 trimestres d’activité et l’entreprise gagne toujours quelques contrats. Le marché sanctionne cela, avec une grande corrélation avec les cours du pétrole, comme si des prix plus bas impliquaient que la matière première n’aurait plus besoin d’être transportée.

J’apprécie leur capacité à abaisser les coûts et les charges de personnel quand c’est nécessaire (comme chez Canadian National Railway d’ailleurs).

Trinity et Greenbrier devraient profiter des nouvelles normes de sécurité US des wagons de fret, qui devrait permettre d’augmenter soit le chiffre d’affaire de mise aux normes des anciens wagons, soit celui des ventes de nouveaux wagons. Mais je manque d’informations sur la date d’application…

Hors ligne

 

#6 31/01/2016 14h05 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   32 

Publier mon portefeuille ne m’a pas porté chance. J’ai connu ma pire performance mensuelle depuis mes débuts en 2011 : -16,1%, avec un plus bas de -23,9% au cours du mois. Enfin avec un portefeuille autant exposé à 40% sur des biotech, ce n’est pas surprenant.
A mon sens, toutes les entreprises de mon portefeuille se portent mieux qu’il y a 1 mois, donc la baisse de la valeur de part ne m’affecte pas du tout. Cela fait seulement tâche au moment de publier la performance mensuelle.
Je place en bourse de l’argent dont je n’ai pas besoin avant plusieurs années, donc cela ne me dérange pas de passer par des points bas, si la performance au bout du compte est intéressante (6% par an minimum sur l’horizon de placement).
Je profiterais bien du bas de cycle dans l’énergie si j’avais les compétences pour analyser sérieusement le secteur, mais je ne les ai pas. Je ne vais pas acheter des titres seulement parce qu’ils ont baissé de 50% en quelques mois, sans aucune garantie sur les performances opérationnelles futures. Ce serait du pifomètre. Je préfère faire des "paris" sur les biotech qui sont en portefeuille.

J’ai profité des soubresauts pour initier des lignes sur 2 titres de ma watchlist :
- Main Street, la meilleure Business Development Company (une sorte de Wendel) à mes yeux, à $26,6, ce qui semble avoir été un bon point d’entrée
- Lannett à $29,2 après une chute du cours suite à un chiffre d’affaire trimestriel inférieur aux attentes. Le cours a continué à baisser après mon achat.

Lannett développe, fabrique (également pour compte de tiers) et distribue des médicaments génériques. Sa croissance se fait par des hausses de prix, des volumes et des acquisitions (la prochaine, de Kremers, en 2016, va presque la faire doubler de taille et devrait permettre $40m de synergies).
Elle dispose d’un mini-moat du fait d’agréments des autorités de santé pour fabriquer certaines molécules (moins d’une dizaine de pharma en dispose).
Son ROIC est supérieur à 40% depuis 2 ans et sa marge nette dépasse 30%. Son PER est inférieur à 7 et son EV/EBITDA = 3. Mais attention à l’acquisition qui peut changer un peu la donne. $200m de cash ont été utilisés, et le reste (près d’un milliard, il semblerait) est de l’émission de dette.

Les lignes Greenbrier et Genworth ont été renforcées par la force des choses : j’avais des ventes de put en cours, qui ont été exercées, suite aux fortes baisses des cours.
La ligne Trinity a été vendue du fait de l’assignation d’un call (vente de call). La marge de 15% entre le cours au moment de la vente du call et le strike n’a pas suffit.
Ma stratégie concernant les options est à affiner (choisir des strikes plus éloignés ?).

Le total des poids des lignes dépasse 100% car j’utilise ma marge chez le broker IB, qui coûte 1,5% par an. C’est un coût bien raisonnable, préférable à des prêts personnels, pour ceux qui souhaitent du levier.
Mes apports de liquidités se font le plus souvent sur le CTO logé chez IB, ce qui diminue l’utilisation de la marge. Puis j’attends des corrections de cours dans ma watchlist et je dégaine.

Voici la composition du portefeuille à fin janvier :

http://upload.dinhosting.fr/V/R/a/20160131Ptf.JPG

Rendement sur dividendes net de PS et d’IR : 0,62%, soit 19,9€ mensuel.

Le poids des biotech a diminué du fait d’un renforcement de 1500€ dans la poche stock picking, et de la baisse des cours de mes biotech en portefeuille :

http://upload.dinhosting.fr/M/7/I/20160131Poids.JPG

Les contributions à la performance mensuelle du portefeuille :

http://upload.dinhosting.fr/Q/v/v/20160131Contributions.JPG

Les options (call et put) en cours :

http://upload.dinhosting.fr/s/M/T/20160131Options.JPG

La troisième ligne (Genworth) indique que si le cours atteint 3 dollars d’ici 5 jours, mes 14*100 = 1400 titres seront vendus au cours de 3 dollars.

Concernant ma watchlist, elle est assez diversifiée et se compose actuellement de :
Pour les USA :
AIG
Bank of America
Blackrock
Cummins
Easyjet
Enviva (qui a pris 60% depuis ma surveillance, mais j’étais en manque de cash et n’avais pas encore mon CTO chez IB)
Flanigan’s (petite chaine de restaurants)
IBM
Kulicke (industrielle avec beaucoup de cash et un bon ROIC)
Magnit (distributeur russe, une ligne du fonds international d’Amiral Gestion)
Priceline
Qiwi (banque en ligne russe)

Et en France :
Albioma
CBO Territoria
Eurofins
Gévelot
Guillin
Malteries Franco-Belges
Odet
OL Groupe
Orpéa
Sartorius Stedim
Sword
Tonnelleries François Frères
Umanis
Viel et compagnie
Virbac

Je donnerai prochainement des précisions sur la méthode d’arbitrages, que j’ai commencé il y a 1 an exactement.

N’hésitez pas en cas de questions, remarques, critiques. Un forum est fait pour ça

Dernière modification par footeure (31/01/2016 14h10)

Hors ligne

 

#7 05/02/2016 13h47 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   32 

Un post pour décrire la stratégie de la poche Arbitrages (méthode inspirée de la file du portefeuille de Jean-Marc et de son blog condi-harazee.fr).
Bonne lecture aux plus courageux smile

Principe
C’est une méthode "active" et mécanique, qui cherche à capter la volatilité du marché, ou plus précisément de la volatilité au sein d’un panier des 4 actions les moins chères de mon référentiel (moins cher : les titres pour lesquels le ratio flux libre pour 100€ investis est le plus élevé). Il y a un côté "value" avec le choix des titres, et les permutations effectuées sont censées améliorer la performance de façon mécanique, ce qui permet d’éliminer le côté psychologique de cet investissement.

Tout est mesuré en relatif dans ce panier : ce ne sont pas les variations absolues des 4 actions du panier qui importent, mais les variations par rapport aux 3 autres actions du panier :
B baisse plus que A. Je vends du A pour acheter du B. Plus tard, A baisse plus que B, je fais l’inverse.
Le fait de s’appuyer sur des entreprises en bonne santé permet de procéder de façon mécanique, sans se poser de questions sur le pourquoi des baisses et des hausses.
Que le marché soit baissier, haussier ou flat, la méthode fonctionne si les actions du panier sont assez volatiles. A terme, cela permet d’augmenter le nombre d’actions détenues.

Calcul du flux libre
Le calcul est très simple, il me faut des métriques communes à tous les rapports annuels, donc j’utilise le résultat courant d’exploitation. J’élimine les éléments qui peuvent être non récurrents et qui peuvent s’y glisser (CICE, vente d’actifs…), et je soustrais du coût de la dette (coût de l’endettement net).

Par simplicité je considère que le capex est égal aux amortissements comptables. C’est une hypothèse discutable, mais la recherche du réel capex est trop complexe pour moi dans beaucoup de rapports annuels. Il me fallait une métrique commune donc j’ai choisi celle-ci.

Je ne me base que sur les rapports annuels (et semestriels pour les sociétés qui les publient).

Critères de sélection
Je dois choisir un panier d’actions. Les critères à respecter sont une éligibilité au PEA, un minimum de liquidité et de volatilité, un flux libre "sain" (dans mon esprit), c’est-à-dire non dépendant de l’imprévisibilité du cours d’une matière première, non dépendant du CICE, récurrent dans le temps et hors éléments exceptionnels.
Les entreprises doivent avoir une certaine dynamique, au niveau du chiffre d’affaires (pas de décroissance structurelle), du résultat net (je tolère des accidents avec des éléments exceptionnels, des restructurations), avoir un résultat d’exploitation positif et être en bonne santé (pas de biotechs).

Je ne retiens que des actions dont le cours < 40€ (si le cours est supérieur, ma méthode ne fonctionne pas, car le nombre de permutations possibles est largement atténué en raison de mon portefeuille de petite taille). Donc exit Groupe CRIT, Bongrain qui auraient été en très bonne position il y a 1 an…
Il faut un minimum de volatilité, j’ai choisi 25% de volatilité minimum (historique sur 1 an). Sans volatilité, pas de permutations, donc la méthode ne servirait à rien…
Il faut aussi de la liquidité, beaucoup de titres sont écartés à cause de ça. Une trop grande différence entre l’offre et la demande dans le carnet d’ordre réduirait trop la performance. Le carnet d’ordre doit également être assez profond pour passer mes ordres.

Au final j’ai passé en revue les 680 actions du marché français (hors marché libre), vérifié leur liquidité dans le carnet d’ordre à différents moments, pour m’assurer que je ne ferai pas baisser le cours de 15% en vendant pour 2k€, éliminé les sociétés ne respectant pas les autres critères, et étudié tous les rapports annuels.
Moins de 80 sociétés respectent mes critères sur 680 étudiées

Le panier d’actions
Parmi les titres retenus, je suis en permanence investi sur les 4 plus attractifs en terme de flux libre pour 100€ investis.
Chaque ligne a un poids selon son classement (j’ai retenu les mêmes pondérations que Jean-Marc) : 30% pour la plus décotée, 27% pour la deuxième, puis 23 et 20% pour les suivantes. Mon tableur vérifie en temps réel si une permutation peut être effectuée : si la première ligne a baissé et ne pèse plus que 25%, et que la deuxième pèse 31%, alors un arbitrage est certainement possible.

Après ces 4 titres investis, il y a une "liste d’attente" : si la cinquième ligne du classement devient moins chère que la 4ème, alors une permutation peut être effectuée entre les 2 lignes.

J’ai travaillé des dizaines d’heures sur mon tableur. Il y a des calculs sous forme de matrices assez complexes pour mon niveau, avec beaucoup de contraintes (en fonction du cash disponibles, des pondérations à respecter…).

Lorsqu’une permutation peut être effectuée, me permettant de gagner du flux libre tout en respectant les pondérations, le tableur m’envoie des alertes par mail en temps réel avec les actions concernées par l’achat/vente, et le nombre à acheter/vendre.

Objectif
Sur du long terme, je vise CAC dividendes inclus +15%. Une partie de la performance peut provenir du choix des titres, et l’autre partie du fait des permutations.

Je suis actuellement investi sur :
1- SOLOCAL (j’ai beaucoup hésité au lancement de cette stratégie à retenir Solocal ou pas, c’est un choix discutable. Même avec la baisse du flux libre sur les dernières années, c’est la plus décotée. J’espère une compensation au moins partielle de la chute du CA des annuaires par la branche digitale. Le prochain rapport annuel me fera peut-être sortir du titre en raison d’une forte baisse du flux libre, et je devrai alors prendre ma perte sur ce titre, et j’aurai fait une grosse erreur)
2- SEQUANA (l’année dernière j’avais acheté vers 2,6€ et revendu vers 3,9€, et je suis revenu dessus depuis en raison de la baisse du cours)
3- AGFA (l’année dernière j’avais acheté vers 2,1€ et revendu vers 4€, et je suis revenu dessus depuis en raison de la baisse du cours)
4- IPSOS
Liste d’attente : Keyrus (revendu vers 2,35), Actia, Albioma, Synergie, MGI Coutier, AXA…

Des titres très intéressants n’ont pas pu être achetés en raison d’un manque de liquidité ou de volatilité, comme Crit, DLSI, BONGRAIN, Umanis, Guillin ou encore SII. 

Constat du timing des transactions

La méthode ne s’appuie pas sur le cours des actions, mais sur la variation des cours parmi les 4 titres. Cependant, on peut constater visuellement à quels moments les achats et ventes ont été effectués, pour voir si la méthode est déconnante ou pas.
A posteriori, la représentation graphique du timing des achats (en vert) et des ventes (en rouge) effectués (la taille des cercles représente l’importance des transactions) :

Pour Agfa (sur les 6 premiers mois) :

http://upload.dinhosting.fr/t/S/j/6moisAgfa.png

Pour Keyrus (sur les 6 premiers mois) :

http://upload.dinhosting.fr/4/1/w/6moisKeyrus.png

Pour Sequana :

http://upload.dinhosting.fr/K/J/Y/6moisSequana.png

Pour Solocal :

http://upload.dinhosting.fr/O/M/O/6moisSolocal.png

Performance
Cela fait un an que j’ai commencé à suivre cette stratégie.
220 ordres ont été passés en 1 an (soit 1 par jour de bourse en moyenne), mon courtier doit être content de moi smile. J’ai augmenté au fil des mois le curseur de gain minimum de flux libre qui déclenche une alerte et donc un ordre : je suis plus exigeant, je demande à gagner plus de flux libre pour passer un ordre.

La valeur liquidative a fait +12,5%, alors que le CAC Gr (gross return : dividendes inclus) a fait dans le même temps -4,9%. La différence des VL est de +17,4 points. C’est légèrement supérieur à mon objectif, malgré le fait que la ligne la plus pondérée, Solocal, en est aujourd’hui à -53% sur le PRU (malgré les renforcements successifs qui ont fait baisser le PRU !). Un retour de Solocal à mon PRU impliquerait une hausse de la VL de 40 points (la performance annuelle aurait donc été de +52,5%).

Le plus bas de la VL de la poche Arbitrages au cours de l’année est de 97. Le max est de 130,3. La moyenne est de 115,2.
Le plus bas de la différence des VL de la poche et du CAC Gr au cours de l’année est de -3 points. Le plus haut est de +23,1 points. La moyenne est de +9,9 points.

Le graphique des VL de la poche Arbitrages et du CAC Gr à partir du 26/01/2015, sur 1 an :

http://upload.dinhosting.fr/s/J/r/VL1an.JPG

Le graphique de l’écart des VL :

http://upload.dinhosting.fr/v/J/V/spread.JPG

Pour information, l’évolution du flux libre pour 1€ investi est la suivante (cela peut être une mesure de la cherté de la poche Arbitrages) :

http://upload.dinhosting.fr/D/Z/U/FCF.JPG

Impact des permutations
Comment distinguer la performance issue du choix des 4 titres, de celle issue des permutations ?

Si j’étais resté sur mes 4 titres de départ, en buy & hold total, sans aucun ordre passé en 1 an, la VL serait de 73 (pénalisée par Solocal).
L’impact des permutations est donc de 112,5 - 73 => +39,5% en 1 an.

Conclusion au bout d’un an
Cette stratégie, proposée par le forumeur Jean-Marc, a beaucoup d’avantages.
Elle élimine l’aspect psychologique, en renforçant de façon mécanique les titres qui baissent plus que les autres, et en allégeant ceux qui montent. Elle repose sur un stock picking qui doit être irréprochable : j’ai certainement fait une erreur en retenant Solocal. Je la conserve jusqu’à la lecture du rapport annuel.
Elle permet de profiter de la volatilité du marché, de ses sinusoïdes : de fortes variations de cours sont constatées sans aucun changement dans les fondamentaux (la bourse qui clignote, expression chère à notre hôte).
Après un gros travail de mise en place, la maintenance consiste :
- en l’actualisation des calculs de flux libres suite aux publications des rapports annuels/semestriels, ce qui devient assez rapide,
- et à passer des ordres lorsque mon tableur me l’ordonne smile

La performance est intéressante, surtout avec avec le fait qu’elle intègre la déconvenue de Solocal, et me pousse à continuer dans cette voie. Je pense augmenter très progressivement le poids de cette poche dans les mois qui viennent.

Dernière modification par footeure (05/02/2016 13h48)

Hors ligne

 

#8 05/02/2016 18h29 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   34 

Bonjour Footeure,

Cette dernière stratégie semble plus efficace à court terme que le stock picking "standard" smile.

Bien entendu je plaisante, seul le long terme permettra d’en savoir plus.
Mais ayant suivi un peu Genworth et Lannett, j’ai constaté que leurs cours ont souffert ces derniers temps.
Avez vous pris connaissance de l’analyse suivante de Lannett? VALUATION OF Lannett Company, Inc

Hors ligne

 

#9 06/02/2016 12h02 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   43 

Comment se fait-il, selon vous, qu’en utilisant la même méthode que Jean-Marc, sur le même univers d’actions small caps françaises à peu près liquides, vous n’obteniez qu’une seule valeur en commun (Ipsos) ?

Pour rappel, le portefeuille flux financier de Jean-Marc se compose de MGIC, Belier, CNIM, Delta Plus, PSB Industrie et Ipsos.

Vous dites avoir passé 220 ordres en un an mais sur vos graphes sur 6 mois, on ne voit que quelques ronds rouges et verts, j’en ai compté 39. Comme cela s’explique t’il ?

Et avez vous mesuré l’impact sur la performance du coup induit par le passage d’ordres (cout du courtage, écart entre le prix du carnet d’ordre et le cours) ?

Hors ligne

 

#10 06/02/2016 15h37 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   32 

@simplicitaire Bonjour,
Sur 1 an oui c’est ce qui fonctionne le mieux dans mon portefeuille global. Mais ça ne préjuge pas du futur wink
Justement j’ai acheté Genworth et Lannett suite à leurs fortes baisses. La baisse a continué après mes achats. J’aurais eu beaucoup de chance si j’avais acheté au plus bas.
Genworth vient de publier les résultats du 4T et a annoncé un isolement de sa branche dépendance (qui fait peur au marché en raison de l’incertitude sur les provisions), et l’arrêt de la vente des branches non stratégiques. Moody’s a dégradé hier soir GNW.
Merci je n’avais pas vu cette analyse

@ostal Bonjour,
Le critère du niveau du cours élimine des sociétés très intéressantes comme CNIM, PSB Industries, Delta Plus, Samse…
Ensuite pour ma part j’ai intégré Agfa, que Jean-Marc n’a pas du prendre en compte car elle cote en Belgique, et Solocal, peut-être trop spéculatif pour lui.
MGIC et le Bélier ne sont pas loin des premières places dans mon classement wink
Mais globalement nos référentiels doivent être assez proches.

Concernant le nombre d’ordres, je n’ai pas affiché les plus petits ordres (c’était déjà bien assez long à faire), et je n’ai pas affiché toutes les entreprises sur lesquelles j’ai passé des ordres (il manque Actia, Ipsos, Ausy…)

Enfin pour le spread bid/ask du carnet d’ordre, je ne saurais vous répondre, la sélection des titres atténue cet aspect. J’ai éliminé Cofidur et Udis à cause de ça.
Et pour les ordres, leur coût est intégré à la performance et je suis chez Bourse Direct, 0,99€ par ordre. En annulant les frais, j’obtiens une valeur liquidative plus élevée de 3 à 4 points.

Dernière modification par footeure (06/02/2016 15h37)

Hors ligne

 

#11 02/03/2016 11h39 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   32 

Mise à jour du portefeuille au 29/02/2016

Le mois a été très mouvementé, le portefeuille a même touché un point bas à -18% le 11 février, par rapport au 31 janvier !
La remontée a été très rapide, jusqu’à finir à -4,9 %.
Au cours du mois il y a eu 7 séances avec une variation inférieure à -3%.

La meilleure contribution du mois revient à la biotech Cellectis (pas de grosse news), tandis que Genworth (malgré de bons résultats au Q4 et des mouvements stratégiques à venir) et Solocal (résultats sans surprise, pas d’avancée sur l’échéance de dette) ont le plus contribué à la baisse du portefeuille.

Le portefeuille a connu quelques mouvements ce mois-ci, en raison d’un apport de liquidités de l’ordre de 10% du portefeuille. Je continue à utiliser la marge d’IB, on le voit avec les -24% de cash.
Le portefeuille est maintenant composé de 21 lignes, mais la concentration sur les plus grosses lignes est importante avec 62% du portefeuille sur les 5 premières lignes.

http://upload.dinhosting.fr/q/j/W/Ptf201602.JPG

http://upload.dinhosting.fr/7/E/U/TCD201602.JPG

http://upload.dinhosting.fr/4/g/N/Contributions201602.JPG

Renforcements :
Ma principale conviction (avec Cellectis), Genworth Financial, à 2,5 et 2 dollars.
Genworth est le principal assureur dépendance aux Etats-Unis, dont le cours souffre en ce moment des tarifs insuffisants concernant les contrats vendus dans les années 70 à 90. Au cours actuel il y a 90% de décote sur la book value. L’exposition aux matières premières est limitée et ne peut expliquer cette décote.
Des augmentations de provisions ont été nécessaires en 2014 pour corriger cela. Le marché craint qu’il y en ait de nouvelles. Des hausses de tarifs sont en cours (négociations état par état) ce qui va doper les résultats dans les prochains trimestres.
Hors hausse des taux (qui profiteraient grandement à Genworth), j’estime l’EPS (résultat net par action) normalisé à $2 suite aux hausses de tarifs. Mon PER normalisé est donc de 1. Si je m’écoutais je ferais all-in dessus…

Main Street et HCP, sur lesquels je vends des call, ce qui me permet de doubler le rendement sur dividende (rendement annualisé des 2 call entre 7 et 8%)
Quand ces calls auront perdu une grande partie de leur valeur temps, je penser les "rouler" (rachat puis revente d’un autre call plus éloigné).

Achats :
Flanigan’s à $18,8, petite chaîne de restaurants et bars en Floride (capi de 34 M€), en croissance raisonnée et bien gérée.
PER = 10, EV/EBITDA = 4,5, PEG = 0,82, ROIC = 20%, P/OCF = 3
Une book value sans goodwill, payée 1,26 fois pour un ROE de 13%
Le nombre d’actions est stable depuis 15 ans.
En terme d’appréciation par les clients, les nouvelles cartes de fidélités sont en rupture de stock, et les notes sur tripadvisor sont parmi les meilleures.

IBM à $126
Warrants A de Bank of America à $3,9
Je trouve ces 2 titres de qualité très bon marché. Le potentiel de plus-value sur un horizon de 2 à 5 ans me semble très correct.

Ventes :
Aucune

Il devrait y avoir moins de mouvements dans les mois à venir. Je ne parle pas des ordres effectués dans la poche Arbitrages, qui suit son cours de façon mécanique.
J’aimerais diminuer ma ligne Greenbrier, car je ne m’attendais pas à être exercé sur mes 2 puts. Je revendrai la moitié de la ligne d’ici peu.

En terme de "stratégie de portefeuille", je vais laisser vivoter la poche Biotechs. Les futurs apports de liquidités serviront au stock picking. Je ne trouve pas de titres plus intéressants que ceux que j’ai en portefeuille. Des entreprises comme Southwest Airlines, ou Cal Maine Foods, ont
des ratios intéressants, mais je crains que nous soyons sur des profits de haut de cycle (tout comme pour Greenbrier d’ailleurs).
J’ai de nombreux dossiers à étudier, mais les journées sont trop courtes.

Le rendement sur dividende net est maintenant de 1,36%, soit un dividende mensualisé de 46,6 €. Bientôt rentier smile

Hors ligne

 

#12 07/03/2016 09h55 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   94 

Houlà, je tombe sur cette file en me promenant sur le forum et je vois qu’on parle de moi. Si j’en suis flatté, je signale toutefois que la sélection des titres ne s’opère pas de la même façon entre nos deux portefeuilles. Notamment Solocal échappe à tous mes critères :
— chiffre d’affaires en diminution régulière;
— résultat net en diminution régulière, très rapide;
— endettement trop important (plus de 20 ans de résultat net moyen, si l’on peut parler d’un résultat net moyen puisqu’il diminue tout le temps);
— les actifs se résument à une base de données de numéros de téléphone, que dorénavant d’autres ont aussi (peut-être pas aussi complète et à jour mais bon… de là à en faire un avantage concurrentiel…)

Ma méthode consiste en des permutations (ça vous le faites bien) à partir de titres répondant à des critères stricts (et nous n’avons pas les mêmes critères).
J’ai observé que je me suis planté à chaque fois que j’ai dérogé à mes critères. En effet, si les titres détenus n’ont pas le même profil, il se peut que les cours divergent durablement auquel cas vous vous retrouvez chargé, à la suite des permutations, sur un titre poisseux.

Ceci dit n’y voyez aucun jugement de valeur sur Solocal, il est possible qu’en entrevoyant le bout du tunnel les investisseurs se positionnent dessus et le cours nous fasse un bon +200%. Je dis simplement que je ne suis pas positionné sur les valeurs en retournement.

Bonne continuation,
JM


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#13 07/03/2016 10h24 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   32 

Bonjour Jean-Marc,

Vous avez raison sur toute la ligne, d’ailleurs j’ai moi-même hésité à intégrer Solocal.
L’histoire se terminera peut-être bien pour moi, mais en tout cas j’ai fait une erreur en retenant ce titre, ça c’est sûr. J’ai actualisé le flux à fin 2015, et même s’il a baissé, c’est toujours le titre le plus décoté. Je retiens pour ma part le coût de la dette, qui vient en déduction du cash-flow, mais je ne regarde pas à quel nombre d’années de résultat correspond la dette, ce que j’aurais du faire.

Cette méthode n’a pas du tout besoin de ce côté spéculatif pour surperformer.

En dehors de Solocal, nous avons plusieurs similitudes en haut de notre classement, ce qui est cohérent.

Hors ligne

 

#14 01/04/2016 19h33 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   32 

Le mois de mars a démarré très fort, avec une hausse de 12% au bout de 5 jours.
Le portefeuille a ensuite peu varié. La hausse de la valeur de part de 9,1% en mars (+0,92% pour le CAC avec dividendes) s’explique principalement par la poche Biotechs, ainsi que par celle des Arbitrages. Les 2 autres poches sont également positives :

http://upload.dinhosting.fr/A/K/1/201603graphecontribpoches.PNG

Genworth Financial a progressé de 29% et Cellectis de 8%. Lannett a quant à elle chuté de 29%, sa récente acquisition ne se passant pas au mieux.

http://upload.dinhosting.fr/s/D/s/201603graphecontribdn_tail.PNG

Le poids de la poche Biotechs continue à diminuer, petit à petit, ce qui dérisque le portefeuille.

http://upload.dinhosting.fr/N/S/9/201603poidspoches.PNG

J’ai effectué 3 achats ce mois-ci :
- QIWI : société dans les services de paiement en Russie/Kazakhstan
- First Internet Bank : petite banque US 100% en ligne
- Dynagas : un MLP disposant d’une flotte de navires transportant du gaz naturel en eaux glacées. Le dividende de 15% est couvert par des cash-flows issus de contrats pluri-annuels. Le titre est assez spéculatif, je n’ai donc pris qu’une petite ligne. J’ai émis un call pour encore augmenter le rendement (+11% annualisé).

http://upload.dinhosting.fr/r/J/I/201603ptf.PNG

http://upload.dinhosting.fr/O/f/J/201603devise.PNG

QIWI est un achat à court terme (quelques mois). La plus-value étant déjà de 20%, j’ai placé un ordre stop suiveur à - 5%. Ce qui signifie que je ne pourrai pas gagner moins de 15% sur cette ligne.

Les prochains renforcements devraient concerner OPT Sciences et Lannett, qui ont le plus baissé. Ou d’autres lignes qui baisseront avant l’arrivée des nouvelles liquidités. J’utilise un peu trop à mon goût la marge d’IB (le levier global du portefeuille, PEA compris, est de 29%).

Au niveau des nouvelles lignes, je m’intéresse à :
- Enviva : IPO il y a moins d’un an, plus gros fabricant de granulés de bois au monde, dans un secteur en croissance à long terme, avec un juteux dividende. Enviva dispose d’un terminal portuaire à Cheasapeake, avantage concurrentiel intéressant pour exporter la production en Europe.
- Great Wall Motor : plus gros constructeur de SUV en Chine, à prix bradé et sans dettes
- Tix Corp : qui vend des billets de spectacles discount à Las Vegas en situation de monopole
et d’autres…

Pour les ventes, j’attends toujours une hausse de Greenbrier pour alléger ma ligne de moitié, et la ligne QIWI devrait se vendre toute seule à la moindre correction.
Ma plus-value latente sur IBM commence à être intéressante (5 ans de dividendes), je me suis posé la question de vendre. Mais à ce prix j’en aurais bien acheté, donc je conserve (sans placer de stop pour l’instant).

Le portefeuille est orienté petites capitalisations, on peut le voir dans ce tableau :

http://upload.dinhosting.fr/e/z/i/201603capi.PNG

La plus petite capitalisation est OPT Sciences (17 M€), un équipementier aéronautique dans un marché de niche (amélioration du confort des équipements visuels des cockpits) avec 20% de marge nette, une croissance assez linéaire, un ratio EV/EBITDA < 1 et un PEG de 0,6.
A part le risque de concentration sur ses plus gros clients (nano cap oblige), je ne vois pas de point noir sur cette entreprise.

La durée de détention moyenne de mes lignes est de 9 mois.

Avec l’achat de Dynagas, le dividende mensuel moyen net de PS et net d’IR augmente à 61,3€ soit 1,6 %.

J’ai acheté toutes ces lignes en faisant mes propres recherches, ce qui me permet de savoir comment réagir quand il y a de très fortes turbulences, et ça me va très bien.

Je fais quelques tests actuellement pour essayer de profiter des variations de volatilité sur les options au moment des publications de résultats du sous-jacent. J’en reparlerai si les résultats sont positifs.

Hors ligne

 

#15 01/05/2016 13h59 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   32 

La performance d’avril de mon portefeuille s’établit à +5,64%. Le CAC GR a augmenté de 1,41%, alors que le tracker monde WLD a augmenté de 0,18%.
Je ne parle pas du contexte boursier en général, car je ne m’y intéresse pas. Je suis surtout l’actualité des sociétés que je suis, et de celles dont je suis actionnaire. C’est bien assez de travail…

Désolé pour les puristes mais le signe "$" sera placé derrière les chiffres et non devant, par souci d’automatisation. Les graphiques et tableaux ont été modifiés pour la même raison.

Ce mois-ci, c’est la poche Stock picking qui est à l’honneur :
Genworth a augmenté de 26% : les résultats du Q1 sortis en fin de mois n’affichent pas de mauvaise surprise (dotations de provisions), ce qui a du surprendre le marché… Je n’ai pour l’instant lu qu’une partie de l’earning call, le management a pour priorité la bonne allocation du capital et la réduction des coûts. Je pense qu’on est au tout début de la recovery.
Dynagas a augmenté de 37% : le titre était injustement massacré
Medigene a augmenté de 28% : aucune idée du pourquoi du comment. Peut-être une IPO en vue sur le Nasdaq ?

En terme de mouvements, il n’y a pas eu d’apports, ni de retraits en avril.
Ma ligne Qiwi a été vendue car mon stop-win a été atteint. Le résultat est de +15% en 3 semaines. Je ne sais pas si je vais revenir dessus, je m’intéresse plus à Enviva pour le moment.
Main Street a été vendue à cause de l’exercice d’un call dont j’étais vendeur. Le résultat de l’opération est de 8% en 2 mois. Souhaitant revenir sur le titre à un prix plus faible, j’ai revendu un put depuis à 2,2 $ par action, avec un strike de 30 $ et une échéance septembre.
Au niveau de la poche Arbitrages, Keyrus a été vendue au profit de Société Générale, qui a pris 11% depuis.
J’ai un ordre d’achat à cours limité de 100 Enviva à 22 $.
J’ai également vendu un put de strike 17,5 $ pour acquérir 100 Lannett supplémentaires (prime de 220 $).

L’évolution des derniers achats (datant de mars), par rapport au prix de revient :
- Qiwi : vendu à +15%
- Dynagas : +50%. Au moment de l’achat j’avais vendu un call au strike 12,5 $ pour booster le rendement. Vue la hausse de l’action et pour éviter l’exercice du call, j’ai fait un roll-up : échange avec un call de strike 15, ce qui m’a coûté 100 $ mais a permis de sécuriser 250 $ de plus-value.
- First Internet Bank : +3%

Détail du portefeuille :
L’effet de levier est de 1,2, contre 1,29 le mois dernier.

http://upload.dinhosting.fr/c/Q/G/201604ptf.PNG

La durée de détention moyenne de mes lignes est de 10,3 mois.
Avec la vente de Main Street et la hausse soudaine du cours de Dynagas, le dividende mensuel moyen net de PS et net d’IR baisse à 49,8€ soit 1,23 %.

Contribution à la performance par poche sur le mois :

http://upload.dinhosting.fr/9/D/C/201604contribpoches.PNG

Contribution à la performance par ligne sur le mois :

http://upload.dinhosting.fr/n/x/R/201604contribdn_tail.PNG

Répartition du portefeuille par poches :

http://upload.dinhosting.fr/b/g/L/201604poidspoches.PNG

Répartition par devise :
57% Euro
43% USD

Evolution des valeurs liquidatives depuis le 01/01/2016 du portefeuille, du CAC avec dividendes (GR) et du tracker world WLD :
Malgré le rattrapage des 2 derniers mois, le retard est encore conséquent…

http://upload.dinhosting.fr/Y/7/S/201604VL.PNG

N’hésitez pas si vous avez des remarques et critiques.

Hors ligne

 

#16 05/06/2016 17h21 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   32 

La performance de mai du portefeuille est dans la "norme" avec + 4,25% (+ 3,52% pour le CAC GR, + 4,02% pour le tracker World WLD), mais a vu l’effondrement de Solocal (-37% en un mois) qui a amoindri la performance de près de 3%.
D’autres lignes comme Lannett (+27%), Innoveox (+21% suite à l’annonce de nouveaux contrats signés), Cellectis (+19% après l’annonce d’un deuxième bébé sauvé de la leucémie) et Genworth (+8%) ont bien monté.

Mouvements :
Apport de 1000 €
Renforcement de 100 titres OPT Sciences pour finir de construire la ligne, qui pèse maintenant 9% du portefeuille
Achat de Enviva, fabricant de granulés de bois (statut MLP) que j’ai acheté en raison de la basse valorisation et du dividende. Mais après avoir encaissé le 1er dividende, je me suis aperçu qu’IB prélève 39,6% à la source, ce qui m’a refroidi, sachant que ce prélèvement devrait être nul…
Achat de OL Groupe, qui devrait connaître plusieurs catalyseurs dans les prochaines semaines
Dans la poche Arbitrage, Keyrus a remplacé Société Générale.

Pour les prochains mouvements :
2 call Greenbrier 30 USD expirent le 17 juin en position short. L’action cote 5% en-dessous. Si elle passe au-dessus du strike d’ici là, je pense rouler un call et laisser l’autre s’exécuter, afin d’alléger ma ligne de moitié.
1 call HCP 32,5 USD expire le 17 juin en position short. L’action étant 3% au-dessus du strike, le call a de fortes chances d’être exécuté. Cela me permettra de libérer du cash et de m’orienter sur d’autres titres où je viserai un total return plus élevé.
Flanigan’s a été vendue début juin pour réaliser une belle plus-value de 13% en 3 mois. Je reviendrai sur le titre s’il baisse à nouveau vers 18 USD

Le reste des options fin mai est :
Vente put Main Street 30 USD échéance septembre
Vente put Lannett 17,5 USD échéance janvier 2017 (effleuré à 1% avant le récent réveil de l’action)
Vente call Dynagas 15 USD échéance octobre

Détail du portefeuille :
L’effet de levier est de 1,25, contre 1,2 le mois dernier.
Le taux de rendement moyen baisse légèrement à 1,1%.

http://upload.dinhosting.fr/r/0/w/201605ptf.PNG

Contribution à la performance par poche sur le mois :

http://upload.dinhosting.fr/7/z/5/201605contribpoches.PNG

Contribution à la performance par ligne sur le mois :

http://upload.dinhosting.fr/z/C/C/201605contribdn_tail.PNG

Répartition du portefeuille par poches :

http://upload.dinhosting.fr/g/v/n/201605poidspoches.PNG

Répartition par devise : pas de changement
57% Euro
43% USD

Evolution des valeurs liquidatives depuis le 01/01/2016 du portefeuille, du CAC avec dividendes (GR) et du tracker world WLD :
Malgré le rattrapage des 3 derniers mois, le portefeuille est toujours en retard sur les indices :

http://upload.dinhosting.fr/0/h/v/201605VL.PNG

Hors ligne

 

#17 05/07/2016 22h41 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   32 

Les mouvements du mois ont été nombreux (tous sur compte titres), j’ai pu profiter grâce à un apport de 5000€ des soldes causées par le Brexit.

Le mois de juin a été très mouvementé. Pendant les 2 séances suivant le Brexit, le portefeuille a perdu plus de 11,4 % !       
Globalement sur le mois la baisse est de 12 % :       
Portefeuille    -11,98%   
CAC GR    -4,68%   
WORLD (en €)    -0,59%   
       
Les évolutions des actions du portefeuille les plus marquantes sont celles de :       
Solocal    -34%    => craintes sur la dette (infos fin juillet)
Genworth    -31%    => pas de raison endogène
Sequana    -23%    => crainte d’une décision de justice ?
Onxeo    -20%    => ?
Cellectis    -16%    => ?
…       
HCP    +8%    => valeur défensive (REIT)

Achats :
Tix Corporation à 2,25$ : monopole de ventes de billets de spectacle et pour des dîners à Las Vegas. Machine à cash, nano cap, rendement de près de 10% brut
Eurofins Scientific à 308,4€ : j’en ai eu il y a quelques années (aux alentours de 150€), j’ai profité d’un petit remous pour revenir sur le titre. Une des meilleures visibilités de la cote parisienne, pas donnée
Southwest Airlines à 38,36$ : la meilleure compagnie aérienne que j’ai pu étudier, rentre pour moi dans la catégorie Piliers
Renault à 70,76€ : une des rares sociétés du CAC qui m’intéresse, j’avais fait un joli 2-bagger l’année dernière via un turbo call, cette fois-ci j’ai choisi l’action elle-même
Erytech à 19,11€ : je tente un aller-retour sur cette biotech pour laquelle je dispose déjà d’actions pour le long terme

Renforcement de Enviva à 20,62$

Ventes :
100 HCP à 32,5$ via l’exercice d’un call (PV de l’ordre de 10%). Il me reste une petite ligne chez Binck que je conserve mais je doute de la bonne gestion du spin-off par Binck…
Flanigan’s à 21,5$ : PV de 13% en 3 mois, j’avais besoin de cash pour une autre ligne à ce moment là

Je continue à émettre un call Greenbrier à 30$ chaque mois tant qu’il n’est pas exécuté. Ce mois-ci ça m’a rapporté 240$.
Etant donnée la chute de Genworth, j’ai vendu 7 puts à 3$, dans la monnaie, à échéance mi juillet et fin juillet (390$ encaissés), avec des rendements annualisés > 100%
http://upload.dinhosting.fr/Q/v/V/201606ptf.PNG

La résistance de la poche Piliers est assez impressionnante par rapport aux autres. C’est ce genre d’écarts sur un mois qui rend ces "poches" intéressantes, et qui fait réfléchir :

http://upload.dinhosting.fr/0/c/q/201606contribpoches.PNG

Pour la poche Arbitrages, toutes les lignes ont souffert, et je saurai en juillet si j’ai eu raison de m’entêter pour Solocal. Je vise une dilution importante via une augmentation de capital de 4 fois le nombre d’actions existantes.

La baisse des cours de Cellectis et Genworth, qui expliquent en grande partie la dégringolade de juin, n’est pas liée à des changements dans les fondamentaux de ces entreprises, donc je n’ai aucune inquiétude sur ces grosses turbulences :

http://upload.dinhosting.fr/e/F/p/201606contribdn_tail.PNG

Je réfléchis à une couverture de mon portefeuille lorsqu’il revient proche de 0% de performance en YtD (depuis le 1er janvier). Peut-être un put hors de la monnaie, qui prendrait beaucoup de valeur en cas de forte baisse d’une action ou d’un indice, et compenserait en partie une rechute du portefeuille.

Sinon OPT Sciences ne publie plus rien depuis des mois, et je ne sais pas pourquoi, car elle cote toujours. Si jamais quelqu’un a la réponse…

Répartition du portefeuille par poches :

http://upload.dinhosting.fr/r/q/7/201606poidspoches.PNG

Evolution des valeurs liquidatives depuis le 01/01/2016 du portefeuille, du CAC avec dividendes (GR) et du tracker world WLD (en euro) : on assiste au remake du Titanic big_smile

http://upload.dinhosting.fr/f/5/Q/201606VL.PNG

Dernière modification par footeure (05/07/2016 22h44)

Hors ligne

 

#18 05/07/2016 23h29 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   225 

Avec le Brexit (qui vous a déjà beaucoup impacté) et les incertitudes sur les small et mid caps Europe, n’allez-vous pas revoir un peu votre stratégie?


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#19 06/07/2016 11h28 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   32 

Je n’ai pas de stratégie précise, ni d’allocation entre les poches définies. J’achète ce qui me plait quand ça me plait, sans me soucier de la devise ou du secteur économique.
La seule stratégie bien cadrée, c’est celle des Arbitrages. Sa plus grosse ligne est Solocal, pour laquelle le dénouement est proche.
Sinon, que les marchés baissent ou montent, je conserve mes lignes tant que les fondamentaux vont dans le bon sens, ou bien je vends pour arbitrer sur une autre ligne. Et parfois je tente des allers-retours à court terme.
Pour l’instant il n’y a pas de raison pour réorienter le portefeuille sur des big caps. Des incertitudes il y en aura toujours, pour des raisons différentes !
Le beta de mon portefeuille est énorme, si je n’étais pas capable d’encaisser un -12% sur un mois, je passerais rapidement à un portefeuille plus défensif.

Hors ligne

 

#20 07/07/2016 12h47 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   189 

C’est vraiment rafraîchissant ces valeurs inconnues et originales. Je m’en suis marqué quelques unes dans ma liste à étudier.

Pour Solocal, je ne comprends vraiment pas l’engouement (mais je suis très peu la valeur), de quel dénouement parlez-vous ? Et pensez-vous que ce dénouement pourrait compenser les MV déjà lourdes sur la valeur ? Ou ne serait-il pas temps de se couper le bras…

En tout cas je m’abonne à la file, c’est dynamique et vaillant.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#21 07/07/2016 16h09 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   32 

Merci pour les compliments wink

Je n’ai pas d’engouement pour Solocal. Simplement, lors de la constitution de la méthode Arbitrages, elle était la moins chère en terme de cash-flow. Je n’ai pas été assez strict sur le critère de sélection de l’endettement. Du coup cette ligne elle a été renforcée au fur et à mesure que le cours baissait, conformément à la stratégie.
La perte latente est de 5400€ sur cette ligne.
Concernant le dénouement, le management a indiqué que les décisions prises pour réduire la dette seraient dévoilées en même temps que les résultats semestriels fin juillet. Je table au pire sur une augmentation de capital avec une grosse dilution. Cette publication mettra fin à l’incertitude sur la dette. Il y aura des perdants : les anciens actionnaires ? Les créanciers ? En tout cas le management ne perd pas lui, vu le salaire qu’il s’octroie…
Je n’aurai aucun problème à me couper le bras, si je n’avais plus d’espoir. Cela m’est arrivé à quelques reprises sur d’autres dossiers, et le temps m’a montré que j’avais raison de stopper l’hémorragie.

Hors ligne

 

#22 19/07/2016 17h39 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   189 

Très clair ! En fait, le "pas assez strict" me semble une manifestation classique (dont je souffre comme tlm) consistant à ne pas suivre le processus que l’on s’est soi-même fixé ! Vous parliez de "pas de décroissance structurelle" et exprimiez vous même vos doutes ("j’ai beaucoup hésité au lancement de cette stratégie à retenir Solocal ou pas, c’est un choix discutable").

L’avenir vous a malheureusement donné raison (en tout cas jusqu’à maintenant). D’ailleurs lorsque j’avais lu votre file (et je n’avais pas en tête le cours de Solocal du début d’année), je m’étais dit "aïe aïe jamais bon ça, à chaque fois que j’avais des doutes sur une valeur, ça s’est mal passé pour moi"… mais plus facile à dire qu’à faire je sais bien wink


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#23 20/07/2016 09h40 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   32 

PoliticalAnimal a écrit :

Très clair ! En fait, le "pas assez strict" me semble une manifestation classique (dont je souffre comme tlm) consistant à ne pas suivre le processus que l’on s’est soi-même fixé ! Vous parliez de "pas de décroissance structurelle" et exprimiez vous même vos doutes ("j’ai beaucoup hésité au lancement de cette stratégie à retenir Solocal ou pas, c’est un choix discutable").

L’avenir vous a malheureusement donné raison (en tout cas jusqu’à maintenant). D’ailleurs lorsque j’avais lu votre file (et je n’avais pas en tête le cours de Solocal du début d’année), je m’étais dit "aïe aïe jamais bon ça, à chaque fois que j’avais des doutes sur une valeur, ça s’est mal passé pour moi"… mais plus facile à dire qu’à faire je sais bien wink

C’est mon côté avide qui a du l’emporter ce jour là !
La valeur de la ligne Solocal chutant, ma stratégie d’arbitrages consiste à la renforcer au fur et à mesure, ce qui a amplifié le poids de la ligne et donc la perte latente. Je pressens une "solution douloureuse mais pas trop" annoncée la semaine prochaine, où je serai entre deux chaises.

footeure a écrit :

Sinon OPT Sciences ne publie plus rien depuis des mois, et je ne sais pas pourquoi, car elle cote toujours. Si jamais quelqu’un a la réponse…

Le titre ayant chuté lourdement hier, j’ai procédé à quelques recherches sur Google (j’aurais du le faire bien avant !). La société est passée en mode "dark". Elle ne publie plus rien mais reste cotée. C’est possible car elle avait moins de 300 actionnaires enregistrés dans ces livres.
Cela lui permet d’économiser quelques dollars, mais attire moins les investisseurs…
Les actionnaires peuvent contacter la société pour obtenir le rapport annuel, c’est le seul moyen de l’avoir !

Dans ce cas je me demande quels peuvent être les catalyseurs du titre et si je ne ferais pas mieux de vendre… Qui s’intéresserait à une société qui ne publie rien ?
Quelqu’un s’est déjà retrouvé dans cette situation ? L’actionnaire actuels peuvent se lasser et vendre leur position.

Mon achat datant de janvier 2016, j’aurais dû être au courant à ce moment là. Mais comme je ne lis que les 10-K et 10-Q, je suis passé à côté du formulaire.

OPST - Opt Sciences
Oddball Stocks: Opt-Sciences - Going dark an excuse to operate in the dark

Dernière modification par footeure (20/07/2016 09h42)

Hors ligne

 

#24 31/07/2016 19h34 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   32 

Bonjour à tous

Reporting à fin juillet de mon portefeuille

Le mois a été assez calme, avec seulement 2 séances de bourse avec une variation supérieure à 2% (en valeur absolue), contre 8 en juin !           
La surperformance est de 2 points par rapport au CAC, et de 4,6 par rapport au tracker world en € MSCI.           
Cependant le retard est encore conséquent sur l’année 2016.           
           
                                 Mois              2016   
Portefeuille                6,84%             -9,90%   
CAC GR                        4,85%             -1,10%   
Tracker WORLD (en €)    2,23%             -0,45%   
           
Pas d’apport/retrait ce mois-ci, mais quelques mouvements.           
           
Achats :           
600 OL Groupe pour renforcer cette ligne qui a de plus en plus de visibilité           
1000 Pets at Home. Mon premier achat à Londres et en livre sterling. Une société qui se développe dans le secteur animalier en Angleterre et qui possède à mon sens un petit moat. J’ai pu l’avoir à bon prix à 206 pences car je l’ai achetée le 5 juillet. Elle a pris 19% depuis.           
1 action préférentielle Wells Fargo WFC-L à $1326. C’est la seule série de WFC qui n’est pas callable, le coupon est de 7,5% (le rendement est de 5,6% au prix actuel). Elle n’est pas cumulative (WFC n’en propose pas), mais elle est convertible en actions classiques. Vu la solidité de la banque, je trouve le rendement très intéressant. Le prix a monté avec la baisse des taux, et peut également remonter avec une éventuelle hausse des taux aux US bénéficiant à la marge nette d’intérêt de Wells Fargo.           
           
Ventes           
La ligne d’Erytech Pharma qui était destinée à faire un aller-retour à court terme. Cela a fonctionné car la PV est de 12% en 3 semaines.           
HCP : légèrement en PV en comptant les dividendes. En terme de potentiel l’action est assez limitée actuellement, et en terme de dividende, il n’augmente plus assez à mon goût. Donc quitte à vouloir du dividende, il y a de meilleurs choix à faire.            
           
Et ceux consécutifs à des exercices d’options :           
Vente de 100 actions Greenbrier à $30, afin d’alléger ma position qui était trop importante par rapport à ma conviction. J’ai émis un nouveau call d’échéance 16 septembre au strike $35 (delta de 25%) afin d’encaisser $58.           
Achat de 1100 actions Genworth au prix moyen de $2,65 (en comptant les primes des puts). Le poids de la ligne est désormais conséquent et suffisant. Ya plus qu’à attendre que ça monte smile           
           
Je remarque qu’il n’y a pas eu de questions sur mes PRU. Je ne les affiche pas car en dehors d’allers-retours à court terme que je tente parfois, je considère que ce n’est pas un élément important pour décider de vendre un titre. Pour moi une société ne se vend pas car on est à tel pourcent de PV dessus, mais si elle est au prix qu’on estime "fair" (sans décote), et selon les opportunités en parallèle à l’instant t sur d’autres titres.            
           
Détail du portefeuille avec l’ajout de la variation sur le mois (ou la variation sur PRU si l’action a été achetée dans le mois) hors dividendes :           
           
http://upload.dinhosting.fr/j/7/h/Ptf201607.JPG

Pas d’évolutions réelles dans les fondamentaux de mes sociétés, donc beaucoup de "bruit" ou de "bourse qui clignote" comme le dit si bien IH :           
Solocal    57%    => une annonce devait être faite début août sur l’échéance de dette   
Lannett    30%    => action très peu chère   
Onxeo    22%    => nouveaux partenariats mais pas de résultats cliniques   
Pets at home    19%    => se remet d’une brutale chute du titre   
Renault    14%    => remontée post-brexit   
…    …       
Sequana    -16%    => les résultats récurrents sont en hausse, mais la société n’a rien provisionné face à un gros litige avec une société anglaise   
           
http://upload.dinhosting.fr/k/i/d/201607varmois.JPG

http://upload.dinhosting.fr/I/i/I/201607varmoisdn_tail.JPG           

Mon prochain achat portera peut-être sur une grosse société Japonaise, mais je poursuis mon analyse.           
                   
Répartition du portefeuille par poches :           

http://upload.dinhosting.fr/s/4/J/201607poidspoche.JPG
           
La poche Biotech a sensiblement diminué car non seulement elle performe moins bien que le reste du portefeuille, mais en plus je ne l’alimente plus.           
           
           
Evolution des valeurs liquidatives depuis le 01/01/2016 du portefeuille, du CAC avec dividendes (GR) et du tracker world WLD MSCI (en euro) :   
       
http://upload.dinhosting.fr/c/4/K/201607graphe.JPG

Dernière modification par footeure (31/07/2016 19h36)

Hors ligne

 

#25 31/07/2016 19h50 → Portefeuille d'actions de Footeure (arbitrages, biotech, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

Portefeuille intéressant, original et démarche détaillée et transparente. Bravo !

Mais justement vous faîtes l’exercice de vous comparer à des benchmarks, et vous semblez, si je ne me trompe pas, largement sous performer (avec une plus grande volatilité).
En plus pas mal de titres sont hors du PEA donc probablement avec une fiscalité peu attractive.

Est-ce que cela va impacter votre stratégie ? Vous vous dites que sur le long terme vous allez rattraper ? Vous faites cette comparaison pour la beauté du geste (de toutes les façons la bourse est une passion) ?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech