Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 24/12/2015 10h09 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   331 

On en a souvent parlé sur ce forum mais la société n’avait pas sa file dédiée, ce tort est dorénavant remédié. Personnellement je suis la société depuis fin 2013.

Cours 18.7E, capitalisation 500M. Actionnaire principal, famille Coutier 70%. Un pacte Dutreil sur un engagement à conserver 27% du capital durant 6 ans à d’ailleurs été signé il y a quelques jours par la famille.

Base de travail :
http://www.mgicoutier.fr/doc/finance/CP … mestre.pdf
http://www.mgicoutier.fr/doc/finance/CP … mestre.pdf

http://www.mgicoutier.fr/doc/finance/MG … el2014.pdf
http://www.mgicoutier.fr/doc/finance/MG … el2013.pdf

http://www.morningstar.com/stocks/XPAR/MGIC/quote.html

Business :
MGI Coutier est spécialisé dans la conception, la fabrication et la commercialisation d’équipements automobiles. L’activité du groupe s’organise autour de 5 familles de produits :
- pièces moteurs : répartiteurs d’air, systèmes de filtration et de refroidissement, rampes d’injection essence, etc.
- mécanismes d’ouvertures et d’articulations : arrêts et charnières de portes, serrures, commandes d’ouverture, pédaliers, etc.
- systèmes à carburant
- composants électriques et systèmes complets de lave-glace (Mecatronic)
- systèmes de fermeture. En outre, le groupe développe une activité de deuxième monte.
A fin 2014, le groupe dispose de 39 sites de production dans le monde.
La répartition géographique du CA (avant éliminations intragroupe) est la suivante : France (33,2%), Europe de l’Ouest (20,3%), Amérique du Nord (24,3%) et autres (22,2%).

Investissements:
Deux acquisitions importantes depuis la crise. En 2011, Avon Automotive sur le sol US qui réalisait 280M de CA et 10 M de RO en 2010, MGIC avait un CA de 410M en 2010, on mesure l’importance de l’acquisition. En 2014, Autotube en Suède, qui réalisait un CA de 70M d’euros.
Les investissements demeurent important parallèlement aux acquisitions avec :
- de multiples ouvertures de sites de production, Chongqing en Chine, Juarez au Mexique et El Jadida au Maroc en cours annoncés au T3
- d’importantes dépenses de R&D, 33.5M en 2013, 41.1M en 2014 (p8 RA 2014).

Evolution CA/RO/RN/marge (rétroviseur)
Le CA a connu une forte croissance entre 2010 et 2014, principalement grâces aux acquisitions, en passant de 410M à 696M. La période 2012/2014 ayant été une période plutôt de transition avec une hausse du CA de 670 à 696M.
Le RO est pour sa part passé de 31 à 52M entre 2010 et 2014. Le RN de 22M à 34M. La marge opérationnelle fluctuant de 6.0% (2011) à 8.1% (2013) suivant les années.

Bilan :
La dette long terme fin 2014 était de 112M fin 2014 et la trésorerie à 59M. Les intérêts représentaient une charge de 3M.

Dividende :
Il reste symbolique (0.05E / action) avec un taux de distribution < 5% du RN et un rendement à 0.3% sur le cours actuel.

2015, le retour de la croissance ! (pare brise)

Cette année est un nouveau tournant pour la société, en effet plusieurs lignes de productions ont démarré, entre autres les réservoirs SCR (réduction catalytique sélective).

Cette croissance est d’ailleurs en augmentation progressive sur les 3 premiers trimestres :
- CA T1 en hausse de 24.2%  à 210M (vs 169M, NB intégration Autotube)
- CA T2 en hausse de 19% à 220M (vs 185M)
- CA T3 en hausse de 27% à 209M (vs 165M)

Soit 639M sur les 9 premiers mois, on est déjà plus très loin du CA 2014. La société progresse sur toutes ses filiales (déjà 265M pour Automotive, 53M pour Autotube).

Encore plus impressionnant et point extrêmement intéressant la société a annoncé lors du communiqué T3 un chiffre d’affaire record de 83M pour le seul mois de Septembre.
Le management table sur un CA de 1Milliard pour 2018, personnellement je pense qu’on l’atteindra probablement en 2017 et pourquoi pas dès 2016 (83*12= 996M).

Alors évidement nous savons bien que la croissance du CA n’est pas une fin en soi. Il faut que les marges restent stables pour que nous soyons content. Ici c’est encore mieux celle ci grimpe.
En effet au S1 on a assisté à une forte hausse de la marge opérationnelle qui a atteint les 9.6%.
Le RO était donc de 41.7M en hausse de 59% / 2014, le RN lui de 76% à 29.7M.

Les investissements étaient toujours importants avec 26M au S1, le groupe a communiqué un endettement net stable du fait de l’augmentation du BFR (= ils ont pioché dans la trésorerie pour faire tourner les achats/ventes). Ils évoquent le chiffre de 65M (personnellement je trouvais 53M au 31/12/2014, mais ils évoquent des dettes aux associés dans leur calcul).

Earning Yeld :

L’EV est de 500M+112-59= 553M.
Du fait des importants investissements de croissance il est ici aussi difficile d’évaluer la part entre OPEX et CAPEX.

Pour l’EBIT comme d’habitude on peut choisir plusieurs hypothèses :
- Marge un peu inférieur au S2 (7% du fait des investissements pour les nouvelles unités de production) avec un CA de 400M (annonce management) on aurait un EBIT S2 de 28M, soit un EBIT 2015 à 70M d’euros.
- Marge à 8.5% et CA 400M, EBIT S2 à 34M, soit EBIT 2015 à 75M
- EBIT S2 proche de EBIT S1, soit EBIT 2015 = 80M

EV/EBIT = 7.9 / 7.4 / 6.9 => EY = 12.6% / 13.5% / 14.5%

En prenant les prévisions prudentes du management pour 208, 1M de CA et marge à 8% on a un EBIT à 80M. D’ici là la dette pourrait avoir baissé d’au moins 30%, on aurait une EV à 520M.
L’EV/EBIT serait à 6.5 soit un EY à 15.4%. Et si la société fait mieux cet EY serait encore plus élevé.

Comparables :

Le secteur des équipementiers a été une des stars de la période 2012/2014 sur la bourse de Paris avec plusieurs ten-bagger ou plus. En 2009 MGIC s’achetait à moins d’1E et en 2012 encore à moins de 5E, pareil pour Montupet à 2E en 2009 et moins de 5E en 2012 pour être racheté à 70E mi octobre par le canadien Linamar. Valeo et POM beaucoup plus gros ont aussi vu leurs cours multiplié par 5 à 10 depuis 2012.

Nous n’aurons malheureusement plus des performances similaires dans les prochaines années (sauf miracle ou folie total du marché) mais je pense que MGIC reste une des sociétés les plus faiblement valorisé du secteur (Le Belier n’est pas très cher aussi mais moins intéressant).

En effet Montupet a été racheté à plus de 13 fois son EV/EBIT, alors certes la société avait de meilleure marge et était en duopole sur son secteur, les stars POM et Valeo s’échange entre 16 et 17 fois ce ratio mais sont beaucoup plus grosse.
Disons que MGIC pourrait mériter 10 fois ce ratio, dans le scénario le plus prudent  on aurait une marge de 30% sur le cours actuel, pour le scénario management 2018 on est à plus de 50%.

Et le cycle ?

Le problème du bas de cycle c’est qu’on le connait à posteriori. C’était 2013, avec un plus bas d’immatriculations depuis 1996 en Europe. A un moment il faut bien que le parc auto se renouvelle (fin 2014 on était à 9,6ans) et c’est le cas depuis 2 ans.

Du côté des équipementiers le nombre d’acteurs a diminué, un certain nombre a tiré profit des nouvelles contraintes de fabrication avec par exemple POM et ses plastiques pour la réduction du poids des véhicules, MGIC et la gestion des fluides et de la pollution au combien d’actualité (VW).

On notera également que les survivants se sont diversifiés, que ce soit dans le portefeuille client, le catalogue de produits, le nombre de pays où ils sont présents pour être au plus près des constructeurs. Pour MGIC la croissance vient d’une augmentation des ventes mais est elle est aussi organique grâce aux acquisitions relutives.

Il convient de rester vigilant au maillon de la chaîne précédent (constructeurs), aux ventes (croissance, plateau, diminution) et aux multiples de valorisation.

Conclusion :

Alors que j’étais actionnaire de MGIC depuis début 2014 j’ai fait le choix malheureux déjà évoqué sur mon portefeuille de vendre mes 400M MGIC et mes quelques Burelles pour acheter du Esso début septembre, soit juste avant les résultats du S1. Juste avant les résultats pendant la tempête VW on pouvait acheter l’action sous les 13 euros.

Après les résultats j’ai hésité à faire des arbitrages pour en racheter vers les 15E mais mes autres lignes étaient encore faiblement valorisé (Guillin à 18E, Crit à 45E principalement). A ce jour c’est beaucoup moins le cas comme je le disais hier dans la mise à jour de Guillin (pour CRIT il y a encore pas mal de potentiel je pense >25%).

J’ai donc reconstitué une importante ligne MGIC (1400 titres) la semaine dernière en arbitrant 40% de ma ligne Guillin et 15% de ma ligne Crit.

Dernière modification par simouss (25/12/2015 11h34)

Mots-clés : automobile, midcap, équipementier


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#2 19/01/2016 10h04 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   14 

Bonjour Simouss,

Quelle est votre vision du futur autour des voitures électriques et autonomes par rapport à la dépendance de MGIC vis a vis des voitures plus "pétrole" (fluide, injection, air, systèmes carburants, …).

Vous avez décidé de revenir sur le titre alors j’essaie de comprendre si c’était plus sur un objectif PV court terme ou si vous avez des convictions sur du LT avec eux et si oui basées sur quels faits.

Merci
XabiX


Mon portefeuille passif et Parrainage Binck me contacter en MP

Hors ligne

 

#3 19/01/2016 10h28 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   331 

Premier point, honnêtement je n’y avais même pas pensé. Quelle est la part de marché de ces voitures actuellement dans les nouvelles immatriculations? Moins d’1%.

Véhicules électriques : la Norvège domine, la France à la traîne

La concurrence est encore très lointaine et encore plus avec les nouveaux acheteurs qui sont les nouvelles classes moyennes des pays émergents, acheteurs qui ne vont pas prendre ce type de véhicule encore hors de prix et financé par les subventions des états "riches".

Deuxième point avez vous lu l’analyse ? Si je fais une analyse aussi détaillé avec un cours supérieur à l’actuel ce n’est pas pour faire du daytrading. Il me semble par ailleurs que cette analyse évoque un horizon 2018 ce qui est pour moi du long terme.

J’ai des objectifs de cours et/ou de rendement locatif, pas de durée. Si l’objectif est approché, j’allège, si j’ai un meilleur rendement sur une autre entreprise j’arbitre, si j’atteins le cours je vend.

L’objectif reste entre 26 et 30 euros dans les 2 ans.

AMF : 2200 titres et je me déplace en vélo

Dernière modification par simouss (19/01/2016 10h28)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#4 19/01/2016 10h47 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   14 

Si la France est à la traîne c’est bien un signe que cela devrait s’accélérer prochainement pour rattraper le retard (donc potentielles subventions etc..). Renault a annoncé plusieurs modèles à venir

L’article ciré dit aussi:

La plus grosse progression revient à la Chine avec une hausse du nombre de véhicules électriques de plus de 700%. Sur le podium également se trouve le Royaume-Uni. La place de l’électrique y a augmenté de près de 400% en un an. Des chiffres à nuancer puisque, dans ces deux pays, les taux initiaux étaient très faibles il y a un an: moins de 1% pour la Chine et à peine 0,3% en Grande-Bretagne.

En terme de croissance, je pense que c’est un créneau plus porteur d’ou ma question sur la position de MGIC si vous le saviez. En plus je pense que l’on méconnaît en général le marché chinois car avec le problème de pollution qu’ils ont, ils roulent bien plus que nous à l’électrique (scooter) du coup avec cette dynamique les prix devraient s’éroder rapidement.

Oui j’ai lu votre analyse qui est top comme très souvent. (D’ailleurs pour différencier milliard et million faudrait peut être utiliser M et m ? sur le EY et le CA).

2 ans pour moi c’est plutôt court mais après c’est une question de point de vue et j’avoue ne pas savoir si il y a une définition bien précise mais en dessous de 5 ans dans mon cas ce n’est pas du LT.

vélo électrique ?


Mon portefeuille passif et Parrainage Binck me contacter en MP

Hors ligne

 

#5 19/01/2016 11h10 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   

Si je peux me permettre d’apporter mon point de vue en ce qui concerne l’avenir de l’automobile électrique :
Je pense que cela n’arrivera pas (à grande échelle) de mon vivant (pour rappel j’ai 27ans). Vu le nombre de véhicule actuellement en circulation,  approvisionner ces derniers en électricité me parait impossible avec les infrastructures actuelle et les moyens de production. Ces moyens de production d’ailleurs, qu’on essaye tant bien que mal de faire évoluer pour les rendre « eco-friendly ». Comment alimenter les 40 millions d’automobile française en électricité avec des éoliennes et autre énergie verte ? Surtout quand on se demande encore comment lisser la production d’une électricité verte pour répondre aux pics de consomation d’une froide soirée d’hiver.

Un autre point que peu de monde soulève, l’étude de l’impact environnemental global à la production d’une voiture électrique.  Il faudrait savoir produire du lithium en quantité astronomique, et surtout le recycler ! Est-ce si propre que cela ? De nombreuses études semblent se poser la question…

Non, de mon point de vue, la voiture 100% électrique n’est pas réalisable. L’avenir est à l’hybride ! Et dans un véhicule hybride, par définition se trouve un moteur thermique ! (= pas de problème pour MGIC et consort)

Hors ligne

 

#6 19/01/2016 11h45 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   14 

Effectivement, il reste le moteur atomique smile La Voiture Nucle?aire - YouTube
J’avoue que l’on en rigole mais c’est le rêve de tout le monde d’avoir une voiture autonome electriquement avec de la fission. En tout cas des recherches se font autour du Thorium.

Pour revenir à nos moutons, je dirais qu’il y a pas mal de startup autour des batteries et que la vente par Tesla de batteries pour les maisons à rencontrer un franc succès donc je pense que l’on sera tous équipés de batteries à la maison afin de lisser la demande et d’acheter à des créneux peu chers (Linky va nous aider?)

Mais vous avez certainement raison RelaxMax meme si je pense que cela arrivera avant que vous soyez très vieux smile

En tout cas, pour MGIC on a le temps de voir venir.


Mon portefeuille passif et Parrainage Binck me contacter en MP

Hors ligne

 

#7 19/01/2016 11h59 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   80 

@relaxmax, Le réseau électrique est suffisamment dimensionné pour absorber une grosse proportion de véhicules électriques parce que la recharge se fait de nuit, quand le réseau est très sous-utilisé. Dans notre pays très nucléarisé pas de problème non plus avec les éco-énergies ne fonctionnant que de jour.

Cependant le point sur le lithium (ainsi que certaines terres rares) est tout à fait pertinent. Le lithium lui même est peu polluant mais il est très réactif et les composés sont eux souvent agressifs que ce soit en oxydes ou en sels. L’extraction elle, génère beaucoup de CO2, parce qu’il faut bruler le carbonate de lithium.

Hors ligne

 

#8 19/01/2016 12h18 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   52 

@Relax’ : il n’y a pas de problème pour stocker et restituer l’énergie verte ou pas ; c’est une question de rentabilité et de volonté politique. D’ici peu les 1er silos à énergie vont surgir (du coté de la frontière Suisse je pense). Mais à court terme l’avenir est hybride c’est sur…

Hors ligne

 

#9 10/02/2016 18h44 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Pour ceux qui suivent la valeur, la (bonne) nouvelle du jour:

(CercleFinance.com) - MGI Coutier continue de se porter comme un charme, ainsi qu’en témoigne l’annonce ce mercredi après Bourse d’une accélération de sa croissance au quatrième trimestre.

L’équipementier automobile a dégagé un chiffre d’affaires de 221,2 millions d’euros sur la période, ce qui représente un bond de 28% en rythme annuel. Les revenus annuels ressortent ainsi à 860,4 millions d’euros, en progression de 24% par rapport à ceux générés en 2014 et supérieurs à l’objectif annoncé (+16,6% à périmètre et taux de change constants).

Sur la période, le niveau de ventes réalisé dans ’l’Outillage’ a été particulièrement élevé du fait de démarrages de nouveaux véhicules et moteurs, a précisé MGI Coutier, dont les revenus provenant des ’produits et fonctions’ ont grimpé de 24,9% à 827,4 millions d’euros.

Autre bonne nouvelle: les livraisons ’SCR’ représentent sur l’exercice un chiffre d’affaires de 99,4 millions d’euros dépassant lui aussi les prévisions du groupe.

Au bout du compte, l’exercice 2015 a bénéficié d’une bonne dynamique de l’ensemble de la société, avec 7 divisions sur 8 qui affichent des hausses de leur activité.

Les ventes des divisions historiques MGI Coutier s’est inscrite en croissance de 27,2% à 413,2 millions d’euros. La division ’Avon Automotive’ a, elle, vu son chiffre d’affaires augmenter de 19,3% et de 7,7% à devises constantes à 343 millions d’euros. Enfin, la division ’Autotube AB’ a représenté un chiffre d’affaires de 71,2 millions d’euros en augmentation de 8,7% à périmètre et taux de change constants.

La rentabilité opérationnelle sur l’exercice devrait être supérieure à 8% comme annoncé.

Excellente soirée à vous tous!!


Exige beaucoup de toi-même et attends peu des autres. Ainsi beaucoup d'ennuis te seront épargnés. (Confucius)

Hors ligne

 

#10 14/04/2016 18h46 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   331 

Les résultats 2015 sont sortis et ils envoient du lourd.

http://www.actusnews.com/download.php?T … A15-FR.pdf

- Sur l’exercice 2015, le chiffre d’affaires du Groupe s’inscrit à 860,4 M€. La croissance à périmètre et taux de change constants est de 16,6% et de 24% en publié.
- Le résultat opérationnel courant à 79,1 M€ progresse de 53%. La marge opérationnelle gagne 1,7 point et passe de 7,5% en 2014 à 9,2% en 2015, au-dessus de l’objectif annoncé.
- Les frais d’études et R&D sont restés soutenus sur l’exercice à 49 M€ contre 41,1 M€ l’an dernier.
- Le résultat net consolidé part du Groupe progresse fortement et s’inscrit à 50,9 M€ en hausse de 51,5%. La rentabilité nette gagne 1 point et représente 5,9% du C.A. 2015 contre 4,9% au 31.12.2014.
- L’endettement financier du Groupe MGI Coutier au 31 décembre 2015 est en diminution de 8,2 M€ par
rapport au 31 décembre 2014 et s’élève à 56,6 M€.
- Il sera proposé lors de l’Assemblée Générale annuelle, qui se tiendra le 29 juin 2016, la distribution d’un dividende de 0,20 euro par action au titre de l’exercice 2015 contre 0,05 euro par action en 2014.

On se retrouve avec un EV/EBIT à 7.2 soit 13.9% de rendement.

J’ai renforcé plusieurs fois ces derniers jours entre 18 et 19E en soldant la moitié de ma ligne CRIT vers 55/56E.

Dernière modification par simouss (14/04/2016 18h48)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#11 14/04/2016 19h57 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   

Dividendes * 4 le marché va aimer…

Hors ligne

 

#12 15/04/2016 01h06 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   29 

MGIC fait un peu mieux que ce à quoi je m’attendais. Mais c’était tout de même prévisible à la vue des publications semestrielles. Content d’être dans le bateau !
Toutefois, je trouve les prévisions du management ultra prudente, notamment au niveau de la marge opérationnelle :
Ils annoncent un objectif de marge opérationnelle entre 7 et 8% à l’horizon 2018 alors qu’elle a été de 9.2% en 2015. Idem pour le CA, le milliard à l’horizon 2018…Pour moi il sera franchit en 2017, sauf retournement. Possible que le marché n’apprécie pas cela et nous offre une porte d’entrée prochaine, ou pas.

Quant au dividende, certes multiplié par 4 mais bon, il était tellement ridicule que maintenant il l’est juste un peu moins. Personne n’achète MGIC pour le dividende.

Hors ligne

 

#13 15/04/2016 07h44 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   

C’est un signe envoyé au marché qui pourrait lancer un tendance

Hors ligne

 

#14 15/04/2016 08h33 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   331 

Personnellement je préfèrerais une nouvelle acquisition à cette hausse du dividende mais les dirigeants ont peut être besoin d’un peu de cash. En sortant 50M de cash par an ce n’est qu’une question de temps.

On peut encore s’attendre à une très bonne publication avec le CA T1 qui sera publié le 11/05 et qui va profiter d’une base de comparaison très favorable avec la montée du SCR. En effet avec 36 millions de vente au S1 et 63M au S2 on peut tabler sur >130/140 millions en 2016. Je vois bien un CA T1 proche des 230/240 millions versus 210 millions en 2015.

Pour mémoire :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1029_scr_2.png

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1029_scr.png

@Bargeo, la petite phrase avec 1 milliard et 7/8% est la même depuis 2 ans, je pense comme vous que le milliard sera atteint dès 2017.

Edit 9h15 : Volume énorme à l’open, quasiment 40000 titres en 15 minutes pour une hausse à +2/3% stoppée par le seuil des 20E.

Dernière modification par simouss (15/04/2016 09h17)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#15 15/04/2016 11h22 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   39 

Bonjour.

Je me permets une légère digression sur les entreprises en croissance. Comment les valoriser en fonction de leurs bénéfices?

Je ne comprends pas la formule: PER au delà duquel ne pas investir = 8.5 (PER pour une entreprise sans croissance) + 2 fois le taux de croissance.

Cela nous donne un investissement favorable en dessous d’un PER de 28.5 pour une entreprise en croissance de 10 % par an, en dehors de toute autre considération? Cela me paraît très élevé.

Y-a-t-il une erreur dans ma formule?

La question sous-jacente est: jusqu’à quel cours investir dans MGI Coutier avec les résultats actuels? Mon instinct biaisé me dit que 20 € c’est trop avec les bénéfices actuels, mais je ne sait pas le chiffrer.

Merci d’avance pour vos éclairages.

Cordialement.

Dernière modification par Trahcoh (15/04/2016 11h26)

Hors ligne

 

#16 15/04/2016 12h07 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   331 

Je ne sais pas trop comment marche votre instinct mais vous n’avez pas l’air de vous posez les questions premiums pour un achat d’action.

Quel est votre objectif de rendement pour une entreprise ?
Bien entendu il faut qu’il soit supérieur à celui "sans risque" d’une obligation d’état ?
Pensez vous qu’il peut être maintenu / augmenté par l’évolution des ventes et des marges (le business est il résilient)?
Dans quel mesure et pendant combien de temps une éventuelle croissance peut être soutenue ?
Dans quel but achetez vous l’entreprise ? Prix inférieur à celui de ses actifs ? Rentable et rendement intéressant ? Les 2 ensembles ? Espérance de croissance ou de revenus futurs (tech) ?

La formule de Lynch (sauf erreur de ma part) c’est bien joli mais déjà le taux sans risque des années 1980 (US Bond) était genre 10 fois celui actuel. Ensuite sauf miracle MGIC fera difficilement 10% par an pendant les 10 prochaines années.

Par contre au prix actuel, j’estime que son rendement est bien supérieur à 10%, sans escompter de croissance future alors qu’elle est présente, dans des conditions de marché favorable du point de vue du cycle automobile et ce pour encore au moins 2 ans.

Ma limite de rendement escompté étant de 10% pour une entreprise j’estime qu’il faudrait dans le cas présent que mon EV soit de 800 millions (versus 80 millions d’EBIT) pour arriver à ces 10% soit une capi d’environ 750 millions soit un cours de 28E.

Vous avez d’autres méthodes de valorisation pour le rendement locatif, Jean Marc sur son Blog Condi Harazée le calcul un peu différemment et tient moins compte de la dette par exemple, car il estime qu’avec l’EV/EBIT la dette se retrouve au numérateur et au dénominateur (car on retire les intérêts avant l’EBIT). Par ailleurs il retraite d’autres éléments (provision, résultat financier…).

Après j’ai l’habitude d’alléger progressivement ma position au fur et à mesure que le cours grimpe vers mon objectif pour renforcer d’autres lignes dont le rendement se retrouve plus intéressant.

Par exemple pour Guillin mon objectif est de 26E, très proche du cours actuel (24E), je n’en ai presque plus depuis qu’on a passé les 24E. J’ai renforcé plusieurs fois MGIC et Crit avec le solde en mars. Puis une fois que Crit a pris 10% puis 20% après ces résultats j’ai une nouvelle fois allégé pour acheter du Linedata et encore renforcer MGIC à 18.2, 18.6 et 18.9E. Hier soir j’avais 3605 MGIC.

Aujourd’hui pour MGIC j’ai fais du Bifidus, j’ai revendu 300 titres à 19.4, 250 titres à 19.6 et 55 à 19.9 (mon ordre de 400 à 19.9 n’est malheureusement  pas passé en entier). Puis j’en ai repris 50 à 19.15 et 275 à 19.05. J’ai dorénavant 3325 titres. Avec le différentiel j’ai initié une ligne PSB industrie qui vient de passer sous les 45 E et devient attractive.

Dernière modification par simouss (15/04/2016 17h51)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#17 15/04/2016 13h27 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   30 

Bonjour Simouss,

Ca m’intéresse d’avoir votre avis sur PSB industries.
Suite aux résultats 2015 publiés récemment, j’avais calculé un FCF de 26 ME (en intégrant tout le CAPEX comme CAPEX de maintenance…)
Sauf que l’endettement donnait une VE de près de 300 ME.
Du coup, la valeur ne m’est pas apparue si bon marché que cela.


parrainage Bourse direct, binck, boursorama, fortuneo possibles

Hors ligne

 

#18 15/04/2016 17h41 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   97 

simouss a écrit :

il estime qu’avec l’EV/EBIT la dette se retrouve au numérateur et au dénominateur (car on retire les intérêts avant l’EBIT

Petite correction : l’EBIT est par définition les Earnings Before Interest and Taxes, donc on n’a pas encore retiré les intérêts. smile
(Je ne me souviens plus de comment Jean-Marc calcule le Free Cash Flow pré-taxe, donc je ne peux pas commenter plus avant.)


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#19 15/04/2016 17h50 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   331 

Mystake offcourse, je voulais dire l’inverse, on a la dette en haut et les intérêts ne sont pas encore payés bas. Enfin je vous laisse traduire :

Jean Marc a écrit :

Je n’aime pas trop la comparaison à l’EV car les dettes sont un peu comptées deux fois : au dénominateur, mais aussi au numérateur avec la charge de l’emprunt. Je préfère séparer : pour être éligible je regarde le caractère soutenable de l’endettement; ensuite je calcule le flux, qui comprend le coût de la dette. Du coup le dénominateur passe de 300 M€ à 169 M€…


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#20 15/04/2016 20h44 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   33 

Trahcoh a écrit :

Bonjour.

Je me permets une légère digression sur les entreprises en croissance. Comment les valoriser en fonction de leurs bénéfices?

Je ne comprends pas la formule: PER au delà duquel ne pas investir = 8.5 (PER pour une entreprise sans croissance) + 2 fois le taux de croissance.

Cela nous donne un investissement favorable en dessous d’un PER de 28.5 pour une entreprise en croissance de 10 % par an, en dehors de toute autre considération? Cela me paraît très élevé.

Y-a-t-il une erreur dans ma formule?

Bonjour Trahcoh,
la formule que vous évoquez ressemble à celle de Graham qui est celle-ci:

Valeur = Earning*(8.5*2g) ou 8.5 correspond au PER sans croissance et g le taux de croissance annuel estimé sur les prochaines années.
elle permet d’obtenir la juste valeur d’un société en fonction du taux de croissance anticipé, une sorte de DCF simplifié.
Graham conseille de notamment retraiter les résultats des évenements exceptionnels et éventuellement de prendre les résultats moyens des 7 dernières années afin de lisser les manipulations comptables.

Cette formule avait été évoquée dans une newsletter d’IH que je viens de retrouver: Newsletter 98

Hors ligne

 

#21 11/05/2016 07h43 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   

Publication de l’évolution de l’activité Q1 2016 ce jour.

Hier volume des échanges 3 fois plus important qu’à l’habitude avec plus de 5% de hausse.

Bon signe?

AMF: Actionnaire de MGI COUTIER


Parrain IGRAAL

Hors ligne

 

#22 11/05/2016 18h14 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   331 

Les résultats sont sortis. Sans surprise la croissance est toujours là avec +15.1% par rapport au T1 2015. Avec 242.8 M de CA on dépasse d’un poil la borne haute de mon estimé du 15/04.

Les ventes d’Adblue avec le système SCR sont à 38.2M, elles dépasseront probablement les 150M sur l’année. Le désendettement se poursuit avec -8 M ce semestre.

Dernière modification par simouss (11/05/2016 18h15)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#23 12/05/2016 09h02 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   97 

Bargeo a écrit :

Toutefois, je trouve les prévisions du management ultra prudente, notamment au niveau de la marge opérationnelle :
Ils annoncent un objectif de marge opérationnelle entre 7 et 8% à l’horizon 2018 alors qu’elle a été de 9.2% en 2015. Idem pour le CA, le milliard à l’horizon 2018…Pour moi il sera franchit en 2017, sauf retournement. Possible que le marché n’apprécie pas cela et nous offre une porte d’entrée prochaine, ou pas.

Tant mieux s’ils sont prudents ! Je ne suis pas certain que les marges se maintiennent à 9% sur le long terme : ça reste une industrie cyclique.

simouss a écrit :

Mystake offcourse, je voulais dire l’inverse, on a la dette en haut et les intérêts ne sont pas encore payés bas. Enfin je vous laisse traduire :

Jean Marc a écrit :

Je n’aime pas trop la comparaison à l’EV car les dettes sont un peu comptées deux fois : au dénominateur, mais aussi au numérateur avec la charge de l’emprunt. Je préfère séparer : pour être éligible je regarde le caractère soutenable de l’endettement; ensuite je calcule le flux, qui comprend le coût de la dette. Du coup le dénominateur passe de 300 M€ à 169 M€…

Je n’avais pas vu votre réponse, du coup je reviens dessus tardivement.
Je pense que Jean-Marc parle de EV/FCF, qui compte effectivement la dette au numérateur et au dénominateur.
EV/EBIT ne la compte bien qu’une fois, tout comme P/FCF que Jean-Marc utilise sans doute.
L’avantage qu’on associe à EV/EBIT est de ne pas dépendre de la structure de capitalisation de l’entreprise ("equity" et dette sont mis sur un pied d’égalité).

Bref, tout ça pour dire que, pour une entreprise faiblement endettée comme MGIC, la différence sera minime. smile


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#24 13/05/2016 12h36 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   13 

Je me pose la question du potentiel de la gamme SCR et du niveau de profitabilité sur le long terme.

Suivant Laurent Burelle concernant POM :
En 2015 15% de PDM. 600’000 éléments vendus en 2014 et vise 3 millions de livraisons en 2019 soit 33% des volumes mondiaux.
La prévision sur le marché mondial du SCR serait donc de 9 millions d’unités en 2019. Avec un prix moyen du module de 500 euros, ce serait un marché de 4.5 miads d’euros mais le prix moyen (et la profitabilité) va sans doute diminuer.

Combien d’unités vendues prévoit MGI Coutier en 2019 et qui sont les autres concurrents sur ce segment?

Dernière modification par etzanas (13/05/2016 13h04)

Hors ligne

 

#25 17/05/2016 17h49 → MGI Coutier : équipementier automobile spécialiste des fluides (automobile, midcap, équipementier)

Membre
Réputation :   65 

Les ventes de réservoirs d’AdBlue ont été multipliées par 3.3 yty au T1 2016 soit 39 MEUR de facturations (au dessus des anticipations initiales)

---

MGI Coutier a vendu en 2014 pour 15,4 millions d’euros de réservoirs, au delà de ses anticipations initiales.

En 2015, MGI visait 150 millions en 2016.

Le groupe travaille sur les futures normes européennes 6.2 applicables en 2018, en principe. Suivront d’autres contraintes de protection environnementale avec l’euro7, à l’horizon 2020/2021.

"Une technologie similaire s’appliquera sur les véhicules à essence", disait André Coutier dans un article récemment.

A suivre
Bons trades
Stan


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech