Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 14/12/2015 17h19 → Retraite : comment estimer sa future retraite ? (choix personnels, estimation, préparation, retraite)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
Autour de moi (collègues, amis, sur ce forum, …) j’entends ou lis régulièrement des remarques apocalyptiques sur le devenir du système français de retraite par répartition ("La retraite? De toute façon, on n’aura rien"; "Le système de retraite français est une pyramide de Ponzi", …). Je me demande si ce genre de formules à l’emporte-pièce relève simplement de la conversation sociale  (au même titre que se plaindre de la météo ou de son salaire),  de l’exorcisme rituel d’une peur ou d’une crainte rationnellement évaluée.

Partons du principe que les retraites ne vont pas augmenter. Je vois alors schématiquement trois scenarii:
1) scénario optimiste: les réformes successives permettent de sauver l’essentiel du système de retraites. Une épargne de précaution suffira pour beaucoup.
2) scénario noir: le système de retraites s’effondre. Nous devons tous devenir rentier.
3) scénario intermédiaire: des retraites conséquentes, mais insuffisantes, seront versées. Il faut se construire une vraie retraite complémentaire par soi-même. Mais pour quel montant?

Personnellement, je me sens absolument incapable d’évaluer l’évolution des nombreux paramètres qui vont influencer dans le futur notre système de retraite: taux de chômage, croissance économique, espérance de vie, espérance de vie en bonne santé, crise des dettes publiques, solde migratoire, natalité, … Je me contente donc d’évaluations sommaires à partir de projections démographiques (voir par exemple ici)
Quand je lis que le rapport actifs/(nombre d’inactifs de plus de 60 ans) devrait passer de 2,2 à 1,4, je me dis qu’au pire les retraites baisseraient de 40%. Le scénario noir me semble donc écarté.
L’espérance de vie post-retraite est actuellement d’une vingtaine d’années. Quand on augmente d’un an l’âge moyen de départ à la retraite, on fait baisser d’environ 5% le nombre de retraités, et on fait augmenter de 2,5% la population active (en espérant que le taux de chômage n’augmente pas). Reculer de quelques années (67ans?) l’âge moyen de départ à la retraite ne relève pas pour moi de la mesurette, mais permettrait au contraire de se situer dans le haut du scénario intermédiaire 3). Mon scénario personnel tourne donc autour d’une baisse modérée de la retraite moyenne et reste donc assez optimiste.

En lançant cette discussion, je ne veux surtout pas relancer des débats stériles basés sur des postures idéologiques, des querelles d’experts ou des étalages publics d’angoisses personnelles. Je suis simplement curieux de savoir comment, personnellement et concrètement, vous estimez votre situation future et sur quelles bases se fondent vos estimations.

Au plaisir de vous lire

Mots-clés : choix personnels, estimation, préparation, retraite

Hors ligne

 

#2 15/12/2015 09h08 → Retraite : comment estimer sa future retraite ? (choix personnels, estimation, préparation, retraite)

Membre
Réputation :   39 

Bonjour,

vaste sujet. Je suis plutôt partisan de votre vision "intermédiaire" à savoir qu’il ne faudra pas attendre versailles mais que ce ne devrait pas être apocalyptique. Notamment parce qu’en France, contrairement aux autres pays Européens, nous avons eu le baby boom qui déséquilibre le tout MAIS nous avons une natalité correcte qui permet d’éviter le phénomène sur nos générations (20 / 30 ans) et celles de nos enfants.

Plusieurs points, puisque tout cela dépend de votre façon de prendre la retraite:
- Dans l’objectif de la majorité d’entre nous, nous voulons prendre notre retraite au plus tôt. Donc les cotisations ne seront jamais à 100% et il vaut mieux considérer le peu en plus comme du bonus.

- Si jamais certains vont jusqu’au bout, l’approche est un peu différente, puisque d’après ce tableau : Les inégalités face aux retraites on peut espérer quand un même petit pécul mensuel allant de 1400€ brut pour une carrière ouvrier à 2800€ brut pour une carrière cadre. (en 2010).

Le problème, c’est qu’au niveau du deuxième point cela implique que le système reste inchangé et que vous n’avez subi aucune période de chômage. Or on ne peut pas prédir l’avenir (chômage) et comme vous le dites, le système n’ira pas au bout dans sa version actuelle (car déficitaire, et c’est valable aussi pour les retraites complémentaires) et il devra être modulé, mais je pense à la marge:

Cf ici : Infographie interactive - sauvez vous même le système de retraite

On peut voir que si nous ne touchons pas aux montants des cotisations patronales / salariales ni aux pensions et que l’on augmente l’âge légal de départ à la retraite de 2 à 3 ans, le système repasse au vert !
Ce n’est pas fou du point de vue de l’augmentation de l’espérance de vie mais c’est à mon avis une image trop difficile politiquement pour être faites maintenant par nos mollassons aux gouvernements successifs.

Conclusion:
De mon avis, un jour ou l’autre, le système sera modulé pour garder un minimum à la majorité de la population. On ne peut décemment penser qu’en France (pays de certaines valeurs humaines tout de même) tout le système de retraite va s’écrouler et qu’aucune réforme ne sera faite. La majorité de la population fera des concessions sur les systèmes particuliers (dit spéciaux) et d’autres paramètres (âge ou montant), comprenant qu’il vaut mieux un peu que 0.

Maintenant, comme j’espère m’arrêter avant l’âge légal, je considère que ce ne sera que du bonus mais qu’il faudra mieux compter sur moi même pour m’assurer entre autour de 2000€ de revenus / mois.

Qui peut le plus, peut le moins…

Setanta

Hors ligne

 

#3 15/12/2015 12h01 → Retraite : comment estimer sa future retraite ? (choix personnels, estimation, préparation, retraite)

Membre
Réputation :   147 

Je ne pense pas que le système va s’effondrer parce que même si ça part du même principe qu’un Ponzi, celui-ci peut perdurer s’il est étalé dans le temps et avec de nouveaux entrants permanents.

L’âge de la retraite va être reculé au fil du temps et les pensions baisser. Celui qu commence aujourd’hui à travailler prendra sans doute sa retraite à 70 ans avec une pension moins importante que celles que touchent actuellement les retraités.

Sans vouloir dévier le débat, les jeunes payent actuellement la retraite de ceux qui possèdent la majorité des biens immobiliers et "entretiennent" la bulle immobilière, double effet kiss cool garanti.

Hors ligne

 

#4 16/12/2015 14h53 → Retraite : comment estimer sa future retraite ? (choix personnels, estimation, préparation, retraite)

Membre
Réputation :   84 

Alpins a écrit :

Bonjour,
Autour de moi (collègues, amis, sur ce forum, …) j’entends ou lis régulièrement des remarques apocalyptiques sur le devenir du système français de retraite par répartition ("La retraite? De toute façon, on n’aura rien"; "Le système de retraite français est une pyramide de Ponzi", …). Je me demande si ce genre de formules à l’emporte-pièce relève simplement de la conversation sociale  (au même titre que se plaindre de la météo ou de son salaire),  de l’exorcisme rituel d’une peur ou d’une crainte rationnellement évaluée.

Personnellement, je part du principe qu’il n’y aura pas de retraite.
A partir de ce point de départ, je peux donc planifier mes revenus futurs.

Dans le pire des cas, j’aurais ce que j’ai prévu, dans le meilleur des cas, j’aurais une retraite. Ce sera un bonus.
Mais bon, d’ici là, a une moyenne de 2 changements de la fiscalité par an, et d’1 de la répartition des retraites, j’ai plus de 100 changements à voir passer avant de connaitre le résultat du pronostic! smile

Hors ligne

 

#5 18/12/2015 21h24 → Retraite : comment estimer sa future retraite ? (choix personnels, estimation, préparation, retraite)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

L’ensemble du système de protection social Français repose sur la garantie de l’Etat.
Pour assurer cette garantie, l’Etat doit s’endetter.
Le système de retraite par répartition est une chaine de Ponzi. Comme il n’y a plus assez de nouveaux entrants pour financer le haut de la pyramide, le système devrait s’effondrer. Mais l’état s’endette pour combler le déficit.

Si vous faites confiance à un Etat en faillite, pour vous garantir votre retraite future, votre protection santé, alors ne rien faire est la meilleure solution. La perspective d’une retraite au delà de 70 ans ne m’enchante pas davantage.

Alors, personnellement, je préfère ne pas simplement asseoir mon avenir financier sur la simple garantie de l’Etat, et je mets en oeuvre un plan financier de sécurisation…..

Hors ligne

 

#6 18/12/2015 23h10 → Retraite : comment estimer sa future retraite ? (choix personnels, estimation, préparation, retraite)

Modérateur
Réputation :   1084 

J’ai un petit désaccord avec vous : le système de retraite par répartition n’est pas une "chaîne de Ponzi" (dans laquelle les premiers venus spolient les derniers arrivés, et qui a même pour objectif principal -voire unique-  d’enrichir le premier arrivé et qui a créé la chaîne, et cherche des complices intéressés, et où rien n’assure une quelconque solidarité entre tous). Ou alors, c’est la vie (de tous les humains qui se succèdent sur terre) qui serait une chaine de Ponzi.

Réfléchissez un peu : qui donc peut fournir les biens et les services pour ceux qui sont devenus trop âgés (ou pas encore assez âgé et compétents, ou devenus incapable par suite d’un accident de la vie ou d’un handicap -ce sont d’autres facettes d’un système qui assure un minimum de solidarité et n’est pas purement individualiste-) pour en produire eux-mêmes, sinon les générations en age de travailler et de créer de la valeur. Ensuite, il y a plusieurs manières de formaliser ce transfert de valeur, que ce soit la retraite par répartition, la retraite par capitalisation, l’entraide directe entre générations qui existe dans de multiples cultures (moins individualistes que la notre), ou autre chose, ou encore un mélange de plusieurs de ces moyens, mais ces manières ne sont pas des chaînes de Ponzi…

Ceci dit, rien ne vous empêche de vouloir jouer sur plusieurs tableaux pour assurer au mieux une certaine sécurité financière à vos vieux jours, et ainsi de vous préparer à cumuler des droits dans un système par répartition, une épargne capitalisé que vous pourrez consommer, des liens forts avec vos proches qui pourront vous aider si vous en avez un jour besoin, etc.

Et bien évidemment que "L’ensemble du système de protection social Français repose sur la garantie de l’Etat.". Mais n’oubliez pas que l’Etat, ce n’est pas une abstraction lointaine, c’est vous, moi, et tous nos compatriotes.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#7 19/12/2015 08h07 → Retraite : comment estimer sa future retraite ? (choix personnels, estimation, préparation, retraite)

Membre
Réputation :   39 

Moi aussi j’ai un désaccord avec vous.

L’état ne garanti pas les retraites futures, mais uniquement les retraites actuelles. Des travaux sont en cours pour protéger les futurs retraités, mais certains observateurs font observer que ces travaux sont insuffisants.

Un état et ses finances peuvent exploser en situation de stress (Grèce, Yougoslavie, Tchécoslovaquie, Corée…).

Si la chaine de Ponzi est une image excessive, le principe est bien le même actuellement: les derniers entrés sont les derniers servis, avec des départs plus tard, des taux de retraite moindres par rapport aux salaires. Seules les pensions gelées échappent effectivement à cette chaine car ils touchent aussi les premiers entrés.

Ne mettez pas sur le même plan la retraite et l’entraide directe entre générations s’il vous plait. Chez les pauvres, l’entraide entre générations signifie ne pas manger à sa faim, et retour vers un pays sous-développé. Je vous renvoie à nouveau vers nos amis Grecs.

Je ne permettrai pas l’expression condescendante "réfléchissez un peu". Avez-vous un quelconque contrat écrit pour faire valoir vos droits à la retraite en fonctions de vos cotisations? Ce qui est appelé cotisation me semble plutôt être un impôt direct. Tous les paramètres de détermination des retraites sont liés à des textes de loi, qui peuvent être modifiés tous les ans en fonction des besoins.

Actuellement, le minimum vieillesse suit l’inflation, et pas les retraites.

Revalorisation des retraites 2015

Si l’état a les moyens de continuer de s’occuper des plus nécessiteux, il y aura dans le futur effectivement toujours un minimum vieillesse. Cette discussion rejoint selon moi celle sur le revenu minimum pour tous.

L’état en aura-t-il les moyens? Souhaitez vous vivre au minimum vieillesse?

Je pense que l’incertitude est moins grande quand vous gérez votre patrimoine, logé dans plusieurs pays de préférence. Le risque de spoliation me semble moins grand.

Hors ligne

 

#8 19/12/2015 09h22 → Retraite : comment estimer sa future retraite ? (choix personnels, estimation, préparation, retraite)

Membre
Réputation :   

Personnellement quand j’entends la phrase "De toute façon on n’aura pas de retraite", je ne crois pas qu’il s’agisse d’une question financière, mais plutôt d’une question d’âge.

Pour moi, cette phrase veut dire qu’on n’aura pas de retraite en bonne santé car on devra partir de plus en plus tard (peut-être 70 ans). Donc pas de longue retraite rythmée par des voyages, le camping-car, les loisirs de jeune retraité. Bref, tout le contraire de la retraite façon baby-boomers.

"On n’aura pas de retraite" veut donc plutôt dire "On ne pourra pas profiter de la retraite car on sera trop vieux".

C’est pourquoi la majorité des personnes ici préparent une "retraite anticipée" avec leurs propres revenus.

Hors ligne

 

#9 19/12/2015 20h35 → Retraite : comment estimer sa future retraite ? (choix personnels, estimation, préparation, retraite)

Membre
Réputation :   

@alpha2
Je vous rejoins. Je pense en effet que l’âge moyen de départ en retraite va augmenter et rejoindre tôt ou tard l’espérance de vie en bonne santé. La retraite va (re)devenir une protection sociale pour nos vieux jours, et ne sera plus des "grandes vacances" comme beaucoup de retraités actuels les connaissent.

Hors ligne

 

#10 18/05/2016 12h40 → Retraite : comment estimer sa future retraite ? (choix personnels, estimation, préparation, retraite)

Membre
Réputation :   22 

Je lisais hier dans la presse, les principaux candidats LR (Le Maire, Juppé, Fillon, NKM, Sarkozy, Coppé) ont tous l’intention, s’ils sont élus, de reculer l’age de départ à la retraite à 65 ans.

Dernière modification par Bluegrass (18/05/2016 12h46)

Hors ligne

 

#11 18/05/2016 13h01 → Retraite : comment estimer sa future retraite ? (choix personnels, estimation, préparation, retraite)

Membre
Réputation :   147 

Ils ont consulté les chiffres du chômage des seniors ?
Actuellement la plupart des grandes sociétés font partir leurs salariés les plus âgés quitte à les payer jusqu’à l’âge de la retraite légale ( Sanofi ).
Dépassé 55 ans, c’est très dur de trouver un emploi stable et même Pôle Emploi les dépense de recherche de travail dans la plupart des temps.

Hors ligne

 

#12 18/05/2016 13h25 → Retraite : comment estimer sa future retraite ? (choix personnels, estimation, préparation, retraite)

Membre
Réputation :   88 

Bluegrass a écrit :

Je lisais hier dans la presse, les principaux candidats LR (Le Maire, Juppé, Fillon, NKM, Sarkozy, Coppé) ont tous l’intention, s’ils sont élus, de reculer l’age de départ à la retraite à 65 ans.

Et donc?
Plein de gens poussent des cris d’orfraie… Mais se sont ils simplement renseigné
Oui on peut partir à 62 ans, mais avec quelle pension?
Ont il pris un RDV avec la CARAC.. oui je l’ai fait
Et j’ai toute mes simulations.
Bien sur il faut que j’aille à 62 ans pour la prendre, mais avec quelques menus décotes
mais pour avoir ma retraite à taux plein, il me faut 67 ans et 2 mois

Alors que la retraite soit a 62/ou 65… je m’en fiche un peu
Si vraiment je n’avais que me ma pension de retraite…

Je me souviens lors de mon intégration en 1993 dans un grand groupe du CAC 40

Avec le spécialiste retraite du groupe qui nous disait qu’on partirait en gros à 60 ans, avec 65 à 75%
de notre dernier Salaire 

22 ans plus tard, c’est environ 67 ans avec 55% voir 50% de mon dernier Salaire

Et qu’en sera t-il dans 22 ans, on se battra pour savoir si la retraite sera a 72, 75 ou 77 ans.
pour partir avec le minimum vieillesse. Il y a toujours de défenseur du systême de répartition
mais ce ne seront pas les payeurs dans 20 ans

Alors comme beaucoup ici, on ne compte que sur soi-même. et c’est sans regret..

Hors ligne

 

#13 18/05/2016 14h20 → Retraite : comment estimer sa future retraite ? (choix personnels, estimation, préparation, retraite)

Membre
Réputation :   36 

Justement s’ils souhaitent repousser l’age légal de départ à la retraite de 62 à 65 ans, du coup la retraite a taux plein serait de 70 ans et non plus 67 !?


Stay away from negative people. They have a problem for every solution.

Hors ligne

 

#14 18/05/2016 14h36 → Retraite : comment estimer sa future retraite ? (choix personnels, estimation, préparation, retraite)

Membre
Réputation :   157 

On devient un peu hors-sujet en parlant de comment "équilibrer la retraite", mais dans cette thématique, voici le simulateur de l’institut Montaigne:
L?atelier des finances publiques - Simulez le budget de la France | Institut Montaigne

Pas facile de retourner à l’équilibre.

Seule une hausse de 1 an par tranche d’age (jusqu’à la retraite à 67 ans) et une hausse de 5 trimestres cotisés par tranche (jusqu’à 196t, soit 49 ans de cotisation) et une hausse des cotisations de 10% permettent un équilibre relativement stable.

Dernière modification par Faith (18/05/2016 14h42)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#15 18/05/2016 14h40 → Retraite : comment estimer sa future retraite ? (choix personnels, estimation, préparation, retraite)

Membre
Réputation :   147 

Un retour à l’équilibre est impossible, les pensions vont baisser et l’âge retardé, certains diront que c’est la plus grande chaine de Ponzi jamais inventée.

Hors ligne

 

#16 18/05/2016 14h50 → Retraite : comment estimer sa future retraite ? (choix personnels, estimation, préparation, retraite)

Membre
Réputation :   157 

ZeBonder a écrit :

Un retour à l’équilibre est impossible, les pensions vont baisser et l’âge retardé

Je ne comprends pas cette phrase souvent répétée.
L’équilibre est évidemment possible, il suffirait de le décréter. Ex: les pensions seront élagués pour ne dépenser qu’au niveau des cotisations versées. Ou inversement, les cotisations seront proportionnellement augmentées jusqu’à financer la totalité des retraites.

Aucun problème pour équilibrer. Les problème sera surtout les impacts économiques qui suivront. Mais de toute façon une faillite des retraites aurait un impact incroyablement plus élevé.

Pour ce qui est du débat répartition/capitalisation, c’est un faux débat. Il n’est pas envisageable de laisser mourir les retraités qui auraient "oublié" de capitaliser: les cadres et les hauts/moyens salaires capitalisent déjà tous.
Restent seulement les plus bas salaires, et j’imagine mal un projet de société forçant les plus bas salaire à capitaliser, le tout pour obtenir une retraite misérable (parce qu’un petit salaire, curieusement, à souvent plus de mal à capitaliser qu’un gros salaire, même avec beaucoup de bonne volonté)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#17 18/05/2016 15h51 → Retraite : comment estimer sa future retraite ? (choix personnels, estimation, préparation, retraite)

Modérateur
Réputation :   1084 

ZeBonder a écrit :

Un retour à l’équilibre est impossible, les pensions vont baisser et l’âge retardé, certains diront que c’est la plus grande chaine de Ponzi jamais inventée.

Vous devriez lire le rapport 2015 du COR (qui comporte à présent des hypothèses avec taux de chômage à 10%, et avec une croissance faible), et peut-être changeriez-vous d’avis.

La prévision de sa future pension dépend de beaucoup de paramètres, et sa précision est d’autant meilleure qu’on se rapproche du moment où on cesse d’être actif (c’est logique…). Le fait que certains (comme le "spécialiste retraite" du groupe de coyote qui semblait, en 1993, ignorer le livre blanc sur les retraites de 1991 (voir p96 les projection d’évolution du taux de cotisation retraite pour maintenir les prestations)) aient pu être dans le passé trop optimiste ne devrait pas rendre tout un chacun trop pessimiste.

Ce n’est nullement une chaîne de Ponzi (où il faut une population de pigeons infinie pour engraisser quelques arnaqueurs qui en profitent, sans qu’aucune valeur ne soit en fait créée globalement).

Quel que soit le système (de retraite), ce sont toujours (et ça a toujours été) les actifs qui créent la valeur que les inactifs (dont les retraités) consomment. Il n’y a que les modalités (qui bénéficie individuellement de quoi précisément, selon en particulier ce qu’il a créé comme valeur quand il était actif, la durée d’inactivité, le volume des populations d’actifs et d’inactifs, etc.) qui dépendent du type de système (retraite par répartition, système par capitalisation, entre-aide directe familiale ou aux "anciens", etc.), dont aucun n’est par essence supérieur aux autres.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#18 18/05/2016 16h50 → Retraite : comment estimer sa future retraite ? (choix personnels, estimation, préparation, retraite)

Membre
Réputation :   74 

hum, un intervenant a dit 1400€ de retraite mlnimum.
La secu m’a envoyé un bo papier indiquant que j’ai gagné magnifiquement 170€ par mois pour cette decenie
J’ai fais des calculs via le site de retraite et au bout de 40ans de travail je devrais être plutot vers 800€ par mois.

Le probleme est en effet qu’on manque de gros cotisants (chomage, precarité, …) et qu’il y a aussi le systeme du public et du parapublic à financer par l’etat.

Dernière modification par francoisolivier (18/05/2016 16h53)

Hors ligne

 

#19 18/05/2016 19h53 → Retraite : comment estimer sa future retraite ? (choix personnels, estimation, préparation, retraite)

Modérateur
Réputation :   1084 

Les 1400€ ne sont sans doute pas que la retraite de base (ce que votre caisse de retraite -pas la sécu- a du vous envoyer), mais incluent aussi la (ou les) complémentaires, et supposaient un salaire d’activité brut de 2800€ (pendant au moins 25 ans, au sein d’une carrière complète avec assez de trimestres). Ou alors c’est une approximation supposant que la complémentaire fonctionne comme le régime de base (ce qui n’est pas vraiment le cas).

Pour atteindre environ 1400€ de retraite de base, il faut avoir quasiment cotisé au plafond de la sécu pendant 25 ans, et que ce soient les 25 dernières années (cf ici).

Ensuite on parle de 1400€ brut (sachant que la différence entre brut et net est bien plus faible à la retraite qu’en activité : très approximativement, 2800€ brut d’activité reviennent à 2100€ net, quand 1400€ brut de pension reviennent à 1260€ net, avant IR, et les 2100 seront ensuite bien plus ponctionnés par l’IR que les 1260).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#20 19/05/2016 02h05 → Retraite : comment estimer sa future retraite ? (choix personnels, estimation, préparation, retraite)

Membre
Réputation :   

Bonsoir à tous,

Je n’ai pas fais l’E.N.A, mais je sais compter, il y a de plus en plus de retraités par rapport aux actifs,
   si le mouvement ne s’inverse pas, je ne vois pas comment nous pourrions disposer des même
   retraites dans vingt ans.

Reculez l’age de la retraite, oui, mais allez demander à une femme de ménage de bosser jusqu’à
   70 ans   

Diminuer le montant des retraites, possibles mais déjà que la femme de ménage va bosser jusqu’à
    70 ans

Après nous pourrions dire que tous ceux qui ont un emploi cérébral travail jusqu’a 80 ans minimum
   (voir nos hommes politiques, ils sont courageux ils y arrivent)

Donner une retraite en fonction du patrimoine de chacun( houuu  je vous vois trembler).
    je sens qu’ils vont inventer des niches fiscal

Autre solution facile a mettre en oeuvre, une ptite guerre afin de recréer le plein emploi et diminuer
  le nombre de retraité, voir l’après 1945

Sinon, un petit virus qui réglerait  la surpopulation terrestre. Risque d’un problème de Control du
   virus (perso je préfère une guerre, on peut l’arrêter quand on veut)

Les retraités actuel ont commencé jeune à travailler, bien souvent avant 18 ans,il fallait aider les
   parents.

  Ils travaillaient 48h à l’usine, plus à droite ou à gauche, ils ont eu la retraite à 60 ans et ils ne l’ont
   pas volé.

  Ils avaient un vélo pour aller bosser

  A l’heure d’aujourd’hui, ou nous travaillons 35h, nous avons tous une voiture parce que la
   boulangerie est au moins à 1 kms, nous mangeons bien gras parce qu’on adore
   s’engraisser (chouette, ça donne du boulot au toubib).
 
  Nous avons tous le temps de nous vautrer sur notre canapé.
  Nous avons tous chaud l’hiver, tous frais l’été.
 
  Alors, sois je ne suis pas si fort en math, ce que je suis prêt à reconnaître et  je vais de ce pas
   réviser mes tables
   ou

  Alors, le mur se rapproche plus vite que ce que pensent les citoyens.

  L’avenir nous le dira, le changement c’est maintenant!  ah bon
 

PS: J’ai mis de l’humour dans mon texte, ne pas tous prendre au 1er degrés

Hors ligne

 

#21 19/05/2016 08h56 → Retraite : comment estimer sa future retraite ? (choix personnels, estimation, préparation, retraite)

Membre
Réputation :   80 

Notre système par répartition pose un défi unique à cause de la pyramide des ages Française :

Pyramide des âges - Structure de la population - France - Les chiffres  - Ined - Institut national d?études démographiques

L’effet du baby-boom 47-74  ne s’atténuera pas avant 2030 au moins et couplé à l’augmentation de l’espérance de vie (Ma grand-mère a passée plus de temps à la retraite qu’à travailler, départ à 55 ans-47 ans à la retraite), il n’y a pas 50 000 solutions, les prélèvements sociaux pour payer la dite retraite devront augmenter ou les retraites baisser.

Cependant augmenter l’age de départ ne résout rien, car ça entraîne du chômage (soit des + vieux, mais aussi des + jeunes), tout en poussant nombre de retraités vers des carrières incomplètes.

Le vrai problème est le chômage, ajoutez 3M de travailleurs avec la répartition actuelle et le problème est réglé à 90%. C’est malheureusement une équation insoluble.

Passé 2030, la France est plutôt en meilleure situation que la plupart des pays européens, parce que la fécondité est trop faible chez ces derniers.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech