Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 03/12/2015 22h04 → Portefeuille d'actions de Frenchman (actions, frenchman, pea, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Mon portefeuille a été initié en Janvier 2015, je venais de lire le livre de IH et avais décidé de prendre en main mon épargne. J’ai par la suite beaucoup lu et appris en parcourant ce forum.

Mes objectifs à l’époque :
- ’oser’ investir plus de 20k de mon épargne en Bourse.
- me construire un portefeuille diversifié en 12 mois dans une optique B&H.

11 mois plus tard le premier objectif est largement rempli :
- j’ai dans les 40k d’actions sur un PEA et CT
- 10k sur un compte dédié à l’essai d’une stratégie Momentum
- 21k de liquidités sur ces comptes
- 40k sur une assurance vie

J’ai par ailleurs fait l’acquisition en Mai 2015 d’un T2 que je loue en LMNP.

Je suis satisfait de cet achat immobilier et de la stratégie Momentum.

Pour mon portefeuille, j’ai choisi mes premières valeurs en me basant sur la liste de notre hôte, convaincu de leur solidité (je le suis toujours aujourd’hui). Durant de longs mois je n’ai accordé aucune importance aux plus ou moins values.

Les résultats ne sont cependant guère brillants :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/7297_clipboard04-.jpg

Je me pose donc légitimement des questions sur ma stratégie, que j’assume pleinement.

1) Ma moins value est de l’ordre de 9k, bien supérieure aux 3k de dividendes bruts reçus. Devrais je tout arrêter et placer mes économies sur une AV ?

2) Devrais je poursuivre ? J’en ai assez envie et dispose d’encore 20k de liquidiés + 40k AV.

- J’ai participé à l’AK sur STAN
- Je suis tenté d’investir encore dans BHP Billiton.
- En revanche je m’interdis de racheter des REIT CAD car cela ferait beaucoup d’immobilier pour moi.
- Pour me diversifier en devise je lorgne sur Air Liquide.
- Je suis tenté de reprendre du Sears mais cette société ne distribue pas de dividendes et constitue la ligne spéculative de mon portefeuille…

Si je vais dans cette voie, je me donne pour objectif de gagner en autonomie dans le choix de mes valeurs en 2016 et diversifier mes devises (EUR USD).

3) Devrais je poursuivre différemment ?

Message édité par l’équipe de modération (04/12/2015 02h41) :
- ajout de balises Livre
- ajout de balises Url

Dernière modification par Frenchman (03/12/2015 22h13)

Mots-clés : actions, frenchman, pea, portefeuille

Hors ligne

 

#2 03/12/2015 22h57 → Portefeuille d'actions de Frenchman (actions, frenchman, pea, portefeuille)

Membre
Réputation :   85 

Frenchman a écrit :

Devrais je poursuivre différemment ?

Peut être que pensant bien faire vous vous êtes en fait trop exposé au risque spécifique de certains titres ou de certains secteurs par rapport au risque de marché (cf comparaison performance du MSCI WORLD en € depuis le 1/1/2015 et après la baisse de 3,86% ce jour : +16,33%.)
C’est comme un nageur dans une eau à fort courant : on se rend assez vite compte que se débattre (market timing & stock picking) ne sert pas à grand chose à la plupart des gens mais aussi des gérants. Je le dis d’autant plus librement qu’il suffit que je choisisse un titre alléchant pour qu’il fasse un avertissement sur les résultats dans le mois. Le risque de marché est déjà suffisamment fort pour ne pas en rajouter, la journée illustre assez bien. S’en remettre au marché (ou à certains marchés ou à certains des principaux secteurs) est un choix positif, une forme de renoncement à se croire plus clairvoyant qu’un autre.
bonne soirée !

Hors ligne

 

#3 03/12/2015 23h59 → Portefeuille d'actions de Frenchman (actions, frenchman, pea, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Partez sur une allocation cible et essayez de la respecter, continuez de renforcer mensuellement (500€ c’est bien suffisant) les lignes ou secteurs qui ont le + baissé afin de respecter votre allocation cible et ne suivez pas de trop près la valorisation de votre portefeuille (une connexion maxi toutes les semaines, voir tous les 15 jours). Vous verrez, dans 2 à 3 ans tout sera revenu au vert ^^

J’ai débuté mon portefeuille en même temps que vous cette année et ma moins-value est de l’ordre de 2k€ pour un peu moins de 20k€ investis, mais mon portefeuille, tout comme le votre aurait très bien pu avoir une plus-value importante. J’essaie de me focaliser sur les dividendes futurs pour ne pas trop regarder la moins-value actuelle.

Sinon prenez des trackers, ça reste le meilleur moyen de suivre les performances du marché


Le piment c'est comme l'autoroute, on paye à la sortie XD

Hors ligne

 

#4 04/12/2015 00h11 → Portefeuille d'actions de Frenchman (actions, frenchman, pea, portefeuille)

Membre
Réputation :   146 

Bonjour Frenchman,

J’ai regardé quelques sociétés (hors banques/REIT de votre portefeuille). Voilà une analyse rapide sur base de données tangibles et quantifiées.

BP:Nyse

Total assets/K:       270% (284305 M USD)   
  Current assets:     30,7%    Cash: 10,6%    Receivables: 11,3%    Inventories: 6,5%
  Net properties:     46%    Gross/K: 99,1%    Depreciation/K: 53,1%
  Total liabilities:  60,8%
Assets-Liabilities:   -30,1%    (A-L)/K: -81,3%    (A+I(net)-L)/K: 42,8%    (A+I(gross)-L)/K: 186,2%

                      2010-12    2011-12    2012-12    2013-12    2014-12   
Ops Cash-flow / K:    12,93%    21,04%    19,37%    20,04%    31,11%   
CapEx / K:            17,49%    16,95%    21,92%    23,29%    21,41%   
CapEx / Ops CF:       135,29%    80,55%    113,14%    116,21%    68,83%   
FCF / K:              -4,56%    4,09%    -2,55%    -3,25%    9,69%    K/FCF (5 y): 145,8 x    (K+L)/FCF (5 y): 385,16 x    (K+L-A)/FCF (5 y): 264,33 x    (K+L-A-I(net))/FCF (5 y): 83,37 x
Debt issued / K:      11,33%    11,02%    10,53%    8,37%    11,77%    Total debt issued / K: 53,02%
Debt repayment / K:   7,9%    8,64%    6,82%    5,66%    5,97%    Total debt repayed / K: 34,99%    Total variation debt / K: 18,03%   
Stock issued / K:     0,16%    0,07%    0,12%    0%    0%    Total stock issued / K: 0,35%   
Stock repaid / K:     N/A    N/A    N/A    N/A    N/A    Total stock / K: -0%    Total variation stock / K: 0,35%   
Dividend / K:         -0%    -0%    -0%    -0%    -0%    FCF (5 y)/dividend (last): -? x    FCF (last)/dividend (last): -? x   

                      2010-12    2011-12    2012-12    2013-12    2014-12   
Revenue / K:          287,32%    367,01%    368,74%    376,27%    340,62%   
  R&D / Revenues:     0%    0%    0%    0%    0%   
  SGA / Revenues:     4,15%    3,61%    3,44%    3,3%    3,54%   
Ops rev / Revenues:   N/A    N/A    N/A    N/A    N/A   
Interest / Revenues:  N/A    N/A    N/A    N/A    N/A   
Net income / Rev:     -1,23%    6,65%    2,98%    5,92%    1,05%   

Liabilities: 60,8%   
(A-L)/K:  -81,3%  (A+I(net)-L)/K: 42,8%  (A+I(gross)-L)/K: 186,2%
K/FCF (5 y): 145,8 x  (K+L)/FCF (5 y): 385,16 x
Delta stock / K: 0,35%  Delta debt / K: 18,03%
  R&D: 0%   
Revenues growth: 27,74%  0,47%  2,04%  -9,47% 
Capex/Rev ops: 96,72%
FCF (5 y)/dividend (last): -? x  FCF (last)/dividend (last): -? x

La société est assez fortement endettée.
La société a émis de la dette à hauteur de 18 % de sa capitalisation boursière durant les 5 dernières années.
En considérant les immobilisations corporelles, la société possède un coussin de sécurité à hauteur de 43 % de la capitalisation boursière.
L’activité est fortement capitalistique, ce qui vient amputer le cash flow opérationnel.

BHP:Nyse

Total assets/K:       161% (124580 M USD)   
  Current assets:     13,1%    Cash: 5,5%    Receivables: 4%    Inventories: 3,4%
  Net properties:     75,5%    Gross/K: 120,6%    Depreciation/K: 45,1%
  Total liabilities:  48%
Assets-Liabilities:   -34,9%    (A-L)/K: -56,1%    (A+I(net)-L)/K: 65,4%    (A+I(gross)-L)/K: 137,9%

                      2011-06    2012-06    2013-06    2014-06    2015-06   
Ops Cash-flow / K:    38,86%    31,5%    23,58%    32,77%    24,93%   
CapEx / K:            15,01%    25,14%    28,78%    21,29%    15,75%   
CapEx / Ops CF:       38,62%    79,79%    122,05%    64,97%    63,18%   
FCF / K:              23,85%    6,37%    -5,2%    11,48%    9,18%    K/FCF (5 y): 10,95 x    (K+L)/FCF (5 y): 19,4 x    (K+L-A)/FCF (5 y): 17,09 x    (K+L-A-I(net))/FCF (5 y): 3,79 x
Debt issued / K:      1,78%    17,17%    12,87%    8,08%    4,44%    Total debt issued / K: 44,33%
Debt repayment / K:   2,81%    5,53%    3,33%    9,3%    5,34%    Total debt repayed / K: 26,31%    Total variation debt / K: 18,02%   
Stock issued / K:     0,04%    0,03%    0,03%    0,02%    0,01%    Total stock issued / K: 0,13%   
Stock repaid / K:     N/A    N/A    N/A    N/A    N/A    Total stock / K: -0%    Total variation stock / K: 0,13%   
Dividend / K:         -0%    -0%    -0%    -0%    -0%    FCF (5 y)/dividend (last): -? x    FCF (last)/dividend (last): -? x   

                      2011-06    2012-06    2013-06    2014-06    2015-06   
Revenue / K:          92,69%    93,32%    85,23%    86,83%    57,67%   
  R&D / Revenues:     0,1%    0,1%    0,1%    0,06%    0,03%   
  SGA / Revenues:     12,04%    14,33%    16,47%    11,4%    12,56%   
Ops rev / Revenues:   N/A    N/A    N/A    N/A    N/A   
Interest / Revenues:  N/A    N/A    N/A    N/A    N/A   
Net income / Rev:     32,96%    21,35%    16,49%    20,58%    4,28%   

Liabilities: 48%   
(A-L)/K:  -56,1%  (A+I(net)-L)/K: 65,4%  (A+I(gross)-L)/K: 137,9%
K/FCF (5 y): 10,95 x  (K+L)/FCF (5 y): 19,4 x
Delta stock / K: 0,13%  Delta debt / K: 18,02%
  R&D: 0,03%   
Revenues growth: 0,68%  -8,66%  1,88%  -33,58% 
Capex/Rev ops: 69,88%
FCF (5 y)/dividend (last): -? x  FCF (last)/dividend (last): -? x

L’endettement n’est pas excessif. Emission de 18 % de dette (rapportée à la capitalisation boursière) ces 5 dernières années.
Coussin de sécurité de 65 % en tenant compte des immobilisations corporelles.
L’entreprise dégage un flux potentiellement intéressant mais également assez volatil. Avec ce niveau de free cash flow, l’entreprise peut racheter sa capitalisation boursière en 11 ans et sa capitalisation boursière et ses dettes en 19 ans.
Baisse du chiffre d’affaire.
L’activité est fortement capitalistique (70 % de Capex).
Quel est l’impact exact sur l’entreprise du barrage qui a cédé ?

En conclusion, sur cette entreprise, il y a un coussin de sécurité (certes pas de la meilleure qualité car constitué exclusivement d’actifs immobilisés) et un flux qui n’a pas une qualité optimale (volatilité, baisse du CA, Capex élevés, secteur en crise, etc…) mais qui pourrait néanmoins être intéressant s’il se maintenait à ce niveau dans la durée.

GSK:Nyse

GSK:Nyse

Total assets/K:       61,6% (40651 M GBP)   
  Current assets:     36,1%    Cash: 10,8%    Receivables: 8,7%    Inventories: 10,4%
  Net properties:     22,3%    Gross/K: 47,6%    Depreciation/K: 24,2%
  Total liabilities:  89,5%
Assets-Liabilities:   -53,4%    (A-L)/K: -32,9%    (A+I(net)-L)/K: -19,2%    (A+I(gross)-L)/K: -3,6%

                      2010-12    2011-12    2012-12    2013-12    2014-12   
Ops Cash-flow / K:    10,3%    9,47%    6,63%    10,94%    7,84%   
CapEx / K:            2,48%    2,01%    2,3%    2,58%    2,65%   
CapEx / Ops CF:       24,05%    21,25%    34,74%    23,55%    33,83%   
FCF / K:              7,82%    7,46%    4,33%    8,36%    5,19%    K/FCF (5 y): 15,08 x    (K+L)/FCF (5 y): 23,39 x    (K+L-A)/FCF (5 y): 20,04 x    (K+L-A-I(net))/FCF (5 y): 17,97 x
Debt issued / K:      0,01%    0,07%    9,35%    2,9%    2,97%    Total debt issued / K: 15,3%
Debt repayment / K:   2,03%    0,07%    3,93%    2,84%    2,62%    Total debt repayed / K: 11,49%    Total variation debt / K: 3,81%   
Stock issued / K:     0,12%    0,45%    0,63%    0,89%    0,25%    Total stock issued / K: 2,33%   
Stock repaid / K:     0,02%    3,37%    3,83%    2,35%    0,5%    Total stock / K: 10,08%    Total variation stock / K: -7,75%   
Dividend / K:         4,86%    5,52%    6,04%    5,58%    6,13%    FCF (5 y)/dividend (last): 1,08 x    FCF (last)/dividend (last): 0,85 x   

                      2010-12    2011-12    2012-12    2013-12    2014-12   
Revenue / K:          43,02%    41,49%    40,05%    40,16%    34,86%   
  R&D / Revenues:     15,7%    14,64%    15,01%    14,8%    15%   
  SGA / Revenues:     45,97%    32,23%    33,06%    31,99%    35,84%   
Ops rev / Revenues:   13,32%    28,51%    27,97%    26,52%    15,64%   
Interest / Revenues:  2,93%    2,92%    3,06%    2,74%    2,99%   
Net income / Rev:     5,76%    19,21%    17,27%    20,51%    11,98%   

Liabilities: 89,5%   
(A-L)/K:  -32,9%  (A+I(net)-L)/K: -19,2%  (A+I(gross)-L)/K: -3,6%
K/FCF (5 y): 15,08 x  (K+L)/FCF (5 y): 23,39 x
Delta stock / K: -7,75%  Delta debt / K: 3,81%
Ops margin: 15,64%      R&D: 15%   
Revenues growth: -3,54%  -3,49%  0,28%  -13,2% 
Capex/Rev ops: 26,61%
Dividend: 6,13%  FCF (5 y)/dividend (last): 1,08 x  FCF (last)/dividend (last): 0,85 x

L’entreprise est fortement endettée.
Pas de coussin de sécurité et encore moins de décote sur actifs tangibles.
Le flux, s’il se maintient à ce niveau, permet de racheter la capitalisation boursière en 15 ans et la capitalisation boursière et la dette en 23 ans.
La société a racheté ses actions à hauteur de 8 % de sa capitalisation boursière et a émis de la dette à hauteur de 4 %.
La marge opérationnelle est confortable, à 16 %, qui plus est avec des dépenses de R&D représentant 15 % du CA.
Le chiffre d’affaire est en baisse.
L’activité est faiblement capitalistique.
La couverture du dividende par le free cash flow est médiocre (1,08 x).

RDS.A:Nyse

Total assets/K:       222,8% (353116 M USD)   
  Current assets:     28,3%    Cash: 6,1%    Receivables: 11,5%    Inventories: 5,6%
  Net properties:     54,5%    Gross/K: 103,1%    Depreciation/K: 48,6%
  Total liabilities:  51,3%
Assets-Liabilities:   -23%    (A-L)/K: -51,3%    (A+I(net)-L)/K: 70,1%    (A+I(gross)-L)/K: 178,4%

                      2010-12    2011-12    2012-12    2013-12    2014-12   
Ops Cash-flow / K:    17,26%    23,2%    29,11%    25,51%    28,42%   
CapEx / K:            17%    16,59%    20,55%    25,33%    20,1%   
CapEx / Ops CF:       98,5%    71,53%    70,6%    99,27%    70,72%   
FCF / K:              0,26%    6,61%    8,56%    0,19%    8,32%    K/FCF (5 y): 20,89 x    (K+L)/FCF (5 y): 44,77 x    (K+L-A)/FCF (5 y): 31,62 x    (K+L-A-I(net))/FCF (5 y): 6,25 x
Debt issued / K:      7,88%    0,79%    3,22%    5,77%    4,91%    Total debt issued / K: 22,57%
Debt repayment / K:   2,04%    2,93%    3,13%    4,34%    2,58%    Total debt repayed / K: 15,03%    Total variation debt / K: 7,55%   
Stock issued / K:     0%    0%    0%    0%    0%    Total stock issued / K: 0%   
Stock repaid / K:     N/A    N/A    N/A    N/A    N/A    Total stock / K: -0%    Total variation stock / K: 0%   
Dividend / K:         -0%    -0%    -0%    -0%    -0%    FCF (5 y)/dividend (last): -? x    FCF (last)/dividend (last): -? x   

                      2010-12    2011-12    2012-12    2013-12    2014-12   
Revenue / K:          238,58%    305,67%    303,91%    289,97%    272,14%   
  R&D / Revenues:     0,27%    0,23%    0,27%    0,29%    0,28%   
  SGA / Revenues:     4,11%    2,96%    3,03%    3,19%    3,24%   
Ops rev / Revenues:   N/A    N/A    N/A    N/A    N/A   
Interest / Revenues:  N/A    N/A    N/A    N/A    N/A   
Net income / Rev:     5,32%    6,38%    5,52%    3,56%    3,45%   

Liabilities: 51,3%   
(A-L)/K:  -51,3%  (A+I(net)-L)/K: 70,1%  (A+I(gross)-L)/K: 178,4%
K/FCF (5 y): 20,89 x  (K+L)/FCF (5 y): 44,77 x
Delta stock / K: 0%  Delta debt / K: 7,55%
  R&D: 0,28%   
Revenues growth: 28,12%  -0,58%  -4,59%  -6,15% 
Capex/Rev ops: 80,62%
FCF (5 y)/dividend (last): -? x  FCF (last)/dividend (last): -? x

L’endettement n’est pas excessif à 51,3 %. L’entreprise a émis de la dette pour un total de 8 % sur l’ensemble des 5 derniers exercices.
L’entreprise a théoriquement un coussin de sécurité de 70 %, mais sur base des immobilisations corporelles uniquement, ce qui le rend fragile.
Le flux a été volatil (à la fois sur le free cash flow et sur le niveau de chiffre d’affaire) et ne permettrait de rembourser la capitalisation et les dettes qu’en 45 ans… s’il se maintient à ce niveau.
L’activité est fortement capitalistique.

POT:Nyse

Total assets/K:       106,1% (17724 M USD)   
  Current assets:     10,9%    Cash: 1,2%    Receivables: 5,8%    Inventories: 3,6%
  Net properties:     71,5%    Gross/K: 101,3%    Depreciation/K: 29,8%
  Total liabilities:  50,4%
Assets-Liabilities:   -39,5%    (A-L)/K: -41,9%    (A+I(net)-L)/K: 34%    (A+I(gross)-L)/K: 65,6%

                      2010-12    2011-12    2012-12    2013-12    2014-12   
Ops Cash-flow / K:    17,96%    20,87%    19,31%    19,23%    15,65%   
CapEx / K:            12,09%    13,46%    13,2%    9,72%    6,81%   
CapEx / Ops CF:       67,34%    64,51%    68,34%    50,56%    43,53%   
FCF / K:              5,87%    7,41%    6,11%    9,51%    8,84%    K/FCF (5 y): 13,25 x    (K+L)/FCF (5 y): 20,34 x    (K+L-A)/FCF (5 y): 18,8 x    (K+L-A-I(net))/FCF (5 y): 8,74 x
Debt issued / K:      14,02%    0%    0%    0%    4,41%    Total debt issued / K: 18,43%
Debt repayment / K:   4,85%    6,3%    0,01%    -0%    2,99%    Total debt repayed / K: 14,16%    Total variation debt / K: 4,27%   
Stock issued / K:     0,33%    0,26%    0,24%    0,23%    0,22%    Total stock issued / K: 1,29%   
Stock repaid / K:     11,97%    -0%    -0%    2,46%    6,38%    Total stock / K: 20,81%    Total variation stock / K: -19,53%   
Dividend / K:         0,71%    1,25%    2,8%    5,97%    6,83%    FCF (5 y)/dividend (last): 1,1 x    FCF (last)/dividend (last): 1,29 x   

                      2010-12    2011-12    2012-12    2013-12    2014-12   
Revenue / K:          39,15%    52,19%    47,47%    43,74%    42,6%   
  R&D / Revenues:     0%    0%    0%    0%    0%   
  SGA / Revenues:     3,49%    2,42%    2,69%    1,4%    3,2%   
Ops rev / Revenues:   35,23%    45%    38,09%    35,81%    33%   
Interest / Revenues:  1,63%    1,82%    2,62%    1,97%    2,97%   
Net income / Rev:     27,62%    35,35%    26,23%    24,44%    21,59%   

Liabilities: 50,4%   
(A-L)/K:  -41,9%  (A+I(net)-L)/K: 34%  (A+I(gross)-L)/K: 65,6%
K/FCF (5 y): 13,25 x  (K+L)/FCF (5 y): 20,34 x
Delta stock / K: -19,53%  Delta debt / K: 4,27%
Ops margin: 33%      R&D: 0%   
Revenues growth: 33,29%  -9,04%  -7,85%  -2,6% 
Capex/Rev ops: 59,44%
Dividend: 6,83%  FCF (5 y)/dividend (last): 1,1 x  FCF (last)/dividend (last): 1,29 x

L’endettement n’est pas excessif à 50 % du passif. L’entreprise a émis de la dette à hauteur de 4 % de la capitalisation boursière sur les 5 derniers exercices.
L’entreprise a un coussin de sécurité de 34 % de la capitalisation boursière mais de qualité médiocre car reposant sur les immobilisations incorporelles illiquides.
Au niveau du flux, l’entreprise peut racheter sa capitalisation boursière en 13 ans et sa capitalisation boursière et sa dette en 20 ans, s’il se maintient à ce niveau… La marge opérationnelle est "indécente" à 33 %.
L’entreprise a racheté ses actions à hauteur de 20 % de la capitalisation boursière actuelle sur les 5 derniers exercices, ce qui me semble très positif.
Le dividende à 7 % n’est pas "sécurisé" car il représente 1,1 le free cash flow.

Je suis personnellement actionnaire de cette entreprise principalement en raison du flux et marginalement, en raison du faible coussin de sécurité et des rachats d’actions.

SHLD:Nasdaq

Total assets/K:       629% (13209 M USD)   
  Current assets:     44,4%    Cash: 1,9%    Receivables: 3,2%    Inventories: 37,4%
  Total liabilities:  107,2%
Assets-Liabilities:   -62,8%    (A-L)/K: -395,1%

                      2011-01    2012-01    2013-01    2014-01    2015-01   
Ops Cash-flow / K:    6,19%    -13,1%    -14,43%    -52,81%    -66,05%   
CapEx / K:            21%    20,57%    18%    15,67%    12,86%   
CapEx / Ops CF:       339,23%    -157,09%    -124,75%    -29,67%    -19,47%   
FCF / K:              -14,81%    -33,67%    -32,43%    -68,48%    -78,9%    K/FCF (5 y): -2,19 x    (K+L)/FCF (5 y): -16,96 x    (K+L-A)/FCF (5 y): -10,84 x   
Debt issued / K:      N/A    N/A    N/A    N/A    N/A    Total debt issued / K: 0%
Debt repayment / K:   N/A    N/A    N/A    N/A    N/A    Total debt repayed / K: -0%    Total variation debt / K: 0%   
Stock issued / K:     0%    0%    0%    0%    0%    Total stock issued / K: 0%   
Stock repaid / K:     N/A    N/A    N/A    N/A    N/A    Total stock / K: -0%    Total variation stock / K: 0%   
Dividend / K:         -0%    -0%    -0%    -0%    -0%    FCF (5 y)/dividend (last): ? x    FCF (last)/dividend (last): ? x   

                      2011-01    2012-01    2013-01    2014-01    2015-01   
Revenue / K:          2063,14%    1979,38%    1897,81%    1723,24%    1485,62%   
  R&D / Revenues:     N/A    N/A    N/A    N/A    N/A   
  SGA / Revenues:     24,4%    25,65%    26,75%    25,93%    26,35%   
Ops rev / Revenues:   1,09%    -3,61%    -2,1%    -2,56%    -4,83%   
Interest / Revenues:  0,72%    0,7%    1,34%    0,6%    1%   
Net income / Rev:     0,31%    -7,55%    -2,33%    -3,77%    -5,39%   

Liabilities: 107,2%   
(A-L)/K:  -395,1%
K/FCF (5 y): -2,19 x  (K+L)/FCF (5 y): -16,96 x
Delta stock / K: 0%  Delta debt / K: 0%
Ops margin: -4,83%   
Revenues growth: -4,06%  -4,12%  -9,2%  -13,79% 
Capex/Rev ops: -62,84%
FCF (5 y)/dividend (last): ? x  FCF (last)/dividend (last): ? x

Je ne souhaite plus m’exprimer à ce sujet, comme indiqué sur la file éponyme.

Quelques idées sous forme de questions:

* Votre portefeuille me semble très (trop ?) exposé à l’évolution du prix des matières premières. Elles dépendent d’un paramètre unique difficilement anticipable.
* Les sociétés de votre portefeuille ont généralement deux points communs: leur cours de bourse a beaucoup baissé et leur capitalisation boursière est importante… Personnellement, un prix relatif bas me semble intéressant mais seulement lorsque les fondamentaux laissent entrevoir du positif… ce qui ne me semble pas toujours le cas, après l’analyse superficielle des quelques titres effectuée plus haut.
* L’endettement de certaines sociétés me semble élevé.
* La couverture du dividende semble faible.
* Vous semblez bouder les opportunités avec décote sur actifs tangibles. Il s’agit pourtant de situations qui me semblent procurer un avantage statistique fort (pris dans un panier suffisamment large) et plus fort que la décote sur flux ou les approches de type GARP (les flux étant par nature plus volatils qu’un bilan solide). Voilà, à titre d’exemple illustratif (et non pour copie), quelques curiosités qui présentent une décote sur actifs tangibles et souvent une décote sur flux: Actions japonaises : de nombreuses opportunités au Japon…
* Avez-vous étudié les rapports annuels/trimestriels des sociétés achetées ? Pourquoi en êtes-vous actionnaire ? Quelles sont les données factuelles tangibles vous permettant d’affirmer que ces entreprises sont solides ? La plupart me semblent pour ma part être des dossiers spéculatifs, ce dont il faut être conscient et qu’il faut ensuite pouvoir accepter (risque fort de perte en capital).
* Qu’est-ce qui motive votre achat ou votre vente d’une action d’une entreprise ?
* Suivez-vous le conseil de tiers ou vous faites-vous votre propre opinion ?
* Quelle est votre stratégie ?
* Êtes-vous sûr que Sears soit la seule ligne spéculative de votre portefeuille, comme vous l’indiquez ? Sur quels éléments factuels tangibles vous basez-vous pour étayer ce point de vue ?
* Comment réagiriez-vous si vous étiez en moins-value de 50 % sur l’ensemble de votre portefeuille ? Quelle est de votre point de vue la limite supportable en terme de baisse du prix de vos actions et de votre portefeuille ?
* Pensez-vous être suffisamment diversifié (12 lignes) pour mitiger le risque ?
* Si vous ne vous êtes pas intéressé aux moins values latentes au départ, pourquoi vous y intéressez-vous aujourd’hui ?
* Si les entreprises que vous avez achetées sont réellement des opportunités à votre prix d’achat initial, avez-vous inclus dans votre stratégie la possibilité de moyenner à la baisse ? Sous quelles modalités ?
* Quel est selon vous votre avantage concurrentiel par rapport aux autres acteurs du marché ?
* Quelle est la valeur que vous estimez pour chacune des entreprises achetées ? Quelle est la marge de sécurité (différence prix / valeur) pour chacune au moment de votre achat ?
* Pourquoi n’achetez vous que des blue chips ? Je comprends que la taille et le nom soient en eux-mêmes rassurants, mais n’y perdez-vous pas en opportunités ? Quelques small caps passant sous le radar des investisseurs institutionnels (et où la concurrence avec des professionnels est moins féroce) ne seraient-elles pas également opportunes ?
* Pourquoi réviser votre stratégie aujourd’hui ? Selon quels critères vous autorisez-vous à changer de stratégie en cours de route ?
* Un horizon temps de 1 an est-il significatif ?
* Maîtrisez-vous les notions de comptabilité élémentaires vous permettant de comprendre les données financières d’une entreprise et de voir à quels risques vous vous exposez ?
* A quels risques pensez-vous être exposé ?

J’espère que ces quelques idées personnelles et pistes de réflexion auront pu vous être utiles d’une façon ou d’une autre.

Cordialement,

Vauban

Dernière modification par vauban (04/12/2015 23h45)


"Price is what you pay. Value is what you get.", Warren Buffett

Hors ligne

 

#5 04/12/2015 17h12 → Portefeuille d'actions de Frenchman (actions, frenchman, pea, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Je vous remercie pour vos réponses et vos conseils.

@Skywalker31 & Stinky : Les trackers sont une option intéressante, cependant je voudrais pratiquer et comprendre en investissant dans des actions en direct. Je les manipule régulièrement via mon portefeuille Momentum.

@Vauban.

J’ai refait l’analyse (simple : ROIC, Beta, endettement, rachat d’action) des valeurs indiquées. J’en arrive à des conclusions très basiques, moins techniques que les vôtres :

- RDS est plus solide que BP (j’ai acheté BP pour diversifier un peu).
- Les fondamentaux me BHP et POT semblent bons.
- L’endettement de GSK est important. Je voulais me diversifier avec une valeur pharma et je pense que j’ai pris celle qui présentait le meilleur rendement, ainsi qu’un plus bas sur un an.
- SHLD m’apparaît toujours comme la ligne la plus spéculative de ce portefeuille (beta, endettement…).

Paradoxalement, je suis rassuré sur le portefeuille, je vais poursuivre ma stratégie (constituer un portefeuille B&H me procurant une rente de 1000 Euros par mois) :
- Je ne vais pas moyenner BHP à la baisse. Pour ne pas surpondérer les matières premières et le cours EUR/GBP ne m’y encourage pas vraiment.
- Je conserverai même si les moins-values augmentent.

Il me semble urgent de ne rien faire et de me poser les bonnes questions :
- Faut-il que je me diversifie en terme du nombre de lignes de mon portefeuille ? 10 à 12 lignes me semblaient bien, mais je vois  de très beaux portefeuilles B&H avec beaucoup plus de lignes.
- Dois-je me tourner vers les mid-caps/small-caps ? Sans doute trop complexe et risqué pour moi dans l’immédiat. Mais j’ai noté avec intérêt les stratégies ‘décote sur actifs tangibles’ et ‘décote sur flux avec coussin de sécurité’
- Devrais-je rechercher les sociétés présentant une décote sur actifs tangibles ? Je l’ai fait, j’ai trouvé des opportunités aux USA et avec le cours du dollar… De plus le dividende est souvent faible, lorsqu’il existe. Bref je préfère ne pas me disperser.

Les questions posées me font prendre conscience du fait que je n’ai pas assez analysé les sociétés dont j’ai acheté les actions. Je pense le faire durant les longues soirées d’hiver avec xlsValorisation.

Hors ligne

 

#6 04/12/2015 18h00 → Portefeuille d'actions de Frenchman (actions, frenchman, pea, portefeuille)

Membre
Réputation :   30 

Bonjour Frenchman,

Le nombre de lignes en soit n’est pas un problème.
Vous pouvez très bien avoir 10 à 12 lignes, tant que vous restez diversifié sur 8 à 10 secteurs.

Comme il a été énoncé précédemment:
a. vous avez privilégié le secteur énergie/commodité qui plombe la performance du portefeuille.
b. et en dehors de Sears, des entreprises avec des rendements sur dividende élevés.

Pour ce dernier, rien de mal en soit. C`est une approche comme parmi d`autres.
Bien qu`ayant quelques lignes avec des dividendes élevés, je privilégie des entreprises avec certes un rendement moins fort, mais une croissance des dividendes élevée.

Mais dans l`ensemble, ré-équilibrer le portefeuille (10-15% par secteur) serait la priorité. Privilégier la qualité plutôt que la quantité.

Hors ligne

 

#7 13/11/2016 15h00 → Portefeuille d'actions de Frenchman (actions, frenchman, pea, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Profitant d’une courte semaine de vacances (et de tranquillité vis à vis de mes 7 locataires) je poste l’évolution de mon portefeuille en 2016. Cet exercice me permet de prendre du recul et d’analyser mes erreurs, je pense avoir investi trop rapidement en 2015.

J’ai adopté une approche prudente en 2016, profitant de la chute des cours du pétrole en février puis du Brexit pour renforcer certaines positions. Cependant, mon portefeuille n’en est que plus exposé à la livre et aux matières premières.

Je guette une opportunité d’investir sur le marché américain (Coca Cola, Kellogs, Wells Fargo, Pfizer, AT&T, Philip Morris…) mais cette opportunité ne vient pas et je n’ai pas pu rééquilibrer le portefeuille comme je l’aurais souhaité.

Pendant ce temps, je me retiens de renforcer ma position sur Dream Office. En Europe, je suis d’assez près Novo Nordisk et Air Liquide.

Tous vos commentaires sont les bienvenus.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/7297_01-.jpg
Portefeuille au 13/11/2016

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/7297_02-.jpg
Evolution VS Carmignac Investissement

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech