Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 24/11/2015 20h57 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   49 

Pour changer du très utile sujet sur nos livres préférés sur la finance et le développement personnel, je voulais vous demander quels étaient pour vous les livres hors thématique du forum qui vous semblent intéressants, indispensables, valoir leur prix…

En effet, si, en investisseur, je suis plutôt partisan d’une approche lazy qui réplique le marché, pour la littérature, hors de question pour moi de suivre le marché. Je n’ai jamais compris qu’on puisse acheter ces livres à 20, 25 voire 30 €, dont la promotion est assurée à grand frais dans tous les médias, que tout le monde lira l’été sur la plage… et dont plus personne ne parlera dans 6 mois…

Non, clairement, je crois qu’il faut investir dans la valeur et, pour jouer les « investisseurs intelligents », j’ai quelques tuyaux :
- attendre deux ans pour l’édition de poche… le temps que l’effet de mode soit passé et ne pas payer pour les préfaces/postfaces écrites par on-ne-sait-qui et qui n’apportent rien
- l’épreuve du temps : en général, si ces livres écrits par des auteurs morts il y plus d’un siècle sont encore édités, c’est qu’il y a une bonne raison
- la synthèse : il y a beaucoup de sujets pour lesquels tout a été dit en 30 pages tandis que pléthores d’autres livres paraphrasent, répètent, plagient, redisent… Un comédien m’avait expliqué que tout, absolument tout ce qu’il fallait savoir sur le théâtre avait été écrit par Aristote et que tout ce qui avait été écrit depuis n’était qu’une réécriture, en moins bien.
- l’insider : certes, ceux qui ont vécu des rôles de premier plan ne sont pas toujours de bons écrivains, mais si je souhaite me pencher sur la seconde guerre mondiale, j’attaque par les mémoires de De Gaulle ou de Churchill et je mets de côtés les ouvrages écrits des décennies plus tard, par ceux qui n’ont vécu cette guerre que par les archives qu’ils ont lu. À quoi bon lire un livre sur De Gaulle, quand on peut lire De Gaulle ? Qui mieux que César pour nous raconter l’histoire de la Gaule ?
- J’essaie de me demander si l’ouvrage en question vaudrait la peine d’être transmis en héritage, s’il a, de par son recul, une bonne durée de vie, s’il n’est pas jetable
- « La perfection est atteinte, non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter, mais lorsqu’il n’y a plus rien à retirer. » disait St Exupéry. J’ai une préférence pour la concision, la brièveté et les pavés de centaines de pages suscitent, chez moi, la méfiance bien plus que l’admiration (bien que cela ne soit pas rédhibitoire).

Sciences naturelles, Mathématiques, Histoire, Philosophie, Politique, romans pour adultes et enfants… vos livres extraordinaires à des prix ordinaires ? Vos ouvrages aux meilleurs P/E (Prix / Émerveillement) ? Vos meilleurs investissements ?

Si vos enfants ne pouvaient, de toute leur vie, ne lire que 3 livres, lesquels sélectionneriez-vous pour eux ?

Dernière modification par Gog (24/11/2015 21h10)

Mots-clés : fiction, lecture, littérature, livre

Hors ligne

 

#2 25/11/2015 13h22 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Administrateur
Réputation :   1307 

Émerveillement, le terme est peut-être un peu fort, mais je trouve le Dracula de Braham Stoker particulièrement bien écrit.

La Grève (Atlas Shrugged) d’Ayn Rand et son apologie de l’individualisme entrepreneurial a marqué ma post-adolescence.

Ce sont les deux seuls romans que j’ai lus plusieurs fois.

Hors ligne

 

#3 25/11/2015 13h35 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   30 

Gog a écrit :

Si vos enfants ne pouvaient, de toute leur vie, ne lire que 3 livres, lesquels sélectionneriez-vous pour eux ?

Ma réponse est aucun tout simplement car l’amour de la lecture ne vient pas en leur sélectionnant des livres. Si ma mère m’avait obligé à lire un livre en particulier ceux que vous évoquez, je n’aurais sans doute pas le même volume ni le même plaisir à lire.

Personnellement, j’ai deux types de lecture : un pour me cultiver, un pour mon plaisir.
La lecture pour me cultiver est rarement quelque chose que j’ai envie de lire deux ou trois fois. J’y prends pas spécialement du plaisir mais cela permet de pouvoir échanger avec des collègues par exemple, c’est une lecture sociale principalement. Et aussi parce que je suis frustré d’avoir une culture générale assez médiocre.
La lecture pour le plaisir est surtout des romans qui me transportent ailleurs. Je vis assez facilement les romans que je lis. J’aime être en immersion total. Là est pour moi, la réussite de ma mère qui m’a doucement initié à la lecture.
Accessoirement la lecture est une des meilleures formes d’apprentissage du français. Peu importe que vous lisiez du Levy ou une biographie de Louis XIV. Les mots resteront gravés en vous. C’est d’ailleurs un des moyens d’apprendre du vocabulaire d’une langue étrangère.

Hors ligne

 

#4 27/01/2016 19h13 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   109 

Bonsoir

Comme Kabal, j’ai plusieurs types de lectures, réparties dans un espace temps le soir qui se partage avec la vie de couple…

*Livres financiers (oui il y a déjà un autre sujet là dessus)

* Livres culture: Beaucoup de romans historiques, de témoignages (pas mal de reporters de guerre), d’essais. A ce titre mon auteur préféré de loin est Jean Francois Deniau dont les aventures et la morale m’ont toujours inspiré.

*Livres "full détente": Quand je suis fatigué ou après plusieurs ouvrages sérieux, qu’est ce qu’un livre "futile" fait du bien. Des livres de fantasy, mais aussi de grands auteurs classiques indémodables, qui font voyager et rêver: Kippling et London en tête


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#5 28/01/2016 00h31 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   340 

Quelques romans assez récents que j’ai trouvé excellents car ils constituent vraiment de nouvelles façons de raconter une histoire :
Alessandro Barrico : Sans sang, pour moi le plus fort à tous points de vue. Un récit en zoom fortement grossissant : on est plongé dans une tragédie intense tout en étant privé des habituelles descriptions des lieux et des gens. Très intense et très bien fait. Soie et Novecento, pianiste, sont excellents et novateurs également, mais je les placerais un petit cran en dessous.

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas Jonasson est à la fois érudit, loufoque et hilarant. Le narrateur traverse l’histoire du XXe siècle en en rencontrant les grandes figures et en influant sur le cours de l"histoire tout en restant fidèle à sa façon un peu loufoque de penser et d’agir… Un bon moyen de réviser l’histoire du XXe siècle tout en s’amusant beaucoup. Son roman suivant est bien aussi mais fait un peu trop appel systématique aux mêmes ressorts.

Un peu dans le même genre de roman nordique drôle et décalé : Vieux, râleur et suicidaire : La vie selon Ove de Fréderick Backman. Sur un début a priori tragique (un vieil homme qui n’a plus le goût de vivre essaie de se suicider), l’histoire lui met dans les pattes des gens qui vont l’obliger à s’intéresser à eux : drôle et optimiste.

Archange de Robert Harris : le narrateur, historien anglais un peu anti-héros, en Russie à la fin des années 90 pour un congrès, se trouve plongé dans une enquête sur les années staliniennes qui remontent à la surface de façon brûlante et lui pètent littéralement à la figure. Ce livre est assez méconnu du public français mais a été un très gros succès en anglais. A part quand ça verse dans la dystopie (et ça reste très bien fait), tout ce qu’il raconte de terrible sur les années staliniennes est très très bien documenté (j’ai vérifié après la lecture). Pour moi, un des tous meilleurs du genre. PS : rien de mystique dans le titre, c’est le nom d’une ville russe.

Dans le genre dystopie : Battle royale de de Koshun Takami est un roman qu’il faut avoir lu. Très dur, impitoyable, mais excellent. Les Hunger Games de Suzanne Collins sont beaucoup trop proches, à la limite du plagiat (même si l’auteure assure qu’elle n’avait pas lu Battle royale et que la ressemblance est fortuite), mais bien plus mièvres. Hunger Games a été popularisé par les films à succès qui en ont été tirés. Pour revenir à Battle Royale, les deux adaptations au cinéma ne lui rendent pas justice ; préférer le livre donc.

Sinon, j’achète beaucoup de livres sur les vide-greniers. Pour 0,2 à 1 € pièce, on acquiert beaucoup de lecture à pas cher.

J’aime bien les San-Antonio, pour la truculence de la langue et des histoires. Ca se ramasse à la pelle sur les vide-greniers (même si pas donnés car recherchés, on peut souvent s’en sortir pour 0,5 € pièce).

Mma Ramotswe détective, des romans policiers mais décalés : se passant en Afrique, plein de bons sentiments : ça permet de passer un bon moment en se shootant à l’optimisme.

Harlan Coben : j’avoue, je suis accro. Je suis capable de passer une nuit blanche pour savoir comment finit l’histoire.

Pour ceux qui apprécient la SF (et même pour ceux qui n’apprécient pas) : essayez Ursula Le Guin. Mon préféré est Le Dit d’Aka.

Pour finir : je partage l’avis de kabal plutôt que celui que Gog. C’est à dire : à chacun de choisir les livres qui lui plaisent. Heureusement qu’il y a beaucoup de choix, pour que chacun puisse lire les livres qui lui plaisent, au moment de sa vie où il a envie de les lire. Peut-être que certains ne trouveront d’intérêt à aucun des livres que je cite : tant mieux, vive la diversité ! Je ne pense pas qu’on doive essayer de sélectionner les livres irremplaçables, intemporels etc.

Dernière modification par Bernard2K (28/01/2016 01h25)

Hors ligne

 

#6 28/01/2016 08h13 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   51 

Bonjour,

Je lis beaucoup, sans retenir grand chose et j’achète également en brocante tout et n’importe quoi ; le but est de m’occuper l’esprit d’échapper à une réalité qui me déplait.

Ado un livre m’a absolument interpellé : La Chute d’Albert Camus ; ce n’est pas très original, toutefois il y a encore aujourd’hui quelque chose de l’esprit de ce livre dans le fait que je sois inscrit sur ce forum.

Jeune adulte : La longue route de Bernard Moitessier ; pour la leçon de vie, de ténacité…J’inscris sous ce titre les autres productions de l’écrivain y compris sa lutte contre la maladie, sa réflexion sur la mort de l’oiseau et son rejet de l’arme…

Adulte : Le caporal épinglé de Jacques Perret (1947) qui sont les mémoires d’un prisonnier de guerre ; le film est un peu plus connu. Peut être sommes nous tous des prisonniers (mais le vrai rentier qui a su dépasser librement sa condition d’aliéné, un peu moins ? Je ne sais pas).

Hors ligne

 

#7 28/01/2016 08h50 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   82 

Comme Kabal et MisterX, j’ai 2 types de lectures.
La lecture instructive, donc sur des bouquins techniques (ça va des livres de finances aux livres de sociologie, etc).
Et les lectures loisirs, là je suis assez large tout en étant sélectifs, donc weber, london, la plupart de la SF, j’aime bien aussi certains livre de bitlit car peu intellectuel.

Hors ligne

 

#8 08/02/2016 15h22 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   

Bernard2K a écrit :


Sinon, j’achète beaucoup de livres sur les vide-greniers. Pour 0,2 à 1 € pièce, on acquiert beaucoup de lecture à pas cher.

Harlan Coben : j’avoue, je suis accro. Je suis capable de passer une nuit blanche pour savoir comment finit l’histoire.

Pour ceux qui apprécient la SF (et même pour ceux qui n’apprécient pas) : essayez Ursula Le Guin. Mon préféré est Le Dit d’Aka.

Je me retrouve beaucoup dans ce que vous dites… J’achète d’occasion (b**k-off essentiellement, pas de vide grenier par chez moi), j’aime H. Coben et la S-F. Je lis beaucoup dans le RER mais je ne peux pas lire des sujets où il faut se concentrer. big_smile

Après Dune de F. Herbert (vers 16 ans), je trouvais toute la S-F classique fade et sans saveur. Mon livre préféré qui m’a réconcilié avec la SF quelques années après, c’est "La Main Gauche de la Nuit". wink
Si vous aimez la bonne SF, essayez le cycle de la culture de Banks. Un de mes préférés également. 

NicK.

Dernière modification par NicK2 (08/02/2016 15h23)

Hors ligne

 

#9 08/02/2016 15h56 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   340 

Merci pour le tuyau.

Avec l’âge (j’ai un peu plus de 40 ans), je ne lis presque plus de SF. Ce que j’ai apprécié à une époque, j’en ai moins le goût. Par contre, l’aspect "presque SF", je le retrouve dans des dystopies, qui nous racontent des choses sur le monde dans lequel on vit : j’ai cité Archange et Battle Royale ; on peut citer aussi Fatherland du même Robert Harris.

D’ailleurs, je me rends compte que la SF de Ursula Le Guin relève quasiment de la dystopie historique. Ses histoires sont censées se passer dans le futur, mais elles nous parlent de notre monde. Le Dit d’Aka nous parle des gouvernements qui oppriment et cherchent à faire disparaître une civilisation traditionnelle emprunte d’une grande sagesse (elle lorgne manifestement vers la Chine et le Tibet) ; Le nom du monde est forêt parle de la façon dont on a traité (et traite encore ?) les peuples traditionnels avec une attitude destructrice basé sur une incompréhension profonde de leur culture. D’ailleurs, ces deux romans ont été édités dans un seul bouquin Le Dit d’Aka Le nom du monde est forêt

C’est la fille d’un éminent anthropologue, ceci explique peut-être cela…

Dernière modification par Bernard2K (08/02/2016 16h01)

Hors ligne

 

#10 10/02/2016 13h33 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   50 

Tous les bouquins de Houellebecq, le meilleur auteur français selon moi ! A l’exception de La carte et le territoire, bizarrement trop politiquement correct (c’est d’ailleurs sans doute pour cela qu’il a obtenu le Prix Goncourt alors que La possibilité d’une île l’aurait mérité bien davantage).

Message édité par l’équipe de modération (10/02/2016 14h03) :
- ajout de balises Livre

Dernière modification par Vibe (10/02/2016 13h34)

Hors ligne

 

#11 10/02/2016 14h55 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   

J’ai lu le dernier de Houellbeck, il a effectivement une plume académique, mais au niveau du fond, je trouve ses écrits passablements misogyne--- De la masturbation intellectuelle comme dirait mon beau père.

Mon bouquin préféré c’est l’Orange Mécanique de Burgess. Grandiose et complètement dérangé.

Message édité par l’équipe de modération (10/02/2016 16h00) :
- ajout de balises Livre


Investir mieux pour être heureux

Hors ligne

 

#12 10/02/2016 15h05 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   30 

Sur Le dérangé de Burgess, il relate quand même le viol de sa femme donc oui, cela peut-être dérangé.

Hors ligne

 

#13 11/02/2016 16h47 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   

Bernard2K a écrit :

Merci pour le tuyau.

Avec l’âge (j’ai un peu plus de 40 ans), je ne lis presque plus de SF. Ce que j’ai apprécié à une époque, j’en ai moins le goût. Par contre, l’aspect "presque SF", je le retrouve dans des dystopies, qui nous racontent des choses sur le monde dans lequel on vit : j’ai cité Archange et Battle Royale ; on peut citer aussi Fatherland du même Robert Harris.

Moi c’est tout le contraire … J’ai plus de 40 ans et le lis toujours autant mais de plus en plus de classiques de la S-F. Fatherland, je l’ai lu adolescent et j’avais adoré (idem pour le film).

Bernard2K a écrit :

D’ailleurs, je me rends compte que la SF de Ursula Le Guin relève quasiment de la dystopie historique. Ses histoires sont censées se passer dans le futur, mais elles nous parlent de notre monde. Le Dit d’Aka nous parle des gouvernements qui oppriment et cherchent à faire disparaître une civilisation traditionnelle emprunte d’une grande sagesse (elle lorgne manifestement vers la Chine et le Tibet) ; Le nom du monde est forêt parle de la façon dont on a traité (et traite encore ?) les peuples traditionnels avec une attitude destructrice basé sur une incompréhension profonde de leur culture. D’ailleurs, ces deux romans ont été édités dans un seul bouquin Le Dit d’Aka Le nom du monde est forêt

C’est la fille d’un éminent anthropologue, ceci explique peut-être cela…

Les Dépossédés est une critique du communisme. C’est le seul roman du cycle de l’Ekumen dont nous n’avons pas encore parlé. big_smile
Il est excellent également. Après il y a "La Ligue de tous les Mondes" qui contient les autres grands romans de l’auteur (pas tous lus).
Sinon j’avais aimé Le cycle de Terremer toujours du même auteur mais orienté Fantasy.

My 2 cents d’amateur de SF.

NicK.

Hors ligne

 

#14 03/03/2016 18h41 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   -2 

Salut,
J’ai tendance à trouver les livres de développement personnel très intéressants. Il y a Le moine qui vendit sa Ferrari, un livre écrit par Robin Sharma, un écrivain et conférencier canadien qui m’inspire beaucoup. Le livre parle d’une sommité du barreau qui, suite à une crise cardiaque en pleine audience, décide d’entreprendre un voyage hors du commun.

Hors ligne

 

#15 03/03/2016 22h26 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   11 

Bonsoir,

Pour ma part, en plus des Mémoires de guerre de Churchill et De Gaulle déjà cités, je pense que la trilogie de Jared Diamond (de l’inégalité parmi les sociétés, le 3e chimpanzé et effondrement) est absolument fantastique. Ces livres devraient être lus immédiatement par quiconque cherche à apprendre et à comprendre le monde dans lequel il vit.

Sinon, il y a Le gène égoïste de Richard Dawkins, un approfondissement éblouissant de la théorie de l’évolution de Darwin.

Message édité par l’équipe de modération (04/03/2016 09h15) :
- ajout de balises Livre

Dernière modification par jacko (03/03/2016 22h27)

Hors ligne

 

#16 03/03/2016 22h51 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   26 

Jacko, nous avons les mêmes lectures, j’ai lu Le gène égoïste qui m’a beaucoup intéressé mais il faut dire que je suis passionné par l’évolution.
Le 3ème chimpanzé est sur ma "watch list". Je suppose que vous avez lu le "Singe nu" dans un registre proche ?

EDIT : J’ai lu le 3ème chimpanzé, excellent livre.

Message édité par l’équipe de modération (04/03/2016 09h15) :
- ajout de balises Livre

Dernière modification par GM (07/06/2016 19h10)

Hors ligne

 

#17 04/03/2016 10h10 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   77 

3 livres, c’est impossible. Il y en a trop de bons!

Comme lecture "enfantine" :
Jules Verne, à peu près tous.
La Comtesse de Ségur, à peu près tous.
Tous les livres "d’aventures jeunesse" : Le dernier des Mohicans, Tom Sawyer, Croc blanc, etc

Lecture ado :
Cycle d’Ambre de Zelazny
Trône de Fer (peut-être fin d’adolescence, un peu violent quand même)
Se familiariser avec la littérature classique (Crime et Chatiment que j’ai adoré, Mme Bovary etc)
Quelques romans de Barjavel (Ravage etc)

Adulte :

Le cycle historique de Pierre Naudin, un peu ardu mais tellement prenant (j’avoue m’etre quand même arrêté au 13e ou 14e volume, un peu lassé)

Un livre sublime : "Le village oublié" de Kroger

Les séries d’Akounine et de Marinina, très divertissant quand on aime la Russie.

Giebel, Thilliez etc pour du policier, même si je trouve qu’au fil des bouquins ils virent un peu trop dans le "violent et glauque qui n’apporte rien".

Les livres de Troyat sur les tsars russes, sa série "Tant que la terre durera"

Et des dizaines et dizaines d’autres.

Je pense qu’il est important d’avoir une bibliothèque éclectique dans laquelle les enfants viendront piocher de temps à autre, en veillant à mettre en hauteur les livres inapproprié.

Avec le recul, je pense avoir lu la série des BD "Jhen" un peu trop jeune (8-9 ans), et lorsqu’à 13 ans j’ai fait un travail sur Gilles de Rais, le prof était un peu perturbé (je m’étais farci le livre de George Bataille sur le sujet)  :-)

Message édité par l’équipe de modération (04/03/2016 10h24) :
- ajout de balises Livre

Dernière modification par koldoun (04/03/2016 10h29)

Hors ligne

 

#18 04/03/2016 11h08 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   421 

Le livre de Troyat sur les Tsar Russes est indispensable pour comprendre ce Pays. Pierre le Grand est une personnalité tellement extraordinaire qu’aucun romancier n’aurait pu l’imaginer.
Quand à Ivan le Terrible, tout ce que décrit Troyat a-t-il vraiment existé ? Je retient cette philosophie tellement Russe (je cite de mémoire) : "Quand je torture un criminel je me comporte en Roi, quand je torture des innocents je suis l’égal de Dieu".


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#19 04/03/2016 11h45 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   77 

Selon un reportage vu récemment sur une chaîne russe, la folie d’Ivan le Terrible viendrait d’absorptions régulières de mercure, ce qui aurait complètement détraqué son cerveau.

On ne sait trop s’il s’agit de tentatives d’empoisonnement, ou d’un traîtement foireux de l’époque.

Mais j’ai un peu de mal lorsqu’on le dit si cruel… il suffit de lire les livres de Pierre Naudin pour se rendre compte que la cruauté était très présente par chez nous également.

Certains passages me restent encore en tête, notamment le pire, c’est lorsque l’histoire se déroule dans un camps de "routiers". Je ne sais plus de quel volume il s’agit précisément.

Avant de tourner chaque page je me demandais quelle horreur allait être relatée.

Ou encore certains pillages de du Guesclin, dont un jeu était d’élever un petit bucher avec une chaise au milieu, y faire asseoir un homme, attacher un de ses enfants sur ses genoux, et mettre le feu…

Certains passages sont donc très très dur, mais la trame reste passionnante, au contraire des derniers Thilliez et surtout Karine Giebel, dont la violence de certains passages n’est pas vraiment compensée par le scenario…

Pour ceux que la Russie moderne intéresse, lire les romans policiers de Marinina (presque tous traduits en français) montre très clairement l’évolution de la société russe, le passage des années 90 (pauvreté extrême) aux années 2000 (niveau de vie qui explose).
L’auteur décrit très bien l’évolution au fil des romans, écrits sur le vif, on ne peut donc lui reprocher d’idéaliser une période (ou un régime) et de diaboliser une autre (ou le régime précédant), puisqu’elle a écrit ses romans durant ces périodes.

Je me rappelle encore, après tant d’années, le passage ou l’enquêtrice estime le nombre de mois qu’elle devra économiser pour s’acheter de nouvelles baskets, car les siennes sont trouées…

Dernière modification par koldoun (04/03/2016 11h57)

Hors ligne

 

#20 04/03/2016 11h55 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   78 

NicK2 a écrit :

Bernard2K a écrit :

D’ailleurs, je me rends compte que la SF de Ursula Le Guin relève quasiment de la dystopie historique. Ses histoires sont censées se passer dans le futur, mais elles nous parlent de notre monde. Le Dit d’Aka nous parle des gouvernements qui oppriment et cherchent à faire disparaître une civilisation traditionnelle emprunte d’une grande sagesse (elle lorgne manifestement vers la Chine et le Tibet) ; Le nom du monde est forêt parle de la façon dont on a traité (et traite encore ?) les peuples traditionnels avec une attitude destructrice basé sur une incompréhension profonde de leur culture. D’ailleurs, ces deux romans ont été édités dans un seul bouquin Le Dit d’Aka Le nom du monde est forêt

C’est la fille d’un éminent anthropologue, ceci explique peut-être cela…

Les Dépossédés est une critique du communisme. C’est le seul roman du cycle de l’Ekumen dont nous n’avons pas encore parlé. big_smile
Il est excellent également. Après il y a "La Ligue de tous les Mondes" qui contient les autres grands romans de l’auteur (pas tous lus).
Sinon j’avais aimé Le cycle de Terremer toujours du même auteur mais orienté Fantasy.

My 2 cents d’amateur de SF.

NicK.

Je préfère de loin Terremer, en particulier le dernier tome. Cela dit, le problème avec Ursula Le Guin, comme avec beaucoup de SF est que la traduction est souvent au mieux médiocre. En Anglais c’est nettement mieux.

L’exception à la règle est les traduction originales faites par l’Atalante qui sont toujours bien. Pour Pratchett, j’avais l’habitude de lire l’original et la traduction car P. Couton arrivait à trouver des correspondances de si bonne qualité de la plupart des jeux de mots si british qu’on avait l’impression de lire 2 livres différents.

Mon cycle préféré reste celui de l’Elevation de D. Brin, même si la Culture de Banks n’est pas loin derrière.

Hors ligne

 

#21 04/03/2016 12h42 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   421 

Je pense qu’on a énormément noirci notre moyen-age. Bien sur les temps étaient difficile, mais somme toutes extrêmement civilisés (car tout le monde craignait Dieu). Une justice un peu trop expéditive pouvait faire grand bruit et être fatale au seigneur local. Les guerres faisaient peu de morts, le but étant surtout de faire des captifs.
Il est vrai que la guerre de 100 ans était une période très noire et que les bandes d’écorcheurs ou de routiers semaient la terreur, mais ce n’était pas une terreur d’état (contrairement aux Opritchniks), la terrible inquisition ayant fait au total bien peu de victimes. Depuis le massacre de Verden perpétré par Charlemagne il faut attendre les guerres de religions pour avoir des tueries organisées par le pouvoir.
Ivan le Terrible (qui en Russe a plus le sens de Grand que d’Horrible) d’après ce que décrit Troyat c’était plusieurs centaines d’empalés tous les matins juste pour bien commencer le journée, le massacre de Nizhny-Novgorod 50.000 innocents achevés à coup de pelles et de rames, des boyards grillés sur une poelle géante sur la place rouge ou découpés en 2 par une ficelle, j’en passe et des meilleures.

Au sujet du Moyen-âge je prend grands plaisir à lire tous les textes en ancien français, que ce soit en langue d’oil, d’oc, dialectes picards et anglo-normand. Même si j’ai parfois du mal avec les textes très anciens ce sont des langues magnifiques, poétiques et tellement… vivantes par rapport à notre français qui est au mieux figé quand il n’évolue pas vers le degré zéro de la littérature et de l’imaginaire.
Céline avait bien raison quand il prophétisait dans Mort à crédit (assurément un des 4 auteurs à garder sur une île déserte avec Dostoïevski, Nietzsche et Shakespeare) "alors ce sera fini et je serais bien content".


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#22 04/03/2016 13h02 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   77 

Comment ai-je pu oublier Voyage au bout de la nuit dans ma liste… Merci de me l’avoir remémoré!

Effectivement, l’Inquisition a été largement exagérée, et au final, il s’agissait plus de censure que de véritables massacres/chasse aux sorcières/tortures à la chaînes.

Sur le sujet : "Histoire secrète de l’inquisition" de Peter Godman est sympa.

Tant qu’on y est, le livre préféré de mon épouse : "Le maitre et Marguerite" de Boulgakov fait partie des grands oubliés de ma liste.

Mais n’oublions pas Tourgueniev ou Lermontov…

Bon, dès qu’on parle bouquins, moi je m’emballe…

Hors ligne

 

#23 04/03/2016 13h51 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   

Gaspode a écrit :

Je préfère de loin Terremer, en particulier le dernier tome. Cela dit, le problème avec Ursula Le Guin, comme avec beaucoup de SF est que la traduction est souvent au mieux médiocre. En Anglais c’est nettement mieux.


Mon cycle préféré reste celui de l’Elevation de D. Brin, même si la Culture de Banks n’est pas loin derrière.

Celui-ci ?
Pas lu. Je suis en train de lire les Contes de Terremer. Le rythme des nouvelles est un peu lent et j’avais déjà lu ailleurs la nouvelle … sad

J’ai fini Starfish de Peter Watts également. Très bon roman d’anticipation.

Hors ligne

 

#24 04/03/2016 14h27 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   78 

Oui. lu en Anglais.

Le rythme lent est une grande partie du charme du style de Le Guin.

Hors ligne

 

#25 10/03/2016 19h20 → Vos livres préférés (hors finance, développement personnel...) ? (fiction, lecture, littérature, livre)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je n’aime que la lecture "plaisir", et j’ai de la chance j’oublie facilement les histoires ce qui me permet de les relire quelques années plus tard.
Quelques livres lus ou relus récemment:
- Cent ans de solitude (G. Garcia Marquez)
- Chroniques du règne de Nicolas 1er (Rambaud)
- Le touriste (Olen Steinhauer)
- American Tabloid // American Death Trip (J. Elroy)
et tous les Terry Pratchett, que je recommande à tous les amateurs de SF ou fantasy.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech