Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 16/11/2015 18h07 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   

Ne serait-il pas utile de séparer les biens de la gérante SARL de l’autre conjoint, pour assurer une partie supplémentaire du patrimoine ?

Hors ligne

 

#27 17/11/2015 12h03 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   37 

Tant que vous n’êtes pas caution d’une chose professionnelle à titre personnelle, les engagements sont limités aux apports. Enfin c’est mon point de vue, mais peut être est-il erroné ?

Par ailleurs, la partie immo de la SARL est séparée de l’exploitation et donc du bilan de la SARL.

Hors ligne

 

#28 17/11/2015 13h43 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   

Disons que dans biens des cas, le banquier demande la garantie personnelle du gérant…

Hors ligne

 

#29 17/11/2015 15h01 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Modérateur
Réputation :   1081 

Setanta a écrit :

Tant que vous n’êtes pas caution d’une chose professionnelle à titre personnelle, les engagements sont limités aux apports. Enfin c’est mon point de vue, mais peut être est-il erroné ?

Par ailleurs, la partie immo de la SARL est séparée de l’exploitation et donc du bilan de la SARL.

Pour le gérant, l’engagement n’est pas vraiment limité aux apports : si l’entreprise fait faillite, et qu’il a commis une "faute de gestion" (par ex. poursuivre l’activité trop longtemps, dans l’espoir de la redresser), son patrimoine personnel pourra y passer (tout comme le patrimoine immo de la SARL, qui figure bien au bilan de la SARL) pour rembourser les créanciers.

La caution personnelle souvent exigée par la banque est surtout pour faciliter les démarches de la banque pour récupérer son du.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#30 23/11/2015 09h57 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   37 

Je ne savais pas pour la "faute de gestion".

Par contre quand je disais séparée pour la partie immo, je faisais référence au fait que l’immobilier n’appartient pas à la SARL et est pour le moment détenu soit en propre soit via une sci.

Hors ligne

 

#31 18/12/2015 06h37 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   

Bjr,
J’ajoute mon experience:

couple marié sans contrat,
tous les biens en sci , crée avant mariage.
co gerants,
50% des parts .
Nous nous sommes fait donation au dernier des vivants, pour me protéger (un peu ), car monsieur à une fille adulte , maintenant, née avant notre mariage.
je gère la SCI dans sa totalité, pour la fiscalité , la recherche et la gestion des locations .etc..
pour tous soucis concernant la SCI je m’y colle seule.
Les grosses decisions impliquant la SCI nous en discutons ensemble bien sur( travaux.. )et cela est dur  nos avis sont divergents.
nous avons toujours eu nos biens en communs et cela m’a cause , et me cause des désagréments.

Je deconseille la SCI , si c’est facile d’y entrer , c’est dur d’en sortir…(si pas de vente des biens , ou si l’associe ne peux vous régler votre part.
Franchement, si c’était à refaire je m’y prendrait autrement..

Nous avons chacun nos comptes bancaires perso.Nous savons le contenu de nos comptes respectifs, ainsi que l’argent place respectivement.
Ayant chacun notre logement indépendant , f2 madame ,f3 monsieur, nous réglons nos propre factures
edf, mutuelle sante.
Pour les frais de bouche et les autres petits frais divers monsieur prend en charge.
Chacun fait ce qu’il veut de son argent pour les vacances , loisirs ,petits achats.
Pour les gros achats , voiture ,par ex ,nous en discutons , et monsieur prend en charge les mensualites et carburant.

voila en  survol , la situation.
cdl

Hors ligne

 

#32 18/12/2015 09h17 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   159 

"Nous avons chacun nos comptes bancaires perso.Nous savons le contenu de nos comptes respectifs, ainsi que l’argent place respectivement.
Ayant chacun notre logement indépendant , f2 madame ,f3 monsieur, nous réglons nos propre factures
edf, mutuelle sante."

Juste une question. Puisque manifestement vous fonctionnez comme si vous étiez en séparation, pourquoi ne pas vous être marié en séparation ? Parce que peu importe que vous ayez vos propres comptes, les revenus comme les dépenses sont en communauté dans votre situation.

Hors ligne

 

#33 18/12/2015 21h11 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   

bjr xa,

Nous n’avons pas fait de separation de biens car au départ , nous n’avions aucun patrimoine.
je dois dire que nous ne sommes plus tres jeunes…


l

Dernière modification par lauvergnate94 (18/12/2015 21h13)

Hors ligne

 

#34 18/12/2015 23h59 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   159 

Ok. Donc pas de séparation parce que pas réfléchi à la question à l’époque.

Quid de se poser la question aujourd’hui ? Parce que dans la situatio que je comprends, le risque, c’est que l’enfant de Mr vienne vous chercher des poux si Mr part le premier (vous êtes en communauté, et le patrimoine perso financé sur denier de la communauté entraine une récompense selon la valorisation du patrimoine en question)

Hors ligne

 

#35 21/01/2016 17h22 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Nous concernant, (pacsés, 2 enfants) monsieur a toujours voulu prendre sa retraite tôt et moi, cela m’était égal de travailler longuement.
Nous sommes deux personnes économes par-contre donc c’est bénéfique pour notre couple.

Mon conjoint a travaillé plus tôt que moi et a pu économiser et investir bien avant moi.

Nous avons comme presque tout le monde ici, un compte-joint (50/50) sur lequel on a mis toutes les dépenses communes (chauffage, impôts, électricité, courses, dépenses enfants, restaurants)…. c’est monsieur qui a fait tous les calculs !! smile

Le salaire arrive sur le compte personnel de chacun et on gère ce qu’il nous reste comme l’on veut en sachant que nos dépenses concernent essentiellement l’immobilier.

Nous avons également une SCI 50/50 qui ne nous sert pas à grande chose pour l’instant car nous n’avons qu’un seul bien sous ce statut.
Monsieur a acheté seul la majorité des biens du foyer et ça me convient puisqu’ils reviendront à nos enfants plus tard.

Pour les conciliations, puisque mon conjoint s’intéresse plus à la diversification financière que moi, il propose et généralement je suis de son avis. Néanmoins, je peux freiner ses ardeurs quand je trouve qu’il fait de mauvais choix.

J’avoue que c’est plus agréable de partager l’idée de devenir rentier car comme certains l’ont dit, les finances profiteront aux deux une fois le but atteint. Je ne pense pas que celui qui a investi partira seul sous les cocotiers à 50 ans……

Hors ligne

 

#36 08/02/2016 20h07 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

J’aimerais faire un petit sujet afin de connaitre les différents modes de fonctionnement niveau gestion de l’argent dans le couple. J’imagine que tout le monde s’est posé au moins une fois la question quand est venu le moment de s’installer avec sa moitié.

Le principe est simple, décrire succinctement la situation familiale ainsi que le mode de gestion financière adopté. N’hésitez pas à apporter davantage de détails, par exemple si vous avez fait évoluer ce mode de gestion au cours de votre vie commune, pourquoi, etc  :) 

Je commence :

- Situation de famille : Pacsé sans enfant
- Age : 28 (moi) et 25
- Revenus : 2400 (moi) et 1600
- Mode de fonctionnement : Hybride (revenus versés sur un compte commun et virement d’une somme égale sur nos comptes respectifs pour nos dépenses perso)
- Raisons de ce choix : Il nous parait équitable, et adapté à des hausses/baisses de salaire (grossesse, perte d’emploi, projet entrepreneurial, etc.) sans déstabiliser la situation financière de l’un ou de l’autre.

À vous :)

Hors ligne

 

#37 09/02/2016 08h50 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   82 

NothingIsImpossible, je reprends ton format.
Il serait peut être bien de compiler les résultats.

- Situation de famille : Mariésans enfant
- Age : 30
- Revenus : variable selon l’année, en ce moment : 3.000 + 1.500
- Mode de fonctionnement : Charges communes au prorata, charge lié à un bien (foncier, emprunt, gros travaux), en fonction du propriétaire (50/50 si bien commun, 100% si bien propre)
- Raisons de ce choix : Les charges sont répartis en fonction des revenus donc égalitaire. Les charges liés à un bien sont liés à la propriété, et non aux revenus.

Hors ligne

 

#38 09/02/2016 09h05 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   

Effectivement après notre discussion ouverte, faire un petit "récap" personnel peut-être intéressant.

Je garde le format :

- Situation de famille : Pacsé (Septembre 2015) sans enfant
- Age : 27 (bientot 28)
- Revenus : Moi 1900 net (+ indemnité si déplacement), ma compagne 1600 net. (Tout deux en recherche d’un nouvel emploi dans une nouvelle ville, occasion d’augmentation pour moi, pas pour ma compagne)
- Mode de fonctionnement : Charges communes au prorata des revenus (versé sur compte joint + livret épargne)
- Raisons de ce choix : Les charges sont répartis en fonction des revenus donc égalitaire. En raison de choix de vie, je risque d’avoir à effectué beaucoup de route pour me rendre au travail. Ce genre de dépense sera peut-être intègré dans les charges du couple

Hors ligne

 

#39 09/02/2016 09h06 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   77 

Bonjour,

Sujet intéressant.

Je suis l’unique revenu de mon ménage, car ma femme, étrangère, à du reprendre des études de 0.

Avec 2 grossesses très difficiles, ses études lui ont pris 6 ans au lieu de 4, puisqu’elle a dû rester allongée plusieurs mois à chaque fois.

Mais ça y est, elle voit le bout du tunnel, fin février elle défend son travail de fin d’étude.

Mes passions (apiculture et bourse) arrondissent nos fin de mois.

Mon épouse râlait pour le temps que je consacrais à la bourse depuis des années sans trop en voir les résultats, jusqu’à ce que je nous offre un sympathique voyage en mai 2015, et un autre fin janvier.

Une partie des travaux de rénovation de la maison ayant été financés par mes ventes de miel, tout commence donc à devenir concret.

Malgré cet unique salaire pour mon foyer, j’ai souvent l’impression de mieux m’en sortir que mes collègues, qui se plaignent bien plus que moi de joindre les 2 bouts.

Ce forum est en partie responsable de cette situation, tant il est une mine d’informations et de conseils.

Je gère les finances à 100%, et ma femme m’a déjà dit que le jour ou elle travaillera, elle me donnera son salaire pour que je le gère, cela ne l’intéresse absolument pas.

Dernière modification par koldoun (09/02/2016 09h07)

Hors ligne

 

#40 09/02/2016 09h14 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   156 

La même chose qu’au post #7, mais selon ce (bon) format:
- Situation de famille : Mariés en séparation de biens, 1 enfant
- Age : 35, 35 et presque 3 ans
- Revenus : 3000 (moi) + 700 à 1200 (selon les périodes pour madame)
- Mode de fonctionnement : Comptes personnels pour les salaires et dépenses personnelles, compte commun alimenté à 50/50 pour toutes les dépenses de famille (à l’exception du remboursement de la RP, de la crèche, des restaurants issus de mon compte)
- Raisons de ce choix : Maintenir équité et liberté.
Les comptes personnels permettent à chacun de dépenser comme il l’entend sans avoir à rendre de comptes à l’autre.
Les dépenses communes à 50/50, parce que c’est "évident" pour nous: on ne profite pas moins de l’électricité quand on a le plus petit salaire.
Les dépenses prises à ma charge, pour permettre à chacun d’avoir un reste à vivre confortable.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#41 09/02/2016 11h04 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
Voilà pour moi :
- Situation de famille : nous sommes pacsés, 2 enfants (5 et 2,5 ans)
- Age : 39 et 35
- Revenus (annuels) : 60k€ et 30k€
- Mode de fonctionnement : comptes personnels pour les salaires et dépenses personnelles, compte commun alimenté au prorata pour toutes les dépenses communes (à l’exception du remboursement de la RP). A noter qu’avant les enfants, nous étions en mode 50/50.
- Raisons de ce choix : ça nous parait plus équitable. A noter que le gros des dépenses sont celles liés aux enfants (nounou, école privée, couches - mais ça touche à sa fin, …)

Hors ligne

 

#42 09/02/2016 19h41 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   

Merci pour ces témoignages. À premiere vue, le système le plus courant ici est la contribution proportionnelle aux dépenses communes, et ensuite chacun reste propriétaire du reste.

Je rebondis sur mon précédent post :

NothingIsImpossible a écrit :



- Situation de famille : Pacsé sans enfant
- Age : 28 (moi) et 25
- Revenus : 2400 (moi) et 1600
- Mode de fonctionnement : Hybride (revenus versés sur un compte commun et virement d’une somme égale sur nos comptes respectifs pour nos dépenses perso)
- Raisons de ce choix : Il nous parait équitable, et adapté à des hausses/baisses de salaire (grossesse, perte d’emploi, projet entrepreneurial, etc.) sans déstabiliser la situation financière de l’un ou de l’autre.

Il y a quelques temps, je me suis amusé à budgétiser nos finances sur l’année. Si nous fonctionnions comme juste après l’achat de notre RP (c.a.d. 50/50 pour le remboursement RP et 60/40 pour les dépenses communes y compris les travaux de la RP), la situation serait serte plus confortable pour moi, par contre elle serait intenable pour ma compagne.

Quelques chiffres pour illustrer cette situation :

En prenant en compte uniquement les dépenses contraintes (en fait, tout sauf les loisirs), on arriverait à la situation suivante :
- 720€/mois pour dépenses perso et épargne pour moi
- 230€/mois pour dépenses perso et épargne pour ma compagne

En prenant en compte l’ensemble des dépenses (y compris de loisir, impôts, provisions travaux, etc), on arriverait à la situation suivante :
- 390€/mois pour dépenses perso et épargne pour moi
- 10€/mois pour dépenses perso et épargne pour ma compagne

Dilemme: Nous souhaitons idéalement garder le même confort de vie qu’actuellement (plutôt basique je précise), et comme vous pouvez le constater ce n’est pas tenable pour ma compagne sur le long terme.

La solution que nous avons mis en place nous amène donc grosso modo à avoir 200€ chacun en fin de mois pour les dépenses perso + épargne, ce qui est peu je vous l’accorde… Toujours est-il que même si objectivement c’est surement la meilleure solution dans notre cas, je dois avouer qu’étant un peu plus dépensier (pas mal de projets/bricolage perso), elle m’est parfois un peu frustrante.

Dernière modification par NothingIsImpossible (09/02/2016 20h11)

Hors ligne

 

#43 10/02/2016 10h53 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   37 

Pour compléter le post #25, je mets au format :

- Situation de famille : Mariés (sans contrat), 1 enfant
- Age : 29 et 28
- Revenus : 4500 (M) + 1500 (Mme) nets mensuels + revenus locatifs de : 1650
- Mode de fonctionnement : 1 compte commun. L’épargne est diluée sur plusieurs livrets / comptes / assu-vie à égalité.
- Raisons de ce choix : Trop compliqué de séparer X et Y et en fonction des charges Z. Bref, Madame me laisse gérer l’argent par affinité personnel de ma part sur ce sujet et parce que ce sujet ne l’intéresse pas et je l’informe régulièrement. Cela convient à tout le monde ;-)

Hors ligne

 

#44 10/02/2016 11h33 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   24 

À mon tour de m’ouvrir un peu :

- Situation de famille : Concubinage (PACS dans moins d’un mois), 1 enfant
- Age : 28 et 24
- Revenus : 1000/1200 (moi) + 750/900 (elle) nets mensuels + 380 (alloc/prime pour l’emploi -je compte ça comme des revenus puisque c’est intégré au budget-)
- Mode de fonctionnement : 50/50 pour les charges courantes (loyer, électricité, eau, assurances, impôts…) et chacun notre notre tour, avec budget prédéfini, pour les courses. À madame l’épargne de sécurité sur livret jeune/A, et à moi les investissements (j’ai aussi un peu de "sécurité", mais c’est presque marginal). Pour ce qui est de notre fille, c’est selon. Moi plutôt couches et lait (comme ça je prends ce que je veux tongue) et jouets , madame plutôt habits et accessoires (comme ça elle se fait plaisir). Avec tout ça, je gère les comptes, tout en tenant informée madame.
- Raisons de ce choix : Pas de jaloux. Nous consommons chacun de l’eau et de l’éctricité et profitons tout autant de notre chez nous… Si l’écart de salaire était vraiment plus élevé nous ferions sûrement différemment, mais la question ne se pose pas pour le moment.


http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#45 02/03/2016 23h42 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

- Situation de famille : Concubinage
- Age : 27
- Revenus : 30/70
- Mode de fonctionnement : séparé, un Excel pour les dépenses communes (eh oui pour le moment), répartition uniquement du loyer au proportionnel, le reste moitié moitié.
- Raisons de ce choix : couple jeune

2 questions:

1) L’intéret du compte commun n’est il que pratique? (ou bien aussi intéressant économiquement?)
2) Quelle justification avez-vous de la répartition au proportionnel des dépenses courantes hors loyer?

Merci


"There is no way to Happiness, Happiness is the way.."

Hors ligne

 

#46 03/03/2016 07h33 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   

Hunsvestisseur a écrit :

2 questions:

1) L’intéret du compte commun n’est il que pratique? (ou bien aussi intéressant économiquement?)
2) Quelle justification avez-vous de la répartition au proportionnel des dépenses courantes hors loyer?

Merci

1) Individuellement nous n’avons pas accès aux CB premium. En revanche sur compte joint nous remplissons les critères. Du coup on bénéficie de la carte mastercard gold et des avantages associés (Assurances ski, voyages …). En revanche l’intérêt pratique est indéniable !

2) Je pourrais également vous retourner la question, quelle serait la justification pour payer le loyer au proportionnel ? Y-a-t-il une pièce de la maison non accessible à madame car elle ne génère que 30% des revenus du foyer ? Donc le raisonnement est le même pour l’eau, l’électricité, internet etc … On utilise tout cela à part égale et sans distinction, mais chacun participe à hauteur de ses moyens. Ainsi le plus riche ne s’enrichi pas au dépens du plus pauvre, et chacun garde un peu d’argent perso, la encore à hauteur de ses moyens.

En ce qui nous concerne, nous raisonnons plutôt en terme de reste à vivre, et tendons à inclure de plus en plus de chose dans les dépenses "commune". Nous allons d’ailleurs bientôt inverser le mode de calcul pour aller dans ce sens, au lieu de compter tout ce qui doit rentrer dans le compte commun, nous allons définir combien nous gardons pour les dépenses perso.

Hors ligne

 

#47 03/03/2016 08h47 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   82 

Hunsvestisseur a écrit :

2 questions:

1) L’intéret du compte commun n’est il que pratique? (ou bien aussi intéressant économiquement?)
2) Quelle justification avez-vous de la répartition au proportionnel des dépenses courantes hors loyer?

Merci

1) Dans notre cas, le compte joint est surtout pratique, car il concerne les dépenses du ménages, donc plus simple à gérer, suivre, …
2) Peut être est ce encore lointain pour vous, mais la répartition proportionnelle permet de gérer des cas tel un congés parentales, ou un accident de la vie (licenciement, chômage, …)
C’est en fait plus souple que la répartition moitié/moitié.
En plus ça permet de vivre avec une personne n’étant pas de son rang social! tongue

Hors ligne

 

#48 05/03/2016 17h35 → Gérer son patrimoine en couple pour devenir rentier : quelles conciliations ? (couple, famille, rendement, rente, risque)

Membre
Réputation :   

(Merci) pour vos réponses et arguments, cela ne fait que peu de temps que nous avons ce fonctionnement donc oui beaucoup de choses seront encore à prendre en compte. Le fichier Excel commence à devenir  peu pratique à gérer même si nous n’avons pas tant que ça de dépenses communes.

Relaxmax a écrit :

2) Je pourrais également vous retourner la question, quelle serait la justification pour payer le loyer au proportionnel ? Y-a-t-il une pièce de la maison non accessible à madame car elle ne génère que 30% des revenus du foyer ? Donc le raisonnement est le même pour l’eau, l’électricité, internet etc … On utilise tout cela à part égale et sans distinction, mais chacun participe à hauteur de ses moyens. Ainsi le plus riche ne s’enrichi pas au dépens du plus pauvre, et chacun garde un peu d’argent perso, la encore à hauteur de ses moyens.

Ca doit être original, mais c’est en fait l’inverse avec Madame ayant les plus gros revenus. La justification est que simplement le loyer est notre plus grosse dépense, mais je lui soumettrai l’argument! smile
Je note l’interêt pour les conditions d’accessibilité à certaines banques/CB en tout cas.

Il y a matière à réflexion, je vais m’y atteler.


"There is no way to Happiness, Happiness is the way.."

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech